Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #22 !
LC vient d’enfiler sa 22ième version, dont vous trouverez tous les détails par ici.
La chasse aux fleurs.
Une chasse aux fleurs est en cours où mêmes les allergiques peuvent jouer. Plus d'infos.
On a besoin de vous !
Si vous avez des idées, des suggestions ou autre à nous faire par quant à l’intégration sur le forum, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Movie Time (Danielle)

avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 4936
» Pseudo : Freedom-89/Vanessa
» Avatar : Emily Didonato
» Âge : Twenty Nine, Née un 29 février.
» Schizophrénie : La jolie militaire (e. stone) & la rousse rebelle (s. turner) & la jolie mère célibataire (b. lively)
# Movie Time (Danielle)
message posté Ven 11 Nov - 18:48 par Romane L. Fetherstonhaugh
Movie Time
Danielle & Romane

✻✻✻ C’était le stress total. Moi qui suis toujours très ordonnée et calme lorsque j’organise quelque chose, je ne me reconnais plus ce soir. J’avais rendez-vous. Peut-on appeler vraiment ça un rendez-vous ? Vu que je voyais une nouvelle connaissance qui s’avère être une fille. Et les filles, elles ne m’ont jamais vraiment attirées au-delà de l’amitié. Pourtant c’était étrange avec Danielle. Je l’avais seulement vue l’espace d’une soirée et la situation était tellement étrange qu’on était aussi proche que l’était deux amies qui se connaissent déjà depuis longtemps. Cela me semblait étrange car c’était plutôt nouveau. Je n’avais pas l’habitude d’avoir une amie et avec elle ce fut tellement naturel que je ne m’imaginais pas la revoir. J’espérais que la soirée se passerait aussi bien que celle de notre rencontre. Enfin d’un point de vue amical, cela va de soi et non avec un orage qui gâche complètement la diffusion du film que nous étions censé voir en plein air.

A la fin de cette soirée, nous avions échangés nos numéros de portable. De cette façon, je pus lui envoyer un message afin de savoir si ça lui tentait toujours de se retrouver ce soir pour voir le film. Je fis attention de lui envoyer également mon adresse afin qu’elle puisse me retrouver rapidement. J’avais de la chance d’être seule pour la soirée à l’appartement. Meredith aurait très bien pu rester et nous tenir compagnie mais elle avait dû s’absenter et au final cela me convenait de pouvoir passer la soirée avec Danielle en tête à tête, sans arrière-pensée bien sûr. Mais je ne voulais pas la mettre mal à l’aise non plus en l’obligeant à côtoyer une personne qu’elle ne connaissait pas du tout.

L’heure des retrouvailles se rapprochait de plus en plus et je tournais en rond dans tout l’appartement. Quand je stress, je fais attention à tout plein de petits détails. Je savais que tout était propre et que rien ne trainait. Je suis très maniaque et même si j’ai les moyens de m’offrir les services d’une aide-ménagère, je préfère le faire moi-même.  J’ai déjà essayé une fois, mais la pauvre, elle devait faire face à mon mécontentement habituel et même si elle fait bien son travail, je trouvais toujours quelque chose à redire car rien n’était fait comme je le voulais. C’est pourquoi, je préfère faire mon ménage toute seule et comme je le fais presque tous les jours, tout va plus vite et c’est toujours parfait. Je n’avais donc aucune raison de stresser à ce niveau. J’avais aussi pris le temps durant la journée de faire quelques courses histoire des boissons fraîches ainsi que quelques aliments à grignoter au cas où l’appétit nous gagne.

Je me trainais toujours en faisant de nombreux allers-retours dans l’appartement quand la sonnerie de porte d’entrée se fit retentir. En de rapides enjambées je me retrouvai devant la porte et ouvrit à la jolie brune qui attendait derrière. Un sourire illumina mon visage. « Bonsoir. » Je me bougeai pour la laisser entrer dans l’appartement. « J’espère que tu n’as eu aucune difficulté pour trouver ? » Je faisais référence à mon appartement. Quand on ne connait pas, ce n’est pas toujours évident de trouver à moins de connaître la vie comme sa poche. Je pris la direction du salon, l’invitant à me suivre.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4848
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Movie Time (Danielle)
message posté Lun 21 Nov - 0:00 par Danielle Montgomery




Romande&Danielle
This is not a date is it ?
Danielle souriait depuis le début de la journée. Elle n'avait pas été de si bonne humeur depuis longtemps et ça lui plaisait de l'être. Elle aimait retrouver sa joie de vivre et pas que pour quelques minutes. Il fallait avouer que le reste du temps, il était épuisant pour elle que de faire croire que tout allait bien. Depuis plusieurs mois déjà elle tentait de relativiser les choses, elle n'avait pas de cancer, de maladie sévère réellement incurable juste une insuffisance cardiaque. Rien de bien méchant en soi excepté qu'elle était de plus en plus rapidement essoufflée et qu'elle n'aimait pas ça. Elle avait plus ou moins arrêté de travailler depuis qu'elle avait appris la nouvelle. Enfin elle avait prit un congé sabattique le temps que les médecins sachent ce qu'elle avait vraiment et depuis, elle avait repris. Excepté que ce n'était plus comme avant, elle n'allait pas spécialement loin, ce contentait de la Grande Bretagne pour le moment. Elle avait décidé pour son prochain article que d'aller faire un tour en Ecosse. Ce n'était pas loin, ça lui changerait les idées et au moins elle aurait selon elle un article plus intéressant que ceux qu'elle écrivait depuis quelques mois. Elle les trouvait innintéressant, fade aussi et ça la mettait alros de mauvaise humeur même si son patron appréciait ce qu'elle faisait. Parfois elle détestait ses parents de lui avoir fait aimer le goût des voyages et son père de l'écriture. Elle avait beau de pas être proches de ses géniteurs, il fallait avouer que c'était quand même eux qui lui avait donné la plupart de ses envies. Toujours que si elle avait toujours aimé savoir que finalement, elle faisait partie de la famille grâce à ses envies, elle les détestait de plus en plus. Cela lui empêchait d'être vraiment heureuse en ce moment même. Ses envies lui gâchaient la vie et elle mettait ça sur le dos de ses parents. Bien sur, ils ne le savaient pas étant donnés qu'ils n'étaient pas proches le moins du monde. Alors être heureuse ne serait ce qu'une journée était vraiment une bonne chose, quoiqu'elle l'avait aussi été la veille sachant que ce lundi viendrait.

