Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #22 !
LC vient d’enfiler sa 22ième version, dont vous trouverez tous les détails par ici.
La chasse aux fleurs.
Une chasse aux fleurs est en cours où mêmes les allergiques peuvent jouer. Plus d'infos.
On a besoin de vous !
Si vous avez des idées, des suggestions ou autre à nous faire par quant à l’intégration sur le forum, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

anywhere I go there you are (evie)

avatar
we are all broken,that's how the light gets in.
we are all broken,
that's how the light gets in.
» Date d'inscription : 19/01/2017
» Messages : 1956
» Pseudo : NOVΔ (sandrine)
» Avatar : dylan o'brien
» Âge : 26 ans
» Schizophrénie : it's coming....
# anywhere I go there you are (evie)
message posté Dim 22 Jan - 17:18 par Sawyer Murphy
anywhere I go there you are
EXORDIUM.
Cela faisait plusieurs mois déjà qu'il ne l'avait pas vu, qu'il n'avait pas pu sentir son parfum ou même entendre le son de sa voix. Près de huit mois pour être plus précis. Il aurait du l'oublier, arrêter de penser à elle, de se torturer. Mais non, le visage de la blonde apparaissait même dans sa soupe. Elle était partout et nulle part à la fois. La culpabilité le rongeait. Il avait tout gâché, il le savait. Evie ne lui avait plus adressé la parole depuis qu'il l'avait vu, Aude au bras. Maintenant, il les avait perdu toutes les deux. C'était de sa faute. Il n'y avait que lui à blâmer dans cette histoire. Il s'en voulait de ne pas avoir compris avant. Aude, il l'avait aimé, fort, très fort, mais la distance avait eu raison de ses sentiments pour elle. Et ils avaient rompu. Ils auraient tellement du le faire avant. Mais il n'avait pas compris. Sawyer, c'était un mec con. Il avait toujours détesté ceux qui n'étaient pas fidèles et voilà que pendant deux ans, il avait été le méchant de l'histoire. « Arrête de regarder son compte instagram... » lâcha son coloc d'un ton exaspéré. Le jeune homme avait haussé les épaules affalé dans le divan, portable entre les doigts. Elle semblait si heureuse sur les photos. Son sourire la rendait étourdissante. Et ça ne faisait qu'accentuer les regrets. Sawyer se redressa brusquement. «  Tu penses que j'ai encore une chance? » dit-il en fixant le jeune homme assis à la table à manger. « T'as tout foiré... Elle répond ni  à tes appels ni  à tes courriels ou tes messages textes... Mais qu'as-tu en tête? » dit-il en levant les yeux au ciel. Sawyer avait toujours été impulsif. Il était du genre à débarquer sans avoir fait de plan au préalable. Il n'avait jamais de discours préparé  à l'avance. « Je trouverai bien... » dit-il en mettant ses chaussures et son manteau. «  Je vais aller la voir... Ne m'attends pas! » dit-il en disparaissant dans le cadre de porte. Les mots n'avaient même pas eu la chance d'être acheminé vers les oreilles de son coloc qu'il était déjà dehors. Il n'avait pas oublié ses clés ni son porte-feuille, la chance, parce qu'il était assez distrait. Il prit donc le volant direction le centre de la ville. Sawyer était au courant que la belle blonde travaillait aujourd'hui. Elle était dans son food truck. Il la trouverait bien.

