Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #22 !
LC vient d’enfiler sa 22ième version, dont vous trouverez tous les détails par ici.
La chasse aux fleurs.
Une chasse aux fleurs est en cours où mêmes les allergiques peuvent jouer. Plus d'infos.
On a besoin de vous !
Si vous avez des idées, des suggestions ou autre à nous faire par quant à l’intégration sur le forum, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Baby, I like your style ~ (Maya)

avatar
We could be heroes just for one day
We could be heroes just for one day
» Date d'inscription : 08/06/2015
» Messages : 4540
» Pseudo : crazy suffering
» Avatar : Sam Claflin
» Âge : 27 ans
» Schizophrénie : Archie Jefferson (w. moseley) & Livia Halliwell (j. lawrence) & Rosie Menard (n. peltz)
# Re: Baby, I like your style ~ (Maya)
message posté Mer 22 Mar - 22:31 par Matteo Brown
Les rencontres dans la vie sont comme le vent. Certaines, vous effleurent juste la peau, d’autres vous renversent. ✻✻✻ Matteo est clairement friendzoné. Adieu son fantasme appelé Maya, la fille parfaite qu'il aurait tant voulu avoir, qu'il a temps envie d'embrasser à chaque fois que son regard se pose sur elle. Mais il ne peut pas, car l'attirance n'est pas partagée. S'il a des sentiments ? Peut-être, peut-être pas, peut-être que c'est juste passionnel, temporaire et qu'il allait bien s'en lacer par la suite. il ne peut pas répondre mais tout ce qu'il peut dire c'est confirmer qu'il est réellement attiré par elle. Maya et sa douceur, Maya et sa joie de vivre. C'est la fille qu'il ne peut pas avoir et pourquoi ça le rend encore plus fou ? Il ne renonce pas aux échecs. La preuve, il a persévéré pour revoir une belle blonde qui lui semblait si inaccessible. Malgré la soirée pourrave, il l'a revue. Il ne peut pas rester sur une défaite même s'il veut se le faire croire. Là tout de suite, Matteo a juste envie de rentrer, de ne plus la voir pendant un moment histoire d'avaler la pilule. Mais au fond, il sait qu'il ne tiendra pas et qu'il profitera de n'importe quelle occasion pour la revoir. Surtout que sa réponse à la question le fit plus flipper qu'autre chose. Attendez, elle ne sait pas elle-même ce qu'il se passe entre eux ? Matteo fronça un sourcil et leva le second. « Tu m'embrouilles encore plus Maya. » souffla-t-il, blasé, alors qu'il venait essuyer une larme sur ses joues. Il tendit son bras ensuite pour prendre le taxi. Un long chemin silencieux, s'en était presque gênant pour le conducteur. Une fois arrivé devant chez elle, il lui fit comprendre qu'il allait la laisser mais la miss n'était pas de cet avis. Elle lui proposait de continuer la discussion chez elle. Matteo secoua négativement la tête, ne répondit rien un instant. Il souriait nerveusement puis reposa son regard sur elle en humidifiant sa lèvre. « Pourquoi ? Tu as quelque chose à rajouter ? » si elle veut rajouter quelque chose, qu'elle le dise ici, dans la rue, aux oreilles curieuses du chauffeur. Mais celui-ci racla sa gorge et demanda à Matteo de faire un choix car il avait encore du travail à faire. Le détective leva les yeux au ciel puis quitta le taxi qui reparti aussi tôt. Matteo regarda ses pieds. « Je crois que notre amitié en a pris un coup. J'aimerais revenir en arrière et ne t'avoir jamais dit ça. » il est franc, c'est vrai. Maintenant Maya ne pouvait plus être son amie. C'était celle qui avait le pouvoir sur lui et qui allait surement pas l'utiliser. Matteo est attristé mais ne laisse rien paraître. Il essaye de rester impartial, comme si aucune émotion le traversait.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 13/04/2014
» Messages : 6398
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Nina dobrev
» Âge : 27 ans
» Schizophrénie : Samael G. Pellegrino et Milo K. Wendling
# Re: Baby, I like your style ~ (Maya)
message posté Jeu 23 Mar - 21:44 par Maya M. Scott
Matteo ∞Maya
BABY, I LIKE YOUR STYLE
