Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #22 !
LC vient d’enfiler sa 22ième version, dont vous trouverez tous les détails par ici.
La chasse aux fleurs.
Une chasse aux fleurs est en cours où mêmes les allergiques peuvent jouer. Plus d'infos.
On a besoin de vous !
Si vous avez des idées, des suggestions ou autre à nous faire par quant à l’intégration sur le forum, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

you make the right impression then everybody knows your name. (team desperate)

avatar
running through the
waves of love.
» Date d'inscription : 20/12/2014
» Messages : 1691
» Pseudo : reloulou, paper brain.
» Avatar : zoey francis deutch.
» Âge : vingt-cinq ans.
» Schizophrénie : sam (qui aime rhys) & maggie (l'aigrie).
# you make the right impression then everybody knows your name. (team desperate)
message posté Ven 24 Fév - 22:55 par Andy Baxter
♢♢♢
/ tonight we're on a mission /

. good friends are the ones who tell us the truth about ourselves... even when the truth might be something we're reluctant to admit - that we still have a great deal to learn, that we sometimes need to ask for help, that we maybe overlooking a golden opportunity . Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, et c’était une première. Andy n’avait jamais été du genre plaintive, mais la vie pouvait mettre de sales coups. Ces derniers temps, rien à signaler. Sa vie sentimentale était au plus haut, tandis que son chemin avait recroisé celui de Joan. Certes, leur précédente relation ne s’était pas terminée de la meilleure des façons -rappelons qu’il l’avait planté devant une station service parce que facebook venait de lui annoncer que Marcia Shtrudell était de nouveau célibataire- mais il avait changé, elle en était certaine. Elle avait même eu droit à un bouquet hier matin. Bon, elle avait une sainte horreur des pivoines et les avait balancé une fois qu’il était parti, mais il n’avait pas besoin de le savoir. En une semaine, elle avait récupéré un petit-ami, trois nouveaux projets de codages, une nouvelle couleur de cheveux, et 3214 followers sur Instagram. Le résumé d’une bonne semaine.
Installée dans une position impossible à décrire sur son lit, Andrea tentait de poser avec précision son vernis sur le dernier petit doigt de son pieds, les lèvres mordues. Dans la pièce d’à côté, Lydia avait poussé le son des enceintes au maximum et chantait -hurlait- sur la bande originale du dernier film à la mode accompagnée d’Evie. C’est vrai que cette chanson avait quelque chose d’entrainant. Appliquée sur sa tache, la blonde ne pouvait s’empêcher de se dandiner. Elle mettait le point final sur son oeuvre -même si ça avait débordé- et enfilait ces choses ridicules qu’on vendait pour maintenir les doigts de pieds bien écartés pendant le séchage avant de rejoindre ses meilleures amies dans le salon en se déplaçant tel un majestueux canard. Deux bouteilles de vin avaient déjà été vidées, tandis que la brune et la blonde se pavanaient sur le canapé en augmentant d’avantage le volume. Andy pouvait déjà voir le mot de leurs voisins sur leur boite aux lettres. Mais elle s’en fichait à vrai dire. Se débarrassant du turban qu’elle avait mis dans ses cheveux après sa douche, elle monte sur la table basse en attrapant au passage la télécommande pour s'en servir de micro, tout en pointant du doigt ses deux meilleures amies. « Someone in the crowd could be the one you need to know, » De sa voix fluette, elle se prenait maintenant pour une star de comédie musicale avant de sauter sur le canapé ou ses deux amies se dandinaient. « the one to finally lift you off the grouuuuuuund. » Hilare, elle en profite pour attraper les épaules de ses deux amies pour les rapprocher d'elle.C'est qu'elle en avait de la chance. Elles étaient définitivement prêtes à montrer à la capitale comment les desperates housewives passaient une bonne soirée. Toutes trois vêtues de robes flamboyantes et assez courtes pour que leurs parents désapprouvent, elles avaient prévu de fêter l'arrivée du week end comme il se devait. Game on, bitches.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I’ll walk forever with stories inside me
that the people I love the most can never hear.
» Date d'inscription : 23/04/2014
» Messages : 11574
» Pseudo : hellfire. / Léa
» Avatar : ashley "benzo" benson.
» Âge : twenty-six years of french fries.
# Re: you make the right impression then everybody knows your name. (team desperate)
message posté Sam 11 Mar - 11:14 par Evie B. Williams-Sellas
♢♢♢
/ andy, lydia & evie /