Plus il s'approchait, plus il se sentait nerveux. Et il pouvait en débiter des conneries qui ne faisaient pas de sens lorsqu'il était dans cet état. Mais comment se calmer? C'était une tâche colossale et surtout, impossible. « Respire... Respire... » Mais son cœur manqua presque de faire une culbute dans sa poitrine lorsque son regard croisa son restaurant ambulant. Sawyer eut presque envie de faire demi tour, mais il ne pouvait pas reculer. Il était là, autant en profiter pour essayer. Mais essayer de faire quoi? La reconquérir? Ou du moins essayer de la ravoir dans sa vie, non? C'était un début pas mal. Il était encore mélangé, mais pas pour les mêmes raisons qu'au départ. Il avait toujours eu du mal à faire le tri dans ses sentiments lui qui étaient hyperactifs. Il fallait simplement qu'il laisse aller son cœur. Et ce dernier l'avait mené jusqu'à elle. Il priait simplement pour que ça ne soit pas trop tard.Le pilote se trouva un endroit où stationner sa voiture ce qui s'avéra un peu plus complexe que prévu. Il finit par devoir courir jusque là puisqu'il était rendu trop loin. Le souffle un peu court, il fit la file comme tout le monde. Et diable qu'il y en avait. L'endroit était visiblement populaire et il en était heureux. Il avait à cœur le succès des autres tout autant que le sien. « Je... Evie... est là? » demanda-t-il à la première personne qu'il vit. Il aurait été tellement déçu qu'elle ne soit pas là, alors qu'il s'était enfin décidé à aller l'affronter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I’ll walk forever with stories inside me
that the people I love the most can never hear.
» Date d'inscription : 23/04/2014
» Messages : 11573
» Pseudo : hellfire. / Léa
» Avatar : ashley "benzo" benson.
» Âge : twenty-six years of french fries.
# Re: anywhere I go there you are (evie)
message posté Mar 11 Avr - 15:40 par Evie B. Williams-Sellas
♢♢♢
/ sawvie /

. you're like a dream come true but if by chance you're here alone. can I have a moment before i go? because I've been by myself all night long hoping you're someone I used to know, you look like a movie, you sound like a song... « Non non non nooooon » Evie pesta contre elle-même avec rage contemplant le pot de sauce caramel qui venait d’éclater sur le sol. Et sur son jean. Et sur le plan de travail. Partout. Evie porta ses mains à son visage, soufflant et se maudissant de sa maladresse. Il ne lui resterai qu’à tout nettoyer avant l’arrivée des clients. Jetant un coup d’oeil à sa montre, le coup d’envoi de la journée était dans une heure… Elle n’avait pas le temps d’en refaire une autre.. tant pis elle retirait la sauce caramel de son moelleux au chocolat. Liam, son commis et employé avait accouru en entendant le bruit du verre cassé et les cris de sa patronne. « Evie tout va bien? » Il était essoufflé, visiblement il était en chemin vers le food truck. Le blonde attrapa un chiffon et commença à nettoyer le surplus sur ses vêtements.  « Oui .. moi ça va mais, on ne peut pas en dire autant de mon caramel » Evie tenta d’en rire mais intérieurement elle pestait et se détestait d’être gâcher la nourriture, son dessert ne serait pas parfait et ses tocs qu’elle avait réussis à cacher commentaient à revenir au grand galop au vu de toute la saleté sur le sol. Liam l’aida a tout nettoyer alors que les futurs clients commençaient à s’affairer devant son camion.

Sa communication Instagram avait marché et son camion vivait de beaux jours depuis qu’il avait ouvert il y a quelques semaines. Le camion restait la plus belle réussite d’Evie, c’était son bébé et elle avait lutté à la sueur de son front pour l’ouvrir. Evie avait enfilé son tablier de chef pour cacher les tâches de caramel fondu sur son t-shirt et son jean. Elle ouvrit le haut-vent de son food-truck face à des personnes ravies de bientôt pouvoir manger. « Bonjour, bienvenue chez Evie’s Love Bites. Nous serons ouverts de 11H30 à 15H. Le menu est sur le côté, bon appétit ! » dit-elle d’une voie enjouée, connaissant sa parade par coeur. Liam et elle se mirent alors au travail lors que les commandes affluaient. Liam au comptoir et elle derrière les fourneaux, enchaînant commandes sur commandes.

