Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #22 !
LC vient d’enfiler sa 22ième version, dont vous trouverez tous les détails par ici.
La chasse aux fleurs.
Une chasse aux fleurs est en cours où mêmes les allergiques peuvent jouer. Plus d'infos.
On a besoin de vous !
Si vous avez des idées, des suggestions ou autre à nous faire par quant à l’intégration sur le forum, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Une soirée à l'eau...

avatar
membre du mois
membre du mois
» Date d'inscription : 12/10/2014
» Messages : 16772
» Pseudo : cléa/molette.
» Avatar : garrett hedlund.
» Âge : vingt-neuf ans.
» Schizophrénie : hal + swann + bugsy.
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Sam 15 Avr - 20:22 par Walt Fowler
La mention d'un type bizarre lance Walt dans une inspection de tous les gens présents à proximité. Contrairement à Danny, son sourire s'élargit en découvrant la silhouette de Julian non loin du bar, au moins il savait vivre. Ses perspectives de soirée venaient de s'améliorer devant l'apparition soudaine de son autre meilleur ami. Cela faisait longtemps qu'il avait abandonné l'idée de les faire s'entendre par contre. Il se rappelait encore de la gueulante qu'il avait reçu quand Danny avait découvert Julian sur le canapé, c'était son appartement aux dernières nouvelles, il pouvait prêter son canapé à qui il voulait. « Tu peux lâcher mon bras ste plait, je promets que je vais pas vous abandonnez ensemble. J'ai pas envie de devoir assister à deux enterrements... Mais j'ai pas envie qu'on nous prenne pour un couple non plus. ». Impossible de draguer quand une autre femme est pendue à votre bras à longueur de temps, tout le monde savait ça. Puis, celle qui avait le plus besoin de draguer était Danny, elle ferait mieux de commencer à se comporter comme une personne célibataire. Pour le saluer, Walt échange une poignée de mains secrète avec son pote. « J'espère juste pour toi que mon chat est encore en vie ! ». Walt ne se lassait pas de voir les réactions excessives de Julian dès que son chat était dans les parages, surtout qu'il avait tendance à fixer le nouveau venu dans l'appartement. Comme il était un grand seigneur, Walt avait quand même décidé de garder son chat avec lui pendant la nuit, Julian aurait été capable de le jeter par la fenêtre après s'être fait réveiller pour la cinquième fois de suite. « Après tu t'étonnes que tu t'envoies jamais en l'air, t'as seule ambition de la soirée c'est de dormir dans ma couchette, alors que y'a tout un tas de gens célibataires et bourrés sur ce bateau. De nous trois, t'es celle qu'a le plus besoin de se faire ramoner ! Laisse nous se faire une soirée entre couilles ! ». Évidemment, Walt se tenait bien de mentionner le tout nouveau célibat de Julian et son divorce, il n'en avait parlé à personne d'ailleurs, ce n'était pas à lui de partager la nouvelle. Walt avait envie de profiter de sa soirée et que ses deux meilleurs amis en fassent de même, même si cela signifiait mettre Danny à la rue pour qu'elle se décide enfin à draguer. Une fois à la hauteur du barmaid, il commande un whisky, mais regrette presque immédiatement en découvrant la marque bas de gamme. Il grimace, mais peut-être qu'il se mettrait plus rapidement dans l'ambiance grâce à cela.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
she was only half  bird now, and the other half song.
she was only half bird now, and the other half song.
