Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #22 !
LC vient d’enfiler sa 22ième version, dont vous trouverez tous les détails par ici.
La chasse aux fleurs.
Une chasse aux fleurs est en cours où mêmes les allergiques peuvent jouer. Plus d'infos.
On a besoin de vous !
Si vous avez des idées, des suggestions ou autre à nous faire par quant à l’intégration sur le forum, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

With your million eyes you're watching me feat Eleonor

avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 02/07/2014
» Messages : 2583
» Pseudo : Rose ou Pumbate
» Avatar : alex petyffer
» Âge : 26 ans 10/07/90
» Schizophrénie : Tom Johnson
# With your million eyes you're watching me feat Eleonor
message posté Ven 21 Avr - 21:43 par Marlon D. Wallenstein

Je marchais dans la rue, sans vraiment avoir de but. Je ne voulais pas rentrer. J'allais encore retrouver ma mère avec une bouteille et je n'aimais pas la voir comme ça. Je ne l'avais jamais connu sans une bouteille à main, où sans une clope aux lèvres. Mes frères étaient partis dès qu'ils avaient pu et j'aurais aimé faire pareil mais je ne pouvais pas la laisser définitivement seule. On se soutenait quand on y arrivait. Je sais qu'elle ne me comprend pas toujours, mais je sais aussi qu'elle ne m'en a jamais voulu d'avoir essayé de me tuer. Elle m'a même dit qu'elle n'avait pas eu la force de le faire elle. On est tous les deux écorchés. Tous les deux à se sentir hors de ce monde. Mon plus grand frère m'en a voulu plus, surtout parce qu'il m'a trouvé les deux fois. Il m'a sauvé. Je sais que je lui dois beaucoup même si parfois je pense encore que s'il était arrivé deux minutes plus tard j'aurais été tranquille.  Je n'aurais plus eu à subir tout ça à me subir moi. Je ne sais pas où je vais. Je ne sais plus qui je suis. J'ai beau remonter doucement la pente souvent je me demande pourquoi je suis toujours là. J'ai fini par aller vers le bus quand même. J'avais des choses cours à revoir et réviser. Je voulais quand même réussir mon année, leur prouver que j'étais capable d'y arriver.  Le bus n'est pas arrivé. Il y avait une dévition sur la ligne. Il ne passait pas par là. J'ai soupiré. Je suis allé à Hyde Park. Je me suis posé sur un banc et j'ai mis mes écouteurs dans mes oreilles. J'avais besoin d'évasion, de me plonger dans la musique pour évacuer tout mon stress. J'avais ma guitare sur le dos, je venais d'aller donner un cours et j'ai fini par la sortir pour jouer l'air que j'avais dans les oreilles.  C'est donc les notes de Million Eyes qui sont sorti de ma guitare. Je ne me suis pas rendu compte tout de suite que je chantais à voix haute.  « With your million eyes you're watching me. You talk behind my back you spy on me … Alone, when i'm alone I take my smile off … I scream and shout to make you're leave … » Je me suis arrêté quand j'ai vu une jeune femme qui s'était arrêtée. Je me suis dit qu'il y avait quelque chose de bizarre, surtout dans la façon dont elle me regardait. J'ai croisé son regard. Je ne sais pas dire pourquoi mais il y avait quelque chose que je reconnaissais dans ses yeux.  Quelque chose que je connaissais bien. J'y voyais tellement de choses à la fois. Ça m'a fait drôle.  J'ai enlevé mes écouteurs et j'ai fini par dire :

« Désolé, je me laisse un peu emporter parfois. Je peux arrêter si tu veux. »

J'ai posé ma guitare sur mes genoux et j'ai attendu qu'elle me dise quelque chose. Je ne voulais pas faire mon chiant et déranger qui que se soit. Je comprenais très bien qu'on veuille un peu de calme et puis je n'aimais pas qu'on me regarde jouer, je n'aimais pas qu'on m'entende non plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 27/03/2017
» Messages : 117
» Pseudo : Helleasden
» Avatar : Katheryn perfect&lovely Winnick ❤
» Âge : 35 ans
» Schizophrénie : Aucune déclarée !
# Re: With your million eyes you're watching me feat Eleonor
message posté Lun 24 Avr - 16:11 par Eleonor D. Keane

