Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Après l'effort le réconfort feat Nathan

En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 02/07/2014
» Messages : 3067
» Pseudo : Rose
» Avatar : alex petyffer
» Âge : 27 ans 10/07/90
» Schizophrénie : Tom Johnson /Violet Abbot
# Re: Après l'effort le réconfort feat Nathan
message posté Mer 19 Juil - 16:36 par Marlon D. Wallenstein
Je souris quand il me confie qu'il n'est pas à l'aise avec les nouvelles personnes. Je peux comprendre ce sentiment, j'ai même souvent le même à vrai dire, surtout quand je suis en cours en réalité. Je suis sociale ce soir mais ce n'est pas toujours le cas, loin de là. La plupart du temps je suis renfermé et je n'aime pas me mêler à la foule. Je suis distant parce que c'est plus simple comme ça. Je me demande donc naturellement pourquoi lui est comme ça … j'ai mes raisons et sans doute qu'il à les siennes et si je veux en savoir plus ce n'est sûrement pas maintenant que je dois lui demander. C'est bien trop tôt. J'ai donc répondu :

« Oui, j'ai cru comprendre et pour être honnête, c'est plutôt moi qui ai ce rôle là en général. »

Il aurait peut-être moins peur de me parler s'il voyait qu'on se ressemblait. J'étais sur qu'on avait beaucoup de choses en commun. On faisait déjà le même métier et puis on aimait la musique. Il n'en fallait pas plus pour qu'on s'entende, du moins je l'espérais. Je n'avais pas l'intention de le laisser filer, pour une fois que je me faisais un ami. Ça a l'air un peu flippant dis comme ça, mais c'est plutôt un exploit en ce qui me concernait. J'essayais donc de mettre toutes les chances de mon côté et il était mignon ce qui ne gâchais rien, mais je doutais qu'il soit comme ça. J'étais même certain que ça ne soit pas le cas et de toute façon ça n'était pas très grave. Je n'étais pas là pour ça. Il m'avoua alors qu'il avait un groupe. J'étais surpris. Je n'avais pas envisagé cette possibilité, mais c'était bien pour lui.

« Non, je ne suis dans aucun groupe, ça ne s'est jamais présenté, on ne peut pas dire que je sois le type le plus populaire … je ne l'étais déjà pas au lycée … encore moins maintenant … et je chante depuis … que je sais parler sans doute. J'ai appris tout seul à jouer de la guitare je devais avoir onze ans. »

C'était bizarre de repenser à tout ça. Le temps avait passé et j'étais toujours là. J'étais passé par des hauts et des bas et j'essayais de remonter la pente et c'était loin d'être évident, mais parfois j'avais besoin d'être moi-même comme ce soir. Je ne savais pas exactement quand ce Marlon là serait de retour alors j'en profitais.

« Ça fait longtemps que tu viens ici ? Je ne t'ai jamais vu avant … »

Je me renseignais … et en même temps je ne venais pas depuis très longtemps ici, mais j'aimais bien cet endroit, je me voyais bien revenir plus souvent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 27/06/2017
» Messages : 290
» Pseudo : Flo
» Avatar : Trevor Wentworth
» Âge : 21
# Re: Après l'effort le réconfort feat Nathan
message posté Jeu 20 Juil - 14:47 par Nathan Caffrey
Quand j’informais Marlon que je n’étais pas toujours très à l’aise avec de nouvelles personnes, comme pour tenter de justifier la froideur que j’avais pu montrer en début de conversation, il m’assura que c’était en principe lui qui avait ce rôle. Je rigolais doucement à cette affirmation. Cela me rassurait un peu pour être honnête, il ne me tiendrait ainsi peut-être pas rigueur de ma maladresse au niveau socialisation s’il partageait la même. Et puis cela nous faisait en autre point commun. Je commençais à beaucoup l’apprécier et j’espérais que j’allais le revoir un de ces jours, en dehors des cours de guitare qu’il avait proposé de me donner. Ce n’était pas le genre de personne à qui je parlais un soir pendant quelques heures et que je ne reverrai plus jamais après. Non, Marlon dégageait une gentillesse que je ne voulais pas abandonner et puis nous nous ressemblions pas mal.
 
