Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #23.
La nouvelle version vient d'être installée, pour découvrir les nouveautés, c'est par ici que ça se passe.
Beach party !
Tous à Brighton pour une fête, de nuit, sur la plage. Rendez-vous par ici.
Les défis, le retour !
Les défis sont de retour ! C'est le moment de venir jouer. Ça se passe par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Please hold my hand before everything goes wrong - Bree'

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4992
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Please hold my hand before everything goes wrong - Bree'
message posté Jeu 9 Fév - 21:01 par Danielle Montgomery
PLEASE HOLD MY HAND BEFORE EVERYTHING GOES WRONG× ft. BREENA & DANIELLE

Danielle avait depuis quelques temps été de nouveau obligée de se rendre à l’hôpital. Elle se sentait plus fatiguée qu’avant et il lui semblait que le moindre effort lui coupait le souffle. Elle savait que sa maladie pouvait se dégrader mais ne pensait pas à ce point-là. Déjà qu’elle avait eu du mal à accepter qu’elle soit malade et ne l’acceptait d’ailleurs toujours pas, il était hors de question que ça devienne plus grave. Elle n’allait quand même pas mourir à cause d’une maladie si stupide. Elle était trop jeune pour mourir. Et si elle savait que ça pouvait lui arriver n’importe quand et dans n’importe quelle condition, il était hors de question que ça soit dû à ça. Non, elle ne le voulait pas et elle se battrait pour que ce ne soit pas le cas. Bien que si on lui annonce le contraire, elle serait complètement abattue, ne voudrait rien dire du tout et préfèrerait se morfondre avec un gros pot de glace à la vanille tandis que son chiot viendrait lui faire des léchouilles pour la rassurer. Oh non, elle ne pouvait pas mourir en laissant son chiot. Certes Sawyer l’aimait et ses autres coloc’ aussi mais c’était le sien et si elle n’était pas là, elle ne savait pas s’ils continueraient à l’aimer. Oh ils ne sont pas méchants ses coloc’ mais elle ne pouvait pas les forcer et elle ne voulait pas voir Cookie aller dans un refuge pour animaux. Non, sa condition ne pouvait décidément pas se dégrader. Et puis, elle ne se sentait pas devoir expliquer à ses proches que ce qu’elle avait dit au début n’était qu’un petit pas vers quelque chose d’autre. Elle n’était clairement pas prête et même si peu de personnes étaient au courant, certaines le savaient et elle ne voulait pas en rajouter une couche.

Elle avait fini par l’avouer à Breena qu’elle n’allait pas bien et qu’elle passait de nouveaux examens. Cette dernière n’arrêtait pas de l’embêter pour savoir comment elle allait, si elle allait bien, comment ça se passait et tout le reste. Ca avait beau être une excellente amie, Danie la trouvait parfois un peu trop sur son dos. Elle ne doutait pas le moins du monde que cela avait à faire avec le fait qu’elle l’avait fait mariner longtemps avant de lui avouer que oui, elle était malade. La Montgomery se demandait d’ailleurs si ce n’était pas son frère qui lui avait avoué la chose mais si tel avait été le cas, elle serait probablement venue lui botter les fesses non ? Après tout, elles s’étaient vite rapprochées et elle la considérait vraiment comme une excellente amie. D’ailleurs, ce n’était pas pour rien qu’elle était à l’hôpital avec elle. Ses autres amis ne le savaient pas. Elle n’avait clairement pas envie d’en remettre une couche avec Matteo qui venait d’apprendre que trop récemment la condition de sa meilleure amie. « Bree’, je veux pas mourir Tu crois que c’est grave ? » En réalité, elle se serait bien passée de réponse. Elle se serait aussi bien passée d’être dans une salle d’attente le temps que son médecin la reçoit. Elle n’aimait pas venir à l’hôpital. Elle n’était pas le genre de personne qui pourrait y passer sa journée à y travailler. Trop de mourants, trop de dissolvant pour elle et surtout trop de mauvaises nouvelles et ce même si vous travaillez dans le service des nouveaux nés. Elle n’aimait pas les mauvaises nouvelles, n’aimait pas se retrouver ni à les recevoir, ni à les donner. La jeune femme avait beau être combative, lorsqu’il s’agissait qu’on lui adresse une nouvelle qui n’était pas de son goût, elle préférait se fermer comme une huitre et vous ne pourrez pas l’obliger à s’ouvrir. Inconsciemment, elle ne put s’empêcher de serrer la main de son amie lorsque le médecin l’appela alors.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1857
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: Please hold my hand before everything goes wrong - Bree'
message posté Lun 20 Fév - 21:51 par Breena A. Donnelly

Please hold my hand before everything goes wrong
Danielle & Breena



« Les amis peuvent transformer les mauvais moments en bon souvenirs et les bons moments en souvenirs inoubliables »

Depuis le début, je savais qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas chez mon amie. Elle avait été plus distante, plus silencieuse, plus cachotière, bref, ce n’était plus la même. En voyant que je n’avais plus de nouvelles, j’avais un peu forcée les choses pour qu’elle accepte de venir manger un morceau avec moi.