Danielle avait rendez-vous avec Romane, un rendez-vous amical certes mais qui la rendait heureuse, simplement parce que si elles ne se connaissaient qu'à peine, elle avait sentit une connexion entre elles. Cela faisait longtemps que ça ne lui était pas arrivé et elle aimait ça. Elle mis du temps à s'habiller, rien n'était assez bien selon elle. Elle ne savait pas trop pourquoi mais elle avait envie de faire une bonne impression à Romane même si elles s'étaient déjà vue. Elle se dit alors qu'il ne fallait pas qu'elle en fasse trop, ce n'était pas un rendez-vous amoureux, bien qu'elle ne soit jamais sortie avec une femme. Elle vit son chiot s'approcher, s'installant sur une petite robe noire. Elle hésita puis finalement se dit qu'elle pouvait essayer. Elle n'avait rien de bien extravageant, ne faisait pas rendez-vous amoureux et lui permettrait d'être confortable. Elle attrapa son chiot pour lui faire un bisous puis enfila la robe. Quinze minutes plus tard, elle avait fini de se préparer et encore une demi heure plus tard elle se trouvait devant l'immeuble de Romane .

Elle avait préféré venir à pied mais n'était pas sur qu'elle le supporterait bien au retour, elle commençait déjà à s'essoufler comme si elle avait marché dix kilomètres. Elle s'arrêta un instant pour reprendre correctement son souffle et laisser ce qu'elle estimait être une crise passeR. Une fois que ce fut le cas, elle rentra enfin dans l'immeuble, une personne sortie en même qu'elle rentrait et chercha le numéro que lui avait donné Romane. Ce fut plus facile qu'elle ne le pensait. Elle sonna à la porte et le visage de sa nouvelle amie ne se fit pas attendre. « Bonsoir, tu vas bien ? » Elle entra dans l'appartement le trouvant au premier coup d'oeil très joli. « Oh non, ça a été plutôt facile en fait. » Depuis qu'elle était revenue Danielle se promenait pas mal dans la ville. Ca avait déjà été le cas lorsqu'elle était jeune et elle connaissait alors pas mal de quartiers. Vous lui disiez un nom de rue et elle savait vous la situer. Enfin ça n'avait pas été le cas avec celle de Romane, elle avait du demander à quelques passants mais avait fini par trouver malgré tout. «La décoration est très jolie. » Elle sourit.

BY .SOULMATES




Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 4936
» Pseudo : Freedom-89/Vanessa
» Avatar : Emily Didonato
» Âge : Twenty Nine, Née un 29 février.
» Schizophrénie : La jolie militaire (e. stone) & la rousse rebelle (s. turner) & la jolie mère célibataire (b. lively)
# Re: Movie Time (Danielle)
message posté Lun 26 Déc - 22:36 par Romane L. Fetherstonhaugh
MOVIE TIME
Danielle & Romane

✻✻✻ J’avais tellement l’impression d’être une enfant qui était pressé que le temps passe plus vite. Pourtant je savais très bien que je ne pouvais rien changé et que les minutes allaient s’écouler de la même manière que d’habitude et que la soirée arriverait quand elle devrait arriver. Je faisais les « cent pas » pendant les dernières minutes qui me séparaient de l’arrivée de Danielle. En espérant bien entendu qu’elle soit à l’heure. Je n’aime pas trop les personnes qui ont l’habitude d’être en retard. Je suis tellement ponctuelle, même trop souvent en avance, que les personnes opposée à cette façon d’être ont tendance à m’exaspérer. Pourtant, j’étais capable de comprendre qu’il existe différentes excuses à des retards. Mais trop de personnes ont cette mauvaise habitude de toujours être en retard. J’espérais que ce n’était pas le cas de Danielle, c’est un défaut difficile à accepter et pour être franche, je ne veux pas lui trouver de défaut. Je fus soulagée quand j’entendis la sonnette retentir. Je mis tout de même quelques secondes avant d’ouvrir la porte. Je ne voulais pas passer pour la jeune femme impatiente qui attendait son arrivée, postée derrière la porte.  