With your million eyes you're watching me.
Marlon & Eleonor


Les hurlements, les gestes, la peur, c’est ton lot quotidien depuis quelque temps et tu n’arrives plus à respirer, tu suffoques et tu as l’impression que tu vas perdre tes moyens. Après une énième dispute interrompue par le personnel de maison qui sait très bien ce qui se passe dans la demeure, tu as décidé d’aller marcher en ville, de te vider la tête. Tu as besoin de respirer, de nature alors tu as attrapé un livre, une bouteille d’eau et ton sac et tu as d’abord marché vers le centre-ville pour t’éloigner et prendre la direction de Hyde Park. Tu as envie de te poser sous un arbre, d’écouter les oiseaux et de regarder les gens qui passent. C’est peut-être un peu simple mais tu t’en fiches, c’est ce dont tu as besoin en ce moment. Tu entres dans le par ce soudain tu entends une guitare et une voix qui résonne dans le creux de ton crâne. Tu t’approches alors et tu observes de longues minutes un jeune homme qui joue à la perfection. D’un coup il s’arrête et te regarde. « Oh non-pardon, c’est moi, je ne voulais pas que tu t’arrêtes en fait. C’était vraiment beau. » Tu croises les bras contre ta poitrine puis tu tentes de lui sourire. Tu ne voulais pas être intrusive, au contraire, tu es plutôt discrète, du genre à rester dans ton coin depuis que ton mariage bat de l’aile, depuis que ton mari te considère comme un putching ball. Tu t’avances vers lui, tu as besoin de compagnie et tu ignores pourquoi mais ce jeune homme te ressemble, tu vois dans son regard quelque chose que tu as l’impression de connaître. « Je peux m’asseoir avec toi ? » Tu le tutoies, sans trop savoir pourquoi. Tu attends son approbation puis tu le rejoins et tu te places près de lui. Tu ramènes tes genoux contre ta poitrine et tu poses ta tête sur ceux-ci, tu regardes ce jeune homme. « Tu en joues depuis combien de temps ? J’aimerais bien apprendre et… » Tu te coupes, tu te confies et ce n’est pas ton genre. Tu te pinces les lèvres en regardant ailleurs.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 02/07/2014
» Messages : 2583
» Pseudo : Rose ou Pumbate
» Avatar : alex petyffer
» Âge : 26 ans 10/07/90
» Schizophrénie : Tom Johnson
# Re: With your million eyes you're watching me feat Eleonor
message posté Mer 26 Avr - 20:11 par Marlon D. Wallenstein
Je ne suis pas habitué à jouer devant les gens, enfin pas de la guitare. Je joue un rôle la plupart du temps que je suis avec d'autres personnes. Je ne suis pas moi-même mais c'est différent. La musique c'est la seule chose qui ne m'a pas abandonnée. La seule chose avec laquelle je me sens bien, enfin presque puisque je ne veux pas jouer devant les autres. Je suis dans mon monde. Un peu trop on dirait. Je me sens observé. Je n'aime pas cette sensation. Je me suis stoppé net dans mon jeu et dans le chant lui demandant si elle voulait que j'arrête. J'ai été surpris de la réponse. Non elle ne voulait pas. Elle trouvait même ça jolie. J'ai passé une main derrière ma tête, un peu gêné et je e suis contenté d'un petit sourire timide avant de lui dire :

« Merci.»

J'ai acquiescé quand elle m'a demandé si elle pouvait s’asseoir. Je ne voyais pas de raisons qu'elle ne le fasse pas. Elle a un truc dans son regard qui ne me laisse pas indifférent. J'y lis une chose que je connais bien, la peur, le mal-être. C'est le genre de chose que je ne peux pas ne pas voir. Je vis avec tout le temps. Je la regarde s'installer et se recroqueviller sur elle-même. Elle me demande si je joue depuis longtemps. J'ai acquiescé avant de répondre :

« Sans doute une dizaine d'années … j'ai commencé à onze ans, j'en ai vingt-six, oui c'est ça. Une dizaine d'années.»

