Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Après l'effort le réconfort feat Nathan

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 02/07/2014
» Messages : 3065
» Pseudo : Rose
» Avatar : alex petyffer
» Âge : 27 ans 10/07/90
» Schizophrénie : Tom Johnson /Violet Abbot
# Après l'effort le réconfort feat Nathan
message posté Jeu 13 Juil - 18:57 par Marlon D. Wallenstein
Il était tard ce soir là. La journée avait longue. La nuit n'était pas encore tombée pourtant. C'était l'avantage d'être en été. Je n'étais pas fan de cet période. Tout le monde partait en vacances et je restais là. Je ne m'étais pas offert de vacances depuis tellement de temps. Je devais travailler. J'avais fini mon année, j'étais passé au rattrapage et j'avais fini par l'avoir. L'an prochain serait ma dernière année. J'espérais pouvoir trouver un stage rapidement en entreprise. Se serait m'assurer que je pouvais continuer l'année. J'avais en tout cas trouvé un job d'été dans un restaurant. Serveur, ça ne payait pas trop mal, mais je n'avais plus de temps pour moi. Je donnais des cours de guitare le matin et parfois des cours de rattrapages pour les ados un peu à la ramasse en cours et je passais le reste de la journée au restaurant, parfois la soirée. C'était intense et ça me forçait à ne pas trop réfléchir, mais je n'étais pas sur d'aimer ça. En fait, j'étais même sur de détester, mais j'avais besoin d'argent. Je ne pouvais pas payer toutes les factures de la maison sans ça. Ma mère ne travaillait pas. Elle touchait une aide sociale mais ça ne payait pas toutes les factures, sans compter ses médicaments et les remboursement de l’hôpital. Je ne savais pas comment j'allais m'en sortir, alors je travaillais. J'avais bossé tard ce soir, j'étais fatigué et j'avais amené ma guitare parce que j'avais eu des cours à donner ce matin, guitare et droit. Je n'étais pas rentré depuis et je n'avais pas l'intention de rentrer maintenant. Avant j'avais envie d'aller boire un verre, un seul. Sans vraiment savoir pourquoi mes pas m'ont menés jusqu'au barfly. Depuis que j'y avais chanté je venais de temps en temps et Nate était très sympa. Je m’asseyais au bar, je commandais un cocktail avec du Rhum, j'écoutais les gens chanter et jouer et puis je rentrais La plupart de mes journées étaient comme ça. Je finissais en général seul. Je n'avais pas eu beaucoup de relations depuis un long moment. Je n'avais pas vraiment la tête à chercher de toute manière. J'avais bien trop de problèmes personnel à régler d'abord pas de temps pour un petit ami, de toute manière ils finissaient tous par me laisser tomber. Je me suis installé au bar et j'ai posé ma guitare. J'ai remarqué alors un gars que j'avais déjà vu auparavant, mais je ne me souvenais pas de son prénom. Il me semblait même qu'on travaillais ensemble au restaurant. Je ne savais pas qu'il connaissait cet endroit. Je me suis décalé et je lui ai dis :

« Salut, je crois qu'on bosse ensemble au restaurant. On n'a pas eu l'occasion de se présenter. Je m'appelle Marlon. »

Je lui ai tendu la main. J'étais dans un bon jour ce soir et j'étais d'humeur sociale, ce qui n'était pas toujours le cas, mais heureusement pour lui, j'étais dans un bon jour, ou plutôt un bon soir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 27/06/2017
» Messages : 290
» Pseudo : Flo
» Avatar : Trevor Wentworth
» Âge : 21
# Re: Après l'effort le réconfort feat Nathan
message posté Ven 14 Juil - 9:58 par Nathan Caffrey
Aujourd’hui, Nathan était resté tard au restaurant à nettoyer les tables et finir de tout balayer. Comme tous les soirs. Et la journée, il servait les clients, tentant d’être efficace et rapide à la fois. C’était loin d’être un job épanouissant et il cherchait activement tous les jours quelque chose d’autre. Mais il n’avait fait aucune étude et il n’avait donc aucun diplôme. Et donc aucune chance. Il ne se plaignait cependant pas, c’était sa faute pour ne pas avoir fait des études. Même le patron était déjà parti, il lui faisait assez confiance pour le laisser seul ici et s’occuper de la fermeture. En jetant un dernier coup d’œil au restaurant vide et lugubre ainsi plongé dans l’obscurité, il ferma rapidement la porte à clé et baissa la devanture. Il faisait encore relativement jour et cela lui remonta un peu moral. Il toussa violemment dans la manche de sa veste, réveillant le mal de crâne qui l’avait accompagné toute la journée. Qui pouvait-bien tomber malade en plein été ? Lui apparemment. Il s’était réveillé avec une mauvaise fièvre, une toux qui provoquait une violente douleur à la gorge et un mal de tête lancinant. Non vraiment, il en avait marre de cette journée.

