Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #26 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 26ième version toute douce pour l'hiver, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
LC awards 2017 !
C'est déjà la quatrième édition et pour les nominations, on se retrouve ici.
Les dés du Père Noël !
Cela se passe par ici pour avoir des cadeaux de la part du Père Noël.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


(fb) rêves ta vie en couleur c'est le secret du bonheur ft Levi

J'aurai tout fait jusqu'à m'en étouffer.
avatar
J'aurai tout fait jusqu'à m'en étouffer.

» Date d'inscription : 10/01/2016
» Messages : 858
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : teresa oman
» Âge : vingt-quatre ans depuis le douze septembre.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) ; solal d. b. fitzgerald (m. mcmillan) & charlie o. maas-cahill (f. gustavsson)
() message posté Dim 4 Juin - 20:56 par Shiraz M. Monroe
Rêve ta vie en couleur c'est le secret du bonheur
Shiraz M. Monroe + Levi G. Woodhull-Barnett (+ Lola Barnett)

Juin 2007 ✻✻✻ Assise aux côtés de ma grande soeur Basile, je la regardais jouer du piano. Les coudes appuyés sur mes genoux repliés, et les mains retenant mes grosses joues d'enfant, je regardais les doigts de ma soeur glisser sur les touches du piano. J'avais envie d'y toucher moi aussi, à ces touches, mais je ne voulais pas gâcher la jolie mélodie qui s'élevait dans l'air. Je regardais ma mère refermer son livre et se lever du canapé. Elle passa à côté de nous, et le déposa dans la bibliothèque. Puis elle vint se placer derrière nous et commença à passer ses mains dans mes cheveux en regardant, elle aussi, Basile jouer. Lorsque ma soeur eut fini le morceau, je tapais dans ma main en affichant un sourire parsemé de dents. Elle riait doucement, gênée par l'admiration que je lui portais et je sautillais sur le tabouret en tapant des mains, à rythme régulier cette fois. J'en voulais encore. Alors elle reprit un nouveau morceau et je laissais ma tête basculer de gauche à droite, sur le rythme de la mélodie. C'était joli, et j'avais envie de poser ma tête sur les genoux de ma grande soeur et de m'endormir en l'écoutant jouer. Mais elle ne voudrait jamais, je le savais. J'étais son maximicrobe. Alors, je restai là, à ses côtés, sage. Laissant ma mère jouer avec mes cheveux. Elle poussa un soupir et puis disparut dans la cuisine en silence. Je levais les yeux vers l'horloge du salon. Elle allait préparer le dîner, c'était certain. Je tournais la tête vers la fenêtre et regardais le coucher de soleil. J'entendis alors une petite voix m'appeler et je me levais du tabouret. Je m'approchais de la fenêtre et découvrais la petite tête brune de Levi, le voisin. J'eus un sourire t courais retrouver ma soeur : « Je dois y aller. Levi m'attend!» J'entendis ma soeur arrêter de jouer tandis que je courais à l'étage chercher mon petit sac à dos et mon manteau. Ma mère, qui m'avait entendu hurler dans le salon, c'était postrée au pied des escaliers et attendait que je redescende. Lorsqu'enfin je dévalais les escaliers, elle me demanda : « On mange dans une heure et demi Max. Sois à l'heure.» Je passais près d'elle, me hissais sur la pointe des pieds pour déposer un baiser sur sa joue et répondis en ouvrant la porte : « Oui oui. On reste devant la maison. » Ma mère, satisfaite, hocha la tête et je claquais la porte derrière moi. En sautillant, j'allais rejoindre Levi qui s'était assis dans l'herbe. Je tendais ma main pour qu'il tape dedans et lui chuchotais : « Alors? C'est quoi le programme aujourd'hui? J'ai pris mes coussins péteurs au cas où on piège les sièges de ta maison. » Je poussais un rire diabolique et me frottais les mains. Puis je vins m'asseoir à côté de lui et ouvrais mon sac à dos pokémon pour lui montrer mes objets de farces et attrapes. Je sortis les quatre coussins péteurs et mon laser. Puis je tournais la tête vers lui, espiègle.  
✻✻✻
CODES © WICH WITCH
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 5978
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « ansel elgort. »
» Âge : « vingt deux ans (07 mai 1995). »
» Schizophrénie : « lou ann m. busby, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Lun 5 Juin - 23:52 par Levi G. Woodhull-Barnett