» Date d'inscription : 06/06/2015
» Messages : 2291
» Pseudo : like animals (noha)
» Avatar : alicia vikander
» Âge : 32 yo
» Schizophrénie : julian (stan) ; theodore (dornan) ; vince (fernandez) ; gale (barnes)
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Sam 15 Avr - 20:36 par Lyanna Belshaw-McAlister
IMPREVU:
 

Mon corps était ruiné. Je me tournais lentement vers la tamise. Mes paupières commençaient à trembler, comme les papillons de nuit coincés sur les lentilles brillantes du phare.  Je ne voulais plus regarder Maura. Parce que la honte succédait à la déchirure. Le ventre vide et la froideur du vent tout autour, je fermais les yeux en vacillant entre les barres métalliques. Je pouvais me glisser et sombrer dans l’eau. Ne me sauvez pas. Je n’avais pas la force de me retenir. Mes paupières étaient sèches. Comment exprimer les larmes, lorsque le coeur était aussi fade? Pour s’élever, il était plus facile de faire une obsession sur la nourriture. Je songeais aux repas qui avaient précédé la croisière, aux plateaux de petits fours et les calories que j’avais évité en me privant. Je ne faisais pas semblant avec la maladie. Les symptômes de trouble alimentaires étaient bien réels. Ce que je feignais, c’était la guérison et les périodes de rémission. Je dessinais des sourires sur ma bouche affamée. Je papillonnais, dans un regain d’énergie avant de me laisser choir sur le sol. J’avais peur des jugements - pas les autres, les miens. Je méprisais ces pensées délirantes. Je méprisais ma faiblesse et ce besoin, de me cacher derrière l’anorexie. Ce mot que je n’aimais pas. Ce mot qui entraînait la boulimie, la névrose et la folie. La main de Maura effleurait mon poignet. Son toucher me faisait mal. L’air était glacé et je n’avais pas la force de la prendre contre moi. «Je t’ai dis d’enlever ta robe, seulement pour trouver charmant. Puis faudra qu’on parle de ton choix de lingerie. » Marmonnai-je avec douceur. Tant pis, si ma voix se cassait en rencontrant son profil aigu. Tant pis si je n’avais plus de place entre les échos de la tamise. Je déglutis - je savais qu’elle le voyait. Qu’elle gardait le silence. Mais elle n’était pas là tous les jours. Elle ratait les déjeuners et mes instants de solitude. Je ne pouvais pas imposer mes faiblesses lorsqu’elle rêvait de sauver le monde de ses malfrats. Je l’avais assez condamné dans ma rancune. «Je vais bien. Je ne peux pas laisser Louis. Et Liam ne voudrait pas que je disparaisse pendant des jours. » Les choses allaient mieux. Il revenait plus tôt - il jouait avec notre fils, m’invitait parfois au restaurant. Mais je ne pouvais plus. Mon coeur l’attendait toujours. J’étais restée en suspens, et son retour, n’était que l’apparition d’une coquille vide dans ma routine exaspérante. Je le fuyais le soir, en me cachant dans la salle de bain. Lorsque ma seule libération était une chute. «Je vais prendre des vitamines et consulter un nutritionniste. Tu n’as pas besoin de me fliquer.» C’était une promesse obsolète - pour la consoler et effacer l’inquiétude de son visage. Je me forçais à sourire. Je me retournais vers la salle et ses lumières dorées. Ils avaient oublié ma présence et l’incident. Mais les moqueries étaient encore imprimés dans mon esprit. Et j’entendais en boucle : Tu es trop grosse. Tu es inutile. Ne mange pas.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne avatar
membre du mois
membre du mois
» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 4638
» Pseudo : MOO'
» Avatar : ANSEL ELGORT.
» Âge : VINGT DEUX ANS + SEPT MAI MILLE NEUF CENT QUATRE VINGT QUINZE.
» Schizophrénie : LOU-ANN M. BUSBY.
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Dim 16 Avr - 1:11 par Levi G. Woodhull-Barnett

tall ships regatta : une soirée à l'eau.
