Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Up to the task • ShaNate² && la coloc'

En ligne
avatar
I walk this empty street on the boulevard of broken dreams.
I walk this empty street on the boulevard of broken dreams.

» Date d'inscription : 07/10/2014
» Messages : 761
» Avatar : Nickayla Rivera
» Âge : 23 ans
» Schizophrénie : Mini-Nate && R.i.K.a
# Re: Up to the task • ShaNate² && la coloc'
message posté Lun 7 Aoû 2017 - 10:48 par Sharona K. García-Brown
C'est ça d'avoir une baraque dans une voie privée. Faut d'abord passer le portail de la voie privée pour arriver dans le bout de rue presque caché sur laquelle donne réellement la baraque en question. Mais comme j'observe Nathan, fier de sa réussite puis qui se décompose en réalisant que ce n'est que la première étape, je peux pas m'empêcher de penser à un gamin capricieux d'un côté - ce qui a le don de me faire rire - et qu'il est très chevaleresque sur ce coup-là de l'autre. Et si d'ordinaire j'ai tendance à expliquer un peu sèchement que "je suis une grande fille je peux me débrouiller toute seule", cette fois, je ne dis rien.
 
-"Quelle idée d'avoir autant de portes aussi."
-"Comme tu dis, quelle idée !"

Je hausse les épaules, morte de rire, réellement, devant son air de gamin boudeur, et mon cerveau se fait tout seul la réflexion que... bah c'était pire à Houston en fait. Mais c'était dans une autre vie, à laquelle j'ai pas vraiment envie de revenir. Pas du tout même, en fait.

Tout comme j'ai pas envie de le voir repartir, là. Même si c'est sans doute pas la meilleure idée qui soit que de le retenir, vu ce que ça implique... Je me retrouve quand même à lui barrer la route, sans m'expliquer l'expression de son visage. Tristesse, déception, panique ? Je sais même pas vraiment ce qui passe dans son regard, tout ce que je perçois c'est que c'est pas positif du tout. Je continue sur ma lancée, cependant, sans savoir comment il va réagir. Ni ce qu'il va répondre concernant son retour.
 
-"Je compte rentrer à pied, c'est pas très loin juste, heu... peut-être trois quart d'heures."
-"Ah oui quand même !..."

J'ai pas imprimé qu'il a sans doute déjà fait le trajet l'autre fois pour la peine, pour l'heure ça n'est pas ce qui importe. Ce qui importe, c'est que mon air faussement autoritaire le fait rire, et ça me rassure un peu. Ce qui me rassure moins, c'est que je commence à réaliser réellement ce qu'implique ce que je suis en train de dire. 
 
-"T'inquiète, je serai pas regardant. Pour être honnête, je suis juste trop crevé pour regarder quoi que ce soit."
-"Tant mieux... enfin pas que tu sois exténué, c'est pas ça que je veux dire... enfin... tu vois quoi..."

Très éloquent, Sha, bravo. Je commence à avoir sérieusement du mal à trouver mes mots, à ordonner mes pensées aussi. Et lui à garder les yeux ouverts : il baille à s'en décrocher la mâchoire - ce qui a le don d'être communicatif -, se frotte les paupières. Dormir, ouais, c'est bien.
 
-"Merci beaucoup de m'héberger. Je me sentais pas trop de rentrer à pied maintenant."
-"C'est rien... puis si je veux que tu sois en forme demain, faut ce qu'il faut..."

J'imprime même pas que ça sonne comme si c'était une corvée de l'héberger alors que c'est pas le cas... Au contraire, ça me fait plaisir, malgré mes angoisses. Mais je me sens subitement comme une gamine qui cache son petit-ami à ses parents comme je m'efforce de tourner la clé dans la serrure de la porte d'entrée et prie intérieurement pour que Camille ne se réveille pas d'une part, et pour que ma soeur ne nous grille pas de l'autre. Il se passe pourtant rien entre Nathan et moi - n'est-ce pas ? -, et c'est de toute façon pas comme si j'avais des comptes à rendre à qui que ce soit concernant mes fréquentations, mais je crois que je serais quand même pas trop fière devant mes colocs, déjà, mais alors devant Kassie... hum...

Y a déjà pas mal de fois où je me suis fait la réflexion que Dieu devait franchement bien se marrer à mes dépends, et ce soir ne fait pas vraiment exception. Parce qu'évidemment, au moment où je pense que je n'ai pas trop envie de tomber sur ma soeur, c'est bel et bien elle qui se retrouve face à nous dans le couloir, quand je me retourne après avoir fermé plus ou moins discrètement la porte derrière nous...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 15/07/2016
» Messages : 356
» Pseudo : Aurore
» Avatar : Naya Rivera
» Âge : 26 ans
# Re: Up to the task • ShaNate² && la coloc'
message posté Lun 7 Aoû 2017 - 22:44 par Kassandra M. Garcia-Brown



Cette nuit-là, comme toutes les nuit précédentes passée dans ma vie, je dormais. La veille, je m’étais couchée assez tôt, tout simplement parce que j’avais passé une journée plutôt difficile et je n’avais pas cesser de bouger de gauche à droite. Cela devait faire plusieurs heures que j’avais réussi à m’endormir, ce qui m’avais assez surpris parce qu’en ce moment, j’avais du mal à m’endormir ou bien à dormir une nuit entière. Mais…J’ai parlé un peu trop vite, je pense. Je ne sais pas trop quelle heure il était, mais j’avais entendu du bruit venant de l’entrée, au départ, j’ai cru rêver, mais ça semblait persister.

Allongée dans mon lit, je me suis d’abord promit de ne pas bouger, on ne savait pas trop qui se trouverait derrière cette porte, seulement, je ne voulais pas qu’on réveille les autres membres de cette maison, encore moins la petite fille qui finirait par hurler si elle venait à être tirée de son sommeil. Me tirant de mes couvertures à contre cœur, je suis alors sortie de ma chambre, en pyjama probablement coiffée comme un mort, essuyant mes yeux. Seulement, en arrivant à l’entrée, j’ai ru rêver, jusqu’à ce qu’une étrange odeur me ramène à la réalité.

