Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

lost in my mind feat Breena

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 10/05/2017
» Messages : 994
» Pseudo : rose/ MillionEyes
» Avatar : paul wesley
» Âge : 32 ans
» Schizophrénie : Marlon / Violet / Damian
# Re: lost in my mind feat Breena
message posté Ven 14 Juil - 15:16 par Tom N. Johnsson
J'ai eu un petit sourire quand elle m'a dit que la première impression qu'elle avait eu en me voyant avec Maya était qu'elle tenait beaucoup à moi. Je le savais et j'étais entrain de tout gâcher. Je lui en voulait, j'en voulais à tout le monde. Je n'étais pas le petit ami idéal. J'étais loin de l'être même. J'avais cette violence en moi, sans doute même avant mon accident, puisque déjà j'avais du consommer pour faire croire que j'étais des leurs, alors la drogue m'avait sûrement rendu mauvais, mais je l'étais sûrement aussi avant tout ça. Je ne voulais juste pas l'avouer.

« T'en fais pas, j'ai l'habitude. Oui … elle m'aime beaucoup. Je le sais et c'est pareil de mon côté, mais c'est un peu … bizarre depuis que je suis revenu. »

Je ne savais pas pourquoi c'était si bizarre. Deux ans de coma c'était long. Elle avait du s'imaginer que je ne reviendrais jamais vers elle, et puis j'étais revenu. J'avais changé. Je me cherchais et je ne savais pas toujours très bien ce que je faisais. Je l'aimais, mais j'avais envie qu'elle comprenne que je ne pouvais pas redevenir entièrement moi-même. Je me sentais pris entre deux feu.

Ne pas brûler les étapes. C'était un bon conseil mais ce n'était pas facile à faire. J'avais envie d'aller vite, parce que je voulais rattraper le temps perdus. On me disait souvent que ça prendrait du temps, que j'étais encore un jeune adulte et que le temps ferait les choses, mais je n'avais pas envie de prendre mon temps. J'en avais déjà perdu trop et ça ils ne pouvaient pas comprendre.

« Oui je sais, mais ce n'est pas si évident. J'ai l'impression d'avoir perdu déjà trop de temps. Je voudrais juste que tout redevienne comme avant. »

Je ne savais pas pourquoi je me confiais autant à elle, d'habitude c'était à Jo que je disais tout ça, mais Breena ne me connaissait pas alors c'était peut-être plus facile d'oser en parler. Là c'était différent. On était entré dans le café et je lui ai donc commandé un chocolat chaud pendant que je me prenais un café, j'ai payé et on est allé s'installer à une table.

« Encore désolé pour le chemisier. »

La caféine me faisait du bien. Ce n'étais pas aussi agréable que de prendre ma dose de drogue, mais ça m'aidait à tenir, je buvais tout le temps du café. C'était une seconde nature chez moi.

« Tu travail dans quoi déjà ? »

Je ne savais plus si elle me l'avait dit ou si je l'avais su avant. Je préférais anticiper plutôt que de me rendre compte que je ne savais rien d'elle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1884
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: lost in my mind feat Breena
message posté Ven 21 Juil - 16:39 par Breena A. Donnelly
Je ne savais pas que c’était que d’avoir perdu la mémoire. Tout devait paraitre étrange pour la personne qui le vivait. Alors, malgré cela, je pouvais comprendre le jeune homme lorsqu’il me disait c’était un peu bizarre depuis son retour. Cela n’avait rien d’étrange, car je ne sais pas depuis combien de temps ils étaient ensemble, mais avoir un vide de deux années, ne pas savoir ce qu’on avait pu faire, ni qui aimer, n’aidait pas la personne victime d’amnésie.

« Je peux imaginer que cela doit être bizarre ! Maya sait ce qu’elle ressent pour toi et ce que tu ressentais pour elle avant l’accident. Quant à toi, tu n’as que ce qu’elle te dit par rapport à votre relation, tu n’as plus de souvenir ! Il va falloir du temps. Tu as de la chance d’avoir des personnes qui t’aiment à tes côtés et qui te soutiennent sur ton parcours de guérisons. »

Et j’espérais autant pour eux que pour lui que ce parcours ne serait pas trop long, ni parsemé d’embuches. Le souci avec la perte de mémoire était le temps qu’il fallait à la personne pour la retrouver. Puis il y avait un risque que la personne ait changé tout comme la vie de ses proches ! Enfin soit, ce n’était pas quelque chose agréable à vivre et peu importe de quel côté on se trouvait.