- ( Shiraz & Levi ) - " Rêve ta vie en couleur, c'est le secret du bonheur. " - Au printemps 2005, la veuve et les jumeaux B. montèrent à bord d'un avion à l'éaroport de Vancouver à destination de Londres environ 6 mois après la mort de Mr. B. à cause de l'acharnement des médias canadiens. Ils emménagèrent dans la maison voisine d'un couple avec 2 enfants : Basile & Max. Quasiment du même âge, Levi n'a pas mis longtemps à faire le 1er pas vers une de ses voisines : Max. Contrairement à Lola qui s'est mit en tête que la demoiselle M. est le stéréotype d'un enfant star ! Mais, en juin 2007, les 2 voisines sont devenues comme les oiseaux dont le mâle et la femelle forment un couple unis qui ne se séparent presque jamais, se perchent toujours ensemble et nettoient le plumage de l'autre : des inséparables. Alors que Levi & Max forment plutôt un ' duo diabolique ' en s'unissant afin de faire les plus grandes blagues à n'importe qui qu'ils les connaissent ou pas bien que la plus grande victime des 2 enfants est : Lola.  

A l'approche du dernier repas de ces 24 heures, le garçon de 12 ans sortit de la maison en direction de la maison des 2 voisines Monroe. Il se mit en face de la fenêtre donnant sur le salon. Jusqu'à ce qu'il vit la tête de son amie apparaître à travers la vitre des « MAX ! .. MAX ! .. MAX ! » sortirent les uns après les autres assez fort. Il tendit le bras vers l'avant et lui fit un signe de la main afin de lui faire comprendre de le rejoindre dehors. En la voyant disparaître de son champs de vision, il s'assit dans l'herbe. Il la vit apparaître un court instant après muni d'un sac à dos. Alors que la paume d'une de ses mains vînt taper dans la main que lui tendait son amie, le « Alors ? C'est quoi le programme aujourd'hui ? J'ai pris mes coussins péteurs au cas où on piège les sièges de ta maison. » à voix basse de Max' lui parvînt tandis que ses mains se frottèrent l'une contre l'autre dans un rire ' diabolique ' qu'il rejoignit avant que ses fesses ne se posèrent sur l'herbe. Il penchait une grande partie de son corps vers le sac à dos Pokemon de Max' dans lequel se trouvait un tas d'objets pour leurs farces.  

Il tournait la tête vers la maison des B. un court instant avant de réduire la distance entre son corps et le corps de Max' en se faisant glisser d'à peine quelques centimètres. Il se penchait vers le sien.  « C'est Lola, le programme d'aujourd'hui. » Il fit un mouvement de la tête de haut en bas tandis qu'un sourire ' diabolique ' apparut sur ses lèvres. Puis, son regard vînt se poser sur les objets que Max' tenaient dans les mains. « Hum .. Il  nous faut plus qu'un piège avec ce  laser et/ou ces coussins péteurs. » Il fit tapoter le bout de ses doigts de la main droite avec le bout de ses doigts de la main gauche d'un geste lent avec la bouche en cul de poule et les yeux plissés digne des vilains dans les dessins animés Disney. « Mais, on n'a pas beaucoup de temps. Alors il faut faire vite ! Partante ? »  Il lui présentait son poing afin que Max' le cogne avec le sien en signe d'engagement dans la prochaine plaisanterie à l'égard de Lola.



Revenir en haut Aller en bas
J'aurai tout fait jusqu'à m'en étouffer.
avatar
J'aurai tout fait jusqu'à m'en étouffer.

» Date d'inscription : 10/01/2016
» Messages : 858
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : teresa oman
» Âge : vingt-quatre ans depuis le douze septembre.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) ; solal d. b. fitzgerald (m. mcmillan) & charlie o. maas-cahill (f. gustavsson)
() message posté Mar 20 Juin - 15:45 par Shiraz M. Monroe
Rêve ta vie en couleur c'est le secret du bonheur
Shiraz M. Monroe + Levi G. Woodhull-Barnett (+ Lola Barnett)