Sharona, c’était donc elle qui avait fait autant de bruit ? Elle qui d’habitude ne réveillerait pas une mouche avec sa discrétion, cela ne lui ressemblait pas trop je dois dire. Ce qui me surprend un peu plus, c’est de la voir avec quelqu’un, un homme qui à première vue ne me semblait pas si inconnu que ça. Après avoir bailler un coup, je me suis mise à humer cette odeur un peu devenue nauséabonde, mes yeux se sont alors un peu froncés.

- Mais qu’est-ce que tu fous ? Vous avez vu l'heure qu'il est ? Vous voulez  réveiller tout le monde ou quoi ?

Ai-je alors demandé sans crier, en chuchotant pour ne pas réveiller les autres membres de la maison, je la regarde un peu sans comprendre ce qu’il se passait réellement ni même pourquoi elle était en compagnie de cet homme, dans cette maison. Depuis les semaines qui précédaient, j’avais énormément travaillé sur moi et mes précédents soucis d’alcools et même de drogue, un combat qui avait été plutôt difficile à réaliser, mais autant vous dire que cette odeur, je ne l’avais pas oublié.

- Tu pues Sha’, sérieux et qu’est-ce qu’il fait là lui ?


Demandais-je en regardant ma petite sœur, en attendant d’éventuelles explications qui me permettraient de mieux comprendre la situation actuelle. Mais, je reste étonnée de cette présence sous notre toit à vrai dire, j’ignorais si Sharona l’avait ramené en tant qu’ami ou plus ? Nooon. Nooon. Je ne pouvais pas la laisser faire des trucs avec ce type, vu le temps qu’elle avait mis à ouvrir la porte, je suis prête à parier qu’elle ne pouvait même plus compter correctement. Au départ ma tête me criait, merde, tu fais quoi ? Comment tu gères ce genre de situation Kass ? Et puis, je me suis rassurée en me concentrant un peu sur ma respiration, me répétant que j’agirais par instinct. Mais là, je ne veux pas qu’on réveille les habitants de ce logement, ni même les voisins, je leur fait alors signe d’aller au salon après y avoir allumer la lumière.

- Aucun de vous deux n’a eu l’idée de boire avec modération j’imagine ?  Si vous comptez dormir à deux, c’est hors de question, Sha tu viendras dormir avec moi et on prêtera ta chambre à ton ami.

Je m’adresse alors à Sharona, j’ignore si elle va accepter ce que je lui dis, mais à vrai dire, je ne lui laissais pas trop le choix. Je peux paraitre un peu chiante pour le coup, maman poule enfin…Sœur poule dans ce cas-ci mais bon… J’assume vouloir prendre soin de ma sœur comme elle à prit soin de moi auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 27/06/2017
» Messages : 290
» Pseudo : Flo
» Avatar : Trevor Wentworth
» Âge : 21
# Re: Up to the task • ShaNate² && la coloc'
message posté Mar 8 Aoû 2017 - 15:41 par Nathan Caffrey
Sha semblait avoir autant, si n'est encore plus, de mal que moi à ouvrir la porte d’entrée. Je l'observais se battre avec la clé, puis avec la serrure pour tenter de nous laisser rentrer à l'intérieur de la grande habitation. Elle semblait vouloir faire doucement et le moins de bruit possible, certainement pour ne pas réveiller les dormeurs à l'intérieur, mais le réalité était que nous n'étions pas très discrets. Aussi, quand la porte s'ouvrit enfin, la lumière était déjà allumée et une jeune femme se tenait en face de nous. Une jeune femme encore à moitié endormie et qui ne semblait pas très contente de notre entrée bruyante dans la maison. Son visage me semblait quelque peu familier. Déjà parce qu'elle avait des airs en commun avec Sha, mais aussi quelque chose d'autre. Il me semblait l'avoir déjà croisée quelque part.
 
-"Mais qu’est-ce que tu fous ? Vous avez vu l'heure qu'il est ? Vous voulez  réveiller tout le monde ou quoi ?"
 
Elle chuchotait, mais j'entendais quand même l'énervement dans sa voix. J'aurai plus que tout aimé être sobre à cet instant précis. Parce qu'elle semblait très peu contente de me voir ici et que je n'inspirai sûrement pas confiance dans l’état dans lequel j’étais. Je n'eus même pas le temps de la saluer, de me présenter ou de m'excuser, qu'elle reprit la parole.
 
-"Tu pues Sha’, sérieux et qu’est-ce qu’il fait là lui ?"
 
Au moins les choses étaient claires, je n'étais pas voulu ici. Et elle parlait de moi comme si je n'étais pas dans la pièce, ce qui n'était jamais bon signe. Je n'avais jamais voulu énerver qui que ce soit, ni déranger cette jeune femme et je me sentis soudainement coupable. J'aurais simplement du rentrer chez moi à pied, j'aurai causé moins d'ennuis. Je causais toujours des ennuis, même sans le vouloir.
 
-"Hum... Je suis désolé, je ramenais juste Sha, j'aurai pas dû rentrer à l'intérieur... Désolé pour le bruit."
 
Je chuchotais aussi, mon articulation rendue encore difficile par l'alcool. Clairement pas une bonne impression. Je pris une grande inspiration pour reprendre mes esprits parce que la pièce commençait sacrément à tourner et j'aurais donné beaucoup pour juste me mettre en boule ici et dormir. Je l'observais allumer la lumière du salon avant de la suivre en silence. De toute façon, quoi que je dise, je ne pense pas que je pourrais arranger les choses.
 
-"Aucun de vous deux n’a eu l’idée de boire avec modération j’imagine ?  Si vous comptez dormir à deux, c’est hors de question, Sha tu viendras dormir avec moi et on prêtera ta chambre à ton ami."
 
Je ne savais pas trop pourquoi cette inconnue me faisait la leçon. Après tout, si je voulais boire et me vider l'esprit, je ne vois pas qui elle était pour juger et me faire la morale. Mais ce n'était pas le moment d’ouvrir ma grande bouche pour me défendre, je voulais faire preuve du peu de diplomatie dont j'étais capable. 
 
-"Non c'est bon, je vais rentrer chez moi. Je te vois demain Sha."
 
Je lui lançais un regard, prêt à prendre le chemin de la porte. Mais il faut croire que ma tête et mes pieds avaient d'autres intentions et n’étaient plus coordonnés, et la seule chose dont je fus capable était de m'assoir dans le canapé pour reprendre mes esprits. Est-ce que j’avais déjà mentionné que la pièce tournait beaucoup trop ?
 
-"Dans une minute..."
 