Il était presque quinze heures quand Evie releva la tête et elle avait l’impression qu’elle venait juste de donner le coup d’envoi. Les stocks de préparation avaient diminué et elle entendait les gens la féliciter pour la nourriture et son passage dans Masterchef il y a quatre ans. Heureusement que sa notoriété continuer à perdurer.  « Je... Evie... est là ? » Evie se crispa, serrant  sa spatule. Cette voix. Cette voix qui redonnaient derrière elle… Elle hésitait à se tourner et lui faire face. Dans un effort surhumain, la chef cuissot se tourna et vis Sawyer face à elle. La bouche en coeur et les cheveux en bataille. Il n’avait pas changé… il restait le même et pourtant tout était différent aujourd’hui. Pour ne rien se cacher, la jeune femme avait investi tout son temps et son énergie dans son entreprise juste pour se vider la tête, apaisée ses maux et son coeur brisé. Sawyer restait encore une brûlure vive dans son coeur… Même huit mois plus tard. Il lui avait menti et elle n’avait pas réussi à l’oublier malgré tous ses efforts, Evie n’avait pas répondu à ses messages, ni ses appels sa fierté était bien trop grande. « hi Sawyer… » dit-elle, sa voix trahissait sa surprise et son émotion. Elle était un peu perdue, elle ne savait quoi lui dire ni même quoi ressentir. « ahem tu veux manger quelque chose..? » c’était tout ce qui était sorti de sa bouche.

C’était stupide. Elle était stupide. Elle n’aurait pas du dire ça, elle aurait pu tout lui dire. Pester, crier, lui dire de dégager, lui jeter de l’huile chaude au visage mais c’était un peu trop extrême au gout de la jolie blonde. Liam la regardait d’un air curieux, il n’avait pas l’habitude de la voir aussi désemparée face à un client. Evie reposa son regard sur Sawyer et se mordit la lèvre inférieure. Elle avait tant de choses à lui dire, tant de questions sans réponses…  « Tu aimes toujours le moelleux au chocolat pas vrai ? » demanda-t-elle en reprenant contenance, il fallait qu’elle s’occupe, qu’elle reprennent ses esprits, qu’ils ne voient pas qu’après tout ce temps elle était esclave de son charme. Il était venu jusqu'ici, autant qu'il reparte avec le ventre plein. Elle se pencha sous le comptoir dans le petit frigo avant de sortir un moelleux au chocolat et le nappait de crème anglaise, ça ne serait pas aussi bon qu’avec une sauce caramel mais c’est tout ce qu’Evie avait sous la main.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
we are all broken,that's how the light gets in.
we are all broken,
that's how the light gets in.
» Date d'inscription : 19/01/2017
» Messages : 1956
» Pseudo : NOVΔ (sandrine)
» Avatar : dylan o'brien
» Âge : 26 ans
» Schizophrénie : it's coming....
# Re: anywhere I go there you are (evie)
message posté Ven 21 Avr - 1:18 par Sawyer Murphy
anywhere I go there you are
EXORDIUM.
Sawyer était toujours prêt à affronter  les situations et ce, même si elles étaient périlleuses. Il n'était pas pilote de chasse pour rien. Le danger, c'était sa raison d'être. Il en avait vécu des mésaventures dans sa courte vie, mais s'expliquer avec Evie, c'était tout autre chose. Ça rentrait dans une catégorie à part, un peu comme la Deuxième guerre mondiale. Il ne savait pas pourquoi, mais ça le rendait terriblement nerveux, alors qu'il n'avait même pas peur de la mort en elle-même. Probablement parce que le jeune américain tenait plus à Evie qu'à tout autre personne sur Terre. Il l'avait bien compris au fil des derniers mois. Il fallait juste qu'il réussisse à la convaincre de tout cela. Il fallait que la jeune chef sache que Sawyer avait changé, qu'il avait fini par s'assagir. Il n'avait même fréquenté personnes depuis qu'il s'était retrouvé célibataire et ça, ça n'avait pas été chose facile. Il n'avait pas pu l'oublier comme il l'avait cru au départ. Il la voyait dans sa soupe. Certes, il aurait du essayer de la contacter avant, mais il s'en était lui-même dissuadé. Sawyer avait peur de la réaction de la blonde. Elle ne répondait ni à ses appels ni à ses messages textes ou même courriels. Il s'était dit qu'elle allait revenir vers lui si c'était ce qu'elle souhaitait. Mais pourquoi ne pas forcer les choses? Cela faisait assez longtemps, non? Et puis, Sawyer n'avait rien à perdre à lui courir après. Pour ce qui était de sa dignité, il s'en fichait pas mal. S'il ne faisait rien, il n'obtiendrait rien, c'était une fatalité. Il s'adressa donc au jeune homme à l'accueil du food truck lui demandant si Evie était là. Il ne le connaissait pas du tout, mais ce n'était pas important. Derrière lui se tenait une jeune femme qui ressemblait trait pour trait à Evie, mais elle était de dos. À l'entente de sa voix, elle sembla se crisper. Il n'y avait plus de doute, c'était bien elle. La tempête se rapprochait dangereusement, mais il fallait y faire face. Sawyer n'avait plus le choix.

