Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #22 !
LC vient d’enfiler sa 22ième version, dont vous trouverez tous les détails par ici.
La chasse aux fleurs.
Une chasse aux fleurs est en cours où mêmes les allergiques peuvent jouer. Plus d'infos.
On a besoin de vous !
Si vous avez des idées, des suggestions ou autre à nous faire par quant à l’intégration sur le forum, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

(Isis & Ashleigh) Go to jail !

avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 29/05/2014
» Messages : 189
» Avatar : Beyoncé Knowles.
» Âge : beauté éternelle.
# (Isis & Ashleigh) Go to jail !
message posté Mar 6 Juin - 12:01 par Destiny Tynged
Go to Jail !



Vous (Isis) flânez dans les rues londoniennes sans but précis. Le soleil tape fort dans le ciel et vous avez simplement décidé de profiter de cette magnifique journée. Soudainement des cris dans une rue adjacente attirent votre attention et vous décidez d'aller voir ce qui se passe : une foule en délire agite des pancartes en hurlant dans tous les sens. Vous comprenez rapidement qu'il s'agit d'une manifestation qui dégénère. Ne voulant pas être mêlée à cette histoire vous essayez de vous éclipser discrètement mais un officier de police vous aperçoit et vous arrête. Rapidement vous vous retrouvez les fesses sur la banquette de la voiture de police et à côté de vous une jeune femme (Ashleigh) qui ne comprend pas non plus ce qu'elle fait là. Vous avez beau être innocentes, vous gagnez toutes les deux un aller simple derrière les barreaux.

Il n'y a pas d'ordre défini dans ce RP. Ce RP est issu du système RP est aveugle 2.0.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modératrice
Modératrice
» Date d'inscription : 03/06/2017
» Messages : 349
» Pseudo : chloki (chloé)
» Avatar : Astrid Bergès-Frisbey
» Âge : vingt-huit ans .
» Schizophrénie : cole leary (l. grimes) + tulasi n. kapoor (p. chopra) + jude c. sycamore (a. skarsgård )
# Re: (Isis & Ashleigh) Go to jail !
message posté Mar 6 Juin - 14:07 par Ashleigh Strugatsky-Joyce
Le soleil tapait haut dans le ciel, elle avait dénudé ses épaules grâce à un petit haut blanc acheté quelques jours auparavant dans une petite boutique de Londres, en principe elle n'aimait pas laisser percevoir une seule parcelle de sa peau mais la chaleur étouffante avait eu raison de sa timidité et de son mal-être quant à son physique. Ashleigh s'était arrêté au pied d'un food-truck pour acheter un smoothie aux fruits rouges et c'était donc en sirotant sa boisson glacée qu'elle laissait ses pas la guider vers où le vent voulait bien la porter. Lorsqu'elle était sortie de son appartement à chinatown pour grimper à bord d'un bus elle n'avait pas encore trouvé d'idées pour occuper sa journée, simplement sa volonté de flâner et de profiter du soleil avait été plus forte que celle de rester enfermée dans son appartement. Elle avait détaché ses cheveux longs pour laisser quelques mèches retomber devant son visage, une habitude acquise alors qu'elle n'était qu'une gamine et qu'elle souhaitait se cacher des regards des autres enfants. Et cette habitude n'avait visiblement pas disparue au fil des années, peut-être même s'était-elle renforcée puisqu'au fil de ses pas elle ne souhaitait qu'une seule chose : devenir transparente. Ashleigh craignait le regard des autres au même titre qu'elle avait toujours cette désagréable impression que toutes les personnes qui s'agitaient autour d'elle avaient les yeux fixés sur sa silhouette, elle psychotait. Un mouvement de foule attira son attention du coin de l’œil, elle aimait se fondre dans la foule Ashleigh parce qu'elle avait l'impression de disparaître alors instinctivement elle