Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #23.
La nouvelle version vient d'être installée, pour découvrir les nouveautés, c'est par ici que ça se passe.
Beach party !
Tous à Brighton pour une fête, de nuit, sur la plage. Rendez-vous par ici.
Les défis, le retour !
Les défis sont de retour ! C'est le moment de venir jouer. Ça se passe par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Happy birthday ! (Montgomery family)

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4985
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Happy birthday ! (Montgomery family)
message posté Dim 5 Fév 2017 - 19:23 par Danielle Montgomery
Happy birthday !
Montgomery family.

Siblings : children of the same parents, each of whom is perfectly normal until they get together. Elle vit le regard étonné de son frère lorsque les filles lui souhaitèrent un bon anniversaire. Qui ne l’aurait pas été dans la famille. Il ne réussit pas vraiment à les leurrer. Danie était d’ailleurs aussi étonnée que lui de se retrouver présente ce soir mais elle avait promis. Et elle se devait de venir même si elle aurait été mieux installée chez elle ou dans un bar à boire avec des amis pour se vider l’esprit. Danielle se sentit un peu coupable lorsque sa sœur avoua que l’organisation de la soirée était à la base dû à l’envie de leurs parents de venir fêter l’anniversaire de leur fils. Il était clair que si ça avait tenu qu’à eux, il n’y aurait pas eu de dîner. Chacun aurait vaqué à ses occupations comme d’habitude. Danielle lui aurait seulement envoyé un texto ou alors aurait peut-être fait un tour au bistrot de son frère histoire de dire qu’elle avait pensé à lui mais ça aurait été tout. Il n’y aurait rien eu de grand festoiement ce qui les aurait probablement tous soulagés. Ce n’étaient pas leur genre de se retrouver tous dans la même pièce à moins d’y être obligés. Moins ils se voyaient et mieux ils se portaient. Enfin c’était l’impression que Danie avait et c’était le cas pour certaines de ses relations fraternelles. Elle tentait d’être plus proche de Peter, non seulement pour Elizabeth mais aussi pour eux, parce que même si elle ne voulait pas l’avouer, elle avait toujours voulu être proche de son grand frère. Il aurait dû être le genre de frère qui aurait voulu la protéger mais elle savait que ce n’était pas son genre, tout du moins pas avec elle. Elle tentait aussi d’être proche de Rachel, parce qu’il fallait quand même dire que c’était une de celle qui avait dû le plus souvent se sentir seule entre Hayley&Peter et Moira&Danie, Rachel n’avait surement pas eu beaucoup de moments tendres avec ses frères ou sœurs alors que pour les deux duos, ça avait été plus faciles dans un sens. Elle avait eu quelqu’un avec qui partager même si elle aurait aimé être proches de toute la famille. Danie n’y avait jamais vraiment pensé jusqu’à ce qu’elle tente de prendre contact avec sa sœur ou plutôt que sa sœur reprenne contact avec elle depuis son retour. Danie était sans sa jumelle et du coup, elle pensait déjà plus à ses relations avec ses autres frères et sœurs. En tout cas, si elle tentait de se rapprocher de ses aînés, elle ne le tentait pas avec Hayley. Si elles partageaient leur sang, c’était bien tout. Danielle n’avait jamais réussi à parler à sa sœur et ce n’était semble-t-il pas près d’arriver. Vous pouviez les laisser autant de temps que vous désiriez ensemble, ce n’était pas pour autant qu’elles allaient se parler. Ce n’était pas leur genre. Elle se demandait d’ailleurs parfois si elle serait triste lorsque sa sœur mourait. Elle le serait surement de ne pas avoir été plus proche d’elle mais s’en remettrait probablement bien vite. Ce n’était pas comme si elle y était vraiment attachée si ?

Rachel leur propose de s’assoir et naturellement, elle regarde où décide de se mettre Hayley pour être assez loin d’elle et ne pas mettre tout le monde mal à l’aide mais ils ne sont pas nombreux ce soir alors dans tous les cas, elle se retrouvera assez proche d’elle. Elle se tourna vers Peter, ne désirant pas trop laisser de blanc. Ce n’était pas comme si elle détestait le silence mais en famille, elle avait toujours l’impression d’être jugé s’il n’y avait pas de conversation.   « Comment s’est passé ta journée ? Il n’y a pas eu trop de monde ? » Elle avait demandé ça comme si c’était négatif alors qu’au contraire, plus il y aurait de monde au Bistrot de son frère mieux ce serait. C’était une des raisons pour laquelle quelqu’un décidait d’ouvrir un restaurant non ? Bien que la principale raison soit probablement plus souvent l’amour pour la cuisine en elle-même. Elle hésita à lui demander si Graham avait été là. Cela faisait un moment qu’elle ne l’avait pas vu ni eu au téléphone et c’était plus ou moins étonnant. Certes, chacun faisait ce qu’il désirait mais elle aimait bien avoir de ses nouvelles, peut-être même plus qu’elle ne voulait bien l’avouer. Cependant, Peter ignorait qu’elle était plus proche de Graham et elle ne voulait pas vraiment qu’il le sache. Elle ignorait comment il le prendrait.