Juin 2007 ✻✻✻ Faire des blagues, c'était une de mes passions. Bien que maman ne soit pas pour que je passe mon temps à faire des farces, elle avait fini par me laisser sortir avec Levi car elle savait que j'en avais besoin. Je travaillais tout le temps. Je travaillais sans cesse les rôles que je décrochais pour le cinéma. Et même si c'était bien, c'était fatiguant. Je prenais tellement de temps à me perfectionner que j'en oubliais d'être une enfant. Alors sans attendre une minute de plus, je rejoingnais mon ami et voisin pour jouer avant le repas du soir. Je vins m'asseoir près de lui et je lui montrais mes trouvailles. Il avait l'air perplexe et je commençais à vérifier que les coussins marchaient bien. Sait-on jamais. Je l'écoutais parler et fis la moue en regardant le ciel. Il était dégagé, et le soleil était encore bien haut. Lola était notre cible ce soir, et je ricanais, contente de la bêtise qu'on allait préparer. J'aimais embêter ma copine Lola. Au départ, elle ne m'avait pas aimé, mais depuis qu'elle avait compris que j'étais quelqu'un de normal, malgré tout, nous étions inséparables. Je savais qu'elle allait s'énerver qu'on la prenne encore pour cible, mais je m'en fichais, c'était tellement drôle. Puis elle ne m'en voulait jamais vraiment, souvent elle finissait même par rire avec nous. Ca n'avait pas de prix, lorsque Lola riait. Levi avait raison. Il nous fallait plus que ces babioles. Je me mis moi aussi à réfléchir et remarquais alors les passants. Jamais tranquilles à Londres. Je pris la main de Levi et le levais sans prévenir. Je passais par le portail de chez moi qui menait au jardin et m'asseyais dans l'herbe. « C'est plus discret ici. Bon.» Je regardais autour de nous, à la recherche d'une idée brillante. Mes yeux se posèrent alors sur le robinet mural et un grand sourire s'afficha sur mes lèvres. Je tournais la tête vers Levi : « Viens on fait des bombes à eau!!!» Je me levais brusquement et courrais jusqu'à la maison. J'entrais et me précipitais jusqu'à ma chambre. Je croisais ma soeur et lui tirais la langue, et je l'entendis rire alors que je refermais la porte de ma chambre derrière moi. Elles étaient cachées dans le placard. Je l'ouvrais et attrapais la boite de capotes. Quelques secondes plus tard j'étais de nouveau auprès de Levi : « J'ai pas de ballons mais j'avais trouvé ça une fois dans la rue.» Je tenais la boîte du bout des doigts, dégoûtés. Basile m'avait expliqué à quoi ça servait, et depuis, j'essayai de trouver une autre utilisation à ces bouts de plastique. Le moment était venu.
✻✻✻
CODES © WICH WITCH
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 5978
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « ansel elgort. »
» Âge : « vingt deux ans (07 mai 1995). »
» Schizophrénie : « lou ann m. busby, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Ven 11 Aoû - 23:44 par Levi G. Woodhull-Barnett

- ( Shiraz & Levi ) - " Rêve ta vie en couleur, c'est le secret du bonheur. " - Dans certaines fratries se composant de plusieurs enfants, le statut de chacun d’entre eux avait de l’importance au moment des ‘ blagues ‘ qu’ils se faisaient les uns aux autres : les plus grands jouaient le rôle des ‘ persécuteurs ‘ alors que les plus jeunes jouaient le rôle des ‘ victimes. ‘ Dans d’autres fratries se composant aussi de plusieurs enfants, le nombre d’entre eux ayant le même sexe prenait le pas sur le nombre d’ans : s’il y avait plus d'enfants manipulant - le plus souvent - des petites voitures ou des armes en plastiques avec une cape de super héros sur le dos alors ils jouaient le rôle des ‘ persécuteurs ‘ et les enfants se déguisant dans des costumes des princesses de leurs dessins animés  jouaient le rôle des ‘ victimes.’ Inversement. Mais, cans d'autres fratries se composant seulement d'une paire de jumeaux - comme Lola & Levi - le nombre d'ans ou le genre ne comptaient plus contrairement au nombre de minutes qui séparaient la naissance de l'un et de l'autre. Du coup, les concernant Levi est venu au monde quinze minutes avant Lola ce matin du six mai 1995 dans cet hôpital canadien. Ainsi, il a obtenu le droit de jouer le rôle de ' persécuteur ' alors qu'elle n'avait pas d'autres choix que de jouer le rôle de ' victime. ' En plus, la ' nature ' étant bien faite, il se trouvait être le plus ' sociable ' et le plus ' drôle ' des deux. Alors, même si lorsqu'ils unissaient leurs forces respectives - le cerveau pour Lola et les muscles pour Levi - personne n'avait aucunes chances entre eux, son double au féminin resterait sa ' victime ' favorite entre toutes les autres - entourages, inconnus. - Bien qu' il n'avait pas besoin d'aide dans la réalisation de ses ' blagues ' - plus ou moins drôles - avoir une acolyte comme Shiraz depuis deux ans apportait une touche ' spéciale. ' Ce partenariat ' diabolique '  s'étendait au delà des lieux classiques comme les cours de récréations puisqu'en habitant l'un près de l'autre, ils pouvaient faire des complots dès qu'ils le souhaitaient. Mais, ils ne devaient pas être vus ensembles - enfin de Lola, surtout. - Du coup, ils ne devraient pas être assit dans l'herbe donnant sur la rue surtout qu'il y avait du passage. Max' lui prit la main, se levant. Ils passèrent le portail de sa maison afin de rejoindre le jardin. Ils s’assirent dans l'herbe. « C'est plus discret ici. Bon. » Il ' tripotait ' avec les objets de son amie lorsqu'il vit ce sourire inscrit sur ses lèvres en observant le robinet mural. « Viens on fait des bombes à eau ! » A peine, il fit un mouvement de la tête de haut en bas que sa voisine courut dans la maison, revenant un court instant après. « J'ai pas de ballons mais j'avais trouvé ça une fois dans la rue. » Il prit la boîte de capotes de ses mains. « Arrête de faire ta chochotte ! Il n'est pas question que je les remplisse tous, tout seul. » Il rit, en l'ouvrant et en tendit un a Shiraz. « Mais c'est mieux que des ballons ! » Il se dirigea vers le robinet et en remplit un. « Lola va encore plus râler en voyant ce que c'est ! Ca va être trop drôle .. » Il réussit à faire un noeud et le jeta sur son amie. « Je crois que ça le fait ! » Il rit. Il ne perdit pas de temps avant d'en remplir d'autres.  




