Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #23.
La nouvelle version vient d'être installée, pour découvrir les nouveautés, c'est par ici que ça se passe.
Beach party !
Tous à Brighton pour une fête, de nuit, sur la plage. Rendez-vous par ici.
Les défis, le retour !
Les défis sont de retour ! C'est le moment de venir jouer. Ça se passe par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Having the time of your life (Danielle)

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 5466
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Didonato
» Âge : Twenty Nine, Née un 29 février.
» Schizophrénie : La jolie militaire (e. stone) & la rousse rebelle (s. turner) & la jolie mère célibataire (b. lively)
# Having the time of your life (Danielle)
message posté Mar 21 Mar - 12:30 par Romane L. Fetherstonhaugh
Having the time of your life
EXORDIUM.
Dans quelques heures, nous serions en week-end. Et depuis très longtemps, j’avais envie de faire comme beaucoup de jeunes de mon âge : sortir et faire la fête. Vu que je décide de mes horaires et de mon emploi du temps, je peux tout aussi bien sortir en pleine semaine, sans avoir peur d’oublier de me lever le lendemain. Mais peu de gens ont cette possibilité et je ne m’imagine pas sortir seule au beau milieu de la semaine. Certes, les bars et les boîtes de nuit sont beaucoup moins bondés que durant le week-end. Et même si je suis de nature solitaire, je ne veux pas prendre le risque de m’ennuyer ou de rencontrer des personnes vraiment bizarres parce que je suis une pauvre âme esseulée.

Une fois rentrée après quelques rendez-vous, je décide d’aller prendre une bonne douche pour avoir le temps de me préparer. Depuis le soir où elle était venue à l’appartement pour voir le film que nous n’avions pas pu regarder en plein air, je n’avais pas revu Danielle. Je n’avais pas beaucoup d’amis dans ma vie mais je peux dire que Danielle en fait partie. Je ne la connais que depuis peu de temps mais je l’apprécie déjà beaucoup. C’est étonnant comme des gens que l’on connait à peine peuvent devenir déjà importants dans la vie. Je sais que j’ai toujours été attirée par les hommes et jamais par une femme. Pourtant avec Danielle, je pourrais me poser des questions. Je ne sais pas comment expliquer cette envie de vouloir la revoir. Et comme j’avais envie de sortir faire la fête, je lui avais envoyé un message pour lui proposer de m’accompagner. Après un court échange, nous nous étions mis d’accord pour se retrouver devant le Ministry of Sound vers vingt-deux heures. Ça me laissait assez de temps pour me préparer. Je suis une jeune femme qui fait très attention à son image. Je suis belle, je le sais et je veux que tout le monde le remarque. Pour ce faire, je ne peux pas sortir sans avoir pris le temps de faire en sorte d’être la plus belle. Je ne sors pas pour draguer mais si quelqu’un peut me remarquer, autant faire en sorte d’être jolie. Malgré tout, je fais en sorte d’être naturelle et non pas cachée sous dix couches de fond de teint.

Une fois prête, j’appelle un taxi et quelques minutes plus tard, je sors de mon appartement. Je monte dans la voiture, annonçant au chauffeur le lieu où je souhaite me rendre. La ponctualité est pour moi une qualité très importante. Pour cette raison, j’arrive toujours en avance à mes rendez-vous. Ce soir, c’est donc avec un peu d’avance que j’attends Danielle devant l’entrée de la boîte de nuit. Elle ne tarde pas à me rejoindre et un sourire illumina mon visage. « Très en beauté dis-moi. » Quand je parle, je suis toujours honnête. Je ne parle jamais pour dire des bêtises. Tout le monde le sait. « Prête à faire la fête ? » Je l’invitai à passer devant pour entrer dans la boîte.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4992
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Having the time of your life (Danielle)
message posté Sam 25 Mar - 14:15 par Danielle Montgomery
Having the time of your life
EXORDIUM.
Danielle avait fini de se préparer depuis quelques minutes déjà lorsque son chiot Cookie vint lui faire la fête. Elle était rentrée depuis un moment déjà et lui avait fait la fête lorsqu’elle était rentrée de son après-midi shopping mais comme souvent, lorsqu’il était en manque de tendresse, il revenait vers elle. Instinctivement, elle le prit dans ses bras pour le câliner, lui faisant des bisous par la même occasion, lui parlant aussi. Parce qu’elle était persuadée que toute personne normalement constituée parlait à son chien. « Mais oui que tu es beau, mais oui. Qui est le plus beau ? C’est toi bien sûr. » Quelques minutes plus tard, elle le relâcha, le posant sur son lit pour qu’il puisse y pendre place comme souvent quand elle partait. Elle savait que s’il avait besoin, il était capable de sauter et d’aller où il voulait.

