Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Things are pretty good from here feat Nathan et Nathanael

En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 02/07/2014
» Messages : 3060
» Pseudo : Rose
» Avatar : alex petyffer
» Âge : 27 ans 10/07/90
» Schizophrénie : Tom Johnson /Violet Abbot
# Re: Things are pretty good from here feat Nathan et Nathanael
message posté Sam 26 Aoû 2017 - 15:43 par Marlon D. Wallenstein
J'étais content que les deux Nate se soient rencontré. Il le fallait, Nathan avait du talent et j'essayais de tout faire pour que Nathanael l'écoute et il n'avait pas l'air contre cette idée, mais je le savais, parce que c'était quelqu'un de gentil et qui laissait une chance aux gens. Il m'avait laissé une chance même si ce n'était pas prévu au départ et si c'était aussi grâce à mon frère que j'avais eu cette chance. Je n'avais pas été tellement d'accord pour ça au départ et puis j'avais adoré. Nathan lui était déjà monté sur d'autre scène alors j'espérais qu'il retrouve l'envie d'y aller et j'espérais qu'il pourrait vivre aussi de sa passion parce qu'il avait une voix vraiment originale et intéressante et je ne doutais pas que le propriétaire du bar apprécier. Nous avons été interrompu par un petit chat qui s'est introduit dans le bar. Les garçons semblaient allergique tous les deux à cette boule de poil et je suis donc allé à leur demande le mettre dehors, un peu à contre cœur. Je me disais qu'il fallait peut-être que je me trouve un animal de compagnie. Je me sentirais moins seul à la maison. Je suis revenu et ils discutaient tous les deux de leur allergie. J'avais de la chance de n'être allergique à rien, du moins rien de connu. Et je leur ait dit :

«De rien, Ça doit être galère d'être allergique à quelque chose que vous appréciez. Je ne sais pas comment vous faite. »

J'aimais trop les animaux, ça m'aurait fait mal d'être allergique à leur poils. Et puis le barman demande à Nathan quand il pourrait l'entendre. J'ai souris, content d'entendre ça. J'étais content qu'il accepte de l'entendre et j'ai ajouté :

« Ça vaut le coup d’œil et d'ouïe, tu verras. »

J'ai lancé un regard à Nathanael. Je me demandais s'il ne pouvait pas faire quelque chose pour Nathan, après tout c'était lui le propriétaire du bar, il pouvait peut-être lui trouver une place maintenant et j'ai tendu ma guitare à Nathan :

« Tu pourrais essayer maintenant ? J'ai ma guitare si tu veux. Bon ce n'est pas une électrique, mais c'est toujours mieux que rien. »

Et puis j'ai haussé les épaules quand il a demandé quand on ferait un du avec Nathanael. Ce n'était pas une mauvaise idée. On pouvait peut-être bien s'accorder en tout cas ça me plairait.

« Je ne sais pas, Nate tu penses que c'est possible ? Ce serait un honneur de chanter avec toi en tout cas. »

J'étais admiratif et il le savait déjà. J'ai été touché par les mots de l'autre Nate lorsqu'il a dit qu'il rencontrait des personnes intéressante, ça me touchait parce qu'on ne me le disait pas très souvent et c'était agréable.

« Oui je suis d'accord avec toi, c'est un chouette endroit. »

J'aurais aimé diriger ce genre d'endroit où tout du moins pouvoir vivre de ma musique mais ce n'était pas demain la veille que ça arriverait surtout que je me dirigeais vers une toute autre carrière qui était beaucoup plus sure mais je n'étais pas sur que ça soit pour moi le bon choix, à vrai dire je ne savais pas ce que je devais faire. Je ne l'avais jamais su.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
sometimes it lasts to love and sometimes it hurts instead.
sometimes it lasts to love and sometimes it hurts instead.

» Date d'inscription : 05/07/2014
» Messages : 2868
» Avatar : Grant Gustin
» Âge : 26 ans déjà...
» Schizophrénie : R.i.K.a && Sha(ton)
# Re: Things are pretty good from here feat Nathan et Nathanael
message posté Dim 27 Aoû 2017 - 16:19 par Nathanael E. Keynes
-"De rien, Ça doit être galère d'être allergique à quelque chose que vous appréciez. Je ne sais pas comment vous faites..."
-"Comme on peut... On n'a pas trop le choix en même temps..."

