Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #22 !
LC vient d’enfiler sa 22ième version, dont vous trouverez tous les détails par ici.
La chasse aux fleurs.
Une chasse aux fleurs est en cours où mêmes les allergiques peuvent jouer. Plus d'infos.
On a besoin de vous !
Si vous avez des idées, des suggestions ou autre à nous faire par quant à l’intégration sur le forum, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

We meet again - Maxyne && Rika

avatar
cause I'm a painter and I want to paint you a lovely world.
» Date d'inscription : 06/08/2014
» Messages : 679
» Pseudo : Cookie
» Avatar : Samuel Larsen
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Mini-Nate && Sha(ton)
# We meet again - Maxyne && Rika
message posté Lun 5 Juin - 9:48 par Rika Alvarez
Lundi 5 juin 2017

Le café, c'est sacré. Moui bon, c'est un peu fort dit comme ça, un peu bizarre, peut-être, aussi, mais je ne vis pas sans ma dose de caféine quotidienne. Et faut dire que vu comme je ne suis pas du matin, si je n'ai pas de quoi réveiller mes neurones endormis, je ne suis clairement bon à rien. Et aujourd'hui, j'ai la mauvaise surprise en me levant de réaliser que je n'ai pas pensé à en racheter. La dernière capsule a été engloutie la veille, et je n'ai même pas de quoi faire couler un café allongé dans la vieille cafetière que je n'utilise plus depuis que j'ai acquis cette machine à expresso. Il faut dire que malgré ma consommation importante de ce breuvage, je trouve plus pratique de faire couler une tasse à chaque fois que j'en ai envie, plutôt que de lancer une cafetière le matin qu'il faudra réchauffer au fur et à mesure de la journée - et dont le dosage reste un peu aléatoire pour moi. Je pourrais aller frapper chez ma soeur, et même en son absence, me servir chez elle, mais quitte à devoir sortir, je me dis que je vais en profiter pour aller faire quelques courses, puisque ça s'avère nécessaire... Et sans doute un tour chez un disquaire. C'est donc après une douche brûlante qui me réveille à peine, et après avoir enfilé un jean noir délavé et troué, un T-shirt des Ramones sur un sous-pull gris clair et mes bottes de moto que je suis sorti, direction le Starbuck's le plus proche, où je demande au barrista un peu circonspect trois expressos serrés et un gobelet... Il me faut ma dose, donc, et pas un de leurs brevages beaucoup trop allongés pour mon goût. C'est sans doute très bien pour ceux qui aiment ça, mais pas pour moi.

J'ai patienté quelques instants pour récupérer ma commande - café et donuts parce que le gouffre qui me sert d'estomac a autant besoin d'être rempli que j'ai besoin de caféine - et je me dirige vers la sortie, prêt à aller faire un tour de boutiques musicales histoire d'agrandir encore un peu ma collection pourtant déjà imposante de vinyles, quand une jeune fille à une table devant moi se lève, récupère ses affaires mais n'a visiblement pas l'esprit tout à fait là comme son livre reste sur la table alors qu'elle s'en détourne. Je change alors mes pâtisseries de main pour le récupérer et me rapproche à grands pas de l'inconnue.

- Mademoiselle ! Vous avez oublié ceci...

Je lui tends son livre comme elle se retourne, réalise alors l'arrondi de son ventre, encore assez discret. A moins que je ne me fourvoie, la demoiselle s'apprête à donner la vie, mais comme rien n'est moins indélicat que de faire un impair à ce niveau-là, je passe ça sous silence. A peine a-t-elle récupéré son bien que je me fais un devoir de lui ouvrir la porte. Quelque chose que j'aurais naturellement fait de base, mais qui me semble plus impératif encore à présent. Je sais bien qu'une femme enceinte n'est pas impotente, ni en sucre, mais je peux pas m'empêcher d'être plus attentionné encore que d'ordinaire dans ces cas-là. Et comme je détaille le visage de la jeune femme à qui j'ouvre le passage, je fronce les sourcils, intrigué.

