Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #23.
La nouvelle version vient d'être installée, pour découvrir les nouveautés, c'est par ici que ça se passe.
Beach party !
Tous à Brighton pour une fête, de nuit, sur la plage. Rendez-vous par ici.
Les défis, le retour !
Les défis sont de retour ! C'est le moment de venir jouer. Ça se passe par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Things are pretty good from here feat Nathan et Nathanael

membre du mois
avatar
membre du mois

» Date d'inscription : 02/07/2014
» Messages : 2823
» Pseudo : Rose
» Avatar : alex petyffer
» Âge : 27 ans 10/07/90
» Schizophrénie : Tom Johnson /Violet Abbot
# Things are pretty good from here feat Nathan et Nathanael
message posté Sam 15 Juil - 17:33 par Marlon D. Wallenstein
Je cours. Je cours parce que je suis en retard au lust. Depuis que mon frère m'a emmené l'autre soir et que j'ai chanté, j'y suis revenu plusieurs fois. Nate me laisse chanter certains soirs et je cours parce que je jongle avec mon travail au restaurant. Je suis épuisé, mais la soirée n'est pas finie. Je traverse la rue en courant et j'arrive enfin au bar. J'ai chaud et je suis essoufflé. Je demande au serveur une bière que je paie directement et je le remercie avant d'aller poser mes affaires prêt de la scène, j'ai eu de la chance que la personne avant moi n'ai pas fini de jouer. J'ai le temps de souffler un peu. Je vois Nate derrière le bar et je lui fais un signe de la main. Ça va être mon tour. Je suis déjà impatient et j'ai hâte de me retrouver derrière le micro. J'ai pris goût à chanter. Je me sens beaucoup mieux depuis quelques jours et je crois que c'est grâce à la musique. Lorsque je rentre le soir je prépare mes morceaux et je peux y passer un temps fou. Je ne me rends pas compte des heures qui passent. Je fini souvent par m'endormir sur mes partitions et par me lever à la bourre aussi. Je cours toute le temps en ce moment. La fille qui jouait a terminé, je l'applaudis. Elle a un sacré coffre vocal aussi. J'ai la pression de passer derrière. Je prend ma guitare et je monte sur scène. Je m'assois sur le tabouret et j'ajuste mon micro et je commence à chanter take me to church . La première fois que je l'ai entendu j'en ai eu des frissons alors je me sens privilégié de pouvoir la chanter ici. Dès que je commence à jouer et à chanter je me sens mieux, j'oublie tout ce qui ne va pas. Je me sens à ma place pour la première fois depuis bien longtemps et ça fait du bien. Une fois que j'ai fini de jouer je descend de scène et je pose ma guitare derrière le bar. Je la récupérerais après, je fais confiance aux barmans, ils sont sympas ici. Je me dirige vers Nate qui est toujours derrière son bar et je le salue :

« Hey Nate !Alors comment tu as trouvé ça ?  »

Je lui ai souris. C'est grâce à lui si ce soir je me sens aussi bien. Je crois que je lui dois une fière chandelle. Je m'attendais pas à ce que le jeune homme en face de lui se retourne aussi et je l'ai reconnu c'était Nathan. Je lui ai souris et je lui ai serré la main. On s'était pas revu depuis la dernière fois et c'était encore ici qu'on s'était croisé. On n'avait pas les même horaires de travail. C'était assez comique de se croiser toujours ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 27/06/2017
» Messages : 104
» Pseudo : Flo
» Avatar : Trevor Wentworth
» Âge : 21
# Re: Things are pretty good from here feat Nathan et Nathanael
message posté Dim 16 Juil - 13:45 par Nathan Caffrey
Nathan était encore dans ce bar. Il se retrouvait ici, un verre à la main, bien plus de fois qu’il ne s’en rendait compte. Avant, il venait ici peut-être une fois par semaine, mais maintenant, il y venait presque un soir sur deux, si ce n’était pas tous les soirs. Cela le calmait, le détendait d’entendre des talents chanter et jouer sur la scène, sirotant une bière tout en se vidant la tête. Il aimait l’ambiance ici, il aimait les talents que ce bar lui permettait de découvrir, il aimait l’état de calme et satisfaction qui l’enveloppait quand il rentrait chez lui après une heure ou deux passées ici. Et il n’était pas prêt à abandonner cela.
 