J'aurais tellement aimé ne pas être allergique, mais malheureusement, ce n'est pas le cas. J'adore les chats, et ça m'arrive, parfois, de tenter le diable, mais... pas souvent parce que c'est franchement pas bon pour ma santé. Et manifestement, donc, je ne suis pas tout seul dans ce cas ici ce soir, et c'est quand même assez drôle étant donné les autres points communs qu'on peut avoir, Nate et moi. Et je suis curieux, réellement, d'en savoir plus sur lui, et d'entendre sa voix comme Marlon m'a affirmé qu'il chantait.

-"Ça vaut le coup d’œil et d'ouïe, tu verras."

Je ne doute absolument pas de ses propos. Et si le fait que le blond ait parlé de lui avait eu l'air de faire plaisir à l'autre Nate, ma question a plus l'air de le mettre mal à l'aise qu'autre chose. En même temps, je peux comprendre qu'on ait le trac, après tout, même si c'est sans doute dans une moindre mesure, je le ressens aussi quand je dois monter sur scène. Et pourtant, moi, j'ai clairement l'habitude. Alors forcément, qu'il soit hésitant, s'il n'a pas l'occasion de le faire autrement, ça se comprend.

-"Oh je sais pas... On verra si l'opportunité se présente un jour."
-"Tu pourrais essayer maintenant ? J'ai ma guitare si tu veux. Bon ce n'est pas une électrique, mais c'est toujours mieux que rien." 

Je garde un petit sourire sur les lèvres, n'en rajoute pas, histoire de ne pas le mettre plus mal à l'aise encore, mais je mentirais si je disais que je n'avais pas déjà une petite idée derrière la tête. Une petite idée qui reste en suspens quand mon homonyme reprend la parole, cependant, malgré la perche tendue par Marlon.

-"Et vous deux ? C'est pour quand que je peux vous entendre ? À quand le duo ?"
-"Je ne sais pas, Nate tu penses que c'est possible ? Ce serait un honneur de chanter avec toi en tout cas."
 
Un sourire énigmatique sur les lèvres, je ne me prononce pas tout de suite - de toute façon, je suis en train de boire ma bière - et je les laisse poursuivre leur conversation, ravi de la tournure qu'elle prend..
 
-"Décidément je rencontre plein de nouvelles personnes intéressantes ici. C'est le lieu où il faut être en fait."
-"Oui je suis d'accord avec toi, c'est un chouette endroit."
-"Ca, ça fait plaisir à entendre !"

C'était pas mon but, à l'origine, de faire tourner cet établissement, mais je suis ravi d'avoir ce genre de retour. Et très fier, clairement - et je sais pas si Lucky Luke le voit d'où qu'il soit maintenant, mais j'espère qu'il l'est aussi - et je pense que le grand sourire sur mon visage en témoigne largement. Je dévisage un instant tour à tour Nate et Marlon, avant de reprendre la parole, un air malicieux dans le regard.

-"Garde ta guitare, Marlon... Venez."

Je leur ai fait un signe de la main pour appuyer mes propos, nous guidant tous les trois vers la scène. Et après avoir discuté une minute avec les mecs du son, installé trois micros sur la petite estrade au fond du bar, j'ai attrapé ma propre gratte, et fait signe aux deux gars de me rejoindre.

-"Bonsoir à tous ! Pour ceux qui ne sont pas trop habitués, je m'appelle Nate, et la plupart d'entre vous commence à avoir l'habitude de me voir traîner dans le coin..."

Comme si j'étais pas le patron, mais c'est, à vrai dire, vraiment pas sous cette casquette-là que je monte sur scène.

-"...C'était pas vraiment prévu, mais on a eu envie de vous jouer un petit quelque chose avec deux potes, au feeling... Sans répét', donc, donc il faudra peut-être être un peu indulgent, mais en tous les cas, je vais vous demander d'applaudir bien fort Marlon, que vous avez déjà entendu un peu plus tôt, et Nate..."

