Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #22 !
LC vient d’enfiler sa 22ième version, dont vous trouverez tous les détails par ici.
La chasse aux fleurs.
Une chasse aux fleurs est en cours où mêmes les allergiques peuvent jouer. Plus d'infos.
On a besoin de vous !
Si vous avez des idées, des suggestions ou autre à nous faire par quant à l’intégration sur le forum, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Une soirée à l'eau...

avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 676
» Avatar : the Queen.
» Âge : 91 ans.
# Une soirée à l'eau...
message posté Dim 9 Avr - 14:54 par Her Majesty
Une soirée à l'eau...

LONDON CALLING TO THE FARAWAY TOWNS



Chaque année à Greenwich, s'invitent les plus beaux bateaux du monde à l'occasion de la Tall Ships Regatta. Des trois-mâts et autres bateaux en tout genre s'arrêtent au bord des quais et accueillent les passants pour une petite visite. Exceptionnellement cette année, l'un des plus grand d'entre eux accueille des passagers pour une soirée et une nuit entière à voguer sur la Tamise.

Une soirée sur un bateau, voilà quelque-chose qui fait rêver. Pour cette soirée, les choses ont été faites en grand. Départ prévu à 19H précises, pour un retour sur la terre ferme le lendemain matin à 10H. Les tickets ont été gagnés pour certains, achetés pour d'autres, offerts peut-être, ou encore payés à moitié prix grâce à des promos chocs. Tout a été fait pour avoir le plus de monde possible.


Il est maintenant 19H01 et le bateau vient de quitter le port pour sa folle soirée. Tous les passagers sont bien arrivés, et l'euphorie est présente. Il ne vous reste plus qu'à aller visiter tout cela, trouver votre cabine, faire un repérage des lieux, trouver le buffet, admirer le paysage, ou encore vous la jouer Titanic à l'avant du bateau (si Rose pensait pouvoir voler, pourquoi pas vous ?).
Vous êtes ici pour plusieurs heures, ce qui vous laisse pleinement le temps d'en profiter.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 16/03/2017
» Messages : 525
» Pseudo : bermudes.
» Avatar : lili reinhart.
» Âge : 23 yo.
» Schizophrénie : kiddie, la licorne.
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Lun 10 Avr - 14:29 par Lioba Roy-Stozzi
Cette soirée, t’avais envie d’y aller. Dès que t’avais entendu l’annonce, dès que t’avais vu le prix des places, t’avais sauté dessus. Et t’avais offert une place à ta cousine, et une à Shiraz. Pourquoi Shiraz ? Sans raison. T’avais envie de lui faire plaisir. De l’aider, peut-être. Mais ce qui est clair, c’est que t’as prévu de garder tes yeux sur elle toute la soirée. Pas que t’aies peur. Mais t’as envie d’être avec elle, un peu plus à chaque fois que tu la vois.

Lioba !” Ta cousine t’appelles, de là où elle t’attend, à la porte. T’enfiles tes chaussures, rapidement, prend ton manteau, et tu te dépêches de sortir. Et vous prenez le bus, ô suprise. Vous mettez un bout de temps avant d’arriver sur place, mais c’est pas trop grave. T’as le temps. Tout le temps. Vous êtes en avance après tout. Très en avance. Arrivées sur place, ta cousine et toi, vous marchez un peu dans le quartier. Personne n’est là pour l’moment, et t’aimes pas attendre en faisant rien. Alors tu marches, tu regardes les gens marcher, tu regardes certains magasins fermer, d’autres, tu les visites, tu ressors avec quelques paquets, sous les yeux totalement dépités de ta cousine. Elle a pas tord.

