Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #22 !
LC vient d’enfiler sa 22ième version, dont vous trouverez tous les détails par ici.
La chasse aux fleurs.
Une chasse aux fleurs est en cours où mêmes les allergiques peuvent jouer. Plus d'infos.
On a besoin de vous !
Si vous avez des idées, des suggestions ou autre à nous faire par quant à l’intégration sur le forum, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Il n'y a pas de hasards, seulement des rencontres (Eleonor)

avatar
Emmerdeur professionnel.
» Date d'inscription : 14/10/2015
» Messages : 1104
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Charlie Cox
» Âge : 34 ans
» Schizophrénie : Maya M. Scott , Samael G. Pellegrino et Amanda E. Hemsworth
# Il n'y a pas de hasards, seulement des rencontres (Eleonor)
message posté Sam 15 Avr - 13:32 par Milo K. Wendling
Il n'y a pas de hasards
Eleonor✧Milo
Comme bien souvent, Milo avait eu rende-vous à l’hôpital pour son fils. Celui-ci bénéficiait, en plus d'un suivit très particulier, de journées, organisées ponctuellement pour effectuer quelques tests et noter son évolution. Au début, l'américain insistait pour rester, ne voulant pas abandonner l'enfant aux bras des médecins en lequel il ne plaçait absolument pas toute sa confiance. Le médecin avait d'ailleurs expliqué à l'enseignant que son agressivité chronique et son anxiété n'aidait en rien, au contraire. Mais s'il avait déjà du mal à lâcher prise en temps normal, il se montrait encore plus récitant lorsqu'il s'agissait de ses gosses.Le combat ne s'avérait donc pas gagné d'avance. Et puis, progressivement, contre toute attente, rassuré par deux infirmières qui trouvaient exceptionnellement grâce à ses yeux, il c'était détaché. Aussi pendant le laps de temps qui lui était désormais impartie, il en profiter pour souffler un peu, sans toute fois trop s'éloigner. Voilà comment le brun se retrouva à arpenter les rues, jeter un oeil aux différentes vitrines de magasins et à aller prendre un café dans le premier Starbucks venu. Puisqu'il ne payait que très rarement les consommations, autant en profiter. Finissant sa boisson tout en continuant sa route, il fut surprit d’apercevoir une blonde qu'il connaissait et qui ne fut pas Chuck ou sa soeur. C'est vraiment elle ? Peu sûr, il plissa les yeux derrière ses lunettes et mit une de ses mains en visière. Et tu pense sérieusement que ça va t'aider à mieux voir ? Non pas vraiment. Décidant de vérifier son hypothèse, il s'approcha rapidement sa canne en main et bouscula la femme en faisant mine de ne pas l'avoir vu. "Oh pardon je suis dé...Eléonor, c'est bien toi ?" Hahaha ! Ça sens le coup fourré à plein nez, commenta sa conscience. T'as jamais était aussi cordial avec une personne que t'as volontairement poussée. C'est pas faux. "Qu'est-ce que tu fais là ?" s'informa-t-il aussi naturel que possible. Oh moins, je ne me suis pas trompé. J'ai presque une vu d'aigle dis donc ! A l’exception d'un oeil...C'est ça. "Ca faisait...Combien de temps qu'on ne c'était pas vu ?" Il secoua la tête, la vie était drôle parfois. S'il y avait bien une personne qu'il ne se serait pas attendu à trouver ici, c'était bien elle. Discrètement, il l'observa silencieusement, attendant qu'elle répondit à ses questions, assez curieux d'en savoir plus sur son devenir. L'ancien militaire ne peinait pas à croire que celle-ci avait certainement du réussir dans son entreprise, quelle qu'elle fut. "On devrait peut-être se poser et aller prendre un café pour discuter, non ?" proposa-t-il plutôt amical. Chose rare mais survenant pourtant. Après tout, il avait du temps à tuer avant de récupérer Dylan.
© Starseed