Décidant qu’elle était prête à partie, elle se rendit compte que Cookie avait laissé des poils sur sa robe. Bien sûr qu’il avait fait ça. Pourquoi n’y avait-elle pas pensé ? Il laissait toujours des poils sur ses habits mais il était tellement mignon qu’elle l’oubliait à chaque fois et que du coup, elle se retrouvait dans la même situation. Avec le temps, elle aurait dû apprendre de ses erreurs mais ce n’était pas le cas. Les yeux de son chiot la faisaient toujours flancher. Elle décida alors de se changer rapidement. Elle qui avait mis plus d’une demi-heure à choisir sa tenue devait maintenant en trouver une autre et elle n’avait aucune idée de quoi choisir. Si elle ne les avait pas pris à la base, c’était que ça ne devait pas être la bonne si ? Elle repassa un coup d’œil dans la penderie puis décida qu’une robe rouge ferait l’affaire. Non seulement elle aimait cette couleur mais en plus, elle n’avait pas vraiment le temps de chercher autre chose. Par chance son maquillage allait aussi avec sa nouvelle tenue. En même temps, elle se maquillait quasiment toujours pareil donc ce n’était pas vraiment une surprise. Malheureusement, rejoindre Romane à pieds n’était désormais plus une option. Elle avait perdue trop de temps et opta alors pour un taxi. Il fallait cependant qu’elle rejoigne la route principale pour en trouver un plus facilement. Elle qui n’aimait pas payer autant d’argent pour rien dû se faire une raison. C’était pour retrouver Romane et ça c’était plus que suffisant pour lui permettre d’oublier ce petit désagrément.

Danielle trouva rapidement Romane devant le club. Elle était pile à l’heure. Heureusement pour elle parce qu’elle avait cru comprendre que la jeune femme n’aimait pas les gens qui arrivent en retard. Ce n’était pas que Danielle les aimait vraiment mais elle avait l’air un peu plus tolérante que la jeune femme sur le sujet. Elle s’approcha d’elle acceptant son compliment avec grand plaisir. Ce n’était pas qu’elle n’aimait pas les compliments, elle aimait ça bien que parfois elle puisse en trouver certains inappropriés mais avec Romane c’était différent. Elle aimait savoir que ce qu’elle pouvait lui porter, lui plaisait. « Je ne peux que te retourner le compliment. Tu es vraiment magnifique. » Elle n’ajouta pas un « ce soir » parce que la Montgomery avait trouvé l’Australienne magnifique dès la première fois qu’elle l’avait vu. Elle était d’ailleurs persuadée qu’elle était belle en toutes circonstances, même si elle était amenée à la voir en train de pleurer. Romane lui demanda alors si elle était prête à faire la fête. « Absolument. Et j’espère que toi aussi parce qu’on ne vient pas pour partir dans quatre heures. » Depuis qu’elle avait appris sa maladie, Danielle était une grande fan de faire la fête jusqu’à pas d’heure, qu’importe les conséquences sur son corps. Après tout, son corps lui faisait des misères par lui-même alors elle pouvait bien lui en faire quelques-unes bien que toute personne normalement constituée lui donnerait un break.  Elle passa devant son amie tandis qu’elle pénétrait dans le club. Elle ne connaissait pas du tout l’endroit et c’était l’occasion de découvrir quelque chose de nouveau. « Tu es déjà venue ici ? »
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 5466
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Didonato
» Âge : Twenty Nine, Née un 29 février.
» Schizophrénie : La jolie militaire (e. stone) & la rousse rebelle (s. turner) & la jolie mère célibataire (b. lively)
# Re: Having the time of your life (Danielle)
message posté Dim 2 Avr - 20:34 par Romane L. Fetherstonhaugh
Having the time of your life
EXORDIUM.
Depuis quelques problèmes durant mon adolescence, je fais très attention à mon apparence. Des problèmes avec des jeunes de mon âge m’ont conduit à un geste assez impardonnable. Celui de vouloir mettre fin à mes jours. Aujourd’hui je le regrette et depuis j’ai extrêmement changé. J’accorde énormément d’importance à mon apparence. Comme si c’était le seul moyen de plaire aux autres. Je veux que l’on me remarque pour de bonnes raisons et non plus comme la fille faible, toujours en recul sur la vie et les gens. Tout en m’admirant dans le miroir, je me remémorais ce triste passage de ma vie et aujourd’hui, c’est une bien belle revanche que j’ai pris. Mes faits et gestes ne sont pas toujours les meilleurs car tout le monde sait que je suis prête à tout pour obtenir ce que je veux, mais je préfère être comme ça plutôt que la fille faible et sans personnalité qui a rythmé mon enfance ainsi que mon adolescence.