Le temps passe bien trop vite à mon goût. J'ai l'impression qu'il me nargue parfois, souvent même. Je voudrais qu'il s'arrête mais il n'y a aucun moyen pour ça. J'ai essayé. Mais je n'ai pas réussis à ce qu'il m'emporte avec lui. J'ai eu de la chance il paraît. Je dirais plutôt de la malchance au fond. Je me souviens du temps où j'avais commencé à jouer. C'était longtemps après que mon père soit parti de la maison, mais je pensais à lui parce qu'il aimait la musique. J'étais petit mais je me rappelle très bien de sa guitare. Je lui ai prise d'ailleurs, elle traînait dans la cave et j'ai commencé comme ça, avec une vieille guitare. J'ai fini par dire d'un ton un peu las :


« C'est peut-être même la seule chose que je sais bien faire et encore … »

Je ne sais pas pourquoi j'ai dit ça. Je ne la connais pas, mais je sens que je peux me confier à elle. Je sens qu'elle ne me trouvera pas bizarre, qu'elle comprendra. Je ne suis même pas sur d'avoir un vrai talent. Je doute toujours de tout alors ce n'est pas évident. Je suis dans un jour comme ça ou tout me semble loin, tout me semble vain. Je déteste quand je suis comme ça. Je voudrais pouvoir effacer cette personne et être toujours le Marlon joyeux et souriant que je suis devenu depuis un an, du moins que j'essaie d'être. Oui j'essaie et c'est loin d'être évident de faire semblant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 27/03/2017
» Messages : 117
» Pseudo : Helleasden
» Avatar : Katheryn perfect&lovely Winnick ❤
» Âge : 35 ans
» Schizophrénie : Aucune déclarée !
# Re: With your million eyes you're watching me feat Eleonor
message posté Lun 15 Mai - 20:51 par Eleonor D. Keane

With your million eyes you're watching me.
Marlon & Eleonor


Tu restes là, à le contempler et tu t’en veux presque d’avoir interrompus cette scène qui semblait si parfaite à tes yeux. Tes mains viennent se nouer dans une gêne que tu ne peux pas contrôler et tu sens le stress monter par chacun de tes vaisseaux sanguins. Les relations humaines, ce n’est plus ton truc, tu ne sais plus comment on s’y prend, si ça se trouve, c’est très déplacé ce que tu viens de faire. Tu te pinces les lèvres en attendant qu’il dise quoi que ce soit, si ça se trouve, il va te hurler dessus, te demander de dégager. Mais au lieu de ça, un simple merci se fait entendre et tu le contemples de ton regard innocent. Tu as presque envie de sourire mais tu te ravises. Tu te confies sur l’un de tes souhaits que tu as oublié, un souhait que tu laisses enterré bien loin derrière toi. Tu cultives l’envie de savoir jouer d’un instrument, la guitare ou le piano. Tu admires sa dextérité, tu es obligée de lui demander car tes lèvres brûlent. Tu viens prendre place à l’image d’une gamine qui vient demander à un autre gamin s’il veut être son copain. Tu viens ramener tes jambes contre ta poitrine et tu les entoure de tes bras, posant la tête sur tes genoux. « Oh, je vois… » C’est tout ce que tu peux dire, tu es captivée par l’instrument et l’intensité du regard de ce jeune homme qui est, il faut le dire, bien plus jeune que toi. Tu écarquilles les yeux alors qu’il semble s’affaisser, se démonter tout seul. Tu penses tes lèvres dans une moue. « Je suis sûre que non. » Mais tu connais cette sensation, tu es la première à le ressentir. Tu te sens faible, incapable de faire quoi que ce soit. D’un coup, tu as envie de connaître cet homme, de partager quelque chose avec lui-même si ce n’est que dans un bref moment. « Je m’appelle Eléonore. » Tu lui tends alors ta main tout en guettant sa réaction, tu esquisses même un sourire pour le réconforter.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 02/07/2014
» Messages : 2583
» Pseudo : Rose ou Pumbate
» Avatar : alex petyffer
» Âge : 26 ans 10/07/90
» Schizophrénie : Tom Johnson
# Re: With your million eyes you're watching me feat Eleonor
message posté Lun 29 Mai - 19:25 par Marlon D. Wallenstein
Je lui ai dis que je jouais depuis une dizaine d'années. Elle n'a pas l'air surprise. Je ne sais pas en fait ce qu'elle peut penser. Je ne sais pas non plus pourquoi elle s'est arrêtée sur moi. Je n'ai rien d'exceptionnel. Je suis juste … là. Je ne pensais pas qu'on m'entendais. Je devrais faire attention la prochaine fois, moi qui déteste me donner en spectacle, mais c'est la musique. Je ne sais pas pourquoi mais elle me rend différent. Je deviens quelqu'un d'autre quand je chante. Je deviens plus réel, comme si je commençais vraiment à exister, comme si je trouvais un sens à ma vie. C'était sans doute ça. La musique me redonnait vie. C'était ma bouée de sauvetage et peut-être qu'elle l'avait remarqué. Je ne sais même pas comment elle s'appelle, mais ce que je sais c'est qu'il y a quelque chose dans son regard qui m’interpelle, il y a quelque chose de mélancolique. Elle m'informa de son prénom. J'ai acquiescé et j'ai tendu la main. C'était machinale lorsqu'on se présentait même si c'était tout de même rare quand on croisait un inconnu pour la première fois. Je n'aime pas être impoli. Je ne suis pas anglais pour rien. On a un certain sens des valeurs, du moins il paraît, tout le monde ne les as pas malheureusement. J'ai répondu :