✻✻✻
CODES © WHICH WITCH
Revenir en haut Aller en bas
I can't drown my demonsthey know how to swim
avatar
I can't drown my demons
they know how to swim

» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 5883
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : Michiel Huisman
» Âge : trente-quatre ans
» Schizophrénie : Jake & Riley & Diana & Alexander
# Re: Happy birthday ! (Montgomery family)
message posté Jeu 16 Fév 2017 - 11:08 par Peter Montgomery
No family is perfect… we argue, we fight. We even stop talking to each other at times. But in the end, family is family… The love will always be there. ✻✻✻ Peter ne saurait expliquer pourquoi les enfants Montgomery n’ont jamais été tous proches. Certains sont proches d’un ou deux, comme Peter avec Hayley, comme les jumelles. Mais tous ensembles, ils ne forment pas une famille très soudée. Certes, ils se voient de temps en temps, plus qu’avant depuis l’arrivée de Beth, mais leurs relations restent sobres. Peter ne sait que peu de choses de la vie de ses sœurs, il serait incapable de dire sur quelle affaire Rachel travaille en ce moment, tout comme il pourrait tout à fait ignorer que Danielle voie quelqu’un. Et concernant les deux Montgomery qui ne vivent pas à Londres, c’est encore pire. Mais les raisons qui ont amené à ça, Peter ne les connaît pas. Leurs parents étaient présents, aimants et faisaient de leur mieux pour résoudre les conflits qui explosaient régulièrement. Peut-être était-ce parce qu’ils déménageaient sans arrêt. La logique aurait sans doute voulu que ça les rapproche, parce qu’ils restaient ensemble alors qu’ils laissaient à chaque fois des amis dans un coin du monde pour en trouver de nouveaux qu’ils perdraient à nouveau.
Mais ce n’était pas ce qui s’était passé, et le résultat en est d’autant plus flagrant aujourd’hui, quand Peter découvre une fête surprise pour son anniversaire. Une fête qu’il n’aurait jamais soupçonné, tout simplement parce que ce n’était pas leur genre. Même pour Hayley, il ne le ferait pas. Il lui préparerait sûrement un gâteau de son choix, voilà tout. Mais que Rachel ait préparé une telle surprise, en mettant Hayley et Danielle dans la confidence, ça l’étonne vraiment. Tellement qu’il peine à cacher sa surprise. « C’est une idée de maman. Ils auraient dû être là, mais leur vol a été retardé et finalement ils n’ont pas pu venir. » Il faut admettre que ça l’étonne moins. Pas de risque que Rachel ou quelqu’un d’autre prenne mal sa réaction. Mais il ne va pas refuser cette soirée pour autant. Visiblement, Rachel a fait tous les efforts, et maintenant qu’il est là, autant en profiter pour passer du temps avec ses sœurs. Même si ce n’était pas ce qu’il avait initialement prévu pour ce soir. Un regard vers Hayley lui permet de confirmer qu’elle, elle est heureuse de l’absence de leurs parents ce soir. Rien d’étonnant, la policière ne s’est jamais entendue avec leur mère. « C’est dommage. Mais ça me fait plaisir quand même, merci. » Il ne voudrait pas quand même être malpoli.  Et c’est vrai, ce genre d’attention fait toujours plaisir. Ils n’ont pas souvent l’occasion de se retrouver tous ensemble, à part pour Noël. Après tout, la soirée pourrait être bonne.
« Installez-vous. » Peter remarque alors la table dressée dans la salle à manger de Rachel. Il laisse descendre Beth de ses bras, qui va aussi retrouver la poupée qu’elle avait abandonnée dans un coin de la pièce. « Comment s’est passé ta journée ? Il n’y a pas eu trop de monde ? » Il se tourne vers Danielle, un peu étonné de sa question. Pourtant, celle-ci n’a rien de surprenante. « Ça allait, un peu comme d’habitude. Enfin il y avait une réservation pour quinze touristes allemands qui ont été particulièrement difficiles. Heureusement qu’ils ont laissé un sacré pourboire. » Les clients difficiles, ça fait partie du métier, Peter le sait depuis longtemps. Mais ce midi, c’était pire que d’habitude. Si bien qu’il a dû refaire deux fois un hamburger à une femme qui passait son temps à changer ses requêtes. Pas de fromage. Puis pas de tomates mais double ration de fromage. Peter peut comprendre la barrière de la langue mais là, ça commençait à faire beaucoup. Il s’installe autour de la table, après avoir tiré une chaise pour sa cadette. « Et toi alors ? Sur quoi est-ce que tu travailles en ce moment ? »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Watch the Queen conquer.
avatar
Watch the Queen conquer.