Arborant une belle robe noire et des escarpins assortis, je laissai pendre ma longue chevelure foncée. J’aime être classe et les vêtements noirs sont souvent le reflet que je veux montrer. D’ailleurs, il suffit d’ouvrir mon dressing pour comprendre qu’il s’agit de ma couleur préférée d’un point de vue vestimentaire. Au vu de ma corpulence, je peux me permettre toutes les fantaisies que je souhaite mais cela ne serait pas en accord avec ma personnalité. Je préfère la discrétion plutôt qu’on puisse me remarquer de loin. Si cela doit arriver, je préfère que ce soit par mon charme naturel et non par un quelconque artifice.

J’étais arrivée bien en avance devant l’entrée de la boîte. Je n’aime pas être en retard, mais ce soir je le regrettais un peu. N’ayant pas envie de me promener avec un gros manteau, je portais un blazer au-dessus de ma tenue et je commençais à avoir froid. Cela m’apprendra de n’avoir que la peau sur les os. Il faut dire aussi que j’ai toujours été habituée à la chaleur, quand je vivais en Australie et ici à Londres, j’ai toujours froid. Mais cela valait le coup d’attendre un peu, surtout quand je vis arriver Danielle, toujours aussi charmante. Je ne mis pas longtemps avant de la complimenter. « Je t’en remercie. » Répondis-je en souriant quand elle me rendit mon compliment. Je lui fis rapidement la bise pour la saluer. La politesse était une valeur à laquelle j’accorde beaucoup d’importance.

Danielle me rassura. Elle était tout aussi motivée que moi pour faire la fête ce soir et nous ne retrouverons pas nos lits de sitôt. « Alors nous resterons jusqu’au bout de la nuit. » Dis-je d’une voix enjouée. J’aurai tout le loisir de dormir le lendemain. Qui plus est, étant encore jeune, je n’avais pas besoin de beaucoup d’heures de sommeil pour retrouver la forme. Cela ne me tracassait pas de rentrer tôt le lendemain. J’invitai Danielle à entrer la première dans la boîte. Je déposai ma veste aux vestiaires prévus à cet effet. Comme je connais les lieux, je connais les habitudes aussi. « Oui je suis déjà venue quelques fois. Je ne sors pas toutes les semaines, mais dés que je sors, je viens ici. » Puis nous avancions encore plus dans la salle. « On commence par aller chercher à boire ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4992
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Having the time of your life (Danielle)
message posté Jeu 13 Avr - 18:30 par Danielle Montgomery
Having the time of your life
EXORDIUM.
Danielle avait cette envie irrépressible de plaire à Romane. Elle ignorait pourquoi mais c’était comme ça, c’était plus fort qu’elle. Les premières fois, elle avait caché un peu sa personnalité pour qu’elle puisse l’apprécier, pour qu’elle puisse l’aimer puis était devenue plus elle-même. N’étant pas le genre de fille à être méchante ou complètement différente de la personnalité qu’elle avait pu montrer à la belle, ça n’avait pas dû trop la choquer. Danielle n’était pas le genre à être embêtante à part si quelqu’un la lançait sur la planète ou les animaux. C’était vraiment le sujet qui la faisait réagir au quart de tour. Elles n’en avaient pas encore parlé pour le moment et Romane n’avait donc pas eu à subir ses foudres si leurs opinions avaient été trop divergentes.

