Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
LC awards : nominations
Les LC awards sont de retour ! Pour faire vos nominations, rendez-vous par ici
Version #32 & nouveautés.
Le forum vient d'enfiler sa nouvelle version, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Le questionnaire de la rentrée.
N'hésitez pas à venir nous donner votre avis concernant le forum, par ici.
Chocolate Week.
La Chocolate Week est toujours parmi nous, venez en profiter. Rendez-vous par ici.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.
à ne pas manquer

semaine du chocolat c'est la semaine du chocolat bande de gourmands, venez déguster, apprendre et admirer pour le plus grand plaisir de vos papilles.
awards 1ère étape pensez à envoyer votre mp pour choisir les nominés de cette année !
maxime s. monroe elle a besoin de liens la petite actrice avec sa carrière en pause, postez dans sa fiche !
sam morrison une bien jolie docteur qui recherche des liens, pourquoi ne pas aller la voir ?
Ma fiche de liens dans le besoin


"Honey" I'm home - Ft Sharona

avatar

» Date d'inscription : 15/06/2015
» Messages : 1367
» Pseudo : Anne
» Avatar : Emily Bett Rickards
» Âge : 29 ans
() message posté Sam 16 Sep - 5:45 par Rhiannon O'Connor
"Honey", I'm home!
Sharona & Rhiannon

Je souris à la réponse de ma colocataire quand j’annonçais que j’étais tout aussi heureuse à l’idée que nous continuions d’habiter ensemble même si c’était quelque part ailleurs que là où nous nous trouvions actuellement. Je savais que j’étais capable d’assumer toute seule avec Camille et que si je voulais je pouvais tout à fait me permettre de trouver un appartement dans un quartier pas cher de la ville. Mais après un an à vivre avec Sharona nous étions devenues amies et je ne me voyais pas retourner habiter toute seule quand tout se passait bien entre nous. Si Noam était toujours dans ma vie et que nous décidions d’élever Camille ensemble les choses seraient peut-être différentes et nous choisirions peut-être d’emménager ensemble, mais ce n’était pas le cas et après ces cinq jours à la maternité j’étais bien décidé à ne pas le laisser entrer dans la vie de ma princesse. Je ne lui avais d’ailleurs pas annoncé mon accouchement et espérais qu’il n’apprenne pas l’existence de Camille pour décider de faire partie de sa vie. Je n’étais pas prête à l’accueillir les bras ouverts et à devoir la partager avec moi, ou risquer qu’elle soit la nouvelle proie du gang pour lequel il travaillait avant d’aller en prison. Mais je n’avais parlé de tout ça à personne pour le moment, je n’avais même pas parlé du fait que je comptais m’assurer qu’il n’ait aucun droit sur elle à Breena. Et la question ne m’avait pas été posée non plus, ce qui me laissait le temps de me retourner pour le moment.

Nous avions un peu de temps avant d’avoir à prendre une décision, mais maintenant que le sujet était lancé je ne pouvais m’empêcher de réfléchir à où nous pouvions décider d’habiter, si nous tentions de rester à Brixton où nous étions maintenant ou changions de quartier tout simplement. Au final, cette décision relevait plus de ma colocataire de moi, c’était elle qui avait le plus de trajet à faire pour aller travailler ou en cours alors que je pouvais travailler de n’importe où tant que j’avais l’électricité et internet.

« - A vrai dire... Je m'en fiche un peu. Ca serait plus rapide si je me rapproche, mais je bosse dans le nord huppé et ma fac est en plein centre, je suis pas sûre que ça soit dans nos moyens...
- C’est comme tu préfères. On peut toujours voir ce qu’on trouve un peu partout, en commençant par quelque chose qui te rapprocherais au moins de l’un ou de l’autre et décider selon le prix de la location. »

Tant que nous n’atterrissions pas dans un quartier mal fréquenter et où nous devions avoir peur dès que nous ne rentrions pas chez nous avant la tombée de la nuit, j’étais prête à habiter n’importe où nous avions de la place pour nous trois. Je me penchais rapidement vers la petite tête blonde qui dormait dans son cosy pour m’assurer qu’elle allait bien et relevait la tête au son de la voix de la mexicaine.

« - Dis, Rhi'... Est-ce qu'on reste que toutes les deux, ou... Enfin non, laisse,
il y a déjà bien assez de changements à gérer... 

- Non dis, qu’est-ce que tu voulais dire ? Tu pensais à quelqu’un d’autre à qui proposer de se joindre à nous ? »

J’essayais d’encourager la jeune femme à aller au bout de sa pensée, je ne voulais pas qu’elle pense que je n’étais pas prête à l’écouter ou à changer certaines choses. L’arrivée de Camille était un bouleversement bien sûr, et allait demandé un moment pour s’y ajuster que ce soit pour moi ou ma colocataire, mais cela ne voulait pas dire que nous ne pouvions pas faire d’autre changements si quelque chose n’allait pas ou qu’elle voulait simplement qu’une personne se rajoute à notre colocation.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I walk this empty street on the boulevard of broken dreams.

