Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #22 !
LC vient d’enfiler sa 22ième version, dont vous trouverez tous les détails par ici.
La chasse aux fleurs.
Une chasse aux fleurs est en cours où mêmes les allergiques peuvent jouer. Plus d'infos.
On a besoin de vous !
Si vous avez des idées, des suggestions ou autre à nous faire par quant à l’intégration sur le forum, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

sorry, not sorry ▬ archie

avatar
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
» Date d'inscription : 02/08/2016
» Messages : 3438
» Pseudo : Eilyam
» Avatar : Keira Knightley
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : /
# sorry, not sorry ▬ archie
message posté Mer 15 Mar - 17:57 par Abigail E. Reynolds
sorry, not sorry
Archie
feat.
Abigail


 

 



 

 

If you got the keys then start the car and drive as far as you can. If you got the blood then you got the heart to give yourself a chance. It seems like we've been so scared... Some people call it art, I hope you make peace with your pain and never lose your flames.

Il était de nombreuses fois arrivé à Abigail d'envoyer quelqu'un faire ses courses ainsi qu'un peu de shopping pour elle, mais cette-fois ci elle choisit d'y aller seule. Levée depuis peu, elle s'était posée dans son canapé avec un café ainsi qu'un remède anti gueule de bois -autrement dit une aspirine-, devant le dernier épisode de la série qu'elle suivait ces derniers temps, et cette idée avait germé dans sa tête. Certes, elle avait fait la fête la veille au soir, mais cela ne l'avait pas mise assez k.o. pour qu'elle décide de faire sa flemmarde intergalactique et qu'elle envoie des gens faire ses petites courses à sa place. Et puis, elle n'avait pas fait les boutiques depuis plus d'une semaine, ce qui était assez étonnant pour elle, vu que les contrats n'affluaient pas des masses ces derniers temps. Plus elle avançait dans le métier et l'âge, plus Abigail avait l'impression qu'on ne lui proposait plus que des bons contrats pour de grosses campagnes. Selon son agent, c'était dû à sa grande expérience et au fait que les moins riches ne pouvaient plus s'offrir ses services. Et selon elle, c'était uniquement parce qu'elle n'était plus aussi populaire qu'avant... Sauf que sans le mannequinat, Abigail se retrouvait pour ainsi dire sans activité. Elle avait arrêté ses études à la majorité pour se lancer là-dedans, et même si elle ne regrettait pas ce choix, elle regrettait pourtant de n'avoir aucun filet de secours. Aucun autre métier ne lui faisait envie. Elle aimait avoir une liberté sans pareille. Qu'on la reconnaisse et qu'on l'admire. Elle n'aurait par exemple pas pu faire le même métier que la brunette de l'hôpital qui avait dû la supporter récemment quand elle s'était blessée à la cheville, à savoir infirmière. Avec sa patience, impossible...

Sur cette pensée, le mannequin se leva de son canapé et se dirigea vers sa salle de bains. L'un des albums de Placebo qu'elle avait lancé sur son smartphone branché à sa sono de salle d'eau résonna quasiment une heure durant. Abi se prépara sans trop en faire, mais sécher ses cheveux prenait du temps. D'autant plus qu'elle voulait à tout prix éviter de tomber malade en ayant les racines mouillées : un nez rouge sur les photos... pas une bonne idée. Son chauffeur l'attendait déjà devant la résidence qu'elle occupait, lorsqu'elle descendit. Il la déposa au centre commercial de Westfield, dans lequel Abigail passa deux bonnes heures. La foule était dense, ce qui la fit énormément râler. *Quelle idée d'y aller un samedi après-midi aussi...* pensa-t-elle en repassant les grandes portes circulaires vitrées de l'entrée qui donnait sur le trottoir. Elle avait plus traîné et essayé qu'acheté, aussi tenait-elle un seul petit sac venant d'une bijouterie, ainsi qu'un autre un peu plus grand en carton et abritant une nouvelle paire de chaussures à talons. Tout en allant se placer devant les places de stationnement réservées au taxi, Abigail saisit son téléphone portable dans son sac et téléphona à son chauffeur. Ce dernier lui répondit quasi-instantanément, mais plongea quelques secondes après la jeune femme dans un profond désarroi. Elle raccrocha, dépitée. Son chauffeur avait eu un souci sur la voiture et ne pouvait plus se rendre disponible de la journée. Tout en remettant son smartphone dans son petit sac à main en attendant qu'une idée lumineuse lui vienne, son regard se posa sur la bande de stationnement indiquant que les places le long du trottoir ici étaient réservées aux taxis ainsi qu'aux déposes-minute. Elle fronça un sourcil et les haussa juste après. *Pourquoi pas...*