s'était dirigée vers ce groupe qui grandissait encore et encore, leurs cris parvenaient à ses oreilles comme un bourdonnement plaintif, elle ne comprenait pas ce qu'ils scandaient tellement leurs voix s'emmêlaient entre elles, ils agitaient des pancartes à bout de bras. Une manifestation. C'était beaucoup moins un endroit pour elle soudainement, elle n'aimait pas se faire remarquer et rapidement l'idée qu'une des personnes lui mettent une pancarte entre les mains l'inquiéta. Mais alors qu'elle s'apprêtait à reculer pour reprendre son agréable balade au soleil, des mains s'enroulèrent autour de ses poignets avant de sentir un métal froid et désagréable, la sensation de ne plus être en mesure d'étirer les bras. « mais. mais qu'est-ce qui se passe ? » elle était déboussolée dans toute cette agitation, autour d'elle les gens s'évaporaient en courant, elle baissa le visage vers ce qui entourait ses deux mains, elles étaient liées entre elles par des menottes, elle releva son regard vers l'uniforme de l'homme qui lui faisait face, un uniforme de police. Une boule de stress grossissait à vitesse grand v à l'intérieur de son estomac, elle n'avait jamais eu affaire à la justice, du moins pas en tant que coupable. Elle commençait à paniquer, était-elle arrêtée pour ses agissements nocturnes ? elle effaçait toujours ses traces après, elle était une hackeuse professionnelle et accomplie, des policiers ne pouvaient pas mettre la main sur elle. « Vous êtes en état d'arrestation pour entrave à la voie publique. » d'abord un soupir de soulagement, ça n'avait rien à voir avec ses pratiques illégales mais rapidement la panique s'insinua de nouveau dans son corps, entrave à la voie publique. entrave à la voie publique. C'était passible de combien d'années derrière les barreaux cette histoire ? Elle n'y était pour rien dans cette manifestation, elle n'aimait pas les manifestations. « Mais j'ai rien fais, monsieur l'agent. J'ai rien fais. » mais sa voix s'était brisée au moment même où la portière de la voiture de police s'était refermée derrière elle. Ashleigh glissa une main dans sa chevelure brune, elle voulait juste passer une journée tranquille à siroter son smoothie qui s'était maintenant déversé sur les rues pavées et voilà qu'elle se retrouvait assise sur une banquette de voiture de police alors qu'elle était innocente. Elle tourna la tête vers la jeune fille qui partageait son sort, elle était plus jeune qu'elle. « Salut. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
» Date d'inscription : 04/06/2017
» Messages : 31
» Pseudo : Vic'
» Avatar : Hailee Steinfeld
» Âge : 19 yo
» Schizophrénie : na'
# Re: (Isis & Ashleigh) Go to jail !
message posté Mer 7 Juin - 10:14 par Isis D. Roy
Le casque vissé sur les oreilles, je n’avais rien trouvé de mieux qu’aller dans le centre après avoir déposé mon vélo à la maison. Il fallait que j’entretienne mon côté rêveur et le Soho Square Garden situé non loin d’Oxford Street était mon objectif. Il n’avait en soi rien de particulier, mais je savais que la nourriture et les ravitaillements n’étaient pas si loin….de même que mes envies soudaines de shopping pouvaient se trouver assouvies. Un livre dans le fond du sac et la musique résonnant dans les oreilles, j’avais effectué ma progression à bonne allure, me retrouvant bientôt vers Regent Street qui m’amènerait doucement vers Oxford. Londres était un bonheur par du temps comme celui-là ! Je n’avais besoin de rien d’autre que de soleil et d’une journée sans cours ennuyeux à l’Université. Ce soir, je comptais bien rejoindre le club théâtre pour voir où nous en étions sur les deniers projets, mais en attendant, c’était quartier libre et temps perdu à rien faire.

