Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #23.
La nouvelle version vient d'être installée, pour découvrir les nouveautés, c'est par ici que ça se passe.
Beach party !
Tous à Brighton pour une fête, de nuit, sur la plage. Rendez-vous par ici.
Les défis, le retour !
Les défis sont de retour ! C'est le moment de venir jouer. Ça se passe par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Les points sur les i▪Frank

avatar
I walk this empty street on the boulevard of broken dreams.

» Date d'inscription : 07/10/2014
» Messages : 452
» Avatar : Nickayla Rivera
» Âge : 22 ans
» Schizophrénie : Mini-Nate && R.i.K.a
# Les points sur les i▪Frank
message posté Lun 17 Juil - 14:11 par Sharona K. García-Brown
Dites, quand est-ce que ça s'arrête ? Quand est-ce que ma vie prend un tournant un peu positif ? Un peu plus que genre trois jours d'affilée, quoi !

J'exagère peut-être un peu, je vois peut-être surtout le négatif mais enfin quand même... Ma soeur est pas encore morte d'une overdose, c'est positif vous croyez ? On vit toutes les quatre, non cinq, avec Rhi', sa puce, et sa best Bree, c'est sans doute plutôt positif aussi... Et puis j'ai eu ma première année sans trop de souci, et comme j'ai un projet pratique pour l'été, faut que je rencontre cette fille qui fait de l'urbex... C'est bien ? Je suppose...

À côté de ça, je sais pas si ma soeur en a vraiment fini avec la drogue, j'ai enterré deux amis en moins d'un an et je m'en remets pas si bien que ça, et je me fais aucune illusion quant au fait que mon béguin pour ma coloc' ait zéro chance d'être réciproque. Et de toute façon, s'il l'était, je ferais quoi ? Je suis à l'aise qu'une fois sur deux pour les embrassades avec elle, quasi jamais pour le reste de l'humanité, alors même si ça marchait un jour avec quelqu'un, qui supporterait une fille qu'il ou elle peut pas toucher ? Nik en a eu marre et il a été patient pendant un bon moment malgré tout alors...

Y en a un autre qui, sans que je m'en rende encore trop compte, risque d'en avoir marre à force : Frank. Je lui dois une fière chandelle à ce flic, je sais pas comment ça aurait fini s'il avait pas été là. Et je suis contente de le voir, d'avoir de ses nouvelles et de lui en donner de temps en temps. Sauf que plus ou moins consciemment, dès que ça va pas, je me referme sur moi, et je remets à plus tard les réponses à ses messages, et quand je finis par reprendre contact, ça peut être des semaines, parfois des mois après. Après la mort de mon logeur, après l'accouchement de Rhi', j'ai voulu le recontacter quand j'ai à peu près retrouvé la force de le faire... Et puis j'ai découvert que Kassie se droguait. Alors ça a encore été remis a plus tard.

On a déménagé, les filles ont accepté qu'on s'installe toutes ensemble, et les choses se sont un peu tassées, je crois. Les vacances universitaires aidant, j'ai plus que mes horaires du Tinseltown et pas mal de temps libre même si j'ai pris quelques heures de plus que le reste de l'année, alors j'ai pris mon téléphone - et mon courage à deux mains - pour lui proposer qu'on se voie. Dans un café aux allures de bistrot parisien près d'Oxford Street comme lieu de rendez-vous, je me sens un peu nerveuse, réalisant seulement une fois sur place que ça doit faire huit mois qu'on ne s'est pas vus... Je ne m'étais même pas rendu compte que ça faisait si longtemps ! Et quand sa silhouette se dessine dans l'ouverture de la porte, c'est avec un sourire que je lui fais signe, sincèrement ravie qu'il soit là aujourd'hui. Je ne sais pas encore que ce sourire risque fort de faner, et sous peu d'ailleurs...

@Frank Turner
Revenir en haut Aller en bas
membre du mois
En ligne avatar
membre du mois

» Date d'inscription : 21/05/2017
» Messages : 690
» Pseudo : Jay'ink
» Avatar : Sean Maguire
» Âge : 38 ans
» Schizophrénie : nope
# Re: Les points sur les i▪Frank
message posté Jeu 20 Juil - 0:37 par Frank Turner
Les points sur les Ift Sharona