Revenir en haut Aller en bas
J'aurai tout fait jusqu'à m'en étouffer.
avatar
J'aurai tout fait jusqu'à m'en étouffer.

» Date d'inscription : 10/01/2016
» Messages : 858
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : teresa oman
» Âge : vingt-quatre ans depuis le douze septembre.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) ; solal d. b. fitzgerald (m. mcmillan) & charlie o. maas-cahill (f. gustavsson)
() message posté Dim 13 Aoû - 15:40 par Shiraz M. Monroe
Rêve ta vie en couleur c'est le secret du bonheur
Shiraz M. Monroe + Levi G. Woodhull-Barnett (+ Lola Barnett)

Juin 2007 ✻✻✻ Levi, lui, il m'avait toujours apprécié. Dès le début. Il avait fallu quelques temps avant que Lola accepte de me parler. Elle m'avait cru méchante mais elle avait fini par se rendre compte que ce n'était pas le cas. J'aimais juste faire des blagues. Et j'avais trouvé en son frère le parfait partenaire. C'était un rendez-vous régulier : on aimait semer la pagaille. Et lorsqu'il ne s'agissait pas de Lola, on prenait Basile pour cible. On ne tentait jamais avec les parents, c'était trop risqué. Mais j'avais un objectif, c'était de piéger mon cousin Zola lorsqu'il viendra à Noël. Je n'avais pas encore parlé de mes plans à Levi, mais ça ne serait tarder. On testait toutes sortes de farces. Certaines n'avaient pas marché comme piquer les affaires de Basile alors qu'elle était sous la douche. Nous avions été privés de farces pendant deux semaines. C'était trop long deux semaines. Il fallait être fin et rusé. Il fallait trouver les bonnes farces à la bonne personne. Les coussins péteurs nous les avions trop usés, alors je partais chercher la fameuse boîte. Il faisait chaud, alors c'était une bonne idée. Lorsque je revins, je tendais dégoûtée la boîte à Levi. Il me traita de chochotte et je lui pinçais le bras en réponse. J'attrapais un préservatif à mon tour et le suivais pour les remplir. Levi jubilait et j'eus un sourire espiègle aux lèvres. « Elle se plaint tout le temps qu'il fait trop chaud. On va la rafraîchir.» Je riais, et me stoppais net lorsque Levi me lança sa bombe à eau. Je levais les yeux vers lui et lui lançais moi aussi la mienne. Y'a pas de raison. Je ris et commençais à m'essorer les cheveux. « Ah bah oui ça marche bien. T'es bête, on va être moins discrets maintenant qu'on est tous mouillés.» Je soupirais et me remis moi aussi à remplir les capotes d'eau. Puis j'attrapais un sceau qui traînait là et les posais délicatement à l'intérieur. « On l'attire comment dans le jardin? On peut pas lancer ça dans la maison on va se faire tuer sinon... » Chuchotais-je alors en fronçant les sourcils, songeuse. C'était tout une organisation. Le but était de faire râler puis rire Lola sans se faire prendre par nos parents. La difficulté était élevée. Mais c'était faisable. Nous ne devions pas l'appeler ensembles, sinon elle allait comprendre que quelque chose se tramait. Il fallait que j'y aille, seule. Que je trouve un prétexte pour la faire venir dans le jardin afin que nous puissions l'attaquer. Un piège, il nous fallait un piège. Je fis la moue et tournais la tête vers Levi, desespérée : « J'ai pas d'idées, mais je pense qu'il faut que ce soit moi qui l'attire.» Nous avions fini de remplir toutes les bombes à eau. Je commençais à mâcher mes cheveux et m'en rendant compte, je courrais à l'intérieur de la maison. J'allais chercher une serviette et des chips. Je revins auprès de Levi et ouvrais le paquet dissimulant le paquet pour que mes parents ne nous voit pas grignoter juste avant le repas. Nous devions prendre des forces. Je m'asseyais en tailleur et tout en mangeant, cherchais ce fameux piège.
✻✻✻
CODES © WICH WITCH
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 5978
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « ansel elgort. »
» Âge : « vingt deux ans (07 mai 1995). »
» Schizophrénie : « lou ann m. busby, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Mer 13 Sep - 23:31 par Levi G. Woodhull-Barnett