» Date d'inscription : 26/03/2015
» Messages : 5778
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Deborah Ann Woll.
» Âge : 31yo.
» Schizophrénie : Charlotte, Jamie, Sloan & Nina.
# Re: Happy birthday ! (Montgomery family)
message posté Mer 1 Mar 2017 - 16:51 par Rachel Montgomery
Happy birthday !
Montgomery family.

Siblings : children of the same parents, each of whom is perfectly normal until they get together. ✻✻✻ D’accord l’idée ne me serait jamais venue toute seule d’organiser quelque-chose pour l’anniversaire de Peter, ni pour aucun autre de mes frères et sœur à vrai dire, mais maintenant que nous sommes là tous les quatre, je me dis que c’est peut-être une bonne idée. Une soirée pour passer un peu de temps ensemble, malgré les différentes tensions qu’il peut y avoir. Pour ma part je n’ai pas l’impression d’avoir de soucis avec quelqu’un, même si je ne suis pas forcément proche de mes aînés, ni réellement de Danielle. Mais il en a toujours était ainsi, et je suppose qu’avec le temps je m’y suis simplement faite. Avoir la place du milieu n’est pas forcément évident, encore moins quand il se trouve y avoir des jumelles après soi, mais je ne peux pas dire non plus qu’il y ait de grosses tensions avec un autres de mes frères et sœurs. Je n’irais pas me confier à eux, et ce n’est pas eux que je pense en premier quand j’ai un souci, mais je suis toujours heureuse de passer un peu de temps avec eux, même si je n’avouerais jamais. Ce n’est pas quelque-chose que l’on fait. Alors oui je suis contente que nous soyons réunions, mais je suis aussi un peu déçue que nos parents ne soient pas là ce soir. Une prochaine fois. « C’est dommage. Mais ça me fait plaisir quand même, merci. » Je souris, un peu mal à l’aise. Je ne suis pas franchement habituée à ce genre de réunion, et encore moins à un repas d’anniversaire surprise. Pour d’autres familles ça doit être une chose si banale, mais pour nous c’est bien la première fois. Puisque nous sommes tous là, je les invite à s’asseoir, essayant de jouer le rôle de l’hôtesse, ce dont je ne suis pas vraiment habituée, du moins pas avec ma famille. Je fais plus de choses avec mes amis, qu’avec eux, ce qui dans le fond est un peu triste quand même. Mais il n’est peut-être pas trop tard pour faire plus de choses ensemble, enfin à condition qu’Hayley et Danielle ne s’entretuent pas. Ou peut-être que nous ne nous sommes tout simplement pas fait pour passer beaucoup de temps ensemble. Seulement de temps en temps, comme à Noël par exemple, ou les anniversaires. Je laisse à chacun le soin de choisir sa place, nullement surprise de voir Danielle s’installer loin de notre aînée. Pour ma part j’opte pour une place assez pratique pour pouvoir faire les différents allers, retours dans la cuisine.
« C'est cool que tu es fait tout ça, non vraiment. » Je suis étonnée d’entendre Hayley me dire cela. Non, qu’elle soit du genre méchante avec moi, mais ce n’est pas vraiment non plus le genre à me faire des compliments. « Oh… Heu… Merci. » Je lui adresse un léger sourire, toujours surprise. Décidément la soirée est loin de se passer comme je l’avais imaginé, mais c’est une bonne chose. « Tu veux un coup de main pour le repas ? » Je réfléchis un instant à sa question, n’ayant pas encore franchement réalisé tout ce que cela allait impliquer de devoir m’occuper sans ma mère. Un peu d’aide, ne pourrait pas être de trop. « Oui, je veux bien. » Sur ceux, je me lève, laissant Peter et Danielle discuter dans leur coin, pour me rendre à la cuisine. Je n’ai absolument rien cuisiné moi-même, ayant préféré tout commander pour plus de sécurité pour nous tous. Ayant pris soin de noter les différentes instructions, il ne devrait pas y avoir trop de problème, ce qui m’arrangerait. Hayley sur mes talons, j’ouvre le frigo pour sortir de quoi boire, le tout sans alcool, que je pose sur l’îlot central, avant de sortir les différents canapés pour l’apéritif. « Est-ce que tu peux enlever le film plastique, le temps que je trouve un plat ? » Il me semble me souvenir en avoir un assez jolie quelque part, le souci c’est que je ne me souviens plus réellement où. J’ouvre une porte au hasard, sans succès, avant de me souvenir, qu’il doit être dans un placard du haut, ce qui m’oblige à monter sur un tabouret. J’hésite un instant, mais ça serait une bonne occasion d’enfin le sortir de là-haut. Finalement je pose mes chaussures, avant de prendre un tabouret et d’essayer de grimper. « J’aurais besoin de ton aide pour tenir le tabouret, s’il te plaît. » Deux demandes en quelques minutes à ma sœur, c’est sûrement un exploit, mais je voudrais bien éviter de tomber. Faisant attention, je fini par grimper dessus, prenant soin de remonter légèrement ma robe pour faciliter mes mouvements. Il me faut quelques secondes, et quelques vagues de frayeur, mais je finis par redescendre avec le plat en question, presque fière de moi.