Boire en étant crevé et en ayant rien avaler avant n'était pas une bonne idée. Mais je ne me sentais vraiment pas la bienvenue ici et je ne voulais pas créer de conflits.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
I walk this empty street on the boulevard of broken dreams.
I walk this empty street on the boulevard of broken dreams.

» Date d'inscription : 07/10/2014
» Messages : 761
» Avatar : Nickayla Rivera
» Âge : 23 ans
» Schizophrénie : Mini-Nate && R.i.K.a
# Re: Up to the task • ShaNate² && la coloc'
message posté Mar 8 Aoû 2017 - 17:04 par Sharona K. García-Brown
Exactement ce que je ne voulais pas. J'ai beau avoir le cerveau embrumé, je savais très bien que ça se passerait pas bien si je croisais ma soeur, là, maintenant. Pas de bol, c'est bel et bien ce qu'il se passe, et le fait que sa chambre soit la plus proche de l'entrée n'y est sans doute pas étranger. Je me rends pas vraiment compte qu'on a été si peu discrets, en revanche, mais pour n'importe qui d'autre, c'est évident que mon niveau sonore est légèrement amplifié par l'alcool, et ma tolérance au bruit largement accrue, aussi. Ca sera sans doute une autre histoire demain, mais pour l'heure, je n'y pense même pas. Non, mes pensées sont largement plus occupées par l'effarement face au discours de ma soeur.

-"Mais qu’est-ce que tu fous ? Vous avez vu l'heure qu'il est ? Vous voulez réveiller tout le monde ou quoi ? Tu pues Sha’, sérieux et qu’est-ce qu’il fait là lui ?"

Et je suis pas la personne la plus empathique qui soit, mais je vois bien que Nathan n'en mène pas large... Ce qu'il confirme presque aussitôt.

-"Hum... Je suis désolé, je ramenais juste Sha, j'aurai pas dû rentrer à l'intérieur... Désolé pour le bruit."

Je sens bien que je commence à bouillir. Putain c'est pas à lui de se sentir en faute là ! Je sens bien que je vais péter un câble, d'ici pas tard, mais il y a encore un petit morceau de mon cerveau qui garde à l'esprit qu'il y a un bébé à ne pas réveiller. Et mon ton de voix est sifflant de colère, bien que le volume sonore soit relativement restreint, pour la peine, quand je réponds vertement.

-"Lui, il a un prénom. Nathan, j'ai la joie de te présenter ma soeur, Kassandra."

L'air autoritaire, ma soeur nous a mené au salon à l'étage, et si j'ai pas vraiment envie d'obtempérer, je me retrouve tout de même à prendre la main de Nathan - non je n'en suis pas réellement consciente, c'est une manière d'imposer sa présence à ma soeur, même si je ne me rends pas encore compte de ce geste pour le moins inhabituel pour ce qui me concerne - et à la suivre jusqu'à me laisser tomber dans un des canapés, attendant, les yeux plissés la suite de son discours.

-"Aucun de vous deux n’a eu l’idée de boire avec modération j’imagine ? Si vous comptez dormir à deux, c’est hors de question, Sha tu viendras dormir avec moi et on prêtera ta chambre à ton ami."
-"Non mais je rêve..."


Je la dévisage, incrédule un instant, mon cerveau retraçant ses propos comme s'il refusait d'y croire. Jusqu'à ce que j'intègre réellement qu'elle a bien dit ça. Et sous-entendu ce qu'elle a sous-entendu. Et je vois rouge, littéralement. J'étais déjà passablement énervée quand elle nous a interceptés au rez-de-chaussée, c'est pire à présent, et il m'est particulièrement difficile de ne pas hurler, bien que je fasse mon possible pour m'en empêcher. Peut-être que c'est la réaction de Nathan qui me permet de pas complètement devenir hystérique, qui cherche manifestement encore à arrondir les angles. Qui détourne en tout cas brièvement mon attention de ma soeur, et c'est pas plus mal.

-"Non c'est bon, je vais rentrer chez moi. Je te vois demain Sha."

Non. Juste non. Je crois que c'est là que je perds complètement le peu de self-control qu'il me restait : il est en train de dire qu'il va partir, rentrer chez lui à pétaouchnok alors qu'il est visiblement pas en état - preuve en est qu'il s'assoit ou se laisse plutôt tomber dans le canapé - tout ça parce que ma grande soeur a décidé d'assumer le rôle qu'elle a occulté pendant trop longtemps ?

-"Dans une minute..."
-"C'est hors de question."


Cette fois mon ton de voix n'est pas faussement autoritaire, il l'est complètement. Et je me tourne à nouveau vers Kassie, mes yeux lui lançant littéralement des éclairs.

-"Mais qu'est-ce que tu crois ? J'ai pas à recevoir ton autorisation pour voir quelqu'un ou boire deux verres pour une fois dans ma vie..."

Parce que ce sont réellement deux verres, je suis juste pas du tout habituée à boire, et je tiens pas l'alcool, c'est tout. Je crois que je me suis juste retenue de rajouter "dans ma vie de merde", mais il doit y avoir un petit bout de lucidité qui m'empêche de le faire, en sachant qui j'ai auprès de moi à cet instant. Et qu'elle imagine qu'il se passe ce qu'elle croit, ça me met hors de moi. Parce qu'elle me connaît bien mal, d'une part, parce que j'ai beau ne plus être tout à fait maîtresse de moi, je sais encore un peu ce que je fais, je le fais juste moins bien, et puis... et puis je suis en colère contre moi-même de savoir pertinemment que ça ne peut pas arriver.

-"T'aurais réagi comment si ça avait été une femme, hein ?... Tu m'aurais laissé le temps de t'expliquer qu'il a eu la gentillesse de me raccompagner parce qu'on a effectivement bu un peu d'alcool, mais que je lui imposé de rester quitte à pioncer par terre parce qu'il habite à l'autre bout de Londres et qu'il est pas plus en état de faire la route tout seul que moi jusqu'ici ? C'est con parce que ça aurait rien changé à ce que t'as l'air de craindre."