Chose que mon amie avait accepté, même si j’avais un peu douté en attendant son arrivée. Mais elle était bien là et on avait passé un chouette moment toutes les deux ! Même si par moment, je l’avais trouvé étrange, le fait de la revoir m’avait fait du bien. Il y avait tout de même un petit quelque chose qui m’avait turlupiné l’esprit mais je ne savais pas quoi ! Enfin, pour le moment.

Ce fut quelques semaines plus tard que je sus ce qui se passait dans la vie de mon amie. Et j’avais bien pressenti les choses. Danielle n’allait pas bien du tout et c’était plus important que j’avais pu l’imaginer. Sa santé était concernée et ce n’était pas un simple mal. Sa vie était en jeu et l’inquiétude me gagna encore plus ! Une fois que je fus mise au courant pour son souci cardiaque, je compris mieux pourquoi la jeune femme ne sortait plus, n’allait plus travailler et l’inquiétude que j’avais décerné chez son frère Peter, lorsqu’on avait parlé de sa sœur ! Et pas de chance pour la miss, mais mon côté protecteur, attentionné et emmerdeuse (oui un peu quand même) avaient fait surface. J’étais inquiète pour Danielle et à chaque occasion, je m’assurais que tout allait bien pour elle ! Que cela soit au niveau fatigue, au niveau respiratoire, bref tout ce qui pouvait être mis en difficulté à cause de son insuffisance cardiaque !

Je m’étais rendue vite compte que j’étais un peu, beaucoup sur son dos. Et je me doutais que la jeune femme devait en avoir marre. En tout cas, elle ne m’en avait rien dit et continuait à supporter mes nombreux messages. Lorsqu’elle m’avait avoué la vérité sur son état de santé, sans réfléchir, j’avais pris la décision d’être toujours là pour elle ! D’être un soutient dans ce long tunnel qu’elle allait devoir traverser. Je n’avais pas manqué de le lui dire. Et je comptais tenir ma promesse.

La preuve, aujourd’hui je me tenais à ses côtés dans une des salles d’attentes de l’hôpital. Elle devait passer des nouveaux examens. Lorsque Danie m’avait demandé si je pouvais l’accompagner, j’avais senti qu’elle stressait un peu ! Je m’étais donc mise à sa place et je ne pensais pas que j’aurais été capable d’aller passer les mêmes examens et devoir attendre les résultats, le tout, toute seule.

« Je me doute que tu as peur ! Mais rassure toi, tout va bien se passer ! Et tu ne vas pas mourir, ils vont trouver comment te soigner ! C’est pour cela qu’on est là. Les examens qu’on va te faire passer, vont aider à trouver un bon traitement. »

J’avais posé mon regard sur le mur en face de moi lorsque j’entendis Danielle me parler. Ce fut avec un regard rassurant que j’avais tourné mon visage vers elle ! Même si je n’avais jamais dû vivre ce genre de situation, je comprenais qu’elle soit terrifiée. Pendant que je lui répondais, j’avais senti que mon amie avait pris ma main et la serrait. En guise de réponse, je fis une légère pression, lui montrant que j’étais là ! C’est à ce moment-là que le médecin l’appela.

« Tu préfères que je t’attende ici, ou que je t’accompagne jusqu’au bout ? »

Je ne savais si elle préférait que je l’accompagne tout le temps, ou si elle voulait rencontrer son médecin toute seule ! Et puis, je n’étais pas de sa famille, j’ignorais donc si je pouvais l’accompagner.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4992
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Please hold my hand before everything goes wrong - Bree'
message posté Sam 25 Mar - 14:06 par Danielle Montgomery
PLEASE HOLD MY HAND BEFORE EVERYTHING GOES WRONG× ft. BREENA & DANIELLE

Danielle avait depuis quelques temps été de nouveau obligée de se rendre à l’hôpital. Elle se sentait plus fatiguée qu’avant et il lui semblait que le moindre effort lui coupait le souffle. Elle savait que sa maladie pouvait se dégrader mais ne pensait pas à ce point-là. Déjà qu’elle avait eu du mal à accepter qu’elle soit malade et ne l’acceptait d’ailleurs toujours pas, il était hors de question que ça devienne plus grave. Elle n’allait quand même pas mourir à cause d’une maladie si stupide. Elle était trop jeune pour mourir. Et si elle savait que ça pouvait lui arriver n’importe quand et dans n’importe quelle condition, il était hors de question que ça soit dû à ça. Non, elle ne le voulait pas et elle se battrait pour que ce ne soit pas le cas. Bien que si on lui annonce le contraire, elle serait complètement abattue, ne voudrait rien dire du tout et préfèrerait se morfondre avec un gros pot de glace à la vanille tandis que son chiot viendrait lui faire des léchouilles pour la rassurer. Oh non, elle ne pouvait pas mourir en laissant son chiot. Certes Sawyer l’aimait et ses autres coloc’ aussi mais c’était le sien et si elle n’était pas là, elle ne savait pas s’ils continueraient à l’aimer. Oh ils ne sont pas méchants ses coloc’ mais elle ne pouvait pas les forcer et elle ne voulait pas voir Cookie aller dans un refuge pour animaux. Non, sa condition ne pouvait décidément pas se dégrader. Et puis, elle ne se sentait pas devoir expliquer à ses proches que ce qu’elle avait dit au début n’était qu’un petit pas vers quelque chose d’autre. Elle n’était clairement pas prête et même si peu de personnes étaient au courant, certaines le savaient et elle ne voulait pas en rajouter une couche.

