Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Fais-moi peur ! (Aeris)

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 21/03/2017
» Messages : 278
» Pseudo : expectopatronum. (alizée)
» Avatar : eddie hot redmayne.
» Âge : trente-deux ans.
» Schizophrénie : helga s. lindholm & juliette d. de beaulieu
# Fais-moi peur ! (Aeris)
message posté Jeu 20 Juil 2017 - 12:36 par Benedict J. Hughes
FAIS-MOI PEUR !  

Il est tard, très tard. Dans les environs de vingt-trois heures je dirais. J'ai dû mal à savoir, parce qu'il fait sombre, très sombre autour de moi. Et ce n'est pas facile de lire une montre dans l'obscurité. Merci Captain Obvious. Mon portable s'est éteint il y a quelques minutes, j'ai donné ma lampe de poche à Aeris par galanterie. Ça me perdra vraiment, un jour. En gros, il ne me reste plus que ma lampe faciale qui éclaire du mieux qu'elle le peut mes pieds et deux mètres devant moi, et la lumière de ma caméra. Je suis seul, et il n'y a pratiquement aucun bruit. Du moins, pas pour l'instant. J'avance dans la pénombre, et j'entends le vent qui s'engouffre entre les chapiteaux de la crypte où je me trouve. Là, dans le noir presque complet, on perd vite la notion du temps et de l'espace. Peut-être que je reviens sur mes pas, qui sait. À mesure que les minutes ne défilent, je ne suis plus très sûr que l'idée de venir ici de nuit ait été réellement bonne. Pourtant, ça partait comme étant une nuit mémorable. L'endroit où je me trouve, c'est la crypte de la Cathédrale de Canterbury. J'en avais déjà beaucoup entendu parler, sans jamais y avoir mis les pieds. Et après avoir longuement discuté religion avec les propriétaires du lieu, l'un des sujets que je connais les mieux au monde, j'ai pu obtenir la permission de revenir ici la nuit en compagnie de ma partenaire d'urbex favorite, Aeris. La cathédrale se trouve dans le compté du Kent, à environ cent kilomètres de Londres. On a alors pris loué une voiture (parce que j'en ai pas, même si j'ai le permis), et après un trajet plutôt silencieux (parce que tenir la conversation pendant une heure, ce n'est pas mon fort) on s'est rendu à Canterbury dans l'après midi. De jour, la crypte n'a rien d'effrayant, et on s'y sent pas trop mal, et au frais en plus. Mais de nuit, c'était une toute autre histoire. L'air chante une mélodie inquiétante, comme une sorte de vrombissement qui raisonne entre les murs.

J'essaye de retrouver la trace d'Aeris, et ce n'est pas chose aisée ; l'endroit est tellement grand. On a décidé de se séparer il y a un petit moment, afin  d'avoir le plus d'image possible pour ma vidéo, mais aussi pour les sensations ; visiter une crypte tout seul, la nuit, c'est deux fois plus d'adrénaline. Je porte la plupart de mon matériel sur le dos, par dessus un anorak noir, et j'ai donné l'une de mes caméras à Aeris. Mais j'avoue que je commence à m'inquiéter. Ça fait longtemps que je ne l'ai pas croisé, une heure, peut-être même plus. J'espère qu'il ne lui ait rien arrivé de mal. Plus j'avance, plus j'ai l'impression que l'ambiance ici est sordide. Entouré de tombeau depuis un petit moment déjà, je sens doucement mon cœur s'emballer. Je regarde à ma droite, et observer un sarcophage en bois massif, sur lequel a été sculpté le corps d'un homme, allongé. Les détails sont captivants, et je me penche un instant, lisant les inscriptions sur le dessus du tombeau. « Tombe du Prince Noir ». Je sens un frisson me parcourir. Je ne parle presque plus à la caméra, laissant les images s'en charger pour moi. Et ça ne s'arrange pas ; je commence à entendre des bruits de clapotis qui n'étaient pas là avant. Enfin, je crois. Je ne suis plus très sûr de rien. C'est peut-être des gouttes d'eau qui tombe, ou la pluie dehors. Je crois bien qu'il pleut oui. Ou peut-être les pas d'Aeris ? Je m'emporte vivement, marchant à vive allure, me dirigeant impulsivement vers la provenance des bruits. Ou peut-être que c'est un mort revenu à la vie qui en a marre que j'éclaire sa tombe avec ma lampe faciale, troublant son repos éternel. En vérité, lorsque mon corps en a finalement violemment heurté un autre, j'ai crié. Et mon cri a raisonné sur plusieurs mètres. « Aeris ! » Me suis-je exclamé un peu trop heureux et rassuré, tout en posant mes deux mains sur ses petites épaules pour me détacher d'elle. « Je t'ai pas fais mal ? » L'impact a été plutôt violent vu que je courrais presque avant de foncer sur elle. Je tente de calmer mon souffle devenu erratique. « Ça fait un moment que je te cherche, cet endroit est tellement grand, j'ai cru que j'allais jamais te retrouver. » La crypte est édifié sur plusieurs étages en effet, sept si je me rappelle bien ce que m'avait dit le prêtre. De quoi faire joujou pendant un petit moment. Ma voix tremble un peu, témoignant de mon inquiétude et de l'adrénaline récemment vécue. « Tu as vu quelque chose d'intéressant ? » Ai-je rajouté tout en regardant à nouveau autour de moi, observant les tombes et inscriptions par dizaine.