@Eleonor d. keane
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 27/03/2017
» Messages : 117
» Pseudo : Helleasden
» Avatar : Katheryn perfect&lovely Winnick ❤
» Âge : 35 ans
» Schizophrénie : Aucune déclarée !
# Re: Il n'y a pas de hasards, seulement des rencontres (Eleonor)
message posté Mer 19 Avr - 17:26 par Eleonor D. Keane

Il n'y a pas de hasard, seulement des rencontres.
Milo & Eleonor


Du maquillage… tu as besoin de maquillage. Tes mains se mettent à trembler alors que tu te regardes dans le miroir en face de toi. Tu ne sais pas quoi faire, tu te sens désemparée. Tu viens de finir ton fond de teint, il faut dire qu’en ce moment, tu en étales des tonnes sur ton corps, pour masquer les coups que ton mari t’a infligés. Ta peau devient violacée à certains endroits, à d’autres elle prend une légère teinte verte, signe que la marque va bientôt disparaitre. Ton mari n’est pas là et aujourd’hui tu ne travailles pas. Tu as décidé de décaler ton rendez-vous pour avoir une journée tranquille, pour prendre soin de toi mais ce n’est pas une chose qui te semble facile. Tu ne veux pas rester enfermée dans cette maison qui respire la peur, tu as envie d’aller ailleurs, mais où ? Personne ne doit te voir dans cet état. Tu décides alors d’aller te rendre dans ta boutique préférée de cosmétique en centre-ville, c’est risqué, mais tu vas t’habiller pour que l’on ne prête pas attention à toi. Tu enfiles quelque chose de discret, tu attrapes tes lunettes de soleil et tu informes ton garde du corps que tu vas te reposer dans le jardin, dans un coin discret. En vérité tu appelles un taxi et tu vas attendre près de l’immense haie de ta demeure. Tu montes dans le taxi quelques minutes après, la boule au ventre, tu sais que ton garde du corps ne va pas te laisser très longtemps seule, tu sais qu’il va se douter de quelque chose et te chercher. Une fois dans le centre-ville, tu marches dans la ville, plus que quelques pas te séparent de la boutique et pourtant, malgré les grandes lunettes de soleil et ton foulard, quelqu’un t’appelle. Tu te stoppes, net et tes muscles se contractent, tu as peur que ce soit un de tes surveillants. Tu te retournes et ton visage s’adoucit en une fraction de seconde. « Milo ? » Tu as presque les larmes aux yeux de constater qu’il s’agit de lui et non d’un de tes chiens de garde. Tu lui sautes au cou pour l’enlacer, tu as toujours été très chaleureuse, du moins tu l’étais avant. Puis tu te sépares de lui, regardant autour de toi, t’assurant qu’il n’y a pas de paparazzis. Tu te racles la gorge tout en remettant bien tes cheveux. « Très longtemps. » Tu lui accordes un large sourire puis tu remets ta bandoulière de sac en place. Tu acquiesces d’un léger hochement de tête alors qu’il te propose un café. « Oui j’en serai ravie, allons-y. » Tu as tout oublié, tes marques, le maquillage, bref le but de ta visite. Tu marches en direction du Starbuck qui est juste à côté. Tu entres, tu te mets à attendre avec lui. « Alors, qu’est-ce que tu deviens ? »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emmerdeur professionnel.
» Date d'inscription : 14/10/2015
» Messages : 1104
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Charlie Cox
» Âge : 34 ans