Il sembla assez surpris quand je l’informais que j’étais dans un groupe de musique avec des amis. Nous ne jouions que pour nous-même et par passion, mais j’appréciais tellement ces moments. En m’annonçant qu’il n’avait pas de groupe, il m’avoua par la même occasion qu’il n’était pas du tout populaire, maintenant encore moins qu’au lycée et la tristesse traversa mon regard lorsque je posais mes yeux sur lui. C’était tellement dommage, Marlon était quelqu’un de bien, d’intéressant et de talentueux. Il s’était mis à chanter en même temps qu’à parler, et cela nous faisait un point commun de plus. Lorsqu’il m’informa qu’il avait appris la guitare tout seul depuis ses onze ans, j’étais impressionné. Il me tardait encore plus qu’il m’apprenne à jouer, il était très doué.
 
-"Ça fait quelques semaines que je viens de temps en temps mais je reste pas longtemps. Pas aussi longtemps que ce soir en tout cas. J’aime bien venir ici et boire une bière en écoutant les gens chanter, ça me détend après une mauvaise journée."

Je lui adressais un sourire. C’était sûrement la phrase la plus longue que je lui avais adressée depuis le début de la soirée et aussi une des plus personnelle. Cela voulait sûrement dire quelque chose et je me sentais plus relaxé en sa compagnie.
 
-"Et toi ? Tu chantes ici souvent ?"
 

J’espérais quand même avoir la chance de le revoir ici. S’il venait au bar souvent, il y avait quand même de grandes choses que nous nous recroisions, dans un autre contexte que notre job au restaurant. Non pas que je déteste au plus haut point ce travail mais ce n’était pas une situation des plus conviviales. De toute façon, nous devrions nous revoir pour les cours de guitare. Je remarquais que Marlon avait fini sa bière et j’avais également fini mon verre, aussi je payais pour une autre boisson pour nous deux. C’était un petit geste amical pour lui montrer que j’appréciais cette conversation et sa compagnie.  
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 02/07/2014
» Messages : 3067
» Pseudo : Rose
» Avatar : alex petyffer
» Âge : 27 ans 10/07/90
» Schizophrénie : Tom Johnson /Violet Abbot
# Re: Après l'effort le réconfort feat Nathan
message posté Dim 23 Juil - 12:35 par Marlon D. Wallenstein
Je comprenais qu'il vienne ici pour se détendre. C'était agréable d'entendre de la musique, de voir du monde et de se sentir comme hors du temps.C'était en tout cas ce que j'aimais en venant ici. Je me sentais mieux. Je me sentais presque vivant. C'était comme si je n'attendais que ça de la semaine, pouvoir venir boire un verre ici et oublier ma vie morne et monotone. Je pouvais oublier que je n'avais pas un rond et que je vivais dans un quartier pauvre, que ma mère était alcoolique et que ma vie n'était pas tout à fait comme je l'avais espéré. Au moins ici personne ne savait tout ça. Je pouvais m'inventer une vie et parfois ça m'arrivait de le faire. Il avait du avoir une mauvaise journée aujourd'hui, vu le rhume et vu la tête qu'il avait. Ce n'était pas toujours évident d'avoir des bonne journée quand la terre entière s'acharnait sur nous et je savais de quoi je parlais. J'espérais qu'il avait plus de chance que moi de ce côté là. Je lui ai répondu :

« Je comprends, le travail au restaurant ce n'est pas le meilleur des jobs, je sais pas pour toi, mais de mon côté, j'ai juste accepté parce qu'il faut bien payer les facture, mais je me voyais pas serveur du tout. »