Elle avait fini par l’avouer à Breena qu’elle n’allait pas bien et qu’elle passait de nouveaux examens. Cette dernière n’arrêtait pas de l’embêter pour savoir comment elle allait, si elle allait bien, comment ça se passait et tout le reste. Ca avait beau être une excellente amie, Danie la trouvait parfois un peu trop sur son dos. Elle ne doutait pas le moins du monde que cela avait à faire avec le fait qu’elle l’avait fait mariner longtemps avant de lui avouer que oui, elle était malade. La Montgomery se demandait d’ailleurs si ce n’était pas son frère qui lui avait avoué la chose mais si tel avait été le cas, elle serait probablement venue lui botter les fesses non ? Après tout, elles s’étaient vite rapprochées et elle la considérait vraiment comme une excellente amie. D’ailleurs, ce n’était pas pour rien qu’elle était à l’hôpital avec elle. Ses autres amis ne le savaient pas. Elle n’avait clairement pas envie d’en remettre une couche avec Matteo qui venait d’apprendre que trop récemment la condition de sa meilleure amie. « Bree’, je veux pas mourir Tu crois que c’est grave ? » En réalité, elle se serait bien passée de réponse. Elle se serait aussi bien passée d’être dans une salle d’attente le temps que son médecin la reçoit. Elle n’aimait pas venir à l’hôpital. Elle n’était pas le genre de personne qui pourrait y passer sa journée à y travailler. Trop de mourants, trop de dissolvant pour elle et surtout trop de mauvaises nouvelles et ce même si vous travaillez dans le service des nouveaux nés. Elle n’aimait pas les mauvaises nouvelles, n’aimait pas se retrouver ni à les recevoir, ni à les donner. La jeune femme avait beau être combative, lorsqu’il s’agissait qu’on lui adresse une nouvelle qui n’était pas de son goût, elle préférait se fermer comme une huitre et vous ne pourrez pas l’obliger à s’ouvrir. Inconsciemment, elle ne put s’empêcher de serrer la main de son amie lorsque le médecin l’appela alors.Danielle avait mis du temps à dire à Bree’ qu’elle était malade. Elles ne se connaissaient à l’époque pas vraiment très bien qu’elles se soient vite rapprochées. La jeune femme n’ayant déjà pas dit à sa famille qu’elle avait une maladie ne se voyait pas le dire à quelqu’un d’autre. En même temps, elle n’était pas proche de sa famille à part de sa jumelle qui avait mis du temps à la savoir n’avait pas apprécié qu’elle lui ai caché une telle chose. Danie aurait pensé qu’elle serait revenue à Londres mais ça n’avait pas été le cas. Problèmes d’elle ne savait pas trop quoi elle lui avait dit mais près de six mois étaient passés depuis qu’elle était au courant et toujours rien ce qu’au fond la jeune femme n’appréciait pas. Si ça avait été l’inverse, elle aurait sauté dans le 1er avion pour les US enfin, elles devaient grandir et vivre leurs vies séparément. C’était son qu’on leur avait toujours dit et c’était ce qui était arrivé malgré qu’elles se soient toujours promis de se retrouver. C’était pourquoi aujourd’hui la jeune femme avait demandé à Bree’ de venir avec elle, sinon, c’était certain qu’elle aurait demandé à Moira.

Elle fit part à son amie sa peur et cette dernière tenta de la rassurer du mot qu’elle pouvait. « Tu crois vraiment ? » Elle la regarda comme un chien qui vous ferrait ses yeux de cocker. Ce n’était décidément pas son genre du jour. Lorsque le médecin fini par arriver, la brunette lui demanda si Danielle voulait qu’elle vienne avec elle. C’était bien pour ça qu’elle lui avait demandé de venir après tout non ? Elle aurait bien sûr pu changer d’avis mais là, ce n’était pas le cas. Et puis, elle ne voyait pas l’intérêt que Bree’ reste là alors qu’elle devrait lui dire la vérité. « Quittes à ce que tu sois là tu sais, autant que tu viennes avec moi. Puis comme ça tu sais que je ne te mens pas. » [/color]Elle avait beau ne pas vraiment être une menteuse née, mais vu le temps qu’elle avait déjà mis à admettre à son amie sa maladie, Bree’ pouvait se poser la question. Et puis, connaissant Danielle, elle serait capable de ne dire que la moitié de la vérité ou alors, pas de vérité du tout. Certes, elle s’en apercevrait mais elle pourrait toujours nier. La connaissant face à ce sujet sensible, il était clairement préférable qu’elle vienne avec elle. Et puis au moins, elle se sentirait plus à l’aise et Bree’ pourrait toujours la chouchouter si besoin. Ce n’était pas ce genre de personne. Elle était plutôt du genre à se débrouiller toute seule, sans personne à ses côtés. Elle avait toujours été plus ou moins indépendante et il était clair que ce n’était pas prêt de changer.

