Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Recrutement !
Un recrutement est en cours sur le forum, jusqu'au 20.10. Toutes les infos, par ici.
Changement chez les scénarios !
Des changements ont été effectués dans la partie des scénarios, merci d'en prendre connaissance par ici.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

It's tea time [PV Milo]

En ligne
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1906
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: It's tea time [PV Milo]
message posté Sam 19 Nov - 20:15 par Breena A. Donnelly
 
It's tea time
C’était marrant d’avoir des conseils de la part de Milo! Non pas qu’il ne pouvait pas m’en donner que du contraire ! Je sais que certaines mauvaises langues diront qu’il était mal placé pour donner des conseils vu qu’il ne parvenait pas à s’en sortir avec sa fille ! Mais je n’étais pas d’accord ! Que du contraire, justement avec le fait qu’il avait du mal à s’en sortir avec son aînée, il pouvait avoir de très bons conseils. Puis avoir une personne extérieure à mes proches, qui me donnait des conseils était la bienvenue.

« Oh mais ne te tracasse pas, je sais pertinemment que ce que tu me dis, n’est pas pour me décourager mais juste pour me conseiller ! Je suis bien consciente que tout ne sera pas rose, qu’il y aura des moments beaucoup plus difficiles ! Surtout que ce jeune garçon a un retard au niveau mental et ne se comporte pas comme un jeune de son âge, mais j’ai confiance et je sais qu’on pourrait surmonter les difficultés lorsqu’on les rencontrera. »

J’avais autant confiance en moi qu’en Lukas et Declan ! Tout ne sera pas facile, j’en étais bien consciente, et je savais que je devrais par moment faire face à des situations pas toujours délicates. Mais j’étais certaine de mon choix et je ne le regretterais pas ! Declan avait besoin d’amour, de soutient de tendresse ! Tout ce qu’une famille pouvait lui apporter et qu’un centre ne pouvait hélas pas ! Puis, je savais que si j’avais des questions par rapport au comportement du garçon, je pouvais toujours compter sur son médecin !

« Je peux te comprendre ! Tu passes déjà du temps avec tes élèves, ce qui je dois le dire, demande beaucoup d’effort ! Puis quand tu rentres après ta journée, tu n’as envie que d’une chose, être au calme ! Alors quand tes enfants se mettent à faire du bruit, ben tu n’as envie que d’une chose, les vendre comme tu le dis !! »

Je n’avais pas vécu personnellement ce genre de chose, mais quand on avait des collègues féminins et qui plus est, étaient également mères, ben on avait souvent droit à quelques petites histoires ou des petites mauvaises humeurs pour les raisons expliquer plus haut !  Certains diront que se sont hélas les aléas de la vie, que tous les parents à un moment ou à un autre ce genre de situation et que ce genre de réaction n’étaient pas vraiment tolérées, mais en ce qui me concernait, je pouvais comprendre que l’idée de vendre ses enfants pour effleurer de près ou de loin, l’esprit des parents.

Notre conversation s’était poursuivie sur l’histoire de mon appartement ! En effet, Milo avait une impression de déjà vu ! Cela lui était venu pendant que je me trouvais dans la cuisine pour préparer un peu de thé ! Mais je ne connaissais pas vraiment l’histoire de l’endroit ! Je savais juste que l’ancien propriétaire avait été victime d’un cambriolage ! Après avoir confirmé à mon invité que je souhaitais en savoir plus sur cette histoire, j’étais revenue dans le salon sans oublier les pâtisseries.

J’écoutais attentivement ce que me disait Milo, sans pour autant penser que je devrais faire fonctionner ma mémoire pour me souvenir d’une affaire qu’il y avait eu plus tôt ! Le cambriolage d’une bijouterie et le fait qu’il y avait un incident important ! Ma mémoire ne m’avait pas fait défaut puisque j’étais parvenue à me souvenir de l’affaire ! Mais ce qu’allait me dire de la suite de cet affaire, allait me provoquer un choc ! Car rien n’avait laissé penser à cela.

« Attends, tu veux me dire que le voleur de la bijouterie que le policier a blessé, c’était toi ? »

Sur ces paroles que j’avais l’impression de ne pas avoir bien compris, eu comme effet de m’obliger à m’asseoir dans le fauteuil qui se trouvait non loin de moi ! J’avais du mal comprendre, cela ne se pouvait ! Bon, cela expliquait la raison pour laquelle Milo était coincé sans ce fauteuil et aussi pourquoi lorsque je lui avais posé la question lors de notre première rencontre, il ne m’avait pas répondu ! Cela ne devait pas être facile d’avouer la chose, même si cela remontait et surtout qu’il avait fortement payé sa faute. Mais avant toute chose, je devais avaler l’information, même si j’étais reconnaissance au jeune homme de m’avoir dit les choses. roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emmerdeur professionnel.