« Marlon. Et franchement je n'ai rien d'exceptionnel. Il y a des tas de chanteurs, des tas de gens qui jouent de la guitare. Je suis qu'un seul parmi tant d'autres. Je vous assure. »

C'était tout moi ça. Je me dénigrais. Je me rabaissais et je faisais comme si je n'avais pas entendu les compliment. Je ne savais pas juste dire merci. Je n'avais pas l'habitude de le faire. J'ai haussé les épaules et j'ai fini par lui demander d'un air curieux:

« Vous faites de la musique aussi ? »


Je posais la question parce qu'elle me regardait tellement d'une drôle de manière, comme si elle comprenait ce que je ressentais, comme si elle aussi était une artiste un peu paumée. Il y avait peut-être d'autres raisons pour lesquelles elle m'observait de cette manière mais ça avait quelque chose de dérangeant même si je sentais que son regard n'était pas hostile, non il était plutôt compatissant. Je n'ai pas pu m'empêcher de lui demander :

« Vous allez bien ? Vous avez un drôle de regard … »


Il y avait quelque chose d'étrange chez elle et je n'arrivais pas à discerner quoi. Je me trompais peut-être au fond mais j'en doutais. J'ai toujours eu de bonnes impressions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 27/03/2017
» Messages : 117
» Pseudo : Helleasden
» Avatar : Katheryn perfect&lovely Winnick ❤
» Âge : 35 ans
» Schizophrénie : Aucune déclarée !
# Re: With your million eyes you're watching me feat Eleonor
message posté Jeu 1 Juin - 21:14 par Eleonor D. Keane