Malgré mon esprit qui était déjà loin, je remarquais une foule assez compacte s’agiter au détour d’une rue. Une lumière s’alluma dans ma tête et je pensais   « Si c’est un acteur connu, ils vont bouger leurs gros derrière illico, c’est moi d’abord ! » avant d’approcher gentiment du groupe de personnes, donnant des coups de coudes à droite et à gauche. Je regrettais amèrement que Kiddie ne soit pas là pour brailler à mes côtés, ce qui aurait probablement eu pour effet de dissiper une petite partie de la foule (à moins que je ne me fasse des idées ?!). Ma progression était bonne et j’avais réussi à glisser mon casque sur ma nuque pour entendre et ne rien rater de l’instant… Sauf que mes espoirs furent réduits à néant quand je remarquais qu’il était question d’une immense manifestation. A intervalles réguliers, les gens se mettaient à scander une phrase que je ne comprenais pas, agitant de grandes pancartes au dessus de nos têtes.  Zut et re-zut ! (parce que je suis polie, j’ai pensé à un autre mot). Je tentais de reculer, mécontente d’avoir eu un faux espoir et de m’être infiltrée autant dans cette marée humaine (j’exagère). J’entendis un vague « Y’a les keufs !! » tout en faisant ma progression inverse, n’arrivant pas à lever suffisamment le bras pour remettre mon casque sur mes oreilles. Bande de nullards du dimanche ! Ils m’avaient mise en rogne et je n’arrivais pas à sortir de la foule aussi bien que je le voulais… Je savais pourtant bien qu’il fallait que je me mêle de mes affaires, mais non ! M’écartant de la foule à pas précipité, je sentis une main se refermer sur mon bras, me faisant faire volte-face de manière automatique. Je tombais nez à nez avec un policier qui fronçait les sourcils. Il me glissa un « Suivez-moi s’il vous plaît. » avant de m’entraîner à l’écart. Ahurie, je le regardais me glisser des menottes au poignet de manière discrète avant de me dire « Cette manifestation n’est pas autorisée, vous le savez pourtant très bien. » Un « QUOI ?! » s’étrangla tout seul dans ma gorge et il continua à me traîner un peu plus loin, direction une voiture de police affublée de bandes de couleur bien flashy.

Il m’y fit entrer, direction l’arrière de la voiture. « Attendez, c’est une BLAGUE ?!! » J’avais aboyé le dernier mot, prise d’une soudaine crise d’audace avant de retomber mollement contre la banquette sous le regard menaçant de l’agent de police. Ce dernier claqua la portière, faisant régner le silence dans l’habitacle de la voiture. Je tournais la tête vers une autre jeune femme à l’air aussi innocent que moi qui venait de me saluer. Prise au dépourvu, je lui répondis instinctivement un petit « Salut… » Je tournais la tête vers le carreau de mon côté, essayant d’apercevoir le policier qui venait de m’arrêter, puis, je me retournais de nouveau vers la jeune femme avant de lui dire : « Il va falloir qu’ils nous disent très vite qu’il s’agit d’une caméra cachée … j’espère qu’ils ont conscience qu’ils peuvent détruire la vie des âmes sensibles en faisant ça…. » Parce que je ne croyais pas une seule seconde à « mon arrestation ». Je soufflais une nouvelle fois, essayant de réajuster d’un coup d’épaule mon casque qui me gênait autour de mon cou. « Vous….euh…vous faites partie de tout ça ? J’veux dire…de la manif’ ? » Je n’y pensais que maintenant, mais peut-être que j’étais en présence de l’organisatrice de la manifestation que j’avais pris pour un mouvement de foule dû à la présence de quelqu’un de célèbre. En bonne audacieuse, j’aurais pu également lui dire que son idée était une pure connerie, mais elle n’avait pas encore parlé sauf son « Salut » et j’avais perdu de ma superbe, donc je préférais garder mes accès de bravoure pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modératrice
Modératrice
» Date d'inscription : 03/06/2017
» Messages : 349
» Pseudo : chloki (chloé)
» Avatar : Astrid Bergès-Frisbey
» Âge : vingt-huit ans .