J'enrage. J'aime pas qu'on me prête des intentions qui ne sont pas les miennes, et j'aime pas qu'on me traite comme un petit truc fragile qu'il faut couver. C'est franchement pas nécessaire ce soir - ça le sera peut-être même jamais au vu de ce qu'elle sous-entend et que je me sais pertinemment incapable de faire -, j'ai juste besoin d'une bonne nuit de sommeil et d'une grande bouteille d'eau. Et Nathan aussi. Et puis je crois que sa réaction de grande soeur protectrice me met en rogne surtout parce qu'elle vient une dizaine d'années trop tard. Et si pour l'heure j'ai pas encore tapé sur ce point pour le moins sensible, c'est parce qu'il y a Nathan à côté de moi et que j'ai pas envie de parler de ça devant lui, mais il faudrait sans doute pas me pousser beaucoup plus pour que ça sorte...

-"Il est pas en état de rentrer chez lui à l'autre bout de la ville, donc il dort ici. Point. Et c'est bien tout ce dont il s'agit : dormir. Même si en réalité j'ai pas de compte à te rendre à ce sujet. Le seul truc sur lequel je peux être désolée, c'est de t'avoir réveillée, parce que ça c'était pas le but. Mais j'ai pas l'intention de faire autrement que m'en tenir à ce que j'avais prévu, à savoir lui faire une place dans ma chambre par terre, parce que non, j'avais pas l'intention de coucher avec lui, quoi que t'aies l'air d'en penser."

Et c'est trop tard pour rattraper ces propos, mais ça veut pourtant pas dire qu'il ne me plaise pas, et j'ose même pas le regarder pour savoir l'impact que ça peut avoir sur lui. De toutes les manières, de là à ce que j'arrive à envisager de le faire, il y a un gouffre pourtant, parce que coucher avec quelqu'un, ça signifie accepter le contact physique, et que ce soit lui ou à peu près la terre entière, j'en suis loin. Et puis c'est pas parce qu'il me plaît, que c'est forcément réciproque, ni parti pour en arriver là. De toute façon, même si c'était le cas, il sera lassé d'attendre que je sois prête alors... Je secoue la tête, plus que dépitée autant par la réaction de Kass que par ces pensées pour le moins peu réjouissante concernant une potentielle vie de couple, étrangement moins pompette qu'en arrivant à présent - même si ce n'est sans doute que l'effet de l'adrénaline - et je me tourne à nouveau vers Nathan, clairement partie pour purement et simplement ignorer les ordres de Kassie.

-"Je vais te préparer une place. Repose-toi là, je reviens te chercher."

Et sans attendre un instant de plus, je me suis dirigée vers l'escalier, prête à agir exactement comme je viens de l'énoncer. Même si je ne doute pas une seconde que ma soeur, aussi caractérielle que moi, n'en restera pas là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
http://68.media.tumblr.com/c03c0edd8be7703a384936121b45c15a/tumblr_inline_oi3trxVo4Q1t7bfd6_500.gif
» Date d'inscription : 04/08/2015
» Messages : 1877
» Pseudo : Virg
» Avatar : Troian Bellisario
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Lorena S. Gennarino
# Re: Up to the task • ShaNate² && la coloc'
message posté Mar 8 Aoû 2017 - 20:50 par Breena A. Donnelly
J’avais décidé de passer une soirée calme, sans sortie. Juste avec un bouquin ou tout simplement avec ma filleule, Camille. Cela faisait longtemps que je n’avais pas passé une bonne soirée juste moi et un livre. Bon il faut reconnaitre que je ne vivais plus toute seule, j’avais quitté mon appartement pour une maison que je partageais avec 3 autres filles. Parmi elle, il y avait ma meilleure amie et sa fille, mais également l’une des locataires d’Aleksi. Me retrouver avec d’autres personnes me permettait de continuer à aller de l’avant et surtout de ne plus me morfondre toute seule dans mon coin !

Après avoir pris un repas léger, j’avais passé une bonne heure avec la petite princesse pendant que sa jeune maman travaillait sur une traduction. Ce temps passer avec elle me faisait du bien. Je pouvais la voir évoluer, grandir, se développer. Il ne fallait pas croire qu’un enfant âgé de 5 moins n’était pas capable de communiquer avec une autre personne. Il en était capable, croyez moi. Je pouvais rien qu’en lui parlant savoir rien qu’avec son regard qu’elle me comprenait. J’avais même eu, il n’y a pas longtemps d’ailleurs, un fou rire avec elle. Enfin soit ! Après une heure de jeu avec la jeune demoiselle, je ne pus remarquer que cette dernière commençait à fatiguer. Et il était 20 heures, une belle heure pour aller dormir, surtout qu’elle avait tendance à se réveiller tôt ! Je ne pensais pas si bien dire…

« Allez hop, ma belle, il est temps d’aller faire dodo. On va aller voir maman. »

Sur ces mots, je pris Camille, qui était allongée sur une couverture en dessous d’un mobile, et je montais retrouver Rhiannon. J’avais peur de la déranger. Quand la jeune femme était plongée dans son travail, elle pouvait rester des heures sur ses traductions et je n’avais pas trop envie de l’en sortir ! Pourtant, c’est ce que je fis. Heureusement pour moi, cette dernière venait de terminer pour aujourd’hui ! Je lui laissais donc sa petite princesse pour qu’elle la mette au lit et après un dernier baiser à ma filleule, je pris la direction de ma chambre pour aller prendre une bonne douche. Et franchement cela faisait du bien ! Car l’air de rien, je sentais ma journée de travail me peser au niveau musculaire ! Je restais un peu plus longtemps sous une eau bien chaude afin d’essayer de détendre mes muscles, mais ce n’était pas gagné ! Une fois sortie, je redescendis dans la cuisine pour le préparer une bonne tasse de lait chaud avec un peu de miel. Je pensais y croire mon amie ou Kassandra qui était resté à la maison, mais je ne vis personne. Mon breuvage prêt, je remontais dans ma chambre et continuais de livre mon bouquin, que j’avais entamé deux jours plutôt. Ma boisson chaude et mon livre, avait eu un effet soporifique car à 21h30, je fermais tout et je m’endormis !

