Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #22 !
LC vient d’enfiler sa 22ième version, dont vous trouverez tous les détails par ici.
La chasse aux fleurs.
Une chasse aux fleurs est en cours où mêmes les allergiques peuvent jouer. Plus d'infos.
On a besoin de vous !
Si vous avez des idées, des suggestions ou autre à nous faire par quant à l’intégration sur le forum, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

A LIFE WITH LOVE IS A LIFE THAT'S BEEN LIVED (sawvie)

avatar
I’ll walk forever with stories inside me
that the people I love the most can never hear.
» Date d'inscription : 23/04/2014
» Messages : 11574
» Pseudo : hellfire. / Léa
» Avatar : ashley "benzo" benson.
» Âge : twenty-six years of french fries.
# A LIFE WITH LOVE IS A LIFE THAT'S BEEN LIVED (sawvie)
message posté Jeu 13 Avr 2017 - 20:30 par Evie B. Williams-Sellas

♢♢♢
/ sawyer & evie /

. i knew one hundred little things about him but when he kissed me i couldn't remember my own name. if I were to live a thousand years, i would belong to you for all of them. if we were to live a thousand lives, i would want to make you mine in each one . Le soleil s’engouffrait par la fenêtre offrant un rayonnement de lumière à toute la chambre à coucher. Evie ouvrit un oeil et grogna de paresse, mal lunée de se faire réveillée par l’astre solaire après la petite nuit qu’elle venait de passer. Ils auraient du fermer le volets hier soirs mais ils étaient sûrement trop éméchés pour que l’idée leur effleure l’esprit. A son côté se trouver Sawyer, endormi la bouche entre ouverte. La blonde esquissa un sourire à la vue de son petit-ami. Est ce qu’elle pouvait l’appeler son petit ami ? Après tout, Sawyer et elle  n’avaient jamais mis les points sur les i. Pour Evie, ils étaient ensemble, ils se voyaient régulièrement, s’envoyer des mots doux à longueur de journée. La blonde qui avait du mal à faire confiance commençait même à avoir des sentiments pour le jeune homme. Dans à peine quelque jours, ils retourneraient à Glastonbury où ils s’étaient rencontrés il y a un an. Ils en avaient fait du chemin depuis. Ca s’était sur. Evie jeta un oeil à sa montre, huit du matin, un dimanche. Son métier de chef cuisinier n’aidait pas du tout son cycle de sommeil. En effet, se lever à 6h30 tous les matins pour aller au restaurant continuait de la hanter même le week-end, même quand elle avait trop bu la veille. Elle avait hâte de pouvoir montrer sa propre entreprise, être son propre patron et avoir les horaires qu’elle voulait. Enfin sur le papier. En parlant de papier. La bouche de la jeune femme était sèche comme du papier de verre. Ils avaient clairement trop bu hier soir et la blonde sentait encore le goût amer de l’alcool dans sa gorge. De son côté, son compagnon dormait encore profondément et la blonde l’enviait de dormir si paisiblement. Evie sortit du lit de Sawyer sur la pointe des pieds, récupéra une chemise - sûrement sale - qui traînait sur le sol et l’enfila en quelques secondes. Elle ne tenait surtout  pas à tomber sur l’un des colocataires de Sawyer en sous-vêtements. Elle se glissa hors de la chambre vers la cuisine. Aux grands maux, les grands remèdes… Evie savait pertinemment que les placards de la coloc étaient presque vide - ils l’étaient toujours - mais elle comptait perdurer la tradition du brunch du dimanche. D’habitude, ils sortaient pour profiter de la ville mais là, Evie sentait encore sa tête faire des zigs-zags. Alors elle comptait instaurer la tradition du brunch in bed