J'ai haussé les épaules. C'était comme ça malheureusement. On ne pouvait pas avoir tout ce qu'on voulait et même si ce n'était pas un travail très gratifiait il ne payait pas trop mal, enfin ce n'était pas suffisant évidement et c'était pour ça que je continuais de jongler avec mes cours de guitare et mon stage dans le cabinet d'avocat, au moins j'étais sur de joindre les deux bouts. J'ai fait non de la tête quand il m'a demandé si je chantais là depuis longtemps. C'était même tout récent et ça ne serait peut-être pas arrivé si mon frère ne m'avait pas inscrit par surprise. Je n'avais jamais envisager de chanter en public. Je chantais dans ma chambre c'était tout. Mon frère était l'un des rare à m'avoir entendu et c'était sûrement pour ça qu'il m'avait convaincu de faire un essai et je ne regrettais pas. Je lui ai répondu :

« Non, c'est très récent, pour tout de dire ça date de la semaine dernière, mais j'ai déjà l'impression que ça fait plus longtemps. »

Je lui ai souris. Je ne savais pas si lui chantait souvent mais j'avais l'impression qu'il était un peu comme moi et qu'il n'osait pas chanter en public, qu'il n'aimait pas qu'on l'observe. Plus je le découvrait et plus je trouvais qu'il me ressemblait un peu. On avait beaucoup de points communs et c'était assez étrange de constater qu'il y a des gens comme ça qui nous marque plus que d'autre. J'espérais en tout cas qu'on se reverrait lui et moi. J'étais tout à fait partant pour une autre duo.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 27/06/2017
» Messages : 290
» Pseudo : Flo
» Avatar : Trevor Wentworth
» Âge : 21
# Re: Après l'effort le réconfort feat Nathan
message posté Lun 24 Juil - 18:53 par Nathan Caffrey
J’hochais vigoureusement la tête lorsque Marlon me partagea ses sentiments sur notre métier au restaurant, témoignant ainsi silencieusement de mon accord. Il n’avait pas choisi ce métier, et moi non plus. Qui rêverait d’être serveur ? Lui, tout comme moi, était bien obligé de travailler pour payer les factures, la nourriture et simplement pour vivre. Nous étions dans la même situation. C’était quand même fou les points communs que nous avions. Si seulement nous nous étions croisés avant au restaurant, nous aurions peut-être pu passer plus agréablement le peu de temps que nous avions en commun durant nos services.
 
-"C’est exactement la même chose pour moi. J’ai grandi en rêvant d’être une rockstar, pas serveur."
 
Je rigolais doucement en repensant à mon rêve de gosse, un rêve tellement inatteignable. Je n’avais jamais vraiment su ce que je voulais faire dans ma vie, même si maintenant la question ne se posait plus. J’aimais la musique, j’aimais chanter, j’aimer l’art. Qu’est-ce que je pouvais bien tirer de tout cela ? Absolument rien. Mais cela n’avait pas d’importance. Maintenant, je n’avais même pas le luxe de me demander si j’aimais bien mon métier ou pas, je devais seulement en avoir un pour survivre. J’espérais sincèrement que les choses iraient mieux pour Marlon. Il faisait des études, sur un sujet qu’il appréciait sûrement, il avait donc toutes les chances du monde de trouver un bon métier qui lui convienne et qui lui permette de vivre convenablement.
 
Je fus étonné lorsqu’il m’informa qu’il ne chantait pas ici depuis longtemps. Seulement depuis la semaine dernière. Je ne savais pas pourquoi, mais dans ma tête il était un de ces chanteurs habitués à venir ici et chanter tous les soirs. Peut-être c’était dû à sa présence assurée sur scène ou les applaudissements bruyants du public. Il semblait aussi un peu comme chez lui ici et au fond, j’espérais que cela devienne un peu la même chose pour moi. Pas forcément parce que je chanterai souvent ici, je ne pensais pas encore être assez confiant pour cela, mais plutôt parce que je viendrai ici de façon plus que régulière. Et puis, ma rencontre avec Marlon me confirme que ce bar est vraiment sympathique, rempli de gens intéressants et talentueux. J’étais persuadé au fond de moi que Marlon allait devenir un bon ami. Il était gentil et me ressemblait sur beaucoup de points.
 