Levi & Alexander



Après avoir lu le message, « Tu joues à l'homme invisible ? » de l'étudiant en droit, Levi n'eut pas d'autres choix que d'adopter une conduite « sportive » à travers les rues londiennes entre le centre de la capitale anglaise où se situe le  Great Osmond Street Hospital et le sud de Londres où se situe, Greenwich. C'est plus à cause des minutes défilant sans qu'il ne soit possible d'exercer un quelconque dessus rappelant au jeune homme que l'heure de l'embarquement maximale approche à grands pas que le fait d'apprendre qu'Alex' est déjà au lieu de départ. Pourtant, il est au courant qu'ils ne sont pas les mêmes sur ce point là : l'un est toujours à l'heure voire en avance à ses rendez vous alors que l'autre est toujours en retard ou sur le « fil. » Et, il sait aussi que son ami n'est pas  « patient. » Alors, bien qu'il soit  « déçu » de ne pas être au bord de la Tamise avant Alex' afin de s'octroyer le droit de  lui faire une « taquinerie » sur son  « presque » retard sans que son colocataire ne soit au courant que lui même se trouve là seulement depuis quelques instants, Levi ne se gêne pas pour le  « titiller » quand même. Une mise  « boudeuse » apparaît sur son visage après son, « Pour un premier rendez-vous, tu ne fais vraiment pas beaucoup d’efforts. » avant qu'il ne rit à son « C’est parce que j’ai pas de seins, c’est ça ? » alors qu'il se palpe le torse. Avant son, « Mais non, ne dis pas n'importe quoi. » Levi lève les yeux au ciel en secouant légèrement sa tête de droite à gauche. « Je t'avais prévenu .. Pas trop de romantisme d'un coup. » A nouveau, il rit. Il fait référence à l'échange de messages qu'ils ont eu au moment de l'invitation : Alex' ne doit pas s'habituer à trop de romantisme de la part de Levi.  A son avis, c'est bon : la leçon est retenue. Au, « Allez viens, on va explorer un peu. » le jeune homme acquiesce d'un mouvement de la tête de haut en bas. « Dis plutôt que tu meurs d'envie de voir où l'on va passer notre première nuit tous les deux ! Coquin. » Il rit en laissant son colocataire prendre les devants dans l'exploration des lieux.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modérateur
Modérateur
» Date d'inscription : 13/03/2016
» Messages : 672
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : miles mcmillan, the perfect one
» Âge : vingt-cinq ans depuis le premier janvier.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) & shiraz m. monroe (t. oman)
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Dim 16 Avr - 3:02 par Solal D. B. Fitzgerald
Finalement, venir à cette soirée avait été une bonne décision. Lioba était apparue dans l'obscurité. Sans le savoir, elle me sauvait peut-être ce soir. D'avoir à briser un autre coeur, d'avoir à salir un autre corps. Pour oublier celle que je désirais véritablement au fond depuis le nouvel an. Depuis cette soirée, hors du temps, pendant laquelle Alba et moi nous étions attirés comme des aimants. Sous l'effet de l'alcool. Sous les effets de la drogue. Je relevais les yeux viers Lioba. J'avais besoin d'elle ce soir, au cas où les choses se passent mal. Mais je n'avais pas le courage de faire face à mes émotions. Je voulais juste oublier. Je lançais cette idée stupide de jeu, et fus réjouis de la réponse de Lioba. Très bien. Solal le beau gosse, le retour. Elle me devança, et je sentis sa main se déposer sur mon bras. Elle ne gagnerait pas. Je la rattrapais en riant, et l'obligeais à me faire face. Puis, sans prévenir, je l'embrassais. Avec plus d'envie, cette fois. Je m'éloignais et chuchotais :  « Et de une. Tu m'diras si le barman embrasse mieux qu'moi. Mais j'pense pas. » Je m'éloignais et fier de moi, m'étirais en souriant. Mon regard tomba alors sur ce que je tentais tant de fuir. Alba. Elle était là. Je voyais son profil se dessiner sous les lumières. Elle était magnifique. Délicieuse. Désirable. Mon coeur tambourina dans ma poitrine et mes bras retombèrent de chaque côté de mon corps. Elle ne m'avait pas vu, mais je l'avais reconnu, rien qu'à ses cheveux.  « Et de deux.... » Lançais-je à Lioba en souriant. Une pierre deux coups. J'allais la blesser, et je gagnais un point de plus. Et j'assouvissais mes envies. Je m'élançais et vins derrière elle. Elle parlait avec un abruti dont je ne voulais rien savoir. Pas touche. La mienne. Je laissais glisser mes mains sur ses hanches et vins chuchoter à son oreille :  « Tu m'suis partout. J'vais te donner c'que tu veux maintenant comme ça tu mz foutras la paix. » Je la fis pivoter et plaquais mes lèvres sur les siennes. Je tins fermement sa nuque dans ma main, qu'elle ne s'échappe pas. Elle réveillait tous mes sens. Je ne voulais jamais la quitter, et pourtant. Je le fis. Et essouflé, je m'éloignais, jetais un regard curieux à son ami et repartais auprès de Lioba, sans un regard pour celle pour qui mon coeur enchaînait les ratés, en tendant la main pour qu'elle tape dedans. Je gagnerais toujours.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 04/05/2015
» Messages : 4191
» Pseudo : lindsay.