C’était avec le sourire que j’ouvris la porte et que je l’accueillis. « Je vais bien merci et toi ? » J’étais issue d’une bonne famille donc je me devais d’être polie pour accueillir les gens. Je la laissai donc rapidement entrer. Je ne voulais pas la laisser attendre sur le pas de la porte, elle méritait beaucoup mieux que cela. De nouveau, par politesse, je lui demandai si elle n’avait pas eu difficile à trouver. Personnellement, je n’aime pas perdre du temps à tourner en rond pour trouver l’immeuble que je cherche. Quand j’ai des rendez-vous, ça m’arrive très souvent de me perdre au vu des informations très brèves de mes clients. Et heureusement pour moi que je prévois toujours du temps supplémentaire pour ce genre de désagrément. « Merci. J’aime beaucoup les décorations. Mais comme je suis assez maniaque, j’essaye de faire simple. Sinon c’est plus difficile quand il faut nettoyer. » Et comme je nettoie presque tous les jours, j’en aurais vite marre si j’avais beaucoup trop de décorations et de poussières à enlever. Puis la simplicité est tellement plus belle. D’un signe de la tête je l’invitai à prendre place dans le salon. « Tu peux bien entendu, faire comme chez toi. » Elle était invitée, je n’allais pas imposer des règles ou autres qui l’empêcherait de passer une bonne soirée. « Je peux peut-être te débarrasser ? » Le porte manteau était facilement visible mais c’était tout aussi normal de proposer son aide.

La situation était un peu étrange pour moi. J’étais assez solitaire et j’avais très peu d’amis que je n’avais pas l’habitude de recevoir des gens dans mon appartement, sauf quelques garçons pour passer du bon temps au milieu de la nuit mais ça s’arrêtait là. « Est-ce que tu veux boire quelque chose ? » J’ignorais si on devait rapidement passé à la diffusion du film ou si on prenait le temps de discuter avant et de se mettre un peu à l’aise. Après tout on ne se connaissait que très peu toutes les deux, ce n’était que la deuxième fois.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4848
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Movie Time (Danielle)
message posté Dim 1 Jan - 20:25 par Danielle Montgomery




Romande&Danielle
This is not a date is it ?
Danielle avait attendu ce moment avec impatience. Etait pressée de revoir Romane sans vraiment comprendre pourquoi. Certes, Romane était gentille, très jolie et elles s’étaient très bien entendues pour le peu de temps qu’elles avaient passés ensemble mais de là à être si excitée à l’idée de passer la soirée en sa présence était quand même un petit peu étonnant. Elle était certes du genre amical, quelque peu tactile aussi et impatiente de revoir des gens qu’elle aimait mais ce coup-ci c’était différent. Elle ne savait pas vraiment pourquoi mais une chose était sûre, elle ne cherchait pas trop à comprendre la chose parce qu’elle était contente. Et être contente pour elle était si rare ses derniers temps. Elle était plutôt du genre à déprimer pour rien surtout que les médecins lui avaient dit que sa maladie n’était pas très grave en soit mais elle avait du mal à les croire.

Elle était arrivée à l’heure chez Romane, toujours quelque peu en avance elle-même, n’étant jamais fan de ceux qui étaient en retard. La politesse, ça se respecte bien qu’elle comprenne aussi que l’on puisse avoir des empêchements pour être à l’heure. Elle sourit en entrant dans l’appartement de son amie, lui demandant rapidement si elle allait bien. « Je vais bien merci et toi ? » « Je vais bien aussi. Merci. » Enfin soyons réaliste, même si elle n'allait pas bien, elle ne l'aurait pas dit. Romane n'était pas là pour entendre ses problèmes. Présentement elle était là mais ce n'était pas pour ça qu'elle l'avait invité ni même que Danielle était venue. Elle était là pour passer une bonne soirée et non pas pour s'apitoyer sur son sort. Et puis déjà que Danie n’embêtait pas ses proches amis avec ça alors elle n’était clairement pas prête de le faire avec une amie toute fraîche de quelques jours à peine. Elle n’avait clairement pas envie de le faire fuir. Elle voulait au contraire qu’elles deviennent de vraies amies qui pourraient tout se dire.

Danielle se déplaça alors dans l’appartement de son amie. Elle le trouvait très joli et le lui fit remarquer. « Merci. J’aime beaucoup les décorations. Mais comme je suis assez maniaque, j’essaye de faire simple. Sinon c’est plus difficile quand il faut nettoyer. » Etre maniaque ? Danielle se dit qu’elle était bien contente de ne pas l’être. Ellene savait pas très bien si c’était une bonne chose ou non que de l’être. D’un côté, elle avait toujours pensé que c’était cool de l’être parce qu’au moins, tu avais un chez toi toujours propre mais d’un autre, tu dois tout le temps être en train de juger la propreté d’un endroit ou avoir envie de nettoyer ce qui devait clairement être un handicap dans la vie de tous les jours. Ceux qui vivent avec ne le voit peut-être pas comme ça. « Je comprends, si tu dois toujours tout bouger à chaque fois, ça doit devenir vite lassant. » Danielle ne faisait le ménage qu’une à deux fois par semaine et encore, ils le faisaient à tour de rôle dans la colocation et c’était bien suffisant comme ça. Personne n’aimait trop le faire chez eux et vu qu’ils n’avaient pas une personne maniaque parmi eux, ils ne pouvaient pas lui laisser se loisir.