Il avait envie de rentrer chez lui et de se glisser sous les draps mais il savait ce qui lui remonterait un peu le moral. Il se dirigeait vers ce bar qu’il connaissait si bien. Il adorait y aller et écouter les gens jouer et chanter pendant une petite heure. Cela le détendait. Aujourd’hui, il ne prit qu’un jus d’orange et cela reflétait bien la mauvaise posture de son état général. Il ne disait en principe jamais non à une bière ou toute autre boisson alcoolisée. Il ne put s’empêcher de discrètement poser son front brûlant contre le verre frais qu’il avait dans les mains, laissant échapper un soupir de satisfaction. Une voix masculine le fit légèrement sursauter et il se redressa rapidement sur son siège.


-"Salut, je crois qu'on bosse ensemble au restaurant. On n'a pas eu l'occasion de se présenter. Je m'appelle Marlon."

Il regarda son interlocuteur, tentant d’avoir l’air un peu plus alerte. En observant le jeune homme, qui semblait quand même légèrement plus âgé que lui, il le reconnu en effet. Ils n’avaient pas les mêmes horaires et n’avaient jamais eu l’occasion de se parler. De toute façon, Nathan était loin d’être du genre à aller parler et se présenter à une nouvelle personne, donc cela ne l’étonnait pas trop.


-"Salut, je suis Nathan."

Il serra la main que Marlon lui tendait et lui offrit un petit sourire timide. Il n’était pas doué pour les présentations et aujourd’hui, il n’était pas au meilleur de sa forme. Il ne savait pas trop quoi dire et un silence un peu gênant s’installa entre les deux hommes. Nathan remarqua alors la guitare dans la main de son collègue. Il était sûrement venu ici pour jouer. Peut-être chantait-il aussi. Mais il n’était pas trop doué pour les discutions, et de toute façon ce soir il n’avait pas envie de faire des efforts. Aussi, il détourna son attention de Marlon et se concentra sur le contenu de son verre. Il n’était vraiment pas d’humer sociale ce soir. Il voulait juste écouter les talents de ce bar en paix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 02/07/2014
» Messages : 3065
» Pseudo : Rose
» Avatar : alex petyffer
» Âge : 27 ans 10/07/90
» Schizophrénie : Tom Johnson /Violet Abbot
# Re: Après l'effort le réconfort feat Nathan
message posté Ven 14 Juil - 14:21 par Marlon D. Wallenstein
Je m'étais attendu à ce qu'il parle plus. Je me retrouvais là comme un idiot à lui serrer la main et je ne savais pas quoi dire d'autre. Je n'ai jamais été très doué pour les conversations, même si je suis dans un bon jour. J'ai beau avoir vingt-sept ans, je ne m'y habitue pas encore d'ailleurs, je suis toujours aussi timide avec les gens. J'ai tendance à me méfier d'eux rapidement. Mais là c'est moi qui lui ai parlé, alors je dois me dépatouiller pour trouver un truc à dire et je fini par dire :

« C'est marrant de se croiser ici. Tu chante aussi ? »