« Je te comprends très bien et ta réaction est légitime. Avoir un vide de deux ans et vouloir se souvenir de ce qu’il s’est passé avant et surtout pendant ce temps et naturelle ! Enfin c’est ce que je pense. Je n’ai jamais été confronté à ce genre de situation. Je te souhaite juste que tout cela soit le plus rapidement possible, un mauvais souvenir pour toi et tes proches. »

Je lui avais adressé un sourire sincère à la fin de ma phrase ! Une fois à l’intérieur de l’établissement, Tom était allé directement commander nos boissons avant de venir me rejoindre pour qu’on puisse s’installer à une table libre.

« Merci pour le chocolat chaud. Il n’y a pas de soucis pour le chemisier, cela se lave. »

Lui dis-je en m’installant en face de lui ! Ma boisson sentait très bon le chocolat et je savais que cela me remonterait le moral. Le chocolat avait différentes vertus, et il était entre autre bon pour le moral et les pour les nerfs. Enfin soit…

« Je travaille dans quoi ? Et bien je suis guide au British Muséum. »

Ayant fait des études d’Histoire, je n’avais pas pensé qu’en quittant l’Université je parviendrais à trouver assez rapidement un travail et encore moins dans ce grand Musée. Je ne me destinais pas à ce travail, mais je pouvais y mêler mes deux passions, l’histoire et l’archéologie !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 10/05/2017
» Messages : 994
» Pseudo : rose/ MillionEyes
» Avatar : paul wesley
» Âge : 32 ans
» Schizophrénie : Marlon / Violet / Damian
# Re: lost in my mind feat Breena
message posté Mer 26 Juil - 12:42 par Tom N. Johnsson
Elle arrivait précisément à décrire ce que je ressentais. C'était dingue. Je n'aurais jamais cru que ça soit possible que quelqu'un d'extérieur puisse comprendre ce que je vivais. Je m'étais trompé. Elle décrivait parfaitement ce qui se passait dans ma tête et ça en été presque flippant à force. Je me demandais si ce n'était pas une sorte de médium pour qu'elle comprenne les choses aussi bien. Jusqu'à présent tout le monde me disait « Oh mais tu va t'habituer, tu verra c'est facile. » mais c'était loin d'être simple. Je n'arrivais pas à me souvenir de ce que j'avais vécu avec Maya. Je savais qu'elle était ma petite amie, je l'aimais et je voulais qu'elle soit heureuse, mais je n'arrivais pas à savoir ce qu'on avait fait tout les deux. Je ne me souvenais pas de nos premiers rendez-vous. Je ne me souvenais pas de l'appartement où des jours heureux qu'on avait pu avoir. Je ne me souvenais de rien de bien en ce qui nous concernait.

« C'est dingue, tu es médium ? Comment tu fais pour comprendre aussi bien ce que je ressens ? C'est la première fois que ça arrive. Généralement personne ne comprend ce que je vis, mais toi … tu arrives à comprendre ce qui se passe dans ma tête. Faut que tu me dises comment tu fais. Quel est ton secret ? »

Je lui ai souris. C'était tellement rare qu'on me comprenne, qu'on me prenne aussi au sérieux. D'habitude on minimise ma situation. On a tendance à me dire que je délire, que ça viendra avec le temps, que tout redeviendra comme avant sans que je n'ai à rien faire, mais je sais au fond que c'est faux. Je sais que je ne pourrais jamais vraiment redevenir l'homme que j'étais. C'était trop tard pour ça maintenant. Je ne pourrais jamais être le Tom d'avant l'accident, déjà avant l'accident je commençais à changé mais maintenant c'était pire avec la drogue que je prenais.

« De rien, c'est le moins que je puisse faire. »

Un chocolat ce n'était pas grand chose comparé à son chemiser tâché, en tout cas ça me permettait d'apprendre à mieux la connaître et ce que je voyais me plaisait. Je n'étais pas mécontent d'être de bonne humeur aujourd'hui et de me montrer serviable, elle me comprenait et c'était indescriptible comme sentiment de satisfaction. Elle était guide au british museum. Ça avait beau être un musée très connu de Londres, je n'y avais jamais mis les pieds, du moins je ne me rappelais pas l'avoir déjà fait.