« Tu peux bien entendu, faire comme chez toi. » Elle sourit. « C’est gentil merci. » Danielle n’avait pas envie de trop déranger. Elle avait beau être présente en tant qu’invité, elle ne voulait pas paraître impolie en faisant un peu trop comme chez elle. Et puis, elle n’était pas présente depuis assez longtemps pour penser faire de chez Romane son « chez soi ». Elles ne se connaissaient d’ailleurs pas assez pour ça non plus, bien qu’elle ait l’impression du contraire. Elle reposa son regard sur Romane. Elle était vraiment jolie avec ses jolis yeux bleus. Elle tenta un instant d’oublier ça. Certes, elle avait le droit de penser que Romane était jolie, cela ne voulait rien dire de plus qu’elle était capable de reconnaître la beauté de quelqu’un. Elle ne savait pas pourquoi mais ça la faisait quelque peu rougir intérieurement et elle préféra se concentrer sur autre chose. Par chance, Romane reprit la parole. « Je peux peut-être te débarrasser ? » Danielle se rendit alors compte qu’elle n’avait pas encore enlevé son manteau. Il ne faisait pas spécialement froid dehors mais si elle devait repartir pas de bonne heure, elle avait préféré prendre les devants. De toute manière, elle ne sortait jamais sans un petit quelque chose sur elle. « Oh, merci. » Elle enleva son manteau avant de le tendre à la jeune femme.

« Est-ce que tu veux boire quelque chose ? » Danielle se rendit compte qu’elle avait complètement oublié de donner à Romane le présent qu’elle avait emmené. Elle ne savait pas vraiment quoi prendre, ne la connaissait pas assez pour ça d’ailleurs. Elle avait pensé à des fleurs pour la décoration mais elle ne voulait pas qu’elle le prenne autrement qu’un présent, elle avait alors décidé de ramener quelque chose plus en rapport pour regarder un film. [color=chocolate] « Je vais prendre un coca si tu as ? » Danielle n’en prenait que rarement mais vu qu’elle n’avait pas trop d’idée, elle opta pour la solution de facilité. « Au fait, voici pour toi. Je ne savais pas trop quoi apporter alors je me suis dit que dans tous les cas tu pourrais les manger lorsque tu voudrais. » Elle tendit une boîte de chocolat à son amie ainsi que des pops corn de toutes les couleurs. Elle avait trouvé ça en magasin et c’était dit que ça pourrait être sympa. Quoique Romane y avait déjà peut être pensé et alors, elle ressemblait à une adolescente complètement à côté de la plaque qui achète les choses seulement parce qu’elles sont jolies ce qui n’ai en réalité pas du coup le cas de Cameron.


BY .SOULMATES




Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 4936
» Pseudo : Freedom-89/Vanessa
» Avatar : Emily Didonato
» Âge : Twenty Nine, Née un 29 février.
» Schizophrénie : La jolie militaire (e. stone) & la rousse rebelle (s. turner) & la jolie mère célibataire (b. lively)
# Re: Movie Time (Danielle)
message posté Sam 14 Jan - 16:33 par Romane L. Fetherstonhaugh
MOVIE TIME
Danielle & Romane

✻✻✻ « Je vais bien aussi. Merci. »   Je savais qu’en général c’est la réponse que l’on donne à chaque fois que cette question est posée. Même si c’est l’inverse qui se passe en nous et dans notre tête. C’est de toute politesse que l’on répond de façon positive à cette question et c’est seulement à des personnes proches que l’on répond différemment. Je savais que l’on n’était pas assez proches toutes les deux que pour arriver à de telles confidences. Mais de savoir qu’elle allait bien me rassura. Je ne voulais pas que la soirée se passe mal et si l’une de nous n’était pas en pleine forme, cela risquerait de mal se passer et c’était bien entendu mon dernier souhait.

Je l’invitai tout naturellement à prendre ses aises dans mon appartement. J’aimais beaucoup ce que j’avais fait de cet endroit. Je vivais seule et par conséquent, j’avais la possibilité de faire la décoration comme je le souhaite et ça aide à vraiment se sentir chez toi. Bien que mon chez reste mon pays natal. Je me sens bien à Londres mais la chaleur australienne me manque, surtout en cette période. J’avais fait par à Danielle de mon côté maniaque et j’espérais que ça ne la ferait pas fuir. Il arrive souvent qu’on me prenne pour une « folle » à vouloir que tout soit propre tout le temps. C’est peut-être pour cette raison que je vis seule et que je n’arrive pas à garder mes colocataires. « Oui puis je pense que j’aurais l’impression que est toujours poussiéreux avec de la décoration partout. Et puis comme tu dis ça en deviendrait lassant. » Il fut un temps où j’achetais toujours de la décoration. Mais j’ai vite compris que ce n’était pas complémentaire avec cette facette de ma personnalité.

Je n’avais pas l’habitude de recevoir de la visite en dehors de rencontres professionnelles et ce n’était pas évident pour moi. Je devais me comporter de manière plus aimable que si j’avais des rendez-vous autres que privées. Mais était-ce vraiment un rendez-vous ? Peut-on dire qu’une rencontre entre deux jeunes femmes, purement amicale était un rendez-vous ? Je n’avais pas trop envie de me poser la question et de me prendre la tête avec ce détail. J’avais invité Danielle à faire comme chez elle, ça me semblait être la meilleure chose à faire. Je n’avais pas envie qu’elle se sente mal à l’aise, je voulais qu’elle passe une bonne soirée. Je lui proposai quelque chose à boire et je lui répondis d’un signe de tête que j’avais bien entendu du coca. Bien que je n’en boive pas personnellement, j’en garde toujours à porter de main pour des visites. Avant même que je me rende à la cuisine pour aller chercher nos boissons, je fus surprise de voir qu’elle m’avait apporté quelque chose. C’était sympa de sa part et j’appréciais ce geste. J’emmenais toujours quelque chose quand j’allais rendre visite à quelqu’un. Elle avait fait un très bon choix de prendre des chocolats. J’aimais beaucoup les sucreries et même si ce n’est pas bon pour la ligne, je ne m’en prive pas. « Oh merci c’est gentil. Mais tu n’étais pas obligée d’apporter quelque chose. » Je pris les sucreries dans les mains. J’allais les déposer à la cuisine en allant chercher les boissons. « On aura qu’à les manger ensemble pendant le film. » Je me rendis à la cuisine et je revins quelques minutes plus tard avec deux verres. Je m’installai dans le sofa et après lui avoir donné son verre. « A ta santé ! A quoi veux tu trinquer ? »
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4848
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Movie Time (Danielle)
message posté Mar 24 Jan - 21:51 par Danielle Montgomery