Je n'en reviens pas de ce que je viens de lui dire. C'était tellement nul. « C'est marrant ... » Je ne vois pas ce qui a de drôle en réalité. C'est juste une coïncidence au fond. Londres est grand, on aurait pu tout aussi bien se croiser dans la rue, même si pour le coup je ne faisais pas attention aux gens qui m'entouraient quand il y avait trop de monde,sauf dans ce genre de bar, le monde ne me dérange plus trop. Depuis que mon frère m'a fait monter sur cette scène j'ai débloqué quelque chose et d'ailleurs je ne pensais pas chanter ce soir, mais quelqu'un s'est désisté, le serveur me propose d'y aller. Il commence à me connaître à force de me voir ici presque tous les soirs. J'ai fini par accepter, parce qu'en vérité j'adore chanter, j'adore jouer et c'est sans doute une des seules choses qui me font rester. Depuis que j'ai la musique dans ma vie je me sens un peu mieux, enfin ça dépend des jours mais généralement quand je vais mal je joue dans la guitare et ça va mieux. J'ai fini donc par accepter. J'ai pris m guitare et je suis allé sur scène. Il y avait encore un batteur et je lui ai demandé de rester. J'avais besoin de lui et du pianiste pour la musique que je voulais jouer ce soir. Je leur ai indiqué le morceau, par chance ils le connaissait, il faut dire qu'en ce moment on l'entendait un peu partout. Et j'ai commencé à chanter, sign of the times , parce que j'adore cette chanson et que je l'enseignais en plus à une de mes élèves, alors je connaissais bien les accords. Je ne sais pas si j'étais aussi bon que l'original, sans doute pas. Je n'ai pas la même voix, j'ai une voix plus grave, mais je me suis senti tout de suite mieux. Je n'ai plus eu cette sensation de peur que j'avais eu la première fois en montant sur scène. A la fin de la chanson je suis retourné vers Nathan. J'ai posé ma guitare et j'ai redemandé un cocktail au serveur. J'avais dis juste un verre … mais je ne buvais jamais qu'un seul verre … j'avais besoin de me détendre.

« Tu bosse demain ? »

Question banal, histoire de combler le vide qui s'installer. Je n'aime pas tellement le silence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 27/06/2017
» Messages : 290
» Pseudo : Flo
» Avatar : Trevor Wentworth
» Âge : 21
# Re: Après l'effort le réconfort feat Nathan
message posté Ven 14 Juil - 18:30 par Nathan Caffrey
Nathan retint un petit soupir quand Marlon tenta de relancer la conversation. Ce n’était pas la faute du jeune homme, il était très certainement gentil et amical, mais Nathan n’était pas d’humeur. Sa question cependant piqua son attention et il reposa ses yeux fiévreux dans ceux du grand jeune homme en face de lui. Il lui demanda s’il chantait. Il hésita un peu. Oui, Nathan chantait, à raison d’au moins une répétition tous les deux jours avec son groupe. Seulement, il adorait chanter pour lui mais devant d’autres personnes, c’était une toute autre histoire. Chanter était sa passion et il adorait cela plus que tout au monde. Mais il ne croyait pas en son talent et même s’il venait dans ce bar plusieurs fois par semaine, jamais il n’avait pensé à monter lui aussi sur scène.
 
-"Hum oui… Mais c’est surtout pour moi, je chante pas vraiment bien."
 
Marlon hocha la tête avant que le serveur ne vienne le voir et lui glisse quelques mots. Alors, après une courte hésitation, Marlon s’empara de sa guitare et monta sur la scène. Nathan se tourna sur son siège pour mieux observer sa nouvelle connaissance, définitivement plus intéressé qu’au début de la conversation. Puis Marlon se mit à chanter et Nathan n’en cru pas ses oreilles. Premier point, il jouait de la guitare comme un dieu et Nathan suivait avec des yeux fascinés les doigts qui bougeaient rapidement sur les cordes de la guitare. Il aurait tellement aimé savoir jouer de la guitare, mais il n’avait jamais eu l’occasion d’apprendre alors il s’était concentré sur le chant. Deuxième point, la voix de Marlon était incroyable. Le son grave qui s’échappait des cordes vocales du grand jeune homme résonnait mélodieusement dans le bar et plusieurs personnes arrêtèrent leur conversation juste pour l’écouter. Nathan joignit les applaudissements des autres personnes présentes dans le bar lorsqu’il finit sa prestation.
 
Il quitta la scène et revint s’assoir près de lui comme si de rien n’était. Cette fois, Nathan était vraiment plus apte à se sociabiliser avec ce Marlon. Il posa sa guitare contre son siège et commanda un autre verre.
 
-"Tu bosses demain ?"
-"Oui, enfin si la grippe m’a pas terrassée d’ici là. Et toi ?"
 
Il ne lui laissa même pas le temps de répondre à sa question avant d’enchaîner, les poils des bras encore hérissés par le talent qu’avait Marlon.
 
-"Ta performance était incroyable ! Ta voix est magnifique et tu joues tellement bien ! J’aimerai tellement savoir jouer de la guitare."
 