Et enfin, au bout d’une bonne demi-heure, c’est l’heure d’embarquer. Y’a tellement de monde. Tous différents. Et tu cherches Shiraz du regard, mais tu la vois pas encore. T’espères juste qu’elle est là. Tu marches sur le pont, regardant à droite, à gauche, à la recherche de cette crinière châtain. Tu regardes partout, partout sauf devant toi. Et pas un, pas deux, tu fonces dans quelqu’un. Tu relèves la tête, et tu souris. Ta cousine, elle est partie de son côté depuis un bout de temps déjà. Heureusement, t’avais pas vraiment envie de lui expliquer comment tu connaissais et qui était pour toi l’énergumène posté devant toi sur qui t’avais foncé si allégrement.

Tiens donc. Solal. Je savais pas que tu serais là. Quelle bonne surprise...” Ta voix est pas moqueuse, ou peut être un peu. Mais  ouais, t’es contente de le voir. C’est cool.

@Solal D. B. Fitzgerald
Revenir en haut Aller en bas
avatar
she was only half  bird now, and the other half song.
she was only half bird now, and the other half song.
» Date d'inscription : 06/06/2015
» Messages : 2291
» Pseudo : like animals (noha)
» Avatar : alicia vikander
» Âge : 32 yo
» Schizophrénie : julian (stan) ; theodore (dornan) ; vince (fernandez) ; gale (barnes)
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Mar 11 Avr - 0:22 par Lyanna Belshaw-McAlister
Je me penchais lentement vers le rebord du bateau. Les mâts se croisaient sous les arabesques du ciel. Je fermais les yeux en humant les effluves humides de la tamise. Mon coeur avait si longtemps regardé la mer mais les rivages clairs de l’Australie se mourraient entre les arcs fissurés de Londres. Je me détournais du paysage afin de retrouver les lumières du port. Le phare ne conduisait nul part. Il s’agissait d’une seule nuit, d’un circuit fermé autour de la capitale anglaise. Je relevai la tête vers la silhouette de Maura. Elle avait enfin accepté de m’accompagner - loin de tout, loin des bruits de la rue et des conflits à propos de notre père. Je ne voulais plus penser à ses absences. Les étendues goudronneuses s’amenuisaient dans l’horizon, offrant à mes yeux la beauté des ressacs et des ondes liquides. Il était déjà dix neuf heures. Le moment des départs et des conciliations. Je posai la main sur le poignet de ma soeur, l’entraînait au milieu des silhouettes mondaines et des tables dressées dans la salle de réception. Je pris un verre de champagne et l’invitait à me rejoindre contre la rampe. La liberté déployait ses ailes son visage. Elle nous couvrait face aux vents. Liam était resté pour garder notre fils. Pour une fois, il était rentré plus tôt. Je plissai le front. Je ne parlais pas de ses absences, ni de la douleur inhérente à la solitude. Mes troubles alimentaires oscillaient entre anorexie et crises boulimiques. Je voulais manger mais je ne supportais plus le goût de la nourriture. Je bus une gorgée d’alcool. «On a toujours aimé l’océan. Tu te souviens? » Des escapades sur les plages de Sydney. Des bains de minuit et des feux de camps. Des histoires effrayantes et des morceaux joués à la guitare. Elle était plus jeune - mais deux années d’écart avaient creusé un fossé entre nous. Je souris en effleurant sa joue. «Ta joue est toute rouge. Tu as froid? » M’enquis-je d’une voix fluette.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 04/05/2015
» Messages : 4191
» Pseudo : lindsay.
» Avatar : mila kunis.
» Âge : vingt-neuf ans.
» Schizophrénie : remy & maura.