» Date d'inscription : 14/10/2015
» Messages : 1203
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Charlie Cox
» Âge : 34 ans
» Schizophrénie : Maya M. Scott , Samael G. Pellegrino et Amanda E. Hemsworth
# Re: It's tea time [PV Milo]
message posté Mar 22 Nov - 11:52 par Milo K. Wendling
It's tea time
Breena✧Milo
Cela devait être drôle d'écouter les conseils de Milo. D'autant plus qu'il n'était ni un model de vertu, ni d'éducation et qu'il avait beaucoup de mal à gérer son adolescente à la maison. Toutefois, ce qu'il disait ne visait pas à reprocher sa façon de faire à la demoiselle ou encore à lui imposer une meilleure façon de procéder. Non. Il souhaitait simplement l'a mettre en garde et lui évitait ainsi certains écueils. « Oh mais ne te tracasse pas, je sais pertinemment que ce que tu me dis, n’est pas pour me décourager mais juste pour me conseiller ! Je suis bien consciente que tout ne sera pas rose, qu’il y aura des moments beaucoup plus difficiles ! Surtout que ce jeune garçon a un retard au niveau mental et ne se comporte pas comme un jeune de son âge, mais j’ai confiance et je sais qu’on pourrait surmonter les difficultés lorsqu’on les rencontrera. » "Très bien" répondit-il en hochant la tête. "Tant mieux, si tu te sens prête." Elle semblait en effet confiante et c'était sans doute ce qu'il fallait. La discussion se poursuivit un moment sur le sujet et il avoua admirer l'initiative de la jeune femme. Lui même se sentait bien trop las et non adapté pour se lancer dans ce genre d'aventure. Par ailleurs, il avoua avoir quelque fois envie de vendre au plus offrant ses gosses qui ne cessaient de crier et de se battre pour telle ou telle raison, lorsqu'il rentrait. Après une journée de travail, cela s'avérait pénible et éprouvant de supporter tout ça. Plus le reste... « Je peux te comprendre ! Tu passes déjà du temps avec tes élèves, ce qui je dois le dire, demande beaucoup d’effort ! Puis quand tu rentres après ta journée, tu n’as envie que d’une chose, être au calme ! Alors quand tes enfants se mettent à faire du bruit, ben tu n’as envie que d’une chose, les vendre comme tu le dis !! ». Il fallait dire aussi, que son fils nécessitait une attention constante. Les choses avaient vite fait de déraper. Il fallait s'armer de patience face à lui, ce que Milo ne possédait pas toujours et ses disputes avec Lou, n'arrangeait en rien la situation. Comme il avait observé l'appartement pendant que son hôtesse s'occupait des préparatifs lié à cet instant goûter, une impression de déjà vu c'était insinuée dans son esprit. Ceci entraînant cela, Breena et lui en vinrent à parler du cambriolage de la bijouterie, orchestré par l'enseignant. Ce que son amie ignorait et apprit ainsi, un peu maladroitement. « Attends, tu veux me dire que le voleur de la bijouterie que le policier a blessé, c’était toi ? » Sa réaction ne se fit pas attendre, elle eu l'air aussi surprise que choquée et dû s’asseoir. Effectivement, ce n'est pas le genre de nouvelle qu'on digère si facilement. Toutefois, il espérait ne pas avoir traumatisée la guide au point qu'elle décida de le jeter dehors. "Ca va aller ?" demanda-t-il, inquiet. "Je ne voulais pas te lâcher une bombe, comme ça, en pleine figure." Il pinça vaguement les lèvres. "Cela dit, je ne crois pas qu'il y ai une bonne manière d'annoncer ce genre de choses." Il se tut et laissa passer plusieurs longues minutes avant de reprendre : "Si ça peut te rassurer, je ne fais plus ce genre de chose. Et j'ai conscience que c'était une regrettable erreur..." Gêné, il se perdit dans la contemplation de ses ongles en attendant avec une certaine appréhension, une quelconque réaction de la part de la brune.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1906
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: It's tea time [PV Milo]
message posté Lun 28 Nov - 22:24 par Breena A. Donnelly
 
It's tea time
Si on m’avait dit le jour où j’avais rencontré Milo, il me serait de bon conseil et que ces derniers seraient pertinents, ben je ne pense pas que j’y aurai cru ! Mais voilà, il m’avait apporté de très bons conseils et je lui en était reconnaissante ! Le fait qu’il soit inquiet me touchait fortement. Mais j’avais très bien réfléchit avant de prendre ma décision, et je ne l’avais pas prise seule ! J’en avais parlé pour avec Aleksi car il était le premier concerné, cela allait chambouler notre vie ! Une fois que j’eu son accord, je m’étais rendue chez mes parents pour avoir leurs avis ! En effet ce dernier était important pour moi ! Je souhaitais qu’ils me soutiennent autant que le faisait déjà Aleksi.

« Oui je me s’en prête ! Mais merci à toi pour tes conseils et de tracasser pour moi c’est très gentil à toi. »

N’ayant pas d’enfant, il m’était difficile de comprendre ce que pouvait ressentir Milo en disant que par moment il avait envie de vendre ses enfants ! C’est ce que vous devez penser ! Mais figurez-vous que même si je n’ai pas d’enfant, enfin dont je dois m’occuper en rentrant, je pouvais tout de même comprendre ce que mon invité pouvait ressentir ! Puis il fallait aussi se rendre compte que son fils demandait plus d’attention qu’un enfant dit normal.

Le temps passait et nos sujets de conversation également ! Nous étions arrivé à parler d’un cambriolage ayant eu lieu pas mal de temps avant ! J’avais suivi cette affaire que via les journaux et sans trop m’y intéresser d’ailleurs ! Mais lorsque Milo m’informa que le cambrioleur qui avait été blessé lors que l’attaque, se trouvait devant, que c’était lui cette personne ! Et bien je ne vous dis pas la surprise dont je fus victime ! Jamais au grand jamais je n’aurais pu penser qu’il aurait pu un jour se retrouver du mauvais côté de la ligne !

La première réaction qu’une personne étroite d’esprit aurait eue, serait de mettre le jeune homme dehors de chez elle ! Mais pas moi, je n’étais pas de ce genre personne là ! Puis s’il était dangereux, il aurait su se trouver derrière les barreaux et non dans mon salon, même coincé dans un fauteuil roulant. Mais avant tout, il fallait que je reprenne mes esprits !

« Euh oui ça va aller ! Faut juste que je me remette de ton annonce ! Ce n’est pas tous les jours qu’on me dit hey au fait, je suis un ancien cambrioleur. »

Il m’avait tout de même fallu une bonne poignée de secondes pour me remettre ! Cela avait du paraître long pour Milo !

« Oh ne te tracasse pas ! Puis comme tu le dis, il n’y a pas de manière pour annoncer ce genre de chose. Je pense que ce n’est pas la chose la plus simple non plus à annoncer, donc il vaut mieux y aller franco ! Je dois reconnaître que je ne pensais pas que tu avais pu être criminel ! »

Oh que non, je n’aurais jamais pensé qu’il aurait pu être un criminel ! Certes cela pouvait faire peur et on ne voulait pas que ce genre de malfrats se trouve encore à l’extérieur ! Certains diraient qu’il ne devrait pas se trouver à l’extérieur mais en prison ! Ce n’étais pas ce que je pensais, je trouvais que Milo avait fortement payé son erreur ! Il était coincé dans un fauteuil roulant pour surement tout le restant de sa vie !

« Je te crois quand tu me dis que tu ne fais plus ce genre de bêtises, mais également sur le fait que tu reconnais que cela est une regrettable erreur. Je pense que tu l’as payé fortement cette erreur ! Et le fait que tu te retrouves coincé dans ce fauteuil, dois te rappeler de ne plus jamais refaire ce genre de méfaits ! »

Personne n’était à l’abri de faire de commettre des erreurs et tout le monde avait droit à une deuxième chance ! J’estimais personnellement que comme Milo avait cher payer son erreur et qu’il le reconnaissait, il avait droit à une deuxième chance. roller coaster



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emmerdeur professionnel.