» Avatar : mila kunis.
» Âge : vingt-neuf ans.
» Schizophrénie : remy & maura.
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Dim 16 Avr - 9:35 par Danny Callaghan
« Après tu t'étonnes que tu t'envoies jamais en l'air, t'as seule ambition de la soirée c'est de dormir dans ma couchette, alors que y'a tout un tas de gens célibataires et bourrés sur ce bateau. De nous trois, t'es celle qu'a le plus besoin de se faire ramoner ! Laisse nous se faire une soirée entre couilles ! » Elle eut un imperceptible mouvement de recule pour s'éloigner de Walt, heurtée par la dureté de ses mots. Ça lui faisait mal d'entendre ça de sa bouche à lui et elle aurait pu parler de sa nuit avec Neal pour le remettre à sa place, mais elle n'en avait ni la force, ni l'envie. Elle resta silencieuse, Danny, sans un sourire, les bras ballants contre ses hanches, pleins de mots au bout des lèvres dans l'attente que Walt dise une blague dont lui seul avait le secret. Il l'ignora, passant devant elle pour commander à boire. Il avait probablement raison, elle n'irait pas bien loin si elle se mettait toujours en tête de finir ses nuits dans son lit à lui, mais Danielle partait du principe qu'elle pouvait toujours draguer plus tard. « Depuis quand il faut être un homme pour passer la soirée avec vous ? » Elle tente un sourire, même un rire faussement joyeux, comme pour lui montrer que c'est un critère dégueulasse et profondément stupide. Parce qu'elle est sa meilleure amie, elle avait le droit, normalement, d'être avec eux, même si elle avait un vagin entre les jambes. Jusqu'à aujourd'hui, ça ne les avait jamais empêché de passer des soirées mémorables. Elle releva enfin ses yeux marrons sur la silhouette de Julian, dessinée sous les lumières de la salle. Elle l'observa un instant avant de prétendre regarder ailleurs pour s'approcher du bar où se tenait Walt. Elle eut ce pincement au cœur à la simple pensée d'être ; de trop, uniquement parce qu'avoir un vagin ou une paire de seins pouvait poser un problème à son meilleur ami. Peut-être qu'il croyait lui rendre service en l'obligeant à être seule. Elle avait dépensé ses économies pour des tickets stupides mais avec l'espoir de passer une bonne soirée avec Walt, qu'il y ait assez d'alcool pour qu'ils enchainent ensemble les conneries, comme ils en avaient toujours eu l'habitude de faire. Son pouce glissa sur la couture de ses vêtements et elle baissa la tête pour en observer les reliefs. « Je passerai prendre mon sac plus tard. » Sa bonne humeur revint subitement, comme le soleil après la pluie, parce qu'il lui était bien impossible, à Danny, de ne pas sourire, et elle remonta avec amusement sa poitrine avant de s'emparer d'une bouteille de champagne mis en exposition. Sûrement pour donner un côté encore plus luxueux au bateau. « Mon vagin et moi, on s'en va. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
It's only gossip if you repeat it.
It's only gossip if you repeat it.
