Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #23.
La nouvelle version vient d'être installée, pour découvrir les nouveautés, c'est par ici que ça se passe.
Beach party !
Tous à Brighton pour une fête, de nuit, sur la plage. Rendez-vous par ici.
Les défis, le retour !
Les défis sont de retour ! C'est le moment de venir jouer. Ça se passe par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Birthday boy, this is your day - AIDEN-

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4985
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Birthday boy, this is your day - AIDEN-
message posté Dim 29 Mai 2016 - 22:01 par Danielle Montgomery

AIDEN + DANIELLE


& & &


lBIRTHDAY BOY THIS IS YOUR DAY DON'T FORGET IT


Aujourd'hui était un jour spécial que Danielle avait envie de fêter. Elle qui ces derniers temps n'était pas motivée pour célébrer grand chose à cause de sa maladie trouvait qu'aujourd'hui était une bonne occasion. Elle n'avait plus de tests à passer bien qu'il fallait qu'elle retourne à l'hôpital dans quelques jours voir si tout se passait bien avec son traitement. Cependant, elle avait envie d'oublier tout ça, oublier sa maladie, oublier les tests, oublier que même si ça pourrait être pire, elle avait bien une maladie et surtout, oublier qu'elle n'avait pas voyagé depuis près de six mois ce qui était un exploit pour elle. Réel exploit d'ailleurs, elle qui avait la bougeotte et ne pouvait s'empêcher de visiter ou prendre l'avion quand elle le pouvait. Oui, elle qui était écolo prenait très souvent l'avion et ne s'en voulait pas pour autant. Il fallait bien qu'elle puisse voyager d'un manière ou d'une autre. Déjà, elle utilisait très peu la voiture, c'était déjà bien. Il ne fallait pas pousser le bouchon un peu trop loin. Toujours était il qu'aujourd'hui, elle n'allait pas penser à tout ça. Elle allait penserà faire plaisir à un ami. Un ami qu'elle connaissait depuis longtemps déjà même si ce n'était pas non plus son meilleur ami.

Aujourd'hui c'était son anniversaire et il savait que ce ne serait pas forcément facile pour lui. Sa fiancée était morte il y avait peu de temps. Elle voulait l'aider à aller mieux ou tout du moins passer une bonne journée. C'était toujours délicat de passer  un bon moment après la mort de quelqu'un mais elle avait vraiment envie de lui faire passer un bon moment. Elle avait donc préparé depuis plusieurs jours la journée qu'ils passeraient ensemble. Elle avait décidé que cette journée serait 100% pour eux. Eux qui s'étaient connus lorsqu'elle était en mission et lui en voyage avec Valentina. Ils s'étaient tout de suite bien entendus et ça avait été un vrai plaisir que de rester en contact avec le couple. Ca n'avait pas besoin d'être tous les jours ni même tous les mois mais assez pour qu'ils deviennent de bons amis. Ils s'étaient retrouvés parfois dans les mêmes pays et ça avait été bien sympa de retrouver des connaissances. Danielle adorait apprendre la culture locale, les traiditions aussi. C'était ce qu'elle préférait le plus dans son travail mais parfois, cela faisait du bien de parler à des gens qu'elle connaissait. Elle n'avait pas besoin de ça pour ne pas se sentir seule mais ça pouvait aider parfois. Alors lorsqu'ils se retrouvaient en terasse à parler de ce qu'ils avaient vu, c'était plaisant. Elle aimait le couple et les trouvait qu'ils étaient fait l'un pour l'autre. Apprendre la mort de Vanessa n'avait pas été facile. Elles n'étaient pas les meilleures amies du monde mais tenaient quand même l'une à l'autre. Elles avaient passé assez de temps pour que Danielle la connaisse plus ou moins bien. Elle appréciait beaucoup la personnalité de la jeune femme. Elle s'était naturallement rendu à ses funérailles. Souhaitant lui rendre hommage et aider Aidan dans cette dure période. Elle n'était pas restée à ses côtés tous les jours n'étant pas non plus assez proches d'eux pour ça. Cependant Aidan avait toujours su qu'il pouvait la contacter s'il avait besoin.

Elle s'était réveillée de bonne heure, enfilant des vêtements confortable et jolis à la fois pour pouvoir se parer à toutes leurs activités. Bien sur, elle n'avait pas non plus fait de grandes folies mais elle espérait qu'il apprécierait le geste et passerait une bonne journée. Elle était alors allée frapper à la porte de son ami de bonne heure. 8H27 pour être précise.  Elle lui avait doc envoyé un message une semaine avant pour lui dire de lui réserver la journée. Et lui avait fait un rappel le précédent. On ne savait jamais. Après tout, il avait d'autres amis avec qui il pourrait passer cette journée mais bon, elle était parfois possessive et puis, il pourrait toujours les voir dans la soirée si elle le laissait faire bien sur. Lorsqu'il lui ouvrit la porte, elle ne pu s'empêcher de sourire. « Happy Birthdaaaaaaaaay. » Elle l'embrassa sur la joue. « Comment vas tu ? Tu es prêts pour ta journée ? »
BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 1609
» Pseudo : Sweetjazz | Priscilla
» Avatar : Theo James
» Âge : Trente-deux ans (12 avril)
» Schizophrénie : Robin (a. garfield) & Liam (k. harington)
# Re: Birthday boy, this is your day - AIDEN-
message posté Dim 12 Juin 2016 - 15:37 par Aiden L. R. Arlington

