Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #22 !
LC vient d’enfiler sa 22ième version, dont vous trouverez tous les détails par ici.
La chasse aux fleurs.
Une chasse aux fleurs est en cours où mêmes les allergiques peuvent jouer. Plus d'infos.
On a besoin de vous !
Si vous avez des idées, des suggestions ou autre à nous faire par quant à l’intégration sur le forum, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

I suppose a fire that burns that bright is not meant to last. (Rania)

avatar
Watch the Queen conquer.
Watch the Queen conquer.
» Date d'inscription : 26/03/2015
» Messages : 5627
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Deborah Ann Woll.
» Âge : 31yo.
» Schizophrénie : Charlotte, Jamie, Sloan & Oliver.
# I suppose a fire that burns that bright is not meant to last. (Rania)
message posté Ven 16 Juin - 23:11 par Rachel Montgomery
Look at me, still smiling and still whole without you. Your absence taught me how to be present for myself. ✻✻✻ Encore un petit effort, plus qu'un et ça sera terminé. J'essaie de ne pas trop bouger dans la cabine, mais c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour réussir à entrer dans cette robe. Malheureusement, c'est un échec. Je suis complètement serrée dedans, je peine presque à respirer, inutile de dire qu’il me serait impossible de la porter toute la journée. C'est la troisième qui se trouve être trop petite, ce qui commence à faire poser des questions. Bien évidemment, j’ai pris du ventre, ce qui n’aurais pas été possible autrement, mais je ne pensais pas que c’était autant, ou bien les vêtements sont mal taillés ce qui me semble être une meilleure explication. Je déteste devoir m’infliger cela, mais je n’ai pas le choix. Je ne rentre plus dans presque aucun de mes vêtements désormais, ce qui m’oblige à devoir faire du shopping. Les conditions ne sont pas vraiment idéal, j’ai chaud, je ne me sens pas à l’aise, sans parler du fait que je me sens énorme. Plus qu’un mois et demi et ça sera terminé. Enfin, bien évidemment le plus dur reste encore à venir, mais au moins je ne serais plus si grosse, si mal à l’aise, si imposante. Je ne sais pas si c’est l’arrivé de l’été, ou bien parce que cela commence à être long, mais je commence à avoir plus de mal avec le fait d’être enceinte. Épuisée, je jette cette maudite robe dans un coin, avant de m’asseoir quelques instants. Il me reste encore deux robes à essayer, ce dont je n’ai pas vraiment envie. Je pousse un soupir avant de me relever, non sans difficultés, pour recommencer. C’est presque un miracle, elle me va parfaitement. Pas trop serrée, pas trop courte, pas trop longue, jolie, la perle rare. Dans un élan d’enthousiasme j’essaie la dernière, mais cela ne dure pas. Une robe sur cinq, ce n’est déjà pas si mal. Une fois rhabillée, je sors de la cabine, pose celles qui ne vont pas et me décide à refaire un tour pour voir. Une robe, c’est trop peu, j’ai besoin d’un peu plus, surtout que l’accouchement n’est pas encore prévu pour tout de suite. Je comprends mieux pourquoi les femmes deviennent pénibles vers la fin de leur grossesse, c’est assez insupportable. Bien sûr le côté femme enceinte, le bébé qui bouge et l’attention des gens sont des choses positives, mais il y a aussi tout le reste. Les kilos en plus, les vêtements qui ne vont plus, le mal de dos, les nausées, les envies bizarres, et toutes ses personnes qui veulent me toucher le ventre. Si je n’avais pas tant voulu de cet enfant, je pourrais tuer Walt d’avoir voulu m’aider. Après plus de dix minutes à chercher des vêtements, je finis par aller payer mon unique robe pour sortir de ce magasin. Je ne supporte plus d’être enfermée, j’ai besoin d’air. Avant d’attaquer une autre boutique, je me dirige vers le Starbucks le plus près pour faire une pause, une vraie. Un des privilèges d‘être enceinte, c’est que je peux manger n’importe quand, j’ai une bonne excuse. Une fois ma commande récupérée, je m’installe en terrasse, mais à l’ombre, pour profiter du beau temps. C’est agréable de ne rien faire, et de ne pas travailler, comme un  avant-goût de mon congé maternité. Je ne suis pas sûre cependant, de ne pas finir par m’ennuyer à ne plus travailler. Je suis en train de boire, quand je vois sortir Diana. J’hésite si je dois l’appeler ou non, mais avant même d’avoir pu réellement me décider, me voilà déjà en train de prononcer son prénom. « Diana ! » Je ne sais pas pourquoi j’ai fait ça, un réflexe sûrement. Mais puisque nous essayons d’être amies, il serait stupide de faire comme si je ne l’avais pas vu. Je crois que je n’en serais pas capable de toute façon. Dès qu’elle n’est pas loin, je ne réagis plus de manière logique. Impossible d’y faire quoi que ce soit, ce n’est pas faute d’avoir essayé. Elle ne peut pas prétendre ne pas m’avoir vu, puisque je suis juste sous son nez. Encore quelques secondes, et je pourrais presque lui faire signe pour être sûre. Finalement non, j’arrive encore à me retenir, ce qui est une bonne chose,e t ce qui me couvre du ridicule. « J’espère que je ne te dérange pas  » Elle n’a peut-être pas le temps de me parler, mais j’espère qu’elle aura quand même cinq minutes à m’accorder. Finir de boire en sa compagnie serait bien mieux que de rester ici toute seule. Je passe suffisamment de temps seule, pour apprécier un peu de compagnie. Cependant, avec Diana, j’apprécie toujours sa compagnie, peut importe le reste. Même encore maintenant, je suis totalement incapable de résister à l’envie de passer du temps avec elle, même en tant que simple amie.

✻✻✻
CODES © WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
I suppose a fire that burns that bright is not meant to last. (Rania)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
» FIRE BURNS ~ ft. jackie
» Pat Burns : des chandails retrouvés
» Recherche open : Fire & Shadow
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» Fear To Fire II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Oxford Street-