» Date d'inscription : 30/05/2014
» Messages : 5921
» Pseudo : like animals (noha)
» Avatar : sebastian stan
» Âge : 31 yop yop
» Schizophrénie : theodore (dornan); lyanna (vikander); vince (fernandez) ; gale ( barnes)
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Dim 16 Avr - 13:05 par Julian P. Fitzgerald
Je comptais les jours depuis le départ de Ginny. Mes pensées devenaient creuses sur les arabesques de la fumée, parce que j’enchaînais les cigarettes et les joints. Je retrouvais les libertinages tant manquées de mes années de célibat. Mais ce n’était pas suffisant pour combler le vide. Je l’avais aimé. Je l’aimais. Je l’aimerais toujours. J’avais répété ces sentiments jusqu’à en perdre la voix. Jusqu’à en oublier d’exister dans la solitude. Je n’avais pas besoin de squatter le canapé de Walt. Il y avait assez de chambrettes pourries dans les sous quartiers de Londres. Il y avait les motels et les maisons d’hôtes. Mais je voulais éviter le silence. Je préférais la présence maléfique de son chat et les jérémiades incessantes. Un soupir s’échappa de mes lèvres en remarquant la posture aigrie de Danny. Elle faisait l’intéressante mais son attitude grincheuse important peu. Je n’avais pas la force de courir après les gens. Parce que Ginny était partie. Elle pouvait partir aussi. Je grommelai en secouant ma flasque de whisky. Les vapeurs de l’alcool embaumaient mon esprit. Je m’esclaffais encore, parce que Walt était drôle. Pour une fois que Danny en prenait pour son grade. Je le suivais jusqu’au bar, les sourcils arqués, la démarche concentrée sur la succession des lattes du parquet. « Come on Danny. A mon avis tu as plus de couilles que de seins. Pars pas, tu peux te faire passer pour mon petit frère. On a trop un air. » Je tendis les bras afin de la retenir. J’arquai les sourcils, contrarié par mes gestes. Je ravalais mon principe d’insouciance parce que la voir, nous tourner le dos, rendait l’ambiance pompeuse. Et que c’était la meilleure amie de Walt. Mon assistante au Times. Et par extension le petit rayon de soleil qui s’incrustait entre les stores de mon bureau pour illuminer la pièce. « Si ça peut te consoler j’ai pas ken depuis un bout de temps aussi. Je compatis, tu peux garder ta couchette. Je dors avec Walt. On a déjà passé une nuit ensemble devant le stade pour jeter des oeufs sur Costa. » Raillai-je en ajoutant des glaçons à mon verre. « Poses tes fesses fréro, on va faire du social. C’est quoi ton genre de mec? Nous désigne pas. Walt sort avec miss au-dessus de tout le monde. Et moi, ce serait de l’inceste. » Je hochais la tête avec entendement.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Don't judge a book by its cover
Don't judge a book by its cover
» Date d'inscription : 26/12/2015
» Messages : 1584
» Pseudo : crazy suffering
» Avatar : Liam Hemsworth
» Âge : 26 ans
» Schizophrénie : Matteo Brown (s. claflin) & Livia Halliwell (j. lawrence) & Rosie Menard (n. peltz)
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Dim 16 Avr - 13:27 par Archie Jefferson
Comme c'était beau ici. Archie ne fait pas souvent du bateau, et encore, on a pas l'impression d'être sur un bateau. C'est tellement grand, et ça ne bouge pas fort. Puis la vitesse à laquelle il va donne l'impression qu'il fait du surplace. Pourtant, c'est bien ça. Une soirée spéciale Tamise et il y avait pas mal de monde. Espérons qu'aucun ne tombe dans l'eau avec un surplus d'alcool, ça serait triste pour le médecin de jouer les sauveteurs. Enfin, avec une personne en particulier cela ne le dérangeait pas. Il avait demandé à sa petite amie de venir. C'était une soirée assez romantique quand on voyait tous les couples. Puis c'est une façon de se rattraper sur son comportement odieux qu'il a eu l'autre nuit, quand il est arrivé mort plein chez elle, et en retard surtout. La miss s'était mise dans une colère noire et depuis, il s'était promis de faire un effort. De ne plus la provoquer. Archie regarda Tessa et passa son bras sur ses épaules pour qu'elle se rapproche de lui. « Alors ça te plaît ? »  il n'attendit pas sa réponse pour venir déposer un baiser sur son front. Lui en tout cas, il apprécie ce moment. Coupe de champagne à la main, belle tenue, musique chaleureuse, rien de plus beau. C'est beau de voir Londres sur l'eau, ça change, c'est différent. Prochaine fois, il regardera Londres dans les airs, vu du ciel. Il ne manque plus que l'hélico. « Je suis désolé pour l'autre fois. » souffla-t-il même s'il ne faisait que se répéter encore. Archie c'est un tout gentil, il ne veut plus lui faire de la peine. C'est pourquoi cette petite soirée d'amoureux et d'anniversaire tombait à pic. Au revoir les problèmes, bonjour la bonne ambiance.