» Date d'inscription : 14/10/2015
» Messages : 1203
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Charlie Cox
» Âge : 34 ans
» Schizophrénie : Maya M. Scott , Samael G. Pellegrino et Amanda E. Hemsworth
# Re: It's tea time [PV Milo]
message posté Mer 30 Nov - 13:18 par Milo K. Wendling
It's tea time
Breena✧Milo
« Oui je me sens prête ! Mais merci à toi pour tes conseils et de tracasser pour moi c’est très gentil à toi. » Il haussa les épaules. "Je ne sais si ce sont vraiment des conseils très utile, mais bon, si ça peut te servir." Il marqua une pause et ajouta : "Je ne suis pas du genre à m’inquiéter pour n'importe qui, prends ça comme une preuve d'amitié. " Sa camarade n'ayant pas -encore- d'enfant à proprement parler, elle ne pouvait que saisir de façon très amoindrie et théorique, ce qu'il ressentait vis à vis des siens. La conversation se poursuivit et de fil en aiguille, ils en arrivèrent à parler du cambriolage qui avait eu lieu dans cet appartement, puis de celui de la bijouterie quelques années au par avant. Les deux faits divers ayant pour point commun l'intervention de Milo. L'américain c'était engagé sur une terrain glissant, avait décidé devant la curiosité de sa compagne, d'en dévoiler d'avantage. Ce qui eu pour effet de surprendre énormément la jeune femme, qui du s'asseoir pour se remettre du choc. Il s’inquiète un peu et s'informa de l'état de Breena. Il avoua ne pas connaitre de bonne façon d'annoncer ce genre de choses. Parce qu'il n'y en a pas, précisa sa conscience. « Euh oui ça va aller ! Faut juste que je me remette de ton annonce ! Ce n’est pas tous les jours qu’on me dit hey au fait, je suis un ancien cambrioleur. » Il pinça vaguement les lèvres. "Je comprends." Il se tut un instant, laissant à la guide le temps de digérer la nouvelle. « Oh ne te tracasse pas ! Puis comme tu le dis, il n’y a pas de manière pour annoncer ce genre de chose. Je pense que ce n’est pas la chose la plus simple non plus à annoncer, donc il vaut mieux y aller franco ! Je dois reconnaître que je ne pensais pas que tu avais pu être criminel ! » L'ancien militaire s'intéressa subitement à l'accoudoir de son fauteuil. "Criminel...C'est un bien grand mot. Disons que c'était...une mauvaise période de ma vie." Il marqua une pause et repensa vaguement à tout cela. A l'origine ses intentions étaient bonnes. Il ne c'était pas lancer la dedans par appât du gain ou par bêtises, il avait peser le pour et le contre avant...Avant de foncer tête baissé. Je n'ai pas suffisamment évalué les risques potentiels...La perspective d’atterrir dans un fauteuil, de devoir composer avec de nouvelles séquelles, différentes de celles laissées par la guerre, ne lui avait absolument pas effleuré l'esprit. « Je te crois quand tu me dis que tu ne fais plus ce genre de bêtises, mais également sur le fait que tu reconnais que cela est une regrettable erreur. Je pense que tu l’as payé fortement cette erreur ! Et le fait que tu te retrouves coincé dans ce fauteuil, dois te rappeler de ne plus jamais refaire ce genre de méfaits ! » continua sa camarade. Il laissa passer plusieurs secondes avant de répondre. "Ca peut paraitre étrange mais...je n'ai pas fais ça comme ça, juste pour le fun. Je suis parti d'une nécessité, j'avais besoin d'argent et à ce moment là, ça me semblait la solution la plus simple....Et pour le fauteuil...Et ce que ça implique, c'est...Je ne sais pas, une forme de punition, que j'ai encore du mal à digérer." Il marqua une nouvelle pause et poursuivit : "Tu sais que je ne me déplace pas tout le temps à l'aide de mon fauteuil, non ? Je dis ça, mais tu ne m'as jamais vu sans. En temps normal lorsque tout va approximativement bien, je marche normalement. Ce qui n'était pas gagné du départ, donc j'imagine que je peux m'estimer heureux....Quand je suis comme ça...C'est le résultat de crises régulière qui me bloque pendant un laps de temps assez variable." Il secoua la tête. "Je suis désolé de te raconter tout ça, je ne suis pas venu pour ça..." Il regarda dans le vide à nouveau gêné. En dire autant sur lui et sa vie n'était pas dans ses habitudes. Il espérait ne pas le regretter, mais appréhender le contraire.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1906
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: It's tea time [PV Milo]
message posté Mer 7 Déc - 20:15 par Breena A. Donnelly
 
It's tea time
Une preuve d’amitié! Ben cela en était une belle preuve ! Puis savoir qu’on était ami, me faisait bien plaisir ! Car à force que le côtoyer, j’en avais appris plus sur lui et que dernière cet ours mal léché, il y avait un homme avec du cœur et plus gentil qu’il laissait y paraître.

« Bien c’est une preuve d’amitié qui me touche profondément ! Merci. »

Et j’étais sincère ! Avoir une personne, qui était déjà parent, venant nous donner un conseil, cela était toujours la bienvenue ! Mais notre conversation sur le fait que j’allais devenir mère d’accueil, ne m’avait pas fait oublier les petits soucis que rencontrait Milo avec ses enfants et surtout sa fille aînée ! J’étais curieuse de savoir comme leur relation se passait ! J’espérais aussi que cela s’était amélioré dans le bon sens bien entendu.

« Tiens en parlant d’enfants, comme vont les tiens ? Cela se passe mieux entre ta fille et toi ? Elle est moins jalouse par rapport à son frère ? »

J’espérais que la jeune demoiselle, s’était rendu compte du handicap de son petit frère et que c’était normal que ses parents passent un peu plus de temps avec lui ! Mais quand même temps ils ne la laissaient pas sur le côté.

On avait continué notre discussion pour arriver au sujet du cambriolage et surtout à l’annonce qu’il venait de me faire ! Sur le fait qu’il m’avait avoué être le jeune cambrioleur blessé par un des policiers ! Ce fut une annonce de choc, qui fallait encaisser, surtout que je n’avais pas une fois pensé qu’il aurait pu se retrouver du mauvais côté de la ligne ! Enfin cela peut arriver à n’importe qui, de prendre un mauvais chemin, d’avoir de mauvaises fréquentations qui nous mènent à ne pas prendre de bonnes décisions.