» Date d'inscription : 07/10/2014
» Messages : 844
» Avatar : Nickayla Rivera
» Âge : 23 ans
» Schizophrénie : Mini-Nate && Kate && Edwin
» Absence : Jusqu'au 11/11
() message posté Dim 29 Oct - 9:16 par Sharona K. García-Brown
Je suis tellement soulagée ! Depuis la naissance surprise de Camille, je me suis convaincue toute seule que c'était fini, qu'il allait falloir que je me trouve un nouveau logement et que ça allait être le début de la galère... et en fait non. C'était sans compter sur la gentillesse de ma coloc et amie. Qui non seulement m'ôte une sacrée épine du pied en acceptant que nous continuions à vivre ensemble mais rebondit aussitôt quand je me rétracte après avoir lancé l'idée d'étendre la coloc.

« Non dis, qu’est-ce que tu voulais dire ? Tu pensais à quelqu’un d’autre à qui proposer de se joindre à nous ? »

J'hésite à l'évidence, pèse encore le pour et le contre sans parvenir à me décider. Je sais pas si c'est une bonne idée de le proposer à ma soeur, je sais même pas si on arrivera à nouveau à vivre ensemble, toutes les deux, je dirais même pas "comme avant", juste correctement. Il s'est passé tellement de choses et tellement de temps que je sais pas du tout ce que la cohabitation pourrait donner. Mais d'un autre côté, j'ai quand même envie d'essayer... mais il y a aussi le bébé...

« Non... enfin oui... enfin je sais pas trop... je crois qu'il faut que j'y réfléchisse moi-même encore... on peut se laisser un peu de temps pour en reparler ?... mais... ça veut dire que tu pourrais être d'accord ? »

Je savais que j'avais une coloc' géniale, ca se confirme de plus en plus. Si tu savais comme je t'adore, Rhi' ! Mais je me contente de sourire les mains sur ma tasse, et de laisser les choses se faire. Je sais que j'ai aucune chance et que même si j'en avais une toute petite, je sais même pas si j'arriverais un jour à l'embrasser alors... ça ne sert à rien.

« Et toi ? Il y a quelqu'un que tu voudrais voir se joindre à nous ? »

Parce qu'il n'y a pas de raison qu'il n'y ait que moi qui propose quelqu'un après tout... et vu les derniers événements, même si je ne balance pas son nom - un peu parce que je sais pas trop comment réagir face à elle, un peu parce que je ne veux pas l'influencer aussi - le nom de Breena s'impose à mon esprit et je m'attends à ce qu'elle la cite aussitôt.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

» Date d'inscription : 15/06/2015
» Messages : 1367
» Pseudo : Anne
» Avatar : Emily Bett Rickards
» Âge : 29 ans
() message posté Sam 17 Fév - 2:02 par Rhiannon O'Connor
"Honey", I'm home!
Sharona & Rhiannon

Il ne m'était pas venu à l'esprit de vouloir trouver un nouveau logement sans inclure Sharona même si je n'étais pas sûre qu'elle ait envie d'avoir à subir les pleures d'un nourrisson à toute heure de la journée ou de la nuit. Mais si elle était prête à accepter la présence de Camille je ne demandais rien de mieux que de trouver quelque chose de plus grand où nous pouvions avoir un peu plus de place dans la dépendance que nous occupions actuellement. Pourtant malgré le fait que cela faisait plus d'un an que nous habitions ensemble et que nous étions devenues amies toutes les deux je pouvais sentir qu'elle se retenait de me demander quelque chose qui pourtant avait l'air de lui tenir à cœur. Je l'encourageais à continuer ce qu'elle avait commencé à vouloir me demander.

" Non... enfin oui... enfin je sais pas trop... je crois qu'il faut que j'y réfléchisse moi-même encore... on peut se laisser un peu de temps pour en reparler ?... mais... ça veut dire que tu pourrais être d'accord ? "
" Prends tout le temps qu'il te faut ! Mais bien sûr, que je serais ouverte à l'idée, tant que la personne à laquelle tu penses soit prête à accepter la présence de Camille. "

Je n'avais aucune idée de qui était la personne à laquelle la jeune femme pensait, mais je ne pensais pas être difficile à vivre et je m'entendais en général avec tout le monde. Dans tous les cas, si cela tenait au cœur de ma colocataire j'étais prête à accueillir une personne de plus dans notre colocation et faire le nécessaire pour que la vie en collectivité se passe bien pour tout le monde.

