Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #23.
La nouvelle version vient d'être installée, pour découvrir les nouveautés, c'est par ici que ça se passe.
Beach party !
Tous à Brighton pour une fête, de nuit, sur la plage. Rendez-vous par ici.
Les défis, le retour !
Les défis sont de retour ! C'est le moment de venir jouer. Ça se passe par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Sometimes fate does things well (eulalie)

We could be heroes just for one day
avatar
We could be heroes just for one day

» Date d'inscription : 08/06/2015
» Messages : 4711
» Pseudo : crazy suffering
» Avatar : Sam Claflin
» Âge : 27 ans
» Schizophrénie : Archie Jefferson (l. hemsworth) & Livia Halliwell (j. lawrence) & Rosie Menard (n. peltz)
# Sometimes fate does things well (eulalie)
message posté Lun 6 Mar - 16:14 par Matteo Brown
Sometimes fate does things well. ✻✻✻ Matteo aimait bien le cinéma. Les grands films, les nouveautés. Il a un sens très critique. C'est le genre de personne à essayer d'aller aux avant-premières à Londres. Il préférait ça que de regarder des séries qui n'en finissent plus. Son trip, les films d'actions et d'aventure. Horreur, ça passe mais souvent il est déçu. Parfois la fin ne ressemble à rien, parfois on sait d'office comment ça va finir. Le détective aime être surpris. Par contre, il déteste les films policiers. C'est le comble pour un gars de la police mais tout simplement car c'est mal fait, et que ça ne se passe pas comme ça dans la vraie vie. On fait croire tout ce qu'on veut aux gens qui regardent la télé. Anyway, ce soir Matteo avait envie d'aller voir le nouveau film thriller qui avait bien fait parlé de lui ; Split. L'histoire d'un homme avec vingt-trois personnalités qui vivent en lui. Un truc fou, malsain, qui doit être surement déstabilisant. Tout ça, ça le captive. Alors il s'est rendu à la séance de vingt-heures, pas trop tard car il travaille le lendemain. Il faisait la file, une longue file et se demandait s'il allait être à l'heure lors de la diffusion du film. C'est alors que son regard fut posé sur une grande chevelure blonde quelques personnes avant lui. Il reconnaissait ce rire et cette voix. C'était peut-être elle, ou peut-être pas. Il savait qu'ils allaient se revoir un jour, il en était persuadé et ce jour est arrivé. Il se mordit la joue puis décida de se servir d'elle - en quelques sortes - pour essayer d'avancer dans la file. Il espère qu'elle est seule, ou qu'elle est avec une amie mais pas avec un homme s'il vous plaît. Ça serait... bizarre oui, c'est tout ce qu'il arrive à dire. Il dépassa en s'excusant et se planta juste derrière elle. Il enchaîna avant que les autres ne puissent râler. « Hey ! J'étais tout derrière la file et je te retrouve enfin. » il faisait un petit air complice en espérant qu'elle allait accepter sa présence juste pour la file. Rien que ça, il ne la dérangera pas plus longtemps. « Ne crois pas que j'essaye de gratter une place près de toi car y'a trop de monde. C'est juste que ton parfum sent beaucoup trop bon. » il sourit en montrant toute sa dentition et fit comme si de rien n'était. Surtout, il faut qu'il continue à parler, les blancs ce n'est pas trop son fort et ça laisse l'opportunité à Eulalie de lui demander de dégager. « Qu'est-ce que tu vas voir ? » lui demanda-t-il en croisant ses bras. En effet, parfois le destin fait bien les choses. Mister Brown ne s'attendait pas à la revoir, ça fait un moment qu'ils ne se sont plus vu depuis leur rencontre plutôt désastreuse. Mais ! Elle avait dit que s'ils se recroisaient, elle pourrait lui donner une chance de se montrer sous un autre jour. Elle a vu le Matteo bourré, maintenant c'était le Matteo sobre, celui qu'on aimait aussi mais un peu moins drôle qu'avec un verre dans le nez.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 08/06/2016
» Messages : 5777
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : blake lively
» Âge : 29 ans, née le 21 juin
» Schizophrénie : une jolie militaire (e. stone) + une australienne sans coeur (e. didonato) + une rousse rebelle (s. turner)
# Re: Sometimes fate does things well (eulalie)
message posté Lun 6 Mar - 17:06 par Eulalie F. Montandon
Sometimes fate does things well
EXORDIUM.