Elle suivit alors le médecin en compagnie de Bree’. Elle n’était clairement pas rassurée et il était certain qu’elle ne le serait pas avant de ressortir. Si seulement, elle ressortait avec une bonne nouvelle. Si ce n’est pas le cas, elle risquait de se retrouver encore plus déprimée qu’avant. Elle entra dans une salle d’examen à nouveau ce qui ne la rassurait déjà plus et instinctivement, elle agrippa la main de son amie. « Pourquoi on est encore là ? Je croyais que j’étais là pour les résultats.» « C’est bien le cas mais asseyez-vous s’il vous plait. Vous êtes sûre que vous voulez la présence de votre amie ? » Il finissait par bien connaître Danielle et c’était la première fois qu’elle amenait quelqu’un. Il se doutait que soit elle devait avoir peur, soit on l’y avait obligé. Elle resta un instant sans parler. S’il lui demandait si Breena pouvait rester, c’est parce que ça devait être grave non ? Trop grave peut être pour que ce soit une bonne chose que quelqu’un soit avec elle pour qu’elle puisse digérer ce qu’on lui disait. « Oui, oui, je suis sûre. » Elle regarda Bree, pas vraiment rassurée. Le médecin proposa à Bree’ de s’asseoir aussi. « Je voudrais faire encore un ou deux tests pour m’assurer que le résultat est correct. L’évolution de la maladie est rapide et même trop rapide pour une personne de votre âge. Vu ce que vous m’avez dit, je trouve ça étrange bien que personne ne réagisse de la même manière à une maladie. Vous avez atteint deux stades supérieurs. Il ne s’agit pas juste d’essoufflements passagers. Cela va se produire de plus en plus mais là encore, il semble qu’ils se soient bien rapprochés et j’espère que cela puisse rester au stade où vous êtes. » Danielle se raidit. Ce que lui disait le médecin ne lui plaisait décidément pas. Elle savait bien qu’elle n’aurait pas dû revenir. Elle n’aimait pas ce genre de nouvelles du tout. Elle allait mourir jeune, c’était ce qu’il voulait lui dire non ? Parce qu’elle avait lu des articles sur internet, c’était pour dire à quel point elle avait peur, et tous lui disaient quand même que le stade final était la mort. « Je vais mourir alors ? Bientôt je veux dire. » Il tourna le regard vers les deux jeunes femmes. « Nous allons tout faire pour que ce ne soit pas le cas. On va vous prescrire de nouveaux médicaments pour que ça aille mieux mais avant, je voudrai vous refaire passer deux ou trois tests. C’est pourquoi nous sommes dans cette salle. »
code by lizzou × gifs by tumblr
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1857
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: Please hold my hand before everything goes wrong - Bree'
message posté Lun 10 Avr - 21:18 par Breena A. Donnelly

Please hold my hand before everything goes wrong
Danielle & Breena


En y repensant, j’avais bien eu raison d’insister auprès de Danielle pour savoir comment elle allait, si sa santé était au beau fixe. Si je n’avais harcelé mon amie, jamais je n’aurais été au courant de sa maladie. Et même pas par son frère ! D’ailleurs, je n’avais pas eu besoin qu’on me signale que la jeune femme était souffrante, car j’avais pu le constater par moi-même. Puis je n’aurais pas pu être là, à ses côtés, pour la soutenir. Je n’avais jamais eu à connaitre des moments difficiles pour le moment. Mais je savais que si cela devait m’arriver, je serais bien heureuse d’avoir quelqu’un auprès de moi pour me soutenir dans ses moments difficiles.

J’étais donc bien contente que mon amie se décide enfin de me dire la vérité. Je pouvais ressentir qu’elle avait du mal avec sa maladie en plus d’en souffrir. C’était la raison pour laquelle, j’avais immédiatement accepté de l’accompagner à son rendez-vous à l’hôpital. D’ailleurs, j’eus rapidement la preuve qu’elle était stressée, car la question que me posa Danielle, le montrait. Au moment de lui répondre, j’essayais de rester calme, zen. Ce n’était pas facile de la rassurer surtout que je ne savais pas à quel point c’était grave ! Pour cela il fallait qu’on rencontre son médecin. Je ne savais pas si ma réponse lui convenait et surtout l’avait rassuré, mais je l’espérais tout de même. Danielle avait tout de même réagit.

« Mais oui je le crois vraiment ! Puis tu es entre de bonnes mains ici, et les médecins vont très bien te soigner et tout ira bien. »

J’en étais persuadée, que cela soit le fait que tout irait bien pour la jeune femme, que celui que les médecins la soigneraient comme cela devait être et prendrait bien soin d’elle. A peine avais-je terminé de la rassurer, que le médecin qu’elle devait rencontrer sortit de son cabinet pour venir la chercher ! Je lui avais demandé si elle voulait que je l’accompagne ou si elle préférait que je l’attende dans la salle d’attente.

Comme Danielle souhaitait que je l’accompagne, je la suivis, mais sans rien dire ! Surtout sur la partie que je saurais qu’elle ne mentait pas ! Pourquoi dire ça ? Je n’avais jamais pensé qu’elle me mentait ! Pour moi, elle ne mentait pas, lorsqu’elle ne disait rien sur sa maladie. Elle était plutôt secrète sur cette partie de sa vie, elle était cachotière et pas menteuse. On avait donc suivit le médecin en silence. Comme la personne concernée était Danielle, je l’avais donc laissé passer devant moi et au moins si elle venait à changer d’avis, je savais quitter la pièce en toute discrétion. Mais ce ne fut pas mon amie qui hésitait sur ma présence, mais le médecin ! J’avais l’impression, au moment où il lui avait demandé si elle était certaine de vouloir de ma présence, que ce médecin, n’avait pas trop envie que je reste. Pourtant, comme il venait de le dire, on était là pour les résultats de sa prise de sang ! Il devait y avoir autre chose !