@Tessa P. Berckley
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 16/03/2017
» Messages : 525
» Pseudo : bermudes.
» Avatar : lili reinhart.
» Âge : 23 yo.
» Schizophrénie : kiddie, la licorne.
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Dim 16 Avr - 15:00 par Lioba Roy-Stozzi
Tu t’amuses, tu joues. Avec ton corps, tes sentiments. Tu joues avec Solal aujourd’hui, tu joueras avec quelqu’un d’autre demain, le barman peut-être, qui sait ? Le jeu de Solal, il t’amuse, il t’arrange. Parce que ça te frustre de te dire que t’espères croiser Kylian, quelque part, dans ce monde de dingue. T’aimes pas ça. Alors tu joues. Tu dépasses Solal, un sourire aux lèvres. Solal est un homme. Solal est prédictible. Il te rattrape rapidement, te fais te retourner, et t’embrasse. Comme ça, sans rien dire. Il t’embrasse juste. Pour le jeu. Ou alors parce que Solal sait pas retenir ses pulsions, t’en sais rien. Mais que ce soit l’un ou l’autre, ce baiser est plus intense que celui d’avant. Et t’aimes ce contact. Et si t’étais pas sur une péniche, entourée de monde, t’en demanderais probablement plus. Même si en soit, le monde, c’est pas ce qui te dérange le plus. Non. C’est un jeu, comme te le rappelle si bien ton adversaire juste après. Je compte pas que t’as envie de lui dire. Mais après tout, pourquoi pas. Pourquoi est-ce que tu compterais pas ? Alors tu le regardes, lui et son sourire fier. Le barman. Non, le barman t’intéresse pas, et puis le barman, c’est pas Solal. Et t’es avec Solal en ce moment, même pour un jeu, t’es pas assez débile pour aller voir autre part. “Et de deux...” Qu’il te lance Solal. Et tu fronces les sourcils. Et tu lâches un petit rire quand tu vois où il se dirige. Alba. Quand il t’a parlé d’elle la première fois, t’as espéré que c’était pas la même Alba, pas celle que tu connaissais. T’as vite plus espéré. Mais à Alba, tu lui as rien dit. Il l’embrasse rapidement et revient vers toi. Toi, tu l’applaudis. Un peu moqueuse, les sourcils soulevés, le sourire étirée. “Alba ? Sérieux ?” Mais tu t’en fous au final, alors t’hausses les épaules, et un gars passe à côté de vous. Un gars plus âgé, asiatique, plutôt beau gosse. Tu lui prends le poignet et l’embrasse, sans lui demander son avis. Et tu lui fais un signe de la main de continuer son chemin. “Un pour moi.” Tu t’essuis rapidement les lèvres. “Il embrasse pas aussi bien que toi. Dommage. Il est mignon.” T’hausses de nouveau les épaules, et tu passes ton bras autour des épaules de Solal. “Tu vas pas la laisser avec ce mec, si ?