À sa plus grande surprise, elle ne lui lança rien – pour l'instant, à la tête, mais le salua plutôt. L’incompréhension se lisait sur son visage, mais aussi dans le ton de sa voix.   « ahem tu veux manger quelque chose..? » lui demanda la jeune cuistot. Honnêtement, la conversation avait commencé si étrangement qu'il ne savait même pas quoi répondre. Il s'était tellement attendu à recevoir des insultes que présentement, les mots lui manquaient. Sawyer aurait du surfer sur la vague, mais pendant plusieurs secondes, il resta muet. « Heu... oui... merci... » lui dit-il finalement. Il allait quand même la surveiller. Evie était élégante et sans malice, mais tout de même. Il ne savait pas pourquoi, mais il s'imaginait déjà mangé de la mort aux rats. La tension se lisait dans tous les traits de son corps. Il lui fallait choisir les bons mots, la bonne formulation, mais il se sentait stupide. « Tu aimes toujours le moelleux au chocolat pas vrai ? » demanda-t-elle. « Oui, on peut le manger ensembles? Si tu as le temps, bien sur... » ajouta le jeune pilote d'avion. Il croisait les doigts pour qu'elle dise « oui ». Il ne lui en voudrait pas si elle répondait à la négative. Tout ce qu'il allait faire, c'était revenir à la charge, tout simplement. « S'il te plait.. Je sais que tu ne me dois rien, mais une pause, ça fait toujours du bien, non?  » ajouta-t-il avec un sourire qui se voulait charismatique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I’ll walk forever with stories inside me
that the people I love the most can never hear.
» Date d'inscription : 23/04/2014
» Messages : 11573
» Pseudo : hellfire. / Léa
» Avatar : ashley "benzo" benson.
» Âge : twenty-six years of french fries.
# Re: anywhere I go there you are (evie)
message posté Aujourd'hui à 11:53 par Evie B. Williams-Sellas
♢♢♢
/ sawvie /