Elle était donc arrivée à l’heure, malgré son changement de tenue, chose qu’elle n’était pas persuadée puisse être possible. Après s’être complimentées l’une et l’autre, elles se firent la bise puis entrèrent dans le club. Danielle était curieuse, elle ne connaissait pas l’endroit et pourtant, elle avait fait plus d’un club dans Londres. Ces derniers temps, c’était même la championne pour sortir presque tous les week-end. Elle sortait chez des amis ou juste comme ça pour sortir et éviter de penser au reste. Certes, elle avait appris à vivre avec sa maladie mais elle avait encore du mal à s’y habituer. Danielle n’avait d’ailleurs pas pensé que cela aurait peut-être un effet sur sa soirée. Si elle avait prévue de rester jusqu’au bout de la nuit, elle espérait que son corps ne la lâcherait pas là-dessus. Elle n’était pas persuadée qu’il ferait ce qu’elle voulait parce que si ça avait été le cas, elle n’aurait en premier lieu jamais été malade. Mais elle n’y pensait pas le moins du monde, elle pensait juste à s’amuser. Elle posa alors la veste qu’elle avait prise avec celle de Romane qui lui sembla être contente de rentrer pour se réchauffer bien qu’elle n’en dit rien. « D’accord, tu pourras m’aiguiller alors. » L’aiguiller vers quoi ? Elle ne savait pas très bien, les salles qui étaient le mieux ? Les toilettes peut-être aussi. Elle aurait aussi pu dire aussi l’aiguiller sur quelles personnes étaient disponibles ou drôles si Romane les connaissaient mais elle ne cherchait pas vraiment à se caser. Ca pourrait lui faire plaisir, une nuit comme ça mais c’était tout. Et intérieurement, elle savait qu’elle ne voulait pas finir la soirée en délaissant Romane. Après tout, elles étaient venues toutes les deux et devraient repartir ensemble non ? Enfin, si son amie avait envie de repartir avec quelqu’un, elle ne la forcerait pas à rester à ses côtés. Elle sourit tandis qu’elle suivait la brunette dans la salle principale. « Oui, ça marche. » Ca tombait bien pour Danie, elle avait envie de boire pour se mettre dans l’ambiance. Ce n’était à l’origine pas son genre du tout mais depuis quelques temps, ça l’était un peu plus. Il lui arrivait parfois même de trop boire mais étant donné les prix des boissons vendues dans le club, elle n’en prendrait surement pas trop et si elle devait le faire, prendrait plutôt des softs. « Je vais prendre une vodka, tu veux quoi ? » Elle commanda les deux boissons, payant avant que Romane n’ait pu dire quoique ce soit. Elle sourit tentant de se familiariser un peu plus avec le lieu. « Il y a des salles qui sont mieux que d’autres pour en profiter ou il n’y a que celle ci? » Ne connaissant pas l’endroit, elle était décidée pour laisser Romane se charger du début de soirée. Elle était persuadée que par la suite, chacune entrainerait l’autre jusqu’à ce que leur soirée dure le plus longtemps possible.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 5466
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Didonato
» Âge : Twenty Nine, Née un 29 février.
» Schizophrénie : La jolie militaire (e. stone) & la rousse rebelle (s. turner) & la jolie mère célibataire (b. lively)
# Re: Having the time of your life (Danielle)
message posté Dim 16 Avr - 18:58 par Romane L. Fetherstonhaugh
Having the time of my life
EXORDIUM.
J’aime beaucoup m’amuser et faire la fête et pour cela, je ne connais qu’un seul endroit. C’est celui que j’avais proposé à Danielle pour passer la soirée. Elle ne semblait pas connaître mais comme je connais très bien les lieux, elle pourra me suivre et rester avec moi. C’est donc décidée que j’entrais dans la boîte, Danielle sur les talons. On déposa rapidement nos affaires au vestiaire avant d’entrer au cœur de la fête. L’ambiance semblait déjà être au rendez-vous et tant mieux c’est plus facile pour entrer rapidement dans le mouvement. L’endroit n’était pas encore bondé et il était donc aisé de circuler. L’espace d’un instant, je balaye la pièce du regard et je propose à Danielle de commencer par aller chercher une boisson. Je ne suis pas une adepte de l’alcool et je peux très bien m’en passer pour faire la fête. Mais ce soir j’ai envie de m’amuser à cent pour cent. Et donc pour cela je laisse mes limites de côté et accepte de boire un peu.

Je prends donc la direction du bar pour qu’on aille se chercher des boissons. J’ignore ce que va boire Danielle et j’espère qu’elle va se lâcher en prenant un peu d’alcool, elle aussi. Je serais mal à l’aise si j’étais la seule à boire une boisson alcoolisée. Par chance, Danielle commanda une vodka et je pris la même chose. Je n’aime pas les bières ou boissons de ce genre. Par contre les cocktails et les alcools, j’ai beaucoup de difficultés à dire non et à n’en boire que très peu. En espérant que ce soir, je ne sois pas trop saoul et que Danielle prenne peur et s’en aille. « Je veux bien d’une vodka, moi aussi. » Danielle ne me laissa pas payer les boissons et cela m’énerva un peu sur le moment. Je n’aime pas qu’on paye à ma place. Comme j’ai de l’argent, beaucoup d’argents, je n’ai aucun problème pour offrir quoi que ce soit à mes amies, surtout des verres lors d’une soirée. Mais la soirée ne fait que commencer, j’aurai tout le loisir de rendre une boisson à Danielle plus tard. Une fois le verre de vodka entre les mains, je le lève vers Danielle pour trinquer avec elle. C’est ma façon de la remercier pour le verre, surtout que nous n’avons rien à fêter.