Abigail retourna juste devant la porte du centre commercial où s'agglutinaient ceux qui voulaient y rentrer, mais resta sur le bord du trottoir, juste à la limite de la chaussée. Elle guetta l'arrivée de l'un des taxis noirs qu'elle n'avait pas pris depuis qu'elle avait commencé à gagner assez de notoriété pour qu'on lui fournisse un chauffeur personnel pour tous ses déplacements. Une lumière verte se profila au loin, et elle se tint prête à faire signe au conducteur afin qu'il la repère et s'arrête devant elle. Quelques dizaines de secondes après, la voiture noire au panneau lumineux vert sur le toit s'arrêta effectivement sur les places lui étant réservées, et Abigail ouvrit la portière qui donnait sur le trottoir sur lequel elle se trouvait. Pile quand elle allait balancer ses sacs sur l'autre côté de la banquette arrière, sa vision capta un mouvement à l'opposé de la voiture qui ne lui plut pas. Une personne venait d'ouvrir la portière du côté droit de la voiture, avec pour ferme intention, Abigail en était certaine, que ce taxi était pour elle.
© Gasmask






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Don't judge a book by its cover
Don't judge a book by its cover
» Date d'inscription : 26/12/2015
» Messages : 1584
» Pseudo : crazy suffering
» Avatar : Liam Hemsworth
» Âge : 26 ans
» Schizophrénie : Matteo Brown (s. claflin) & Livia Halliwell (j. lawrence) & Rosie Menard (n. peltz)
# Re: sorry, not sorry ▬ archie
message posté Jeu 23 Mar - 14:15 par Archie Jefferson
Sorry, not sorry — Ce soir, c'était l'anniversaire de sa mère. Et comme toujours, Archie oubliait cette date. Heureusement qu'il a eu son père au téléphone pour le lui rappeler. Il allait être présent ce soir, ce n'est pas ça le soucis. Le truc, c'est qu'il n'avait pas de cadeau. Rien, et il ne sait jamais quoi offrir. Il a alors demandé à Tessa si elle voulait venir l'accompagner, histoire d'avoir un avis féminin mais celle-ci répondit qu'elle travaillait jusqu'à la fermeture du zoo. Du coup, c'était mort. Le jeune homme décida alors d'y aller seul comme un grand. Après avoir traîné sur internet pour avoir des idées de cadeaux, il décida ensuite qu'il allait y aller au feeling. Il trouvera bien quelque chose. Sa mère n'est pas difficile. Mais elle devait surement en avoir marre de recevoir des fleurs à chaque fois. Du coup, let's go ! Mister Jefferson prit un taxi pour se rendre au centre commercial. D'habitude il fait tout à pied ou en skateboard mais vu l'heure qui file, il n'a pas envie de se taper un sprint à la fin.
Il traînait dans les boutiques, trouva quelque chose pour le remettre au final. Il demanda conseil aux vendeuses et finalement, il trouva une belle écharpe de qualité qui coûtait la peau des fesses mais il avait de quoi se le payer. Il travaillait dur en plus de poursuivre ses études de médecine en spécialisation. Mais il commençait à se dire qu'il avait hâte que tout ça finisse, de se poser chez lui, dans sa maison avec son cabinet. En attendant, il travaillait à l'hôpital le temps de dépanner le manque de médecin.
Une fois le cadeau emballé sous le bras, l'anglais pressa le pas en espérant trouver un taxi. Hélas, il fallait se dépêcher car tout le monde venait de nulle part pour se ruer sur les voitures noires. Archie fit le tour et leva la main lorsqu'une voiture s'arrêta à quelques mètres de lui. Sans plus tarder, il fonça direct et ouvrit la portière pour s'y faufiler. Mais il resta immobile l'instant d'apercevoir que quelqu'un d'autre voulait sa place. Le blondinet est quelqu'un de serviable, très gentil et généreux. S'il n'était pas pressé, il aurait fait preuve de galanterie en la laissant passer. « Désolé mademoiselle, mais je suis vraiment pressé ! » il s'installa dans le taxi et ferma la porte derrière lui. Oui il s'imaginait qu'en s'y installant le premier c'était bon, ça allait passer crème. Sauf que la brune ne bougea pas d'un poil et avait l'air d'insister. Le jeune homme déglutit et regarda le chauffeur. « Allez-y monsieur, s'il vous plaît, ma femme est en train d'accoucher.» le pire mensonge qu'il soit mais tant pis, si ça peut aider. Cela serait quand même dommage de ne pas assister à l'accouchement de son bébé fantôme. Il espérait que le chauffeur le comprenait. Peu importe si madame princesse avait fait son shopping et que ses sacs étaient trop lourds pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
» Date d'inscription : 02/08/2016
» Messages : 3438
» Pseudo : Eilyam
» Avatar : Keira Knightley
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : /
# Re: sorry, not sorry ▬ archie
message posté Mer 29 Mar - 22:08 par Abigail E. Reynolds
sorry, not sorry
Archie
feat.
Abigail