J’enroulais la serviette autour de ma taille en sortant de la douche. Mon regard vint croiser mon reflet dans le miroir accroché au mur alors que je m’approchais du lavabo. Un bruit attira mon attention hors de la salle de bain. Il était encore tôt, mais certains ouvriers étaient déjà arrivés. Les travaux avaient pris un peu de retard ces derniers temps et lorsque mademoiselle Parsons m’avait demandait si ses employés pouvaient arriver plus tôt cette semaine, je n’avais pas eu d’autre choix que d’accepter. J’avais hâte que les travaux se terminent afin de pouvoir retrouver un peu de calme dans mon loft et ne plus voir d’outils traîner un peu partout. J’aimais que chaque chose soit à sa place, mais c’était difficile lorsque l’endroit dans lequel on vit ressemble plus à un chantier qu’à un réel lieu d’habitation. Je passai une main sur ma barbe naissante en reportant mon attention sur le miroir avant d’attraper le rasoir. J’ignorais ce que Danielle avait prévu de faire aujourd’hui, mais elle avait insisté pour que je ne passe pas le jour de mon anniversaire seul, enfermé chez moi. C’était plutôt ironique lorsque l’on considérait que la présence des ouvriers m’empêchait justement de me retrouver seul même lorsque je le voulais. Le message de Danielle m’avait un peu surpris, je ne m’attendais pas à ce qu’elle me propose de passer la journée avec elle. Je ne m’attendais pas à ce que qui que ce soit le fasse à vrai dire. J’avais passé les deux derniers anniversaires qui avaient suivi la mort de Valentina à fuir cette journée, cherchant la solitude plutôt que la compagnie des personnes qui me sont chères. Parce que cette journée me rappelait inévitablement que la femme que j’aimais n’était plus là pour partager ces moments avec moi. Qu’elle ne serait plus jamais là. Un léger sourire se dessina sur le coin de mes lèvres en repensant à ces soirées d’anniversaires que nous passions ensemble. A cette petite tradition que nous avions instaurée. Cette habitude que nous avions de finir chaque soirée d’anniversaire de la même manière. Rien que tous les deux, à parler de l’avenir, à planifier nos prochaines vacances et rêver de nos futurs projets, ensemble autour d’un verre de vin. C’était chaque année la même chose. Chaque anniversaire se terminait de la même manière, il n’y avait pas d’exception. Ces moments passés ensemble étaient privilégiés, je n’avais besoin de rien d’autre que la femme que j’aimais à mes côtés. Mais à présent elle n’était plus là pour partager cela avec moi. Alors à quoi bon continuer de célébrer un événement qui ne faisait que me le rappeler. Je n’arrivais pas à profiter des souvenirs heureux que Valentina et moi partagions, car chaque souvenir était à présent douloureux. Mais Danielle avait appelée et l’enthousiasme qu’elle avait montré m’avait touché. Elle avait sans doute raison, je ne devrais pas passer cette journée tout seul. J’étais revenu à Londres car j’avais accepté ce que je refusais d’accepter il y a encore quelques mois. Elle était partie et il fallait que j’aille de l’avant. Que j’apprenne à avancer sans elle. C’était sans doute la raison pour laquelle j’avais cédé et accepté l’invitation de mon amie. Danielle avait été là dans les moments difficiles, elle m’avait apporté son soutien même lorsque je l’avais refusé. Je savais que je pouvais compter sur elle et je l’appréciais pour ça.
Je venais tout juste de finir de me préparer lorsque j’entendis frapper à la porte. Mon regard glissa sur la montre que je portais à mon poignet et un sourire se dessina sur mes lèvres. Le moins que l'on puisse dire est qu'elle était ponctuelle. En passant dans le salon, je récupérai ma veste posée sur le canapé et allai ouvrir la porte à mon amie. « Happy Birthdaaaaaaaaay. » Un sourire apparut sur mes lèvres. « Merci. » Je m’avançai pour venir l’embrasser sur chaque joue. « Comment vas tu ? Tu es prêts pour ta journée ? » J’enfilai ma veste en sortant du loft. « Je vais bien et toi ? » Demandai-je en refermant la porte derrière moi. « Je suis prêts. Alors qu’est-ce que tu as préparé pour aujourd’hui ? » Elle n’avait pas voulu me dire ce qu’elle avait prévu, prétextant que ça gâcherait la surprise. Peut-être que maintenant elle pouvait me donner ne serait-ce qu’un indice.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4985
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Birthday boy, this is your day - AIDEN-
message posté Ven 26 Aoû 2016 - 16:33 par Danielle Montgomery

AIDEN + DANIELLE


& & &


lBIRTHDAY BOY THIS IS YOUR DAY DON'T FORGET IT



Passer du temps avec Aiden allait permettre à la jeune femme de se détendre un peu et surtout de s'amuser. Parce que oui, il fallait bien avouer qu'elle avait bien besoin de se détendre et de penser à autre chose qu'au fait qu'elle soit encore à Londres et qu'elle ait une maladie. Danielle préférait oublier tout ça. Oublier tout ce qui pouvait bien se passer ou ce qui se passerait lorsqu'elle aurait les résultats définitifs. Si c'était trop grave, elle ne le supporterait que moyennement bien qu'elle devrait s'y habituer. S'habituer serait bien sur étrange mais elle devrait s'y faire, tenter de ne pas trop s'inquiéter et le prendre plutôt bien car elle savait que ce serait autre chose pour sa famille, son grand frère avec qui elle se rapprochait un peu plus chaque jour. Beth y était pour beaucoup, il fallait bien l'avouer. Sans elle, elle ne serait surement pas aussi proche de Peter malgré la mort de sa femme. Toujours est il qu'elle était partie pour passer une journée agréable avec Aiden. Elle le connaissait depuis un moment déjà et s'entendait bien avec lui. Alors quelle meilleure occasion que celle de son anniversaire pour qu'ils se revoient. Ils ne se voyaient que peu malgré qu'ils s'entendent bien. Le fait que depuis la mort de la femme du jeune homme et ses problèmes à elle, ils n'avaient pas vraiment pris le temps de se voir à part quelques fois par ci par là. Danielle trouvait que ce serait bien qu'il puisse changer d'air avec elle.