Un lion en cage. Un félin indomptable qui comble l'ennui comme il peut. Telle était l'image que Frank renvoyait à présent. Voilà peu qu'il était rentré de son séjour à Galway, chez son oncle flic à la retraite. Un séjour salutaire de quelques jours, qui en plus de lui permettre de voir du paysage, l'avait aussi délesté, pour un temps, de toute sa colère qui avait réélu domicile dans son cœur. Mais il était forcé de constater que la peine quant à elle régnait encore en parfaite maîtresse et qu'il était plus difficile de la chasser. Le cœur lourd, notre flic qui n'avait que peu dormi, pour ne pas changer, quitta le canapé où il avait élu domicile la veille. Les travaux étaient terminés à la caserne, mais la joie d'avoir enfin un chez soit rien qu'à lui, ne rendait pas Frank aussi heureux qu'il ne l'aurait cru. Pour dire vrai, l'absence de son fils et de Dylan son frère cadet, commençait à se faire ressentir. Tout semblait si terne et si vide sans eux. Soufflant une dernière fois, Frank débarrassa les trois bières qui se trouvaient sur la table face à lui. Sans conviction il regagna la cuisine et son îlot central, puis il laissa les bouteilles sombraient dans l'abysse de la poubelle. Il s'acquitta ensuite de quelques tâches dont la vaisselle et l'aspirateur histoire de conserver l'aspect neuf des lieux. Puis, il se dirigea vers la fenêtre qu'il ouvrit pour aérer un peu et fit quelques pas vers l'imposant meuble noir sur lequel se trouvait son tourne disque et sa chaîne hifi qu'il sortit de sa léthargie en enclenchant le bouton play. Les premières notes de River de Leon Bridges se firent entendre plongeant la pièce dans une douce quiétude qui incita Frank à reprendre place sur son fauteuil fétiche tout en observant le soleil se lever depuis sa fenêtre.

Par habitude sûrement, il reprit son portable en main, balaya l'écran tactile du revers de son pouce pour le défaire de son verrouillage. Aussitôt, il fut confronté au doux sourire de Rachel, avec laquelle il posait en faisant le clown. Cette vision le ramena directement au souvenir d'un douloureux sms qu'il conservait encore sans trop savoir pourquoi. D'ailleurs il s'apprêtait « enfin » à l'effacer, mais de toute évidence ce n'était pas le moment, car l'icône signala l'arrivée d'un nouveau message, apparut sur le côté gauche de l'écran. L'espace d'un instant, notre flic laissa l'espoir le consumer. Un espoir bien vite amoindrit lorsqu'il vit le prénom non attendu. « -Sharona ? » Même le dire lui paraissait étrange. Voilà au moins huit mois qu'il n'avait plus eu de nouvelles de la jeune femme qu'il avait sauvé d'une agression en 2015. Sans plus de cérémonial et sans s'étaler d'avance, elle lui lançait une invitation dans un bistro parisien sur Oxfrod Street. Le message datait de la veille à une heure où Frank noyait sa peine dans la bière et évacuait sa frustration dans l'écriture n'en déplaise à son carnet qu'il ne quittait que très peu.Après une légère hésitation, l'américain consentit à répondre affirmativement à la demande de sa protégée, bien qu'il n'en demeure pas moins légèrement exaspéré de ne revoir qu'un texto après des mois et des mois de silence. Mais bon, les jeunes ne sont-ils pas ainsi fait ?!

Plusieurs heures s'écoulèrent, après avoir pris une douche et enfiler une tenue de sortie, l'inspecteur Turner rejoignit son garage où son fidèle destrier métallique attendait sagement. La décision de se débarrasser de sa voiture ne fut pas difficile à prendre. A l'inverse, le faire accepter à son ex-femme passa avec moins d'aisance. Il lui promit de ce fait, de faire installer un side-car pour Bowie. Menteur pour la bonne cause, il parvint à convaincre Megane du fait qu'il envisageait de reprendre une voiture sous peu. Abaissant le drap qui protégeait la moto, Frank ne se fit pas prier pour l'enfourcher. Il verrouilla ensuite les lieux et prit la direction d'Oxford Street. Il fallait avouer que le trajet en moto était très agréable et plus rapide qui plus est. Lunette d'aviateur sur le bout du nez, le flic gara sa monture, se défit de son casque tout en recoiffant ses cheveux, puis entra à l'intérieur du bistrot cherchant Sharona du regard. Et quand enfin son regard croisa le sien, tout sourire, le flic s'avança dans sa direction et la rejoignit à sa table. « -Salut ! J'espère ne pas t'avoir trop fait attendre. Ca va toi?. »

@Sharona K. García-Brown
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I walk this empty street on the boulevard of broken dreams.