✻✻✻
CODES © WHICH WITCH
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I did what I had to do and saw it through without exemption.

» Date d'inscription : 22/02/2016
» Messages : 550
» Pseudo : Mom's
» Avatar : Kiki Bell
» Âge : 36 yo. (9/9/80)
» Schizophrénie : Indianna M.(n.dormer) + Samuel A. (j.franco)
# Re: Happy birthday ! (Montgomery family)
message posté Dim 12 Mar 2017 - 17:18 par Hayley B. Montgomery
Happy birthday !
Montgomery family.

Siblings : children of the same parents, each of whom is perfectly normal until they get together. ✻✻✻ Hayley ne l'avouerait probablement jamais, mais c'était une idée de ses parents d'organiser cet événement. Pour son père, elle n'était pas vraiment étonné. Le père Montgomery avait toujours tenu à créer un ciment entre ses enfants, ce qui s'avérait être un échec finalement. Il avait passé plus de temps avec eux en travaillant à la maison, donc au plus près de sa grande fratrie. C'était le premier homme a avoir gagné la confiance et l'indulgence d'Hayley. Le premier homme qui avait porté sur elle un regard bienveillant, tendre et fière. Elle était le premier né, celui qui portait l'espoir sur une nouvelle vie, celui qui annonçait la suite. Hayley n'était pas un garçon, mais elle en avait le caractère et l'attitude. Enfant, elle ne supportait pas les jupes ni les robes, elle refusait de faire de la danse ou de la pâtisserie. Elle c'était démarqué très rapidement, décevant au passage sa mère. Hayley avait brisé son idéal de première fille, elle avait emporté avec elle la fille bien élevée et bien sage qui faisait honneur en société. De plus, Hayley c'était rapproché de son père et l'avait favorisé à sa mère, qui elle, n'avait rien fait pour inverser la tendance. Et pour son grand bonheur, elle avait ensuite eu un fils, un vrai, qui ne faisait pas autant d'histoire. Mais malgré cela, malgré ses années de rancune et de non-dit, les parents avaient voulu rassembler leurs enfants, du moins quelques un, pour un événement. Pourquoi aujourd'hui ? Hayley n'aurait su le dire. Une accalmie avait sans doute opéré ces derniers temps, permettant sûrement d’effectuer ce genre de réunion sans que cela ne tourne au pugilat. Après tout, les enfants Montgomery étaient en bonne santé (à ce qu'Hayley en savait) et tous avaient un emploi qui n'entacherait pas la réputation familiale. Il n'y avait pas de conjoint qui pouvait remettre en question l’organisation familiale, ni de gros scandale en préparation. C'était sans doute le bon moment pour que tout le monde soit réuni. Enfin sur le papier car un problème avec d'avion avait empêché les parents de se joindre à eux. Il était certain que l'ambiance de ce soir serait tout autre avec la présence de leurs parents. Leur mère se serait extasiée sur la décoration de l'appartement, puis se serait rapidement enquérit de la santé de Beth, avant d'observer son fils. Elle aurait regardé tour à tour ses filles pour juger si, oui ou non, elles avaient grossi ou maigri. Hayley se serait vivement détourné et aurait trouvé un prétexte pour quitter la pièce afin d'éviter d'envoyer balader sa mère devant tout le monde. Et puis la concernant, elle ne pourrait dire si sa fille avait prit du poids ou non, du moment que leur dernière entrevue remontait à trop longtemps. Pas assez au goût d'Hayley. Quant à leur père, il aurait embrassé sa fratrie avec engouement, posant une question personnalisé à chacun.