Elle était donc allée chez Aiden assez tôt histoire que la journée soit complète. Interdiction de prendre un petit déjeuner avant de partir, c'était elle qui allait régaler Aiden enfin à sa manière bien sur. N'étant pas une grande cuisinière, il ne fallait quand même pas trop en attendre d'elle. Pas de pancakes maison, de viennoisieries ou autres, il faudrait attendre encore un petit peu. En arrivant chez son ami, elle l'embrassa lui demandant comment il allait. C'était important pour elle de savoir comment se sentait son ami même si elle savait que c'était la question la moins répondue hônnetement. C'était plus par politesse que les gens la posaient et parfois, elle même n'attendait pas de vraie réponse. Cependant, lorsqu'il s'agissait d'amis, c'était différent, elle était toujours prête à entendre la vérité même si elle n'était pas bonne. « Je vais bien et toi ? » Danielle n'allait pas forcément très bien mais elle faisait avec. Elle se devait d'aller bien étant donné que c'était elle qui avait décidé de leur journée. C'était en réalité ce qui faisait qu'elle allait plutôt bien. Il fallait dire qu'elle était persuadée qu'ils allaient bien s'amuser. Ils n'étaient certes plus des enfants qui étaient content d'un rien avec tout ce qui se passait dans leur vie mais en se débrouillant bien, elle pourrait aider son ami et s'aider par la même occasion. Cela ne leur ferrait pas de mal que de sortir un peu. « Très bien merci. » Elle attendit un instant qu'il lui confirme qu'ils pouvaient partir. « Je suis prêts. Alors qu’est-ce que tu as préparé pour aujourd’hui ? » Elle sourit, le poussant gentiment. Il voulait déjà savoir quelques jours avant le programme et elle avait refuser de lui dévoiler. « Si je te le dis ce ne sera plus une surprise. » Danielle n'était clairement pas prête à lui dire tout ce qu'elle avait prévu de faire. Elle préférait lui faire la surprise, une vraie surprise. C'éitat son anniversaire après tout. Si elle savait que ça allait être dur pour lui en cette journée, elle n'était pas encore dans l'idée de lui gâcher la surprise. Peut être y aurait il d'ailleurs des choses qu'il n'aimerait pas faire dans le programme mais elle espérait ne pas s'être trop trompée sur les goûts de son ami. « Dans un premier temps, on va manger. Il faut que tu prennes des forces pour ta journée. Je sais parfaitement où on va aller. » Elle sourit. « Viens, je temmène déjeuner dans un très bon pub. Tu m'en donneras des nouvelles. » Elle avait découvert quelques mois avant un pub qui avait l'air d'être ouvert depuis peu. Elle aurait pu l'emmener au bistrot de son frère, valeur sûre pour la jeune femme mais elle avait eu envie de changer un peu ses habitudes bien qu'elle aurait peut être pu éviter de payer le petit déjeuner. Ils marchèrent pendant un petit quart d'heure avant d'arriver à l'endroit voulu. Il était hors de question que pour si peu de distance, ils prennent la voiture ou un taxi. Déjà qu'elle n'était pas trop pour ces moyens de circulation. « Tadam. » Elle ouvrit les bras en grand. « Premier stop, un pub authentique, ouvert il y a quelques mois et que j'adore. J'espère que tu aimeras aussi. » ils entrèrent dans le bistrot, s'arrêtant à la table chosie par Aiden. « Commande ce que tu veux, c'est moi qui régal aujourd'hui. » Elle sourit de nouveau.
BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 1609
» Pseudo : Sweetjazz | Priscilla
» Avatar : Theo James
» Âge : Trente-deux ans (12 avril)
» Schizophrénie : Robin (a. garfield) & Liam (k. harington)
# Re: Birthday boy, this is your day - AIDEN-
message posté Mer 26 Oct 2016 - 15:06 par Aiden L. R. Arlington