- ( Shiraz & Levi ) - " Rêve ta vie en couleur, c'est le secret du bonheur. " - Assit dans l'herbe du jardin de la maison de sa voisine et amie aux cheveux blonds, l'adolescent de douze ans jouait avec les quelques objets de farces qui se trouvaient dans le sac a dos Pokemon posait devant lui alors que Shiraz prenait les objets utiles à la fabrication de bombes à eau. Normalement, son acolyte aurait dû faire apparition avec un sachet transparent avec des tonnes de ballons de baudruches de toutes les couleurs. A la place, Shiraz lui tendit une boîte de capotes.  Elle avait l'air d'être dégoûtée à la perspective de toucher et d'utiliser ce qui se trouvait dans ce contenant en carton comme projectiles au contraire de l'adolescent qui prit sans gênes la boîte dans les mains. Au moins là, il eu un aperçut de la possible réaction de Lola. Mais, en beaucoup moins importante parce qu'il n'y avait pas de doutes que sa soeur se trouvait être beaucoup plus chochotte que Shiraz. En soit, bingo ! Du coup, il ne donnerait pas la chance à sa voisine d'être une vraie chochotte en abandonnant la farce. « Elle se plaint tout le temps qu'il fait trop chaud. On va la rafraîchir. » Elle rit. « C'est clair ! » Il fit de même. Et comme il ne ferait pas le sale boulot en les remplissant tous d'eau, seul il lui en tendit un. Ils en remplirent un. Aussitôt, il fit un jet de ce type de projectile original sur Shiraz. Elle fit de même. Ils rirent. « Ah bah oui ça marche bien. T'es bête, on va être moins discrets maintenant qu'on est tous mouillés. » Il leva yeux vers le ciel alors que son amie soupirait en essorant ses cheveux. « Oh ça va. » Au pire, en fonction du plan qu'ils décideraient de faire ils pouvaient toujours faire un saut chez eux afin d'enfiler d'autres habits a l'abris des regards. Mais, au moins ils savaient que leurs projectiles marchaient. Ils ne risquaient pas d'être les arroseurs arrosés soit, en ne réussissant pas a tremper Lola lui lançant le champs libre a toutes moqueries. Hors de question ! Ils remplirent les autres capotes d'eau, les posant après de manière délicate dans le seau que Shiraz venait de prendre a quelques mètres de là. « On l'attire comment dans le jardin ? On peut pas lancer ça dans la maison on va se faire tuer sinon .. » Il fit un mouvement de la tête de haut en bas. « Ca tu l'as dis. » Ils n'avaient pas le droit de s'en prendre a leurs parents. Ils n'avaient pas le droit non plus de faire leurs farces dans l'une des deux maisons. Sinon, ils seraient punit. Outre le fait qu'une a deux semaines sans faire de plans diaboliques avec Shiraz étaient - trop - long, il n'avait pas envie de faire le ménage. En plus là encore, ça donnerait l'occasion à Lola de se moquer d'eux. Hors de question ! « J'ai pas d'idées, mais je pense qu'il faut que ce soit moi qui l'attire. » Il fit un mouvement de la tête de haut en bas. « Je suis d'accord .. » Sans être vraiment méfiante - tout en connaissant son goût pour les farces - Lola ne se gênerait pas pour l'envoyer sur les roses s'il n'avait pas THE raison. Alors qu'avec Shiraz, moins. Pourtant a chaque fois sa soeur tombait dans le panneau. Nul ! D'un coup, son amie partit dans sa maison - encore une fois - revenant peu de temps après avec un paquet de chips. « Peut être qu'il faut un piège simple .. » Il fit un haussement d'épaules, piochant quelques chips dans le paquet en aluminium. « Genre .. » Il se mit debout après avoir engloutit ses chips. « Lola, lola c'est Levi faut que tu viennes vite ! » Il rit parce qu'il venait de s'agiter dans tous les sens - pour mimer la scène - à voix basse. « Ou bien .. C'est moi qui le fait. Mais c'est toi l'actrice ! » Il se rassit en haussant les épaules.