« Tu m'embrouilles encore plus Maya. » souffla-t-il et cette réponse ne fut pas pour l'a réjouir, surtout lorsqu'elle constata en le regardant, l'air las et fatigué qu'il arborait. "Je suis désolé"dit-elle d'une petite voix. "Ce n'était pas le but." En effet, la jeune femme ne cherchait absolument pas à compliquer d'avantage la situation. Non. Elle souhaitait seulement être sur de ne pas perdre une personne de plus dans sa vie. Syndrome de l'abandon ou non, la perspective d'être encore une fois laissée de coté lui était insupportable. Oui je sais, en même temps, c'est moi qui le repousse, songea-t-elle. Toutefois, elle n'avait rien demandée, n'est-ce pas ? L'américaine appréciait beaucoup son camarade, mais n'avait jamais envisager de se projeter dans une relation amoureuse. Elle n'y pouvait rien, elle n'y arrivait pas. Même loin d'elle, Tom ne cessait de l'a hanter. Et malheureusement, la demoiselle avait bien peur de ne jamais être capable de passer à autre chose. Sortant de la voiture, elle ne se sentit pas de s'arrêter là, sur ce simple bonne nuit. C'était une conclusion bien trop facile et qui lui laissait un goût amère. Elle proposa alors de ne pas se quitter ainsi, de poursuivre la discussion dans son appartement, de mettre les choses à plat.  « Pourquoi ? Tu as quelque chose à rajouter ? » Elle pinça légèrement les lèvres hésitante. Le chauffeur du taxi s'impatientant, fit alors comprendre à Matteo qu'il devait faire un choix : refermer la porte du véhicule ou suivre la brune. L'espace d'un instant, son cœur se serra car elle cru sincèrement que le jeune homme allait l'a planter là. Cependant, ce ne fut pas le cas. Le silence s'installa et s'étendit sur de longues minutes avant que son interlocuteur ne le rompit :  « Je crois que notre amitié en a pris un coup. J'aimerais revenir en arrière et ne t'avoir jamais dit ça. » L'infirmière hocha la tête, avant de s’intéresser subitement à ses chaussures. "Ah c'est à ce point là..." dit-elle. Bien sur je ne m'attendais pas à des sauts de joies...Mais...Prenant une grande respiration et son courage à demain, elle releva le nez et dévisagea son camarade. "Alors maintenant tu propose quoi ?" Elle marqua à peine une pause, ne laissant pas le temps au détective de répondre. "Tu vas juste me tourner le dos ? Maya ne veut pas sortir ou coucher avec moi, alors je vais aller en chercher une autre ? C'est ça ?" Sentant la colère s'insinuait dans ses paroles, elle ne pu pourtant pas s'arrêter. " Et à combien d'autres filles as tu fais le même cinéma ?" demanda-t-elle presque accusatrice. Croisant les bras, elle patienta le temps de sa réponse. Si elle voulait précédemment arrondir les angles, c'était définitivement raté. Et elle ne doutait pas qu'ils se séparaient sans doute à présent fâchés.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
We could be heroes just for one day
We could be heroes just for one day
» Date d'inscription : 08/06/2015
» Messages : 4540
» Pseudo : crazy suffering
» Avatar : Sam Claflin
» Âge : 27 ans
» Schizophrénie : Archie Jefferson (w. moseley) & Livia Halliwell (j. lawrence) & Rosie Menard (n. peltz)
# Re: Baby, I like your style ~ (Maya)
message posté Sam 25 Mar - 22:10 par Matteo Brown
Les rencontres dans la vie sont comme le vent. Certaines, vous effleurent juste la peau, d’autres vous renversent. ✻✻✻ Voilà, il a tenté, il a tenté, c'est pas la fin du monde. Il a cru voir une ouverture et il a profité de l'occasion pour lui dire ce qu'il pensait. Mais non, c'est cuit, ça ne sert à rien, ça empirait juste les choses. Et maintenant Matteo ne savait plus quoi faire. Toujours aussi maladroit avec les filles, il se dit que ça sera la dernière fois qu'il parle aussi sincèrement. Dès qu'il se fait rejeter, ça rebooste encore plus sa carapace et au final, nous aurions un Matteo plus froid que jamais. On ne peut pas en vouloir à Maya de ne pas partager son envie. Loin de là de vouloir la forcer. Mais il avait espéré la faire craquer oui, en se confiant. Le détective n'était pas si bon que ça. S'il pensait que c'était lui qui foirait tout entre eux, il était loin de s'imaginer recevoir des insultes de la part de la jeune femme. D'ailleurs il n'a pas comprit pourquoi elle s'énervait tout à coup. C'était à lui d'être fâché plutôt