Fêter mon anniversaire me rappelait à chaque  fois qu’une année de plus s’était écoulée, une année de plus sans elle. Cette journée avait fini par avoir une connotation négative pour moi. Des souvenirs revenaient sans cesse me hanter, ils avaient beau être agréables, ils n’en restaient pas moins douloureux. Me rappeler à quel point j’étais heureux avec Valentina ne me faisait pas du bien, au contraire, ça ne faisait qu’accroître ma peine. Je ne voulais pas fêter le fait d’avoir réussi à passer une année de plus sans elle, c’était ridicule. Alors j’avais décidé de m’enfermais chaque année dans ma solitude, préférant passer cette journée seul, loin de tout et de tout le monde. C’était mieux ainsi. Du moins c’était ce que je pensais. A ma grande surprise, la spontanéité et l’enthousiasme de Danielle m’avaient poussé à changer mes habitudes et à accepter son invitation. Elle avait raison, je ne devrais pas fêter mon anniversaire tout seul. Il était peut-être temps que je change cette habitude et que j’accepte d’aller de l’avant. C’était probablement plus facile à dire qu’à faire. Mais la présence de Danielle m’aiderait à oublier, ne serait-ce que l’espace de quelques heures, que j’avais associé cette journée à la perte de la femme que j’aimais et de notre enfant. Passer la journée avec elle m’aiderait à penser à autre chose. C’était tout ce que je demandais, tout ce que je voulais pour aujourd’hui. Un sourire se dessina sur mes lèvres en apercevant la jeune femme au pas de ma porte. Après avoir échangés quelques banalités d’usage, je refermai la porte derrière moi, lui indiquant que nous pouvions partir. J’ignorais encore ce que Danielle avait prévu, elle avait pris soin de ne rien me dire. C’était une surprise disait-elle, mais j’étais curieux de savoir ce qu’elle avait préparé. Je tentai une nouvelle fois d’obtenir des informations, en vain. « Si je te le dis ce ne sera plus une surprise. » Je la regardai d’un air amusé avant de reporter mon attention devant moi. « Qui ne tente rien n’a rien, il parait. » Déclarai-je en haussant les épaules. « Dans un premier temps, on va manger. Il faut que tu prennes des forces pour ta journée. Je sais parfaitement où on va aller. » Un rire s’échappa d’entre mes lèvres. Que je prenne des forces ? Ses paroles éveillèrent un peu plus ma curiosité. Je savais qu’elle avait prévu tout un tas de chose à faire durant cette journée, c’était d’ailleurs la seule information que j’avais réussi à lui soutirer. « Viens, je temmène déjeuner dans un très bon pub. Tu m'en donneras des nouvelles. » J’acquiesçai d’un hochement de tête. « Je te suis. » Je la laissais me guider à travers les rues de Londres jusqu’à ce dit pub où elle comptait m’emmener pour déjeuner. Il ne se trouvait pas très loin et l’on fit le chemin à pied. Je connaissais les convictions de la jeune femme et je savais qu’elle n’appréciait pas les moyens de transports qui polluaient la ville. « Tadam. » Je tournai la tête vers mon amie en la voyant ouvrir grand les bras. « Premier stop, un pub authentique, ouvert il y a quelques mois et que j'adore. J'espère que tu aimeras aussi. » Mon attention se reporta sur la façade du pub devant lequel nous nous étions arrêtés. Je n’étais jamais venu ici, c’était une bonne chose, j’aimais découvrir de nouvelles adresses. « Bien. Allons découvrir ça. » Déclarai-je en ouvrant la porte, laissant Danielle passer devant moi avant d’entrer à l’intérieur. L’endroit avait l’air accueillant et tranquille à la fois. C’était le genre d’endroit que j’appréciais. Je choisis une table à laquelle nous installer, un peu reculée, mais pas isolée. « Commande ce que tu veux, c'est moi qui régal aujourd'hui. » Un sourire se dessina sur mes lèvres. « C’est généreux de ta part, merci. » Je lui adressai un clin d’œil complice avant de prendre la carte posée sur la table et de regarder ce que ce pub avait à offrir. Une serveuse ne tarda pas à venir prendre notre commande. Je la suivi du regard lorsqu’elle s’éloigna et reporta mon attention sur mon amie. « Alors, ça fait un moment que tu es de retour à Londres, il me semble, ça ne te manque pas trop de parcourir le monde ? » Je savais que Danielle aimait voyager, c’était d’ailleurs lors d’un voyage que nous avions fait sa connaissance, quelques années auparavant.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4985
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Birthday boy, this is your day - AIDEN-
message posté Mer 28 Déc 2016 - 22:18 par Danielle Montgomery

AIDEN + DANIELLE


& & &


lBIRTHDAY BOY THIS IS YOUR DAY DON'T FORGET IT



Danielle s’était prise de sympathie pour Aiden et Valetina lorsqu’ils s’étaient rencontrés lors d’une mission qu’elle avait fait pour le National Géographie. Elle leur avait conseillé plusieurs endroits à visiter qu’elle connaissait. Oh il n’avait pas fallu qu’ils soient frileux mais par chance, ils étaient allés voir ce qu’elle leur avait suggérer. Ils avaient continué à correspondre et c’était revus plusieurs fois du coup. Elle avait aimé le couple et n’avait pas voulu s’en séparer. Bien sûr, ils n’étaient pas les plus proches du monde, se voyant relativement peu mais ils étaient quand même assez proches. La mort de Valentina l’avait touché et elle voulait alors aider Aiden. Il le méritait et elle tenait à lui plus qu’elle ne l’avait cru. Elle avait alors décidé de lui faire oublier que la vie n’était pas toujours rose en lui montrait qu’elle l’était pour quelques instants. Il fallait bien lui montrer que tout était possible même s’il n’était probablement pas prêt à se séparer d’elle et ne mettre avec une nouvelle femme ce qui était plus que légitime.

Elle était alors arrivée de bonne heure et bonne humeur chez son ami. Bien entendu qu’il allait lui demander ce qu’ils allaient faire. Il avait tenté plusieurs fois de savoir mais elle n’avait rien lâché. Ça devait être une surprise et elle n’était pas prête de dévoiler quoique ce soit bien que ce soit le jour même désormais. Elle sourit tandis qu’il abandonnait. « Qui ne tente rien n’a rien, il parait. » « C’est bien vrai ça mais ça ne veut pas dire que l’on a toujours quelque chose. » Elle décida alors de l’emmener se restaurer un peu avant leur journée. Elle ne savait pas encore vraiment si elle allait le faire marcher beaucoup ou si elle s’autoriserait à prendre les transports en commun voire le taxi. Elle avait beau marcher beaucoup, aimer ça et le faire par principe, elle ne voulait pas qu’Aiden se rappelle de son anniversaire comme le jour où il avait le plus marché de sa vie et elle voulait aussi qu’il en profite grandement. Elle s’était donc déjà plus ou moins fait son idée mais pour le moment, elle avait décidé que leurs petits pieds pouvaient supporter de marcher une dizaine de minutes. Une fois arrivée, elle lui présenta le nouvel établissement qu’elle connaissait depuis peu mais qui était devenu un vrai plaisir de connaître. Elle s’était dit que c’était l’occasion pour le jeune homme de le découvrir s’il ne le connaissait pas. Surtout qu’il était proche de chez lui et que c’était aussi une bonne occasion. Elle l’invita par la même occasion à choisir ce qu’il voulait. C’était elle qui organisait et elle qui payait par la même occasion. « C’est généreux de ta part, merci. » Elle sourit. « C’est normal voyons, c’est ton anniversaire. On ne doit pas se fatiguer ni payer quoique ce soit, c’est censé être du plaisir à part entière. » Danielle ne fêtait pas vraiment son anniversaire mais elle s’était toujours dit que si elle le fêtait c’était comme ça qu’elle voudrait qu’on lui présente. Etre bichonnée toute la journée, ne rien avoir à payer, en soit, vraiment célébrer ce jour. Mais ce n’était pas son genre. Elle était en général toujours en déplacement et elle n’avait pas vraiment les bonnes personnes autour d’elle pour ça il fallait croire bien qu’il lui arrivait d’en profiter avec des amis. Un restaurant, une soirée rien qu’entre eux.