Romande&Danielle
This is not a date is it ?
Danielle était contente que Romane ait accepté de la revoir. C’était un peu soudain étant donné qu’elles ne se connaissaient que depuis une ou deux heures lorsqu’elles avaient décidé de se revoir. Ca avait vraiment été un pur hasard. Elle n’était pas du genre à regarder des films, encore moins en plein air mais avait décidé de dépenser de l’argent pour en regarder un ce qui en soit était une exception énorme. Le destin avait voulu qu’elles se rencontrent c’était obligé. Danielle avait beau ne pas y croire, il fallait bien admettre que c’était une très belle coïncidence qu’elle ne regrettait pas. Surtout que Romane aurait pu se mettre n’importe où ailleurs avec un petit coin d’herbe restant mais elle avait décidé de s’installer à côté d’elle. Surement pour éviter qu’on ne lui pose trop de questions et vu que ce n’était pas le genre de la Montgomery d’embêter les autres, c’était parfait.

Elle était donc arrivée naturellement avec un présent pour la jeune femme. Elle avait beau ne pas avoir eu trop d’idées sur quoi ramener, elle n’aimait pas arriver les mains vides. « Oui je sais mais ça ne me dérange pas du tout. » Qu’importe le genre de soirée, Danielle n’aimait pas arriver sans rien. Lorsqu’il s’agissait de soirée pour son travail, elle devait presque se faire violence pour ne rien ramener. Elle était comme ça, c’était dur pour elle de ne pas faire autrement. Pourtant, ce n’était pas le genre de personne qui dépensait sans compter mais pour elle, c’était normal de faire un effort ; Si l’on vous reçoit c’est une chose mais il faut aussi y mettre du sien et que ce ne soit pas l’hôte qui fasse tout pour vous. Puis ça montrait quand même que vous appréciez l’invitation. Tout du moins dans l’esprit de la jeune femme.

Danielle sourit. Romane était bien gentille mais elle ne s’attendait pas à ce qu’elles mangent ensemble les chocolats. Certes, elle ne dirait pas non car elle adore ça et même un peu trop parfois mais elle les avait surtout achetés pour Romane. « Oh, c’est pour toi. Mange-les quand tu voudras, ce n’est pas pressé et ça ne se périme pas en plus. » Danielle restait elle-même. Elle avait forcément dû faire un commentaire sur le non périssable des chocolats. Elle aurait pu s’abstenir mais non, c’était tout elle ça. Il fallait dire aussi qu’elle n’était pas du genre à ramener des choses qui se périmaient rapidement pour éviter qu’elles ne soient jetées tout de suite si jamais la personne n’aimait pas ce qu’elle avait apporté. Au moins, elle avait quelques jours pour faire passer le présent.

Elle attendit que Romane revienne avec leurs verres pour s’installer sur le sofa. Elle sourit à la question de la jeune femme. A quoi pouvait-elle bien vouloir trinquer ? Il n’y avait qu’une simple réponse selon elle qui était la plus naturelle et vraie possible et surtout, elle les concernait toutes les deux et c’était le plus important. Elle plongea son regard dans celui de Romane. « A ta santé aussi, Je pense que l’on peut trinquer à notre rencontre qui je suis sûre n’est qu’à son début. » Elle avait cette impression depuis le début, celle qu’elles n’étaient pas prêtes de se quitter. C’était étrange car Danielle n’était pas vraiment le genre de personne à laisser si facilement que ça les gens s’approcher d’elle. Certes, elle était du genre tactile et gentille mais pour qu’une personne la connaisse vraiment c’était quand même un peu plus compliqué. Elle avait des amis plus ou moins proches comme tout le monde et se disait que Romane allait être probablement être plus proche qu’elle ne l’aurait imaginé. Elle se disait intérieurement qu’elle avait bien fait d’aller se poser dans ce parc pour tenter de regarder un film alors que ce n’était pas vraiment son genre.