Je fus rassurée d’entendre mon amie confirmer qu’elle souhaitait ma présence auprès d’elle ! Je m’installais donc, sur l’invitation du docteur, sur la chaise se trouvant à côté de la sienne. Mon attention fut aussi vite portée vers ce médecin tout en jetant des regards en direction de Danielle. Les premières paroles que le toubib prononça, eurent l’effet de me refroidir quelque peu. Dire qu’on comptait faire encore un ou deux tests supplémentaires, ce n’était pas toujours de très bons signes. Mais l’annonce qui suivit était encore plus inquiétante ! La progression de sa maladie était trop rapide. Mais on pouvait faire quelque chose, il devait avoir un traitement pour ralentir les effets ? Non ?

En voyant la tête de mon amie se décomposée, je me rapprochais d’elle et déposait délicatement ma main sur la sienne ! Je voulais qu’elle sache que j’étais là et serait toujours là pour elle. Je ressentis des frissons lorsqu’elle demanda si elle allait mourir. Cela ne pouvait être possible, elle était trop jeune pour cela ! Il y avait bien un moyen pour l’aider, pour la guérir. Voyant que la jeune femme avait du mal à encaisser la nouvelle, je décidais de prendre la parole.

« Et en quoi va consister son nouveau traitement ? Quel genre d’examen allez-vous lui faire passer ? »

J’avais bien fait de venir avec Danielle, ce qu’elle venait d’apprendre était bien dur et elle avait besoin de soutient, d’une personne qui pose les questions pour elle, le temps qu’elle encaisse la nouvelle.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4992
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Please hold my hand before everything goes wrong - Bree'
message posté Lun 22 Mai - 20:55 par Danielle Montgomery
PLEASE HOLD MY HAND BEFORE EVERYTHING GOES WRONG× ft. BREENA & DANIELLE


Danielle avait espéré ne jamais revenir à l’hôpital. Elle avait fini par s’imaginer que tout allait bien et que la seule chose qui soit compliquée à gérer soit le fait qu’elle ne puisse plus voyager. C’était dur pour elle, très dur et se retrouver à nouveau dans ce bâtiment aux murs blancs ne l’enchantait vraiment pas. Elle en était même presque déprimée bien qu’elle ne se montre pas non plus au fond du gouffre. Personne n’était au courant de ce changement de situation à part Bree’. Elle n’avait osé le dire à personne d’autre et ne voulait d’ailleurs pas que quelqu’un soit au courant de sa maladie. Enfin de la dégradation progressive de sa santé. Elle allait bien pour le moment oui mais arriverait le jour où ce ne serait plus le cas et où elle devrait s’expliquer. Elle ne voulait pas expliquer qu’elle avait peur, qu’elle pensait qu’elle allait mourir demain ou la semaine prochaine. Elle se faisait peut être des idées mais c’était très stressant pour elle. Elle avait besoin qu’on la réconforte et elle ne pouvait donc s’empêcher de demander à sa meilleure amie ce qu’elle en pensait, si elle pensait sincèrement qu’elle n’allait pas mourir. Elle savait qu’en réalité, elle n’en avait aucune idée mais pour le moment, elle ne s’en souciait guère et pensait qu’elle avait raison.

Le médecin arriva, la laissant dans ses doutes. Elle ne voulait pas y aller, ne voulait pas non plus savoir ce qui n’allait pas. Danielle avait beau être une grande fille de 28 ans, il n’en restait pas moins qu’elle avait peur comme une enfant de trois ans pourrait avoir peur du noir. Elle se leva, suivit de Breena tandis qu’elle tentait de ne pas trembler le moins du monde.

Avoir Bree’ avec la rassurant quelque peu ou tout du moins tentait de la rassurer. Elle ne savait pas très bien mais elle était quand même contente qu’elle soit là. Danielle n’était pas persuadée que toute seule, elle aurait pu gérer la chose et ne voyait pas à qui elle aurait pu demander ça. Enfin elle aurait pu demander à sa meilleure amie ou même à son meilleur ami mais elle ne voulait pas les embêter avec ça et surtout les inquiéter. Pas que ce soit mieux d’inquiéter Bree’ mais c’était elle au fond qui avait tout de suite vu que ça n’allait pas, qui avait tenté d’en savoir plus lorsqu’elle refusait d’ouvrir la bouche ou tentait d’éviter d’en parler. Breena avait toujours été là alors que Lou et Matteo ne s’étaient clairement doutés de rien. Ils se voyaient moins certes mais ce n’était pas son genre de ne pas envoyer un message par ci par là, juste pour savoir comment ça allait et c’était ce qu’elle avait fait. Elle les avait presque coupé de sa vie et soient ils étaient dans des moments eux aussi difficiles de leur vie, soit ils ne s’en étaient pas rendus compte. Après tout, ça pouvait arriver de se retrouver loin l’un de l’autre et pourtant que tout aille bien. Mais son amie avait toujours été là et elle avait peut être mieux compris que ses autres amis sa réelle peur. Il était vrai aussi qu’elle se montrait forte devant Lou&Matteo et qu’elle n’était pas vraiment du genre à lâcher quoi que ce soit sur la vie lorsque ça n’allait pas. Elle était comme ça et Matteo aussi. Ils avaient beau se connaître depuis une éternité, ils restaient mystérieux l’un envers l’autre bien que Danie lui en veuille parfois bien qu’elle fasse la même chose.