« Il y a deux salles. Elles sont aussi bien l’une que l’autre mais ça dépend surtout du style que les gens préfèrent. »  Moi j’aime beaucoup celle dans laquelle on se trouve mais ce n’est peut-être pas le cas de Danielle. Je ne veux rien lui imposer. « Tu préfères t’amuser sur quel style de musique ? » lui demandais-je en souriant. De cette façon je pourrais lui dire dans quelle salle nous pourrions passer la soirée. Dans chacune des salles, les styles sont quand même assez variés. Ce qui permet à tout le monde de trouver un endroit pour s’amuser. « On peut aller s’asseoir dans un coin si tu veux ? Avant que l’ambiance ne soit au summum. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4992
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Having the time of your life (Danielle)
message posté Mar 25 Avr - 18:29 par Danielle Montgomery
Having the time of your life
EXORDIUM.
Danielle était du genre à payer directement sans demander l’avis. Elle n’aimait pas devoir quelque chose et c’était l’occasion comme ça de ne pas avoir de compte à rendre. Romane était comme elle et elle ne se doutait pas que ça puisse la vexer. Elle, elle l’aurait peut-être mal pris mais pas à ce point-là. Surtout qu’elles auraient surement l’occasion de retourner au bar. Elle demanda alors à la brunette s’il y avait plusieurs salles et si oui, laquelle était la meilleure. Les gens étaient souvent à préférer une ambiance par rapport à une autre ou alors c’était plus la tranche d’âge qui n’allait pas. Les lieux étaient toujours différents et c’était parfois dur de juger mais Romane connaissait les lieux ce qui aidait les choses. Là, les deux lui semblaient plus ou moins identiques et si les genres changeaient ça pouvait être pas mal. Excepté s’ils passaient une cession trop longue de musique qu’elle n’appréciait pas. « Je danse sur un peu de tout, à part du hard-rock ce n’est pas vraiment mon truc, ni la techno ou alors il faut que la soirée ai commencé depuis longtemps et que je sois dans un état d’esprit différent. » Elle se rendit compte que sa phrase pouvait être interprétée différemment. « Je ne veux pas dire, pas en fumant ou quoi mais y’a des jours où c’est plus facile à rentrer dedans que d’autres. » Danielle ne savait pas si Romane fumait, ça ne lui avait pas trop l’air d’être le genre mais parfois, on donnerait le bon dieu sans confession à quelqu’un et on se retrouve à avoir des surprises. Ce n’était en tout cas pas le genre de Danielle de fumer et elle l’avait d’ailleurs jamais fait. Certaines personnes pensaient le contraire vu sa personnalité écolo jusqu’au bout des ongles qui donnait l’impression que tant que c’était du « vert », elle était d’accord pour en prendre. Elle avait beau expliqué que ce n’était pas non plus une hippie, certains ne faisaient pas la différence ce qui au fond la faisait bien rire.

