Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #23.
La nouvelle version vient d'être installée, pour découvrir les nouveautés, c'est par ici que ça se passe.
Beach party !
Tous à Brighton pour une fête, de nuit, sur la plage. Rendez-vous par ici.
Les défis, le retour !
Les défis sont de retour ! C'est le moment de venir jouer. Ça se passe par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

getting drunk on our way back (ethan)

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 16/03/2017
» Messages : 531
» Pseudo : bermudes.
» Avatar : lili reinhart.
» Âge : 23 yo.
» Schizophrénie : maebh, l'incensible.
# getting drunk on our way back (ethan)
message posté Dim 14 Mai - 17:39 par Lioba Roy-Stozzi
Tu marches sans penser, tu marches sans réfléchir à où aller. Tu marches. Tu pourrais prendre le bus, tu pourrais vouloir t’asseoir devant et regarder les rues, mais pas aujourd’hui. Non aujourd’hui, t’as envie de marcher. Aujourd’hui, t’as envie de faire bouger tes muscles. Tu te mets à courir parfois, sans raison. Juste parce que tu le sens. Parce que t’as envie de sentir ton coeur s’accélérer, que t’as envie de te sentir forte, capable de tout affronter, même un coeur qui peut être récalcitrant à trop d’activité. Mais t’es là, à courir. Et tu marches, tu cours, tu t’arrêtes, à un moment. Devant un bar. Tu réfléchis. Mais ce soir, peut-être que non, tu boiras pas. Peut-être que ce soir, tu rentreras assez tôt pour aider ta cousine à coucher la grand-mère, que tu rentreras assez tôt pour rire avec elle, lui raconter des histoires et l’aider à s’endormir. Ce serait bien. Oui, ce serait bien. Mais tu restes toi Lioba, tu restes cette fille qu’a besoin de boire pour éviter de péter un plomb. Parce que tu t’énerves facilement Lioba, et que c’est pas une bonne idée non, de taper la première personne qui passe parce que t’es énervée. Alors tu bois, tu fumes, tu trimes, t’oublies, de toutes les manières possibles. Pourtant, tu continues à marcher, et tu t’arrêtes pas dans le bar. Ce soir, tu boiras. Ce soir, tu rentreras tôt. Ce soir, tu resteras au côtés des membres de ta famille que tu peux encore supporter. Ceux qui se sont détaché, ceux qui sont partis, qu’ont désertés. Un peu comme toi. Tu t’arrêtes au premier arrêt de bus. Ces derniers jours, tu t’demandes si ça aurait pas été mieux pour toi de jamais avoir eu cette discussion avec Cole. Si ça aurait pas été mieux de rester comme t’étais avant, dans ton incapacité à te rendre compte de tes vrais sentiments, de la réalité, de ce qu’il faudra que tu fasses, plus tard. Le jour où tu recevras ce coup de fil de Sicile : “Lioba, il est temps de rentrer.” T’aimerais n’avoir pas eu à réaliser que pour vivre ta vie tranquille, ta propre vie, tu devras les envoyer chier ce jour là. C’était bien avant. Même si ton futur prévoyait d’être plus sombre, moins intéressant, au moins, ton présent, il était plus ou moins heureux, pas à comploter, pas à trop réfléchir au futur, pas trop. Le futur ouais, il t’empêchait de faire des trucs, mais… C’était différent, tellement différent.

Aujourd’hui, tu penses difficilement à autre chose. T’as revu personne depuis cette discussion avec Cole, t’as évité les gens ces derniers jours. Même aux textos, t’as pas répondu. T’es juste restée dans ta bulle, pour réfléchir. Tu montes dans le bus, et tu fermes les yeux, jusqu’au terminus. Comme d’habitude, comme à chaque fois. Oui. Et quand tu descends, t’es à Shoreditch. Et tu fonces vers l’endroit que tu connais le mieux ici. Ca pourrait être l’appart de Goliath oui, mais aussi rares qu’ils soient, y’a des fois où t’as pas envie de le voir, Goliath. Aujourd’hui, ce soir, c’est une de ces fois. Alors tu te diriges vers le bar. Et tu t’assois. Et tu bois. Pas trop, jamais trop. Puis t’apperçois un visage familier à l’autre bout du comptoir. Tu lèves ton verre en sa direction lorsque tu vois qu’il te regarde lui aussi. Et tu souris. Et tu commandes un nouveau mojito. Parce que lorsqu’il est là, Ethan, tu sais que tu peux largement dépasser tes limites. Que de toute façon, il sera là, et qu’il se passera rien. Que tu risques rien.
starting of as a wildfire
Revenir en haut Aller en bas
getting drunk on our way back (ethan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Cause everybody's drunk, loud and pissed off {Feat. June
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: East London :: Shoreditch :: Nightjar-