Il avait un peu le sentiment de ressembler à un adolescent devant son idole, aussi il prit une seconde pour respirer. Il n’avait juste jamais eu l’occasion d’entendre quelqu’un d’aussi talentueux performer ici. Et lorsqu’il s’agissait de musique, Nathan prenait les choses très à cœur. Il s’en voulait un peu maintenant d’avoir eu l’air si nonchalant et arrogant au début de la soirée parce que Marlon semblait bien plus intéressant qu’il ne le pensait. Il aurait tellement aimé avoir la même confiance que lui et assez croire en son talent pour pouvoir chanter devant quelqu’un d’autre que les membres de son groupe ou en face de son pommeau de douche. Presque tous les soirs où il venait ici, le serveur lui demandait s’il voulait venir chanter quelque chose, et tous les soirs, Nathan déclinait poliment. Peut-être qu’un jour, il acceptera. Mais pas ce soir, pas après la performance qu’avait faite Marlon. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 02/07/2014
» Messages : 3065
» Pseudo : Rose
» Avatar : alex petyffer
» Âge : 27 ans 10/07/90
» Schizophrénie : Tom Johnson /Violet Abbot
# Re: Après l'effort le réconfort feat Nathan
message posté Sam 15 Juil - 16:41 par Marlon D. Wallenstein
Il n'a pas l'air très bavard, on a déjà un point commun. Sérieusement, je crois que j'attire les gens qui ne parle pas, ou qui parlent trop parfois. Ça dépend de beaucoup choses. J' hausse un sourcil quand il me dit qu'il ne chante pas vraiment bien. Je ne suis pas sur que ça soit vrai. On dirait moi quand j'essaie de me convaincre que je ne sais pas chanter. Au fond je sais que c'est faux. Je n'ai juste pas envie qu'on en fasse tout un plat et qu'on me dise ce que je devrais faire. Je pense qu'il est un peu pareil et c'est assez étrange de voir que je ne suis pas le seul à douter. Je préfère ne rien dire, parce que je n'aimerais pas qu'on me dise «  mais je suis sur que si. » Je ne l'ai jamais entendu chanter, je ne peux pas juger tant que je ne l'ai pas entendu et puis je déteste quand mon frère me dit ce genre de choses, alors autant ne pas jouer les rabats-joie. Je le laisse donc là et je pars chanter. Je suis toujours surpris qu'on m'applaudisse. Je ne suis vraiment pas habitué. Je fais un petit signe de tête pour remercier ces applaudissement et je laisse la place à un autre. Je retourne m’asseoir au bar à coté de Nathan et je lui demande s'il bosse demain. Il me confirme que oui et je lui réponds :

«Ah, oui j'espère pour toi, mais si jamais ... je peux te remplacer … ça me dérangerait pas. »

J'ai tellement besoin de fric que je pourrais faire des journées de vingt-quatre heures que ça me serait égal. Je suis surpris alors qu'il me complimente sur ma prestation. Il a l'air tellement enthousiaste. Je ne suis pas du tout habitué. C'est seulement la deuxième fois que je chante ici. Je ne m'attends pas à une quelconque reconnaissance. Je suis déjà content que Nathanael ma laisse chanter. Je fini par lui répondre un peu gêné :

« Merci … euh … je pourrais peut-être t'apprendre pour la guitare si tu veux, entre deux pauses au travail, si ça te dis. Je l'ai parfois avec pour bosser au restaurant, je donne des cours avant à des ados qui veulent apprendre, pas forcément qu'à des ados d'ailleurs. »

Je ne sais pas pourquoi je lui propose mais j'ai comme l'impression qu'il a besoin d'un coup de pousse, comme j'en ai eu besoin d'un à un moment. J'avais appris tout seul à jouer de la guitare. Je ne pouvais pas m'offrir de cours à l'époque, même encore aujourd'hui j’apprenais sur le tas. J’apprenais avec des bouquins et sur internet et en pratiquant évidement.