« Je n'ai jamais mis les pieds là-bas, enfin je ne crois pas. Je suis pas très musée … je ne comprends rien à l'art. »

C'était ma façon de dire « l'art ça me gonfle. » Je ne voyais pas ce qui avait d'extraordinaire dans un tableau. Heureusement je n'avais jamais du étudier l'art à l'école. Je n'aurais pas été très doué.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1884
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: lost in my mind feat Breena
message posté Ven 18 Aoû - 23:11 par Breena A. Donnelly
Ne me demandez pas pourquoi j’étais capable de décrire exactement ce que je pouvais ressentir Tom. C’était comme cela ! J’arrivais à mettre des mots, à expliquer certaines choses ! Ma mère m’avait toujours dit que j’aurais dû devenir psychologue. C’était peut-être parce que j’arrivais à me mettre à la place de la personne et aussi par le fait que je lisais énormément et pas que des livres d’histoire et d’archéologie ! Puis étant souvent à l’écoute de l’autre, c’était plus simple de parler avec la personne. Mais une chose était certaine, je n’étais pas mais alors pas du tout un médium.

Par contre, en ce qui concernait le sujet de sa relation avec Maya, les mots, les réponses que je lui donnais ne venaient pas d’un bouquin que j’avais lu, mais plutôt de mon vécu, de ce que j’avais ressenti…

« Euh, non je ne suis pas du tout médium. Je ne sais pas comment je fais ! Je ne vais pas dire que cela est inné chez moi, mais c’est un peu tout comme. J’arrive à faire cela depuis que je suis jeune. J’ai une qualité, d’après mes parents, qui est celui d’être à l’écoute des autres ! Avec ces qualités, je parviens à comprendre ce que les personnes peuvent ressentir, puis je laisse mon cœur et ma raison parler. D’ailleurs j’aurais dû, toujours d’après mes parents, devenir psychologue et non historienne. Puis je dois avouer que j’ai également lu pas mal de livres et par moment c’est mon vécu qui m’aide. Par contre je suis désolée, je n’ai pas de secret ! C’est comme cela. »

En y pensant cela ressemblait plus à de l’empathie qu’à ce que pouvait faire un médium. Je lui avais rendu son sourire après de lui avoir répondu ! J’avais trouvé comique le fait qu’il me compare à un médium ! En effet, c’était la première fois qu’on me comparait à ce genre d’individu ! Pour pouvoir aider, répondre à mon interlocuteur, j’avais besoin de comprendre ce qu’il ressentait, d’analyser la situation ! De là, je pouvais lui répondre, le conseiller ou tout simplement dire les mots qu’il fallait pour le rassurer.

C’était vraiment très gentil de la part du jeune homme de m’offrir un chocolat chaud, pour se faire pardonner pour avoir renversé son café sur mon chemisier ! Si cela n’avait tenu qu’à moi, un simple je suis désolé, m’aurait amplement suffit !

Une fois installé, on avait continué notre conversation. Je lui avais expliqué que j’étais guide au British muséum. C’était un métier un peu étonnant quand on faisait attention au début de notre conversation. Mais voilà, l’histoire et l’antiquité avaient été plus fortes que la psychologie ! De plus, je préférais aider mes amis ou des personnes que je connaissais simplement, sans devoir avoir recours à ce que j’avais appris durant mes années d’études. En plus, il arrivait qu’un praticien arrive à donner des médicaments pour soulager son patient, mais je ne pensais pas que cela était à chaque fois nécessaire. Enfin soit, c’était mon point de vue et pouvait faire l’objet d’un autre sujet de conversation.