. you're like a dream come true but if by chance you're here alone. can I have a moment before i go? because I've been by myself all night long hoping you're someone I used to know, you look like a movie, you sound like a song... Son lieu de travail était sacré pour la jeune femme. C’était l’endroit où elle laissait cours à sa passion, sa raison de vivre. Voir Sawyer, son ex petit-ami, ici était un peu déstabilisant pour Evie. Elle n’avait pas l’habitude qu’une relique de son passé vienne la tourmenter quand elle commençait un reprendre un équilibre dans sa vie. Sawyer n’était pas n’importe qui pour la jolie blonde, bien au contraire. Bien que courte leur relation avait était tumultueuse, intense et passionnée. La chute n’en fut que plus dur et Evie avait eu du mal à s’en remettre. A encore du mal à s’en remettre encore aujourd’hui…Surtout qu’il se trouvait en face d’elle avec sa tête de petit chiot qui avait fait pipi sur le tapis et qui attendait se faire punir par ses maîtres.
Elle lui avait proposé à manger quelque chose, non mais était-elle tombé sur la tête ? Limite, si elle n’avait pas  eu envie de lui lancer l’huile chaude au visage. En tout cas, c’est qu’Evie aurait fait des moins auparavant lorsque la colère faisait rage chez elle. Le pire c’est qu’il avait dit oui, aussi étonné qu’elle de la proposition qui était sorti de sa bouche. La blonde se félicitait de sa patience, peut-être qu’après tout ce temps elle était devenue plus mature.  « …on peut le manger ensembles? Si tu as le temps, bien sur... S'il te plait.. Je sais que tu ne me dois rien, mais une pause, ça fait toujours du bien, non  » Elle aurait pu rougir, touchée de cette attention mais Evie savait qu’il voudrait parler que cette discussion n’allait pas être de tout repos. L’heure de pointe était passé, il ne restait que très peu de monde aux alentours du food-truck. Il était temps de prendre une pause mérité, sur ce point là, il avait amplement raison.. Il lui avait souri comme auparavant, comme lorsqu’il la séduisait d’un simple regard. Une partie d’elle resterait toujours séduite par ce sourire, elle ne pouvait le nier.
« Mhh si tu le veux oui. Je peux prendre quelques minutes. » répondit-elle en avalant sa salive, sa bouche était sèche et rugueuse. Evie avait redoutait ce moment pendant des mois, l’avait imaginé des dizaines de fois et maintenant que Sawyer était en face d’elle, elle se savait plus aligné deux mots l’un après l’autre. « Laisse moi une petite minute et j’arrive. » ajouta-elle en faisant un léger signe de la main.

La blonde disparut derrière le comptoir et intima à son employé de prendre le relais au cas où certains clients viendraient pour un dernier dessert ou serait juste curieux de trouver un food-truck du jour au lendemain. Evie retira son tablier salit par la sueur de son front, les tâches de sauce et autre résidus alimentaire qui s’était accumulé au cours du service. La jeune femme passa une main dans ses cheveux histoire de reprendre une apparence à peu près correcte. Elle le rejoignit devant le camion, non sans avoir pris une seconde fourchette avec elle. La jeune chef cuistot le regarde pour la première depuis qu’elle l’avait quitté. Sawyer semblait plus grand, peut-être plus sur de lui. Ses cheveux étaient toujours en bataille, elle aurait bien plongé sa main dedans si tout aurait été différent. Elle scruta aussi ses mains, remarquant avec aisance qu’il n’avait pas d’alliance à son doigt.. Evie rougit en voyant le regarde de Sawyer suivre le sien.
« J’espère qu’il te plaira, j’ai voulu tester une nouvelle recette avec du caramel au beurre salée » dit-elle en jetant un coup de tête vers la part de gâteau qu’il tenait sans ses mains. Et voilà qu’elle meublait de nouveau. Le malaise de cette rencontre lui faisait un petit peu perdre ses moyens, et lorsqu’Evie perdait ses moyens elle compensa en parlant de ce qu’elle connaissait le mieux : la nourriture. La blonde s’assit à la petite table de pique-nique face à son ancien amour. Elle prit un souffle de courage et demanda avec franchise. « Qu’est ce qui t’amène par ici Sawyer..? Je pensais qu’on s’était tout dit. Tu ne peux pas ressurgir dans ma vie ainsi. »

Revenir en haut Aller en bas
anywhere I go there you are (evie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
» Evie ou LA personne à qui parler
» Chocolat ou chocolat ? Tel est la question. [Evie+Magy]
» we'll do it all, everything, on our own ☆ EVIE
» 'Til Summer Comes Around - Evie, Tae, Saddie & James
» Evie des Larmes - Ombre - Libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Oxford Street-