Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #22 !
LC vient d’enfiler sa 22ième version, dont vous trouverez tous les détails par ici.
La chasse aux fleurs.
Une chasse aux fleurs est en cours où mêmes les allergiques peuvent jouer. Plus d'infos.
On a besoin de vous !
Si vous avez des idées, des suggestions ou autre à nous faire par quant à l’intégration sur le forum, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

namco funscape. (goliath)

avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 24/03/2017
» Messages : 380
» Pseudo : nothing personal, marie.
» Avatar : cole sprouse.
» Âge : vingt-quatre ans.
# namco funscape. (goliath)
message posté Jeu 11 Mai - 10:48 par Kylian Milkovich

Une pierre précieuse n'est rien d'autre qu'un caillou qui a été soumis à une température et une pression considérables. Il se cache toujours des trésors extraordinaires à des endroits où personne ne songerait à les chercher. ✻✻✻ La salle de jeu, c'est ton endroit favori à Londres. Tu peux y passer des heures, parfois même une journée entière. Que tu sois seul ou accompagné de tes amis, peu importe. Tu adores cet endroit et l'ambiance qui y règne. C'est comme ta deuxième maison et dans un sens, on peut considérer que c'est ta deuxième maison. Une maison que tu as l'impression de redécouvrir à chaque fois que tu y remets les pieds. Comme si c'était la première fois. Les jeux, tu les connais par cœur aussi. Tu y as joué tellement de fois, tu les as terminé tous au moins une fois si ce n'est pas plus. Tu as arrêté de compter depuis des années. Tu n'en finirais plus sinon. Aujourd'hui, tu as décidé d'y passer un petit moment. Tu ne travailles pas demain matin alors tu vas pouvoir y rester un peu plus tard que d'habitude. Tu vas pouvoir en profiter comme il se doit. Tu arrives et tu salues quelques personnes que tu connais, dont le personnel. Tu regardes autour de toi et tu y vois un jeu libre, l'un de tes favoris. Tu y fonces avant qu'il ne soit pris par quelqu'un. Jouer seul ici ne te dérange pas. T'es un garçon assez solitaire quand même, tu aimes bien te retrouver avec toi-même, tu aimes bien être seul certains jours pour faire telle ou telle chose. Ça ne te gêne vraiment pas contrairement à d'autre. Tu finis par te poster devant un jeu où une  partie entre deux joueurs se déroule. Ça te fait sourire de voir cette rage de gagner dans chacun des deux garçons. Le score est serré, chacun dépasse l'autre à tour de rôle. Tu n'as jamais vu une partie aussi tendue, aussi incertaine quant au gagnant. À côté de toi, quelqu'un vient de faire son apparition. Tu tournes la tête pour y reconnaître Goliath. Goliath, c'est un ami à toi ou un ancien ami, tu ne sais plus très bien. Vous vous êtes pris la tête il y a un moment maintenant. L'an passé ou même avant, tu n'as pas une très bonne mémoire. Depuis que sa chaîne youtube a commencé à avoir un peu trop de succès, il venait de moins en moins à la salle, vous le voyez bien moins souvent. Il vous abandonnait petit à petit, tu le sentais, tu le voyais. Et ça te faisait peur. Malgré toi, tu es très attaché à tes amis et ça te fait mal de les voir t'abandonner de la sorte. Alors ouais, un soir, tu t'es un peu trop emporté et vous vous êtes prit la tête en plein milieu de la salle de jeu. Et depuis ce jour, tu ne l'as plus jamais revu. Ni toi, ni les autres garçons de la bande. Tu n'as pas essayé de le contacter et lui non plus à première vue. Mais Goliath, ça reste ton ami après tout. Tu tiens à lui malgré tout ça. Et tu t'en rends compte en le voyant près de toi. Ce n'est pas pour autant que tu lui lâches un sourire. Tu reportes ton attention sur les deux garçons que tu observais juste avant. S'il croit que tu vas l'accueillir à bras ouvert, il peut se mettre le doigt dans l’œil. Vraiment ? Il croit qu'il peut débarquer comme ça du jour au lendemain ? Qu'est-ce que tu fous ici ? Que tu lui demandes d'un ton un peu plus sec que tu ne l'aurais voulu. Mais tu n'as pas vraiment envie d'être gentil sur le coup, tu n'as pas envie qu'il croit que tu ne lui en veux pas alors que c'est tout le contraire. Tu lui en veux de vous avoir quitté et de ne pas avoir donné de nouvelles. Pour combien de temps ? Tu ne sais pas. Tu tiens à lui après tout. Tu n'as pas tes nouveaux amis à voir ? Ou un voyage à préparer ? Tu continues sans lui adresser le moindre regard, tu es trop occupé à suivre la partie qui se déroule sous tes yeux. Parfois, le sujet Goliath revenait avec le groupe que vous aviez formé. C'est comme ça que tu as su qu'il voyageait beaucoup. Parce que toi, tu n'es pas sur les réseaux sociaux. Tu n'as plus de temps pour ça, alors tu ne suis pas ce qu'il fait à présent. T'es quand même content pour lui que tout ça lui arrive. Tu ne peux pas lui souhaiter tout le malheur du monde seulement parce qu'il vous a lâchement abandonné. Tu ne peux pas, tu n'as pas le droit. Parce qu'il ne mérite pas ça, bien au contraire.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 21/03/2017
» Messages : 153
» Pseudo : expectopatronum. (alizée)
» Avatar : ezra miller.
» Âge : vingt-sept ans.
» Schizophrénie : helga s. lindholm.
# Re: namco funscape. (goliath)
message posté Mar 16 Mai - 17:10 par Goliath B. Chamberlain