Hayley se rapprocha de Rachel. Les deux femmes ne sont pas complices, mais s'apprécient. Hormis Peter, c'est sans doute avec Rachel qu'Hayley se sent le mieux. Elle ne serait l'expliquer. Était-ce parce qu'elle avait choisi la même voie en travaillant du côté de la justice ? Pourtant, elle ignore beaucoup de chose sur sa petite sœur. Elles ont grandit différemment et Hayley ne c'est jamais positionné comme la grande sœur complice qui garde les secrets. « Oui, je veux bien. » Hayley se lève à son tour et suit Rachel dans la cuisine. Une pièce simple mais organisée. Une pièce qu'Hayley fréquente gère au quotidien. En vivant avec Peter, Hayley avait pas mal délaissé la cuisine. Elle avait un peu honte de l'avouer, mais elle ignorait où se trouvait chaque ustensile. Il faut dire qu'Hayley était une femme d'extérieur avant tout. Et quand elle était chez elle, elle était plus accoutumé à traîner dans sa chambre, ramenant ses dossiers du travail, qu'à vraiment s'approprier l'appartement.  « Est-ce que tu peux enlever le film plastique, le temps que je trouve un plat ? » Ça, c'était dans ses cordes. Hayley s’affaira à sa tache, tout en jetant un coup d'oeil à Rachel. Les deux jeunes femmes se ressemblaient guère. Rachel était aussi rousse qu'Hayley était blonde. Quant à ses yeux, ceux de Rachel étaient d'un bleu puissant alors qu'Hayley avait des iris vert clair qui viraient foncé en fonction de l'humeur. Cependant Hayley l'avait toujours trouvé belle, d'une beauté vivace et naturelle, avec un charme certain. « J’aurais besoin de ton aide pour tenir le tabouret, s’il te plaît. » De nouveau, Hayley s’exécute. Elle tient d'une main ferme le tabouret et tend son bras valide dans le dos de sa sœur dans un geste de sécurité. Elle attend que Rachel ait les deux pieds à terre avant de lui demander : « Tu bosse sur quoi en ce moment ? Je me suis toujours demandé si tu défendais des gars de chez nous... Enfin je veux dire des criminels quoi ». Parce que la justice avait parfois un drôle de sens de l'humour. Hayley n'était pas fan des avocats. Bien souvent, ils venaient foutre en l'air ses enquêtes. Ils étaient le poison de son métier. Mais ils étaient nécessaire à la société, si bien qu'elle les toléraient en dehors des salles d'interrogatoire. Hayley ignorait si Rachel avait une spécialité dans sa pratique, si elle était du genre à sauver la veuve et l'orphelin ou plutôt à accepter une affaire en fonction de l'argent que cela pouvait lui rapporter.

✻✻✻
CODES © WHICH WITCH
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4985
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Happy birthday ! (Montgomery family)
message posté Sam 25 Mar 2017 - 14:11 par Danielle Montgomery
Happy birthday !
Montgomery family.

Siblings : children of the same parents, each of whom is perfectly normal until they get together. ✻✻✻
La jeune femme ne se sentait pas très à l’aise dans cette réunion organisée. Leur famille n’avait jamais été très proche et s’ils étaient regroupés ce soir-là c’était avant tout à cause de leur mère, chose qu’elle n’était pas vraiment prête à lui pardonner. Certes, cela lui faisait plaisir de voir quelques membres de sa famille mais de là à passer toute un repas c’était plus compliqué. Cependant, Rachel avait fait des efforts et il fallait avouer qu’elle s’était bien débrouillée.