« Excuse-moi !! Je n’ai pas choisi le bon terme ! Mais j’ai été si surprise par ton annonce que mon cerveau a un peu, comment dire, réagit trop vite ! Personne n’est à l’abri de vivre des mauvaises passes dans sa vie ! »

Mais quelle idiote j’avais été sur le coup ! Un criminel ! Tu ne pouvais pas trouver un autre terme ! Ce n’était un de ses hommes qu’on voit à la une des journaux pour avoir cambrioler la plus grosse des banques, pour avoir commis un meurtre ! C’était juste qui avait pris un mauvais chemin et qui avait tenté de voler une bijouterie ! J’espérais qu’il n’allait pas trop m’en vouloir pour cela !

« Oh mais tu n’es hélas pas le seul à arriver à ce genre de décision ! Je pense, même si ce n’est pas la meilleure des solutions qu’une personne quand elle a tout essayé pour s’en sortir, arrive à un moment ou à un autre, à prendre une décision, ou à commettre un acte qui lui parait le mieux mais qui par la suite n’est qu’une horrible erreur ! »

J’arrivais à comprendre le geste qui avait poussé Milo à commettre ce méfait ! Mais par contre, c’était cher payer le fait de se retrouver dans cette chaise roulante !

« Je me doute que tu dois avoir encore du mal à accepter ta situation. Et personnellement c’est légitime ! »

Lorsqu’il m’annonça qu’il ne se déplace pas tout le temps dans son fauteuil ! J’en fus surprise et d’ailleurs mon regard ne pouvait le nier !

« Euh non je ne le savais pas. En tout cas jusqu’à maintenant ! Je suis contente d’apprendre que tu n’es pas totalement coincé dans ce fauteuil ! Mais il n’y a rien qui peut te soulager et t’aider à ne plus avoir autant de crise ? Et c’est crise, elles te sont provoquer avec quoi ? »

J’étais bien contente d’apprendre qu’il pouvait se déplacer sur ses deux jambes ! Par contre j’espérais que les crises dont il était victime, comme c’était le cas aujourd’hui, n’allait pas avoir des conséquences négatives sur sa santé.

« Tu n’as pas à t’excuser ! Cela fait du bien de parler avec une personne inconnue, enfin qui ne connait pas la situation ! »

Puis pour moi, c’était une preuve pour laquelle il me faisait confiance. roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emmerdeur professionnel.

» Date d'inscription : 14/10/2015
» Messages : 1203
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Charlie Cox
» Âge : 34 ans
» Schizophrénie : Maya M. Scott , Samael G. Pellegrino et Amanda E. Hemsworth
# Re: It's tea time [PV Milo]
message posté Mar 13 Déc - 12:58 par Milo K. Wendling
It's tea time
Breena✧Milo
L'enseignant n'était pas le genre de personne à se plier en quatre pour les autres, à donner des conseils à tours de bras. Non. S'il se donnait la peine d'émettre un quelconque avis, cela voulait dire que la personne à laquelle il s'adressait comptait un minimum. Toutefois, même si cela partait d'une bonne intention, ce n'était pas toujours bien prit. « Bien c’est une preuve d’amitié qui me touche profondément ! Merci. » Il haussa les épaules. "Profite en bien, ça n'arrive généralement pas souvent" plaisanta-t-il. Tu rigole mais, ce n'est pas complètement faux, commenta sa conscience. Il secoua vaguement la tête. "Je ne veux pas me la jouer avocat du diable ou moralisateur en tout cas." La précision était peut-être inutile, mais il préféré quand même que les choses furent clairs. « Tiens en parlant d’enfants, comme vont les tiens ? Cela se passe mieux entre ta fille et toi ? Elle est moins jalouse par rapport à son frère ? » Milo afficha une moue mi-figue, mi-raisin.  "Disons que ça dépends des moments." En effet, les choses pouvaient rapidement dégénérer pour tout et n'importe quoi. "Normalement, à cette époque de l'année on rentre dans une période de statu-quo qui est...néanmoins ponctuée de dispute dû au stress...Ou à l'éventualité de la neige. Je ne sais pas." Dans tous les cas, il essayait tant bien que mal de faire avec. La discussion c'était poursuivit et ils en étaient finalement arrivé à l'histoire du fameux cambriolage. D'abord cela concerna l'appartement, l'ancien militaire avait partagé son impression de déjà vu avec sa compagne, tout en cherchant à en comprendre la cause puis, il c'était aventuré sur le terrain glissant de sa désastreuse expérience de la bijouterie. Il pouvait concevoir que la pilule fut difficile à avaler. Généralement, ce genre d'annonce faisait toujours un choque. L'américain était venu pour partager un goûter proposé généreusement par sa nouvelle amie et voilà qu'une révélation malencontreuse de sa part venait s'écraser sur le tapis. « Excuse-moi !! Je n’ai pas choisi le bon terme ! Mais j’ai été si surprise par ton annonce que mon cerveau a un peu, comment dire, réagit trop vite ! Personne n’est à l’abri de vivre des mauvaises passes dans sa vie ! » Il haussa les épaules en réponse. "Le problème c'est quand on trop régulièrement des mauvaises périodes..." Se sentant quelque peu obligé de se justifier, il expliqua avoir pris sa décision en connaissance de cause mais n'avoir pas trouvé de meilleur alternative sur le moment. « Oh mais tu n’es hélas pas le seul à arriver à ce genre de décision ! Je pense, même si ce n’est pas la meilleure des solutions qu’une personne quand elle a tout essayé pour s’en sortir, arrive à un moment ou à un autre, à prendre une décision, ou à commettre un acte qui lui parait le mieux mais qui par la suite n’est qu’une horrible erreur ! » "Je ne sais pas...Je ne suis peut-être pas le seul à faire des erreurs mais je suis quand même dans le top 10 des erreurs qui pourrissent la vie. C'est la malédiction de l'effet papillon, sans doute"ajouta-t-il. « Je me doute que tu dois avoir encore du mal à accepter ta situation. Et personnellement c’est légitime ! » Effectivement, le fait de se retrouver momentanément coincé dans un fauteuil n'était absolument pas prévu. Forte heureusement, il demeurait pas ainsi tout le temps, ce qu'il cru bon de préciser. « Euh non je ne le savais pas. En tout cas jusqu’à maintenant ! Je suis contente d’apprendre que tu n’es pas totalement coincé dans ce fauteuil ! Mais il n’y a rien qui peut te soulager et t’aider à ne plus avoir autant de crise ? Et c’est crise, elles te sont provoquer avec quoi ? » Il afficha une moue peu identifiable. "C'est vrai que chaque fois qu'on s'est vu, j'étais coincé là dedans. Et pour le reste...Ce sont des crises plus ou moins ponctuelles, ça survient et le mieux est d'attendre que ça passe. Ça n’excède généralement pas quelques jours. J'ai différents traitements pour mes divers problèmes de santé " dit-il en dessinant des guillemets imaginaires avec ses doigts. "Mais...l'efficacité de tout ça, reste encore à prouver." Secouant la tête, il s'excusa. Tant de révélations en si peu de temps le gêné. Il n'avait pas l'habitude de faire autant étalage de sa vie et de montrer aussi honnête là dessus. « Tu n’as pas à t’excuser ! Cela fait du bien de parler avec une personne inconnue, enfin qui ne connait pas la situation ! » Une ombre de sourire passa brièvement sur son visage. "Tu sais, je crois que tu as raison. Tu vas sans doute faire des merveilles avec l'adolescent que tu accueil. Si tu arrive à m'attendrir moi, nul doute que personne d'autre n'arrivera à te résister." Marquant une pause et laissant planer un léger silence, il ajouta ensuite : "En tout cas merci.  C'est...Je ne dirais pas agréable, ce n'est pas le mot, par rapport au fait de parler de ça...Mais c'est bon de savoir que c'est possible."
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1906
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: It's tea time [PV Milo]
message posté Ven 23 Déc - 23:44 par Breena A. Donnelly
 