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Mar 11 Avr - 11:44 par Danny Callaghan
Elle l'avait vu sur une affiche accrochée sur la vitrine d'un magasin, le nom en lettres blanches de la Tall Ships Regatta. Elle y avait jeté un coup d'œil très rapide, Danielle, prête à continuer sa promenade, pas très intéressée au début, mais la photo l'avait contrainte à s'arrêter et à vouloir acheter des tickets. A moitié prix, elle avait sauté sur l'occasion pour en prendre deux et convaincre Walt de l'y accompagner. Les arguments n'avaient pas été difficiles à trouver, ce besoin irrépressible de faire une pause, de s'éloigner un peu du bar, de voir et vivre autre chose. Elle eut l'impression de ressentir un vent de fraicheur à l'idée de briser, le temps d'une nuit, leur routine. Le bateau était immense, le bois du pont lui rappelait les longues traversées en mer pendant ses voyages, l'odeur marine enivrait tous ses sens. Les immeubles se transformaient en mâts, en ancre, et plus rien ne comptait que la beauté de plusieurs bateaux qui voguaient à l'unisson sous ses yeux. Son cœur, inerte depuis plusieurs jours, accueillit un nouveau souffle de liberté, il reprenait vie face à cette étendue d'eau. La Tamise n'était pas comparable aux grands océans du monde, mais peu lui importait. Elle s'était éclipsée quelques minutes, abandonnant Walt dans leur cabine, histoire de trouver le buffet et les bouteilles d'alcool pour commencer la soirée qui s'annonçait comme la nuit la plus mémorable. Un peu bredouille, Danny ne réussit qu'à obtenir un cocktail de fruits sans alcool, avec un goût amer. Elle fronça les sourcils, laissant le liquide acre glisser sur sa langue, et les traits de son visage se transformèrent en une moue écœurée. C'était répugnant. Elle déglutit, replaçant une mèche brune derrière son oreille, bousculant un couple qui s'embrassait au milieu du couloir qu'elle empruntait pour retrouver Walt. Il devait goûter cette horreur, lui aussi. Solidarité oblige. Elle ouvre la porte de la cabine, sans discrétion, son verre de fruits dans une main pour l'élever comme un trophée. « Trop de gens amoureux sur ce bateau, ça me donne la nausée. » Elle fit la moue, plissant le nez malgré son sourire espiègle et son regard rieur. Son bras s'enroula autour de celui de Walt pour l'entrainer hors de leur cabine. « Faut absolument que tu goûtes ça. » souffla-t-elle en approchant le cocktail immonde contre les lèvres de son meilleur ami.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 08/11/2016
» Messages : 2004
» Pseudo : lindsay.
» Avatar : amber heard.
» Âge : trente ans.
» Schizophrénie : remy + danny.
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Mar 11 Avr - 13:54 par Maura Belshaw
Avec douceur, elle bouge son pied droit pour en effacer la gêne de marcher avec des chaussures trop hautes et elle se penche légèrement, glissant le bout de ses doigts fins sur sa cheville et en masser le muscle douloureux. Elle avait perdu le fil de la conversation avec sa sœur, heurtée par la gêne soudaine dans son pied et l'envie dévorante de retirer ses chaussures pour les jeter par dessus le bord du bateau. Malgré les compliments de son ainée, malgré la beauté qu'elle ne cessait de lui attribuer, Maura se laissait atteindre par des doutes imaginaires. Elle n'était pas douée pour marcher avec ce genre de chaussure. C'était sa grande sœur, la beauté de la famille. Elle se trouvait alors bien ridicule dans sa robe, peu lui importait que Lyanna ait réussi à la coudre à la perfection pour que le tissu épouse ses formes. La peur de lui faire honte l'empêchait de profiter, pour l'instant, pleinement de la soirée. Elle se redressa à ses côtés, tirant doucement sur le tissu pour qu'il recouvre un peu la peau nue de ses genoux. Penchée au-dessus de l'eau, elle en regardait les vagues qui s'écrasaient contre la coque, émerveillée par le spectacle des bateaux au loin. Elle les fixa un instant, Maura, dans un silence admiratif et respectueux, alors que la voix mélodieuse de sa sœur s'invitait à nouveau dans ce moment. Elle se souvenait, oui, du bleu unique de l'océan, tantôt foncé, trop sombre et perturbant, tantôt trop clair, à peine visible à l'œil, les grains de sable qui s'enfonçaient entre ses orteils, et les vagues immenses. Tels des murs d'eau majestueux sur lesquels Maura avait toujours aimé volé avec sa planche de surf. Elle se redressa sous les doigts de sa sœur posés sur sa joue, dans une caresse trop maternelle. « T'as pas été très généreuse sur le tissu quand t'as cousu ma robe, c'est tout. » Le vêtement était parfait, avec assez de tissu. Elle ricana, le nez légèrement plissé, ses lèvres courbées en un sourire lumineux. « Non, j'ai pas froid, ne t'inquiète pas. » Elle lui souriait, espérant que la soirée reste aussi légère. Un air de malice parcouru ses traits. « Les feux de camps, ça me manque. Avec nos histoires de fantômes. Le surf aussi. C'est pas sur la Tamise qu'on va pouvoir en faire. » Ni réaliser leurs concours de plongée. Elle avait la voix nostalgique, mais le regard brillant, d'humeur à se moquer de l'Angleterre qui paraissait bien fade, tout à coup, à côté du pays du Soleil. « Tu penses qu'ils ont prévu quelque chose pendant la soirée ? Si ça se termine en thé dansant, je repars direct à la nage, t'es prévenue. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
she was only half  bird now, and the other half song.