-"Tu peux me passer ton numéro ? On se reverra sûrement ici ou au restaurant mais si jamais tu veux discuter ou qu’on se voit quelque part, je serai toujours dispo."
 

Je lui adressais un grand sourire tout en sortant mon téléphone de ma poche. Je sentais la plus grande partie de la gêne liée à notre timidité respective envolée, et je parlais désormais librement avec Marlon. Une fois son numéro enregistré dans mon téléphone, je fis sonner le sien pour qu’il puisse avoir mon contact. 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 02/07/2014
» Messages : 3067
» Pseudo : Rose
» Avatar : alex petyffer
» Âge : 27 ans 10/07/90
» Schizophrénie : Tom Johnson /Violet Abbot
# Re: Après l'effort le réconfort feat Nathan
message posté Ven 28 Juil - 15:17 par Marlon D. Wallenstein
Je l'ai regardé avec étonnement, rockstar. C'était un beau rêve, un beau métier aussi. Je comprenais qu'il ne soit pas ravi d'être serveur. Ce n'était pas non plus ce que j'avais envisager et c'était même loin d'être ce qui m'enchantait. Je voulais juste finir mes études, finir mon stage et commencer ma carrière d'avocat. Je voulais changer le monde, je ne voulais pas être serveur.

« Rockstar ? Pas mal comme plan de carrière, tu as des chances d'y arriver. Tu chante bien, tu peux demander à faire quelques scène ici ça sera un début. »

J'espérais qu'il y arriverait en tout cas. J'étais sur qu'il le méritait. Je n'étais pas mécontent d'être venu ce soir. J'avais pu chanter et j'avais l'impression que je venais de me faire un ami, ce qui en soit était exceptionnel. Ça n'arrivait pas tous les jours. C'était même la première fois depuis longtemps que ça arrivait alors je ne voulais pas rentrer tout de suite à la maison. Pour une fois que j'étais de bonne humeur et que ma vie n'était pas un désastre. Je pouvais bien en profiter. Il me demanda mon numéro et je lui ai passé.

« Oui pas de soucis, comme ça tu me dira pour les cours de guitare quand tu es dispo, oh et rassure toi je ne te ferais pas payer. »

Je lui ai souris, je ne voulais pas qu'il paie quoi que se soit. Je ne venais de me faire un ami ce n'était pas pour lui demander de l'argent pour une heure ou deux de cours. J'avais assez d'élèves pour ça, même si évidement j'avais besoin d'argent je savais où étaient mes priorités. On a continué de discuter et la soirée s'est passé. Je n'ai d'ailleurs pas vu le temps passé, sans doute parce que je me sentais bien, mais il était tard et il fallait bien que je finisse par repartir. J'ai bu la fin de mon verre et je lui ai dit :

« Je suis désolé je vais devoir rentrer, il n'y pas énormément de bus de nuit, je voudrais pas louper le dernier. On se verra au restaurant. »

Je lui ai serré la main et je suis reparti guitare sur le dos. J'étais content que la soirée se finisse comme ça . J'allais avoir la tête lourde demain matin parce que j'avais bu et que je n'aurais sans doute pas assez dormi mais ça valait parfois le coup. Je suis rentré à la maison au bout d'une bonne demi-heure de trajet, ma mère dormait dans le canapé, bouteille a la main. J'ai soupiré, j'ai remonté le plaid sur elle et je suis allé dans ma chambre. J'espérais que je ne finirais pas comme elle.
Revenir en haut Aller en bas
Après l'effort le réconfort feat Nathan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Soho :: The Lucky Star
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
» Après l'effort, le réconfort ! (Épreuve d'immunité)
» Après l'effort, le réconfort (message de soutien au staff).
» Après l'effort, le réconfort !
» Après l'effort, le réconfort !
» Après l'effort, le réconfort + Cassiopée et Ezreal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-