« Enfin c'est comme tu veux. »

Je ne veux pas le forcer, mais il sait que je suis là comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 27/06/2017
» Messages : 290
» Pseudo : Flo
» Avatar : Trevor Wentworth
» Âge : 21
# Re: Après l'effort le réconfort feat Nathan
message posté Dim 16 Juil - 11:31 par Nathan Caffrey
Quand Nathan l’informa qu'il n'était pas sûr de pouvoir venir travailler au restaurant demain en raison de la maladie, il proposa de le remplacer. Il trouvait cela gentil de sa part même si au fond il se doutait qu’il avait sûrement juste besoin d’argent. Sauf que Nathan était dans le même cas que lui, et il se dit qu'il serai venu bosser même au bord de la mort. Il fallait vraiment qu'il trouve une activité à côté de son job au restaurant pour gagner un peu plus. Certes, il n’aurai plus aucun temps libre, mais il préférait toujours avoir un toit sur sa tête qu’un peu de repos supplémentaire. Surtout que tous les nouveaux tatouages qu'il acquerrait étaient loin d’être gratuits. Quoi qu’il en soit, c’était toujours gentil de s’être proposé et il lui souris.
 
Marlon semblait un peu gêné devant ses compliments après sa prestation et le remercia rapidement. Il semblait si sûr de lui sur cette scène, ne pensant probablement à rien d’autre qu’au moment présent. Mais une fois l’instant passé, il semblait redevenir un peu moins confiant. Cela lui faisait penser à lui-même et il ne pouvais lui en vouloir. Aussi, la discussion s’éloigna rapidement de sa performance lorsqu’il proposa à Nathan de lui apprendre un peu les bases de la guitare. Le jeune homme tatoué le regardait avec étonnement. Il ne s’attendait pas à ce qu’il me propose cela alors qu'ils venaient à peine de se rencontrer à l’instant. Il ressenti une certaine excitation et joie à l’idée d’enfin acquérir les bases de cet instrument qu'il aimait tant et qu'il n’avait jamais eu l’occasion de pratiquer. Il lui offris un grand sourire sincère, un sourire qu'il n’avait lui-même pas l’habitude d’arborer. Mais il était venu naturellement cette fois car, que Marlon s’en rende compte ou non, il venait de lui proposer à de réaliser une des choses que je voulais le plus.
 
-"J’adorerai apprendre les bases ! Merci beaucoup, c’est très gentil de me proposer."
 
Raison de plus de trouver un petit boulot à côté. Il ne donnait certainement pas des cours gratuitement, ce que Nathan comprenait parfaitement. S'il voulait le payer, il allait falloir qu'il trouve un peu d’argent en plus. Il s’occuperai d'éplucher les annonces ce soir. Peut-importe le job du moment qu'il pouvait gagner un peu plus. Il faisait déjà de longues journées au restaurant, tous les jours sauf le dimanche, mais il avait le début de matinée, la fin de soirée et la nuit de libre. Il trouverai bien quelque chose.
 

Les deux hommes échangèrent encore quelques mots, apprenant à se connaître un peu mieux. Marlon était tout à fait appréciable et savoir qu'ils travaillaient au même endroit fit plaisir à Nathan. Ce serait toujours une tête connue là-bas, une connaissance bienveillante. Finalement, après un moment, Marlon prit sa guitare pour lui montrer un peu quelques mélodies, et il regardait ses doigts sur les cordes, fasciné. Il semblait vraiment à l’aise et jouait quelques chansons que Nathan ne connaissait malheureusement pas. Quand il se mit à interpréter une mélodie qu'il reconnu immédiatement, il me mis à chanter doucement, sans vraiment m’en rendre compte. Jamais il n’aurait chanté devant une personne qu'il venais à peine de rencontrer, encore moins dans un bar où plusieurs personnes pourraient m’entendre. Mais Nate ne pouvait pas s’en empêcher et inconsciemment, il chantait sur la belle mélodie que produisait Marlon de ses doigts agiles et doués.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 02/07/2014
» Messages : 3065
» Pseudo : Rose
» Avatar : alex petyffer
» Âge : 27 ans 10/07/90
» Schizophrénie : Tom Johnson /Violet Abbot
# Re: Après l'effort le réconfort feat Nathan
message posté Dim 16 Juil - 14:28 par Marlon D. Wallenstein
Nathan avait l'air partant pour apprendre la guitare et j'ai souris. Il était plein d’enthousiasme. J'aurais aimé avoir encore cet enthousiasme en moi. Je l'avais seulement quand je faisais de la musique, la plupart du temps je devenais quelqu'un d'autre. Je me rendais compte depuis que je venais là que la musique était mon échappatoire. Je me demandais parfois si je ne faisais pas une connerie en continuant mes études de droits, surtout que j'en bavais et que je n'aimais pas forcément tous les cours, mais je ne voyais pas ce que je pouvais faire d'autre. Il fallait que j'aille jusqu'au bout.