she was only half bird now, and the other half song.
» Date d'inscription : 06/06/2015
» Messages : 2291
» Pseudo : like animals (noha)
» Avatar : alicia vikander
» Âge : 32 yo
» Schizophrénie : julian (stan) ; theodore (dornan) ; vince (fernandez) ; gale (barnes)
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Mar 11 Avr - 15:02 par Lyanna Belshaw-McAlister
Mes yeux étaient noyées sous les ombrages de la tamise. Les vagues ondulant sur la coque, comme pour se moquer des ondulations instables du bateau. Le vent tombait. Il filait sur les contours de la ville qui s’éloignait sous les flots. Je fixais l’horizon. J’imaginais le visage de mon fils, souriant face aux caresses de Liam. Amusé par les images colorées qui se dessinaient sur le téléviseur. Ils me manquaient. Mais je ne voulais pas partir d’ici. Je ne voulais pas plonger dans l’eau pour les retrouver dans une routine étouffante. Londres m’oppressait. Il m’entourait dans un nuage d’asphyxie constante. Mes doigts tremblaient au contact du métal. J’étais lasse et fatiguée. La privation avait purifié mon corps. Mais le coeur malade devenait nostalgique. Il se souvenait des chants des mouettes sur les rivages d’Australie. De la couleur de l’azur débordant de gaieté et d’insouciance. Je me tournais vers Maura. La robe ceignait parfaitement sa silhouette. Elle était magnifique avec ses formes voluptueuses et le relief de ses hanches féminines. Elle possédait tout ce qui me faisait défaut. Le caractère. La force. L’élégance naturelle. Ses cheveux balançaient dans un mouvement suave, alors qu’elle se penchait vers le bord. Elle était prise au piège, à des kilomètres de la terre. Son coéquipier n’était pas là pour la sauver. Pour nous sauver. Je serrais les dents, sentant l’allégresse de notre rencontre se distiller sur mes paupières. Je n’avais pas oublié. Un homme m’avait regardé. Un homme m’avait complimenté. C’était stupide mais l’absence de Liam me rendait avide d’un autre. Qu’importe ses efforts, je me sentais perdue. Ma vision de l’existence devenait floue. Je n’avais toujours pas répondu aux questionnements de Maura car j’ignorais les raisons de ma haine. J’ignorais pourquoi mon coeur avait décidé de rejeter notre père. Je soupirai en souriant. «Il faut montrer tes atouts si je veux voir mes neveux un jour! » Me moquai-je en effleurant son bras. Je la bordais en m’approchant de son visage. De nous deux, j’étais la défaillante. La petite. La toute frêle. Mais elle voyais la beauté dans nos souvenirs passé. Elle me regardait à travers la mémoire juvénile. «Tu me laisses pas ici. Je lance les gardes-côtes à tes trousses. » Raillai-je en secouant mon verre sous son nez. «Puis, je suis déjà pompette. Faut que tu veilles sur moi ce soir. » Murmurai-je en lui adressant un clin d’oeil taquin.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 08/11/2016
» Messages : 2004
» Pseudo : lindsay.