Lorsque la serveuse vint prendre leur commande, elle commanda un traditionnel petit déjeuner mais ne put s’empêcher de prendre aussi des pancakes. Elle avait beau ne pas être née en Angleterre, elle avait toujours trouvé logique de manger plus au petit déjeuner qu’au déjeuner et au diner. C’était pourquoi elle était plutôt du genre à prendre un traditionnel mais elle avait aussi tellement les pancakes que parfois c’était dur de choisir, comme aujourd’hui et donc elle ne le faisait pas.

Aidan prit alors la parole tandis qu’elle regardait autour d’elle. Elle aimait vraiment la décoration de l’endroit. « Alors, ça fait un moment que tu es de retour à Londres, il me semble, ça ne te manque pas trop de parcourir le monde ? » Elle sourit bien qu’elle soit un peu malheureuse de devoir parler de ce sujet. Cela la renvoyait automatiquement vers le fait qu’elle ne savait pas si elle allait continuer son métier ou non. Elle préféra cependant tenter de mettre ça de côté. Pas la peine d’embêter son ami avec ses problèmes. Il avait les siens et ce n’était pas le jour pour lui parler de ça. « Oui ça fait un moment. Trop longtemps même mais bon, j’attends le prochain article pour repartir. J’ai des choses à faire avant de pouvoir voyager à nouveau. Enfin j’avoue que parfois j’ai envie de tout mettre dans ma valise et de repartir sans rien ne dire à personne. » Oh oui, elle le voulait. Elle l’avait d’ailleurs fait plusieurs fois avant de s’arrêter à l’achat du billet d’avion à l’aéroport. Elle regardait les gens partir tandis qu’elle restait mais elle ne doutait pas qu’elle repartirait assez rapidement et qu’un jour elle ne pourrait pas s’arrêter.


BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 1609
» Pseudo : Sweetjazz | Priscilla
» Avatar : Theo James
» Âge : Trente-deux ans (12 avril)
» Schizophrénie : Robin (a. garfield) & Liam (k. harington)
# Re: Birthday boy, this is your day - AIDEN-
message posté Sam 4 Mar 2017 - 22:25 par Aiden L. R. Arlington

La bonne humeur de Danielle était contagieuse. Un sourire se dessina sur mes lèvres alors qu’elle m’entraînait vers un pub qui avait récemment ouvert ses portes, tout près d’ici. Si j’avais rechigné à fêter mon anniversaire et avais accepté l’invitation plus pour ne pas la blesser que par réelle envie de célébrer ce jour, je ne pouvais nier que la présence de la jeune femme à mes côtés n’était pas désagréable, au contraire. Même si nos rencontres n’étaient pas fréquentes, j’appréciais la jeune femme et les efforts qu’elle se donnait pour tenter de me faire sourire à nouveau. Elle faisait partie de ces personnes qui avaient su rester près de moi après l’accident de Valentina, qui m’avaient apporté leur soutien, et ce, même lorsque je le refusais. Il paraît que c’est dans les moments les plus difficiles que l’on reconnaît ses vrais amis, ceux qui restent et nous aident lorsque l’on en a le plus besoin. J’avais appris à ce moment que Danielle étaient l’une de ces personnes sur lesquelles je pouvais compter, en qui je pouvais avoir confiance. D’une certaine manière, la souffrance nous avait rapprochés. Elle n’était plus cette simple amie que l’on avait rencontrée avec Val. Elle était devenue plus importante que cela. L’enseigne du pub se dessina sous mes yeux, l’endroit semblait calme, accueillant. Je suivis la jeune femme à l’intérieur et choisis une table un peu éloignée. Un sourire traversa mes lèvres lorsqu’elle me dit qu’elle était celle qui invitait. « C’est normal voyons, c’est ton anniversaire. On ne doit pas se fatiguer ni payer quoique ce soit, c’est censé être du plaisir à part entière. » Un léger rire passa mes lèvres. Ne pas se fatiguer et profiter de la journée. C’était une façon de voir les choses, une façon assez agréable. « D’accord. Je te promets d’essayer de m’amuser. » Déclarai-je sur un ton taquin. La serveuse vint prendre nos commandes, et je reportai mon attention sur Danielle une fois qu’elle fut partie. Je savais que mon amie aimait voyager, c’était d’ailleurs en grande partie l’une des conditions que demandait son métier. Elle parcourait le monde, dans des endroits tous différents les uns des autres. C’était lors d’un de ses voyages que nous nous étions rencontrés et j’avais depuis suivis son parcours et ses voyages au fil de ses reportages. Elle était venue s’installer à Londres il y a quelque temps et j’étais étonné de la voir rester au même endroit aussi longtemps. « Oui ça fait un moment. Trop longtemps même mais bon, j’attends le prochain article pour repartir. J’ai des choses à faire avant de pouvoir voyager à nouveau. Enfin j’avoue que parfois j’ai envie de tout mettre dans ma valise et de repartir sans rien ne dire à personne. » Je hochai doucement la tête. Je pouvais comprendre son envie de tout abandonner et de partir sans ne rien dire à personne. C’était ce que j’avais fait, il y a presque deux ans. J’étais parti, j’avais tout abandonné pour me retrouver seul, pour essayer de comprendre des choses qui n’avaient aucunes explications. J’étais parti parce que j’étais persuadé que plus rien ne me retenait ici. J’avais perdu la femme que j’aimais et fait une croix sur les projets d’avenir que je ne pouvais réaliser seul. Partir me semblait être la meilleure solution, c’était aussi la plus facile. Mon départ précipité et le silence qui avait suivi avait blessé certaines personnes, je m’en rendais compte maintenant, mais si c’était à refaire, je le referais sans hésiter. Mon éloignement m’avait permis d’accepter les choses, à ma façon, à mon rythme, sans la pression et le regard désolé des personnes qui m’entouraient. Ne pas voir la tristesse dans les yeux des personnes qui s’adressent à vous, permet d’aller de l’avant. Du moins, c’était vrai pour moi. « Tu repartiras, je n’ai aucun doute là-dessus. J’attends de voir ton prochain reportage avec impatience. » Je lui adressai un clin d’œil. « En attendant, je suis content que tu sois à Londres, ça me fait plaisir de passer du temps avec toi. » Je ne l’avais jamais réellement remercié d’avoir était là pour moi, c’était, en quelque sorte, ma façon de le faire. La serveuse revint avec nos commandes, deux petit-déjeuner traditionnels et un café noir pour moi. Les plats semblaient copieux, l’odeur m’ouvrit l’appétit. « Bon puisqu’il faut prendre des forces pour ce que tu nous as préparé, on a intérêt à tout manger. » J’attrapai la tasse devant moi et bu une gorgée de café.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4985
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Birthday boy, this is your day - AIDEN-
message posté Sam 25 Mar 2017 - 14:13 par Danielle Montgomery