It's tea time
Si cela n’arrivait pas souvent, j’allais en profiter alors. Je savais bien que même si il y avait un peu de vérité, il devait aussi un peu plaisanter. L’intention qu’il avait mis derrière ses conseils, était vraiment gentille ! Je n’avais pas mal pris ce qu’il m’avait dit mais que du contraire. Tous conseils étaient le bienvenu, qu’ils soient positifs ou négatifs ! Je me rendis compte sur le moment que je n’avais peut-être pas assez discuté avec d’autres personnes afin de savoir si mon choix de devenir famille d’accueil était une bonne idée ou non ! Mais quoiqu’il en soit, ma décision était prise et je savais que je m’en sortirais bien avec Declan !

« Oh ne te tracasse pas pour cela tu n’as été ni l’un ni l’autre. »

J’avais par la suite enchaîné sur ses enfants et comment cela se passait entre le frère et la sœur. L’entente entre un frère et sa sœur, même si l’un des deux ne souffrait pas d’une maladie quelconque, n’était pas toujours facile ! J’avais eu de la chance avec mon grand qu’on s’entente à merveille ! On était fusionnelle, un peu comme des jumeaux alors qu’on nous avions deux années d’écarts ! Mais si un des enfants était souffrant et qu’il demandait plus d’attention de ses parents, alors là, cela pouvait être difficile avec l’enfant qui était en bonne santé ! D’un côté c’était tout à fait normal, cet enfant avait tout aussi besoin de l’attention de ses parents et comme il n’en avait, il devenait jaloux sur son frère ou sa jeune sœur ! Mais ici, comme la fille de Milo était plus âgée, je pensais qu’elle allait comprendre le pourquoi ses parents apportait plus d’attention envers son petit frère. J’espérais entendre cela de la part de Milo.

Mwouais en voyant la tête que me fit mon invité avant de répondre à ma question, je compris que ce n’était pas encore cela ! J’espérais que depuis la dernière fois où j’avais discuté avec Milo, la situation s’était améliorée, mais je pouvais entendre qu’il arrivait encore que des disputes éclates et ce même si on était dans une période de statu quo comme il le disait ! Je croisais intérieurement les doigts pour que la nouvelle année qui arrivait serait meilleure sur le plan relationnel avec sa fille.

Le sujet de notre conversation, fut le passé du jeune homme ! Je ne m’étais pas attendue à ce genre de révélation. Je pensais que le fait que son handicap était plus dû à un accident de voiture qu’à une balle reçue lors d’un braquage. Rha, ma chère Breena tu devrais tourner ta langue sept fois dans ta bouche avant de parler… et mon cerveau avait bien raison de me le rappeler !

« Tu n’as pas à te justifier ! Surtout auprès de moi ! Tu n’as pas à te justifier comme je n’ai pas à te juger ! Certes tu as commis un délit, mais tu devais avoir de très bonne raison pour le faire. »

J’étais encore tellement désolée d’avoir été si vite dans mes paroles. Pourquoi j’avais utilisé le mot criminel ! Je pense qu’à force de regarder les journaux télévisés et les séries américaines, on avait tendance, et cela était de même pour moi, à utiliser les mêmes termes et de mettre tous les délinquants dans la case des criminels.

« Tu sais quand on est dans une situation qui donne l’impression de non-retour et qu’on veut tout de même s’en sortir, je pense qu’on peut être capable de commettre un délit qu’il soit mineur ou bien plus important ! De plus nous sommes tous des êtres humains et nous ne sommes donc pas à l’abri de commettre une ou plusieurs erreurs dans notre vie ! Le principal est d’en prendre conscience et de tout faire pour ne plus refaire les mêmes erreurs. »

Mais à force de discuter avec lui, ce qui me préoccupait le plus était son état actuel ! Apprendre qu’il pouvait bouger était déjà une bonne chose, mais le fait qu’il souffre de crises qui le bloquait dans ce fauteuil.

« J’espère que les traitements que tu dois suivre, vont t’aider à aller mieux et à ne plus devoir utiliser ton fauteuil ! Sois patient, je suis certaine qui tu auras vite des résultats positifs. »

La médecine et surtout la recherche faisaient des progrès tous les jours et même que la religion pouvait également apporter sa petite pièce à l’édifice, pour cela fallait être un très bon croyant ! J’avais invité Milo pour prendre le thé et gouter à une de mes pâtisseries et depuis qu’il était arrivé, on avait discuté de nos vie et rien n’avais encore été entamé.