« Ce n'est pas grand chose et puis c'est sympa de travailler avec quelqu'un qui aime bien la musique. »

Je ne m'étais jamais vraiment fait d'amis au travail je restais pas assez longtemps pour ça. Je faisais souvent un mois ou deux et ça passait globalement vite alors ce n'était pas vraiment l'idéal pour me faire des amis. Je ne cherchais pas non plus à en avoir en temps normal. Je me méfiais des gens. Je savais comment ils étaient, ils faisaient mine d'être votre ami et la seconde d'après ils vous poignardaient dans le dos. C'était comme en amour … on tombait sur des gens qui ne faisait voir mons et merveilles et puis un jour ils s'en allaient. Je connaissais que trop bien ce sentiment.

« Tu fais des études en dehors du travail ? »

Je supposais que oui, il avait l'air jeune et je me demandais dans quel branche il était. J'ai posé ma guitare sur mes genoux et je lui ai montré quelques accords. Nathan à commencé à chanter. J'étais surpris. D'autres personnes se retournaient. La scène était vide, j'avais fait attention à ne pas jouer en même temps que l'artiste qui se présentait, ça ne serait pas cool pour eux. Et comme la scène était vide j'ai proposé à Nathan :

« Pourquoi tu ne m'accompagnerais pas sur scène ? Je suis sur que personne y verrait d'inconvénients. Je sais que le gérant aime bien les nouvelles tête. »

J'étais convaincu que Nate ne m'en voudrait pas. Il m'avait laissé une chance et je n'étais pas le seul à qui il en fallait. J'espérais que Nathan veuille bien m'accompagner et qu'il ne le ferait pas seulement pour me faire plaisir. Il avait de la voix et peut-être qu'il n'attendait que ça de pouvoir chanter devant un public, peut-être qu'il l'avait déjà fait. Il suffisait parfois de pas grand chose pour se donner du courage et j'étais sur qu'il n'en manquait pas. Il y a quelque jours c'était mon frère qui m'avait fait la surprise, j'espérais que Nathan ne serait contre cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 27/06/2017
» Messages : 290
» Pseudo : Flo
» Avatar : Trevor Wentworth
» Âge : 21
# Re: Après l'effort le réconfort feat Nathan
message posté Lun 17 Juil - 10:41 par Nathan Caffrey
Marlon semblait assez enchanté de voir l’enthousiasme que Nathan portait à la musique. Ce dernier était d’ailleurs content de voir qu’ils partageaient une passion commune. Il lui tardait vraiment de commencer à apprendre la guitare. Après tant d’années ! Marlon lui demanda s’ils faisaient des études en plus de son travail au restaurant. C’était le genre de questions que Nathan n’aimait pas, même si elle était pourtant légitime. Il était jeune, à peine vingt et un ans, et presque tous les jeunes de son âge poursuivaient encore des études. Pas Nathan. Et il détestait cette question parce qu’il avait l’impression de passer pour un idiot, pas assez motivé ou pas assez intelligent pour continuer les études. Mais les raisons pour lesquelles il avait tout laissé tomber, pour lesquelles il avait même quitté sa ville natale n’avaient rien de drôle et cela faisait remonter en lui des souvenirs qu’il tentait de fuir. Il n’avait certes aucun diplôme, une raison supplémentaire à sa difficulté de trouver du travail, mais il avait de la motivation.
 
-"Non je ne fais pas d’études."
 
Il avait répondu rapidement, sur un ton qui laissait entendre à Marlon qu’il valait mieux changer de sujet s’il voulait que Nathan continue à lui parler. Le jeune homme en face de lui du comprendre le message puisqu’il attrapa son guitare pour jouer un peu. Lorsqu’il entendit Nathan chantait par-dessus la mélodie que ses doigts jouaient, il lui proposa de monter sur scène avec lui. Le jeune tatoué regarda son collègue avec de grands yeux bleus surpris. Il ne s’était même pas rendu qu’il s’était mis à chanter et après avoir jeté un coup d’œil aux curieux qui l’écoutait, il rougit un peu devant tant d’attention. Il n’avait pas l’habitude et il ne pensait que sa voix soit assez belle pour pouvoir monter sur scène, surtout après la performance qu’avait proposée Marlon. Mais d’un autre côté, il en mourrait d’envie. Il avait envie que quelqu’un d’autre que les membres de son groupe entendent sa voix.
 