Une vingtaine de minutes plus tard, Evie Williams s’était mise à la hauteur de sa réputation de chef cuistot. Elle venait de préparait un brunch digne de ce nom. Oeufs brouillés, du café, jus d'orange et citron pressés, petits apéritifs et du bacon bien luisant. Sans parler des toasts de pain perdues et des toasts à la confiture. La jeune femme fouilla dans les placards afin detrouver un plateau assez grand. Son butin entre les bras, la jeune femme se redigirea vers la chambre avec l'idée de passer sa matinée au lit. « Sawyer… » Sa voix était suave laissant les effluves des toast grillées faire leur chemin jusqu’aux narines de son petit ami. Evie posa le plateau sur le côté du lit inoccupé puis se glissa sous les droit dans les bras de celui qui avait volé son coeur mais dont elle ne l’avouerai jamais. La blonde  l’embrassa doucement sur le front, puis sur le joue et enfin sur la bouche. Lui offrant un doux réveil. Elle le sentit sourire sous ses baisers, les yeux toujours clos. « J’ai fait le petit déjeuner, mais si tu comptes dormir… je le mange toute seule.» Elle tendit le bras par dessus son dos et attraper un toast sur le plateau débordant de victuailles, le croquant à pleine dents.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
we are all broken,that's how the light gets in.
we are all broken,
that's how the light gets in.
» Date d'inscription : 19/01/2017
» Messages : 1956
» Pseudo : NOVΔ (sandrine)
» Avatar : dylan o'brien
» Âge : 26 ans
» Schizophrénie : it's coming....
# Re: A LIFE WITH LOVE IS A LIFE THAT'S BEEN LIVED (sawvie)
message posté Ven 21 Avr 2017 - 3:30 par Sawyer Murphy
A LIFE WITH LOVE IS A LIFE THAT'S BEEN LIVED
— with evie.

Sawyer dormait à poing fermé. Son sommeil était profond, alors il n'entendit ni les oiseaux qui gazouillaient à l'extérieur ni Evie qui se levait discrètement pour aller faire le petit déjeuner. Pourtant, il rêvait et il se souviendrait de son songe au levée. Les souvenirs se mélangeaient. Il voyait Evie, mais aussi Aude. Mais ce n'était pas un cauchemar. Les deux s'entendaient à merveille. Il s'agissait d'un événement étrange qui n'aurait jamais lieu d'être. Ce fut avec un sentiment de culpabilité qu'il ouvrit enfin les yeux. Ça lui prit un moment avant de comprendre où il était et avec qui. Les souvenirs de la veille étaient flous. Sawyer savait qu'il avait bu et un léger mal de tête se faisait sentir. La lumière du jour s'était engouffrée dans sa chambre et il était quelque peu ébloui par dessus le marché. Cependant, il était bien dans son appartement, ça il en était plus que certain. Mais où était Evie? Était-elle rentrée avec lui ou pas?  Ses idées étaient flous. « Sawyer… »  entendit-il finalement. Il sourit en la voyant enfin passer le pied de la porte. Le jeune pilote d'avion n'arrivait toujours pas à exprimer ses sentiments pour la jeune femme, mais la vérité, c'était qu'il était amoureux d'elle.... Mais aussi d'une autre femme. Plus leur relation avançait et plus il se sentait coupable. Il avait du mal à profiter de tous ces moments en sa présence. Il y avait toujours cette épée de Damoclès qui pendait au-dessus de leur relation. Mais le problème, c'était que c'était seulement lui le responsable si une ou l'autre finissait par l'apprendre. Quelqu'un allait finir par avoir le cœur brisé à force de jouer à ce jeu dangereux. Les effluves du repas que la jolie blonde transportait eut don de lui faire taire ces mauvaises pensées et il revint dans l'instant présent. Il avait fait semblant de dormir encore, voulant voir comment elle allait s'y prendre pour le réveiller. La cuisinière hors paire déposa le plateau sur le côté du lit et se glissa sous les couvertures pour venir lui offrir un baiser sur le front, puis sur la joue et pour finir sur les lèvres. Il sourit à nouveau.  « J’ai fait le petit déjeuner, mais si tu comptes dormir… je le mange toute seule.» dit-elle, s'emparant d'une toast. Il ouvrit finalement les yeux et vint lui voler une bouchée. « ah bah, ça, ça n'arrivera pas! » lança-t-il avec un sourire amusé. Il se retourna alors vers le plateau. « Mon dieu! Tu t'es dépassé! Heureusement que je suis affamé! » lui dit-il en s'emparant d'une fourchette. Il allait goûter à tout, ça c'était certain. « On a bu beaucoup hier... je me trompe? J'ai les idées dans le vague, ce matin... » lâcha-t-il. « tu as vu un de mes colocs? Je vais être jaloux s'ils t'ont vu dans une telle tenue... tu es.... magnifique! » ajouta le brun avec un sourire en coin. Il n'y avait que lui qui pouvait profiter d'un tel spectacle quand même! Mais non, il était loin d'être un homme jaloux et possessif. Il avait en horreur ce genre de mec. « c'est vraiment bon! » dit-il enfin. « Tu as hâte de retourner au festival? Ça va ramener de beaux souvenirs tout ça! » ajouta Sawyer en lui faisant des clins d'oeil. Ce serait l'anniversaire de leur rencontre. Oui le pilote y pensait. C'était à la fois romantique et un brin pathétique, mais il l'assumait.