 

 



 

 

If you got the keys then start the car and drive as far as you can. If you got the blood then you got the heart to give yourself a chance. It seems like we've been so scared... Some people call it art, I hope you make peace with your pain and never lose your flames.

A la grande surprise d'Abigail, l'individu de l'autre côté du taxi qu'elle avait choisi entra dedans en lui disant sans même la regarder "Désolé mademoiselle, mais je suis vraiment pressé !". Elle ouvrit la bouche grand sous l'effet de l'étonnement, et haussa les sourcils, indignée. Déterminée à bien avoir ce taxi et rentrer chez elle au calme pour profiter d'une solitude bien méritée, elle lança sans trop de force ses deux sacs à l'intérieur de la voiture avant de s'y jeter à leur suite sans les lâcher de la main. Le mannequin prit garde à ce que son sac à main ne se coince pas dans l'interstice de la porte avant de la claquer sur elle.

- Désolée monsieur, mais je suis également très pressée ! répondit-elle à l'énergumène qui était monté de force avant elle dans son taxi.

Le chauffeur se retourna, un poil intrigué de voir deux personnes visiblement pas associées monter toutes deux dans son taxi. Abigail le vit du coin de l'oeil tout en ne lâchant pas du regard son ennemi du jour. Sans qu'elle s'y attende, ce dernier cessa également de la fixer et se tourna vers le chauffeur, lui disant, en se penchant légèrement entre les deux sièges avant : "Allez-y monsieur, s'il vous plaît, ma femme est en train d'accoucher !". Abigail se dit que cela avait l'air trop gros pour être vrai... Elle hésita quelques millièmes de secondes avant de lancer à son tour :

- Mon mari vient d'avoir un accident de moto, je dois absolument aller à l'hôpital !