Elle s’assit en compagnie de Bree’, confirmant au médecin que oui elle la voulait là et nulle part ailleurs parce qu’elle ne le supporterait pas. Elle s’était bien entendu abstenue de dire ces derniers mots mais elle l’avait fortement pensé. Le médecin lui annonça alors la mauvaise nouvelle. Tout allait trop vite, bien trop vite pour son âge et si elle s’en était douté, elle aurait aimé que ce ne soit pas le cas du tout. Elle sentit la main de son amie se poser sur la sienne pour la réconforter. Danie ne dit rien, laissant à Breena le soin de poser la question qui la tracassait. Elle regardait devant elle mais était plus ou moins perdue dans ses pensées, n’entendant presque pas la réponse du médecin. « Nous allons déjà faire un nouveau test physique pour moi à quel moment les choses se dégradent et en parallèle, nous allons voir ce qui pourrait convenir le mieux comme médicament. » Elle finit par lever la tête. « Je n’étais pas au courant que je devrai courir à nouveau, je n’ai pas prévu de tenue de sport. » « Je vais d’abord vous étudier sur une marche lente puis vous aller marcher plus vite. C’est plutôt en marchant que vous m’avez dit que ça arrivait. » Elle secoua positivement la tête puis se dirigea vers la machine. Elle n’en avait pas envie mais le devait bien.

Pendant près d’un quart de dix minutes elle changea le rythme de marche, lent puis rapide puis lent. Elle sentit un essoufflement venir, tenta de le cacher mais le médecin n’était pas dupe, il avait appris à la connaître et à reconnaître lorsqu’elle allait au-delà de ses limites. « Stop, Vous sentez quelque chose non ? » Elle dédaigna mais dû s’arrêter moins de trente secondes plus tard. « Asseyez-vous, prenez votre temps. » Il lui tendit un verre d’eau tandis qu’elle se rasseyait. « Nous allons le faire après sur une marche lente mais rester assise le temps que tout se stabilise. »
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1857
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: Please hold my hand before everything goes wrong - Bree'
message posté Mar 30 Mai - 21:48 par Breena A. Donnelly

Please hold my hand before everything goes wrong
Danielle & Breena


Quand on voyait les gens qui tombaient maladies, on se disait, en tout cas pour ma part, que cela n’arrivait qu’aux autres et que nos proches ne craignaient rien. Mais quand l’un d’en eux était frappé par une maladie grave, ben cela changeait beaucoup de chose sur notre vision de la vie ! Même si je ne connaissais pas Danielle depuis aussi longtemps que je le voudrais, mais le fait d’apprendre qu’elle était souffrante, ben cela avait créé un sentiment d’inquiétude chez moi. Puis le fait qu’elle n’en avait parlé à personne, du moins c’est ce que je pensais, j’avais du mal à le comprendre ! Même son frère Peter ignorait ce qu’elle avait, la fois où je l’avais rencontré ! Maintenant que j’étais au courant, je ne la laisserais plus seule pour affronter sa maladie, les examens qui en découlaient, les bons et les mauvais jours que Danielle devrait affronter.

Ce fut donc logique que lorsque mon amie m’avait demandé de l’accompagner à son rendez-vous médical que je lui répondis par l’affirmatif. Elle n’allait plus rien affrontée toute seule. Puis étant d’un tempérament confiante et optimiste, je savais qu’elle allait avoir de bonnes nouvelles et que cela irait bien pour elle. Heureusement pour moi que je ne lui avais pas dit ouvertement ce que je pensais car avec ce que le médecin venait de lui annoncer, il y avait de quoi miner le moral du plus optimiste !

Je fus quelque peu étonnée d’entendre le médecin signaler à la jeune femme qu’elle allait devoir refaire quelques tests ! Je trouvais cela étrange et inquiétant car ce n’était pas prévu. En tout cas, Danielle ne m’en avait pas parlé et avoir sa tête, elle l’ignorait également. Je souhaitais savoir pourquoi elle était à nouveau soumise à des exercices et j’en avais même envie de demander pourquoi. Mais n’étant pas du tout concerné, je laissais Danielle réagir ! Mais ce fut le spécialiste qui fut le plus rapide puisqu’il expliqua ce qu’il allait lui faire faire et pourquoi.

« Je suis certaine que malgré ta tenue cela ira. »

Répondis-je à la remarque de Danielle. Remarque qui me dit rire tout de même. Donc si je comprenais bien, ses malaises lui arrivaient quand elle marchait ? Enfin le médecin allait trouver exactement ce qu’elle avait et lui donnerait le traitement adéquat pour que cela ne se reproduise plus, ou au moins plus rarement. Je croisais les doigts pour elle.