» Avatar : amber heard.
» Âge : trente ans.
» Schizophrénie : remy + danny.
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Mar 11 Avr - 16:38 par Maura Belshaw
Elle plisse les paupières, laissant ses doigts effleurer la couture de la robe au niveau de sa poitrine, troublée par le décolleté plongeant qu'elle porte ce soir. Maura avait toujours préféré se cacher sous des vêtements trop larges, trop masculin, parce qu'elle les jugeait toujours plus confortables et plus pratiques aussi. Elle avait passé les dernières heures de son après-midi à s'habiller, se coiffer, se maquiller dans sa salle de bain, eut à peine le temps de préparer son sac pour la nuit, noyée sous un tas de conseils de beauté de sa sœur. Elle s'était rongée les ongles, aussi, écaillant son vernis sous le regard agacé de Lyanna, le cœur battant à lui en exploser la poitrine, les mains moites. Elle ne se sentait jamais prête, Maura, lorsqu'il fallait porter une robe qui dévoilerait alors un peu trop ses jambes, son dos ou son cou. Machinalement ses doigts remontèrent les bretelles du vêtement contre ses épaules, un geste inutile qu'elle ne cessait plus de faire depuis deux longues heures. « Montrer mes atouts, ça implique forcément que je me retrouve à moitié nue ? Tout est là-dedans. » souffla-t-elle, tapotant son doigt avec douceur contre sa tête. « Je sais faire une clé de bras en moins de cinq secondes à n'importe qui et je connais pleins de blagues, ça compte pas ? » Elle fixa sa sœur, de ses yeux pétillants, échappant un petit rire d'entre ses lèvres. L'air marin embaumait son esprit, mais elle était toujours assez lucide pour exploiter son humour débile. Et puis, la vision de ses futurs enfants avait disparu, c'était flou, presque inexistant, elle s'interdisait d'y penser en général, pas tant que le deuil de son premier enfant n'était pas terminé. Mais Lyanna ne savait pas. Lyanna tanguait déjà. « Petite joueuse, donne-moi ton verre. » Elle sourit légèrement, lui dérobant sa coupe de champagne à moitié vide. « Je veillerai toujours sur toi. » Elle tapote son index sur le bout du nez de Lya. Sa voix était d'une douceur infinie, son regard rempli d'une tendresse immense pour sa grande sœur. C'était sa moitié, toute sa vie. Lya était aussi importante que Hal pouvait l'être dans son cœur et elle le savait, au plus profond de son être qu'elle veillerait sur eux, jusqu'à son dernier souffle. Elle offrit son bras, avec humour, à sa sœur. « Est-ce que madame accepte de m'accompagner ? » La moitié d'un verre et Lyanna ne tenait déjà plus debout. « Peut-être que ton futur beau-frère se trouve sur le bateau. » Ou pas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
she was only half  bird now, and the other half song.
she was only half bird now, and the other half song.