Lorsque la jolie brunette lui demanda si elle préférait danse ou s’asseoir en attendant que l’ambiance augmente, la jeune femme hésita. C’était au fond une excellente question à laquelle elle ne savait pas vraiment quoi répondre. « Je te laisse choisir. Je suis capable de danser maintenant ou un peu plus tard mais je pense que s’asseoir un petit peu évitera de renverser notre verre sur la piste de danse. » Une fois que Danielle était partie à danser, il était compliqué de l’arrêter. Elle y prenait vraiment plaisir et c’était clair et net qu’elle n’était pas le genre de personne à rester assise dans un coin pendant des heures à attendre que ça se passe. Cependant, avec un verre de vodka à la main, elle était persuadée qu’elle serait capable d’en mettre partout, connaissant sa maladresse mais aussi à cause de ceux qui la pousserait. Vu le prix du verre, elle préférait l’économiser et se poser un peu avant que les places ne soient remplies au maximum sans qu’elle ne puisse poser ses fesses. Au moins, elle s’économisait pour plus tard. «Il vaudrait peut être mieux qu’on s’économie pour après, tu en penses quoi ? Les places seront prises et on aura peut-être du mal à trouver où s’asseoir ne serait-ce que pour quelques minutes. » Elle ne doutait pas vraiment que si elles s’y prenaient bien, elles puissent trouver des places facilement en jouant de leurs charmes mais au cas où, il valait peut être mieux se préserver.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 5466
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Didonato
» Âge : Twenty Nine, Née un 29 février.
» Schizophrénie : La jolie militaire (e. stone) & la rousse rebelle (s. turner) & la jolie mère célibataire (b. lively)
# Re: Having the time of your life (Danielle)
message posté Jeu 1 Juin - 14:05 par Romane L. Fetherstonhaugh
Having the time of my life
EXORDIUM.
Je commence à avoir assez soif et même si je n’apprécie pas qu’on m’offre les consommations, je suis assez contente de passer commande. Je ne suis pas une jeune femme que l’on peut qualifier d’alcoolique mais de temps en temps j’aime bien me faire plaisir et boire quelques verres mais avec modération bien entendu. Je n’aime pas trop l’idée de perdre totalement le contrôle de mon être et de finir par faire des actes dont je ne me souviens pas le lendemain. C’est tellement affreux comme sensation que je préfère éviter et c’est pour cette raison que je bois peu. Mais cette fois c’était différent, j’ai juste envie de me lâcher un peu et pour cette raison quelques gouttes d’alcool sont les bienvenues. Danielle avait un effet positif sur moi, elle me donnait envie de m’amuser. Une fois nos verres en main je remerciai Danielle tout en faisant signe de trinquer.

La soirée commence doucement, comme dans la plupart des soirées. Il y a toujours un temps d’adaptation où les gens arrivent petit à petit et mettent du temps à se rendre sur la piste de danse. Pour les filles c’est bien plus facile que pour les garçons. Pour ces derniers, il faut déjà avoir ingurgité quelques gouttes d’alcool ou avoir l’envie de draguer la première venue. Comme  j’aime me faire remarquer, je me rends assez vite sur la piste, prête à me déhancher. Mais je ne voulais pas paraître de manière négative aux yeux de Danielle. « On est assez semblables alors. Je suis assez ouverte au niveau de la musique et en général je m’amuse un peu sur tout. Sauf sur les sons trop puissants qui rendent les gens fous. » C’est surprenant parfois l’effet que peu avoir la musique sur certaines personnalités.

Pour la suite de la soirée, je préfère demander à Danielle ce qu’elle souhaite faire. Il est rare pour moi de demander l’avis de quelqu’un mais cette fois je ne veux pas lui imposer mes choix. Il n’existe qu’un petit groupe de personnes qui ont cette chance que je me comporte de cette façon avec eux et Danielle en fait partie. « Ce n’est pas faux. Ce serait bête de gaspiller nos boissons. » Autant en profiter un peu et déguster nos verres tranquillement dans nos coins. Elle avait raison. C’est souvent le cas en soirée. Les places assises sont peu nombreuses et par conséquent elles sont très vite remplies par les premiers clients de la boîte de nuit. Donc j’acquiesçai quand elle me proposa d’aller s’économiser un peu pour le reste de la soirée. Je balayai la pièce du regard. « Viens on va aller voir par là. » Etonnamment à mes habitudes je lui attrapai le bras pour l’inviter à me suivre. J’avais repérer une petite table dans un coin de la salle. La table était entourée de plusieurs fauteuils. Je pris place et invitai Danielle à s’asseoir à côté de moi. C’était plus facile pour discuter que de s’asseoir l’une en face de l’autre où personne n’aurait rien entendu au vu du bruit assez bruyant de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4992
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Having the time of your life (Danielle)
message posté Mar 6 Juin - 22:43 par Danielle Montgomery
Having the time of your life
EXORDIUM.