Il commanda une autre bière, tournant le dos à la scène alors qu’il s’accoudait au bar. Il était plus ou  moins en train de rêver en fixant le contenu de son verre et en écoutant la jeune fille chanter sur la scène dans son dos. Sa voix puissante emplissait la salle et Nathan appréciait ce moment. Peut-être qu’un jour il aurait le courage de lui aussi exposer sa voix à tous ces gens. Mais pas maintenant, il était loin d’être encore prêt. Il leva la tête sur l’homme derrière le bar en face de lui. Il s’afférait avec un sourire alors qu’il parlait à ses clients. Il semblait connaître tout le monde ici et tout le monde semblait le connaître. Il était salué par presque chaque personne entrant dans ce bar. Il devait être important ici. Nathan n’avait jamais eu l’occasion de lui dire plus qu’un simple bonjour ou au revoir. Il ne lui avait jamais vraiment parlé. En réalité il ne savait pas qui il était. Il était peut-être un simple barman sympathique qui s’était attiré l’amitié des clients, ou alors il était le gérant du bar.
 
La jeune fille finit doucement sa chanson et je joignis les applaudissements de la salle. Après un certain moment de silence alors que le prochain chanteur se préparait à monter sur scène, une voix grave et masculine se fit entendre. Nathan se retourna rapidement. Cette voix, il la connaissait, il l’avait déjà entendue une fois. C’était Marlon. Il travaillait au restaurant avec lui et il l’avait déjà rencontré ici. Il sourit en l’observant chanter. Il adorait sa voix. Il se retourna pour faire face au bar, vidant sa bière et appréciant la fin de la performance de Marlon.  C’était quand même assez comique que les deux jeunes hommes ne se soient jamais rencontrés à leur lieu de travail commun, mais ici, à ce bar où ils partageaient une même passion.
 
-"Hey Nate !"
 
Nathan se retourna instinctivement. Parce que c’était son surnom et que tous ses amis avaient depuis longtemps abandonné son prénom complet pour son surnom. Aussi, il avait plus que l’habitude de répondre à Nate autant qu’à Nathan. Seulement, il se rendit vite compte que ce n’était pas lui que Marlon interpellait. Ce qui n’aurait pas dû surprendre Nathan. Il n’avait rencontré le jeune homme qu’une seule fois dans sa vie, il ne pouvait pas déjà en être aux surnoms. Il remarqua l’homme derrière le bar aussi réagir au surnom et Nathan compris qu’il devait partager le même que lui.
 
-"Salut Marlon. Désolé, j’ai cru que tu m’appelais."
 

Il lui sourit en répondant à sa poignée de main. Il observa Marlon et le fameux Nate de derrière le bar se saluer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
sometimes it lasts to love and sometimes it hurts instead.

» Date d'inscription : 05/07/2014
» Messages : 2745
» Avatar : Grant Gustin
» Âge : 26 ans déjà...
» Schizophrénie : R.i.K.a && Sha(ton)
# Re: Things are pretty good from here feat Nathan et Nathanael
message posté Lun 17 Juil - 20:18 par Nathanael E. Keynes
Début juillet 2017

Je vais être honnête, je me débrouille quand même pas mal pour être au bar les soirs où je sais que Marlon vient jouer. Il y a plein de types et nanas qui ont du talent qui passent – je m’en assure en même temps – mais je sais pas, il y a un truc avec lui. Peut-être que c’est ma propre sensibilité, aussi, mais voilà, j’aime particulièrement quand c’est lui qui joue. Depuis que son frère nous l’a collé dans les pattes – et j’avoue, au départ j’étais un peu sceptique – je me suis arrangé pour le programmer autant que possible, au milieu des autres artistes, et je sais qu’il jongle entre ses études, ses petits boulots et le bar, donc on a fait un compromis pour tout concilier. Ce soir, je suis là, donc, parce que je sais qu’il doit venir, et même s’il n’est pas encore arrivé quand j’entre dans le bar, je ne m’inquiète pas outre mesure. Je crois qu’on a été clairs sur le fait de respecter ses engagements, et on avait l’air sur la même longueur d’ondes.

Il est arrivé en nage, manifestement après avoir couru, et a commandé une bière direct qu’il a payée. Kass m’a regardé, et il a pas fallu plus d’un regard pour qu’on se comprenne : sa conso a rejoint le pot pour les artistes qu’on a mis en place près du bar – parfois, y a des clients qui osent pas aller jusqu’au chanteur, mais qui ont quand même envie de manifester par ce biais leur appréciation. Marlon s’est posé un peu plus loin, le temps que la jeune femme qui passait avant lui termine son tour, et quand il a croisé mon regard, je lui ai adressé un petit signe de la main en réponse au sien, assorti d’un sourire. C’est bientôt à lui, alors je le laisse tranquille, et à vrai dire, j’ai suffisamment envie de le voir sur scène pour pas le retarder. D’autant moins que je kiffe particulièrement la chanson qu’il a choisie. Et sans doute que lui aussi vu la tonne d’émotions qui passent quand il la chante.