Je ne me rappelais plus la dernière fois où j’avais décidée de me rendre au cinéma pour regarder autre chose qu’un film pour enfant ou un dessin animée. Les rares fois où j’accepte d’y aller, c’est simplement pour faire plaisir à une enfant de cinq ans. Je sais très bien qu’elle aime bien venir, uniquement pour avoir droit aux différents bonbons ou popcorn que je lui offre. Pourtant j’apprécie ces moments mère-fille, au calme, loin de la maison. Cette fois j’avais donc décidé d’y aller pour regarder un film de grand. La petite était avec la baby-sitter et j’avais toute la soirée devant moi. J’avais pensé qu’en m’y rendant en pleine semaine, la file d’attente ne serait pas longue. Je fus rapidement surprise de voir que je m’étais trompée. Habituellement, j’avais beaucoup de patience. Ce soir, c’était loin d’être le cas. Sans doute parce que je n’avais rien à faire. J’étais venue seule et je n’avais personne à qui parler pour faire passer le temps un peu plus vite. Devant et derrière moi, se trouvaient à chaque fois des couples. Ils arrivaient à me faire regretter de venir. Je déteste les couples qui me rappellent que je suis seule. Bien qu’on soit mieux seule que mal accompagnée quand on réfléchit bien. Mon portable se mit à vibrer dans ma poche. C’était la baby-sitter. L’espace d’un instant je me surpris à stresser pensant qu’il était arrivé quelque chose à Madeline. Mais voyant l’heure, elle était sur le point d’aller dormir et elle voulait surement me dire bonsoir. La conversation fut rapide entre rire et gentillesse avant d’aller dormir. Je raccrochai rapidement. Elle me donna un peu de courage pour affronter cette file qui ne semblait pas avancer.

Une voix se fit entendre derrière moi. Je n’avais pas compris, directement, que c’était à moi qu’elle était adressée. Pourtant ayant déjà entendu ce brin de voix quelque part je me retournai, surpris de voir Matteo. Jamais je n’aurais pensé le croiser dans cette file. Malgré notre rencontre désastreuse, j’avais laissé la possibilité que nous pourrions nous recroiser et que je ne lui tiendrais pas rigueur des derniers évènements. C’est pourquoi je n’avais voulu le ridiculiser face aux gens qu’il avait dépassés dans la file. « T’en as mis du temps pour arriver. » Au moins je ne risque plus de m’ennuyer dans la file vu qu’il pourrait me tenir compagnie jusqu’à l’entrée. Je pensais être la seule personne à venir voir un film sans être accompagné. Il aurait sûrement quelqu’un d’autre à retrouver une fois à l’intérieur. « Tu penses pouvoir m’amadouer avec une telle flatterie ? » lui dis-je en riant. Après tout j’aurais fait pareil que lui, juste pour avancer un peu plus vite dans la file. Il enchaînait les propos sans même avoir laissé un blanc s’installé et me demanda ce que j’avais décidé de venir voir comme film. J’avais un peu honte de lui avouer ce que je venais voir. « Ben en fait j’ai rendez-vous avec Monsieur Grey. » Faisant référence à cinquante nuances de Grey. Aucun autre film ne m’avait tenté et j’avais posé mon choix sur ce film. J’appréhendais la réaction de Matteo, pensant qu’il allait me rire au nez. « J’imagine que tu ne viens pas pour la même chose que moi ? »

Revenir en haut Aller en bas
We could be heroes just for one day
avatar
We could be heroes just for one day

» Date d'inscription : 08/06/2015
» Messages : 4711
» Pseudo : crazy suffering
» Avatar : Sam Claflin
» Âge : 27 ans
» Schizophrénie : Archie Jefferson (l. hemsworth) & Livia Halliwell (j. lawrence) & Rosie Menard (n. peltz)
# Re: Sometimes fate does things well (eulalie)
message posté Mar 7 Mar - 17:18 par Matteo Brown