BY .SOULMATES




Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 4936
» Pseudo : Freedom-89/Vanessa
» Avatar : Emily Didonato
» Âge : Twenty Nine, Née un 29 février.
» Schizophrénie : La jolie militaire (e. stone) & la rousse rebelle (s. turner) & la jolie mère célibataire (b. lively)
# Re: Movie Time (Danielle)
message posté Lun 30 Jan - 16:39 par Romane L. Fetherstonhaugh
MOVIE TIME
Danielle & Romane

✻✻✻ J’ai toujours su que le hasard faisait souvent bien les choses. Encore une fois avec ma rencontre avec Danielle était due au pur hasard. Mais je ne le regrettais pas. Je n’avais pas beaucoup d’amies et pour une fois c’était possible que les choses soient différentes. J’espérais vraiment qu’on puisse bien s’entendre toutes les deux. Pour le moment je n’avais pas à me plaindre tout se passait très bien. Mais tout le monde sait très bien qu’on ne peut pas savoir vraiment, en si peu de temps, quelle est la vraie personnalité des gens. Pourtant j’avais du mal à croire que Danielle puisse être le genre de personne qui joue un jeu. Qui soit différente de ce qu’elle laisse paraître. Mais bon je ne suis pas toujours aussi gentille que je parais être avec elle. On ne peut pas dire que j’ai une double personnalité. Disons que je n’aime pas vraiment les gens, j’ai du mal à apprécier certaines compagnies et avec ce que j’ai subis j’ai difficile à faire confiance aux autres. C’est normal après tout. Cependant ça ne me donne pas le droit d’agir comme une peste. « J’aime bien partager. » Oops un mensonge. Enfin je n’aime pas trop partager mais ça dépend quoi et surtout avec qui. Tellement de données qui entrent en compte et qui n’est pas toujours facile à associer, du coup je ne partage pas très souvent. Cela fait-il de moi une personne égoïste ? Après tout je suis comme je suis et je ne pense pas changer de sitôt.

Je revins aussi vite que je peux avec les verres que je nous ai servis. Je pris rapidement mes aises sur le sofa. Après tout je suis chez moi et j’ai le droit de faire ce que je veux. De plus, je pense que si je commence à adapter une posture sérieuse, ça risque de mettre un froid à l’ambiance. Après tout on ne se connait pas beaucoup. Et ce serait bête qu’aucune de nous ne soit à l’aise et qu’au final un froid s’installe. Si Danielle finit par partir rapidement en courant, je pense que j’aurai compris pourquoi. Je me tenais face à elle et je proposai de trinquer. Certes avec des soft cela n’a pas le même effet qu’avec du champagne. Mais tant que ce n’est pas avec de l’eau, je ne pense pas que ça pose un problème. « Oui c’est une bonne idée. » Je levai alors mon verre, espérant qu’elle fasse de même. « A notre rencontre alors. » Je souris le plus naturellement possible.

Je pris la télécommande de la télévision et j’appuyai sur le bouton rouge. Elle s’alluma rapidement. La technologie actuellement est tellement performante. J’ai la chance d’avoir pas mal d’argent et j’aime me faire plaisir. Par conséquent, j’ai tous des appareils « dernière génération ». Après tout si je meurs mon argent ne va pas me suivre au ciel. Autant en profiter un peu. « Alors dis-moi on regarde directement le film prévu ou tu préfères regarder autre chose ? » On avait toute la soirée devant nous pour regarder le film. Nous ne sommes pas pressées, loin de là. Puis j’avais pris l’initiative de préparer d’autres films au cas où nous aurions du temps à combler. « On peut parler aussi si tu veux ? »
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4848
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Movie Time (Danielle)
message posté Dim 5 Fév - 22:06 par Danielle Montgomery




Romande&Danielle
This is not a date is it ?
Danielle n’était pas le genre de personne à forcer les autres à aller contre leur nature enfin pas lorsque cela concernait autre chose que les animaux et l’environnement. Là elle était le genre de personne à se montrer virulente, énervante et parfois presque violente. Parce que si vous ne croyez pas au réchauffement climatique ni aux émotions des animaux alors vous étiez complètement stupide à ses yeux et vous feriez bien d’être enfermer pour ne pas faire de bêtises. Bien sûr, elle n’allait pas dire çà Romane, pas tant que le débat ne serait pas lancer et surtout, elle ne voulait pas la faire fuir en se montrant trop impliquée mais c’était elle. Elle ne pourrait jamais changer cette partie-là d’elle, celle qui faisait qu’elle était à 100% qui elle était. Cependant, si Romane ne voulait pas partager avec elle, c’était encore autre chose et elle ne s’en offusquerait pas. Quoique peut être un peu mais chacun à son caractère.

Elle alla s’assoir à côté de la maitresse de maison. L’espace était sympathique et le canapé confortable. Elle décida que trinquer à leur rencontre était une bonne chose. Elle souleva son verre en même temps que Romane. « Tu verras, j’ai souvent de bonnes idées. » Elle sourit. Elle pouvait paraître arrogante mais bon, elle disait ça plus pour détendre l’atmosphère qu’autre chose. Elle avait des idées, des bonnes ? Selon elle oui parce que sinon, elle ne les aurait pas. Enfin si elle pouvait les avoir mais ne les diraient pas. Et puis, il fallait être réaliste, elle avait souvent de bonnes idées, aussi bien pour sortir que pour ses articles ou pour autre chose d’ailleurs. C’était tout elle.