Je suis encore derrière le bar quand il descend de scène, j’ai pas servi beaucoup de verres, mais je me suis quand même rappelé le bon vieux temps si on peut dire ça à mon âge en tirant quelques bières, dont celle d’un type dont je suis à peu près sûr d’avoir déjà vu le visage, bien qu’on ne se soit jamais vraiment parlé. J’ai discuté avec les clients habitués, et avec les serveurs aussi, fait le point sur ce qu’il pouvait être important que je sache en tant que gérant, même si je ne m’en fais pas vraiment. Et Marlon m’a rejoint.

« Hey Nate ! Alors comment tu as trouvé ça ?
- Hey ! »


J’allais lui répondre de façon plus élaborée quand le type en face de moi s’est retourné vers le blondinet, comme s’il était concerné, et j’ai froncé les sourcils, surpris.

« Salut Marlon. Désolé, j’ai cru que tu m’appelais. »

Marlon et l’autre Nate, visiblement, se sont serré la main, et je suis tout sourire quand je me tourne vers l’inconnu.

« Bonsoir Nate, si j’ai bien compris… On m’appelle Nate aussi... Enchanté ! »

Je me suis tourné vers Marlon, ravi, comme chaque fois, qu’il soit là.

« C’était super, comme d’habitude ! Tu vois que tu aurais eu tort de t’en priver !... »

Je le charie un peu, comme à chaque fois, mais il doit commencer à être habitué, et mon grand sourire montre certainement que ce n’est pas à prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
membre du mois
avatar
membre du mois

» Date d'inscription : 02/07/2014
» Messages : 2823
» Pseudo : Rose
» Avatar : alex petyffer
» Âge : 27 ans 10/07/90
» Schizophrénie : Tom Johnson /Violet Abbot
# Re: Things are pretty good from here feat Nathan et Nathanael
message posté Mer 19 Juil - 12:46 par Marlon D. Wallenstein
Je ne m'attendais pas à ce que deux personnes se retournent. C'était Nathan et Nathanael. Ils avaient un surnom commun. C'était assez comique en soit. Les deux seuls amis que j'avais, avaient le même surnom. Nathan était encore là et ça me faisait plaisir de le voir ici. On n'avait pas l'occasion de se parler en dehors du travail alors ici c'était l'occasion. Je lui ai souris et je lui ai répondu en lui serrant la main :

« Hey, salut Nathan, je me disais bien que je connaissais cette tête, ça vieux mieux la grippe ? »

La dernière fois il était malade et j'espérais que ça s'était arrangé, qu'il allait mieux depuis. Il chantait aussi et d'ailleurs on avait chanté ensemble la dernière fois et ça tombait bien que Nate soit là lui aussi. Il devait absolument l'entendre. J'avais toujours du mal à accepter les compliment. Je ne me trouvais pas si bon que ça, mais visiblement ce n'était pas le cas de tout le monde et le public avait l'air de m'apprécier. Ça m'avait surpris au début et puis petit à petit je m'y habituais à force de venir deux fois par semaine ici. J'adorais ces moments-là en tout cas. Il était temps que je les présente tous les deux. J'ai souris en voyant Nate prendre les devant et j'ai ajouté :

« Nate, je te présente Nathan, on travail ensemble au restaurant, même si c'est plus souvent ici qu'on se croise et … il chante aussi … »

Je lui ai fait un clin au barman. Je savais qu'il cherchait souvent de nouveau talents et j'espérais qu'il en laisse une à Nathan qui avait sûrement autant besoin que moi d'un coup de pousse. Je l'avais entendu l'autre jour et j'étais persuadé que Nate allait aimé le timbre de sa voix. Je ne connaissais pas beaucoup le barman, mais je savais que c'était quelqu'un bien et c'était pour ça que je n'avais pas peur de lui présenter Nathan. Il allait aussi craquer sur sa voix. Ce n'était pas toujours évident de pouvoir compter sur quelqu'un et on a tous besoin d'un coup de pouce une fois de temps en temps. Je ne voulais pas partir et laisser Nathan là. Il avait du talent. Lui aussi avait le droit à sa chance. J'ai fini par dire :

« C'est sur … j'ai bien fait de t'écouter. J'aimerais pouvoir venir plus souvent ... »