Danielle avait été impatiente de retrouver Romane. Cela ne faisait pas longtemps qu’elles se connaissaient mais elle l’appréciait déjà beaucoup. Trop peut-être ? Elle n’en était pas encore au point de se demander ça mais toujours était-il que voir la jeune femme lui donnait vraiment le sourire. C’était étrange Danielle. Ce n’était pas qu’elle n’était pas du genre à ne pas avoir des amies filles mais plutôt que ces derniers temps, ce n’était pas des amis très proches avec qui elle sortait. Elle sortait qu’importe avec qui tant que ça lui faisait oublier ne serait-ce que pour quelques secondes sa maladie. Avec Romane c’était différent. Elle se sentait bien avec elle et si elle n’était pas prête à arrêter de boire quelques verres pour la soirée, disons qu’elle était prête à faire quelques efforts. Elle avait donc commandé à boire en compagnie de la brunette. C’était l’occasion, il n’y avait pas trop de monde et elles pouvaient encore s’entendre un peu parler. Ca dépendait un peu des endroits il fallait croire mais le plus important était qu’elles s’entendaient. Elle avait payé sans demander quoique ce soit si cela dérangeait ou pas Romane. Elle ne pensait pas que ce soit le cas bien qu’elle était consciente que ça l’aurait énervé elle. Elles parlèrent alors niveau musique et Danielle acquiesça. « Oui, c’est assez difficile de comprendre comment les gens arrivent à se mettre dans ce genre de transe mais soyons réalité, tu me donnes de la salsa ou danse dans ce style là et j’entre facilement en transe aussi. Enfin pas jusqu’à secouer ma tête de bas en haut. » Danielle sortait depuis peu finalement en discothèque. Etant partie assez tôt à l’étranger pour ses convictions, elle n’avait jamais pris le temps de vraiment s’amuser comme des jeunes de son âge. Elle n’en était pas mécontente mais parfois elle se sentait un peu à côté de la plaque. Elle avait alors appris à danser sur pas mal de musiques différentes, parfois des musiques qui lui étaient plus qu’inconnues et c’était ce qui lui plaisait le plus. Avec le temps, en voyageant, la salsa, la rumba et ce genre de musique était celles qui lui plaisait le plus. Le problème était plus qu’à chaque fois il fallait trouver un partenaire et ça, ça lui plaisait déjà beaucoup moins.

Elles discutèrent alors de leurs options et Romane fut d’accord avec elle. Elles allaient se poser un peu avant d’aller danser jusqu’au bout de la nuit. Parce qu’il était certain que Danielle n’allait pas laisser Romane danser que deux heures. Non non, ça ne marchait pas comme ça. Elle se laissa emporter par la belle tandis qu’elles finissaient par trouver un endroit inoccupé. Elle s’assit à côté d’elle, emplacement désigné par son amie et qui était clairement le plus adéquat. « Alors dis-moi, qu’est-ce que tu as à me raconter depuis tout ce temps ?» Elles ne s’étaient pas vues depuis un moment et Danielle était curieuse d’en apprendre plus sur ce qui était arrivé dans la vie de sa compagne de soirée.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 5466
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Didonato
» Âge : Twenty Nine, Née un 29 février.
» Schizophrénie : La jolie militaire (e. stone) & la rousse rebelle (s. turner) & la jolie mère célibataire (b. lively)
# Re: Having the time of your life (Danielle)
message posté Mer 7 Juin - 19:26 par Romane L. Fetherstonhaugh
Having the time of my life
EXORDIUM.
C’était la première fois que je me rendais dans cette boîte en compagnie d’une amie. Habituellement j’y viens seule, juste pour passer le temps mais aussi pour faire des rencontres masculines. Comme je ne suis pas intéressée par les filles, j’évite de passer trop de temps en leur compagnie en soirée. Il va de soi qu’en général je n’invite personne à m’accompagner car il est fort probable que je passe mon temps un peu partout dans la boîte en compagnie d’un charmant jeune homme plutôt que de rester avec mes accompagnants. Mais cette fois c’était différent. J’étais venue en compagnie de Danielle, une demoiselle que j’apprécie beaucoup et que je ne compte pas abandonner de toute la soirée pour flirter avec des inconnus. C’est sûr que c’est ce que je fais souvent mais ça ne va jamais plus loin. J’ai juste besoin de savoir que je plais mais je ne couche pas non plus avec des inconnus à longueur de temps. Ce soir je tente de laisser de côté mon envie de draguer et de plaire pour profiter de la soirée en compagnie de Danielle. « Je pense que c’est juste une question d’affinités avec la musique en générale. Mais pour certains styles, je pense que certaines substances doivent facilement aidé à atteindre ce niveau d’extase. » Je ne me drogue pas mais je vois souvent l’effet que ça peut faire sur des jeunes fan d’un certain style de musique.

« Donc j’en déduis que tu écoutes de la salsa ? » Comme je ne la connaissais pas très bien, j’étais assez curieuse d’en savoir un peu plus sur sa vie et ses goûts. Je n’aime pas trop la salsa. Personnellement j’écoute souvent de la musique classique. Après tout je joue beaucoup de violons à mes heures perdues et depuis que je suis toute petite. C’est assez normal que j’écoute plus souvent de la musique classique que du rock ou du rap. Mais je suis tout de même assez ouverte à différents style de musique, j’écoute à peu près de tout, sauf ce qui donne rapidement mal à la tête. Maintenant pour ce qui est de la danse, le classique n’est pas le plus pratique en soirée. Je ne m’imagine pas faire des pointes et autre mouvement à la « Black Swan ». Puis en soirée quand on veut se faire remarquer on utilise plus souvent les déhanchés. Ce soir, j’essayerai de faire le plus attention possible quand j’irai danser sur la piste.