Sometimes fate does things well. ✻✻✻ Non mais là c'est un fait. Soit Matteo a un gros coup de chance, soit il venait d'être frappé par le pur hasard. Aller au cinéma en solo ce n'est pas grave, pas quand vous croisez une fille que vous avez rencontré en soirée. Matteo aurait bien aimé être en compagnie d'une belle demoiselle face à Eulalie, juste pour voir sa réaction. Mais il n'a pas envie qu'elle soit avec un gars en ce moment donc tant mieux. Les deux célibataires qui se retrouvent. Enfin, il ne savait pas si elle était célibataire ou pas. C'était le genre de fille qui devait difficilement se poser mais bien s'amuser à briser des coeurs quand même, juste pour faire passer le temps. Quand on a un corps comme Eulalie, on peut facilement faire des allusions parfois fausses. Après tout, il ne la connaissait pas, ils n'ont pas eu le temps de faire vraiment connaissance. C'était trop vague. Etait-ce peut-être l'occasion d'y remédier ? Matteo tenta de la mettre à l'aise en la draguant et il sourit bêtement à sa réponse. « J'arrête de te flatter, tu vas finir par avoir les chevilles aussi grosses que des ballons. De toute façon j'imagine que des compliments, tu en reçois à la pelle. » c'est évident. Qui ne voudrait pas la complimenter ? En fait, Matteo il drague tout le monde. Pas dans le but d'avoir quelque chose, mais parce que c'est dans sa personnalité. Parfois il pense quelque chose, sa bouche le trahit et ça le fait passer pour un gros lourdeau. L'anglais agit comme ça avec une fille dans la rue ou ses amies et même sa meilleure amie. Les filles sont belles, il faut leur dire qu'elles plaisent. Il demanda ensuite ce qu'Eulalie allait voir. Il a une chance sur dix de tomber dans la même salle qu'elle. Mais hélas, ce n'était pas le cas. Ah Grey et ses nanas qui mouillent. Matteo n'a jamais vu ça mais il a déjà entendu parlé de cette histoire de cul, menottes, truc hyper hot. Bien qu'il aime le sexe, ça ne l'attire pas une miette. Surement parce que ce gars vole la vedette à tous les mecs. « Oh non, Monsieur Grey va me prendre la vedette. » dit-il pour plaisanter en grimaçant. Et non, il ne va pas voir la même chose qu'elle, dommage. Si c'était un autre film, peut-être qu'il aurait accepté mais c'est quand même vachement hot et ça serait gênant de regarder ça à côté d'une inconnue. Encore pire, à côté d'Eulalie. Non mais vous voyez le genre quoi ? Matteo se gratta le nez puis fit non de la tête. « C'est pas trop mon genre, bien que l'idée d'être entourée de filles complètement envoûtées plairait à n'importe quel homme. » il ria et fit un clin d'oeil au mec qui se retourna. Il l'avait surement écouté. Il se racla la gorge et continua la conversation. « Je vais voir Split. Un homme tordu avec vingt-trois personnalités qui vivent en lui. Si tu veux du genre bien glauque, tu devrais venir. » allez Lalie, abandonne 50 nuances pour venir avec lui. Cela lui ferait tellement plaisir à notre Matteo international.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 08/06/2016
» Messages : 5777
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : blake lively
» Âge : 29 ans, née le 21 juin
» Schizophrénie : une jolie militaire (e. stone) + une australienne sans coeur (e. didonato) + une rousse rebelle (s. turner)
# Re: Sometimes fate does things well (eulalie)
message posté Mar 7 Mar - 19:34 par Eulalie F. Montandon
Sometimes fate does things well
EXORDIUM.
Jamais je n’aurais pensé le recroiser ce soir. J’étais partie dans l’idée d’aller voir mon film tranquillement, avec pour seule compagnie, des popcorns. Mais le hasard fait parfois de drôles de choses que je n’essaye même pas de comprendre. Après tout, nos chemins vont sans doute se séparer une fois nos tickets d’entrées dans la poche. Il doit avoir mieux à faire que de rester avec moi. Surtout vu notre dernière rencontre. Il ne doit préférer une autre compagnie. Je remarque qu’il n’est toujours pas avare en compliment. Et les compliments sont toujours bons à prendre. Contrairement à ce que beaucoup de personnes peuvent penser, je n’ai pas l’habitude d’en entendre. C’est pour cela que j’apprécie toujours lorsqu’ils sont à mon égard. « Je n’ai pas peur pour mes chevilles, y a encore de la marge. Par contre, non je n’en reçois pas à la pelle. » Je pris une moue un peu triste. Bien qu’au fond je ne le suis pas du tout. Il est rare de me voir triste. Ma vie n’a pas toujours été rose et géniale mais j’ai appris à vivre avec. « Du coup je ne vois aucun inconvénient à ce que tu continues à me flatter. » Sauf si bien entendu, il ne pense pas ce qu’il dit. Mais ça m’étonnerait qu’il parle juste pour parler. Bien que ce soit une habitude de beaucoup d’hommes.

