Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #22 !
LC vient d’enfiler sa 22ième version, dont vous trouverez tous les détails par ici.
La chasse aux fleurs.
Une chasse aux fleurs est en cours où mêmes les allergiques peuvent jouer. Plus d'infos.
On a besoin de vous !
Si vous avez des idées, des suggestions ou autre à nous faire par quant à l’intégration sur le forum, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Situation pour le moins étrange ► Joleen & Maon

avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 24/03/2016
» Messages : 127
» Pseudo : Petit_Biscuit
» Avatar : Colin Donnell
» Âge : 30 ans
» Schizophrénie : non diagnostiqué
# Re: Situation pour le moins étrange ► Joleen & Maon
message posté Mar 14 Fév - 1:46 par Maon Carter

Joleen & Maon

Situation pour le moins étrange
Maon a vraiment l’impression de se prendre bien trop la tête alors que certaines choses n’en valent vraiment pas la peine. A-t-il toujours été comme ça ? Maon ne se souvient pas avoir été comme ça durant sa jeunesse alors peut-être que ces dernières années, il a été comme ça ? Ou est-ce justement depuis son accident qu’il a tendance à tout dramatiser pour rien ? Il l’ignore mais ce n’est parfois pas facile. Il en fait des caisses pour souvent pas grand-chose et a du mal à s’en rendre compte sans qu’on lui fasse directement la remarque.  Il semble en tout cas plus réfléchi, moins à agir sur le vif de l’action, voyant les conséquences plus tard. Il était exactement comme ça avant, il ne l’est plus depuis son accident et ses supérieurs sont partagés à ce sujet. Certains sont contents qu’il arrête de foncer dans le tas, d’autres le trouve par conséquent moins vif. « Ne vous inquiétez pas, je me serais pas permis de dire n’importe quoi ! » Vu comment il a la situation en tête depuis tout à l’heure, s’il avait parlé à ce sujet alors il se prendrait surement la tête à analyser la moindre de ses propres paroles. Ils avaient changé de sujet, allant sur une pente plus glissante puisque cela concerne la prison et très rapidement Maon ouvrit grand la bouche, pas certain de savoir comment réagir dans ses cas là. Il se remémore sa première enquête, cette affaire si importante pour lui puisque cela touchait une sphère de sa vie privée. Il y pense parfois, loin de lui l’idée que cette femme c’était Joleen. Il n’a pas pitié pour elle non, il a juste un énorme respect pour les femmes passant par-là qui arrivent à s’en sortir comme sa mère l’a fait durant son adolescence. « Ca m’énerve tellement ce genre de situation, qu’il puisse imaginer une seule seconde vous revoir après ce qu’il a pu faire. Est-ce que vous avez pensé à dresser un éloignement ? Qu’il ne puisse pas vous contacter ou… » Il connait quelques mesures mais ne connait pas exactement comment tout cela se déroule. « Je connais un bon avocat, c’est un ami à moi je sais qu’il a déjà fait face à ce genre de situation. Vous ne pouvez pas rester comme ça. Ce connard vous a suffisamment pris ! » Maon est révolté par la situation et cela se voit à la manière qu’il a de parler, de bouger dans tous les sens. « Quoi qu’il se passe vous n’êtes pas toute seule ! » C’est exactement les mots qu’il lui a dit la première fois mais ce n’est pas forcé qu’elle s’en souvienne. Ça fait quand même un moment maintenant. De toute façon Maon n’a pas dit cela pour qu’elle se remémore ses mots mais pour la bonne et simple raison que le fait d’être là si besoin est toujours d’actualité. C’est fou comment les choses peuvent changer en quelques minutes, que ce soit les émotions ou encore les sujets de conversation. Maon ne la compare pas à sa femme, pour lui Joleen est une bonne personne, contraire à la femme qui l’a épousé et l’a manipulé en profitant de sa faiblesse qu’est sa perte de mémoire. Tout cela animait par Snoopy qui a bousculé sa maitresse mais heureusement, il était là pour la retenir puisqu’il l’a évité de tomber et se faire mal.  « Ce n’est rien… » Se contente-t-il de dire avec une voix qui se veut douce, tout en restant près de la jeune femme. Il aurait pu, une fois qu’elle a retrouvé l’équilibre, se retirer mais non, au lieu de cela il la regarder dans les yeux, lui sourit avant de lui faire une déclaration sur à quel point il la trouve forte et mère parfaite. Ce n’est pas dans ses études de faire l’éloge de qui que ce soit mais là, il se sentait obligé de dire ça car Joleen mérite d’entendre toutes ses belles choses à ce sujet. Toutes les femmes devraient redevoir des compliments de toute manière et savoir à quel point elles sont superbes. « Si crois-moi tu l’es… » Persuader quelqu’un de cela n’est pas chose aisée mais avec ses simples mots, il espère qu’elle comprendra à quelle point elle est une femme forte. « Traversée ce genre de situation en restant aussi fort, ce n’est pas gagné à tout le monde. Adire vrai la seule autre femme aussi forte que je connaisse, c’est ma mère et vous avez certains points en commun… » Il ne parle pas du fait de le connaitre lui mais bel et bien du statut de femme battue même s’il n’est pas certain que Joleen puisse comprendre. Elles mériteraient chacune une médaille, tout comme toutes les personnes traversant la même situation, hommes comme femmes battus par des monstres sans cœur. Maon reste là, finalement silencieux alors qu’ils sont toujours proches, venant finalement poser l’une de ses mains sur l’une de celles de Joleen, entrelaçant ses doigts avec les siens. Il ne sait pas pourquoi il agit comme cela. Pour une fois il agit sur le présent sans trop y réfléchir au préalable.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 24/03/2016
» Messages : 116
» Pseudo : LKD
» Avatar : Jaimie Alexander
» Âge : 29 ans.
» Schizophrénie : Moi ? Mais jamais de la vie !
# Re: Situation pour le moins étrange ► Joleen & Maon
message posté Ven 17 Fév - 19:31 par Joleen G. McCarthy