@EVIE B. WILLIAMS-SELLAS

© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I’ll walk forever with stories inside me
that the people I love the most can never hear.
» Date d'inscription : 23/04/2014
» Messages : 11574
» Pseudo : hellfire. / Léa
» Avatar : ashley "benzo" benson.
» Âge : twenty-six years of french fries.
# Re: A LIFE WITH LOVE IS A LIFE THAT'S BEEN LIVED (sawvie)
message posté Sam 24 Juin 2017 - 12:13 par Evie B. Williams-Sellas
♢♢♢
/ sawyer & evie /

. i knew one hundred little things about him but when he kissed me i couldn't remember my own name. if I were to live a thousand years, i would belong to you for all of them. if we were to live a thousand lives, i would want to make you mine in each one .  « Ah bah, ça, ça n'arrivera pas ! » Les yeux de son compagnon s’illuminèrent à la seule mention du mot « petit-déjeuner ». Sawyer croqua dans son toast bien chaud tandis qu’Evie riait en passant son autre main dans les cheveux emmêlés de son compagnon. Leur relation avait toujours était tumultueuse et ce qu’Evie aimait par dessus tout. Ils se surprenaient toujours, ne prenait jamais la routine pour acquise et cherchait toujours le moyen de s’amuser comme des enfants prêts à faire les 400 coups. Le plateau débordé de victuailles. L’avantage quand on vient d’une famille nombreuse c’est qu’on ne fait jamais assez de nourriture, donc on a tendance à en faire trop. Evie avait clairement fait à petit-déjeuner pour tout un régiment.  « Mon dieu! Tu t'es dépassé! Heureusement que je suis affamé! » « Le contraire m’aurait étonné, tu es un vrai ventre sur pattes. » répondait-elle du tac-au-tac. « Parfois je me demande si tu n'es pas avec moi juste parce que je sas cuisiner. » ajouta-elle en riant.