« Oh ce n’est pas un drame, de n’avoir jamais mis les pieds au musée. Tout le monde ne peut pas aimer ce genre d’endroit ! Puis comme tu le dis, si tu ne comprends rien à l’art, cela n’aide pas à aller dans cet endroit ! Mais Je peux peut-être te faire changer d’avis qui sait. Car ma spécialisation est l’histoire et plus particulièrement l’histoire antique. Mon rôle est de raconter l’histoire de chaque œuvre qui se trouve au musée. L’art quant à lui, je dois l’avouer, n’est pas trop ma tasse de thé. »

Sur ces mots, je bu un gorgée de ma boisson tout en essayant de ne pas laisser paraitre ma gêne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 10/05/2017
» Messages : 994
» Pseudo : rose/ MillionEyes
» Avatar : paul wesley
» Âge : 32 ans
» Schizophrénie : Marlon / Violet / Damian
# Re: lost in my mind feat Breena
message posté Mer 23 Aoû - 19:27 par Tom N. Johnsson
Elle n'était pas médium, soit, peut-être qu'elle était juste empathique ce qui était loin d'être mon cas. J'étais plutôt égoïste dans mon genre. Je savais être attentionné parfois mais c'était rare. Je ne sais plus tellement quand était la dernière fois que je l'avais été. Je lui ai souris. Ce n'était pas si grave qu'elle n'aie pas de secret. C'était juste dommage parce que je ne croisais pas tout le temps des gens qui me comprenaient aussi bien. C'était étonnant qu'elle sache me dire ce que je ressentais et ça faisait du bien, j'aurais aimé que Maya comprennent aussi bien mais c'était compliqué.

On est retourné dans le café afin que lui offre une nouvelle boisson. C'était après tout la moindre des choses. J'étais décidément bien luné aujourd'hui. Je me demandais ce qui m'arrivait moi qui était habituellement d'une humeur plutôt morne, surtout depuis quelques temps, tout m'agaçait, mais j'arrivais à me montrer aimable avec elle. Peut-être que c'était parce qu'elle me plaisait bien et que je la trouvais agréable.

Elle m'a ensuite expliquée qu'elle travaillait dans un musée. Je ne comprenais pas ce qu'il y avait d'intéressant dans les musées alors forcément je n'étais pas forcément fan de son travail, mais c'était un travail comme un autre après tout. Elle m'avoua que ce n'était pas dramatique de ne pas aller dans un musée, mais que sa spécialité c'était l'histoire et pas l'art. A mes yeux ça ne faisait pas beaucoup de différences. Je n'étais pas un grand fan de l'histoire à l'école, d'ailleurs je n'étais pas fan de grand chose. J'aimais surtout le sport et j'étais d'ailleurs le cliché parfait du sportif un peu bête, même si évidement je ne me considérais pas comme bête. Je lui ai fait un petit sourire désolé. Je n'étais sans doute pas très intéressant et peut-être qu'elle aurait aimé que je sois intéressé par son travail, mais on ne pouvait tous aimer les mêmes choses et je lui ai répondu :

« Oh … désolé de te décevoir. Je n'ai jamais été très doué en histoire, même si je ne retenais jamais les dates. Je n'étais d'ailleurs pas un très bon élève, à part pour le sport … c'est peut-être pour ça que j'ai choisi de devenir flic. »

Je savais qu'il y avait d'autres raisons pour lesquelles j'avais choisi de devenir policier, il y avait le fait que mon père et mon grand-père l'avait été et que j'admirais beaucoup mon père. Je n'en avais plus beaucoup de souvenirs mais je savais que je l'admirais il y avait beaucoup de photos de lui que j'avais gardé dans un album et je me rappelais que ça m'avait fait quelque chose quand Maya m'avait rappelé qu'il était mort il y a longtemps déjà.

« Je suis désolé. J'espère que ça ne te déçoit pas trop. »

Je ne voulais pas que notre amitié qui semblait naître en pâtisse. Elle avait l'air si gentille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1884
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: lost in my mind feat Breena
message posté Mer 30 Aoû - 17:31 par Breena A. Donnelly
C’était plus facile de se mettre à la place d’une personne quand cette dernière ne nous était pas proche, tout comme l’était Tom pour moi. Quand la personne était plus proche, quand on essayait de la comprendre, nos émotions pouvaient influencer notre interprétation de ce que pouvait ressentir notre proche. Être empathique pouvait être un trait de caractère positif mais en même temps cela pouvait être négatif ! A force de se mettre à la place des autres, il y avait un risque que l’on oublie qui on était et ce dont on avait besoin ! De plus écouter ce que notre conscient, notre corps, pouvaient nous dire… En ce qui me concernait, je faisais attention à moi. Mais une chose était certaine, je n’étais pas une medium.

