Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #22 !
LC vient d’enfiler sa 22ième version, dont vous trouverez tous les détails par ici.
La chasse aux fleurs.
Une chasse aux fleurs est en cours où mêmes les allergiques peuvent jouer. Plus d'infos.
On a besoin de vous !
Si vous avez des idées, des suggestions ou autre à nous faire par quant à l’intégration sur le forum, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

the worst meeting ▬ elizabeth

avatar
no one knows what tomorrow holds, all we got is here and now.
» Date d'inscription : 02/08/2016
» Messages : 3438
» Pseudo : Eilyam
» Avatar : Keira Knightley
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : /
# the worst meeting ▬ elizabeth
message posté Lun 20 Mar - 2:58 par Abigail E. Reynolds
the worst meeting
Elizabeth
feat.
Abigail


 

 



 

 

Let's stretch across the highways until our voices echo through the dunes, life takes no prisoners babe. We have to do all our living soon.We are the wild ones, there is no hope for us now. We are the lost souls, we might as well drive unto the edge.

Cela faisait une éternité qu'Abigail n'avait pas défilé. Depuis quelques temps, elle n'avait reçu que des contrats photo, aussi lorsque son agent lui proposa de défiler pour Gucci, le mannequin le prit comme un challenge. Une espèce de renouveau dans sa carrière. Les connaisseurs allaient la revoir dans un élément qu'elle aimait à fréquenter. Sentir les flashs crépiter sur sa peau pendant qu'elle marche, la tête haute, le regard perdu dans le vide mais déterminé, jeté vers un quelconque supérieur qu'elle s'imaginait au-delà du podium, jouer de ses mimiques hautaines... En acceptant dans un sourire, elle se rendit compte que cela lui avait beaucoup manqué, et qu'elle avait hâte d'y être. Sauf qu'avant le défilé, il y avait une chose qu'elle appréciait beaucoup moins : les essayages et les retouches directes sur mannequin.

Abigail faisait une taille idéale pour les créateurs : elle oscillait entre le 34 et le 36 selon les pièces et les tissus utilisés, mais en général il n'y avait pas besoin de beaucoup de retouches sur les modèles qu'elle devait porter pour les défilés. En arrivant chez Gucci ce jour-là, à quelques pâtés de maison de chez elle même si c'était dans le quartier voisin - et elle aurait presque pu se passer de sa voiture personnelle -, elle retomba dans une ambiance qu'elle avait totalement oublié : le rush d'essayages avec un tas de modèles qui faisaient la queue pour savoir laquelle allait porter quoi. La plus grosse bagarre était pour celle de la pièce de fin de défilé, mais en général elles n'avaient pas leur mot à dire, le choix restait au styliste originel de la collection. En général, Abigail évitait toutes ces bagarres futiles, ne souhaitant pas se fatiguer inutilement. En revanche, elle n'hésitait pas à balancer des méchancetés si des filles obtenaient à sa place les pièces qui lui faisaient envie, et elle ne tarissait pas de remarques cinglantes. C'était justement l'une des raisons pour laquelle elle n'avait pas beaucoup d'amies travaillant dans ce milieu. Et de toutes les manières, elle préférait côtoyer des gens qui étaient hors de la mode et du showbusiness afin de garder un statut supérieur. La culture de l'apparence et du paraître dira-t-on. 

On envoya directement Abigail aux essayages lorsqu'elle passa l'accueil. Elle était attendue, et des pièces avaient déjà été sélectionnées au préalable pour elle. Après tout, ce n'était pas la première fois qu'elle travaillait pour la marque, et si les employés et responsables qui la connaissaient n'avaient pas quitté le navire, ils devraient savoir ce qui plairait et irait au mannequin. La brune dut quand même patienter un peu en arrivant dans l'atelier d'essayages. Plusieurs miroirs avaient été disposés, toujours accompagnés d'un élément en bois rond surélevé, sur lequel se tenait le modèle pendant que la couturière responsable effectuait les retouches. Seulement, tous les espaces étaient actuellement occupés par une modèle, aussi Abigail n'eut d'autre choix que de s'installer sur la chauffeuse qui trônait près des fenêtres, et devant laquelle on avait disposé, sur une table basse de la même couleur que les éléments d'essayage, quelques rafraîchissements et douceurs pour occuper les modèles qui patientaient. Le mannequin s'assit sans adresser un seul mot à la modèle qui occupait déjà une partie de la chauffeuse, une tasse de café à la main, en train de feuilleter un magazine posé sur ses genoux. Frustrée que l'autre modèle ne lui accorde pas non plus d'attention, Abigail laissa tomber son sac à main juste à côté de la chauffeuse, sur la moquette blanche, et se saisit d'un petit gâteau. Elle n'aurait que cela à faire en attendant qu'une couturière vienne la chercher pour lui présenter les modèles qu'elle devrait essayer.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
the worst meeting ▬ elizabeth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» Meeting with the infinity
» Your worst battle is between what you know and what you feel ▬ Nolà&Lulla
» Doucement Megan ! [priorité à Elizabeth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Kensington-