. good friends are the ones who tell us the truth about ourselves... even when the truth might be something we're reluctant to admit - that we still have a great deal to learn, that we sometimes need to ask for help, that we maybe overlooking a golden opportunity . Entre son boulot de restauratrice qui ne lui laissait aucun répit, le retour impromptu de Sawyer dans sa vie, les drames familiaux et sa nièce qui n’en faisait qu’à sa tête, Evelyn Williams avait besoin d’un peu d’air. Et cette soirée entre copines était pile ce qu’il lui fallait pour décompresser. Chaque semaine, les jeunes femmes se retrouvaient pour une petite soirée entre filles. Elles passaient leurs temps à rire, boire, et chanter – faux.Voir extrêmement faux, surtout si une grande quantité de téquila était impliquée. C’était leur moment à elles, leur échappatoire de leurs vies surbookées. Une petite bulle d’amour sororale et d’oxygène qu’Evie chérissait chaque semaine. La littérature et la pop-culture nous avait donné des dizaines de raisons de croire qu’être un trio était meilleur que toi. Les sœurs Halliwell, Harry, Ron & Hermione, les trois mousquetaires, Willow, Xander & Buffy sans oublier les Totally Spies… Mais la réalité était bien plus belle que la fiction et le trio que formait Andy, Lydia et Evie défiait toutes les lois de l’amitié. On n’en faisait pas d’autre comme elles et chacune d’entre elles avaient ce grain de folie qui rendait les deux autres totalement barjos. Evie chantait à tue-tête balançant ses épaules debout sur le canapé, bras dessus bras dessous avec Lydia, l’enceinte lui servant de micro de fortune. Depuis la sortie de ce film musical, les trois jeunes femmes ne jurait que par lui, elles se croyaient dans une comédie musicale à tous les instants attendant vainement de voir débarquer Ryan Gosling derrière un piano « Someone in the crowd could take you where you wanna go.. » Leurs voix n’allaient pas du tout ensemble mais bon dieu qu’elle s’en fichait. Sa robe viroltait au son de la musique et des rires. Leur soirée ne faisait que commencer et les voisins d’Andy n’avait qu’à prendre leur mal en patience. Ou investir dans des boules quies, des cartons de boules quies. « If you're the someone ready to be found.. » Plus La chanson battait son plein et plus les pas de danse d’Evie étaient approximatif. En la voyant ainsi, on comprenait pourquoi elle était chef cuisinière et non danseuse étoile. C’était un vrai carnage, mais elle ne prêtait pas attention. Ce n’était en aucun le but de la soirée. Le seul et unique but de la soirée c’était de se changer les idées, enflammer leur foie d’alcool et le dance floor Londonien par la même occasion.

La chanson touchait à sa fin et avant d’enquiller sur la suite de cet album magistrale, il fallait savoir où est ce trio infernal allait enflammer ce fameux dance floor. Evie descendit du canapé de son amie et attrapa son téléphone, pianotant à une vitesse qui pouvait impressionner les moins habitués de ces amis. « Eh les girls.. vous vous rappelez de promoteur du nouvel an ? » demanda-t-il d’une voix assez forte pour couvrir la musique qui faisait trembler les murs de l’appartement.  « Et bien il a une soirée à Watford, il parait que c’est la soirée de l’année.. Et c’est gratuit si on se décide maintenant ! » Ses copines savaient pertinemment qu’Evie ne reculerait devant rien pour les convaincre. La blonde avait beaucoup de promoteurs dans ses contacts, et c’était surtout dû à la notoriété qu’elle avait acquise lors de son passage dans l’émission culinaire « Masterchef UK » en 2012. Chaque promoteur voulait une figure « publique » pour faire la promotion de sa soirée. Evie en profitant tant qu’elle le pouvait encore, surtout si elle pouvait passer une soirée à l’œil avec ses meilleures amies. Selon elle, c’était un combo plus que gagnant.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 23/08/2016
» Messages : 1214
» Pseudo : timeless. (bérénice)
» Avatar : phoebe tonkin
» Âge : vingt cinq ans (6 mars)
» Schizophrénie : flora (m. robbie), victoria (l. collins) & hanna (h. roden)
# Re: you make the right impression then everybody knows your name. (team desperate)
message posté Mer 12 Avr - 23:39 par Lydia Hobbs
♢♢♢
/ andy, lydia & evie /