Comme je travaillais le lendemain, une bonne nuit reposant me ferait du bien. Enfin, c’est ce que je croyais…. En effet, je ne sais pas quelle heure il pouvait être, ni combien de temps je dormais, mais je fus réveillée bien trop tôt. J’entendais des cris et c’est ce qui m’avait sorti de mon sommeil. Au début, je croyais que j’avais rêvé, mais je me rendis vite compte que c’était Camille qui pleurait ! Chose étrange car elle ne se réveillait plus pendant la nuit ! Je me levais donc et me dirigeais vers la chambre de mon amie afin de m’assurer que tout allait bien, lorsque j’entendis des voix qui provenaient de l'étage juste en dessous! Ben voilà la raison pour laquelle la petite s’était réveillée. Entendant la voix de Rhiannon essayant de calmer sa fille, je descendis voir ce qu’il se passait et surtout rappeler qu’il y avait des gens qui dormaient…

Qu’elle ne fut pas ma surprise de voir trois personnes se trouvant dans le salon.

« Hé, vous avez vu l’heure ? Vous savez qu’il y a entre autre un bébé qui dort ? »

Ben oui et il n’y avait pas que lui.

Tout en parlant, mon regard se portait sur Sharona puis vers Kassandra tout en passant par le jeune homme, dont j’ignorais l’identité ! Mais quand mon regard se reposa de nouveau sur Sharona, je vis qu’elle avait un peu de mal à se tenir droite !!!

« On peut m’expliquer pourquoi tout ce raffut ? »

Et ce n’était pas si bien dire puisqu’ils étaient parvenue à réveiller Camille alors qu’on se trouvait juste au dessus !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 15/06/2015
» Messages : 1167
» Pseudo : Anne
» Avatar : Emily Bett Rickards
» Âge : 27 ans
# Re: Up to the task • ShaNate² && la coloc'
message posté Mer 9 Aoû 2017 - 13:13 par Rhiannon O'Connor
J’avais profité de l’offre de ma meilleure amie de jouer avec Camille pour que je puisse travailler sans être interrompue ne serait-ce qu’une heure. Je m’étais assurée que ma princesse ait sa tétée avant de la laisse dans les mains de sa marraine et de me réinstaller devant l’ordinateur. Je gardais une oreille pour écouter ce qui se passait au cas où ma meilleure amie avait besoin de moi, mais j’arrivais à avancer dans la traduction que j’avais en cours sans avoir à m’arrêter pour occuper ma puce qui commençait à être bien plus éveillée et voulait un peu d’attention plutôt que de jouer toute seule. J’avais réussi à repousser les dates pour les traductions que j’avais en cours et prévenue que je n’allais pas pouvoir assurer autant de contrats simultanément que j’en avais l’habitude, ce qui me permettait de pouvoir avancer plus lentement et sans avoir à stresser pour finir ce que j’avais en cours à temps. Je n’avais pas vu l’heure passé et quand je relevais enfin les yeux je constatais qu’il était l’heure de mettre Camille dans son lit pour la nuit, je venais de me lever quand la porte de ma chambre s’ouvrit et je souris en voyant ma meilleure amie avec le petit ange dans ses bras.

« Merci de t’en être occupée pour moi, tu n’imagines pas à quel point ça m’a aidé ! »

Une fois la porte refermée derrière la brunette qui était repartie vaquer à ses occupations je m’installais sur mon lit et laissait Camille manger une dernière fois et pour ne pas changer ses habitudes elle s’y endormait. Je la gardais un peu contre moi le temps de lui laisser faire son rot avant de la déposer dans son lit, avec de la chance pour la nuit. Cela ne faisait que quelques jours qu’elle dormait du moment où je la posais dans la soirée jusqu’au lendemain matin et je ne pouvais qu’avouer que cela faisait du bien de pouvoir faire une nuit complète, même si par habitude je me réveillais toujours au moins une fois ne serait-ce que pour vérifier que tout allait bien. Une fois la petite puce bien installée dans son lit j’hésitais un moment à quoi faire de ma soirée et décidais finalement de prendre ma tablette et d’y regarder un film en ligne. Je ne connaissais pas les plans de mes colocataires, hormis Sharona qui était sortie un peu plus tôt, et la maison était calme, je pouvais donc rester en haut calmement. Je devais être vraiment fatiguée car je ne me rappelais pas la fin du film et avait dû m’endormir avec la tablette allumée qui avait glissé à côté de moi. Tout ce que je savais était que j’étais réveillée par les pleures de Camille alors qu’il ne faisait pas encore jour. Je commençais par soupirer en pensant que les réveils nocturnes allaient recommencer avant de la prendre dans mes bras et de la laisser téter pour la calmer et espérer qu’elle allait se rendormir rapidement. Ce n’est que quand ses pleures se calmèrent que j’entendis les voix qui venaient de la pièce juste en dessous de ma chambre, suivit par des pas dans les escaliers, Breena avait dû être réveillée par le bruit et aller voir ce qui se passait. J’hésitais à descendre à mon tour une fois que Camille avait fini de téter, et commençait par décider de rester dans ma chambre étant donné que ma meilleure amie était déjà probablement descendue pour demander de baisser le son, mais Camille avait décidé que le bruit était de trop pour elle et avait recommencé à pleurer. Je n’avais pas envie d’être cette mère qui gueulait dès qu’on réveillait son bébé, je me doutais que ça n’avait pas été le but de la soirée, mais j’aurais aimé qu’ils fassent quand même un minimum attention avant de faire autant de bruit. Enfin ce qui était fait était fait et d’après ce que je pouvais entendre la ‘coupable’ s’était déjà fait rappeler à l’ordre. Je n’avais donc pas spécialement besoin de sortir de ma chambre pour en rajouter une couche, mais j’étais curieuse et je voulais aller savoir ce qui se passe. Je me levais avec Camille dans mes bras et descendait rejoindre le reste de mes colocataires et un gars que je n’avais jamais vu jusqu’ici mais n’en menait apparemment pas plus large que Sharona. En plus d’un an à habiter ensemble c’était la première fois, à mes souvenirs, que je la voyais dans cet état. Je m’arrêtais sur le pas de la porte à les observer et ne pouvait m’empêcher d’éclater de rire.

« My gosh, vous devriez voir vos têtes ! Alors comme ça vous décidé de faire une after au milieu de la nuit et vous nous invité pas avec Camille ? »

Si j’avais été un peu agacée de me faire réveiller au milieu de la nuit alors que je commençais à peine à pouvoir retrouver des nuits complètes, le sentiment avait disparu et je ne pouvais m’empêcher de rire. Et de relativiser, réveiller Camille n’était pas l’idéal mais elle n’allait pas vraiment en souffrir. Effectivement il n’y avait pas que la petite princesse et elle aurait pu nous prendre en considération c’est pas comme si elle nous réveillait toutes les nuits à des heures impossibles, il n’y avait pas de quoi en faire toute une histoire, du moins de mon point de vue.