Un signe de la main pour leur indiquer de me rejoindre, l'ingé son est venu vérifier que tout était en règle, et je me suis tourné vers les gars.

-"Ce que vous voulez, je vous suis..."

Et je suis tout sourire, parce que c'est le genre de truc que je kiffe grave. Monter sur scène, de toute façon, c'est toujours un plaisir indicible, mais là, avec des potes - même s'il y en a un que je rencontre à peine - et avec l'excitation de la surprise, ça a une saveur toute particulière. Et je suis vraiment curieux de voir - et d'entendre - ce que ça va donner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 27/06/2017
» Messages : 290
» Pseudo : Flo
» Avatar : Trevor Wentworth
» Âge : 21
# Re: Things are pretty good from here feat Nathan et Nathanael
message posté Jeu 31 Aoû 2017 - 19:51 par Nathan Caffrey
La discussion se dirige petit à petit vers un sujet qui ne me met pas forcément à l'aise. Je ressens soudainement des émotions un peu contraires. Je suis plutôt reconnaissant et content que mon ami complimente ma voix, mais je suis également plutôt terrifié à l'idée de chanter devant quelqu'un d'autre ou de décevoir Nathanael. Après tout, ce n'est pas parce que j'aime chanter plus que tout et parce que Marlon aime ma voix que le maître des lieux pensera la même chose.
 
-"Tu pourrais essayer maintenant ? J'ai ma guitare si tu veux. Bon ce n'est pas une électrique, mais c'est toujours mieux que rien."
 
Je jette un coup d'œil à sa guitare qu'il me montre avant de relever les yeux sur lui, un peu surpris. Et je dois bien l'avouer, soudainement un peu intéressé. Ce n'est pas une opportunité que j'aurai tous les jours, et Nate semble prêt à m'écouter. Je ne peux pas non plus me permettre de refuser une telle offre qui ne se représentera peut-être pas. Je n'ai presque jamais, voire jamais tout court, l'occasion de montrer ma voix à quelqu'un d'autre. Et pas n'importe qui. Quelqu'un qui en plus travaille dans un bar où des talents se produisent tous les soirs. C'était sûrement une chance. Mais je me serais quand même senti plus à l'aise si je pouvais être accompagné dans ma performance, et encore plus si cette personne pouvait être Marlon. Mais peut-être plus tard plutôt que maintenant, sur l'instant. J'ai besoin de me préparer psychologiquement un minimum. Aussi, je relance rapidement la conversation sur Marlon et Nate. Et sur leur possible futur duo. Mon ami semble totalement partant pour cette aventure alors que Nate se contente de boire sa bière avec un petit sourire en coin qui semble vouloir en dire beaucoup plus qu'il ne le laisse paraître. Quoi qu'il en soit, je poursuis la conversation sur le fait que cet endroit est parfait pour rencontrer de superbes personnes, ce que Marlon confirme alors que Nate semble ravi par ma remarque. En parlant de ce dernier, le possesseur du bar nous lance un regard que j'ai du mal à comprendre, un éclat que je n'arrive pas à discerner dans ses yeux.
 
-"Garde ta guitare, Marlon... Venez."
 
Je lance un regard un peu perdu à mon ami blond alors que Nate nous entraine sur la petite scène du bar, attrapant sa guitare au passage. Je remarque immédiatement trois micros... Qu'est-ce qu'il est en train de se passer exactement ? J'écoute attentivement alors qu'il prend la parole, réalisant peu à peu ce qu'il est en train d'arriver. Le moins que nous pouvons dire, c'est que je ne m'attendais pas à cela. Mais l'effet de surprise et le geste de Nate ont un effet positif sur moi, le stress et l'incertitude faisaient doucement place à l'excitation.


-"Ce que vous voulez, je vous suis..."

Je le regarde probablement avec des yeux énormes, remplis de surprise et j'essaie de passer au-delà du choc initial. Je laisse échapper un petit rire, mon regard reconnaissant posé sur l'initiateur de cette petite surprise.