Revenir en haut Aller en bas
J'aurai tout fait jusqu'à m'en étouffer.
avatar
J'aurai tout fait jusqu'à m'en étouffer.

» Date d'inscription : 10/01/2016
» Messages : 858
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : teresa oman
» Âge : vingt-quatre ans depuis le douze septembre.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) ; solal d. b. fitzgerald (m. mcmillan) & charlie o. maas-cahill (f. gustavsson)
() message posté Mer 27 Sep - 22:54 par Shiraz M. Monroe
Rêve ta vie en couleur c'est le secret du bonheur
Shiraz M. Monroe + Levi G. Woodhull-Barnett (+ Lola Barnett)

Juin 2007 ✻✻✻ Embêter Lola, c'était devenu mon passe temps favori, car quoique je fasse, elle me le pardonnait toujours. Malgré elle, elle se faisait toujours avoir. Et elle finissait toujours par en rire. N'ayant pas trouvé de ballons à remplir, je revins avec une boîte de préservatifs. Levi s'en empara sans aucun dégoût et je le regardais en grimaçant. C'était bien un garçon pour ne pas être rebutée par ces choses là à cet âge là. Je détournais le regard, sans voir arriver le préservatif plein d'eau. J'en lançais une sur lui pour me venger. Levi roula des yeux et je répondis : « Il faut être pragmatique mon cher. Bon j'avoue c'était drôle.» Je haussais les épaules et posais la serviette dans laquelle j'avais essoré mes cheveux. Silencieusement, je me mis à réfléchir à un moyen d'attirer Lola dans le jardin. Levi s'y mit aussi lorsque je lui indiquais qu'il fallait trouver un plan. Il se mit alors à s'agiter et je le regardais me jouer la scène. Je pouffais de rire. Moi, je n'y aurait jamais cru. Mais Lola, elle, pouvait se laisser avoir. Je hochais la tête et fis la moue en le regardant. « Non c'est toi l'acteur. Sinon après elle va dire que je me sers de mes talents contre elle. » Je passais une main dans mes cheveux mouillés et tournais tout autour de lui pour chercher ce qu'il pouvait améliorer. Je m'arrêtais alors devant lui, mains sur la taille et lançais : « Ok mais imagines que t'as vraiment paniqué, parce que tu souriais là. Elle va cramer sinon. Dis-lui que je me sens pas bien et que j'ai besoin d'aide. Je me cacherai derrière la grosse plante et je lancerai la première bombe. Tu auras le temps de rejoindre ton sceau et d'attaquer de l'autre côté. Et elle sera tellement affolée qu'elle mettra du temps à réagir. » Je lâchais un rire diabolique et me frottais les mains. Je regardais alors le sol et fis mine d'être évanouie. Puis, cachant une bombe à eau derrière mon dos, d'un geste brusque ma main l'attrapa et je fis mine de le jeter. C'était assez rapide. Je me tournais vers Levi et lançais : « En fait je me cache pas. On va jouer la blague jusqu'au bout. » Au final, j'allais quand même de mes talents d'actrice pour piéger Lola, mais c'était cinquante-cinquante, parce que Levi, lui aussi allait jouer la comédie. J'avais un grand sourire espiègle sur les lèvres. J'étais toujours pleines de ressources lorsqu'il venait le temps de jouer avec Levi.
✻✻✻
CODES ©️ WICH WITCH
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 5978
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « ansel elgort. »
» Âge : « vingt deux ans (07 mai 1995). »
» Schizophrénie : « lou ann m. busby, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Sam 30 Sep - 20:33 par Levi G. Woodhull-Barnett