AIDEN + DANIELLE


& & &


lBIRTHDAY BOY THIS IS YOUR DAY DON'T FORGET IT



Arrivée de bonne heure, Danielle était en forme. Elle n’avait pas encore mangé parce qu’elle avait convenu avec Aiden qu’elle l’emmènerait prendre un petit déjeuner copieux dont il se souviendrait. C’était aussi l’occasion qu’ils se retrouvent ensemble et puisse parler de tout et de rien. Elle était là s’il avait besoin de parler de Valentina mais aujourd’hui, son idée principale était de lui faire oublier la jeune femme pour un moment et de lui faire se sentir bien et heureux. Elle lui informa alors sur le fait que c’était son jour à lui et qu’il ne devrait rien payer mais juste s’amuser et prendre du bon temps. Plus facile à dire qu’à faire certes mais il le fallait. « Je suis sûre que tu vas t’amuser. Tu sais pourquoi ? Parce que j’ai prévu plein de choses et pas mal de choses amusantes. » Si elle semblait confiante, en réalité, elle l’était bien moins que ce qu’elle paraissait. Elle savait qu’Aiden n’était pas forcément d’humeur à fêter son anniversaire et que s’il avait fini par accepter son invitation, c’était parce qu’elle avait poussé pour qu’il ne reste pas seul. Elle ne pouvait pas admettre qu’il reste chez lui parce qu’elle savait très bien qu’il serait du genre à ressasser ce qui c’était passer avec Val plutôt que d’avancer et ça, ce n’était pas une bonne chose. S’il broyait trop du noir, elle ne pensait pas qu’il pourrait vraiment passer le cap de « l’éloignement » et elle était persuadée qu’il fallait finir par laisser les choses s’en aller. En même temps, elle n’était pas morte depuis longtemps et il était certain que si elle ne le laissait pas paraître, Valentina lui manquait à elle aussi. Elles avaient beau ne pas être les meilleures amies du monde à l’époque, elle se sentait quand même proche d’elle et d’Aiden.

Une fois les commandes passées, la conversation dévia sur le métier de la jeune femme. C’était compliqué pour elle se feindre la joie à ce propos. Elle aurait aimé être à l’étranger, en plein projet et si elle avait pu, il était clair que c’était ce qu’elle serait en train de faire. Elle aurait souhaité un bon anniversaire à Aiden et lui aurait peut-être même fait livrer quelque chose mais elle n’aurait pas été présente physiquement pour lui. Elle lui fit donc par de son désir de repartir même si elle savait que ce n’était pas prêt d’être le cas. Il lui dit qu’il n’en doutait pas et qu’il était pressé de voir son prochain reportage. « Merci, c’est gentil. J’espère en tout cas. Et promis, tu seras le premier au courant de sa sortie. » Elle sourit réellement. Cela lui faisait plaisir de savoir que ses reportages faisaient plaisir à lire. Ca la boostait lorsqu’elle n’avait pas le moral ce qui était le cas en ce moment même mais elle savait aussi que son prochain reportage ne serait pas pour bientôt. « En attendant, je suis content que tu sois à Londres, ça me fait plaisir de passer du temps avec toi. » Elle sourit de nouveau sincèrement puis fit une mine un peu triste. Elle estimait qu’ils ne se voyaient pas assez et elle était bien triste par rapport à ça. Ils n’étaient peut-être pas les meilleurs amis du monde mais elle appréciait vraiment le jeune homme et sa compagnie. Qu’importe si c’était parce qu’il avait besoin de s’épancher sur la mort de Valentina ou alors juste de parler comme ça. Elle aimait sa présence et c’était ce qui comptait le plus pour elle. « Oui, on ne se voit pas assez je trouve. Certes, le fait que je bouge beaucoup n’aide pas mais on va se rattraper, je suis sure. » Si elle devait rester à Londres, cela devait bien servir à quelque chose non ? Et pourquoi pas se rapprocher de ses amis. Certes, cela voulait dire qu’elle devrait prendre plus souvent le téléphone pour l’appeler ou lui envoyer des sms mais bon, c’était le prix à payer pour ça et elle était prête à faire quelques « sacrifices » pour son ami.

La serveuse revint avec leurs commandes, enfin surtout celle d’Aiden qui semblait sortir droit d’un film. « Bon puisqu’il faut prendre des forces pour ce que tu nous as préparé, on a intérêt à tout manger. » Elle sourit. Connaissant le jeune homme, il était capable de tout manger et c’était une bonne chose vu ce qu’elle leur avait prévu. « Oh tu peux. Tu vas vraiment tout manger ? Non mais ça fait beaucoup quand même. » Danielle avait beau savoir que les hommes étaient capables de manger plus que les femmes en général, elle était toujours surprise de voir ce que les hommes étaient capables d’engloutir. «Bon appétit. » Comparé à son ami, son déjeuner traditionnel avec deux gaufres semblait plus pâle.

BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 1609
» Pseudo : Sweetjazz | Priscilla
» Avatar : Theo James
» Âge : Trente-deux ans (12 avril)
» Schizophrénie : Robin (a. garfield) & Liam (k. harington)
# Re: Birthday boy, this is your day - AIDEN-
message posté Sam 22 Avr 2017 - 23:02 par Aiden L. R. Arlington

L’attitude de Danielle était touchante, la voir se donner autant de mal pour que je ne passe pas ce jour seul, à ruminer dans mon loft silencieux, donnait chaud au cœur. Même si je ne l’admettais pas, mes amis m’avaient manqué durant ces deux années où j’étais parti loin de Londres, loin des souvenirs douloureux. J’avais rejeté toutes les personnes qui m’entouraient parce que je pensais que leur pitié était mal placée. Chaque regard empli de chagrin qui se posait sur moi me ramenait inévitablement au soir de l’accident, à ce coup de téléphone m’annonçant qu’elle était à l’hôpital. Je m’étais éloigné pour ne pas avoir à revivre ça, chaque jour. Un sourire parcourut mes lèvres en entendant ce que Danielle avait de prévu pour la journée, elle resta, cependant, vague sur le sujet, ne voulant certainement pas gâcher la surprise. « Des choses amusantes ? » Demandai-je, arquant un sourcil. « J’ai hâte de voir ça. » C’était vrai. Même si l’idée de sortir ne me plaisait pas réellement au début, la jeune femme attisait ma curiosité. Je voulais voir ce qu’elle avait prévu pour nous aujourd’hui. La conversation dévia sur la profession de mon amie, je savais qu’elle aimait ce qu’elle faisait, son métier la passionnait et ça se lisait clairement dans les reportages qu’elle écrivait et lorsqu’elle en parlait. Voyager lui manquait, je pouvais le deviner au ton de sa voix. « J’y compte bien, je veux avoir le droit de le lire en avant-première. » Je lui adressai un clin d’œil complice avant de lui avouer être heureux de pouvoir passer un peu de temps en sa compagnie. C’était agréable de revoir des personnes sans le sentir jugé d’être parti aussi longtemps, sans donner de nouvelles. « Oui, on ne se voit pas assez je trouve. Certes, le fait que je bouge beaucoup n’aide pas mais on va se rattraper, je suis sure. » J’acquiesçai d’un hochement de tête, elle n’était pas la seule fautive dans l’histoire. Ses voyages lui prenaient beaucoup de temps, mais je n’avais pas non plus pris la peine de recontacter mes amis à mon retour à Londres. J’avais passé beaucoup de temps avec mes parents, à assister à des rendez-vous avec des collaborateurs de l’entreprise familiale et à garder un œil sur les ouvriers qui passaient leurs journées à rénover mon loft. « On va en profiter tant que tu es, et rattraper le temps perdu. » Mon attention se reporta sur la serveuse lorsqu’elle vint déposer nos commandes sur la table devant nous. La faim commençait à se faire ressentir depuis quelques minutes déjà, n’ayant rien avalé suite aux recommandations de la brune. L’odeur qui s’échappait de l’assiette ne fit qu’accentuer ma faim. Un rire sincère s’échappa de mes lèvres en voyant la tête étonnée de la jeune femme. « C’est toi qui paye, évidemment que je vais tout manger. Pas de gaspillage. » Déclarai-je sur un ton amusé. Je n’étais pas vraiment gourmand, mais j’aimais les bonnes choses, et ce petit-déjeuner n’était pas aussi énorme que le laissait entendre Danielle. Du moins, pas pour moi. « Bon appétit à toi aussi. » Je bu une autre gorgée de café avant de commencer à manger. Danielle avait raison, l’endroit était agréable. J’aimais l’ambiance qui régnait dans ce genre de lieu, simple et familial. « Tu ne vas pas me demander de sauter à l’élastique j’espère. » Je fronçai les sourcils en l’observant, j’espérais avoir un indice concernant la prochaine étape.



:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4985
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Birthday boy, this is your day - AIDEN-
message posté Dim 4 Juin 2017 - 13:10 par Danielle Montgomery

AIDEN + DANIELLE


& & &


lBIRTHDAY BOY THIS IS YOUR DAY DON'T FORGET IT



Danielle avait eu un coup de cœur amical pour Aiden et Valentina lorsqu’ils s’étaient rencontrés. Elle les avait trouvés vraiment gentils et vraiment mignons ensembles. Elle avait alors pensé que l’amour existait vraiment et que ce n’était pas qu’une invention de toute pièce. Elle avait certes été amoureuse mais vu le résultat final, parfois elle avait douté. Surtout qu’elle n’avait pas le temps de chercher à tomber amoureuse non plus et ne le cherchait d’ailleurs pas. Peut-être que le temps qu’elle allait passer à Londres allait changer les choses mais pour le moment elle ne s’y attardait pas le moins du monde.