Un mensonge éhonté supplémentaire, cela faisait beaucoup pour un si petit taxi. Abigail jeta un oeil discret à ses sacs de shopping qu'elle s'empressa de ramener à elle pour les caler devant ses jambes, juste derrière le chauffeur. Ce dernier la regarda, l'air intrigué, avant de passer son regard sur l'homme, puis sur Abigail, puis encore sur l'homme. Je peux vous conduire ensemble si vous le désirez, puisque vous devez tous les deux aller à l'hôpital. Abigail se mordit la lèvre discrètement en entendant cela. Sans savoir quoi répondre, elle regarda l'homme, qui la regarda également, puis elle se rappela qu'il avait forcé le passage avant elle dans le taxi par le côté route de la voiture et regarda de nouveau vers le chauffeur de taxi.

- Vous vous êtes arrêté pour moi, j'étais sur le trottoir. C'est ma voiture.

Abigail s'en moquait bien de passer pour une petite fille prétentieuse en disant cela. Elle n'avait aucune envie d'attendre le taxi suivant, d'autant plus qu'elle était réellement la première à l'avoir vu, et qu'il s'était arrêté sur le bord du trottoir pour elle. Tout à coup, l'homme qui tentait de lui voler son taxi passait pour encore plus dur à supporter que la foule dans le centre commercial parmi laquelle elle évoluait une quinzaine de minutes plus tôt...


© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Don't judge a book by its cover
Don't judge a book by its cover
» Date d'inscription : 26/12/2015
» Messages : 1584
» Pseudo : crazy suffering
» Avatar : Liam Hemsworth
» Âge : 26 ans
» Schizophrénie : Matteo Brown (s. claflin) & Livia Halliwell (j. lawrence) & Rosie Menard (n. peltz)
# Re: sorry, not sorry ▬ archie
message posté Jeu 11 Mai - 21:46 par Archie Jefferson
Sorry, not sorry — Archie peut être d'une très grande patience hein, mais pas aujourd'hui. Ce n'était déjà pas son jour et en plus de cela, une demoiselle lui vola son taxi ! Enfin, il ne sait pas trop si c'était un vol ou pas car ils sont arrivés en même temps. Mais il avait vraiment envie de tracer sa route pour quitter le centre commercial et merci bonsoir, désolé pour la demoiselle. Sauf que non, cela ne marchait pas comme ça. Elle était aussi têtue que lui, balança ses sacs de shopping sur le siège arrière, ce qui fit sursauter doucement le jeune médecin. D'où elle se permettait ? Mais bon, lui aussi ne se gênait pas. Ce n'était pas la loi du plus fort mais la loi de celui qui insistera le plus.
Le londonien trouva comme excuse que sa femme était en train d'accoucher. Rien que de voir Tessa dans un lit d'hôpital en train de pousser, ça lui donnait envie d'exploser de rire. Et elle va bien rire aussi quand il lui racontera tout ça. Sauf que la fille d'à côté lança elle aussi une excuse bidon gros comme un camion. Archie pouffa l'air agacé en levant les yeux au ciel. « Votre mari ? Vous ne portez pas d'alliance. » grogna-t-il alors que lui, cacha sa main gauche sous sa veste pour ne pas qu'elle lui rende la pareille. Mais cest qu'elle était coriace cette petite ! Elle continuait à insister, encore et encore. Lorsque le chauffeur proposa de les déposer tous les deux à l'hôpital, les deux menteurs échangèrent un bref regard avant de soupirer de plus belle. En soit, ce n'est pas à l'hosto qu'il doit aller mais il n'habite pas très loin. Archie rapprocha sa tête du rétro viseur pour que le chauffeur le regarde pendant que la demoiselle se justifiait. « Je suis monté le premier ! Moi aussi je faisais des signes. » mais tout ce cirque ne rimait à rien, cela ne semblait pas très glorieux d'insister autant. Pour finir, le taxi va se barrer après leur avoir demandé de payer tout le temps qu'ils ont consommé pour le stationnement inutile. Archie trouva une astuce, sa dernière carte à jouer. Il tira son porte feuille de sa veste et tendit quelques billets verts pour les tendre au conducteur d'un geste spontané. « Tenez, je peux même vous donner plus si vous voulez. » pas de problèmes, c'est un médecin que vous avez devant vous, ou plutôt derrière vous. Si faut tout tenter, faut tout tenter. Archie n'en sera pas fier d'avoir usé de son statut professionnel pour ça mais quand il faut, il faut. Il espère juste que la jeune fille ne soit pas une avocate ou quelque chose de réputé sinon ils ne sont pas prêts de trouver un arrangement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
» Date d'inscription : 02/08/2016
» Messages : 3438
» Pseudo : Eilyam
» Avatar : Keira Knightley
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : /
# Re: sorry, not sorry ▬ archie
message posté Ven 19 Mai - 4:53 par Abigail E. Reynolds
sorry, not sorry
Archie
feat.
Abigail