NAMCO FUNSCAPE.

Je suis devant la salle de jeu. Ça fait une demi-heure que je poirote devant ; j'hésite à y entrer. C'est la troisième cigarette que je fume, celle qui se trouve entre mes lèvres. Ça fait déjà deux fois que je me dis « après celle-là, je vais à l'intérieur ». Et puis au final, j'en fume une autre. Je regarde mon portable, je jette un coup d'oeil sur les réseaux sociaux. Instagram, Twitter, Facebook. Il y a des messages, beaucoup de messages. Des tonnes d'abonnés qui me disent des trucs super gentils, et ça me fait sourire en coin. Mais ça me ne rassure pas pour autant. Ça ne me donne pas le courage qu'il me faudrait à ce moment-là. Parce que je sais ce qui m'attend si je rentre dans l'arcade de jeu. Je risque de le croiser. Kylian. La dernière fois qu'on s'est parlé, ça a dégénéré. Il m'a balancé des méchancetés à la gueule, et j'ai fais de même. Même si je pensais pas un seul mot de ce que j'ai dis, je suis jamais revenu sur mes paroles. Alors que c'était mon ami. Je sais que j'ai mal agis parce qu'il avait touché à ma fierté. Et puis je suis parti en voyage l'année dernière, et je l'ai pas revu pendant un an. Un an c'est long, et il peut s'en passer des choses. Ça se trouve, Kylian ne va plus à la salle de jeux, mais j'en doute. Du temps où on y était tous les deux, c'était vraiment son repère, l'endroit où il aimait passer le plus de temps. Ça m'étonnerait qu'il n'y mette plus les pieds. Alors j'ai peur de rentrer. Parce que ça se trouve il est à l'intérieur, peut-être même avec notre bande de pote, celle avec qui on jouait habituellement aussi. Et si c'était le cas, si je rentrais dans l'arcade et que je le voyais lui et notre team, je me sentirais mal, trop mal. Je suis même pas sûr que j'arriverais à dégoter un mot ou deux. Je voudrais juste m'enfuir en courant.