« Oh non, Monsieur Grey va me prendre la vedette. » Je ne pus réprimer un petit rire qui illuminait mon visage. C’est tellement joli de voir une fille qui sourit et qui rit. J’appréhendais sa réaction en lui annonçant que j’allais voir Monsieur Grey. Il ne semblait pas choqué au point de prendre ses jambes à son cou et de me fuir au plus loin. Il perdrait sa place dans la file s’il agissait comme cela. Il confirma rapidement ce à quoi j’étais en train de penser. Il n’était pas le genre de mecs à aller voir ce genre de films. Malgré tout cela me rassurait. J’aurais trop une image négative de lui s’il avait été le genre de mec à aller seul voir un film tel : 50 nuances de Grey. C’était juste dommage qu’il ne m’accompagne pas. Bien que je ne veuille pas aller le voir avec lui, je serais mal à l’aise. « C’est certain que ça peut plaire à n’importe quel homme sauf que ça doit quand même vexer de savoir que c’est dû à un personnage de film. » Après tout, je serais un mec, je serais vexé qu’un personnage parvienne à émoustillé les demoiselles. Il me raconta ensuite ce qu’il allait voir. Ca semblait intéressant mais un peu flippant quand même comme genre de films. Dans le sens où on doit encore être en train d’y penser une fois sortie de la salle de cinéma. « C’est une invitation ? » Je pourrais très bien aller le voir mais je ne suis pas du genre à m’imposer. Et changer de film sans me faire inviter serait comme s’imposer et ce n’est pas du tout dans mes habitudes de faire ça. Loin de là. « Mais je me demande si le genre bien glauque me conviendrait en fait. Si j’ai peur tu me rassureras ? »
Revenir en haut Aller en bas
We could be heroes just for one day
avatar
We could be heroes just for one day

» Date d'inscription : 08/06/2015
» Messages : 4711
» Pseudo : crazy suffering
» Avatar : Sam Claflin
» Âge : 27 ans
» Schizophrénie : Archie Jefferson (l. hemsworth) & Livia Halliwell (j. lawrence) & Rosie Menard (n. peltz)
# Re: Sometimes fate does things well (eulalie)
message posté Mer 8 Mar - 16:13 par Matteo Brown
Sometimes fate does things well. ✻✻✻ Matteo avait vu juste, elle aimait bien les compliments. C'est bon, il marquait des points là. Il ne va pas recevoir un stop de si tôt. Pas comme l'autre fois quand elle lui a donné un faux prénom. Il avait été vexé sur le coup mais maintenant il sait comment elle fonctionne. Faut se méfier parfois, rester sur ses gardes. Même si elle donne l'air d'être une fille innocente, elle peut cacher plus d'un tour dans son sac. Heureusement, le détective cernait facilement ces gens-là, étant donné qu'il en rencontre souvent dans son métier. Attention, loin de là de comparer Eulalie avec un criminel, mais elle a ce petit côté mystérieux c'est tout. Si elle aime être flattée, alors il le fera encore, s'il n'est pas à court d'idées. A la longue, ça doit être chiant non ? Heureusement pour lui, Matteo ne connaissait pas ça. On ne le draguait pas verbalement, c'était plutôt par les yeux. Oui, les yeux d'une femme le font facilement craqué. Il se demanda ce que la demoiselle allait voir et il pu s'empêcher de se racler la gorge quand elle parla de la nouvelle saga érotique que toutes les femmes s'arrachaient. Evidemment. Comment n'a-t-il pas pu deviner ? Il y a une affiche en grand qui prenait presque tout le panneau publicitaire. Il savait à présent que ça allait être très compliqué de faire renoncer ce film à Eulalie. Sérieusement, c'est le film qu'elles attendent toute l'année. Il haussa ses épaules en soupirant. « J'suis pas vexé. C'est l'impression que je te donne ? » dit-il faussement choqué. Bah oui, clairement. C'est comme si les mecs allaient voir une film avec toutes des bonnasses, c'est sur que ça ne va pas plaire aux filles. Il lui expliqua à son tour ce qu'il allait voir, en espérant la convaincre de passer un petit moment avec elle. Une soirée film, un rendez-vous improvisé, ça serait le pied. « Non... je dis juste que si tu aimes les films qui font peur, tu devrais venir... le voir. » marmonna-t-il pour se rattraper. Il avait peur d'être trop direct et au fond il ne savait pas trop s'il avait envie de l'inviter. C'est mieux de se faire désirer un peu. Matteo est toujours le premier qui drague, qui flirte, qui fait un pas et c'est toujours foireux. Il allait essayer l'autre technique. Essayer de frustrer la belle pour qu'elle ait le doute en tête, pour que ça la rende folle de ne pas savoir si oui il l'aime bien, ou non, rien de plus. Un sourire malicieux sur ses lèvres, il acheta son ticket à l'accueil.  « Une place pour Split s'il vous plaît.» il tendait son billet à la vendeuse et celle-ci lui donna son ticket. Il se tourna vers Eulalie qui allait commander puis il lui fit un petit signe de tête. « Bon rendez-vous avec monsieur Grey. » et il fit volte face pour se rendre dans sa propre salle. Il se trouva un siège et s'installa avec des pop-corns évidemment. La salle était bondée en ce jour de semaine.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 08/06/2016
» Messages : 5777
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : blake lively
» Âge : 29 ans, née le 21 juin
» Schizophrénie : une jolie militaire (e. stone) + une australienne sans coeur (e. didonato) + une rousse rebelle (s. turner)
# Re: Sometimes fate does things well (eulalie)
message posté Jeu 9 Mar - 12:38 par Eulalie F. Montandon
Sometimes fate does things well
EXORDIUM.