. good friends are the ones who tell us the truth about ourselves... even when the truth might be something we're reluctant to admit - that we still have a great deal to learn, that we sometimes need to ask for help, that we maybe overlooking a golden opportunity . La semaine avait été longue. Son stage au Times lui en faisait baver. L’encre au bout de ses doigts fusait, son ambition la poussait à se donner au maximum. La concurrence n’était que ça, de la concurrence. Elle n’avait pas peur, de les craignait pas, ces autres stagiaires. Mais c’était le week-end, et le week-end se fêtait dignement. La musique résonnait dans l’appartement, qu’elle avait appris à appeler le sien. Ses affaires s’éparpillaient partout, et quelques touches de décoration provenaient de son cerveau. Les gens référaient l’endroit comme leur appartement, maintenant. Celui d’Andy, et celui de Lydia. Un sourire se dessina ses lèvres, alors qu’elle grimpa sur le canapé. La texture moelleuse de l’objet s’enfonça entre ses orteils. Elle rebondissait légèrement, attrapant une bouteille qui traînait en guise de micro. Elle s’égosillait, s’époumonait et chantait à tue-tête une des chansons du dernier film à la mode. Les chansons étaient entêtantes, clairement. Entêtantes et entraînantes. Puis Ryan Gosling était tellement séduisant derrière un piano. Elle les écoutait, dès qu’elle le pouvait, et le faisait partager à tous ses voisins, à tout l’immeuble, et aux immeubles voisins. Les enceintes portables avaient beau être petites, elles envoyaient une puissance étonnante, faisant trembler les murs de l’appartement. Bras enroulé autour de celui d’Evie, elle dansait, hurlait, et rigolait. Son cœur avait beau être en morceau, avait beau être à ses pieds, éparpillé, elle profitait de chaque instant. Ses meilleures amies lui faisaient oublier sa rupture avec l’homme qui aurait pu être l’homme de sa vie. Sauf qu’il était déjà l’homme de la vie d’une autre femme, et que Lydia n’avait aucune chance. Sa vie amoureuse était chaotique, mais c’était de sa faute. Elle ne laissait aucun homme rentrer dans sa vie. Elle était la seule à plaindre. Andy et Evie étaient là pour ça, pour panser les peines de cœur, pour insulter les copines, pour juger et critiquer. Elle était reconnaissante de les avoir dans sa vie. La chanson prit fin, et Lydia se laissa retomber sur le canapé en rigolant. Essoufflée, elle but une gorgée de la bouteille qu’elle tenait fermement dans sa main. Vêtue d’une robe plus que moulante, un peu à l’image d’une seconde peau, elle regardait ses amies, dans l’attente de savoir où elles feraient fureur ce soir. D’un hochement de tête, elle acquiesça à l’idée d’Evie. Sa notoriété les emmenait dans les meilleures soirées londoniennes, et Lydia ne disait jamais non. « Ev’, tu me connais. Tant que c’est gratuit, et qu’il y a de l’alcool… » déclara-t-elle, dans un sourire. « Je suis toujours partante, » lança-t-elle, posant la bouteille sur la table basse, et se levant. Elle regarda ses amies, un sourire toujours présent sur ses lèvres. « On y va ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
running through the
waves of love.
» Date d'inscription : 20/12/2014
» Messages : 1691
» Pseudo : reloulou, paper brain.
» Avatar : zoey francis deutch.
» Âge : vingt-cinq ans.
» Schizophrénie : sam (qui aime rhys) & maggie (l'aigrie).
# Re: you make the right impression then everybody knows your name. (team desperate)
message posté Sam 10 Juin - 11:59 par Andy Baxter
♢♢♢
/ tonight we're on a mission /