« Bon par contre, vous êtes pardonné d’avoir réveillé Camille pour cette fois, la prochaine fois la personne qui la réveille peut s’occuper de la rendormir. »

Je le lançais à la rigolade, mais si ça devait se reproduire trop souvent j’allais peut-être mettre mes menaces à exécution juste pour prouver un point.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 15/07/2016
» Messages : 356
» Pseudo : Aurore
» Avatar : Naya Rivera
» Âge : 26 ans
# Re: Up to the task • ShaNate² && la coloc'
message posté Jeu 17 Aoû 2017 - 20:41 par Kassandra M. Garcia-Brown



Vous savez ce qui craignait un peu d’avoir une petite sœur et surtout de vivre avec ? Ce n’était pas le simple fait qu’il s’agissait de deux caractères presque identiques qui se confrontaient : Soit ça passe, soit…Ça casse. Ce qui craignait un peu c’était ce côté protecteur que j’avais envers Sharona et qu’elle avait envers moi, c’est simple, quand l’une de nous faisait une connerie, l’autre lui mettait des bâtons dans les roues ou tout simplement, elles s’engueulaient, pour le bien de l’autre. Seulement, j’avais peut-être été un peu fort dans mes propos envers ma petite sœur, enfin c’est sa réaction qui m’avait laissé penser ça ou bien c’était l’alcool qui lui donnait cette réaction si étincelante et peut-être même un peu dangereuse. Je ne pouvais pas riposter, de un parce que les autres dormaient et de deux parce qu’elle n’était pas vraiment en état de pouvoir entretenir une conversation calme comme le feraient deux adultes, c’est le volume de sa voix qui le confirmaient.  J’ai simplement attrapé on poignet, non pas méchamment, juste pour capter un peu son attention.

- Arrêtes, tu dis des trucs insensé Sharona. Je… On en parlera une autre fois, mais je…Tu ne sauras pas lui préparer un lit je pense alors, je vais le faire moi-même.


Je sais, en temps normal je lui aurais probablement sauté dessus et peut-être même arraché l’œil droit ou bien le gauche, mais il était tard et j’avais carrément d’autres choses à faire, dormir par exemple ! Mais…Ce que je voulais éviter c’était produit, Breena avait fait son entrée ce qui m’avait laissé apparaître une grimace sur mon visage. Super…Ils avaient interrompu le sommeil de deux personnes dans un lapsus de temps d’environ dix minutes peut-être ?

- Hé, vous avez vu l’heure ? Vous savez qu’il y a entre autres un bébé qui dort ?  On peut m’expliquer pourquoi tout ce raffut ?

Je devais vraiment l’expliquer ou bien la situation n’était pas assez explicite de par la tête que tiraient ce garçon et ma petite sœur ? J’ai tourné la tête vers l’une de nos colocataires, plutôt embêtée qu’elle se soit réveillée, même si ce n’était pas ma faute, mais probablement celle de Sharona.

- Désolé, c’est…Sharona a un peu trop bu tout comme son ami à vrai dire, ils m’ont réveillé et…J’ai dû dire un truc de mal, mais en tout cas Sharona parle très fort même si je lui ai demandé de faire attention. Au final on a toutes les deux réveillé sans l’avoir voulu alors que je lui ai dit de faire doucement pour ne pas te réveiller.

Deux ? J’ai probablement parlé trop vite parce que Rhiannon avait à son tour fini par faire son entrée dans la pièce. Génial, en fait ils avaient réveillé toutes les personnes qui dormaient dans ce bâtiment et y compris la petite Camile visiblement. Je me suis alors éloignée de ma sœur avec un regard qui lui disaient « Tu vois ? Tu vois ce que tu as fait ». J’ai alors opté pour le silence, dans tous les cas si Camille était encore réveillée, cela ne serait pas moi qui aurait été, j’étais bien trop traumatisé par les bébés à cause de mon passé.

- Mais vous pouvez aller dormir, je peux peut-être essayer de m’occuper de ces deux-là, même si Sha’ semble vraiment électrique ce soir, faites attention les filles à ne pas vous prendre mille volts dans la face.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 27/06/2017
» Messages : 290
» Pseudo : Flo
» Avatar : Trevor Wentworth
» Âge : 21
# Re: Up to the task • ShaNate² && la coloc'
message posté Ven 18 Aoû 2017 - 22:17 par Nathan Caffrey
-"Lui, il a un prénom. Nathan, j'ai la joie de te présenter ma sœur, Kassandra."
 
Je ne savais pas trop si c'était parce que les yeux de sa sœur semblaient me lancer des éclairs ou parce que Sha s'empara de ma main dans prévenir, mais je ne savais pas trop quoi répondre. Ou alors j'avais simplement trop bu. Je jetais un coup d'œil à sa main dans la mienne avant de rejeter mon attention sur sa sœur. 
 
-"Hum... Ravi de te rencontrer Kassandra, même si je suis sûr que le sentiment est pas réciproque."
 
J'avais murmuré la dernière partie de ma phrase, je n'avais pas forcément envie qu'elle l'entende. J'avais tendance à m'énerver facilement quand on me cherchait, mais cette fois cela concernait Sharona alors je fis un effort. Je m'assis sur le canapé, ayant un peu de mal à rester debout. Si j'avais su qu'accepter la proposition de Sha de rester la nuit chez elle devait créer autant de problèmes, une chose était certaine, je ne l'aurais pas accepté. J'avais envie de rester avec elle, je n'avais pas vraiment envie de rentrer à pied chez moi, mais maintenant que j'observais les deux sœurs se crier dessus, en partie à cause de moi, je me sentais coupable. Et j'avais mal à la tête. Je ne disais rien, de toute façon j'avais l'impression que si je parlais, j'allais simplement empirer la situation. J'écoutais d'une oreille distraite Sharona déverser sa colère sur sa sœur, jusqu'à ce qu'une phrase attire mon attention en particulier.
 
-"Parce que non, j'avais pas l'intention de coucher avec lui, quoi que t'aies l'air d'en penser."
 
Non pas que j'avais l'intention de coucher avec elle ce soir non plus, mais je ne pus m'empêcher de me demander si elle avait dit cela parce que je ne lui plaisais pas. 
 