non ? Il ne l'avait encore jamais vu parler de la sorte. C'était vexant, de la méchanceté gratuite. Si elle faisait référence aux nombreux râteaux monumentales qu'il s'est ramassé par Riley, elle piquait bien là où il fallait. Choqué, il se mit à rire nerveusement. « T'as pas vraiment dit ça ? » non qu'elle répète parce que putain il va sérieusement virer au rouge et tout casser ici. Il semblerait que oui, ses mots résonnèrent dans sa tête. Quelle... y'a pas de mots. Tant pis pour elle. Qu'elle termine sa vie seule, c'est ce qui arrivera probablement à force de pousser tout ce qui l'approche. « Je suis déçu que tu penses ça de moi. Faut croire que tu ne me connais pas si bien Maya. » un ami ne dirait pas ce genre de chose absurde. Matteo ne fait pas ce cinéma comme elle dit à toutes les filles. Qu'est-ce qu'il en a à foutre ? Pourquoi dire toutes ces belles paroles s'il peut s'envoyer en l'air comme il veut ? Il fronça les sourcils et serra les dents. « Je me tire, j'ai pas à subir les mauvaises paroles d'une meuf ivre. » pas d'au revoir, rien, Matteo fit demi-tour, lui tourna le dos comme elle l'avait insinué et il marchait loin d'elle. Prendre l'air arrivera peut-être à le calmer. Il n'en revient toujours pas de la tournure de la soirée. Une chose est sûre, il se réjouit déjà de rayer Maya de sa vie. Non mais il est trop vexé, trop susceptible, elle le sait en plus ! C'est vraiment le pousser à bout pour rien, juste pour son petit plaisir personnel, allez savoir.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 13/04/2014
» Messages : 6398
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Nina dobrev
» Âge : 27 ans
» Schizophrénie : Samael G. Pellegrino et Milo K. Wendling
# Re: Baby, I like your style ~ (Maya)
message posté Mer 12 Avr - 17:00 par Maya M. Scott
Matteo ∞Maya
BABY, I LIKE YOUR STYLE
Pourquoi tout ficher par terre ? Elle haussa les épaules. Etait-ce vraiment elle qui rendait les choses difficiles ? Elle se mordit l'intérieur de la joue, réfléchissant sérieusement à cela. Quoi qu'il en fut, apparemment, elle avait fait mouche. Ce qu'elle constata aisément par l'air choqué et le rire nerveux de son compagnon.  « T'as pas vraiment dit ça ? »  La demoiselle afficha une mine boudeuse pour toute réponse. « Je suis déçu que tu penses ça de moi. Faut croire que tu ne me connais pas si bien Maya. »  A sa seconde réplique, Maya ne pu s’empêcher, cette fois-ci, de rire. Froidement, sans joie, juste parce que la coupe s'avérait pleine. "J'ai vraiment dit ça, oui. Mais ça ne t’intéresse pas de savoir pourquoi..."Elle secoua la tête à la fois d'avantage agacée et déçue. "Mais je ne te connais pas bien. Et comment voudrais-tu qu'il en soit autrement ? Tu donne d'abord l'impression de t'intéresser à moi uniquement pour un soir, tout en enrobant cela d'amitié, ensuite tu me fais comprendre vouloir être avec moi...Et tu faire marche arrière à la première difficulté..." Elle leva légèrement les bras en l'air et les laissa retomber, comme désemparée. "Et là dessus tu ose me dire que notre amitié en à prit un coup...Ce n'est pas notre amitié qui a en prit un coup, c'est ton petit ego de mâle, qui n'arrive foutuement pas à se caser avec quelqu'un oui ! " L'américaine marqua une pause et dévisagea son compagnon avant de reprendre : "Tu ne veux pas le reconnaître soit, mais ne prends pas pour une idiote. " Elle croisa les bras. Cela ne pouvait pas bien se terminer elle le savait. Mais l'alcool aidant, les choses sortaient plus facilement. En l’occurrence tu te lâche carrément, commenta sa conscience. Néanmoins, il y avait déjà quelques temps qu'elle cogitait sur cette affaire. Par ailleurs sa sortie de ce soir, visée à s'éloigner des problèmes et réflexions engendrés par sa relation avec Matteo. Et coup du sort ou non, on ne lui avait pas permis de faire le point plus tard et de souffler un peu. Aussi fallait-il s'attendre à ce que le vase déjà fortement remplit, déborde.  « Je me tire, j'ai pas à subir les mauvaises paroles d'une meuf ivre. » La demoiselle ouvrit la bouche et l'a referma aussitôt, voyant le détective tourner les talons pour partir. Malheureusement, elle n'en avait pas complètement terminée avec lui. Courant légèrement pour le rattraper elle se plaça à nouveau devant lui, barrant le passage. "Et le pire là dedans, c'est que je suis sur que tu crois que je dis ça uniquement pour te blesser, je me trompe ? Ce n'est peut-être pas le bon moment ce soir je suis d'accord mais, j'aurais sans doute mérités quelques explications, d'où ma volonté de continuer à discuter pour éclaircir ça. "Et c'est bel et bien raté, commenta la petite voix dans sa tête. "Mais peut-être qu'avant ça, tu devrais te mettre au clair avec toi même. Ensuite si jamais tu pense que ça vaut le coup de revenir vers moi...eh bien fait le." Elle se tut et s'écarta lentement. "Et juste pour la précision, boire un ou deux verre ne signifie pas qu'une personne est ivre. Il m'en faut plus que ça. " Sur ces dernières paroles, elle retourna vers le hall d'entrée de son bâtiment ignorant ce qui ce passerait par la suite.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
We could be heroes just for one day
We could be heroes just for one day
» Date d'inscription : 08/06/2015
» Messages : 4540
» Pseudo : crazy suffering
» Avatar : Sam Claflin
» Âge : 27 ans
» Schizophrénie : Archie Jefferson (w. moseley) & Livia Halliwell (j. lawrence) & Rosie Menard (n. peltz)
# Re: Baby, I like your style ~ (Maya)
message posté Dim 30 Avr - 14:21 par Matteo Brown
Les rencontres dans la vie sont comme le vent. Certaines, vous effleurent juste la peau, d’autres vous renversent. ✻✻✻ Matteo avait du mal à comprendre son comportement. Au début elle parlait avec ses émotions, son ressenti, c'était presque mignon. Mais tout à coup, elle a commencé à l'attaquer en lui lançant une phrase qui n'a ni queue ni tête. D'où il mérite ça le détective ? Il voulait juste creuser, sans pour autant la brusquer. Maya est passé du chaud au froid en un instant. Est-elle toute seule dans sa tête ? Le garçon n'arrivait vraiment pas à suivre et il estimai ne pas mériter toutes ces insultes qui le blessent amèrement. Il resta bouche baie un instant en la contemplant d'un air de dégoût. Il faut qu'on lui explique. Qu'est-ce qu'il a fait de mal ? A part dire qu'il aurait voulu être cette personne qui pouvait la rendre heureuse. Et encore, ça ce n'est pas une moquerie, bien au contraire. Peut-être qu'elle se braque trop vite, qu'elle ne supporte pas attirer l'attention. Il est clair qu'une discussion au calme serait optimale mais il fallait d'abord arrêter de chauffer les esprits. La tension est palpable, très palpable. « Je fais pas marche arrière, j'essaye juste de couper court à la discussion. Je n'ai pas envie de t'entendre plus longtemps m'insulter gratuitement.  » souffla-t-il. Maya, il te respecte alors stp, respecte-le en retour. Voyons, tu n'as toujours pas compris ? Il essaye de partir de la friendzone. En somme, soyez rien ou tout ensemble. « Putain mais si je passe mon temps à te draguer c'est parce que je m'intéresse à toi. C'est si dur à comprendre ? Si je te considérai comme un morceau de viande y'a bien longtemps que j'aurai abandonné l'affaire. » parce qu'elle n'est pas comme les autres, parce qu'elle simplement elle. C'est vrai, quand Matteo veut se faire une meuf, il se la fait sans problèmes. Il suffit de la charmer un peu quelques minutes et hop le tour est joué. Avec Maya, il ne cesse jamais de lui faire du rentre-dedans parce qu'un jour il espère que ça payera ses fruits. Maintenant si ce n'est pas la bonne méthode, très bien, il arrêtera et s'y prendra autrement. Matteo haussa ses sourcils. Revenir vers elle ? Mais comment aurait-il envie de revenir vers elle avec ce qu'elle venait de lui lâcher ? Il souriait nerveusement en coin. « Revenir vers toi ? Dis-moi, tu en as envie ? Car si c'est pour me plier en quatre pour une fille qui se touche le nombril, c'est même pas la peine. » lâcha-t-il d'un rictus en croisant ses bras. C'est vrai, qu'elle ne lui fasse pas de faux espoirs. Ça serait la bêtise du siècle. L'honnêteté avant tout. Et ce soir, on peut dire qu'il a bien parlé, qu'il a laissé faire son instinct. S'il faut, il pourrait faire un petit effort, rien que tout petit pour voir si ça change quelque chose. Et si ça ne fait rien, il sera obligé de se détacher d'elle, de laisser tomber l'affaire. Il n'a pas besoin de parasite dans sa vie, tout ce qu'il veut, c'est un peu d'amour et d'affection. Toutes les filles rêvent d'un mec doux et attentionné. Faut croire que personne ne rêve de Matteo. Triste sort.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 13/04/2014