» Date d'inscription : 06/06/2015
» Messages : 2291
» Pseudo : like animals (noha)
» Avatar : alicia vikander
» Âge : 32 yo
» Schizophrénie : julian (stan) ; theodore (dornan) ; vince (fernandez) ; gale (barnes)
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Mar 11 Avr - 17:49 par Lyanna Belshaw-McAlister
Sa silhouette se dessinait - elle s’émancipait sous la houle mensongère d’un océan qui n’était que tamise. Je léchais la coupe de verre, absorbant les lampées gouteuses du champagne. L’ivresse était devenue si facile. Maintenant, que je le pouvais. Maintenant, que je ne mangeais plus. Je relevai la tête, laissant mes boucles onduler sur mes épaules tremblantes. Ma robe flottait autour d’une hanche droite et rectiligne. La beauté du tissu s’affichait sans l’artifice du corps. Comme si je n’étais qu’un mannequin de céramique. Comme si mon expression était figée sur le plastique. Je plissai les yeux en sautillant de joie. Les élans de vie revenaient parfois, courroucées par l’envie de tromper mon entourage. Si je bougeais, je n’étais pas malade. Mes mains se pressaient sur l’étreinte de Maura. Sa maladresse m’amusait. Elle s’était parée de bijoux parce que l’apparence exhalait une assurance fulgurante. Je secouais mes doigts en riant. Mon alliance était trop grande à présent. Elle tournoyait autour de mes articulations osseuses. Mais je refusais de la laisser tomber. «Tu me fais peur. Ne m’obliges pas à te donner un cours d’éducation sexuelle. Pour faire des bébés, être nue est plus efficace que faire des clés de bras. Puis c’est moche. Un jour tueras quelqu’un et je devrais courir dans les tribunaux de Londres. Je porte des Louboutins, aie pitié. » Soufflai-je en lui faisant une pichenette. Elle était trop grande, imposante par l’élégance de son profil. Ses jambes m’arrivaient jusqu’au cou. Je me demandais d’où lui venait toute cette grâce. Je n’étais qu’une ombre à ses côtés. Une volute qui s’amenuisait avec le temps, avec l’anorexie. Mais j’étais heureuse de cette légèreté. J’étais heureuse de me balader sur le bateau. Je m’agitais afin de reprendre mon verre. Mais elle avait les mouvements agiles. Je haussai les épaules. «Inverse pas les rôles seulement parce que tu as pris dix centimètres. Sono io la piu grande. » Déclarai-je en faisant référence à ses talons. Je pris son bras en me blottissent dans son manteau. Ma voix était fluette. Je me sentais vaciller dans l’ivresse. «Quand tu veilles sur moi. Pose ma tête sur un oreiller anti-ronflement s’il te plait. Depuis qu’on a déménagé, on dirait un camion. C’est horrible. J’ai acheté des bouchons en mousse pour Liam. Mais il ne les met pas pour faire le romantique. Je sais que s’il ronflait, je l’aurais mis dehors. » Je la suivais dans les corridors, furetant à la recherche de mon futur beau-frère. «Si tu t’entiches d’un serveur je lui laisserais un gros pourboire. On appelle ça la prestation de service. » Je pinçai les lèvres avant de m’esclaffer. L’insouciance me rattrapait. Elle m’éloignait des soucis - de la monotonie de Londres.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne avatar
membre du mois
membre du mois
» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 4638
» Pseudo : MOO'
» Avatar : ANSEL ELGORT.
» Âge : VINGT DEUX ANS + SEPT MAI MILLE NEUF CENT QUATRE VINGT QUINZE.
» Schizophrénie : LOU-ANN M. BUSBY.
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Mar 11 Avr - 20:21 par Levi G. Woodhull-Barnett

tall ships regatta : une soirée à l'eau.
Levi & Alexander



Depuis son embauche dans le service de Pédiatrie Néonatale du Great Osmond Street Hospital, le jeune homme est la « mascotte » ou la « coqueluche » de l’équipe médicale et paramédicale : c’est déjà le seul « mec » parmi la « troupe » de professionnels du domaine « infirmier. » ; dans les bureaux qui représentent les seuls endroits « dédiés » aux membres de l’équipe et « interdits » aux parents des enfants, il est toujours le 1er à « détendre » l’atmosphère avec des jeux mots « pourris » et des blagues « nulles » ; il se « dévoue » fréquemment si quelqu’un fait une demande « imprévue » de changement dans le planning ou de faire des minutes/heures supplémentaires en cas d’« extrêmes » urgences. ; avec les nouveaux nés, il se « dépatouille » comme un « chef » et avec les parents, il est « exemplaire. » Si bien qu’il y a quelques jours, une de ses « camarades » de travail est venue lui remettre une enveloppe blanche contenant 2 billets qui vont lui permettre de passer une soirée et une nuit à voguer à bord d’un grand bateau sur la Tamise à l’occasion de la Tall Ships Regatta. Alors, Levi pris la décision que c'est « son » Alex' qui n'a pas d'autres choix que de partir à l'aventure en sa compagnie !