C’est toujours étrange comme les situations différent rapidement. La dernière fois que l’on s’était croisé n’était pas restée dans mes meilleurs souvenirs. C’était une première rencontre mais on devait reconnaître qu’elle ne s’était pas super bien passé. Heureusement, dans la vie, on a parfois la possibilité de réparer nos erreurs, de faire en sorte que les choses se passent différemment. C’est pourquoi j’avais laissé l’opportunité à Matteo de se rattraper. Cependant, j’avais peur que la première impression qu’il avait eue de moi, reste gravée et je n’avais pas été très gentille avec lui. Après tout, il n’avait pas été très honnête non plus. J’avais juste peur qu’il se venge un peu en faisant semblant d’être « sympa » avec moi. Il faut vraiment que j’arrête de voir le mal partout et penser que tous les garçons sont des menteurs et des manipulateurs. Il serait temps que je laisse le bénéfice du doute aux gens. Je n’ai malheureusement pas la chance de lire les pensées et voir toujours le mal dans tout ne m’apportera jamais rien de bon.

« Non ce n’est pas l’impression que tu me donnes, cependant tu sembles très difficile à cerner. » Je n’étais pas le genre de filles qui arrive à voir plus loin que les apparences. Il me semblait mystérieux et je n’arrivais pas trop à comprendre son fonctionnement et ce qu’il avait en tête. Les garçons ont souvent de drôles de choses en tête. Différent de ce que penses les demoiselles. Et vu que j’ai déjà du mal à comprendre les filles, je n’essaye même plus de comprendre les garçons. « Je vais réfléchir voir quel film me convient le mieux. » Je ne savais pas vraiment ce que je voulais. Aller voir mon film, seule, comme c’était prévu au départ ou l’accompagner voir un film qui me tente à moitié. Il m’était déjà arrivé d’aller voir des films qui ne me tentaient pas et à chaque fois je n’avais pas été déçue. C’est pourquoi je laissais le doute m’envahir sur comment passer la soirée. Après tout, vu son comportement, il ne tenait pas vraiment à ce que je l’accompagne. Il acheta sa place et disparu rapidement dans le cinéma. Son comportement me déroutait. Et c’est le doute qui me fit acheter une place pour le film que je n’avais pas prévu d’aller voir. Je ne voulais pas passer pour une faible et le suivre, mais c’était trop tard. Je ne pouvais plus faire machine arrière. Je passai par la boutique de bonbons me laissant séduire par toute sorte de sucreries. N’ayant pas beaucoup manger de la journée, c’est la faim qui me fit tant acheter. Après tout je pouvais bien me le permettre. J’entrai dans la salle de cinéma, cherchant une place du regard. Il y avait encore des places libres disposées un peu partout. Je me rapprochai de Matteo qui ne semblait pas m’avoir vue. « La place est libre ? » Demandais-je un sourire un coin. Il avait gagné la partie, j’avais cédé sur le choix du film. « Ou tu attends quelqu'un? »
Revenir en haut Aller en bas
We could be heroes just for one day
avatar
We could be heroes just for one day

» Date d'inscription : 08/06/2015
» Messages : 4711
» Pseudo : crazy suffering
» Avatar : Sam Claflin
» Âge : 27 ans
» Schizophrénie : Archie Jefferson (l. hemsworth) & Livia Halliwell (j. lawrence) & Rosie Menard (n. peltz)
# Re: Sometimes fate does things well (eulalie)
message posté Mer 15 Mar - 15:01 par Matteo Brown