Comme nous étions d’accord, nous décidions d’aller nous installer à une table. Je commençai à siroter la boisson que Danielle m’avait offerte peu de temps auparavant. Nous allons pouvoir discuter dans pour autant devoir crier parce que la musique couvre nos voix. Elle me demanda alors ce que j’avais à raconter depuis le temps. A vrai dire pas grand-chose. « Pas grand-chose. Je travaille beaucoup pour le moment, du coup je n’ai pas énormément de temps à consacrer au reste de ma vie. » Je fis une moue un peu triste avant de sourire. Après tout en travaillant, les sous rentrent facilement sur le compte en banque. « Et toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 4992
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Having the time of your life (Danielle)
message posté Mar 4 Juil - 13:10 par Danielle Montgomery
Having the time of your life
EXORDIUM.

Les filles étaient parties sur une conversation sur la musique. Danielle aimait bien ça même si elle n’était pas le moins du monde une experte et ne savait pas non plus chanter. La musique était un passetemps mais sans plus. Alors lorsque son amie lui supposa qu’elle écoutait de la salsa, elle sourit. « Oui, j’en écoute pas mal mais j’écoute un peu de tout comme je te disais. La salsa, je l’écoute surtout pour la danser ou m’entraîner de temps en temps pour ne pas oublier les pas. Tu sais danser la salsa ? »Danie était curieuse. Elle se disait que si Romane la dansait, elles pourraient peut-être danser ensemble. Surtout qu’elle ne trouvait pas forcément des partenaires et danser avec des amis était toujours une bonne idée.

Lorsque Danie demanda à Romane s’il y avait quelque chose dans sa vie et que ce n’était pas le cas, elle la regarda un peu surprise. Elle savait que la jeune femme sortait moins qu’elle mais ne pensait pas qu’elle n’avait rien du tout de nouveau. En même temps chaque jour de notre vie n’est pas forcément non plus la grande aventure du siècle. Et heureusement, sinon on serait quand même bien vite fatiguée non ? En tout cas, Danielle le pensait même si elle était du genre active. « Oula, il va falloir changer ça. C’est bien de travailler mais il faut aussi s’amuser. Je viendrai sonner chez toi parfois et tu n’auras pas d’autre choix que d’accepter de sortir. » Ce n’était pas que Danielle trouvait que ce soit une mauvaise chose que de travailler après tout, elle-même le faisait aussi pas mal et au fond, s’il fallait, Romane serait parfois de sortir à des évènements sportifs et elle sonnerait pour rien à sa porte tout en sentant son cœur se serrer de ne pas voir son visage dans l’encadrement. Elle voulait juste que l’australienne s’amuse bien que ça lui convenait peut être au fond de ne pas trop sortir. Elle ne la connaissait pas assez pour savoir vraiment ce qui faisait entièrement plaisir à son amie. Lorsque Romane lui retourna la question, elle réfléchit un instant. « Oh bah pas grand-chose de nouveau non plus. Le travail aussi et quelques soirées avec des amis par ci par là. Enfin je vais surement aller rendre visite à ma sœur dans pas longtemps. Elle habite aux USA et elle me manque beaucoup. » Danielle n’avait pas vu sa sœur depuis tellement longtemps que parfois, elle se demandait si elle était bien encore là en chair et en os. Elle la voyait à travers Skype mais ce n’était pas pareil que de la toucher et de la sentir dans ses bras. Moira était celle qui la comprenait le mieux, qui savait ce que cela faisait de se sentir seule. C’était celle qui était son double, sa meilleure amie par excellence bien qu’avec le temps Danielle se soit fait de nouveaux amis. Son retour à Londres et sa sœur toujours aux USA, il avait bien fallu faire des efforts bien qu’elle connaissait ses amis d’avant .En tout cas, elle avait décidé de partir quelques semaines pour retrouver sa sœur.


 
Revenir en haut Aller en bas
Having the time of your life (Danielle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
» You met me at a very strange time of my life. |-| w/ Harley Teller
» First time of her life (PV Kitrina)
» thybalt › you met me at a very strange time in my life
» This is your life and it's ending one minute at a time. ▽ Jude
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London :: Ministry of Sound-