Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #22 !
LC vient d’enfiler sa 22ième version, dont vous trouverez tous les détails par ici.
La chasse aux fleurs.
Une chasse aux fleurs est en cours où mêmes les allergiques peuvent jouer. Plus d'infos.
On a besoin de vous !
Si vous avez des idées, des suggestions ou autre à nous faire par quant à l’intégration sur le forum, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

joli petit papillon, tu papotes et ris de bon cœur (léonie)

avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 16/03/2017
» Messages : 525
» Pseudo : bermudes.
» Avatar : lili reinhart.
» Âge : 23 yo.
» Schizophrénie : kiddie, la licorne.
# joli petit papillon, tu papotes et ris de bon cœur (léonie)
message posté Dim 9 Avr - 10:22 par Lioba Roy-Stozzi
“- Alors ?
- Alors quoi ?
- Comment ça s’est passé ?
- Quoi ?
- Ta première peinture de groupe ? La famille en pense quoi ?
- … Il est sept heures du mat, boss merde. De quoi est-ce que tu parles ?
- Lioba. C’est pas aujourd’hui que la famille vient récupérer le tableau ?”

Putain.
Merde.


Dans ton cerveau, ça marche à mille à l’heure. Tu te lèves de ton lit, et tu regardes le tableau devant toi. Tu l’a mis là hier pour une raison. Oui, ils viennent le chercher aujourd’hui. L’un d’eux vient en tout cas. La rousse. Tu souris en regardant les cheveux ondulés roux sur le tableau. T’as pris plaisir à les dessiner, à les peindre. Pleins de nuances et des boucles presque parfaites. Ouais, si y’avait bien une personne qui avait pas été un peu une plaie à peindre, c’était elle. Léonie qu’elle t’as dit qu’elle s’appelait quand ils se sont présentés. Et c’est elle qui vient le récupérer aujourd’hui, le tableau. Mais sincèrement, tu sais bien que ça fait partie de la vie du peintre d’encaisser les avis des autres, mais t’en as tellement rien à faire de leurs avis, aux uns et aux autres. Si t’avais envie d’avis, tu montrerais tes toiles plus souvent. Celle ci, elle a rien de personnel, c’est un portrait de famille. Quelle famille se fait encore peindre au jour d’aujourd’hui ? Ils peuvent pas juste se faire photographier comme toutes les familles normales ?
T’attrapes rapidement l'élastique à côté de ton lit et enferme tes cheveux avec dans cette si représentative petite queue de cheval haute parfaite. Puis, aussi rapidement, tu te lèves, et tu t’habilles. Tu sors de ta chambre, et t’embarque le tableau avec toi. Tu le poses sur le canapé, tu t’prends un café, et tu vois que y’a des tartines à côté du frigo, en dessous d’une cloche. Tu penseras à remercier ta cousine la prochaine fois que tu croiseras. Tu finis d’engloutir, d’une façon pas réellement classe ton petit déj et tu files dans la salle de bain pour t’brosser les dents et t’mettre un coup d’eau sur le visage, en plus de ton masque du matin. Et elle est là, ta cousine, dans la douche. “T’aurais pas juste pu attendre que j’sorte ?” “Non. C’est une urgence. Désolée, j’te revaudrais ça.” Et tu sors de la salle de bain en catastrophe. C’est drôle. T’en as rien à faire pourtant. Et tu cours partout, comme si c’était le jour le plus important de ta vie. Tu recours dans la salle de bain aussi, parce que t’as oublié un truc. “Oh en fait…” “LIOBA !” “Excuse moi, excuse, juste, merci pour les tartines.” “Ouais, de rien. Maintenant laisse moi me doucher tranquille, s’il te plait.” Tu souris doucement. T’aimes bien, parfois, la mettre dans tous ses états, ta cousine.

Et tu reviens dans la salle de bain, pas essoufflée ou pas, mais tu te laisse quand même tomber sur le canapé, à côté de la toile. Tu la regardes pas une dernière fois ou quoi, non. Tu t’assois juste à côté, et t’attends. Tu fixes le mur face à toi, derrière ce mur, y’a un couloir, et dans ce couloir, la porte d’entrée. T’attends le bruit de la sonnette, t’attends que cette Léonie arrive, rapidement. Tu pourras lui donner la peinture, et la laisser s’en aller, comme ça. Et ça t’auras faire perdre que quelques minutes sur ton planning de la journée. Même si ce planning, tu sais pas encore trop ce que tu vas en faire, ni de quoi il va être fait. Et la sonnerie retentit. Tu cours pas jusqu’à la porte, tu marches, tranquillement. Et t’ouvres, devant une fille, une rousse, cette Léonie. Tu peux bien dire c’que tu veux, elle est belle, cette Léonie, c’est pour ça que t’as bien aimé la peindre aussi. Parce que t’aimes peindre les belles choses. “Bonjour.” Tu l’invites à rentrer chez toi, en ce beau Samedi matin, et tu fermes la porte derrière vous. “Le tableau est sur la canapé dans la salle. Vous voulez un café, un thé, quelque chose ?” Ça te fait pas bizarre de la vouvoyer. Après tout, t’as l’habitude de vouvoyer tout le monde de là où tu viens. Alors non, c’est même carrément normal pour toi. Ça devrait prendre que quelques minutes, pas vrai ? Après tu pourras vaquer à tes occupations. Pas vrai ?
papillon rouge et citron
Revenir en haut Aller en bas
joli petit papillon, tu papotes et ris de bon cœur (léonie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
» J'ai un joli petit lot de noix de coco, dibidibi ~
» Vole petit papillon !
» « Vogue, vogue mon joli petit bateau » - Adeline A. Romanov
» Joli-Trou, une localité succulente
» Les Toiles Illuminent Mon Coeur -PV Petit Mirage-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London :: Brixton-