« Tu repartiras, je n’ai aucun doute là-dessus. J’attends de voir ton prochain reportage avec impatience. » Elle sourit. Elle n’avait vraiment que cette envie-là, celle de repartir le plus vite et le plus loin possible. Elle pouvait paraître égoïste mais elle n’y pouvait rien, elle avait toujours aimé voyagé. Son père lui avait en plus donné sa passion pour l’écriture et les deux combinées faisaient qu’elle était tout le temps partie à droite à gauche et son mode de vie lui convenait. Elle ne pensait à rien d’autre que découvrir le monde et tenter de le protéger. C’était la chose la plus importante à ses yeux, protéger la faune, la flore mais ce n’était pas toujours compris par les autres. Parfois on lui reprochait d’être trop utopiste, que tout ne pourrait être réglé comme ça. Elle était d’ailleurs au courant et non utopiste le moins du monde bien que ses propos puissent parfois le faire penser. « Je l’espère sincèrement. En même temps, je pense pas que je pourrais rester éternellement à Londres sans voyager de temps en temps. Et tu seras un des premiers à le savoir promis. » Danie ne savait pas quand ça serait. Probablement dans plusieurs mois vu l’évolution de son inspiration et surtout le fait qu’elle ne soit pas encore repartie à l’aventure. Elle ne voulait pas écrire sur rien du tout et du coup, elle stagnait dans ses articles, stagnait dans ses projets et son idée de que faire de sa vie. Elle ne savait même plus par où commencer à réfléchir. Il fallait dire aussi qu’elle se focalisait bien plus sur sa santé foireuse qu’autre chose. Le seul avantage qu’elle avait était que cela lui permettait de pouvoir rendre visite à des amis, passer du temps avec des gens qu’elle n’a pas vu depuis bien longtemps. Le seul problème était qu’elle devait plus ou moins altérer la vérité et qu’elle devait se rappeler de ce qu’elle avait dit et à qui mais ça c’était autre chose. « En attendant, je suis content que tu sois à Londres, ça me fait plaisir de passer du temps avec toi. » Elle sourit au propos d’Aiden. Elle aussi était contente de passer du temps avec lui. Trop de temps s’était écoulé depuis la dernière fois et il fallait avouer qu’elle trouvait ça dommage. Elle lui envoyait de temps en temps des sms pour savoir comment il allait mais ce n’était pas pareil. Il était occupé, elle aussi, surtout à broyer du noir mais ce n’était pas pour autant qu’elle ne tenait pas à lui. Ils n’étaient peut-être pas les meilleurs amis du monde mais elle aimait beaucoup le jeune homme. Et elle savait que la perte de Valentina n’avait pas été facile pour lui. Elle lui avait d’ailleurs interdit de la tenir à une distance trop importante de ce qu’il vivait. Elle n’avait jamais vécu un décès mais avait à ce moment-là que le laisser seul ne serait pas le moins du monde une bonne idée et qu’il s’éloignerait trop s’il le faisait. Elle avait beau ne l’avoir vu que quelques fois avant le décès de la jeune femme, elle s’était sentie touchée et s’était vraiment promis de ne pas le laisser perdre pieds. Elle pouvait être altruiste quand elle le désirait et elle l’avait vraiment voulu. Danielle avait d’ailleurs bien fait de le faire car depuis, ils étaient plus proches qu’avant. Elle savait que pour Aiden, il était encore dur de parler de Valentina et qu’aujourd’hui était un jour difficile pour lui. C’était d’ailleurs bien pour ça qu’elle avait obligé le jeune homme à sortir pour son anniversaire et qu’elle avait tout organisé. Elle espérait qu’elle pourrait lui faire oublier un peu le tout et qu’il s’amuserait un peu. « Ca me fait vraiment plaisir aussi. Il faut que l’on rattrape le temps perdu.»

« Bon puisqu’il faut prendre des forces pour ce que tu nous as préparé, on a intérêt à tout manger. » Danie sourit à nouveau. Elle savait que son ami voulait savoir ce qu’elle avait préparé mais elle n’avait rien dit. Non pas vraiment pour l’embêter mais plus parce que sinon, ce ne serait plus drôle. Après le problème était qu’elle ne le connaissait pas aussi bien qu’elle aurait voulu et elle espérait alors que ce qu’elle lui avait prévu n’irait pas contre des peurs qu’il avait sinon, ce ne serait pas sympa du tout comme journée. « C’est toi qui paye, évidemment que je vais tout manger. Pas de gaspillage. » Elle réfléchit presque un instant. « Enfin je veux pas que tu sois malade non plus. Ce n’est pas l’objectif de la journée. » Elle ne doutait pas le moins du monde qu’il arriverait à tout manger tandis qu’elle n’aurait probablement pas réussi à le faire mais bon, c’était une fille, ils n’avaient pas le même métabolisme du tout. « Bon appétit à toi aussi. » Elle attrapa sa fourchette, commençant par un bout de pancake sur lequel elle avait rajouté de la confiture. « Tu ne vas pas me demander de sauter à l’élastique j’espère. » Elle le regarda tandis qu’elle avalait la bouchée sa bouchée de pancakes. « Pourquoi ? Tu n’aimes pas le saut à l’élastique ? C’est pourtant un truc sympa à faire. J’ai hésité à le faire une fois au-dessus d’une rivière de crocodiles mais je n’avais pas vraiment envie de mourir ce jour-là alors je me suis abstenue. » C’était une sorte de rituel qu’elle aurait dû passer pour faire plaisir aux personnes avec qui elle était. Cependant, si elle était prête à beaucoup de chose comme goûter de la nourriture qu’elle n’aurait jamais pensé manger ou faire des choses parfois bizarres, il était hors de question de mourir ce jour-là. Ce n’était pas qu’elle avait peur de la mort mais les crocodiles avaient l’air d’avoir faim et la regardait d’une manière dont elle n’avait pas été très fan. En temps normal sauter dans le vide ne la dérangeait pas mais ce coup-ci, elle s’était abstenue. Elle n’avait cependant déjà fait depuis des endroits à couper le souffle et ne le regrettait pas le moins du monde. Elle espérait qu’Aiden n’ait pas le vertige sinon, cela risquait fortement de compliquer ses plans.


BY .SOULMATES




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Birthday boy, this is your day - AIDEN-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
» 04. Happy Birthday, Cat.
» Happy Birthday Poils aux pattes!
» Nebby Birthday
» 19 mai 1962: Happy Birthday to you mister president...
» ♪ Happy Birthday Sir ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Oxford Street-