» Schizophrénie : cole leary (l. grimes) + tulasi n. kapoor (p. chopra) + jude c. sycamore (a. skarsgård )
# Re: (Isis & Ashleigh) Go to jail !
message posté Mer 7 Juin - 12:14 par Ashleigh Strugatsky-Joyce
Elle s'était certainement fourrée dans la situation la plus grotesque de toute sa vie, en vingt-huit années d’errance et de malchance, une vie aussi désastreuse que celles des orphelins baudelaire, jamais elle n'avait pourtant atterrie sur la banquette arrière d'une voiture de police. Même si elle était rassurée d'y être que pour un simple manifestation à laquelle elle n'avait pas prit part, la curiosité était un vilain défaut dont elle devait se débarrasser au plus vite. Dans son esprit, pourtant, se bousculaient de nombreuses questions existentielles, elle en avait vu des films et séries policières en vingt-huit ans sauf que dans la vraie vie elle n'avait tout simplement aucune idée de comment tout cela pouvait fonctionner, à ses yeux la justice ne savait pas toujours comment se dépatouiller et commettait de nombreuses erreurs : la preuve en était sa présence dans cette fichue voiture alors qu'ils auraient pu mettre derrière les barreaux les véritables fautifs. Mais elle s'inquiétait, elle commençait à se tordre les mains nerveusement à l'idée qu'il puisse remonter jusqu'à ses agissements nocturnes en fouillant quelque part, puis elle retrouvait un semblant de calme en se rappelant que son casier judiciaire était vide avant de se replonger dans la panique en pensant qu'après tout, peut-être qu'elle en avait un de casier judiciaire. « Il va falloir qu’ils nous disent très vite qu’il s’agit d’une caméra cachée … j’espère qu’ils ont conscience qu’ils peuvent détruire la vie des âmes sensibles en faisant ça…. » Ashleigh tourna instinctivement son visage vers celui de son interlocutrice, elle ne croyait pas une seule seconde à l'hypothèse d'une caméra cachée même si l'idée lui aurait certainement sauvé la mise présentement « mh. » elle était pas très loquace Ashleigh parce qu'elle s'inquiétait bien plus qu'elle ne voulait le faire paraître « c'est pas une caméra caché. » elle haussa les épaules. De toute façon elles allaient être rapidement libérées une fois que la justice aura comprit qu'elle faisait erreur sur la personne, non ? Sauf qu'elle ne savait pas combien de temps pouvait mettre un policier avant de se remettre en question et d'admettre qu'il avait tord en leur mettant les menottes aux poignets. La jeune costumière jeta un regard par la vitre de la voiture ; au dehors la foule se dispersait mais la présence policière ne l'empêchait pas de scander un slogan qu'elle ne comprenait toujours pas, les gens se pressaient pour échapper aux menottes en se bousculant et les plus hardis faisaient front à la police en reprenant leur manifestation une fois que les agents de l'ordre avaient le dos tourné. Elle poussa un long soupir avant d'agiter ses bras qui s'engourdissaient, elle avait besoin de sa liberté, elle était un électron libre, et ses menottes commençaient sérieusement à la gêner plus que l'idée même de se retrouver derrière les barreaux.  « Vous….euh…vous faites partie de tout ça ? J’veux dire…de la manif’ ? » elle fronça les sourcils en se tournant à nouveau vers la jeune fille, un air offusqué s'était glissé sur le visage de la Strugatsky-Joyce alors qu'elle reprenait la parole « non. » sauf qu'elle allait devoir certainement partager sa cellule avec cette demoiselle et allait donc devoir se montrer un peu plus bavarde et amicale si elle ne voulait pas que le temps passe lentement, très lentement  « je déteste les manifestations. » parce que malgré la foule c'était le bon moyen de se faire remarquer, les gens extérieurs s'arrêtaient pour regarder ce qui se passait et elle craignait trop que l'un de leurs regards curieux ne s'arrête sur sa personne.  « vous savez pourquoi ils manifestent ? » et alors qu'elle finissait sa phrase, le moteur de la voiture commençait déjà à gronder pour les emmener dans une prison certainement crasseuse.
Revenir en haut Aller en bas
(Isis & Ashleigh) Go to jail !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
» Isis
» I don't love you like I loved you yesterday ۴ ISIS
» Seth a une soeur : Isis !
» Isis Nial, en vie aux dernières nouvelles....[Terminé]
» Quand Isis devient moonrise, ça donne ça!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London-