» Date d'inscription : 07/10/2014
» Messages : 452
» Avatar : Nickayla Rivera
» Âge : 22 ans
» Schizophrénie : Mini-Nate && R.i.K.a
# Re: Les points sur les i▪Frank
message posté Sam 22 Juil - 15:51 par Sharona K. García-Brown
On saura que je suis pas douée pour les relations sociales. Je voulais renouer le contact avec Frank, mais je savais franchement pas comment faire, alors j'ai fait... comme j'ai pu. Et d'une façon qui peut sembler... dilettante ? Je ne sais pas trop comment ça peut être perçu, et j'essaie, surtout, de ne pas y penser. Sinon je ne mettrai pas les pieds au rendez-vous que j'ai moi-même proposé. Mais je me fais violence pour avoir l'air jovial en le voyant me rejoindre. A vrai dire, je suis heureuse qu'il soit là, et je me rends compte que je craignais vraiment qu'il ne vienne pas. Je suis pas sûre que j'aurais vraiment pu lui en vouloir dans ce cas, après tant de temps sans lui avoir donné de nouvelle.

« Salut ! J'espère ne pas t'avoir trop fait attendre. Ca va toi ?
- Non non ne t'inquiète pas ! »

Je le laisse s'installer, et rapidement, le serveur qui est déjà venu me demander ce que je voulais commander et à qui j'avais répondu que j'attendais quelqu'un, nous rejoint avec la même question. Sans grande surprise, il se tourne d'abord vers moi, et je réponds aussitôt, le laissant ensuite s'adresser au policier.

« Un cappuccino s'il vous plaît. »

Je reporte presque aussitôt mon attention sur Frank, c'est lui que je suis venue voir, et j'ai bien l'intention de rattraper le temps perdu. Même si c'est, clairement, entièrement ma faute si tout ce temps est passé.

« Ca va... Y a eu des hauts et des bas... ouais on peut dire ça comme ça... mais ça va mieux maintenant. J'ai fini ma première année, et j'ai hâte de commencer la seconde. Et puis on a déménagé... Je vis toujours avec ma coloc', mais avec ma soeur et sa meilleure amie aussi... Et... la fille de Rhiannon... »

C'est là que je réalise qu'il y a beaucoup de choses qui se sont passées depuis qu'on s'est parlé pour la dernière fois. Beaucoup trop, même, et comme on nous apporte nos commandes, je baisse un peu le nez sur ma boisson.

« Je suis... désolée de pas avoir repris contact avant... Y a... eu plein de choses... »

Mais je suis pas sûre d'avoir envie de toutes les exposer. C'est pas forcément une excuse, de toute façon, et je tends un peu le bâton pour me faire battre, mais entre le décès d'Aleksi, le déni de grossesse de Rhi', le déménagement suite à la succession, la découverte de l'addiction de ma soeur, au milieu de mes études et de mon boulot, j'avoue que je sais pas trop bien comment j'aurais pu faire autrement. C'est déjà pas facile à gérer pour moi dans l'absolu, alors en parler... Non, j'en suis pas capable. Comme à chaque fois que quelque chose de difficile m'arrive, j'ai plutôt tendance à me renfermer sur moi-même et c'est complètement ce que j'ai fait tout ce temps. Même si c'est sans doute pas la meilleure chose à faire, en soi.
Revenir en haut Aller en bas
membre du mois
En ligne avatar
membre du mois

» Date d'inscription : 21/05/2017
» Messages : 690
» Pseudo : Jay'ink
» Avatar : Sean Maguire
» Âge : 38 ans
» Schizophrénie : nope
# Re: Les points sur les i▪Frank
message posté Dim 23 Juil - 15:28 par Frank Turner
Les points sur les Ift Sharona