» Schizophrénie : Maya M. Scott , Samael G. Pellegrino et Amanda E. Hemsworth
# Re: Il n'y a pas de hasards, seulement des rencontres (Eleonor)
message posté Mer 19 Avr - 18:41 par Milo K. Wendling
Il n'y a pas de hasards
Eleonor✧Milo
Surprit de trouver Eleonor ici, il n'en était pas moins satisfait. Elle s'avérait une distraction toute trouvée en attendant d'aller récupérer son fils. « Milo ? »  Il sourit en réponse et vit aussitôt la blonde lui sautait littéralement au cou, apparemment contente de le revoir aussi. "Ca faisait...Combien de temps qu'on ne c'était pas vu ?" Il secoua la tête, la vie était drôle parfois. « Très longtemps. » Il acquiesça légèrement. L'ancien militaire proposa alors spontanément par la suite d'aller prendre un café, un verre, peu importait, tant qu'ils installaient quelque part pour discuter. Tu as toujours ton gobelet en main, précisa sa conscience. Et alors ? Libre à moi d'en reprendre un autre ou de boire autre chose. « Oui j’en serai ravie, allons-y. »  Ne Faisant pas plus de difficultés que cela, ils se dirigèrent donc ensemble jusqu’à la première terrasse venue. Et comme de par hasard c'est encore Starbucks ! Que veux-tu...c'est le karma. Entrant, ils se glissèrent automatiquement dans la queue, déjà conséquente, comme souvent.  « Alors, qu’est-ce que tu deviens ? » "Eh bien ça fais quelques années maintenant que j'enseigne dans un lycée du coin" déclara-t-il. "Je  m'occupe de mes enfants...En dehors de ça pas grand chose...Comme tu peux le voir, je dispose maintenant d'une canne" ajouta-t-il en indiquant celle-ci. L'américain omit volontairement d'évoquer son divorce. N'allons pas déballer toute notre vie dès le début de la conversation, songea-t-il. Par ailleurs, à l'époque, il avait plus ou moins mit fin à la relation entretenue avec sa camarade, lui préférant Charlotte. Donc même s'il savait que la discussion risquait fortement à un moment ou à un autre de revenir là-dessus, il n'en dit rien. "Et toi ?" s'informa-t-il alors, ce qui lui permis aussi de changer subtilement de sujet. "Au dernières nouvelles tu étais très prise par ton travail." Il marqua une pause et fit un ou deux pas. " Alors des nouveautés ? Quelqu'un dans ta vie ? Des enfants peut-être ? Il va falloir tout me raconter" insista-t-il. L'enseignant s'avérait curieux d'en savoir plus sur la vie de sa compagne. Tout en parlant, ils continuèrent d'avancer, jusqu'à ce que ce fut leur tour de commander. Milo attendit que la demoiselle précisa ce qu'elle voulait avant d’enchaîner et de faire mettre le tout sur la note qu'il ne payait que rarement, pour ne pas dire jamais. Il fallait que le nom des Wendling lui procura au moins un avantage. Patientant, il se saisit ensuite du plateau avec leur boisson et se dirigea vers une table dans un coin. "On sera plus tranquille, je pense." Certes, il appréciait particulièrement de ne pas être sans arrêt importunés par d'autres clients ou personnes arpentant les lieux mais, cela ne justifiait pas uniquement son choix. Les coups d'oeil de son ex vers l'extérieur ne lui avait pas échappé. Et s'il ne souhaitait pas l'a brusquer avec ça, il n'en attendait pas moins l'occasion de comprendre cette ébauche d'attitude, de posture d'animal traqué.
© Starseed