Alors il accepta la proposition de Marlon, avec une certaine nervosité. Ils montèrent tous les deux sur scène, sa nouvelle connaissance avec sa guitare à la main. Nathan considéra d’un œil inquiet tous les gens qui l’observaient mais quand Marlon joua les premières notes, il se mit à chanter et il se sentait tout de suite mieux. C’était comme si chanter le projetait dans sa petite bulle de confort où il était invincible et profitait juste du moment. Sa voix était bien particulière, grave et légèrement rocailleuse, d’autant plus avec la maladie qui s’était emparée de lui aujourd’hui, ce qui la rendait d’autant plus unique. Et même s’il ne le croyait pas lui-même, il avait une très belle voix avec une très bonne technique. Il avait plus l’habitude de chanter du rock ou même des styles encore plus puissante qui demandaient de volontairement de rendre sa voix rauque, mais il savait aussi se débrouiller parfaitement sur des choses plus calmes comme aujourd’hui. Marlon le joignit durant sa performance et il sourit, véritablement heureux de ce moment.
 

A la fin de la chanson, les deux hommes regagnèrent leurs sièges et Nathan remercia vivement son collègue pour ce moment. Toute la nervosité du début s’était effacée lorsqu’il avait ouvert la bouche et il avait passé un très bon moment, qui l’avait sans doute rendu un peu plus confiant. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 02/07/2014
» Messages : 3065
» Pseudo : Rose
» Avatar : alex petyffer
» Âge : 27 ans 10/07/90
» Schizophrénie : Tom Johnson /Violet Abbot
# Re: Après l'effort le réconfort feat Nathan
message posté Lun 17 Juil - 20:16 par Marlon D. Wallenstein
Il ne faisait pas d'études. Vu le ton qu'il employait pour le dire, il ne voulait pas parler de ça et je pouvais le comprendre. Je n'aimais pas non plus parler de mes études. Je ne savais pas où j'allais. Il avait l'air de ne pas être ravi que j'ai abordé ce sujet, peut-être qu'il n'avait pas les moyens de faire des études. C'était dommage. On avait des points communs en tout cas, du moins j'avais l'impression qu'on avait le même genre d'histoires. Je n'étais pas riche, loin de là, je m'occupais de ma mère qui était alcoolique et je vivais à brixton, ce n'était pas vraiment l'endroit le plus recommandable de Londres. J'avais de la chance de pouvoir poursuivre mes études, mais j'aurais pu ne pas avoir cette chance.

Je n'ai rien ajouté. Je ne savais pas tellement quoi dire de plus. Il n'était pas très bavard et je n'avais pas l'impression qu'il ai envie réellement de discuter, même si on aimait tous les deux la musique et qu'on avait le même job, ça ne faisait pas tout. C'est donc machinalement que j'ai joué un peu de guitare. Il a fini par chantonner et je l'ai écouté. C'était intéressant. Il avait une belle voix, grave et puissante. Je lui ai proposé de m’accompagner sur scène. J'ai été surpris qu'il accepte. On a joué tous les deux. Il faudrait que je parle de lui à Nathanael. J'étais sur qu'il ne serait pas contre de l'accepter en plus dans la programmation. Je savais qu'il recherchait de nouveaux talents. On est retourné au bar et je lui ai dis :

« C'était sympa. Tu as une voix qu'on n'entend pas partout. J'aime beaucoup. Ca fait longtemps que tu chante ? »

Parler musique, peut-être que ça lui délierait un peu la langue, ça ne semblait pas être évident de le faire parler, en tout cas je me donnais du mal et c'était rare. Habituellement je préférais qu'on me laisse tranquille et j'espérais qu'il ne me trouvait pas trop collant. J'ai d'ailleurs fini par lui poser la question:

« Enfin tu n'es pas obligé de répondre, tu as peut-être envie d'être tranquille … je ne veux pas t'ennuyer.»