Avait-il émis un doute avant de venir ? Oui ! Pour dire vrai, depuis peu le flic se sentait quelque peu diminué, mais plus encore, c'est son altruisme qui était affecté. Il en arrivait même à se demander s'il était encore fait pour ce métier qu'il avait tant aimé et qui à n'en pas douter, lui avait offert les plus belles années de sa vie. Un constat lourd de sens pour l'Américain et tellement inquiétant qu'il se demandait si à l'avenir, il ne devait pas consulter un spécialiste. Ethan semblait une évidence, bien qu'il ne soit pas dans les habitudes de Frank de s'étaler sur lui, sur sa vie. D'ailleurs, si Ethan avait la chance de faire parti de son cercle restreint, Turner ne lui avait cependant jamais compté l'histoire de sa vie dans son intégralité. Une histoire dont les premières années étaient avant tout ponctuées de tristesse et de violence. Une histoire inconnue de tous sauf d'une personne à laquelle Frank s'interdisait de penser à présent. Pour l'heure, il devait s'interdire de penser à autre chose qu'à Sharona qui venait enfin de reprendre contact après plusieurs mois de silence. Bien sûr, notre flic semblait ravi d'avoir « enfin » quelques nouvelles, mais aussi frustré que la jeune femme ait autant attendu pour ça. Et cela n'était pas la première fois qu'elle agissait de la sorte, donnant l'impression à Frank de n'être qu'un « bouche-trou » contacté lorsque tout semblait sourire à Sharona, lui qui lui avait fait savoir, à de trop nombreuses reprises, qu'elle pouvait l'appeler quand ça allait mal, qu'il était là pour ça et pas juste pour l'entendre dire que « tout allait bien dans le meilleur des mondes. C'est d'ailleurs ce qu'il s'apprêtait à entendre en pénétrant le bistrot et en faisant face à sa jeune protégée.

Retirant sa veste en cuir et après s'être enquis de la situation, l'ami Frank comprit rapidement que tout allait bien, qu'il n'avait de toute évidence aucune raison de s'inquiéter pour la jeune demoiselle qui lui faisait face avec le sourire. Notre flic déposa donc sa veste sur le côté de la banquette, espérant toutefois ne pas s'être déplacé pour rien, lui le nouvel ermite. Le serveur, tel un prédateur à l'afflux d'une nouvelle proie, se précipita pour s'enquérir de la commande. Galant, il accorda d'abord son attention à Sharona, permettant ainsi à l'inspecteur Turner de réfléchir. « -Hum. Il est un peu tôt pour carburer à l'apéro, je vais donc opter pour un café, bien serré de préférence. Merci ! » Le serveur alourdit de deux commandes supplémentaires s'éloigna aussitôt, laissant le flic et sa protégée à nouveau seul à seule. « -Bon bah je suis rassuré si tout va bien de ton côté. Quoi de neuf alors ? Tu es en vacances? » lança-t-il en tâchant de faire preuve de légèreté pour ne pas alourdir l'ambiance bonne enfant. Par chance, la demoiselle rebondit aussitôt sur les paroles de Frank, les délestant d'un blanc à venir, le genre qui vous plombe une conversation avant même qu'elle ne débute. D'une oreille attentive, l'Américain écoutait donc ce que la demoiselle avait à raconter.

« -Ah moi qui t'imaginais déjà en maillot de bain, les tongs aux pieds sirotant quelques cocktails tropicaux près d'une piscine, je vois que tu n'as pas chômé. Je suis content de voir que tu vas bien et plus encore de savoir que tu as repris tes études et que ça te plaît. Je te l'ai dit Sha, tu as beaucoup de potentiel, tu dois avoir plus confiance en toi. Donc tu as déménagé aussi ? C'est chouette ça, tu vis dans quel quartier ? Et tu en es où dans ton projet de faire du bénévolat pour une association ? Tu t'y es mise ? C'est les vacances d'été, tu devrais en profiter ! » Frank se tue aussitôt, le serveur venait d'arriver apportant avec lui les commande. « -Excuses-moi, je te harcèles de questions » Et dans une parfaite synchronisation, la demoiselle s'excusa pour le manque de nouvelles, désamorçant ainsi les tensions à venir. « -Ecoute, je ne vais pas te mentir, j'ai été et je suis encore un peu gavé par le manque de nouvelles. Tu as vécu tellement de choses difficiles Sharona, il est donc normal que je m'inquiète. Je te l'ai dit et je te le redis, tu peux compter sur moi et m'appeler à n'importe quelle heure, ne serait-ce que pour parler. Je suis ton ami. Bon aller, on oublie, je ne veux pas jouer les donneurs de leçons. Donc tu as retrouvé ta sœur, comment ça se passe ? Et qui est Rhiannon ? Une amie à toi ? » Oui, il faisait preuve de beaucoup de curiosité à l'égard de la jeune femme, mais n'ayant pas eu beaucoup de nouvelles, il avait du retard à rattraper.


@Sharona K. García-Brown
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Les points sur les i▪Frank
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Liste d'armée gobelines en 750 points
» Selon l'écrivain Frank Laraque:Il n'y a pas de bons Duvalieristes
» (SDA) Gondor 500 points
» Inutile de mettre les points sur les I

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Oxford Street :: Beth’s Bistrot-