« Attends tu as dit que j’étais parvenue à t’attendrir ??? Tu n’as pas encore goûté à un de mes gâteaux, parce que là, je pense que je vais réussir à te faire fondre… enfin, merci pour ce compliment… »

Que je pouvais être idiote de temps en temps ! Il fallait que je me reprenne, et pour cela rien de tel que de m’occuper. Et pourquoi ne pas servir du thé ou du café ? Je profitais du silence qui s’était installé entre nous pour lui demander ce qu’il préférait.

« Café ou thé, je ne sais plus si tu m’avais répondu ? »

Sur l’entrefaite que je lui pose la question, Milo, m’avait remercié ! Le fait de parler de ce qu’il avait vécu lui avait fait du bien ! Et je pouvais comprendre ! Pouvoir parler de quelque chose, de se confier à une personne faisait toujours du bien que de garder tout pour soi ! J’avais, jusqu’il y a deux ans, la chance de me confier à mon frère et cela me faisait un bien fou !

« Il n’y a pas de quoi c’est ce fut, pas un plaisir, mais quelque chose du même genre ! Pouvoir se confier, fait toujours du bien et je suis ravie d’avoir pu être cette oreille attentive. » roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emmerdeur professionnel.

» Date d'inscription : 14/10/2015
» Messages : 1203
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Charlie Cox
» Âge : 34 ans
» Schizophrénie : Maya M. Scott , Samael G. Pellegrino et Amanda E. Hemsworth
# Re: It's tea time [PV Milo]
message posté Mar 17 Jan - 11:37 par Milo K. Wendling
It's tea time
Breena✧Milo
« Oh ne te tracasse pas pour cela tu n’as été ni l’un ni l’autre. » Il hocha légèrement la tête. "Tant mieux." Pour une fois, il était plutot content de ne paraitre trop lourd dans ses réflexion. Ce qui est en temps normal est totalement l'inverse, songea-t-il. La conversation se poursuivit et ils en vinrent à parler de ses propres enfants. Ceux là même qui s'entendaient si mal et lui causaient tant de souci. Et pourtant, même s'il avait parfois -souvent envie de les vendre- il ne pouvait imaginer sa vie sans eux. Toutefois, la vie étant ce qu'elle était et les problèmes de son fils ne s'avérant pas destinés à disparaître du jour au lendemain, le quotidien ce gérait difficilement. Aussi, l'enseignant espérait qu'avec la nouvelle année, viendrait un peu de paix et de sérénité. Pourquoi pas une meilleure entente ? Il l’espérait fortement. Si tu veux mon avis, tu ne devrais quand même pas te montrer trop optimiste, conseilla sa conscience. Une chose en entraînant une autre, Milo questionna sa compagne sur son appartement et puis d'une phrase à l'autre, il finit par avouer avoir été responsable du casse de la bijouterie, dont on avait si longuement parlé, quelques années plus tôt. « Tu n’as pas à te justifier ! Surtout auprès de moi ! Tu n’as pas à te justifier comme je n’ai pas à te juger ! Certes tu as commis un délit, mais tu devais avoir de très bonne raison pour le faire. » Il se mordit légèrement la lèvre, forcé de constater qu'une fois encore, Breena faisait preuve d'une infinie compréhension. "Malheureusement tout le monde ne semble pas penser comme toi"admit-il. D'un coté, tu ne peux que tu blâmer toi même d'avoir fait ce choix, commenta sa conscience. Ce qui n'était pas complètement faux. Il avait décider de se lancer dans cette aventure, en ayant bien conscience que les choses pouvaient mal tourner à tout moment. Ce qui ne l'avait en rien empêché de continuer. « Tu sais quand on est dans une situation qui donne l’impression de non-retour et qu’on veut tout de même s’en sortir, je pense qu’on peut être capable de commettre un délit qu’il soit mineur ou bien plus important ! De plus nous sommes tous des êtres humains et nous ne sommes donc pas à l’abri de commettre une ou plusieurs erreurs dans notre vie ! Le principal est d’en prendre conscience et de tout faire pour ne plus refaire les mêmes erreurs. » L'ancien militaire sourit brièvement. "C'est fort possible en effet. Mais peu de gens sont promptes à reconnaître, qu'il existe une possibilité, ne serait-ce qu'infime de se retrouver dans une situation semblable". Il marqua une pause avant de reprendre : "Et à dire vrai, je ne suis pas sur que je me sentirais forcément concerné, si j'avais écouté cette histoire par quelqu'un d'autre. Pas dans le sens où je n'aurais pas été capable de faire un truc aussi fou...Ca...L'histoire à prouver, qu'il ne valait mieux pas me mettre au défit. En revanche, j'aurais peut-être penser que l'échec pourrait s'expliquer par le manque de préparation ou l'incompétence de la personne." Il se tut et se perdit à nouveau, un instant, dans la contemplation de l'appartement de sa compagne. Les préoccupations tournèrent par la suite autour de son fauteuil et de sa possibilité d'en sortir et des crises qui ponctuées les semaines et mes mois qui passaient. « J’espère que les traitements que tu dois suivre, vont t’aider à aller mieux et à ne plus devoir utiliser ton fauteuil ! Sois patient, je suis certaine qui tu auras vite des résultats positifs. » L'américain pinça vaguement les lèvres. "J'aimerais bien...mais je ne suis pas convaincu que cela soit aussi simple. Mais bon...On fait avec...Et puis, niveau séquelles, j'ai déjà été servit avec l'armée alors...Ca facilite pas les choses mais, ça surprends peut-être un peu moins. Je crois qu'on peut s'habituer à certaine dose de...difficulté quotidienne." Techniquement, il avait pensé :"souffrance" mais n'osa pas le dire. C'était un mot qui avait beaucoup plus d'impacte et il préférait l'éviter. Réellement heureux que la jeune femme parue aussi attentive et gentille, il lui fit la remarque qu'effectivement, elle ferait sans doute des merveille avec l'adolescent qu'elle comptait accueillir. « Attends tu as dit que j’étais parvenue à t’attendrir ??? Tu n’as pas encore goûté à un de mes gâteaux, parce que là, je pense que je vais réussir à te faire fondre… enfin, merci pour ce compliment… » Il sourit, cette fois ci avec plus de conviction. "Ne t'y habitue pas trop quand même. Ordinairement, je suis plutôt avare du compliment. " Finalement, ils avaient tant et si bien parler de leur vies et de leurs problèmes respectifs, qu'ils n'avaient toujours pas entamés le fameux goûter pour lequel Milo c'était déplacé. « Café ou thé, je ne sais plus si tu m’avais répondu ? » "Il me semble avoir répondu, que je prendrais la même chose que toi" Il en profita pour remercier la guide pour son écoute et son étonnante amitié. « Il n’y a pas de quoi c’est ce fut, pas un plaisir, mais quelque chose du même genre ! Pouvoir se confier, fait toujours du bien et je suis ravie d’avoir pu être cette oreille attentive. » "J'en prends bonne note. Et si tu as également besoin, de me raconter tout et n'importe quoi, des choses affreuses ou non. Sache que c'est possible." Le silence s'installa à peine une demi seconde, avant qu'il n'enchaîna en s'intéressant à la préparation de sa camarade. "On devrait peut-être envisager de vraiment entamer le gouter ? Sinon...Ca va se transformer en dîner" fit-il remarquer, amusé.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1906
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: It's tea time [PV Milo]
message posté Lun 30 Jan - 21:43 par Breena A. Donnelly
 