 

 



 

 

If you got the keys then start the car and drive as far as you can. If you got the blood then you got the heart to give yourself a chance. It seems like we've been so scared... Some people call it art, I hope you make peace with your pain and never lose your flames.

Abigail avait toujours été une véritable tête de mule, depuis qu'elle était toute enfant. C'était d'ailleurs cela qui lui avait souvent valu une réputation plutôt salée, même si au fond son caractère ne s'éloignait pas vraiment de ce qu'on lui prêtait. Et aujourd'hui, dans ce taxi, elle comptait bien mettre en oeuvre tout ce qu'elle pourrait pour garder sa place et son dû. L'autre blondinet n'avait qu'à bien se tenir, il aurait dû choisir un autre taxi, et surtout, un autre adversaire qu'Abigail la vilaine.

En sortant son mensonge sur un prétendu mari blessé à l'hôpital et qu'elle devait aller voir de toute urgence, elle n'avait pas pensé une seconde au détail de l'alliance, ce que son adversaire remarqua immédiatement, et ce à voix haute. Sentant le regard du chauffeur de taxi sur sa main, elle la couvrit bien rapidement tout en essayant de repérer l'annulaire gauche du blond assis sur la banquette arrière avec elle. Que nenni, il l'avait déjà cachée, car tout comme elle, il s'agissait probablement d'un mensonge... Cela causa presque un rire jaune à Abigail, qui se contenta d'ouvrir grand la bouche et de hausser les sourcils en signe de protestation. Il l'avait démasquée, elle ne pouvait que se taire afin de ne pas aggraver plus son cas.

Entre l'agacement et l'amusement, le chauffeur du taxi leur proposa alors de les emmener tous les deux à l'hôpital dont le blondinet avait parlé en premier, ce qui aurait pu arranger Abigail s'il avait été près de son appartement, mais elle doutait fort que cela fut le cas, aussi elle décida de sortir sa carte petite fille pourrie gâtée, mais directement derrière son adversaire sortit la carte billets verts. Abigail regarda son portefeuille, partagée entre l'étonnement et la rage. Il ne payait pas de mine, le petit. Derrière ses airs de blond intellectuellement sous-développé et surtout sous-galant avait l'air de se cacher un fort beau métier, pour qu'il puisse proposer un tel marché au chauffeur de taxi. Abigail hésita quelques secondes à faire de même, mais le chauffeur de taxi leva les deux mains au niveau de son visage en signe d'abandon. "Vous savez quoi ? Vous m'avez trop énervé. Je ne prendrai aucun de vous, descendez de ma voiture s'il vous plaît."

Le mannequin resta coite quelques instants, sondant du regard le chauffeur de taxi. Plaisantait-il ? Avait-il seulement le droit de faire cela ? La brune en doutait fort, mais en le regardant dans les yeux elle comprit qu'il n'en avait rien à faire.

- Vous êtes sérieux ? se risqua-t-elle à demander, aucunement préoccupée par son adversaire et ce qu'il pouvait penser de la situation.