Danielle se tenait loin de sa grande sœur et avait préféré se tourner vers son grand frère. Depuis quelques temps, elle était plein enclin à faire la conversation avec lui et c’était bien ce qu’elle comptait faire aujourd’hui. Elle se tourna donc naturellement vers lui pour engager la conversation. Beth’ était de retour vers sa poupée ce qui la fit sourire. Elle était adorable et elle ne disait pas ça seulement parce que c’était sa nièce. Sans trop savoir si quoi engager la conversation, elle décida que le travail était la meilleure idée. Après tout, son métier n’avait pas de sujet discorde vraiment possible. Enfin on peut toujours en trouver mais là, elle ne voyait pas quoi. « Ça allait, un peu comme d’habitude. Enfin il y avait une réservation pour quinze touristes allemands qui ont été particulièrement difficiles. Heureusement qu’ils ont laissé un sacré pourboire. » Danielle sourit. Elle imaginait déjà plusieurs situations, entre celle où les allemands avaient été odieux et vraiment irrespectueux mais dans ces cas-là, elle supposait que son frère les aurait fait sortir du restaurant. Elle, c’était ce qu’elle aurait fait en tout cas. A la situation où ils changeaient toutes les trente secondes de commande. Il n’y a rien de plus énervant qu’une personne indécise à son goût. Tu commandes quelques choses, tu fais avec. Pour elle, venir embêter le cuisiner alors que c’est toi qui t’es trompé de commande était vraiment irrespectueux. « J’ai entendu dire que c’était les pires avec les chinois. Il parait que dès qu’un groupe de chinois passe, les autres n’ont plus rien à manger et qu’ils parlent fort, tout comme les allemands parlent fort et sont un peu sans gêne. Enfin tu le sais mieux que moi. Ils ont été quand même polis au moins ? Non parce que les gens impolis, c’est vraiment énervant. Vous n’êtes pas là pour être traité comme des malpropres justes parce que ce sont les clients. Personnellement, je trouve que Le client qui est Roi n’est pas un bon diction. » Si elle avait parlé à quelqu’un d’autre que son frère, il était certain que la jeune femme aurait été hors de ses gonds. Pourtant, il ne lui avait rien dit de méchant mais elle s’emportait assez vite lorsque le sujet la touchait. Et les personnes qui se croyaient tout permis simplement parce qu’elles sont clientes l’énervaient rapidement.

Elle s’assit à la suite de son frère. Il était un vrai gentleman de lui tirer la chaise mais elle n’en avait jamais douté. Si elle n’avait jamais été proche de lui comme Hayley pouvait l’être, elle savait quand même reconnaître les qualités des uns et des autres à part peut-être de sa plus grande sœur mais elle n’arrivait jamais à être totalement impartiale avec elle. « Et toi alors ? Sur quoi est-ce que tu travailles en ce moment ? » La famille de Danielle ignorait qu’elle avait pris quelques jours pour se reposer. Sa maladie avait l’air de s’empirer et elle avait sentie qu’elle avait besoin d’un break. Ce qui la dérangeait fortement car elle avait repris plaisir à travailler. Toujours est-il que si son frère était au courant de sa maladie, il était hors de question qu’elle mette sur le tapis le fait qu’elle n’allait pas mieux. Surtout que ce n’était ni le jour, ni le moment et qu’elle n’était clairement pas prête à le dire à sa famille. Cependant, il était vrai qu’elle avait quand même un projet en cours et elle comptait se focaliser là-dessus. Elle garda alors le sourire. « Je devrais commencer un autre article d’ici peu mais sur l’Ecosse. Je n’ai pas encore trop de détails sur comment faire. Enfin je devrais bientôt y partir pour quelques semaines. Je suis vraiment pressée d’y être. » Si Danielle était du genre à aller farfouiller partout dans le monde, il fallait quand même avouer que l’Europe n’avait jamais été sa grande prédilection. Elle avait toujours adoré aller visiter des pays tels que le Brésil, le Chili, le Vietnam, l’Indonésie, l’Iran aussi mais l’Europe n’avait jamais été qu’un vaste continent qui l’intéressait très peu. Pourtant, il y avait de jolies choses à voir, c’était certains mais peut-être était-ce trop près de chez elle pour qu’elle veuille bien s’y intéresser. Toujours est-il qu’elle n’avait jamais mis les pieds en Ecosse et que c’était l’occasion de le faire. Elle pourrait alors découvrir de nouvelles choses tout en restant proche de Londres et à proximité d’un hôpital en cas de besoin.

✻✻✻
CODES © WHICH WITCH
Revenir en haut Aller en bas
I can't drown my demonsthey know how to swim
avatar
I can't drown my demons
they know how to swim