@Eleonor d. keane
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 27/03/2017
» Messages : 117
» Pseudo : Helleasden
» Avatar : Katheryn perfect&lovely Winnick ❤
» Âge : 35 ans
» Schizophrénie : Aucune déclarée !
# Re: Il n'y a pas de hasards, seulement des rencontres (Eleonor)
message posté Lun 24 Avr - 16:24 par Eleonor D. Keane

Il n'y a pas de hasard, seulement des rencontres.
Milo & Eleonor


Tu as besoin de souffler, de penser à autre chose et trouver Milo sur ta route c’est comme si le destin t’envoyait un message positif pour un choix, un message te disant de tenir bon et de trouver une solution aux problèmes de ta vie. Tu acceptes avec grand plaisir l’invitation de Milo, tu ne te vois pas refuser, c’est impossible, cela fait tellement longtemps que vous ne vous êtes pas vus. Tu respires à nouveau depuis que tu vois Milo, c’est comme s’il avait enlevé un poids de ton cœur même si pendant une fraction de seconde, une angoisse particulière s’est emparée de toi. Tu as peur qu’un paparazzi soit dans le coin ou que le garde du corps soigneusement employé par ton mari te suis et balances tout à celui-ci. Les bras croisés contre ta poitrine, tu avances dans la file en compagnie de Milo. « Oh c’est super ça… des enfants… » Tu t’es mis à sourire d’un coup, tu es heureuse puisqu’il a l’air épanoui et tu ne reviens pas forcément sur le fait qu’il ait une canne. Cependant ton regard s’assombrit alors qu’il parle d’enfants. Tu rêves d’en avoir, tu es meurtri par le fait de ne pas y arriver et c’est en partie pour ça que ton couple bat de l’aile et est voué à la destruction. Tu le laisses te questionner sur ta vie et tu prends un nouveau choc, tu as du mal à encaisser mais tu te contentes de sourire. Tu tentes de respirer comme tu le sens et tu passes ta commande, cela te permet d’avoir un répit. « Un cappuccino s’il vous plaît, et un muffin. » Tu avales ta salive puis tu attrapes ton porte-monnaie mais il demande de mettre ta commande sur sa note. Tu entrouvres tes lèvres et tu le regardes. « Merci. » Tu attrapes vos commandes et tu te diriges vers une table discrète. Tu t’assieds après avoir enlevé ta veste que tu déposes sur ta chaise puis tu le regardes. Il attend une réponse, tu le sens. « Je… suis mariée. Toujours avec le même homme et je n’ai pas d’enfants. Je suis très prise par le travail en effet c’est… oui ça se passe bien, on peut dire ça comme ça. » Tu as le regard fuyant, tu hausses les épaules, tu mens sur toute la ligne et ça te rend mal. Tu espères juste qu’il ne va pas te griller, à cause des marques ou parce qu’il te connaît bien.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emmerdeur professionnel.
» Date d'inscription : 14/10/2015
» Messages : 1104
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Charlie Cox
» Âge : 34 ans
» Schizophrénie : Maya M. Scott , Samael G. Pellegrino et Amanda E. Hemsworth
# Re: Il n'y a pas de hasards, seulement des rencontres (Eleonor)
message posté Jeu 8 Juin - 16:31 par Milo K. Wendling
Il n'y a pas de hasards
Eleonor✧Milo
 « Oh c’est super ça… des enfants… »  Bien qu'elle parut heureuse et se fendit d'un large sourire, l'américain ne fut pas dupe. Son regard, de même que certaines composantes de son attitude, laissaient aisément entrevoir l'ébauche d'un envers de décor peu enviable. Avançant dans la file, ils finirent par arriver devant le serveur et passèrent commande. « Un cappuccino s’il vous plaît, et un muffin. » De son coté, il opta pour un thé. Trop de café tue le café...Oui et puis tu n'as pas besoin de ça pour être énervé, commenta sa conscience. C'est pas faux. Milo ne remarqua même pas que sa compagne avait entreprit de sortir son portefeuille, sans souci, il fit mettre le tout sur sa note.  « Merci. »  Il tourna vaguement la tête et agita la main. "Je t'en pris, ne me remercie pas juste pour ça." Après tout, ce n'était pas ce que ça lui coûtait. Et puis, il estimait avoir dépassé le stade des convenances et des politesses désuètes depuis longtemps avec elle. Une fois que t'as couché avec quelqu'un...Je crois que c'est plus vraiment la peine de s'embarrasser de grand principes, songea-t-il. Ils s'installèrent à une table, discrète dans un coin, pour être tranquille. L'enseignant en profita pour interroger sa compagne.  « Je… suis mariée. Toujours avec le même homme et je n’ai pas d’enfants. Je suis très prise par le travail en effet c’est… oui ça se passe bien, on peut dire ça comme ça. » Son regard fuyant et sa façon de se tenir, vraisemblablement mal à l'aise ne lui échappèrent pas. Il se demanda l'espace de quelque secondes que faire. Valait-il mieux insister pour en savoir d'avantage ? Car à l'évidence, quelque chose clochait. Ou fallait-il passer là dessus et faire comme si de rien n'était pour ne pas mettre d'avantage sa camarade dans l'embarras ? A dire vrai, Milo n'était pas réellement le genre d'homme à tourner énormément autour du pot. Bien sur, cela arrivait occasionnellement. Comme avec Charlotte par exemple, pensa-t-il.  Mais là plupart du temps, il s'avérait expert dans l'art de mettre les pieds dans le plat. Ce qui évidemment, ne plaisait pas à tout le monde. Cela dit, Eleonor devait en avoir plus ou moins conscience. Si le temps avait manifestement passé, le caractère difficile de l'ancien militaire ne c'était pas atténué. On ne prends des qualités en vieillissant, commenta sa conscience. Donc soit tu as drôlement" vieillit. Soit tu étais déjà particulière ch***t. S'intéressant à son thé, il attrapa son gobelet du bout des doigts avant de tenter d'en boire une gorgée. "Loin de moi l'idée de te mettre mal à l'aise" commença-t-il ensuite. "Mais tu es sur que tout ce passe bien ?" Il marqua une légère pause et regarda la blonde un peu plus intensément. Quelque chose clochait, il le sentait. "Je ne peux pas te forcer à te confier si tu n'en a pas envie. Certes...Toutefois, sache que tu peux le faire." Il se tut et guetta sa réaction.
© Starseed