-"Je vais te préparer une place. Repose-toi là, je reviens te chercher."
 
Je plongeais mes yeux dans ceux de Sharona, un peu incertain de vouloir rester ici finalement. Mais aussi incertain que rentrer chez moi maintenant était une bonne idée. Je me levais doucement du canapé, prêt à l'aider.
 
-"Non laisse, je vais le faire. Ou laisse-moi au moins t'aider."
 
Mais les choses ont finalement réussi à s'empirer. Parce que j'entendis un bébé pleurer. Avant qu'une jeune brune nous rejoigne, l'air endormi et légèrement agacé. Et puis une jeune blonde suivit, même si elle semblait prendre la situation un peu plus à la rigolade. Enfin. J'avais du mal à comprendre pourquoi tout le monde faisait tout un plat de deux jeunes amis ayant bu un peu trop. Et comme Sha l'avait clairement dit, ce n'était pas comme si nous allions coucher ensemble. J'écoutais sa sœur encore nous reprocher d'avoir trop bu et réveiller tout le monde. Au cas où quelqu'un n'avait pas encore compris le message. Je sentais que je commençais à perdre mon calme, ce qui n'était jamais une bonne nouvelle. J'avais un caractère impulsif et malgré tous les efforts du monde, c'était quelque chose que j'avais du mal à contrôler. 
 
-"Mais vous pouvez aller dormir, je peux peut-être essayer de m’occuper de ces deux-là, même si Sha’ semble vraiment électrique ce soir, faites attention les filles à ne pas vous prendre mille volts dans la face."
 
Je jetais un regard un peu agacé à Kassandra. Maintenant qu'elle était en train de tout rejeter sur le dos de Sharona, cela m'agaçait. J'aurai du me taire, j'aurai préféré me taire, parce que me disputer avec la sœur de Sha était loin d'être dans mes plans. De ce soir ou de jamais même. Mais j'ouvris la bouche avant de réfléchir.
 
-"Excuse-moi, mais c'est quoi ton problème exactement ? Parce que oui, on a peut-être bu un verre de trop, c'est pas un crime à notre âge. Et oui on t'a réveillé et je suis désolé. Mais c'est la dixième fois que tu répètes ça et je suis certain que c'est toi qui a réveillé le reste de la maison en nous criant dessus comme si on avait dix ans."
 
Oops. Je regrettais mes mots presque au moment où j'avais fini de balancer tout ce que je pensais. Je soupirais longuement, n'osant même pas lancer un regard en direction de Sharona, ou même des autres colocataires. 
 
-"Désolé, c'est pas ce que je voulais dire... Écoute, je suis désolé pour tout ce bordel, peut-être qu'on pourrait tous partir se coucher maintenant ?"
 
Je tentais de rattraper la situation après avoir élevé la voix sur la sœur de la fille qui me plaisait. Déjà que Kassandra ne semblait pas vraiment m'apprécier, au moins maintenant nous étions fixés. Elle devait me détester.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
I walk this empty street on the boulevard of broken dreams.
I walk this empty street on the boulevard of broken dreams.

» Date d'inscription : 07/10/2014
» Messages : 761
» Avatar : Nickayla Rivera
» Âge : 23 ans
» Schizophrénie : Mini-Nate && R.i.K.a
# Re: Up to the task • ShaNate² && la coloc'
message posté Ven 18 Aoû 2017 - 23:15 par Sharona K. García-Brown
-"Hum... Ravi de te rencontrer Kassandra, même si je suis sûr que le sentiment est pas réciproque."

Je voudrais tellement pas être à sa place... Mais à vrai dire, j'aime moyen être à la mienne, à cet instant. Il se retrouve au milieu de deux tigresses ivres de rage, et ça n'est clairement pas une place enviable. Pourtant, il ne mérite tellement pas ça. C'est moi qui lui ai proposé de rester, et tout ce qu'il a fait, c'est avoir la gentillesse de me ramener, bordel ! Alors merde, que ça lui plaise ou non, à ma soeur, je lui prépare un coin ou dormir, point barre. Ce que je lui confirme, en faisant fi de l'avis de ma frangine.

-"Non laisse, je vais le faire. Ou laisse-moi au moins t'aider."

Sérieux, comment on peut être aussi adorable alors qu'on est en train de s'en prendre plein la tronche ? Attendrie une seconde le regard plongé dans ses grands yeux clairs, je reprends pourtant vite pied dans la réalité, et pour cause : ma soeur n'en a clairement pas terminé. Et pour le coup moi non plus.

Kassie et moi, on est volcaniques, c'est clair que ça doit être de famille. Peut-être plus du côté de maman, je suppose, en tout cas des abuelitas parce que grand-mère et sa mère ont de sacrés caractères elles aussi... Et si ça se voit pas trop chez maman, faut croire que ça a sauté une génération. Mais ça n'est pas vraiment un super avantage, parce que forcément, quand on est en désaccord... Et bah ça part en live. Et c'est rien de le dire...

La preuve ce soir, donc, et si elle ne pense pas pareil, mes propos me semblent parfaitement cohérent. Ma diction peut-être un peu alourdie, et mon ton de voix un peu fort, certes, mais je sais encore ce que je dis ou fait. Je suis juste... un peu ralentie et déséquilibrée, ok. Mais il y a des choses que l'alcool ne dissipe pas, et mon aversion pour le contact physique en fait partie. D'ordinaire, celui de ma soeur ne me pose pas vraiment de problème, mais au vu de la situation cette nuit, ma réaction ne se fait pas attendre : elle a tenté de prendre mon poignet, je me suis éloignée direct, un peu violemment, d'ailleurs, me défaisant aussitôt de sa maigre emprise.

"- Ne.me.touche.pas."

Les dents serrées, je siffle ces mots, particulièrement détachés les uns des autres, et d'une froideur inédite. N'importe qui d'autre, je pense bien que j'aurais cogné. Elle s'en sort pas si mal pour le coup...

"- Arrête, tu dis des trucs insensés Sharona. Je… On en parlera une autre fois, mais je…Tu ne sauras pas lui préparer un lit je pense alors, je vais le faire moi-même."