- Excusez-moi mais... On ne s'est pas déjà rencontrés ?

Son visage ne m'est pas inconnu, mais je n'arrive pas à me rappeler où j'ai pu la voir. Je ne réalise pas encore qu'il s'agit de l'ex-fiancée de Nate, que l'ancienne babysitter de Lucia, Jo - et accessoirement demi-soeur du journaliste - avait invitée chez nous pour Halloween, il y a quelques temps déjà. En tous les cas, je ne peux m'empêcher de penser qu'elle est très jolie, et que le père de cet enfant a bien de la chance. Manifestement, Lucy ne me manque plus autant qu'avant, ou en tout cas, plus de la même manière...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 19/11/2016
» Messages : 67
» Pseudo : BB.Starbuck
» Avatar : Victoria Justice
» Âge : 24 ans
# Re: We meet again - Maxyne && Rika
message posté Mer 14 Juin - 0:22 par Maxyne L. Beckett
    Je me lève et j'ai du mal à garder les yeux ouverts, mon dieu que c'est dur de continuer de faire des nuits blanches en comptabilité... Pour tenter de trouver des incohérences dans tout ce bordel.
    J'avais passé ma journée de la veille à le faire et cette nuit aussi en rentrant à la maison, je me posai contre la porte de la salle de bains avant de regarder le chat qui me regarder bizarrement... Et je fronçais mon nez.
    Avant d'arriver à me glisser dans une douche chaude et qui une fois en dessous, j'étais aux anges... Je fermai les yeux un instant... Avant d'entendre la porte de la douche s'ouvrir sur un chaton qui demander à manger.

    Un moment de tranquillité ? Ah non, je ne crois pas que mes animaux connaissent ça en fait... Bon aller, je m'entoure d'une serviette ainsi que les cheveux avant de partir pour la cuisine et que mon chat me laisse enfin en paix. Et voici la seconde boule de poil arrivée, mon petit chien adorable... Je lui donne aussi à manger avant de filer me changer, j'ai du boulot sur la planche moi. Une journée à pensée à autre chose, j'aurai dû dormir, mais j'avoue que je n'y arriverais pas...

    Une fois changée, je me regarde dans le miroir en souriant fière de ma tenue et que mon maquillage soit propre, je prends mon sac en continuant de sourire et aller dehors... Une fois arrivée au Starbucks, je finis par m'asseoir à une table en attendant qu'on me serve et surtout que je puisse lire mon livre tranquille.
    On m'apporta mon café latte avec peu de sucre et un bon donut au chocolat blanc, je raffolais de ça... Encore plus depuis que j'étais enceinte, même s'il fallait que je fasse attention à mon taux de sucre.
    Après bien une heure, je me suis dit qu'il fallait peut-être que je bouge un peu, filant d'ailleurs un peu trop vite puisqu'une fois que j'étais partie de ma table une voix m'appela. Je fis un demi-tour sur moi-même, avant de lui faire face et répondre :

    « -Euh... Oui peut-être bien. »

    Après avoir regardé le jeune homme et le livre, je repris :

    « -Oui c'est bien à moi je vous en remercie. »

    Il m'ouvrit la porte comme un véritable gentleman ce à quoi je souris tout en sortant, avant de l'entendre me demander si par hasard, on ne se connaîtrait pas... je fis un arrêt avant de mieux le regarder et lâcher :

    « -euh... Je dois avouer que j'ai une mauvaise mémoire des visages surtout des gens que je n'ai pas vue depuis un moment. Donc j'avoue que là, je ne vous reconnais pas plus que cela... Mais sinon moi, c'est Maxyne. »

    Oui autant me présenter après tout, il n'avait pas l'air méchant et il me disait un truc vaguement, mais alors pas moyen de mettre le nom de son prénom.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
cause I'm a painter and I want to paint you a lovely world.
» Date d'inscription : 06/08/2014
» Messages : 679
» Pseudo : Cookie
» Avatar : Samuel Larsen
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Mini-Nate && Sha(ton)
# Re: We meet again - Maxyne && Rika
message posté Jeu 22 Juin - 15:02 par Rika Alvarez
La jeune femme s'est retournée, surprise de l'interpellation, et son regard est passé du livre à mon visage, et au livre à nouveau.