» Messages : 6398
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Nina dobrev
» Âge : 27 ans
» Schizophrénie : Samael G. Pellegrino et Milo K. Wendling
# Re: Baby, I like your style ~ (Maya)
message posté Ven 9 Juin - 12:00 par Maya M. Scott
Matteo ∞Maya
BABY, I LIKE YOUR STYLE
« Je fais pas marche arrière, j'essaye juste de couper court à la discussion. Je n'ai pas envie de t'entendre plus longtemps m'insulter gratuitement.  » souffla-t-il. Pinçant les lèvres, elle pencha la tête de coté. Il était plus que difficile de faire entendre raison à son camarade. Ouvrant la bouche, elle s’apprêtait à dire quelque chose puis, se ravisa et se contenta de soupirer. "Je vais finir par ne plus savoir quoi te dire." déclara-t-elle simplement. "Je ne t'insulte pas gratuitement, j'essaye de te faire comprendre à quel point ton comportement apparaît, pour ma part en tout cas...Je n'irais pas jusqu'à dire incohérent mais disons...Déconcertant." Elle marqua une pause et l'observa un instant. Allait-il faire l'effort de comprendre ? Ou au moins essayer, songea-t-elle. « Putain mais si je passe mon temps à te draguer c'est parce que je m'intéresse à toi. C'est si dur à comprendre ? Si je te considérai comme un morceau de viande y'a bien longtemps que j'aurai abandonné l'affaire. »  Reculant d'un tas, elle hocha ensuite lentement a tête. "Oui, parce que tu me donne l'impression de t'apprêtait à partir à la moindre petite contrariété. Et..." LA demoiselle se tut, de nouveau perdue. L'inconstance chronique qu'elle percevait de son camarade l'angoissait, toutefois, elle ne pouvait décemment lui reproché d'ignorer encore certaines choses sur son histoire. La discussion se poursuivit, tant bien que mal, sans réellement évoluée vers une possible issue. Finalement, l'américaine décréta que son compagnon devrait prendre le temps de se mettre au clair avec lui même, avant de tenter quoi que ce fut d'autre. Mais ne devrait-elle pas en faire autant ? « Revenir vers toi ? Dis-moi, tu en as envie ? Car si c'est pour me plier en quatre pour une fille qui se touche le nombril, c'est même pas la peine. » lâcha-t-il d'un rictus en croisant ses bras.  Levant légèrement les bras en l'air, elle les laissa retomber mollement le long de son corps. Il n'avait pas tout à fait tort. Maya ne pouvait décemment pas profiter impunément de la présence du jeune homme, en se contentant d'un absence de décision. M'engage ? M'engage pas ? Je ne sais pas...Mais l'ignorance n'apparaissait pas comme une réponse. "Je voudrais pouvoir te dire oui, non, de façon aussi tranchée, aussi clair...Mais la vérité c'est que je ne peux pas. Je ne peux rien te promettre, à part peut-être d'essayer d'être plus ouverte, plus tolérante et éventuellement moins méfiante...Ce qui ne nous avance pas beaucoup j'en ai bien conscience." Elle se tut et resta là, debout à le regarder sans plus rien dire. Les choses devaient-elles réellement se terminaient maintenant et comme ça ? Fallait-il vraiment en arrivait là ? La perspective de voir encore quelqu'un s'éloigner ne l'enchantait pas, bien au contraire. Néanmoins, se roulait pas terre n'avancerait à rien. L'ancienne pom-pom girl ne voulait pas retenir les gens sous n'importent quelles conditions.  
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Baby, I like your style ~ (Maya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
» INDIANA H. COLLINS ❀ baby, i like your style ♪
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» ♣ Présentation de Maya Whiteflow ♠ [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Soho-