J’étais quand même un peu gênée que Tom m’offre une nouvelle boisson parce qu’il avait malencontreusement renversé son café sur mon chemisier. Même si c’était un peu ennuyant, car en plus de tâcher mon chemisier, cela m’avait brûlé, mais sur cela, je n’avais dit mot. Je voyais qu’il était déjà très mal pour que j’ajoute ce détail. J’avais donc accepté son invitation pour un chocolat chaud. J’avais remarqué que cela lui avait fait plaisir lorsque j’avais accepté sa proposition et puis il avait l’air très sympa. De plus, sauf si je me trompais, le jeune homme avait besoin d’un peu de soutient, d’écoute. Vivre dans la situation qui était la sienne ne devait pas être des plus faciles.

Notre conversation avait continué sur mon métier ! Je lui avais expliqué que j’étais guide au British Museum. Un métier que j’exerçais maintenant depuis presque deux ans et je ne regrettais pas mon choix. Comme ma spécialité était l’histoire et plus particulièrement l’antiquité et que je n’avais pas choisi de devenir archéologue comme mon père, je pouvais retrouver un peu cette passion qui m’avait toujours animé dans le métier que j’exerçais. Bon il y avait un petit hic, c’est que le musée n’abritait pas que des objets relatifs à l’histoire ! Il y en avait également qui concernait l’art et ce n’était pas trop ma tasse de thé.

« Oh ne t’excuse pas et tu ne me déçois pas du tout ! Il n’est pas donné à tout le monde d’apprécier l’histoire et d’accrocher à cette matière. Il faut dire que retenir les dates n’est pas quelque chose de très simple. Pour y arriver, j’avais dû trouver une aide mémo technique. Devenir policier est aussi un beau métier ! Puis on a jamais assez des hommes de lois pour nous protéger. Puis c’est vrai qu’être bon en sport était un plus pour affronter les études pour devenir policier. »

Dommage que les études ne nous apprenaient pas à comment affronter l’après d’un accident où on avait été une victime ! Cela valait la même chose pour les personnes qui vivaient avec un membre de la police. On n’était jamais préparé à la perte de la personne qui partageait notre vie ou bien aux séquelles que pourraient avoir le policier victime d’un accident.

« Oh non tu ne me déçois pas ! Quoiqu’un petit peu quand même... »

J’avais ajouté un sourire à ces mots

« Mais si cela t’intéresse, on peut réparer le fait que tu n’as jamais mis les pieds au musée ? Tu en penses quoi ? »

Bien sûr je servirais de guide si il acceptait ma proposition.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 10/05/2017
» Messages : 994
» Pseudo : rose/ MillionEyes
» Avatar : paul wesley
» Âge : 32 ans
» Schizophrénie : Marlon / Violet / Damian
# Re: lost in my mind feat Breena
message posté Sam 16 Sep - 21:52 par Tom N. Johnsson
Je ne savais pas si je devais être désolé de ne pas aimer l'histoire où l'art, si elle m'en voudrait ou pas, visiblement ce n'était pas le cas. Elle avait l'air de comprendre et je ne pouvais que lui en être reconnaissant. Je ne voulais pas passer pour un inculte non plus. Je lui ai sourit, elle était vraiment empathique et j'étais persuadé qu'elle pourrait comprendre tout ce que je lui dirais, j'avais presque envie de me confier un peu plus à elle, mais je ne me permettait pas de le faire. Je ne voulais pas que les gens en sache trop, ce serait trop demander et trop d'espoir aussi. Je devais me débrouiller tout seul. J'ai fini par lui dire :

« Oh oui les dates, puis il n'y avait pas que ça, il y a trop d'années à retenir. Il y a trop d’événements et puis je préférais le sport … Je n'étais bon qu'en ça pratiquement … Je ne savais pas trop ce que je voulais faire, enfin je savais, mon père était policier, mon grand-père aussi alors c'était tout naturel pour moi de suivre cette voix-là … Je les admirais beaucoup …mais je dois bien les décevoir maintenant. »