» Date d'inscription : 11/07/2015
» Messages : 5883
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : Michiel Huisman
» Âge : trente-quatre ans
» Schizophrénie : Jake & Riley & Diana & Alexander
# Re: Happy birthday ! (Montgomery family)
message posté Lun 1 Mai 2017 - 12:30 par Peter Montgomery
No family is perfect… we argue, we fight. We even stop talking to each other at times. But in the end, family is family… The love will always be there. ✻✻✻ Entre les enfants Montgomery, les affinités ne se sont jamais créées. Quelques exceptions deux par deux en général, mais jamais dans la globalité. Qu’ils soient dans la même ville ou à l’autre bout du monde, ils n’ont jamais été tous proches. On aurait pu penser que ça aurait changé une fois qu’ils auraient atteint l’âge adulte, mais non. Ça évolue depuis quelques temps, mais principalement grâce à la présence de Beth. Et ils ne sont pas proches pour autant. Ils coexistent dans la même sphère, sans se voir sans arrêt, sans se confier l’un à l’autre. Il n’empêche que Peter apprécie les voir de temps en temps, et qu’il apprécie le geste effectué ce soir. Ce n’était pas ce qu’il avait prévu – enfin il n’avait rien de prévu – mais ça ne le dérange pas de passer la soirée avec trois de ses sœurs. Un bon dîner, des discussions avec des personnes qu’il apprécie.
Hayley et Rachel s’étant éclipsées dans la cuisine, il entame la conversation avec Danielle, discutant de sa journée de travail. Il est un peu surpris de la réaction qu’elle a. On voit bien qu’elle ne travaille pas dans un domaine où l’on dépend des clients. Si cela a pu parfois déranger Peter quand il travaillait pour des restaurants trop chics pour attirer une clientèle vraiment plaisante, ce n’est plus du tout le cas depuis qu’ils ont ouvert le Beth’s Bistrot. Bien sûr, il y a toujours des clients qui jouent avec les nerfs de tous les salariés, mais ça n’a rien de comparable. Et ce n’est qu’un petit effort à faire pour rester poli et que le restaurant fonctionne bien. « En général, les touristes ne sont pas les pires clients je trouve. Comme ils sont en vacances, ils sont détendus. Et puis bon, même quand certains sont difficiles, on fait avec. Un restaurant ne peut pas trop fonctionner sans clients. »
Danielle et Peter s’installent à table, et il jette un œil vers la porte de la cuisine pour voir si ses sœurs reviennent. Ça le démange d’aller les rejoindre, mais il est presque certain que sa proposition d’aide serait refusée. Beth vient s’installer sur ses genoux, amenant un magazine qu’elle a trouvé. Depuis qu’elle est entrée à l’école, elle aime faire semblant de lire, et cela attendrit toujours Peter. « Je devrais commencer un autre article d’ici peu mais sur l’Ecosse. Je n’ai pas encore trop de détails sur comment faire. Enfin je devrais bientôt y partir pour quelques semaines. Je suis vraiment pressée d’y être. » Il hoche la tête, ravi pour Danielle. Elle semble vraiment se plaire dans son travail, même s’il est différent de celui qu’elle faisait avant. Voyager doit sûrement lui faire plaisir. Parfois, ça manque aussi un peu à Peter, même s’il apprécie d’avoir une vie plus stable. Quand Beth sera un peu plus grande, ils pourront partir dans d’autres pays. Pour l’instant, la logistique reste encore trop compliquée. Et il a le restaurant à gérer, il ne s’imagine pas partir plus d’une semaine. « Ça doit être sympa l’Ecosse. Je n’y suis jamais allé mais ça donne envie. Peut-être que ton article finira de me convaincre. » Dit-il en souriant, alors qu’Hayley et Rachel sortent de la cuisine, avec tout ce qu’il faut pour l’apéritif. Peter baisse le regard vers Beth, et retourne le magazine qu’elle tenait à l’envers. Celle-ci proteste et le remet dans le sens qui lui plaît. Il n’y a pas d’images sur la page, ça ne lui change rien. Celle-ci se désintéresse rapidement du magazine quand un bol de chips est posé sur la table. « Ça a l’air délicieux Rachel. Et je ne sais pas ce qui cuit dans la cuisine mais ça sent très bon. » Il reconnaît bien quelques odeurs mais il ne parvient pas à deviner ce que c’est. Pour sa défense, il est un peu enrhumé. C’est souvent le problème avec un enfant en bas âge, même si Beth se porte comme un charme aujourd’hui. « Merci pour tout ça. » Il sait qu’il l’a déjà remerciée, mais il lui doit bien ça. Il se doute qu’elle aurait préféré avoir l’aide de leur mère, mais il est certain qu’elle s’est très bien débrouillée.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Watch the Queen conquer.
avatar
Watch the Queen conquer.

» Date d'inscription : 26/03/2015
» Messages : 5778
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Deborah Ann Woll.
» Âge : 31yo.
» Schizophrénie : Charlotte, Jamie, Sloan & Nina.
# Re: Happy birthday ! (Montgomery family)
message posté Jeu 1 Juin 2017 - 11:51 par Rachel Montgomery
Happy birthday !
Montgomery family.