« Euh... Oui peut-être bien. »

J'esquisse un sourire, à vrai dire, je crois qu'il n'y a pas vraiment de doute à avoir, et elle semble se rendre compte puisqu'elle reprend :

« Oui c'est bien à moi je vous en remercie.
- Je vous en prie... »

J'ai été bien élevé, il faut croire, si bien qu'outre la politesse, c'est un minimum de galanterie que je sers à l'inconnue. Le fait qu'il me semble qu'elle soit enceinte n'y change rien, je l'aurais fait de toute façon, mais je dois bien admettre que ça ne fait que m'encourager en ce sens. Je me doute qu'elle n'est pas en sucre non plus, mais j'ai souvenir de la fatigue de Matea les premiers mois, et je ne peux pas m'empêcher de supposer que c'est peut-être son cas aussi, alors...

Moment de bug. Elle est vraiment inconnue, cette femme ? Parce que son visage me semble réellement familier, et quand je lui pose la question, j'espère qu'elle pourra y apporter une réponse, parce que je n'aime pas garder ce genre de choses en suspens. C'est des coups à ce que ça me trotte dans la tête en permanence ou presque ensuite...

« Euh... Je dois avouer que j'ai une mauvaise mémoire des visages surtout des gens que je n'ai pas vue depuis un moment. Donc j'avoue que là, je ne vous reconnais pas plus que cela... Mais sinon moi, c'est Maxyne. »

Ca ne m'aide pas, et je secoue la tête.

« Je me fais peut-être des idées, parce que votre prénom ne me dit vraiment rien. Et pourtant je m'en souviendrais, c'est très joli Maxyne. »

Je lui laisse le temps de passer la porte, avant de la laisser se refermer derrière nous et de lui tendre la main.

« Je m'appelle Rika, enchanté. »

Et je ne sais pas quoi dire de plus parce que non, je ne suis jamais très doué concernant les relations sociales... Un silence bizarre s'installe avant que, passablement gêné, je ne reprenne la parole.

« Et vous aviez certainement mieux à faire que de faire le pied de grue devant un Starbuck's, pardon. »

Les doigts crispés sur mon café, je passe nerveusement ma main libre dans mes cheveux. Ils commencent à repousser, peut-être bien qu'il faudrait que je retourne chez le coiffeur... Je m'apprête à partir, esquisse un mouvement mais m'arrête tout seul dans mon élan.

« Est-ce que... est-ce que je peux vous laisser mon numéro ? Je comprendrai complètement si ça vous dérange, j'imagine que vous en avez vu d'autres et... »

Non, tu ne parles pas de ta présomption concernant sa grossesse, si c'est pas le cas, ça va juste être vexant.

« Enfin... Des fois que ça me revienne... C'est très bizarre parce que les prénoms qui me plaisent, je les retiens facilement normalement, mais le vôtre... »

J'en démords pas pourtant, son visage ne m'est pas inconnu, par contre son prénom totalement. C'est vraiment déroutant...

« Enfin peut-être que je pourrai vous inviter à prendre un café un de ces jours ou... »

Et si elle est enceinte, y a un futur papa qu'apprécierait tellement cette proposition Rika. Cramoisi, je ferme ma gueule, secoue la tête.

« Oubliez ça, désolé, je voulais pas vous importuner... »

Si mes premiers propos étaient déjà prononcés à la va-vite, signe de mon embarras, c'est encore pire sur cette dernière phrase, et je prends littéralement la fuite...
Revenir en haut Aller en bas
We meet again - Maxyne && Rika
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Soho-