Danielle regarda la télé s’allumer devant elle. Ce n’était pas son genre de truc et elle remarqua alors que ça devait être un des derniers modèles sortis. Quoiqu’elle n’y connaissait rien et s’il fallait il date mais il lui semblait qu’ils avaient le même genre à l’appartement. Chose déjà présente lorsqu’elle était arrivée parce que ce n’était clairement pas elle toute seule qui aurait acheté une télévision. Elle fut surprise. Romane avait réussi à retrouver le film. Elle se souvenait lui avoir dit que si elle retrouvait le titre, ça pourrait être sympa de le regarder mais que si elle ne s’en souvenait pas, ce n’était pas bien grave. Elle ne se souvenait même pas du synopsis c’était pour dire. Cependant, elle était quand même curieuse de voir le film qui les avait « réuni. » « Tu as réussi à retrouver le nom du film ? T’es une magicienne, j’aurai jamais pu le retrouver. » Elle aurait pu rechercher sur internet le programme de la ville pour le retrouver mais soyons réaliste, Danie se perdait très vite dans cette foule d’informations. Elle était du genre à chercher ses informations dans les livres, pas sur une toile invisible sur laquelle elle ne comprenait pas comment ça fonctionnait. Elle n’était pas bête pourtant mais ça ne l’intéressait pas le moins du monde et n’avait pas envie de s’y mettre. Elle entendait beaucoup de chose sur internet et ses méfaits et par conséquent, préférait ne pas y toucher même si tout n’était pas mauvais. « Que préfères-tu ? On peut apprendre à se connaître ça me va et regarder le film plus tard ? Enfin c’est comme tu préfères. » Danielle ne voulait pas la forcer à parler si elle n’en avait pas envie et préférait regarder le film. Après tout, c’était pour ça qu’elle était là à la base mais Danie voulait apprendre à la connaître alors elle ne savait pas trop quelle réponse était la « bonne » Si elles n’arrêtaient pas de se renvoyer la balle, ça n’allait pas durer longtemps. Toutes les deux ne voulaient pas blesser l’autre. Danie était pourtant du genre à prendre les choses en main, elle n’aimait pas perdre du temps à ne pas se décider mais avec Romane c’était différent. Elle voulait surtout apprendre à la connaître. Des films, elle n’en connaissait pas vraiment et ça ne la dérangeait pas mais ne pas connaître la brunette, c’était autre chose. Elle se sentait bien avec elle-même si elle était presque une étrangère.

BY .SOULMATES




Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 4936
» Pseudo : Freedom-89/Vanessa
» Avatar : Emily Didonato
» Âge : Twenty Nine, Née un 29 février.
» Schizophrénie : La jolie militaire (e. stone) & la rousse rebelle (s. turner) & la jolie mère célibataire (b. lively)
# Re: Movie Time (Danielle)
message posté Lun 6 Fév - 12:54 par Romane L. Fetherstonhaugh
MOVIE TIME
Danielle & Romane

✻✻✻ Assise dans le canapé l’une à côté de l’autre, il était l’heure de trinquer.  Habituellement on faisait ça avec du champagne ou un tout autre verre d’alcool. Mais comme nous semblions être des demoiselles raisonnables, c’était avec des boissons sans alcool. J’aimais bien boire de temps en temps de l’alcool mais à petite dose. Une fois que le corps est imprégné d’un taux d’alcoolémie trop élevé, cela peut très vite mal se passer. Souvent il m’arrive de faire des choses que je regrette après avoir trop bu. Mais dans cette situation, je ne vois pas ce qu’il pourrait arriver de négatif. Même en ayant bu. Mise à part peut-être dire des choses que je pourrais regretter avoir dites. En compagnie d’un jeune homme, ça serait très différent. J’ai toujours du mal à leur résister. Et je m’en veux souvent d’être aussi facile à mettre dans un lit. Mais après tout, on a qu’une vie, autant profité du plaisir qu’elle nous procure. Quel qu’il soit.  « Je suis curieuse de savoir quelles autres bonnes idées, tu peux avoir. » Si elle avait raison, on ne devait jamais s’ennuyer en sa compagnie. Ce qui me convenait. Je n’aime pas m’ennuyer, mais pas du tout.

J’allumai alors la télévision. J’avais triché pour avoir le film à notre disposition. J’avais enfreint la loi en le téléchargeant. Je l’avais ensuite glissé sur une clé USB pour le mettre facilement sur la télévision. Cela coutait beaucoup moins cher que d’aller à la recherche du DVD pour l’acheter ou même pour le louer. Je me rappelais du titre du film : 10 Things I Hate About You Par contre j’avais totalement oublié de quoi il parlait. Mais je m’en rappellerais d’ici peu de temps, une fois qu’on sera en train de le regarder. « Je ne suis pas une magicienne, juste que parfois j’ai la chance d’avoir une bonne mémoire. Enfin juste pour ce que je veux bien. » Quand les choses ne m’intéressent pas, je les oublie assez facilement. Ce qui est logique après tout. Mais pour l’heure je ne savais pas si elle voulait regarder rapidement le film ou si elle voulait qu’on fasse autre chose. Comme discuter par exemple. On avait toute la soirée devant nous et je ne voulais pas qu’on regarde juste le film et puis chacun rentre chez soi. Enfin qu’elle rentre chez elle surtout. Elle semblait être une demoiselle qui valait la peine d’être connue. Par conséquent, ce serait bête de la laisser repartir sans même en savoir un peu plus sur elle.