-"J'arrive pas à croire que t'es fait ça." 

Le ton de ma voix n'est pas énervé, c'est même plutôt le contraire et un petit sourire s'est logé sur mon visage. Je me trouble vers Marlon de l'air de dire que c'est à lui de choisir. Après tout, c'étaient eux deux qui possèdent les guitares, moi je les suivrai peu importe ce qu'ils jouent. Enfin, à partir du moment où je connais la chanson. Une mélodie familière retenti et notre trio improvisé fonctionne soudainement à merveille, alternant nos voix en solo avant de se joindre mélodieusement à certains instants. Je suis honoré de chanter avec eux et si je savais déjà que la voix de Marlon était incroyable, je suis heureux, mais pas tellement surpris, de constater que celle de Nate l'est tout autant. Et ce moment a quelque chose de magique et je dois avouer qu'honnêtement je prends mon pied et je me sens bien sur cette scène. Et j’oublie. J’oublie tous les clients qui nous observent, j’oublie que Nate est en train d’entendre ma voix pour la première fois. Et je profite.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 02/07/2014
» Messages : 3060
» Pseudo : Rose
» Avatar : alex petyffer
» Âge : 27 ans 10/07/90
» Schizophrénie : Tom Johnson /Violet Abbot
# Re: Things are pretty good from here feat Nathan et Nathanael
message posté Dim 3 Sep 2017 - 13:18 par Marlon D. Wallenstein
Les allergies devaient vraiment être un cauchemar à vivre. Je ne comprenais pas comment ils faisaient pour vivre avec ça, même s'il y avait d'autres choses bien plus grave, mais ça devait être contraignant surtout qu'il y avait des animaux un peu partout et surtout des chats. Ça ne devait pas être évident pour eux et pour leur proches. J'étais bien content de ne pas avoir d'allergies. J'ai haussé les épaules compatissant avec eux même si je ne pouvais pas savoir ce que ça faisait.

Puis Nate avait demandé quand Nathan quand il comptait lui montrer son talent. J'ai souris, c'était assez marrant de voir à quel point Nathan me ressemblait. On aurait dit qu'il redoutait de chanter devant un public, ce qui avait été mon cas aussi.  Pourtant il avait dit que ce n'était pas sa première scène, mais il y avait peut -être un moment qu'il n'avait pas chanté et je me sentais un peu coupable de le mettre dans l’embarra de la sorte, mais j'étais sur qu'il finirait par apprécier. Je me demandais juste pourquoi il avait du mal avec tout et ce qui avait pu se passer dans sa vie pour qu'il arrête de monter sur scène. Je ne le connaissais pas encore très bien, mais je creuserais sans doute la question.

Il a alors demandé quand Nate et moi ferions un duo. Ce n'était pas une mauvaise idée, loin de là. C'était même une excellente idée, mais ce n'était pas à moi décidé. C'était avant tout le bar de Nathanael et c'était lui qui choisissait. Nate m'a alors dit de garder ma guitare et j'ai haussé les sourcils intrigué. Qu'est-ce qu'il nous faisait là. J'ai regardé Nathan et j'ai haussé les sourcils. Et puis il nous a emmené sur scène annonçant qu'on allait chanter. J'ai haussé les sourcils, What, sans répétitions ? J'ai souris et j'avais même envie de rire. C'était dingue. Mais j'avais déjà une idée en tête et je me suis dis qu'on pouvait chanter du Linkin park. Ils connaissaient tous les deux forcément la chanson Num. Je leur ai demandé quand même :

« Ça vous dis Numb? »

Je ne savais pas si ça faisait parti de leur répertoire mais autant leur demander, autant que l'on connaisse touts la chanson et celle-ci était connue de beaucoup de monde. C'était un classique comme un disait et c'était surtout un bon morceau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
sometimes it lasts to love and sometimes it hurts instead.
sometimes it lasts to love and sometimes it hurts instead.