what's puzzling you is the nature of my game
Le fait qu’il m’avait donné des conseils et son point de vue était un plus et le tout était le bienvenu. Je n’étais pas une personne qui n’écoutait pas les conseils des autres, parce qu’elle n’en avait pas envie et s’en moquait totalement ! C’était du genre à toujours les écoutés, même si les personnes qui me les prodiguaient n’étaient pas d’accord avec moi ! Cela pouvait toujours apporter quelque chose, un petit rien, mais cela pouvait nous aider dans ce qu’on devait entreprendre. Même si ici mon choix était déjà fait, je garderais dans un coin de ma mémoire ce que Milo m’avait dit.

On avait continué de discuter sur les enfants de mon invité du jour et de leur entende ! Je savais, pas des amis, que la relation frère – sœur n’était pas toujours facile et qu’il pouvait y avoir des tensions ! Je n’avais pas vraiment connu ce genre de relation avec Nolan ! Depuis notre plus tendre, nous nous sommes toujours super bien entendu. Bon il était vrai qu’on avait par moment des hauts et des bas, mais ce n’était jamais rien de grave. Enfin, soit, j’espérais que cela allait s’arranger entre les deux jeunes gens et que les parents allaient pouvoir souffler et ne plus craindre une éventuelle crise de leur aînée.

La suite de notre discussion avait pris une tournure toute à fait étrange ! Après m’avoir demandé si je connaissais l’histoire de mon appartement, il m’avait expliqué le cambriolage dont avec été victime le bijoutier qui se trouvait dans la même rue, le policier qui avait été tué et un des cambrioleurs qui avait été blessé dans la fusillade ! Et que ce cambrioleur, c’était lui ! Même si certains actes ne peuvent être acceptés et tolérés, ils peuvent être compris et il y souvent une raison pour qu’une personne vienne à en commettre ! Cela devait être la même chose pour Milo, s’il était impliqué dans ce vol, il y devait y avoir une raison derrière ce geste ! Laquelle ? Cela ne me regardait pas du tout ! Mais cela pouvait expliquer son geste !

« Je me doute que tout le monde ne pense pas comme moi ! La seule chose qu’ils voient, c’est un jeune homme qui a commis un vol et qui a tiré sur un policier ! Mais pour en arriver là, il devait y avoir une raison. On ne se lève pas un matin en se disant,  oh tiens si j’allais braquer une bijouterie ? Maintenant, cela n’excuse en rien ce qui a été commis, cela le rends plus compréhensif ! Enfin ce n’est que ma vision des choses.».

Il y avait la plupart du temps un déclencheur à ce genre d’actes. La plupart pouvaient être expliqués et d’autres non ! Même la psychologie n’y arrivait pas. Mais là c’était un autre sujet et qui pour moi pouvait être glissant…

« Oui tant que ne se retrouve pas dans une situation de détresse où on a tout essayer pour arriver à s’en sortir, les gens ne peuvent comprendre. Tant qu’on ne vit pas la même chose on ne peut pas tout comprendre ! On a qu’une partie de l’histoire, on ne sait pas ce que tu as pu ressentir avant d’en arriver, ce qui t’a pousser à aller jusqu’à commettre ce vol ! Ni ce que tu ressens maintenant ! Tant qu’on ne vit pas la même situation, on ne peut pas savoir ! Puis il faut reconnaître qu’une situation n’est pas l’autre !»

Je fis une pause, pour reprendre mon souffle mais également pour regarder Milo et voir si il comprenait où je voulais en venir !

Le fait de savoir qu’il pourrait un jour quitter totalement son fauteuil, était quelque chose de positif dans cette histoire ! Par contre, le fait qu’il doive souffrir l’était beaucoup moins ! J’avais sur le coup, du mal à comprendre qu’à l’heure d’aujourd’hui avec toutes les avancées technologique que notre monde connaissait, on ne puisse pas lui donner quelque chose pour le soulager lorsqu’il avait des crises.

« Mais faut y croire ! Qui sait ce traitement va faire des miracles ! En tout cas je te le souhaite ! »

Servir dans l’armée et ne subir aucune blessure grave et se retrouver dans une chaise roulante en commettant une grosse bêtise, il ne fallait pas chercher à comprendre ! Je préférais ne pas approfondir le sujet de l’armée, mais plutôt passer sur celui de la pâtisserie, sujet que je métrisais beaucoup mieux !

« Alors je vais en profiter doublement des compliments. »

Lui répondis-je en souriant avant de lui demander ou plutôt lui redemander ce qu’il voulait entre un thé et un café.

« Oh excuse-moi ! Les premiers signes d’Alzheimer. Alors cela sera un thé aux myrtilles. Mon préféré ! J’espère que cela te convient ? »

Sur ces paroles, je pris rapidement la direction de la cuisine pour faire chauffer l’eau et préparer deux tasses pour le thé, dans lesquelles je glissais un sachet aux myrtilles. Je reviens auprès de mon hôte pendant que l’eau chauffait.

« C’est noté. Je sais que je pourrais venir vers toi si j’ai besoin d’un conseil et que je sais que mes proches iraient dans mon sens. »

J’allais retourner à la cuisine vu qu’il y avait un silence qui s’installait entre nous mais Milo repris la parole avant que je ne parte.