C’est le « Jour J. » Alors qu'à 19 heures, a lieu l'embarquement à bord de l'un des bateaux à Greenwich dans l'ouest de la capitale anglaise, le jeune homme se trouve encore au Great Osmond Street Hospital dans le centre londonienne bien que toutes les pendules qu'il croise dans les couloirs entre le service et le parking de l'établissement médicale indiquent 18 heures 35. Après l'envoi du message, « Tu es où, t’es pas là. Alors, que je suis déjà là. » à son ami, le jeune homme se met en route à bord de son transport à 2 roues. Ainsi, après un trajet « musclé » à travers les rues londoniennes, Levi le gare en « quatrième vitesse » une fois au point de départ du circuit  ! Il est 18 heures 55. Alors à grands pas, il s'avance vers la foule d'habitants anglais entrain d'embarquer à bord de ce bel engin. Et après un « Je suis là. Je suis là ! » lorsqu'il a rejoint Alex, les 2 colocataires montent dans la « foulée » et dans les derniers à bord du bateau. Il appuie son dos contre le rebord et après un, « C’était moins une avec tes bêtises ! », il rit de bon « cœur. »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
elephant heart with a big trunk
elephant heart with a big trunk
» Date d'inscription : 10/04/2016
» Messages : 1020
» Pseudo : like animals :: prideissues (noha)
» Avatar : shiloh hellyeah fernandez
» Âge : 3* piece of diam
» Schizophrénie : julian (stan) ; theodore (dornan) ; lyanna (vikander) ; gale ( barnes)
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Mar 11 Avr - 23:47 par Vince D. Stafford
Je voulais m’échapper. Peut-être que les réponses se trouvaient de l’autre côté de l’horizon. La bas, sous les ondulations des nuages. Je n’étais plus un gosse. Mon coeur s’était extrait de ses rêves enfiévrés. Il tombait , se penchait sur les parois de la couveuse. Coco était presque mort. Et j’étais presque triste. Le sentiment talonnait sur ma poitrine. Je tendis les bras pour agiter les cendres de ma cigarette. On m’avait offert les tickets de l’absolution. Un tour de tamise pour mieux rencontrer les profondeurs de la vase. Londres transpirait sur la puanteur de l’eau. Les bouches d’égout s’ouvraient sous nos pieds, alors que les silhouettes s’agglutinaient vers les mâts, éblouies par les promesses d’un voyage stupide. Le soleil n’était qu’une fracture sur le ciel. Je soupirais, contournant la foule et ses soupirs agaçants. Je cherchais le regard de Romy au milieu des autres. Parce que je savais qu’elle était là. J’avais entendu dire. Ma bouche se crispait autour du filtre. Pourquoi on s’parle plus? Je lui avais demandé de partir. Et depuis, je n’étais qu’une teinte à demi colorée. Je suffoquais dans les draps où l’odeur de lavande avait remplacé la douceur du tournesol. Je voyais les sourires ternes de mamma et ses prières pour Dieu. Mais on ne pouvait pas sauver un prématuré dans le manque. Je grognai en fixant la coque. Mes bras se figeaient en croisant le profil de Romy. Mes veines se tordaient dans un effort, de retrouver la fréquence de son coeur. Je marchais avec nonchalance. J’avais le contrôle sur mes sentiments. Je n’avais pas consommé. Mes cheveux étaient propres. Ma chemise était repassée, pliée sur mes coudes. Je m’arrêtai. Je la regardais comme un inconnu. «T'es dans ma cabine. J'peux dormir dans ton lit? T’es pas obligée de dire oui. Jm’incruste anyway.» Je plissai les yeux en lui adressant un sourire de petit con.
Revenir en haut Aller en bas
Une soirée à l'eau...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 25Aller à la page : 1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London :: Greenwich :: Tall Ships Regatta-