» Date d'inscription : 05/07/2014
» Messages : 2868
» Avatar : Grant Gustin
» Âge : 26 ans déjà...
» Schizophrénie : R.i.K.a && Sha(ton)
# Re: Things are pretty good from here feat Nathan et Nathanael
message posté Lun 4 Sep 2017 - 7:57 par Nathanael E. Keynes
L'autre Nate n'en mène pas large, ça se voit comme le nez au milieu de la figure et pourtant, je crois bien qu'il a envie de monter sur scène aussi. La crainte qu'il peut avoir, je la comprends, quelque part, même si je ne la partage plus tellement. Et je me doute que ce serait sans doute plus facile s'il n'était pas tout seul sur scène, dans la fosse aux lions. D'où la petite idée qui germe doucement dans mon esprit. Je les laisse discuter encore un peu, savoure ma bière et les compliments sur l'ambiance du bar, avant de les entraîner vers la scène, tous les deux, et de les propulser face au public avec moi. Et si la stupeur qui se lit sur leurs visages est assez drôle en soi, c'est surtout l'excitation de monter sur scène qui me gagne et une fois installé, je ne tiens presque plus en place. Jouer, chanter, c'est tellement toute ma vie ! Je me passerai pas de la presse pour autant, j'aime écrire, indéniablement, mais l'adrénaline qui afflue dans mes veines à cet instant, clairement, je suis incapable de vivre sans.

-"J'arrive pas à croire que t'aies fait ça." 
-"Believe it..."

Il rit, ce qui est clairement bon signe, et on a finalement tous les deux cherché une réponse chez Marlon quant au choix du morceau qu'on allait jouer. S'ils ont été surpris - c'était le but - et s'ils ont certainement le trac, la joie visible dans leurs regards pétillants me confirme que mon idée n'était pas mauvaise.

« Ça vous dis Numb? »
-"Linkin Park ? Sans problème."

Évidemment, je me doute pas que le chanteur lead va se pendre dans une quinzaine de jours, pour l'heure, c'est juste un des nombreux groupes que je kiffe et j'ouvre le bal aussitôt - histoire de ne pas leur laisser le temps de changer d'avis - en lançant les premiers accords, bientôt suivi par Marlon à la guitare. Je commence le premier couplet au chant, mais laisse bientôt la place de lead aux gars, me concentrant sur la guitare et les choeurs, et savourant le moment tout en découvrant avec plaisir le timbre de voix de l'autre Nate. Et putain ce que c'est bon !

Quand notre morceau improvisé touche à sa fin, je réalise que j'ai franchement pas envie que ce soit la seule et unique fois qu'on se retrouve sur scène tous les trois. Une idée que je range dans un coin de ma tête pour le moment, je verrai si elle gardeda place dans mon esprit une fois l'adrénaline évacuée de mon système. Pour l'heure, après avoir repris le micro pour demander au public d'applaudir très fort Nate et Marlon - même s'ils avaient pas vraiment besoin de mes encouragements en réalité - j'ai reposé ma gratte et je suis descendu de scène, euphorique, pour prendre tour à tour Marlon et Nate dans mes bras.

-"On remet ça quand vous voulez les gars, c'était génial !"

Là c'est sûr, il va me falloir un peu de temps pour laisser l'excitation redescendre... et une autre bière aussi. Je nous dirige donc à nouveau vers le bar, et sers d'office trois nouveaux verres. Cadeau de la maison. Mais ça me semble être la moindre des choses après celui que je viens de recevoir à l'instant parce que rien ne me fait pmus plaisir que de monter sur scène, à l'évidence...

-"Alors ?..."

Question vague posée à mon homonyme. Implicitement : comment tu te sens ? Quel effet ça te fait ? Et quand est-ce que tu y retournes, aussi...

Numb version acoustique =)

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Things are pretty good from here feat Nathan et Nathanael
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Soho :: The Lucky Star
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
» "Toute personne qui pense fortement fait scandale." - Feat Nathan A. Baker
» Hello pretty and young girl! Feat Wayne Sae Hee ♥
» All the things we should have said... ▬ Feat Alice O'Connel
» Sometimes bad things happen to good people [PASCAL]
» “L'obstination est le chemin de la réussite.” ~ feat Nathan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-