Comme l’appareil de test était dans la même pièce, je pivotais légèrement pour regarder Danielle ! Je voulais en savoir plus sur son état mais aussi réagir rapidement si besoin en était. Le premier test dura environ dix minutes. Une fois qu’il fut terminé, le médecin conseillait à la jeune femme de revenir s’installer sur la chaise pour récupérer.

« Ça va ? Tu te sens comment ? Et dit moi la vérité, ne  joue pas les fortes ! »

Je savais que Danielle pouvait parfois jouer les durs et dire que tout allait bien alors que ce n’était pas le cas ! Puis je me demandais tout de même si elle n’avait dit que cela allait, alors que ce n’était pas le cas.

Je pivotais vers le médecin quand ce dernier lui signala qu’elle allait refaire un exercice mais en marche plus lente !

« Le traitement que vous allez lui prescrire en fonction des résultats, aura des effets à long termes ou elle risque de devoir en changer ou d’augmenter le dosage ? »

Bon je sais, je n’avais pas à me mêler de ça, mais j’étais inquiète et j’avais peur que mon amie ne le demande pas.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4992
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Please hold my hand before everything goes wrong - Bree'
message posté Mer 28 Juin - 21:47 par Danielle Montgomery
PLEASE HOLD MY HAND BEFORE EVERYTHING GOES WRONG× ft. BREENA & DANIELLE



Danielle n’aimait pas se montrer faible. Ce n’était pas dans sa nature et encore moins dans son état d’esprit. Elle estimait généralement ne pas avoir besoin d’elle et devoir se débrouiller toute seule lui avait aussi permis de prendre confiance en elle et d’apprendre beaucoup de chose. Et puis, à part de sa sœur jumelle sur qui elle pouvait compter, ses autres frères et sœurs n’étaient pas vraiment d’une grande d’aide. C’était probablement aussi en partie pour ça du coup qu’elle préférait ne pas montrer lorsque les choses ne vont pas bien. C’est parfois plus facile de prétendre que de se laisser. Et puis, c’était clairement le genre de personne qui n’aimait pas qu’on la prenne en pitié. Dans chaque facette de sa vie, elle préférait se montrer forte. Parfois alors elle paraissait froide parce qu’on ne la connait pas et que c’est tellement plus facile de croire au premier regarde qu’autre chose. En tout cas, c’était tellement plus satisfaisant qu’on la prenne au sérieux plutôt que comme une pleurnicheuse. Cependant, parfois elle se montrait faible ou tout du moins atteignable. Enfin atteignable dans sa vie personnelle et c’était le cas en ce moment même. Breena pouvait la voir comme ça parce qu’elle l’avait un peu forcée sur le départ mais aussi parce qu’elles étaient devenues très proches avec le temps. Elles avaient beau se connaître depuis moins de deux ans, Danielle savait qu’elle pouvait compter dessus et c’était ce qui lui fallait. Elle aurait pu demander à sa meilleure amie mais avec son fils, c’était compliqué déjà de se voir sans en rajouter une couche. Elle ne savait pas vraiment ce que Lou pensait de tout ça mais il fallait avouer que le dire à Bree’ avait été plus facile bien que tardif. Elle évitait de trop l’embêter avec ça mais parfois ça prenait le dessus sur autre chose.

En tout cas, elle était bien contente que Bree’ soit présente à ses côtés. Elle ne savait pas comment elle pourrait gérer ça sans elle. Elle la regarda alors qu’elle lui demandait si elle allait vivre. Bien sûr, Bree’ n’en savait rien. Elle n’était pas plus calée qu’elle sur sa maladie. Danielle avait d’ailleurs préféré éviter de trop l’étudier. Elle avait lu quelques articles lui disant que normalement c’était plus tard que l’on avait ce genre de chose mais il fallait croire que c’était plus tôt pour elle que prévu. Dire qu’elle n’avait pas abusé des choses, elle aurait peut-être dû ou en tout cas, le faisait maintenant qu’elle était persuadée de mourir jeune.

Le médecin la fit alors rentrer dans une salle d’examen, lui annonçant qu’elle allait faire quelques tests supplémentaires. Elle s’inquiéta de sa tenue, comme si c’était la chose la plus importante en cet instant. A la remarque de son amie, elle sourit. Bien entendu que ça tenue irait, sinon on lui aurait dit d’apporter des vêtements convenables non ? Elle passa alors le premier test, tentant à son habitude de se surpasse mais ça ne dura pas bien longtemps. Elle se rassit, buvant quelques gorgées. « Oui oui ça va, enfin un peu. J’ai un peu de mal à respirer mais ça doit être normal. Je veux dire, je fais pas trop de sport à la base. » Certes elle n’était pas la fille la plus sportive au monde mais elle marchait tous les jours et ça aussi c’était du sport. Ca lui manquait d’ailleurs de ne plus marcher comme avant et de devoir s’arrêter régulièrement ou de devoir prendre le bus alors qu’elle ne le voulait jamais vraiment. Elle laissa son amie parler tandis qu’elle reprenait difficilement son souffle. « Il n’y a pas d’effets secondaires pour le traitement. Nous allons augmenter les doses et voir si cela suffit. Je vais vous prescrire une plus forte dose de bêta-bloquants ainsi que différents diurétiques. Si vous ne voyez pas de différences, nous parlerons de la dernière possibilité qui s’offre à nous. C’est très rare que nous le fassions mais vous êtes jeune alors vous devriez être une candidate de choix pour une greffe mais n’allons pas trop vite en besogne. Nous allons voir comment vous réagissez à ce nouveau traitement mais d’abord, je voudrais voir comment votre système fonctionne en marche lente. » Danie resta assise un peu plus longtemps. Elle était contente que Breena ait posé la question mais préfèrerait ne pas avoir de réponse. Et si tout ça ne fonctionnait pas ? Elle devrait alors demander un nouveau cœur mais la liste serait surement longue et pas forcément compatible. Elle ne voulait pas de ça. Pourquoi il lui avait dit ça ? Elle stressait encore plus maintenant.