Mais bordel, porte tes couilles un peu. J'écrase ma cigarette sur le rebord d'une poubelle, et puis je la jette dedans. Je prends un grande inspiration, et je passe une main dans mes cheveux. Je les ai coupé la semaine dernière, petit ménage de printemps, et ça me fait encore bizarre de les avoir si courts. Et je jette un regard vers la salle de jeux. Cette fois j'y vais, et tant pis pour le reste. Alors je passe la porte, et je sens cette odeur familière de salle de jeux que j'avais oublié ; Un parfum mêlant plastique et sucrerie. J'entends les bruits électroniques de tous les jeux autour de moi, et je ne peux m'empêcher de sourire. C'est un peu comme si je rentrais chez moi après un très long voyage. Il y a quelques années, je passais plus de temps à l'arcade qu'à mon appartement. Parfois, je rentrais juste pour prendre une douche, nourrir mon chien et le promener, et puis je repartais pour la journée, voir même pour la nuit. Alors ça me fait sourire de revenir ici. Je me rends compte que j'en avais vraiment besoin. Cette salle m'apporte le réconfort qui me manque, et je me détends un peu. Je vais vers le comptoir, et je salue le personnel. « Oh Goliath, ça fait un bail dis-moi ! » me dit le propriétaire de l'arcade, accoudé sur le gros meuble en bois séparant les clients du personnel. Il est toujours aussi chauve, avec ses petits yeux marrons et sa barbichette au menton. J'ai l'impression que rien n'a bougé d'un poil ici. Comme si j'étais parti hier. Je lui souris, regardant brièvement autour de moi. Et puis j’aperçois Kylian, vers le fond de la salle. Il est en train de regarder une partie se jouant entre deux garçons. Mon cœur se serre et bat plus vite à la fois, un nœud se forme dans mon estomac. J'ai l'impression que je vais sauter d'une falaise, et pourtant ce n'est pas aussi dramatique. « Ouais, j'ai été pas mal occupé ces derniers temps... Mais j'ai eu envie de revenir traîner par ici. Je vais prendre quelques jetons pour jouer s'il-te-plait.  » Me suis-je exclamé doucement. Je n'ai pas très envie que Kylian m'entende à l'autre bout de la salle et s'enfuit sans-même avoir eu le temps de lui parler. Je suis pas sûr de la raison qui m'a poussé à venir ici aujourd'hui ; je sais pas si c'est pour la nostalgie du lieu, ou parce qu'au fond de moi j'espérais y trouver Kylian seul, pour lui parler. Peut-être un mélange des deux. Peut-être simplement une nostalgie de nous en train de jouer à l'arcade. En tout cas, maintenant que je le vois là-bas, je me dis qu'il est trop tard pour faire marche arrière. Ça serait débile d'être venu jusqu'ici juste pour jouer, alors qu'une de mes meilleurs amis se trouvent à quelques mètres de moi. Il est grand temps d'aller lui parler. « Tu sais, ma fille est super fan de tes vidéos ! Elle en revenait pas le jour où je lui ai dis que t'avais l'habitude de traîner ici avant ! Dis, tu crois que ça serait possible qu'elle vienne un jour où tu serais là pour faire une photo avec toi ?  » Me demande le propriétaire de l'arcade tout posant un récipient rempli de jetons. Je détourne les yeux de Kylian pour les planter dans le regard chaleureux de mon interlocuteur. « Ouais, bien sûr, je pense revenir souvent, j'ai pas mal de temps pour moi maintenant.  » Lui ai-je répondu avec un deuxième sourire et un ton enjoué. Je tends un billet à l'homme, et il le repousse en me disant que c'est la maison qui offre. Je récupère le récipient avec mes jetons et m'enfonce dans la salle de jeux.

Au final, je me suis directement dirigé par Kylian. Absorbé par la partie qui se joue devant lui, il ne me remarque que quelques instants plus tard, alors que j'observe la partie en cours également. Il me regarde, et me balance des questions d'un ton tellement sec que le désert du Sahara en serait jaloux. J'avoue que je m'imaginais pas que Kylian allait me tomber dans les bras, mais sa réaction me refroidit instantanément. J'ai soudainement envie de quitter les lieux, de rentrer chez moi et de me cacher sous ma couette. Mais je tiens bon, je ne me dégonfle pas. « Ça me manquait cet endroit.  » Ai-je commencé à dire, d'un ton timide et peu affirmé. Kylian ne le voit pas, parce qu'il ne me regarde pas ; mais dans mon regard se lit la culpabilité et les remords. Pas un message, pas un coup de fil en un an, c'est vrai que comme ami on a déjà fait mieux. Mais j'avais été en colère, et après j'ai beaucoup voyagé. En somme, je m'étais trouvé des excuses pour ne pas faire le premier pas. « J'ai plus grand chose de prévu depuis le début de l'année, tu sais. Je suis revenu à Londres en Janvier, pour de bon. Et je sais pas, je suis passé devant l'arcade toute à l'heure, et j'ai eu envie d'y rentrer.  » Bon, j'ai exclu la demi-heure où je me suis dis « j'y vais, j'y vais pas », parce que c'est franchement pathétique, mais la sincérité est là. « J'espérais que tu sois là, même si j'avais aussi un peu la trouille de te parler.  » Ai-je conclu avant de baisser les yeux. Puis je les relève, et je regarde la partie se déroulant devant nous. Une partie acharnée, un score très serré. Les deux jeunes garçons se lancent des regards faussement froids, pris dans leur compétition. Ça me rappelle le bon vieux temps où c'était Kylian et moi à leur place. On était un peu comme ça aussi parfois. « Pas mal cette partie, je me demande bien qui des deux va gagner. » Ai-je ajouté timidement pour détendre l'atmosphère, un léger sourire en coin tout en enfouissant mes mains dans les poches avant de mon jeans.


☆☆☆ Beerus @KYLIAN MILKOVICH
Revenir en haut Aller en bas
namco funscape. (goliath)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
» [Quète solo] David contre Goliath version One piece
» Léviathan, Béhémoth et Goliath.
» David contre Goliath , et c'est david qui gagne
» [Terminé] David et Goliath [PV]
» Goliath ◄ Imagine if you could access 100%

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Westminster-