. good friends are the ones who tell us the truth about ourselves... even when the truth might be something we're reluctant to admit - that we still have a great deal to learn, that we sometimes need to ask for help, that we maybe overlooking a golden opportunity . Finalement, elle avait besoin de peu. Un appartement, un frigo, une robe un peu trop frivole, et surtout deux meilleures amies à tout épreuve. C’était peut-être cette dernière partie qui était la plus importante à ses yeux. À défaut d’être très famille, si ce n’était pour son frère, Andrea avait développé un lien plus que fusionnel avec ses amis. Miles, et les filles, ils étaient sa famille. Elle était petite, certes, mais c’était ce à quoi elle tenait le plus. Ils étaient l’oxygène qui lui avait tant manqué, pendant la dizaine d’années où elle avait tracé seule son chemin. Maintenant, elle était bien encadrée. En levant les yeux vers les deux idiotes qui dansaient sur le canapé jusqu’à manquer de le casser, la jeune femme secoua la tête en se disant qu’elle avait une sacrée chance. C’était rare, après tout. Rare de trouver plusieurs âmes soeurs. Trouver son exact reflet, plusieurs fois. Elle avait eu cette chance. Et elle se moquait bien de ceux qui ne l’avait pas. Parce que tout était plus simple à présent. Elle n’avait plus de question à se poser, plus de moment de doute. Lydia et Evie était là pour ça, pour s’en débarrasser. Elles envoyaient tout valser, d’un revers de sourire, d’une bonne tranche de rigolade. Elles avaient ce don. Bien sûr, cela ne voulait pas dire qu’Andy allait toujours bien. L’absence de son meilleur ami depuis quelques temps la rendait plus maussade que jamais. Mais elle souriait quand même, parce que ses deux meilleures amies étaient là, et qu’elles n’étaient pas prêtes de filer de si tôt.
Ayant rejoint Lydia sur le canapé, prête à faire enrager leurs voisins du dessous, Andrea termina en beauté le magnifique refrain, manquant de faire éclater quelques verres au passage. Evie, elle, avait les yeux rivés sur son téléphone -comme d’habitude. « Eh les girls.. vous vous rappelez de promoteur du nouvel an ? Et bien il a une soirée à Watford, il parait que c’est la soirée de l’année.. Et c’est gratuit si on se décide maintenant ! » Instantanément, la blonde cessa de sauter. Elle avait entendu les mots magiques : soirée, Watford, gratuit. Et elle rajoutait d’elle-même ‘alcool’ et ‘beaux mecs’. Bon, elle était casée, mais elle pouvait quand même regarder. Jetant un regard oblique à Lydia, elle comprit qu’elles étaient toutes les trois sur la même longueur d’onde. « On y va ? » L’excitation avait gagné l’air alors qu’Andy sautait de son perchoir pour courir dans la chambre. « Qu’est-ce qu’on fout encore là ? J’appelle un Uber ! » Mettant la main sur son téléphone, elle commanda rapidement leur voiture tout en enfilant une paire d’escarpins qu’elle maudirait par la suite. « Il arrive dans 2 minutes, bougez vos noix de coco ! » Hurlant comme si elles étaient en mission commando, Andrea enfilait une rapide veste à sequins qui tranchait clairement avec la couleur de sa robe, mais elle gardait tout son panache. Traversant de nouveau le salon, elle ouvrit grand la porte avant de dévaler les escaliers, ses deux soeurs sûres à ses trousses.
Revenir en haut Aller en bas
you make the right impression then everybody knows your name. (team desperate)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
» Xylographie, Sérigraphie et autres techniques d'impression.
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES
» Une drôle d'impression [E. Raft]
» Bad moonz - impression

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Soho-