- ( Shiraz & Levi ) - " Rêve ta vie en couleur, c'est le secret du bonheur. " - Si son amie avait eu des ballons de baudruches, le matériel que n'importe qui utiliserait en tant que bombes à eau, Levi n'aurait - peut être - pas prit la peine de faire un essai. Mais, là. Pourquoi, est ce qu'il n'aurait pas pu faire un jet d'essai d'un de ces projectiles - quelque peu - original sur Shiraz ? Après tout, ils n'avaient jamais eu l'occasion auparavant d'utiliser des capotes comme armes pour l'une de leurs blagues. Alors, ils devaient être certains que la blague qu'ils comptait faire à Lola ne serait pas un échec. Tant pis s'ils avaient leurs habits plus aussi sec qu'ils ne l'étaient à la base. Au moins, ils savaient que ça marchait. En soit, le principal. En plus, la tête de Shiraz en recevant la bombe a eau lui donnait une vague idée de la tête que ferait Lola. Mais, en moins bien. Puis, il manquait l'aspect de la découverte de l'objet qu'ils avaient prit. Ce serait la cerise sur le gâteau. « Il faut être pragmatique mon cher. Bon j'avoue c'était drôle. » Il acquiesce d'un mouvement de la tête alors que Shiraz haussa les épaules, posant la serviette qui venait de lui servir a sécher - un peu - ses cheveux. Maintenant, il ne manquait plus que le plan. Peut être qu'ils devaient en faire un, classique. Plus c'est simple, plus ça marche, non ? Du coup, peut être qu'un des deux pouvaient se rendre chez les Barnett en panique en disant à Lola que l'autre avait des soucis. Il aurait pu faire une phrase courte résumant son idée de plan. A la place, il se mit debout, s'agitant dans tous les sens en faisant la scène à Shiraz d'une voix basse. Pourquoi faire simple, hein ? Shiraz rit. « Non c'est toi l'acteur. Sinon après elle va dire que je me sers de mes talents contre elle. » Pas pour les mêmes raisons mais, Levi était du même avis : il devait le faire, lui. A son avis ça marcherait mieux si Lola devait se déplacer pour Shiraz que pour son frère. Enfin, peut être pas. Mais autant ne prendre aucuns risques. Elle passa une main dans ses cheveux, tournant autour de lui. « Ok mais imagines que t'as vraiment paniqué, parce que tu souriais là. Elle va cramer sinon. Dis-lui que je me sens pas bien et que j'ai besoin d'aide. » Il retenu un rire. « Oui, chef Monroe ! » Il dit ça tout bas. Il n'avait pas ses talents d'acteur mais en prenant sur lui, il devrait réussir a ne pas rire devant Lola. Il acquieça d'un mouvement de la tête de haut en bas. « .. Je me cacherai derrière la grosse plante et je lancerai la première bombe. Tu auras le temps de rejoindre ton sceau et d'attaquer de l'autre côté. Et elle sera tellement affolée qu'elle mettra du temps à réagir. » Shiraz lâcha un rire diabolique en se frottant les mains. Elle fit mine de s'évanouir avant de cacher une bombe a eau dans son dos, mimant après ce qui serait le 1er jet de projectile sur Lola de sa part. Elle se tourna vers lui. « En fait je me cache pas. On va jouer la blague jusqu'au bout. » Il sourit. « Ca marche, parfait ! » Du coup, ils avaient le plan et les projectiles. Il ne manquait plus que la victime : Lola. Il mit le sceau dans un endroit stratégique et que sa soeur ne pourrait pas voir en accourant jusqu'à Shiraz. « Je crois qu'il est grand temps de se lancer  ! » Après l'acquiescement de son amie, Levi partit en courant jusqu'à chez lui. Une fois dedans, il se mit a crier « LOLA, LOLA ! » en parcourant les pièces de la maison. Rapidement, il la trouva dans sa chambre. « LOLA, c'est Shiraz faut que tu viennes vite .. » Il s'approcha rapidement de sa soeur, lui prenant directement la main. « .. Elle est pas bien .. Elle a besoin d'aide ! » Il la tira, la sortant de la pièce d'un pas rapide. « Dépêche toi allez ! » Ils finirent par sortirent de la maison se dirigeant jusqu'au jardin des Monroe.




Revenir en haut Aller en bas
she has the moon in her mindthat’s why stars spill off her lips.
avatar
she has the moon in her mind
that’s why stars spill off her lips.