Elle se serait presque mise à espérer qu'il fasse jouer son statut d'homme pour que le chauffeur de taxi revienne à sa première idée, celle de les amener tous les deux au même endroit, plutôt que de les déposer simplement d'où ils étaient montés, devant le centre commercial. S'ils devaient effectivement venir à descendre, cela serait un enfer supplémentaire de dénicher un autre taxi, avec le monde qui se promenait à Londres en ce samedi après-midi...


© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Don't judge a book by its cover
Don't judge a book by its cover
» Date d'inscription : 26/12/2015
» Messages : 1584
» Pseudo : crazy suffering
» Avatar : Liam Hemsworth
» Âge : 26 ans
» Schizophrénie : Matteo Brown (s. claflin) & Livia Halliwell (j. lawrence) & Rosie Menard (n. peltz)
# Re: sorry, not sorry ▬ archie
message posté Ven 23 Juin - 14:26 par Archie Jefferson
Sorry, not sorry — On avait beau essayer de se trouver des excuses, de mentir pour être choisi mais rien, ça n'y faisait rien. J'étais un homme, elle était une femme, logiquement, on sait jamais ce qu'il peut se cacher là-dessous. Du coup, ce qui veut dire qu'elle a un avantage. Elle peut jouer de ses charmes car on sait tous que c'est plus facile pour une fille de négocier avec qu'un homme, que lorsqu'on est un mec. Bref, je trouve ça injuste, c'est presque du sexisme. Même mon argent ne l'intéressait pas. Je ne sais pas pourquoi je m'embête à rester dans ce taxi, je pourrai lui laisser et continuer à pieds. Mais non, car ça serait me soumettre à elle et lui donner raison. On ne parle même pas de galanterie.Y'en a plus, elle s'est envolée dès qu'elle est entrée dans ce taxi en même temps que moi. Je boude, je vois noir. Je me demande vraiment comment on va sortir de là. Puis tout à coup, le chauffeur, un poil énervé, nous demanda de bien vouloir quitter son véhicule. Ah ouais ? Parce qu'on peut virer des clients désagréables ? J'en reviens pas. Je croise mon regard avec celui de la jeune femme et je reste bouche baie. Je sais pas combien de dollars j'ai en main mais soit le mec il voit les choses en gros, soit il est pas du tout intéressé. La brune râla, lui demanda s'il est sérieux. Mais c'est quoi cette compagnie de taxi de merde ? Je suis outré, vraiment. Je ne cherchais même pas à insister plus, je crois qu'on tourne en rond et qu'on trouvera jamais une solution. « Tout ça c'est de votre faute. » lançai-je à ma voisine en la pointant du doigt, comme un gamin qui se dispute avec sa camarade de classe. Le chauffeur insista une nouvelle fois pour que nous fichions le camp, ce qui nous fit sursauter tous les deux. « Vous allez en entendre parler mon cher monsieur. Ceci serait bien la cause de votre prochain licenciement. » ah non mais je suis vénère donc j'hésite pas à lui foutre les chocottes. Je quittais le taxi en claquant la portière et je fourrais ma main dans ma poche. Si là, le taxi s'en va avec la demoiselle, sérieusement je porte plainte ou j'en sais rien, je cours derrière pour lui crever les pneus. J'espère vraiment qu'elle va sortir aussi, histoire qu'on soit quitte pour une fois. En attendant, je regarde quand même aux alentours pour voir si y'a pas un taxi tout près qui va s'arrêter. Il faudrait peut-être que je pense à acheter une voiture, je préfère la vie à pieds mais quand même, quand y'a pas de taxi, c'est un peu la merde. Dans le pire des cas, je prendrai le bus mais c'est vraiment ma dernière option.
Revenir en haut Aller en bas
sorry, not sorry ▬ archie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
» Grades chez les mercenaires (merci de lire)
» 1.05 : Fantômaton
» SHERLOCK ARCHIE VIVALDI ► john simm
» L'inspecteur entre en scène.
» ARCHIE G. JEFFERSON ► Ansel Elgort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Westfield Shopping Center White City-