Je ne voulais pas m'imposer. J'avais toujours peur de déranger, d'être de trop. J'avais souvent tendance à vouloir être invisible. C'était toujours comme ça que j'étais en tout cas à l'université. Je me fondais dans la masse pour qu'on m'ignore, mais même avec ça on ne me laissait pas toujours tranquille. Je m'étais souvent demander pourquoi on me prenait toujours pour cible. Je n'avais pourtant rien de particulier, j'étais banal, du moi c'est toujours ce que je pense. Je ne voulais donc pas le déranger lui, peut-être qu'il n'aimait pas non plus être dérangé.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 27/06/2017
» Messages : 290
» Pseudo : Flo
» Avatar : Trevor Wentworth
» Âge : 21
# Re: Après l'effort le réconfort feat Nathan
message posté Mar 18 Juil - 9:48 par Nathan Caffrey
Une fois les deux jeunes hommes à nouveaux accoudés au bar, ils reprirent chacun un verre. Le jeune tatoué s’en tint une fois de plus à une boisson absente de toute trace d’alcool. De toute façon il allait bientôt rentrer, il devait se lever à l’aube pour partir à la recherche d’un petit boulot supplémentaire. Marlon semblait assez content de la prestation de Nathan puisqu’il lui demanda s’il chantait depuis longtemps. Nathan lança un petit sourire en sa direction. Il n’avait pas vraiment l’habitude de parler avec des gens qu’il venait à peine de rencontrer et encore moins d’étaler sa vie. Oui, il avait très certainement un grand problème avec la socialisation et la timidité. Mais leur partage commun de la musique le mettait plus en confiance et il semblait être très gentil. Nathan n’avait pas beaucoup d’amis, et il lui fallait du temps pour être à l’aise avec quelqu’un. Mais même s’il ne le montrait pas à Marlon, et s’il devait totalement renvoyer le sentiment inverse, Nathan ne se sentait pas aussi timide en sa compagnie.
 
Son collègue au restaurant devait lui aussi être un peu dans le même cas que lui, il ne semblait pas prêt à se lancer dans de grandes discussions non plus. Mais au moins il essayait, et Nathan trouvait cela noble de sa part alors que lui ne faisait aucun effort pour entretenir la conversation. Il se sentit d’ailleurs un peu coupable à ce sujet lorsque Marlon l’informa qu’il ne voulait pas l’ennuyer et qu’il n’était pas obligé de répondre. Il ne le dérangeait pas du tout et Nate se frappa mentalement d’être apparu aussi froid. Ce n’était pas ce qu’il voulait, encore moins après l’expérience qu’il venait de lui offrir sur scène. Il se tourna sur son siège pour faire face à Marlon, c’était quand même mieux de regarder son interlocuteur dans les yeux pour discuter, et lui sourit, sincèrement.
 
-"Non tu ne me déranges pas du tout, je suis désolé de paraître un peu froid. C’est juste que je suis pas super à l’aise avec de nouvelles personnes, tu l’auras deviné."
 
Il rigola doucement quand Marlon hocha la tête. Il avait le sentiment qu’il le comprendrait et qu’il ne lui en voudrait pas. Et il espérait qu’il comprendrait qu’il ne le dérangeait vraiment pas, au contraire cela lui faisait du bien de parler à une nouvelle personne. Il finit enfin par répondre à sa question.
 
-"Pour être honnête, aussi loin que je me souvienne, je chantais déjà. Je suis dans un groupe avec des potes et on répète plusieurs fois par semaine. Et toi ?"
 
Il porta son verre à ses lèvres après avoir délivré cette information. Il était maintenant curieux à son tour et surtout, il adorait parler musique. Cela lui procurait un certain enthousiasme qu’il n’avait d’habitude au quotidien. Et puis, il se demandait si Marlon chantait depuis longtemps aussi, avec un tel talent. Marlon dû se rendre compte qu’après un petit temps, Nathan était assez relaxé pour parler et leur conversation s’anima quand le plus jeune se décida enfin à parler au moins autant, voire plus encore, que Marlon. Il ne fit même plus attention au minutes qui s’égrainaient tant les deux garçons étaient plonger dans leur conversation, parlant musique mais pas que.
Revenir en haut Aller en bas
Après l'effort le réconfort feat Nathan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Soho :: The Lucky Star
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
» Après l'effort, le réconfort ! (Épreuve d'immunité)
» Après l'effort, le réconfort. [Libre]
» Après l'effort, le réconfort (message de soutien au staff).
» Après l'effort, le réconfort !
» Après l'effort, le réconfort !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-