J'ai baissé la tête. Les choses avaient changées … Je n'étais clairement pas à la hauteur. Je n'avais plus l'envie de faire le bien. Je ne voulais pas porte l'insigne, je continuais pour l'instant parce que je ne rêvais que d'une chose me venger. Je leur en voulais. Ils m'avaient laissé tomber et mes yeux rien n'était plus grave qu'un abandon, surtout de quelqu'un de son équipe. C'était de leur faute. Je m'étais monté la tête et j'étais persuadé qu'ils étaient coupables, que si je leur faisait un sale coup, ils paieraient mais au fond ce n'était pas la solution. J'avais juste besoin de trouver des responsables à ce qui m'était arrivé. J'ai haussé un sourcil quand elle m'a dit qu'on pouvait réparer le fait que je n'avais jamais mis les pieds au musée. Elle avait une idée derrière la tête, mais pourquoi pas après tout. Ca ne devait pas être si terrible, peut-être que ça me plairait. Je lui ai répondu :

« Oui, pourquoi pas. Tu as du temps devant toi ? »

Je ne voulais pas qu'elle se prive de quoi que se soit juste pour me faire visiter un musé. Elle avait peut-être autre chose de prévu et je ne voulais pas qu'elle se sente obligé de quoi que se soit vis à vis de moi. Elle ne savait pas encore que je n'étais pas quelqu'un de bien. Je n'avais pas envie de tout gâcher non plus. Peut-être qu'elle s'en rendrait compte assez vite, même si pour le moment j'étais « normal », j'avais un peu que mon comportement finisse par changer en sa présence. C'était pour ça que je ne passais pas beaucoup de temps avec les gens. Je ne voulais pas qu'ils voient ce que j'étais devenu.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1884
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: lost in my mind feat Breena
message posté Aujourd'hui à 17:51 par Breena A. Donnelly
Le fait que Tom s’excusait me fit sourire ! En effet, ce n’était pas tous les jours qu’on entendait quelqu’un s’excuser parce qu’il n’était pas douer en Histoire. J’étais consciente qu’on pouvait aimer autre chose que le cours d’Histoire. Je n’aimais pas du tout les cours de sciences, donc… Enfin soit, ce n’était pas le sujet !

« C’est vrai que retenir toutes les dates importantes qui ont un rapport avec des périodes de notre Histoire n’est pas facile ! Puis comme tu le dis, il y en a de trop. J’ai un avantage, mon père est professeur d’archéologie et avant cela était archéologue, il nous parlait beaucoup d’Histoire par rapport à ce qu’il découvrait. Et puis j’adore cela, je lis donc beaucoup. Le sport, ce n’était pas une de mes matières préférées à l’école, mais cela ne m’empêche pas à aller courir. »

Oui le sport n’était pas trop ma tasse de thé et pourtant aujourd’hui j’allais courir… Allez chercher. Mais j’étais consciente que retenir toutes les dates n’étaient pas quelque chose de simple ! Pour y arriver car oui, je n’arrivais pas à tout retenir, j’avais établit une aide mémo technique. Mais ne me demandez pas en quoi cela consistait, je ne savais plus !

« Oh je vois que je ne suis la seule à avoir été influencée par la carrière de mon père. Mais tu as très bien fait de suivre le même chemin ! Des Policiers,  on en manque et ils sont très importants dans la vie. Je ne suis pas étonnée de t’entendre dire que tu les admirais, mais par contre, je ne suis pas certaine que tu dois les décevoir ! Tu n’en peux rien de ce qu’il t’est arrivé. Il va te falloir du temps pour récupérer, faut être patient. »

Oui il allait lui falloir du temps pour récupérer, physiquement, mentalement, mais aussi au niveau de sa mémoire. Le corps humain était quelque chose complexe et encore plus le cerveau, il ne fallait donc pas essayer d’aller trop vite.

On avait continué à discuter et je lui avais proposé de lui de lui faire la visite du musée. Ce n’était juste qu’une proposition afin de réparer le fait qu’il n’y avait jamais mis les pieds, pas une obligation.

« Oui j’ai du temps devant moi, je ne commence pas tout de suite. Mais toi tu as du temps ? »

Je ne commençais pas avant quelques heures, cela était assez pour lui montrer les œuvres les plus importantes. Cela lui donnerait peut-être l’envie de revenir par la suite. Mais avant tout je devais savoir si lui aussi avait du temps devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
lost in my mind feat Breena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
» Lost one's weeping feat. [FORET EFFROI]
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim
» I'm lost in the world, I'm down on my mind ► 16/07 - 21:48
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-