@Eleonor d. keane
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 27/03/2017
» Messages : 117
» Pseudo : Helleasden
» Avatar : Katheryn perfect&lovely Winnick ❤
» Âge : 35 ans
» Schizophrénie : Aucune déclarée !
# Re: Il n'y a pas de hasards, seulement des rencontres (Eleonor)
message posté Mer 14 Juin - 19:16 par Eleonor D. Keane

Il n'y a pas de hasard, seulement des rencontres.
Milo & Eleonor


Tu peux sentir son regard sur toi, tu peux entrevoir ses sourcils qui se froncent parce qu’il se demande ce qui cloche chez toi. Où a bien pu passer la douce Eleonor, celle qui riait toujours aux éclats et qui avait l’air de mordre la vie à pleines dents ? Devant lui paraît cette coquille vide, un semblant de l’ancienne Eleonor, elle lui ressemble et pourtant, elle est amère, elle est fuyante, son regard se détourne. Après avoir pris place à une table en sa compagnie, tu commences à trépigner sur ta chaise alors que tes mains deviennent moites. Tu sais la tournure que cette conversation va prendre, tu sais les questions qu’il va te poser et pourtant, tu ne peux pas l’éviter. Fuir maintenant, alors qu’il venait tout juste d’illuminer ta journée . Impossible, et puis tu es heureuse de le revoir, son si doux sourire t’a manqué. Lui n’a pas l’air trop mal, quelque chose le motive, un je-ne-sais-quoi qui lui va bien au teint. Directement, vous rentrez dans le sujet et un gout amer te vient en bouche. Tu ne sais pas quoi dire, la vérité . Après tout vous ne vous connaissez que trop bien, tu aurais dû comprendre qu’il saurait que tu lui mens, du moins que tu lui caches la vérité. Tu souffles alors longuement tout en tapotant le gobelet de tes ongles parfaitement manucurés. « Oui tout va bien ce n'est juste que… » Tes lèvres ses pinces, tu restes hésitante, interdite. Tu regardes autour de toi, est-ce que ton mari te fait surveiller ? « C’est juste que l’on connaît une mauvaise passe en ce moment. Je… Je n’arrive pas à avoir d’enfant et ça me… nous tue à petit feu. » Tu baisses le regard et tu as soudainement chaud, tu étouffes. Tu décides d’enlever, par réflexe, ton écharpe. Très mauvaise idée puisqu’elle laisse apparaitre des traces sur ton cou. Sur le coup, tu n’y prêtes pas attention, tu as juste besoin de respirer, de te sentir libre, tu es loin d’imaginer que le regard de Milo va changer alors qu’il va poser ses yeux sur ces marques dégoûtantes.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a pas de hasards, seulement des rencontres (Eleonor)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.
» Si seulement on avait su s'aimer. Les fleurs auraient été plus roses et nous peut-être plus heureux... [PV Jack]
» "Si seulement on pouvait mettre sa connerie en bouteille..."
» -° Si seulement je pouvais l'oublier °- [PV]
» Baja™ ➜ si seulement les singes pouvaient aller sur skype, un jour peut-être

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London-