code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1857
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: Please hold my hand before everything goes wrong - Bree'
message posté Ven 21 Juil - 14:29 par Breena A. Donnelly

Danielle & Breena
Il faut parfois savoir se confier, si on veut pouvoir avancer.

Je n’avais plus mis les pieds dans un hôpital depuis des lustres! La dernière je n’étais encore qu’une adolescente. Ce fut la plus mauvaise période de ma vie, en tout cas à ce moment-là. J’avais avec le reste de ma famille vécu une période d’angoisse ! C’était mon père qui s’y trouvait et j’avais l’impression que cet épisode de ma vie s’était passé hier ! Je me souviens encore de cet homme allongé dans un lit blanc. Son tient était pratiquement aussi blanc que le drap qui le recouvrait. Qu’est-ce qui avait bien pu l’amener dans cet hôpital, vous demandez-vous ? Pour rappel, mon père est, plutôt était archéologue. Il était sur un chantier en Europe, la première partie des fouilles se passait bien ! Ils avaient découverts quelques petits trucs, des vestiges de petits habitats… Mais mon père tout comme ses collègues ne perdaient pas espoir, ils continuaient à chercher.

Nous étions au milieu de la troisième semaine lorsque le drame se produisit. Comme à l’accoutumé, mon père était le premier sur le site des fouilles, il avait commencé son travail que depuis dix minutes, lorsqu’il glissa et tomba de l’autre côté d’un mur ! Une chute d’environ deux mètres ! Ses collègues avaient eu très peur car il aurait pu se tuer. Mais heureusement dans son malheur, il ne s’était que casser une jambe et n’avaient que quelques contusions ! On l’avait amené à l’hôpital ou on lui fait passer quelques examens. Etant en bonne santé, en tout cas à ce moment-là, le staff médical l’avait autorisé à être transféré dans l’hôpital de Dublin, à notre soulagement. En c’était peu dire ! Quelques jours après son arrivée, mon père, qui pouvait enfin quitter le milieu hospitalier, avait commencé à avoir de la température et des douleurs inexpliquées au niveau de sa jambe fracturée. Malgré les antibiotiques et les antidouleurs, rien ne l’aidait à aller mieux. L’état de mon père empirait de jour en jour et on ne parvenait pas à le soigner, sa jambe qu’on avait déplâtré, avait une drôle de couleur et était chaude au touchée. Ce ne fut qu’après d’autres examens que les médecins découvrirent qu’il y avait une infection au niveau de la fracture ! Ils eurent du mal à la soigner et avaient même envisagé à la lui enlever, mais heureusement pour nous on ne dut pas arriver à cette solution. Malencontreusement, la jambe de mon père resta fragile à un point où il devait se déplacer avec une canne. Il dû mettre sa carrière d’archéologue de côté et devint professeur à l’Université à Londres. La période où il s’était retrouvé à l’hôpital avait été tellement traumatisante que depuis ce jour j’évitais les hôpitaux.

Lorsque Danielle m’avait demandé de l’accompagner chez son médecin, je n’avais pas hésité à accepter. J’avais pris sur moi et je ne laissais rien paraitre de mon mal être. La preuve j’avais posé des questions à son médecin. Ce fut d’ailleurs la voix de ce médecin qui m’avait tiré de mes pensées. Et heureusement à temps ! J’avais pu entendre toutes les informations importantes par rapport à son traitement. Pour le moment les explications données pour la partie du traitement étaient non pas rassurantes mais presque. Mais par contre la suite, me fit l’effet d’un glaçon qui glissait le long de ma colonne. Penser à une greffe ? C’était donc si grave que cela ? J’espérais bien qu’il allait un peu trop vite en besogne.

Mon regard se posa sur Danielle au moment où le médecin lui annonça qu’il allait lui faire faire un autre test. Je vis que l’expression de son visage était teinte d’inquiétude !

« Ne te tracasses pas, je suis persuadée que le traitement que ton médecin va te prescrire va t’aider et on ne devra pas arriver à devoir penser à une autre solution. Allez ça va aller. »

Je l’encourageais d’un signe de tête pour que mon amie suive le médecin pour commencer son second test.
code by Chocolate cookie
Revenir en haut Aller en bas
Please hold my hand before everything goes wrong - Bree'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
» Nathaniel ▬ So hold my hand and consign me not to darkness
» Jung So Hee ♚ Brother hold my hand
» hold my hand as i'm lowered • lula
» 03. What's wrong with you ?
» I knew the pathway like the back of my hand . Le 24/12 à 14h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: North London-