Siblings : children of the same parents, each of whom is perfectly normal until they get together. ✻✻✻ La scène semble presque irréelle, Hayley dans ma cuisine pour me donner un coup de main, une chose qui n’est encore jamais arrivé dans mon appartement. Il fallait apparemment l’anniversaire de l’un d’entre nous, pour que cela puisse arriver. J’aurais quand même aimé que nos parents soient parmi nous, cela m’aurait évité de devoir gérer autant de chose, d’autant plus que ce n’est pas vraiment ma spécialité. Mais puisque je n’ai pas le choix, l’aide de ma sœur n’est pas négligeable. Je ne sais pas si je vais réussir à ne rien oublier d’ici la fin du repas, mais je suis convaincue que personne ne m’en tiendra rigueur. Finalement, il me faut grimper sur un tabouret pour récupérer un plat, avec de nouveau l’aide d’Hayley. Puisqu’elle est là, autant ne pas prendre le risque de tomber. Je sens sa main dans mon dos, le temps de chercher ce fameux plat que je n’ai jamais dû utiliser. Finalement je redescends le plat en main, que je pose sur le plan de travail, avant de réajuster ma robe et de remettre mes chaussures. « Tu bosse sur quoi en ce moment ? Je me suis toujours demandé si tu défendais des gars de chez nous... Enfin je veux dire des criminels quoi. » Je suis un peu étonnée qu’elle me pose cette question, ce n’est pas comme si nous discutions beaucoup de nos boulots. Boulots, qui sont d’ailleurs pas mal liés. « Avec  le temps, je défends généralement plus des cas où les femmes et les enfants sont impliqués. » Parce que généralement, les femmes sont toujours bien moins vues. Il suffit d’entendre les remarques de certains de mes collègues pour me conforter dans mes choix. Et sans généraliser, dans quatre-vingt-dix pour cent des cas les hommes sont en tort. « Ça m’est arrivé… Mais ce n’est vraiment pas le genre  d’affaires que je préfère. » Bien évidemment, il y en a toujours des intéressantes. Je termine de mettre les toasts sur un plateau, après avoir mis les entrées à chauffer. Heureusement, j’ai bien tout noté ce que m’a conseillé le traiteur, ce qui devrait nous garantir un assez bon résultat. « Tu peux prendre les bouteilles ? » Elles sont sorties et n’attendent plus  qu’à être emporter. Après quoi nous quittons la cuisine les mains pleines pour rejoindre Peter et Danielle. Je pose le tout sur la table, essayant de me souvenir si j’oublie quelque-chose, mais à priori il ne me semble pas. Il ne reste plus qu’à faire le service, tâche qui me revient sans doute, étant l’hôtesse de maison. « Qu’est-ce que vous voulez boire ? » Il y a le choix, trop peut-être, avec ou sans alcool. Pour ma part, je sens que j’en aurais besoin. « Ça a l’air délicieux Rachel. Et je ne sais pas ce qui cuit dans la cuisine mais ça sent très bon. » Je n’y suis vraiment pour rien dans tout cela, m’étant tout simplement contentée de tout acheter, ce qui est était une bien meilleure solution pour nous tous. « Merci pour tout ça. » Je ne suis vraiment pas habituée à tout cela, mais je dois admettre que ça me fait plaisir. À mon avis, on ne passe pas assez de temps tous ensemble, même si je suppose que pour certains c’est déjà de trop. « Ce n’est rien. » En vérité, tout revient presque à notre mère qui a eu l’idée, malgré son absence. Je termine de me servir un verre, une fois que tout le monde a le sien, afin que nous puissions commencer. « À ton anniversaire. » Cela semble un peu bizarre, mais nous finissons par trinquer. Je bois une gorgée de mon verre tout en prenant un toast. J’avais prévu de leur annoncer mon idée, peut-être un peu folle d’avoir un bébé, mais sans nos parents, je suis moins sûre de moi. Ce n’est pas vraiment le genre de discutions que nous avons entre nous, et je dois bien admettre que je ne sais pas vraiment quelle sera leur réaction. Non, que j’ai besoin de leur approbation pour le faire, mais je n’ai pas envie de me retrouver complètement toute seule non plus dans cette histoire. Je ne voudrais pas non plus gâcher l’anniversaire de Peter, mais je doute que nous soyons réunis tous ensemble, avant un long moment. Finalement, j’avale mon toast, bois une nouvelle gorgée et décide de me lancer. « J’aurais quelque-chose à vous annoncer. » J’ai presque l’impression de faire mon coming-out pour la deuxième fois. « J’ai décidé d’avoir un bébé. » Voilà, c’est dit. Droit au but, sans tourner autour du pot, sûrement une déformation professionnelle, qui pour une fois à du bon. Il ne reste plus qu’à voir leurs réactions.

✻✻✻
CODES © WHICH WITCH
Revenir en haut Aller en bas
Happy birthday ! (Montgomery family)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 19 mai 1962: Happy Birthday to you mister president...
» ♪ Happy Birthday Sir ♪
» Happy birthday my love, from mum xx
» Happy birthday Mona and Rainer ♫♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Hammersmith-