» Date d'inscription : 08/05/2016
» Messages : 4097
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : alycia debnam-carey.
» Âge : twenty-two years old.
» Schizophrénie : rioja ibanez.
() message posté Jeu 5 Oct - 4:23 par Lola Barnett
rêves ta vie en couleur c'est le secret du bonheur. ✻✻✻ Douze ans. L’âge où les adultes lui répétaient qu’elle devait aller à l’extérieur, qu’elle devait découvrir le monde de ses yeux innocents avant que la vie d’adulte frappe de plein fouet. Le seul problème était que Lola n’écoutait pas. Elle n’écoutait et en faisait à sa tête en restant à l’intérieur pour s’éviter de passer une journée entière au soleil. Certes, elle pourrait s’amuser avec sa meilleure amie et son frère jumeau, mais ça n’intéressait pas Lola. Lola, elle voulait lire, elle voulait apprendre alors la plupart du temps, Lola enfilait une tenue parfaite pour le temps chaud et s’installait à sa chaise favorite avec un bouquin dans les mains. Parfois, celui-ci parlait d’une histoire fabriquée de toute pièce et d’autres fois, c’était un livre d’enseignement. Un de ceux qui vous apprennent l’histoire du monde mieux qu’un professeur. C’était ça le passe-temps de Lola. Elle ne s’amusait pas avec ses amis, elle préférait s’évader. « LOLA, LOLA ! » Même de sa chambre, elle était en mesure de l’entendre crier son prénom. De sa chambre, elle avait pris la décision de l’ignorer en espérant qu’il allait oublier ce qu’il désirait lui dire ou lui faire faire. Sauf qu’elle s’était mis le doigt dans l’œil puisque la silhouette de son frère apparaissait dans l’encadrement de sa chambre. « LOLA, c’est Shiraz faut que tu viennes vites.. » Il ne lui avait même pas laissé la chance de refermer son bouquin que son frère la prenait par la main pour la tirer. « .. Elle est pas bien.. Elle a besoin d’aide ! Dépêche toi allez ! » Silencieuse, elle se laissait guider par son frère jumeau parce que même si elle lui demandait ce qu’il se passait, Levi n’allait rien lui dire alors elle allait voir de ses propres yeux. « Elle est où ? » Demandait-elle lorsqu’ils arrivèrent dans le jardin de sa meilleure amie. « Levi ! Où est Shiraz ? Qu’est-ce qu’elle a ? Réponds-moi sinon je retourne à la fraîcheur. » Ajoutait-elle en tapant du pied, impatiente.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
J'aurai tout fait jusqu'à m'en étouffer.
avatar
J'aurai tout fait jusqu'à m'en étouffer.

» Date d'inscription : 10/01/2016
» Messages : 858
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : teresa oman
» Âge : vingt-quatre ans depuis le douze septembre.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) ; solal d. b. fitzgerald (m. mcmillan) & charlie o. maas-cahill (f. gustavsson)
() message posté Lun 9 Oct - 18:39 par Shiraz M. Monroe
Rêve ta vie en couleur c'est le secret du bonheur
Shiraz M. Monroe + Levi G. Woodhull-Barnett (+ Lola Barnett)

Juin 2007 ✻✻✻A peine avions-nous trouvé notre plan d'attaque que Levi était parti chercher Lola. Alors, je le regardais partir et plaçais le sceau de Levi à l'endroit que j'avais désigné. Puis, j'attrapais à mon tour mon sceau et le cachais derrière la plante où j'aurai du me cacher. J'attrapais enfin une des bombes et m'allongeais sur le sol, comme évanouie, mais prête à attaquer. Il ne fallu que quelques secondes pour que Levi arrive avec Lola. Là où elle se trouvait, elle ne pouvait pas encore me voir. Mais il suffisait de quelques pas, de quelques secondes pour qu'elle se retrouve mouillée. Je réprimais un rire et me concentrais, pour paraître plus évanouie que jamais. Mais comme l'impatience de Lola n'avait pas été prévue au programme. Je soupirais et me relevais difficilement. Je titubais vers Lola, en faisant sembler de mal me sentir et m'approchais d'elle, ma main toujours derrière le dos. Lorsque j'arrivais à quelques centimètres d'elle, je lançais la première bombe. Levi lança la suivante. Alors je me dépêchais d'en attraper pleins dans le sceau et bombardais ma meilleure amie en riant : « Te voilà à la fraîcheur!» Et je riais face à ses hurlements. Elle tentait de s'échapper, mais elle n'avait pas le temps, car si ce n'était pas moi qui l'attaquais, c'était Levi. C'était un risque d'attaquer ainsi Lola, elle pouvait se fâcher. Mais le meilleur dans tout cela c'est qu'elle ne se fâchait jamais contre moi. Pendant quelques secondes, je m'arrêtai et regardais Lola, pour qu'elle reprenne ses esprits. Je restai sa meilleure copine malgré tout.
✻✻✻
CODES ©️ WICH WITCH
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
(fb) rêves ta vie en couleur c'est le secret du bonheur ft Levi
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Westminster
Aller à la page : 1, 2  Suivant
» rêve ta vie en couleur, c'est le secret du bonheur. + soapflaws
» rêve ta vie en couleurs c'est le secret du bonheur !
» Il parait que vivre sa vie en couleur c'est le secret du bonheur?[Pv - Cassandre]
» kristina ∞ rêve de ta vie en couleur, c'est le secret du bonheur.
» Gareva ♣ Rêve ta vie en couleur, c'est le secret du bonheur... Tu parles Charles!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-