Sometimes fate does things well. ✻✻✻ Etant donné que Matteo était un homme et qu'il n'était pas du genre à aller voir un film d'amour érotique, il préférait bien entendu, laisser Eulalie seule avec ses occupations. Il était plutôt tenté d'aller voir un vrai film psychologique, thriller et tout le tralala. Un bon mélange pour resortir du cinéma en mode panique. Trouvera-t-il le sommeil ce soir ? Pas sûr. Il laissa donc la demoiselle tranquille, la salua d'un bref signe de main et s'installa sur son siège après avoir pris des pop-corns. Pour une fois, il préférait se mettre en retrait. Ne pas foncer tête baissée dans le tas. Il se dit que si Eulalie est intéressée par lui, ou disons qu'elle le trouve plus ou moins intéressant pour regarder un film avec lui, elle viendra d'elle-même. Avant que le film ne commence, le jeune homme regarda ses mails sur son téléphone. Même au cinéma, il est obligé de travailler, si on peut dire comme ça. Il regardait les rendez-vous qu'il avait prochainement. Puis il regarda vite fait ses contacts tinder. Bah quoi ? Le pauvre petit est seul dans sa vie et tinder ça peut aider parfois. Il ne voyait pas forcément les filles, mais c'était un moyen de se sentir intéressant, l'instant d'une application et d'un pouce vert. Et qui sait ? Peut-être qu'il rencontrera dans la rue une de ses prétendantes. En parlant de ça, une voix familière l'interpella et lui demanda si la place était libre. Matteo coupa son téléphone, le remit dans sa poche et leva le regard vers Eulalie. Ah, elle est venue ! Et elle a dû surement voir qu'il regardait des photos de filles. Ou peut-être pas. Après tout, il n'a aucun compte à lui rendre. « Si tu veux venir t'asseoir près de moi alors oui, la place est libre. » au fond de lui, oui il l'avait attendue. Mais il ne pensait pas qu'elle allait venir. Cela rendait les choses intéressantes. Matteo en était presque gêné. Un peu comme un gamin qui allait au cinéma avec la fille de ses rêves. Il souriait à Eulalie puis osa lui poser la question : « Qu'est-ce qui t'a fait changé d'avis ? » c'est fou quand même. Le choisir lui à la place de Grey, c'est qu'elle a vraiment eu une poussée d'envie. C'est surement son sourire renversant auquel elle n'a pas pu résister. « J'aimerais comprendre pourquoi je suis plus intéressant que Monsieur Grey. » et il se mit à rire doucement en venant lui piquer une sucrerie dans son sachet. En échange, il lui proposa des pop-corns. C'est convivial. C'est un moyen sympa de faire connaissance. S'il savait qu'elle viendrait, il lui aurait acheté son ticket. Dommage qu'ils ne devront plus prononcer un mot jusqu'à la fin de la séance. Enfin, ça ce n'est pas dit. Matteo ne pourra pas rester en place s'il y a une belle nana juste à côté de lui. Vous pourriez vous ? C'est peut-être le début d'une belle amitié ou une belle histoire compliquée qui pue mais comment le savoir ? Il faut d'abord y goûter avant de juger.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 08/06/2016
» Messages : 5777
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : blake lively
» Âge : 29 ans, née le 21 juin
» Schizophrénie : une jolie militaire (e. stone) + une australienne sans coeur (e. didonato) + une rousse rebelle (s. turner)
# Re: Sometimes fate does things well (eulalie)
message posté Mar 21 Mar - 18:03 par Eulalie F. Montandon
Sometimes fate does things well
EXORDIUM.
Sur le chemin qui mène de la billetterie à la salle de cinéma, je me demande encore pourquoi est-ce qu’au dernier moment, j’ai décidé de changer de film. J’étais sûre de moi au départ pour aller voir Monsieur Grey et ses nuances un peu sombre. J’avais juste envie de me changer les idées et pas devoir réfléchir devant un film. Ce film me semblait donc être la meilleure solution. Cependant le destin en avait décidé autrement. Il avait voulu que ma route croise celle de Matteo. Ce dernier ayant mis le doute dans ma tête, j’avais subitement commandé un ticket pour le film dont Matteo venait de me parler quelques instants auparavant. Je mis un temps d’hésitation avant d’entrer dans la salle. Puis d’un pas franc et assuré, je rejoignis ce charmant jeune homme. Par chance, il était seul et il y avait de la place à côté de lui.