Je ne pouvais pas. Je travaillais trop. Mais je m'autorisais quand même à venir parce que j'en avais besoin. J'avais besoin de me sentir vivant et c'était seulement lorsque je chantais que j'y arrivais. Je me raccrochais à ça, c'était tout ce que j'avais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 27/06/2017
» Messages : 104
» Pseudo : Flo
» Avatar : Trevor Wentworth
» Âge : 21
# Re: Things are pretty good from here feat Nathan et Nathanael
message posté Jeu 20 Juil - 11:52 par Nathan Caffrey
Je ne m’attendais pas à ce que nous soyons deux Nate dans ce bar, aussi j’étais étonné de constater que ce n’était pas à moi que Marlon s’adressait. Nathan n’était pas un prénom unique, bien au contraire, mais tout de même. C’était plutôt comique comme situation et un petit sourire amusé étira mes lèvres. Cela me faisait toujours plaisir de voir mon nouvel ami, je n’en avais pas beaucoup et je l’appréciais particulièrement. Nous aimions tous les deux la musique, en plus de travailler au même endroit, et il m’avait offert l’opportunité de chanter avec lui sur cette scène un soir. J’avais beaucoup aimé ce moment et je lui étais reconnaissant. Nous nous ressemblions sur certain point. Une même passion, une même difficulté à se sociabiliser avec de nouvelles personnes. C’était d’ailleurs un miracle que nous soyons arrivés à avoir une conversation qui avait fini sur un début d’amitié. Il me demanda si j’étais encore malade. La dernière fois que nous nous étions vus, je devais être la seule personne de la capitale à avoir attrapé la grippe en plein été. C’était gentil à lui de me demander si j’allais mieux et je hochais la tête en lui souriant.
 
-"Oui ça va beaucoup mieux, merci. Bravo pour cette prestation, encore une fois c’était super."
 
Je tournais les yeux vers l’autre Nate, apparemment c’était comme cela que tout le monde l’appelait, lorsque ce dernier prit la parole, s’adressant à moi. Il semblait un peu plus âgé que moi, plus proche de l’âge de Marlon peut-être, mais il avait encore les traits jeunes et il m’adressa un grand sourire que je lui retournais.
 
-"Bonsoir Nate, si j’ai bien compris… On m’appelle Nate aussi… Enchanté !"
 
Avant que je n’aie le temps de répondre, Marlon s’occupa de faire les présentations. Je n’ai pas pu entendre son nom complet cependant, Marlon l’appelant toujours Nate. S’appelait-il Nathan aussi ou bien un dérivé ? Nathanael peut-être ou Nathaniel. Mon ami informa également Nate que je chantais. C’était un bien grand mot. Je chantais dans un groupe d’amis et avait une seule fois eu l'occasion de chanter sur cette scène. Mais j’appréciais le geste de Marlon, il avait sûrement compris que je n’avais pas trop confiance en moi dans ce domaine et que je n’avais aucun contact et aucun moyen de faire entendre ma voix. Je ne savais pas quel rôle ma nouvelle connaissance avait dans ce bar, mais il semblait important. Je retournais mon attention sur celui qui partageait mon surnom, avec un grand sourire et lui tendis la main.
 
-"Enchanté de te rencontrer Nate."
 
C’était plutôt amusant comme anecdote de rencontre et j’aimais bien cela. En plus, ce Nate semblait très gentil et avenant. Il complimenta Marlon sur la démonstration qu’il venait de nous faire sur scène et je ne pus que hocher la tête en signe d’accord avec ces paroles. Marlon évoqua le fait le fait qu’il aurait aimé passer plus de temps ici et je le comprenais parfaitement. Durant notre dernière rencontre, il m’avait informé qu’il faisait des études en droit, qu’il donnait des cours de guitare et il travaillait en plus au restaurant. Il ne devait pas avoir beaucoup de temps pour lui-même et pour sa passion.
 
Je portais ma bière à mes lèvres en écoutant Marlon et relevais la tête, surpris lorsque j’entendis des voix attendries s’élever dans le bar. Je me retournais sur mon siège et observais un petit chat roux apeuré courir comme un fou, passant entre les jambes de tous les gens présents. Il semblait errant, pas très gros. Il avait dû se faufiler à l’intérieur lorsque quelqu’un avait ouvert la porte pour entrer dans le bar. Les gens, sans aucune mauvaise intention, tentait de l’attraper. J’adorais les chats mais lorsqu’il s’approcha de moi, je me levais pour me reculer. Il ne fallut pas longtemps pour que je sente mes yeux s’embrumer de larmes et que je me mette à éternuer. La seule allergie que j’avais, et c’était une allergie à mon animal préféré. Cette soirée avait son lot de surprises cocasses.
Revenir en haut Aller en bas
Things are pretty good from here feat Nathan et Nathanael
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
» "Toute personne qui pense fortement fait scandale." - Feat Nathan A. Baker
» Hello pretty and young girl! Feat Wayne Sae Hee ♥
» All the things we should have said... ▬ Feat Alice O'Connel
» Sometimes bad things happen to good people [PASCAL]
» “L'obstination est le chemin de la réussite.” ~ feat Nathan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Soho-