« Oui tu as raison et il y a mieux comme dîner qu’un morceau de gâteau ! Alors tu as le choix entre un morceau de tarte au fraise ou un morceau de cake à la banane et chocolat, ou alors les deux ?. Que souhaites-tu ? »

Laissant le temps à Milo de choisir et surtout que je venais d’entendre que l’eau était chaude je repartis direction la cuisine, servais nos deux tasses, puis revient au salon. Je déposais une des deux tasses devant mon ami avant de déposer la mienne.

« Alors à tu fais ton choix ? » roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emmerdeur professionnel.

» Date d'inscription : 14/10/2015
» Messages : 1203
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Charlie Cox
» Âge : 34 ans
» Schizophrénie : Maya M. Scott , Samael G. Pellegrino et Amanda E. Hemsworth
# Re: It's tea time [PV Milo]
message posté Mar 31 Jan - 20:39 par Milo K. Wendling
It's tea time
Breena✧Milo
Finalement, cette conversation avec Breena, s'avérait plus qu'enrichissante. Pour une fois, il pouvait émettre son avis, se risquer à donner quelques conseils, sans avoir l'impression d'être regardé de travers. En effet, contenu de son caractère fort peu facile, les discussions tournaient régulièrement mal, même avec le plus anodin des sujets. Il agressé son interlocuteur ou inversement, se sentait attaqué par celui-ci et courut au désastre. Or, avec la guide, les choses apparaissaient différentes. Bien sur, leur récente amitié avait commencer de manière un peu chaotique, qui ne laissait aucune présager qu'il parviendraient à s'entendre. Mais il était content que cela ce fut arrangé. Après la mention des enfants et tout ce qu'ils pouvaient impliquer comme joies, inconvénients et possibilités, Milo s'intéressa à l'appartement. Un élément en entraînant un autre, il se retrouva à confier ses dernières activités de cambrioleur et évoqua le casse de la bijouterie ayant mal terminé. « Je me doute que tout le monde ne pense pas comme moi ! La seule chose qu’ils voient, c’est un jeune homme qui a commis un vol et qui a tiré sur un policier ! Mais pour en arriver là, il devait y avoir une raison. On ne se lève pas un matin en se disant,  oh tiens si j’allais braquer une bijouterie ? Maintenant, cela n’excuse en rien ce qui a été commis, cela le rends plus compréhensif ! Enfin ce n’est que ma vision des choses.». Il haussa les épaules, peu convaincu. Il ne se souvenait pas d'avoir connu quelqu'un qui jusque là, eu réellement tenté de se montrer compréhensif. "Je serais sans doute très intéressant à étudier d'un point de vu psychologique" déclara-t-il avec une ébauche de sourire. "Avec les différents traumatismes..." dit-il en dessinant des guillemets imaginaires avec ses doigts. "J'imagine qu'il y a de quoi faire." Il avoua par la suite penser que la plupart des gens ne pouvaient comprendre, sans s'être eux même -lui le premier – retrouver dans ce genre de situation. « Oui tant que ne se retrouve pas dans une situation de détresse où on a tout essayer pour arriver à s’en sortir, les gens ne peuvent comprendre. Tant qu’on ne vit pas la même chose on ne peut pas tout comprendre ! On a qu’une partie de l’histoire, on ne sait pas ce que tu as pu ressentir avant d’en arriver, ce qui t’a pousser à aller jusqu’à commettre ce vol ! Ni ce que tu ressens maintenant ! Tant qu’on ne vit pas la même situation, on ne peut pas savoir ! Puis il faut reconnaître qu’une situation n’est pas l’autre !»  Il hocha vaguement la tête, comprenant sa camarade. "J'avoue que t'as compassion et t'as volonté de...te mettre à porter de l'autre, m'épate." Tu ne serais pas capable d'autant d'investissement, commenta sa conscience. Ah non c'est sur ! Malheureusement, il appartenait à la catégorie d'individus qui croyaient sincèrement que trop s'attacher aux autres, leur donner sans compter, coûter beaucoup. La question de son fauteuil et sa mobilité réduite par quelques crises ponctuelles, vint sur le tapis. Mais l'ancien militaire ne tenta pas de noyer le poisson. Après ce qu'il venait de révéler à son amie, il pouvait bien se permettre de parler aussi de ça. « Mais faut y croire ! Qui sait ce traitement va faire des miracles ! En tout cas je te le souhaite ! » "On verra bien. Je ne suis pas complètement impotent, c'est déjà pas mal." Se perdant un instant dans ses pensées, il osa ensuite complimenter la jeune femme, tout en lui faisant comprendre qu'elle ne devait pas s'y habituer. « Alors je vais en profiter doublement des compliments. » Il sourit : "J'irais même jusqu'à dire que tu peux les savourer." Comme elle redemanda ce qu'il voulait boire, ne sachant plus où elle en était, ce qui ne semblait pas très étonnant après ces révélations, il répondit similairement à la fois précédente. "Il me semble avoir répondu, que je prendrais la même chose que toi" « Oh excuse-moi ! Les premiers signes d’Alzheimer. Alors cela sera un thé aux myrtilles. Mon préféré ! J’espère que cela te convient ? » "C'est parfait, ne t'en fais pas." Il l'a regarda prendre la direction de la cuisine, certaine pour préparer le thé. Et elle revint ainsi quelques minutes plus tard. Plutôt positivement surprit d'avoir pu raconter ces événements à sa compagne, il précisa qu'elle pouvait également compter sur lui en cas de besoin. Ce qui n'était qu'une juste retour des choses.« C’est noté. Je sais que je pourrais venir vers toi si j’ai besoin d’un conseil et que je sais que mes proches iraient dans mon sens. » A force de parler et de retarder le goûter, l'enseignant plaisanta sur le fait que cela risquer de se transformer en dîner. « Oui tu as raison et il y a mieux comme dîner qu’un morceau de gâteau ! Alors tu as le choix entre un morceau de tarte au fraise ou un morceau de cake à la banane et chocolat, ou alors les deux ?. Que souhaites-tu ? » Penchant légèrement la tête de coté, il s'interrogea. Pendant ce temps, la demoiselle repartit dans l'autre pièce avant d'en revenir avec deux tasses. « Alors à tu fais ton choix ? »    "C'est un choix difficile. Hum...Je veux bien des deux. Je suis assez curieux de goûter tout ça. Si ça me plait par contre, tu risque de me voir revenir souvent."  Il battit des cils, amusé, profitant de ce moment sympathique.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
It's tea time [PV Milo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Hammersmith
Page 2 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» Le 23 mai... Vénus de Milo... Merci Dumont d'Urville...
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-