Joleen & Maon

Situation pour le moins étrange
Autant dire que je pouvais amplement apprécier le fait qu’il n’ait pas dit n’importe quoi à Poppy suite à c mot qu’elle avait employé pour appeler le jeune homme. Cela restait pour moi une erreur de sa part, un petit lapsus. Oui, certainement que le fait de ne pas avoir de père la travaillait, mais pas au moins de croire que Maon était son père. J’en étais sûre, mais peut être que je me fourvoyais complétement sur cette situation. Comment on avait fini par aller parler de mon ex ? Je ne le savais même plus, sans doute juste cette maudite lettre qu’on m’avait encore envoyé. Je regardais Maon qui tentait de trouver une solution pour moi. Je ne savais même pas si j’avais envie d’une solution à ce moment donné. « Je verrais pour cet avocat … mais pour le moment il est loin d’être dehors … alors n’en parlons plus ! » Que je lui disais, je n’étais pas forcément à l’aise avec le fait d’en parler. Il faut dire que cet homme avait une part importante dans ma vie, rien que pour la présence de Poppy, sans lui je n’aurais sans doute jamais eu d’enfant du moins pas elle. Malheureusement, j’avais beaucoup enduré pour finir par avoir un enfant avec ce monstre. C’était la vie, alors je n’allais sans doute pas renier cette partie de ma vie, même s’il aurait pu nous tuer toutes les deux avant même que la petite ne daigne montrer son bout de nez dans ce monde cruel. Enfin, ce que je ne comprenais pas dans le fond c’était sans doute le fait c’était la peur que j’avais toujours eu de le quitter, car une fois ce courage arrivée, autant dire que je me sentais clairement bien, j’étais heureuse d’être libérée de lui et de pouvoir donner de l’amour à ma belle petite puce. Je regardais le jeune homme qui me parlait, souriant tout bonnement à ce dernier. Laissant un sourire sur mes lèvres, je souriais à ce dernier, en glissant mes mains dans mon jean. « Je vais prendre ça comme un compliment d’être comparé à votre maman ... » Un sourire doux vint se poser sur mon visage .je me doutais qu’il tenait beaucoup à elle au vu de la douceur de ses mots en nous comparant toutes les deux. « Mais pourquoi on se ressemble … » Je n’avais pas fini ma question que je me coupais moi-même pour dire à Maon. « Désolée il faut que je réponde ! » Mon téléphone sonnait, alors une fois l’appel prit je commençais à aller dans la chambre, non pas pour me cacher de lui, mais pour m’habiller en conséquence. Je revenais quelques secondes plus tard près de lui. « Je dois aller à la clinique, un chien a été renversé, ils ont besoin de moi … à tout à l’heure … » Que je disais avant de l’embrasser sur la joue, sans vraiment me rendre compte de cela ce qui était plutôt étrange.

LUCKYRED



FIN
Revenir en haut Aller en bas
Situation pour le moins étrange ► Joleen & Maon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
» Réglage du PC pour consommer moins
» Une ONG pour le moins raciste
» Un entrainement pour le moins... foudroyant! [pv Buster]
» Un spectacle pour le moins vivant ! 《 Pv Natsume Homura & Saama Zenko 》
» Elvia&Gab •• Des retrouvailles pour le moins royales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London :: Brixton-