☆☆☆ Beerus
@aeris l. wallenstein
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois
underco
» Date d'inscription : 04/06/2017
» Messages : 1165
» Pseudo : bright star (camille)
» Avatar : Alisha Boe
» Âge : vingt ans (21/03)
» Schizophrénie : avner (e.miller)
# Re: Fais-moi peur ! (Aeris)
message posté Lun 24 Juil 2017 - 21:11 par Aeris L. Wallenstein
Ce fut toute excitée qu’Aeris avait acceptée l’invitation que lui avait envoyé Benedict afin de faire une nouvelle vidéo ensemble. La nuit, dans la crypte de la Canterbury , il y avait de quoi rêver. Elle n’y avait encore jamais mis les pieds malgré la notoriété de l’endroit. De toutes façons, rares ont été les fois où elle était sortie de Londres pour ses explorations nocturnes. Et puis, elle n’était pas seule, il y avait Ben’ avec lui cette fois là. Pas qu’elle ait peur, loin de là, mais elle préférait éviter les escapades lointaines sans accompagnement, et puisqu’elle avait perdue sa caméraman, en attente d’une nouvelle personne, il fallait se contenter de ce qui était accessible.

Bien que ce fusse le mois de juillet, la nuit était fraîche. Aeris avait apporté avec elle un petit manteau afin d’avoir de quoi se couvrir un minimum, en plus de son équipement habituel. Les deux vidéastes s’étaient partagés leur équipement mutuel avant de commencer l’aventure. Après une présentation de l’endroit, ils avaient décidés de se séparer chacun d’un côté afin de pouvoir explorer une partie chacun. En passant devant les cercueils, Aeris ne put s’empêcher à tous les films de vampires clichés, en particulier les plus vieux. Elle s’était penchée sur l’une des tombes afin d’y lire à haute voix ce qui y était inscrit et avait fait exprès de faire un mouvement soudain de la caméra afin d’effrayer son futur public. Mais les vampires n’existaient pas, pas plus que les zombies ou autres créatures humanoïdes de la nuit. Elle ne ressentait aucune peur et si elle tremblait, c’était uniquement à cause de la température puisque la vague de fraîcheur traversait le tissu de ses vêtements. Elle regretta alors de ne pas avoir prit sur elle quelque chose de plus chaud, quitte à retirer en cas de bouffée de chaleur.

Elle avait pointé devant elle son appareil à ondes mais il ne manifestait aucune activité paranormale.  Elle prit ‘le risque’ d’appeler quelqu’un de l’au delà, sans que cela n’eut évidement effet, comme elle s’y attendait. Elle croyait lourdement à l’existence du paranormal, mais elle ne ressentait rien, aucune aura, aucune ambiance lourde qui puisse la faire douter à cet endroit là. Tant pis, ce sera peut-être pour une prochaine fois ! Même si jusque là, elle n’avait jamais rencontré de fantôme de sa vie, elle n’avait toutefois pas manqué à ses convictions, pas une seule fois.
Il était temps à présent de rejoindre le grand gaillard en se demandant s’il avait eu plus de chance qu’elle dans sa partie. Elle ne savait pas où il pouvait se trouver à présent, mais elle décida de ne pas l’appeler pour autant, préférant profiter de sa recherche pour continuer à observer les environs, pointant la lampe torches sur les murs, le plafond et le sol. Elle s’arrêtait parfois à certains détails, comme de vieilles statues plus ou moins en ruine ou des petits dessins gravés dans la pierre.

Puis elle entendit du bruits. Elle éteignit aussitôt sa lampe en lançant la vision nocturne. Elle n’y voyait pas grand-chose, dans la pénombre, mais elle aura le rendu plus tard, en visionnant les images de sa caméra. Elle s’avança alors, ses pas se faisant plus rapide jusqu’à ce qu’elle percute quelqu’un. Si Benedict poussa un grand cri, elle en poussa également un en écho au siens. Elle avait senti l’adrénaline monter sous l’effet du choc, avant de finir par éclater de rire.

- Je suis toujours en un morceau, tu as de la chance ! Mais… ne me dis pas que tu as eu peur, si ?!
-  Ça fait un moment que je te cherche, cet endroit est tellement grand, j'ai cru que j'allais jamais te retrouver, poursuivit Benedict.
« Ne t’en fais pas va, il aurait suffi de prononcer mon nom pour que je te réponde d’une voix caverneuse et d'outre tombe que je suis là ! Mais toi, tu vas bien au moins ? »

Après s’être remis un peu de leur émotion, Ben demanda si elle avait vu quelque chose d’intéressant. Elle haussa les épaules en guise de réponse.

« Pas vraiment ! De vieux cercueils et des décos qui datent. C’est joli mais plutôt habituel. Et toi ? »

A peine eut-elle fini de terminer sa question qu’elle ouvrit de grands yeux en observant l’araignée qui pendouillait juste à côté de Benedict. Heureusement, elle n’était pas arachnophobe et avait déjà chassé une qui s’était logée dans ses cheveux. Elle montra cependant la nouvelle occupante des lieux en la pointant du doigt :

« Fais attention à toi Spiderman, les squelettes dans les tombes ne sont pas les seuls occupants des lieux ! »

Ca et quelques chauves souris ainsi que des rats, entre autre. L’ambiance parfaite pour un film d’horreur classique!
Revenir en haut Aller en bas
Fais-moi peur ! (Aeris)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Moving along :: All around the world :: Autres Régions
Page 1 sur 1
» Fais-moi peur [PV Julian Rollwers]
» Fais-moi peur ... ¶ feat.mary
» [event nuit] Fais-moi peur si tu peux ! [Bonnie Flinfletcher/assassin]
» Fais-moi peur, maisonette! è.é
» ◁ nuit tu me fais peur, nuit tu n'en finis pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-