" Et toi ? Il y a quelqu'un que tu voudrais voir se joindre à nous ? "

Le retour de la question vers moi me pris de cours et je restais muette une minute ne sachant pas quoi répondre. Je ne connaissais personne qui cherchait à déménager ou du moins qui m'en avait parlé jusqu'à présent. Mais au moment où j'allais répondre par la négative une pensée me vint à l'esprit.

[color:a070= #cc3366]" J'allais dire que non, mais en y réfléchissant peut-être que je pourrais demander à Breena si elle a envie de se joindre à nous. Si tu es d'accord bien sûr ! "

Je n'étais pas sûre de ce que ma meilleure amie allait penser à cette idée et je ne savais pas quand j'allais avoir l'occasion de lui en parler mais plus j'y pensais, plus l'idée me semblait bonne et j'étais sûre que cela ne pouvait que faire du bien à la jeune femme d'habiter avec nous alors qu'elle avait perdu son fiancé il n'y a pas si longtemps que cela.

Camille qui était dans le siège à côté de mon fauteuil et y avait dormi un petit moment commençait à bouger, je me penchais pour la prendre dans mes bras à nouveau avant qu'elle ne se mette à pleurer pour de bon. Je la berçais doucement tout en me positionnant à nouveau pour pouvoir la nourrir à nouveau.

" Tu veux commander quelque chose pour diner ce soir ? J'avoue que je n'ai pas envie de cuisiner, et après la bouffe de l'hôpital j'ai bien envie de me faire plaisir un peu. "
J'attendais la réponse de la jeune femme avant de sortir mon téléphone pour regarder sur mon téléphone ce dont j'avais envie.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I walk this empty street on the boulevard of broken dreams.

» Date d'inscription : 07/10/2014
» Messages : 844
» Avatar : Nickayla Rivera
» Âge : 23 ans
» Schizophrénie : Mini-Nate && Kate && Edwin
» Absence : Jusqu'au 11/11
() message posté Sam 10 Mar - 1:27 par Sharona K. García-Brown
Je suis tellement rassurée de pas me retrouver à nouveau à la rue - plus ou moins - et de pas me retrouver séparée d'elle, surtout. Et tant pis si ça signifie devoir m'accoutumer à la présence de Camille. Je suis pas vraiment la fille la plus à même de cohabiter avec un nourrisson, mais je sais que je peux faire un effort, pour elle. Ca m'empêche pas de penser à ma soeur, au fait que je la retrouve seulement et ait envie de me rapprocher d'elle. De former une famille, à nouveau. Je ne sais juste pas comment elle, elle pourrait percevoir la cohabitation...

"  Prends tout le temps qu'il te faut ! Mais bien sûr, que je serais ouverte à l'idée, tant que la personne à laquelle tu penses soit prête à accepter la présence de Camille. "

C'est bien là toute la question, et la raison de mon silence au sujet de l'identité de l'invité mystère... et un peu pour lui rendre la pareille, un peu aussi pour détourner la question, je lui ai renvoyé la balle, lui demandant si elle-même avait envie d'étendre notre colocation à quelqu'un d'autre.

" J'allais dire que non, mais en y réfléchissant peut-être que je pourrais demander à Breena si elle a envie de se joindre à nous. Si tu es d'accord bien sûr !
- Ah euh... Oui... Oui bien sûr... "

Vous sentez l'enthousiasme, là ? J'ai pas vraiment de contact avec Breena, et à vrai dire, j'en ai jamais cherché. Vivre avec elle, je sais pas trop comment ça pourrait se passer. Je sais juste ce que je ressens et c'est pas terrible... Parce que même si c'est aberrant, même si je n'ai absolument pas le droit de lui en vouloir d'être aussi proche de Rhi', je peux pas m'empêcher d'être jalouse d'elle... Ma coloc' ne relève pas mon ton peut-être trop évasif, et c'est sans doute mieux ainsi. Je m'en veux malgré tout, elle vient de perdre son petit-ami, et j'ai pas le droit de m'opposer à ce qui pourrait lui mettre un peu de baume au coeur...

"  Tu veux commander quelque chose pour diner ce soir ? "

La voix de Rhi me tire rapidement de mes pensées.

"  J'avoue que je n'ai pas envie de cuisiner, et après la bouffe de l'hôpital j'ai bien envie de me faire plaisir un peu.
- Ca me va ! Je crois que je pourrais dévorer un éléphant ! "

Et comme pour appuyer mes dires, mon estomac s'est mis à gargouiller. Alors on s'est penchées sur notre commande, et l'épineux sujet des colocs est resté de coté... Enfin pour quelques semaines seulement, jusqu'à ce qu'on trouve la perle rare où loger à quatre plus un bambin...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London :: Brixton
Aller à la page : Précédent  1, 2
» honey i'm home w/ jace
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» i follow you dark room honey -- mardi dix juillet, 16h42.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-