En m’approchant de lui, je vis qu’il était occupé sur son téléphone. Cependant je n’étais pas assez curieuse que pour regarder ce qu’il était en train de faire. Je serais sans doute déçue voire même jalouse si je le savais. Il me rassura rapidement sur le fait que la place à côté de la sienne était libre. Un bon début. Je ne regrettais pas d’avoir cédé à ce choix de film au vu que je n’allais pas passée la soirée seule dans un coin de la salle. « Merci. » Un sourire aux lèvres je m’assois à ses côtés en prenant bien mes aises. La question à laquelle je m’attendais, ne mit pas longtemps à se faire entendre. Qu’est-ce qui m’avait fait changer d’avis ? Si je lui dis la vérité, il risque de voir son égo flatter comme jamais. Puis ce n’est pas très drôle si je lui dis clairement que c’est lui qui m’a fait changer d’avis. Un petit mensonge ne fait pas de tort. « Ton talent pour résumer les films. » J’avais envie de rire mais je me retins un peu. J’attends un peu de voir sa réaction avant d’ajouter. « Ajoute à cela que ta compagnie n’est pas négligeable non plus. » Notre dernière et première rencontre n’était pas la meilleure que l’on aurait pu espérer. Je ne voulais pas rester sur cette mauvaise impression. C’était l’occasion de se rattraper et de le voir sous un autre jour.


« Ce qui te différencie de Monsieur Grey ? Peut-être que contrairement à lui, tu es réel. » Il me vola une sucrerie et je fis mine d’être choquée sans pour autant en ajouter. Quand il me proposa des popcorns je ne peux résister à la tentation. « J’espère que je ne vais pas regretter d’être venue… » Je m’installai au fond de mon fauteuil. Et la lumière de la salle baissa doucement laissant place aux premières publicités. Toutes les voix qui s’élevaient dans la salle se brisèrent aussitôt en un silence. Ce n’est pas toujours facile de se taire, même dans un cinéma.

Revenir en haut Aller en bas
We could be heroes just for one day
avatar
We could be heroes just for one day

» Date d'inscription : 08/06/2015
» Messages : 4711
» Pseudo : crazy suffering
» Avatar : Sam Claflin
» Âge : 27 ans
» Schizophrénie : Archie Jefferson (l. hemsworth) & Livia Halliwell (j. lawrence) & Rosie Menard (n. peltz)
# Re: Sometimes fate does things well (eulalie)
message posté Sam 1 Avr - 15:51 par Matteo Brown
Sometimes fate does things well. ✻✻✻ Elle était là oui, elle était venue finalement le rejoindre. Ce qui attirait la curiosité du jeune homme. Il se sentait flatté, honoré de sa présence. Il est claire que si elle est venue s'asseoir à côté de lui, ce n'était pas pour le film, c'était... bah pour lui, tout simplement. Même si elle ne le confirmait pas. C'était facile à deviner. Un sourire sur ses lèvres qui ne voulait plus partir, Matteo la contempla de ses beaux yeux. En premier lieu, elle disait qu'il résumait bien les films. Surtout un film qu'il n'a pas vu, allez savoir pourquoi. La fin a l'air prévisible. Il leva ensuite un sourcil lorsqu'elle reprit de plus belle en parlant de lui. Aha, ça, ce n'est pas nouveau, sa compagnie plait à tout le monde. C'est Matteo quoi, le mec au charme fou qui était apprécié par tout le monde. En général, bien qu'il n'ait pas d'ennemis, peut-être que certains veulent sa peau. Cette idée lui semblait stupide. Regardez ce mec au ego surdimensionné. En plus à côté d'une belle blonde. Elle pouvait ressembler à une diva avec ses airs de princesse mais elle n'en avait pas l'air une fois qu'on ouvrait une conversation avec elle. Les bimbos, ce n'était pas ce que Matteo préférait. En plus, il était du genre à préférer les brunes aux blondes. Tout simplement car il n'a jamais eue d'aventure sérieuse avec une blondinette. Cette pensée lui glaça le dos. Non, tu ne vas pas encore t'imaginer quoi que ce soit. Des râteaux, tu en as trop pris.  « Tu me dragues encore. » dit-il amusé en s'enfonçant dans son siège pour être plus à l'aise. Elle le drague un peu on dirait bien et c'était parfait pour qu'il se sente pousser des ailes. Lui qui d'habitude attire les mauvaises filles, cela pouvait bien être son jour de chance. « Heureusement que je suis réel. » pouffa-t-il de rire avant d'étouffer son rire pour ne pas déranger ceux qui venaient s'installer. Matteo et la discrétion ça fait deux. Il ne dit rien quand Eulalie lui confiait qu'elle espérait ne pas regretter. Dans sa tête il faisait la fête. Il ne sait même pas s'il saura se concentrer sur le film. La noirceur apparu dans la salle et tout le monde se taisait. Le début du film, c'était chacun dans son coin, personne ne parlait. Mais à un moment donné, Matteo n'en pouvait plus de rester assis sans rien faire. Il tenta une approche en passant son bras derrière Eulalie, sur son siège. Il sentait qu'elle le regardait tout à coup mais il ne bougea pas d'un poil, faisant mine d'être concentré sur le flm. Lorsqu'elle détourna du regard, ce fut au jeune homme de la fixer longuement. Il posa le bout de ses doigts dans sa nuque et se montra tendre, tout en la regardant d'un air admiratif. Il ne fait rien de grave, il tente juste une approche assez chaste.  A voir comment elle peut réagir. Ça serait dommage qu'elle prenne la fuite pour une caresse dans le cou.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 08/06/2016
» Messages : 5777
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : blake lively
» Âge : 29 ans, née le 21 juin
» Schizophrénie : une jolie militaire (e. stone) + une australienne sans coeur (e. didonato) + une rousse rebelle (s. turner)
# Re: Sometimes fate does things well (eulalie)
message posté Lun 10 Avr - 19:39 par Eulalie F. Montandon
Sometimes fate does things well
EXORDIUM.
Ca me faisait vraiment bizarre de me retrouver dans une salle de cinéma avec un charmant jeune homme à mes côtés. Je ne sais toujours pas pourquoi j’avais accepté de jouer le jeu et de le rejoindre. Il est sans doute de meilleure compagnie que mon seul paquet de bonbons. Habituellement je viens toujours en compagnie de ma chérie et je devais reconnaître qu’une présence masculine changeait et me convenait tout autant. Restait plus qu’à espérer que le film en vaille la peine sinon je risque d’en vouloir à Mattéo de l’avoir suivi. Bien que ce soit plus pour lui que pour le film que je suis venue dans cette salle. Mais je refuse de le lui dire, son égo risquerait d’en prendre un coup, si ce n’est pas déjà le cas. « Je te complimente. C’est de la drague pour toi ? » Je laissai paraître un sourire qui en disait long. Je ne suis pas le genre de fille qui va vers les mecs et qui les drague ouvertement. Je préfère me faire désirer et qu’un homme fasse le premier pas. Cependant c’était parfois intéressant de faire l’une ou l’autre remarque qui pourrait laisser penser à une technique de drague. C’est une façon de montrer que l’on n’est pas totalement fermée. Mais je ne compte pas aller plus loin. Ce serait trop facile pour lui. Surtout que si j’ai bonne mémoire, il m’avait fait croire que seuls les hommes pouvaient avoir son cœur et son corps. Je devrais peut-être lui rappeler.

Heureusement qu’il était réel ? Je pense aussi. Pour une fois qu’un jeune homme séduisant n’est pas juste un personnage de film, il faut en profiter. Cependant je ne sais pas trop ce qu’il cherche et c’est sans doute pour cette raison que je préfère ne pas prendre les devants. Puis une femme doit se faire désirer, sinon on passe facilement pour une fille facile. Un mec lui s’il ne résiste pas aux avances des femmes, on dira juste de lui qu’il est un tombeur sans pour autant lui donner une caractérisation négative. Où se trouve l’égalité des sexes là-dedans ? Ce n’est ni l’endroit ni le moment pour débattre de ça que la lumière se tamisa avant que nous finissions dans le noir. J’ai toujours peur de déranger les gens quand je me trouve dans un cinéma, que je fais en sorte de ne jamais parler. Même si l’envie est là. Mes yeux se rivèrent sur l’écran géant avant de sentir son bras passé derrière moi. Je tournai la tête vers lui cherchant ce qu’il avait dans la sienne mais il ne bougeait pas. Il m’intrigue ce gars. Je reposai alors mon regard sur le film qui commençait après une série de publicité. Le contact de ses doigts sur mon cou me surprit mais ne me déplaisait pas. Après tout il ne fait rien de mal, je ne vais pas partir en courant. Je me sentais à l’aise et ça se ressenti quand je me serrai plus dans mon fauteuil me rapprochant un peu plus du sien et de lui par la même occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Sometimes fate does things well (eulalie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama
» Eulalie de Merval [Baronne de Merval]
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» fate testarossa,vita chan et les autres.
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London-