Elle ne m’aidait pas vraiment. Je lui posais des questions mais limite elle me la renvoyait pour que je décide au final. Elle était mon invitée et c’était normal qu’elle décide tout autant que moi. Si j’avais face à moi, une autre personne, je ne suis pas sûre que j’aurais réagi aussi calmement. Au vu de mon caractère, je me serais sans doute énervée beaucoup plus vite. Mais je gardais mon calme. Mon self control me surprenait pour une fois. Comme quoi, tout est une question de volonté. « On a la soirée devant nous après tout. Discutons un peu. » Je m’arrangeai pour mettre un fond de musique au travers de la télévision. Le son était assez élevé pour qu’on entende la musique et en même temps pas de trop pour qu’on puisse s’écouter. Il s’agissait de musique classique. En tant que violoniste c’était assez normal que j’écoute ce genre de musique. J’avais donc opté pour un peu de discussion. Après tout autant éviter d’avoir dans mon salon une inconnue. Je pris mes aises encore plus dans mon canapé. Me tournant vers elle je commençai la discussion. « On en a peut-être déjà parler mais tu vis à Londres depuis longtemps ? » Je ne sais plus avec exactitude de quoi nous avions parlé le soir du film en plein air. Enfin le soir de l’orage.  
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4848
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Movie Time (Danielle)
message posté Mer 8 Fév - 22:35 par Danielle Montgomery




Romande&Danielle
This is not a date is it ?
Danielle avait souvent de bonnes idées et elle ne put que communiquer cette pensée à Romane qui semblait intéressée parce ça. Elle sourit. « Je suis sûre que tu le sauras assez vite. » Elle lui dit un clin d’œil sans arrière-pensée et plus dans l’idée qu’elles se reverraient bien assez tôt pour qu’elle le sache. Elle le saurait peut-être même ce soir mais il ne fallait pas mettre la charrue avant les bœufs.

Romane avait allumé la télé et la Montgomery avait eu alors l’impression qu’elle était une magicienne parce qu’elle était tellement nulle en technologie. Ce n’était pas comme si on avait pas tenté plusieurs fois de lui expliquer. Allez savoir pourquoi par contre, elle était douée avec un appareil photo mais il fallait avouer qu’elle préférait largement les argentique. Elle était-elle même persuadée que ce que l’on retenait le plus était simplement parce que l’on s’y intéressait réellement. Si ce n’était pas le cas, on oubliait assez vite pour faire de la place aux choses plus importantes. « Oui, je crois que c’est pareil pour tout le monde. Vu que je suis pas très calée film, j’oublie très vite le moindre titre. Le film pourrait s’appeler « Danielle » que je crois que je serai capable de l’oublier. » Je ne pu m’empêcher de rire. Le pire dans tout ça c’est que c’était complètement possible que même un film portant son prénom soit un film dont elle ne se souviendrait pas du titre, c’est pour vous dire à quel point les films l’intéressent. Bien sûr, elle en a déjà vu plus d’un mais elle oublie vite parce qu’elle ne trouve pas ça passionnant du tout. Surtout qu’elle est plus du genre à vouloir apprécier la compagnie de la personne avec qui elle est qu’autre chose comme ce soir. Et c’était d’ailleurs pourquoi, parler avec Romane l’intéressait bien plus que de regarder le plus, bien qu’elle soit curieuse de voir les images de ce qui les avait emmenés à se rencontrer.

Danielle changeait quelque peu sa personnalité face à Romane et ce n’était pas son genre. Elle était du genre plutôt franc, trop parfois et sûre d’elle alors que fasse à elle, elle se retrouvait comme une enfant qui tentait à tout prix de plaire à ses parents. Excepté que ce n’était pas ses parents qu’elle avait en face d’elle. Elle ignorait pourquoi elle voulait tant plaire à la jeune femme et altérait qui elle était. Généralement, c’était pour qui elle était qu’on l’aimait ou la détestait mais pas parce qu’elle semblait être quelqu’un d’autre. « Exactement, on a tout notre temps devant nous. » Lorsque la brunette lui demanda depuis quand elle vivait à Londres, elle ne put s’empêcher de réfléchir. Contrairement aux autres, elle n’avait pas tellement déménagé mais elle ne savait jamais très bien qu’elle âge elle avait en arrivant à Londres. Sept, peut être huit. Et puis, ce n’était pas comme si elle n’avait pas pris la poudre d’escampette dès qu’elle avait eu l’occasion n’est-ce pas ? Mais elle était revenue puis repartie alors à la conquête du monde. Ce n’était pas comme si elle avait vraiment aimé être à Londres. Elle y habitait mais c’était tout et elle devait se faire une raison. « Euh c’est plus ou moins compliqué. Techniquement, je suis à Londres depuis l’âge de 7 ans mais depuis plusieurs années, je suis à moitié nomade. Je suis souvent à l’étranger pour mon travail en fait. Enfin ça fait quelques mois que j’ai décidé de me poser réellement. » Décider n’était pas le mot, obliger était celui qu’elle aurait dû employer mais elle n’avait pas envie de passer pour une femme négative et encore moins de devoir expliquer que si elle était à Londres, ville dans laquelle elle se sentait piégée, c’était à cause d’une fichue maladie. Ce n’était pas le but que de faire peur à Romane alors qu’elle la connaissait à peine ni son style. Après tout, elles ne se connaissaient pas assez pour que Danielle ne se permette de tout raconter à la jeune femme. Ce n’était pas parce qu’elle avait l’impression de la connaître depuis toujours que c’était le cas et c’était bien là toute la différence. « Et toi ça fait longtemps que tu vis à Londres ? » Intérieurement, Danie se disait que si ça faisait longtemps, elle aurait dû déjà l’avoir rencontré une fois ou plusieurs fois bien que ce fût une ville avec plusieurs millions d’habitants et que bien sûr, elle ne faisait pas attention à tout le monde. Mais si elle avait déjà croisé, elle se serait souvenue d’elle non ? Celle jolie tête brune aux yeux bleus.


BY .SOULMATES



Revenir en haut Aller en bas
Movie Time (Danielle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» My first movie :p
» Vive stupéfaction de Danielle Mitterrand
» 1- Jessica Danielle vs 8- Arkansas Girl
» Session time out...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Kensington-