@Solal D. B. Fitzgerald
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 06/10/2015
» Messages : 6476
» Pseudo : Freedom-89/Vanessa
» Avatar : sophie turner
» Âge : 21 ans, Née un 31 octobre
» Schizophrénie : la jolie militaire (e. stone) & l'australienne sans coeur (e. didonato) & la jolie maman céibataire (b. lively)
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Dim 16 Avr - 15:51 par Tessa P. Berckley
    Je n’ai jamais aimé les bateaux. Je ne me sens pas trop à l’aise quand je ne me trouve pas les deux pieds sur terre. Même les avions ne sont pas le moyen de transport que j’apprécie le plus au monde. Pourtant j’avais fait l’effort d’accepter l’invitation d’Archie pour cette soirée sur la Tamise. J’avais volontairement évité de préciser que je n’appréciais pas les voyages sur l’eau juste pour lui faire plaisir. Je voulais oublier la soirée catastrophique de la dernière fois en forgeant de nouveaux souvenirs bien plus agréables que ceux que j’ai encore en tête aujourd’hui. Archie s’était excusé à de nombreuses reprises et même si je lui avais pardonné, je n’arrivais pas à oublier. Il m’avait tellement mise en colère en donnant l’impression qu’il le faisait exprès que j’avais peur qu’il recommence. Ce soir je voulais juste oublier et lui faire plaisir, surtout que c’était son anniversaire. Je n’avais pas apporté de cadeaux et j’espérais qu’il ne m’en voudrait pas. Comme je ne suis pas très démonstratrice et que je suis plutôt pudique, je ne veux pas offrir des choses en public. Pour l’instant, j’appréciais la ballade sur le bateau. Après tout il n’avançait pas très vite, ce qui me permettait de ne pas trop angoisser. De plus, être en présence d’Archie rendait le tout encore plus agréable. « Oui, je te remercie de m’avoir proposer cette soirée. » Ces petits gestes d’attention, je les appréciais de plus en plus. Et je tentais de lui rendre comme je le pouvais. Il revint une dernière fois avec ses excuses suite à la soirée catastrophique. Je sentais qu’il était sincère et ça me convenait. « Je sais. On peut oublier cette soirée ? » J’avais pas envie de penser à cette mauvaise histoire encore et encore. « Aujourd’hui, on a mieux à penser. » Je lui souris avant de répéter une nouvelle fois. « Encore un bon anniversaire. »


@Archie B. Jefferson
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois
» Date d'inscription : 12/10/2014
» Messages : 16772
» Pseudo : cléa/molette.
» Avatar : garrett hedlund.
» Âge : vingt-neuf ans.
» Schizophrénie : hal + swann + bugsy.
# Re: Une soirée à l'eau...
message posté Dim 16 Avr - 17:58 par Walt Fowler
Son intention n'avait jamais été de vexer Danny, mais simplement de la faire réagir un peu sur son célibat qui se prolongeait depuis trop longtemps d'après lui. Certes, les femmes étaient capables de rester plus longtemps sans sexe que les hommes, mais quand même. La présence de Julian à ses côtés accentuaient sa nature moqueuse, avec le journaliste il avait l'habitude de se foutre du monde sans aucun respect. Il oubliait simplement que certaines personnes étaient plus susceptibles que d'autres à la moquerie. Surtout qu'elle comprenait tout de travers, il ne lui avait pas interdit de passer la soirée avec eux, mais simplement d'en profiter pour trouver une couchette pour faire autre chose que dormir. Elle s'éloigne un peu, mais Walt n'amorce pas de mouvement pour lui courir après. Walt Fowler ne courrait après personne, simplement après un ballon. Par chance, Julian était déjà en train d'intervenir pour la faire rester et il était obligé de ricaner devant la méthode. Il prend une gorgée de son whisky et son sourire s'amenuise en entendant Julian avouait qu'il n'avait pas baiser depuis un moment également. Ce qui devait être encore plus triste en soit. A sa demande, il prend place à côté de son pote. « Dans la famille Ma vie sexuelle est un échec, je voudrais le frère et la sœur ! ». C'était plus fort que lui de se moquer d'eux, alors qu'ils lui tendaient des perches aussi grandes. En voyant la tête de Danny, il lève les mains en l'air comme s'il rendait finalement les armes. « C'est bon j'arrête, promis. ». Après avoir dit ça, Walt se met à scanner l'assemblée à la recherche d'un potentiel partenaire pour Danny. Contrairement à Julian, il ne se limitait pas à la gente masculine, car il connaissait parfaitement le penchant de la jeune femme pour les deux sexes. Quelques semaines plus tôt, il s'était retrouvé à faire la même chose pour Julian. Il commençait à trouver ça un peu triste de se mettre en chasse uniquement pour permettre aux autres de s'envoyer en l'air. « Bon t'es d'humeur quoi aujourd'hui ? Moule ou saucisse ? ». En réalité, cela l'arrangerait qu'elle préfère une femme, car il n'avait aucune idée de comment repérer un homme potentiellement attirant.  

Revenir en haut Aller en bas
Une soirée à l'eau...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 6 sur 25Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 15 ... 25  Suivant
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London :: Greenwich :: Tall Ships Regatta-