With your million eyes you're watching me.
Marlon & Eleonor


Tu fronces les sourcils, pourquoi est-ce qu’il se descend de la sorte ? Tu as l’impression de te voir en peinture. « Je ne pense pas… la musique elle… elle libère les gens, elle fait du bien. C’est beau ce que tu fais avec ta musique Marlon. » Tu souris puis tu t’assois près de lui tout en lui adressant un sourire. Tu as l’air d’une folle, d’une fille un peu trop hippie ou qui aurait un peu trop bu mais qu’importe, tu as besoin de personnes charmantes comme lui dans ta vie. Tu crois aux rencontres, inopinées, même celles qui ne durent qu’un instant. Si tu pars maintenant, tu seras quand même contente d’avoir fait la connaissance avec Marlon et quelque part, il t’a redonné un brin de vie, qui t’évitera sûrement de faire une connerie en rentrant chez toi. Tu ramènes alors tes genoux contre ta poitrine et tu poses ta tête sur ceux-ci pendant que tes bras viennent les envelopper. « Non pas du tout je… non. » Tu aurais aimé faire de la musique car tu penses que c’est un moyen libérateur, un moyen d’aller mieux. Tu aurais tant aimé faire du piano, chanter, faire de la guitare… Ton mari t’a toujours empêché de faire ce genre de tâche car pour lui c’est quelque chose de futile, d’abstrait. Tu te redresses légèrement en tentant de reprendre tes esprits. Tu souffles longuement et tu lui adresses un léger sourire, franc. « Oui, je suis désolée si je peux paraître un peu bizarre c’est juste que pour une fois depuis longtemps je me sens… bien, détendue. » Tu fixes son regard et tu sais qu’au fond il te comprend et ça te fait du bien. Tu as soudainement envie d’en apprendre plus sur lui, ta langue te brûle mais tu te retiens car tu n’as pas envie d’être trop brusque et trop intrusive auprès de lui.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 02/07/2014
» Messages : 2583
» Pseudo : Rose ou Pumbate
» Avatar : alex petyffer
» Âge : 26 ans 10/07/90
» Schizophrénie : Tom Johnson
# Re: With your million eyes you're watching me feat Eleonor
message posté Dim 18 Juin - 19:19 par Marlon D. Wallenstein
Elle me disait que ce que je faisais était beau. Elle était comme mon frère, elle m'encourageait et comme à mon habitude je n'écoutais pas. Je n'y croyais pas plutôt. Je pensais que ce que je faisais ne valait pas plus que les autres, que je n'étais qu'un pion de plus dans cet échiquier géant de la vie. Je ne valais pas plus que tout les autres. C'était du moins ce que je pensais la plupart du temps. Je ne trouvais pas que je valais mieux que les autres. Ce n'était sans doute pas de cette manière que j'arriverais à penser du bien de moi, je le savais, mais j'avais tellement pensé ça que je n'arrivais plus à le voir les choses autrement. Je suivais encore une thérapie mais ce n'était pas très concluant.

« Je ne sais pas. Ça pourrait être mieux … Désolé … j'ai parfois tendance à être un peu pessimiste, mais mon frère pense comme toi. »

Peut-être que si deux personnes le pense c'est que c'est vrai. En vérité il n'y a pas que deux personnes, je le sais, la plupart des gens que je croise me disent que je joue bien, mais je refuse de penser que je peux avoir une chance dans la musique. Je ne veux pas me faire d'illusion. Je sais que c'est un métier difficile et je veux surtout avoir un métier stable et ce n'est pas dans la musique que je l'aurais, même si l'idée me plairait de vivre de quelque chose qui me plairait vraiment, car on ne peut pas dire que le droit soit vraiment l'extase pour moi. J'espère juste pouvoir changer les choses. Je lui avais demandé si elle faisait de la musique et elle me répondit que non. Elle avait l'air assez triste lorsque je la regardais, il n'y avait pas de mal pourtant. Je me demandais pourquoi elle était si … si pensive tout à coup. J'allais lui poser la question lorsqu'elle a semblé lire dans mes pensées. Elle se sentait bien. Je ne comprenais pas tellement pourquoi elle se sentait bien, surtout en ma présence, mais j'étais content qu'au moins l'un de nous deux le soit.

« Je … c'est un peu bizarre que vous me dites ça. Je ne pensais pas que j'arriverais un jour à détendre quelqu'un. Ce n'est pas ma spécialité, mais je suis content si vous l'êtes. Je peux jouer autre chose … si ça vous dit.»

Je ne savais pas pourquoi je lui avais proposé de lui chanter autre chose. C'était une première, surtout pour moi qui n'aimait pas m'afficher, mais si elle aimait la musique et si ça la détendait alors j'étais partant. J'aimais rendre les gens heureux.
Revenir en haut Aller en bas
With your million eyes you're watching me feat Eleonor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Hazel -- Behind Green Eyes .
» Myst eyes
» [Cinéma] Eyes wide shut
» [FB 1623] Big brother is watching you

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Westminster :: Hyde Park-