La blonde se décala de Sawyer et s’assit contre la tête de lit, étirant ses jambes le plus loin possible, à peine caché par la chemise froissé de son petit ami. Elle attrapa un verre de jus d’orange, rien de mieux que le vitamine C pour faire passer la gueule de bois.  « On a bu beaucoup hier... je me trompe? J'ai les idées dans le vague, ce matin... » Elle ria en avalant son jus. « Oh que oui.. Tu étais déchaîné mon chéri. Mais je pense que je ne devais pas être mal non plus. J’ai peur de regarder mon téléphone et découvrir toutes nos folies. » dit-elle en passant sa main dans ses cheveux blonds, eux aussi tous emmêlés. Lorsqu’ils faisaient la fête, ils ne faisaient pas les choses à moitié, loin de là. « Bois ça va te faire du bien » Dit-elle en lui tendant son verre de jus d’orange à moitié plein. D’un geste souple, Evie attrapa son téléphone sur la commode et commença à passer en revue toutes ses notifications. Effectivement ce n’était pas très glorieux et elle grimaça plusieurs fois en voyant les photos infâmes que Sawyer avait prises de lui-même pendant prendre leur groupe d’amis en photo.
 « Tu as vu un de mes colocs? Je vais être jaloux s'ils t'ont vu dans une telle tenue... tu es.... magnifique! » Evie releva la tête de son téléphone et lui sourit avec malice. Toujours charmeur celui-là, même avec une gueule de bois, ça gueule restait jolie. Evie se pencha vers lui et lui déposa un baiser au coin de la bouche. « Aurais-tu peur que je disparaisse avec l’un de tes colocs ? Franchement entre eux et toi…. Je les choisis eux sans hésiter » Evie en riait mais Sawyer savait pertinemment qu’elle plaisantait. La jeune femme connaissait ses colocataires et franchemement elle les voyait plus comme des amis qu’autre chose. Elle n’avait d’yeux que pour le jeune pilote d’avion. « Tu es le seul » murmura-t-elle d’une petite voix. Forte de sa déclaration, la jeune femme s’empara d’un second toast et fis sa mission de l’enduite de confiture de fraise.

 « Tu as hâte de retourner au festival ? Ça va ramener de beaux souvenirs tout ça ! » Dans quelques jours ils allaient célébrer les un an de leur rencontre au Festival de Glastonbury. En le voyant, la jeune femme se disait qu’elle le connaissait depuis des années, qu’il avait toujours fait partie de sa vie et qu’il en ferait parti encore pour longtemps. Le grand frère adoptif d’Evie devait jouer un set et avait pu avoir des places quelques peu moins chers pour Evie, Sawyer et Daisy sa petite soeur adoptive. Glastonbury était une sorte de Coachella British, la boue en plus et la bière en plus! « J’ai trop hâte, ça sera le premier festival pour Daisy aussi. Elle a acheté un nouvel appareil photo argentique pour faire des belles photos. Et j’ai vu le line-up, je sais même pas comment on va réussir à tout voir » Evie était sur-excitée comme une adolescente devant son premier concert de One Direction. Avoir un grand frère musicien lui avait permis de découvrir des centaines de styles de musique plus différent les un que les autres qu’elle affectionnait tous autant les uns que les autres. « J’ai surtout hâte de passer quelques jours seulement avec toi, après tout ça restera notre lieu à tous les deux. » Dit la jeune blonde sans le quitter des yeux, plus les jours passaient et plus elle tombait follement amoureuse de lui. En un an, il était devenu la personne la plus proche d’elle, à qui elle pouvait rajouter ses moindres petits secrets sans la peur d’être juger. Sawyer comprenait son passé et l’acceptait. Sawyer la tournait aussi vers l’avenir la poussant chaque jour un peu à s’affirmer et se battre pour ses rêves et ses envies. Même s’il était dur pour la blonde de lui dire je t’aime de vive voix elle n’en pensait pas moins. « Parfois je me dit que si n’avais pas été bousculé cet alcoolo, on ne serait jamais rencontré. Et ça aurait vraiment du gachis de ne jamais se rencontrer » dit-elle le regard pensive, perdue dans ses souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
A LIFE WITH LOVE IS A LIFE THAT'S BEEN LIVED (sawvie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
» PASTA BOX
» (F/PRISE) SAOIRSE RONAN - the love of his life.. or not.
» [UU] Gymnastic is love, gymnastic is life
» Your life is over now, your life is running out. (PV: Liar)
» Yeah, you show me good loving make it alright need a little sweetness in my life (elya)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London :: Brixton-