Non mais elle fait quoi là ? Je me retrouve comme une con à la dévisager, incrédule ? Quelqu'un m'explique ce qu'il s'est passé en trois secondes ? Et pourquoi je sens le vent tourner, là, bizarrement ? J'étais partie pour descendre au rez-de-chaussée, et je me retrouve nez-à-nez avec Breena... Et merde ! Ca ne va pas, ça ne va pas, mais alors pas du tout. J'étais pas ravie d'avoir réveillé ma soeur, c'était clairement pas le but, mais là, ça prend des proportions hallucinantes. Et surtout, surtout, je voulais clairement pas réveiller tout le monde : juste offrir un toit au type qui a eu la gentillesse de me raccompagner pour pas qu'il retraverse toute la ville avec un verre de trop dans le nez au beau milieu de la nuit. C'était pas un crime, si ?

Evidemment, Bree apprécie moyen la blague - j'apprécierais sans doute pas beaucoup non plus à sa place - et comme on n'a jamais été vraiment proche - par ma faute, clairement, mais c'était plus fort que moi, et je suppose que je devrais moins me sentir... jalouse, à présent, non ? - ses propos passent pas très bien non plus.

"- Hé, vous avez vu l’heure ? Vous savez qu’il y a entre autre un bébé qui dort ?"

Je serre un peu plus les dents et les poings, mes ongles s'enfonçant dans ma chair.

"- On peut m’expliquer pourquoi tout ce raffût ?"

J'ai pas eu le temps de répondre : Kassie a pris le relais, et évidemment, ça ne me plaît pas du tout.

"- Désolé, c’est…Sharona a un peu trop bu tout comme son ami à vrai dire, ils m’ont réveillée et…J’ai dû dire un truc de mal, mais en tout cas Sharona parle très fort même si je lui ai demandé de faire attention. Au final on a toutes les deux réveillé sans l’avoir voulu alors que je lui ai dit de faire doucement pour ne pas te réveiller."

Pardon ? J'enrage, elle est en train de me refoutre la faute sur le dos, là ? Et son regard accusateur en rajoute une couche, j'ai juste envie de lui arracher les yeux de la tête et mes ongles s'enfoncent un peu plus encore dans mes paumes. Sauf que Rhiannon débarque à son tour, Camille dans les bras, et je me retrouve coupée dans mon élan. Juste le truc qu'il ne fallait pas. Et aussi énervée, à cet instant, voir ma coloc' - et une de mes rares amies - tirée du lit en pleine nuit, sa puce de cinq mois dans les bras, en partie par ma faute, ça me tue. D'autant que je m'attends à m'en prendre encore plus plein la tronche, et s'il y a bien une personne ici que j'avais vraiment pas envie de décevoir, elle vient de faire son entrée. Quoi qu'il n'y a peut-être pas qu'elle, mais passons...

"- My gosh, vous devriez voir vos têtes ! Alors comme ça vous décidé de faire une after au milieu de la nuit et vous nous invitées pas avec Camille ?"

Oh putain Rhi', si tu savais comme tu me soulages là ! Pas complètement, parce que ça change en rien le fait que Camille et toi avez été réveillées, et oui, je me sens terriblement coupable, mais on m'ôtera quand même pas de l'idée que si ma frangine avait pas décidé de me foutre la honte, on n'en serait pas là.

"- Bon par contre, vous êtes pardonnés d’avoir réveillé Camille pour cette fois, la prochaine fois la personne qui la réveille peut s’occuper de la rendormir."
"- Je suis déso..."
"- Mais vous pouvez aller dormir, je peux peut-être essayer de m’occuper de ces deux-là, même si Sha’ semble vraiment électrique ce soir, faites attention les filles à ne pas vous prendre mille volts dans la face."

Je vais la bouffer. Mais avant que j'aie le temps de réagir, c'est le regard agacé que Nathan prend la parole, et sincèrement, qu'il prenne ma défense me touche.  

-"Excuse-moi, mais c'est quoi ton problème exactement ? Parce que oui, on a peut-être bu un verre de trop, c'est pas un crime à notre âge. Et oui on t'a réveillé et je suis désolé. Mais c'est la dixième fois que tu répètes ça et je suis certain que c'est toi qui a réveillé le reste de la maison en nous criant dessus comme si on avait dix ans."

Mais putain merci !

-"Désolé, c'est pas ce que je voulais dire... Écoute, je suis désolé pour tout ce bordel, peut-être qu'on pourrait tous partir se coucher maintenant ?"
"- Oh non ! T'excuse pas ! T'as aucune raison de le faire..."

Je tremble de rage. De dépit, de honte aussi d'avoir réveillé mes colocs, mais c'est la colère, vibrante, qui l'emporte toujours clairement.

"- Breena, je suis désolée que t'aies été réveillée. Et Rhi... encore plus. J'espère que Camille ne va pas mettre trop de temps à retrouver le sommeil, et comme je suis en partie fautive, j'aurais complètement assumé et pris le relais si j'avais pas effectivement bu deux verres ce soir... Comme tu vois, ça me réussit pas beaucoup, pas pour rien que ça arrive à peu près jamais..."

Histoire de remettre les choses en place. Putain je sens les larmes me monter aux yeux, et ça, je le refuse purement et simplement. Il n'y aurait que Rhi, je pense que j'aurais lâché prise, mais il y a sa best, et ma soeur, et Nathan, et c'est juste hors de question. Si bien que c'est un regard noir que je reporte sur ma frangine, comme pour appuyer mes propos haineux.

"- Mais c'est tout ce pourquoi on peut être désolés : vous avoir réveillées. Pour le reste, ça ne regarde que Nathan et moi, et comme il vient de le dire, c'est certainement mieux pour tout le monde qu'on retourne chacun dans nos chambres."

Ce soir, je veux clairement pas de l'aide de ma soeur. Je veux même plus la voir, en réalité. Demain, après-demain, un autre jour, je sais pas, mais pas ce soir. Et si quelques minutes auparavant, j'aurais sans doute été préparer la chambre avant de revenir chercher Nathan et l'aider tant bien que mal à descendre, au mépris de mon haptophobie, là, ça n'est clairement plus possible. Si bien que je me tourne vers lui, les yeux sans doute trop brillants avant d'ouvrir la marche.

"- Tu viens ?..."

Je suis plus hésitante que je devrais : après tout ça, je sais pas si je serais restée personnellement... quoi qu'il a toujours autant de route pour rentrer chez lui. Et si je refuse de croiser à nouveau le regard de ma frangine - que je risquerais fortement de claquer avant de lui en foutre à nouveau plein la gueule sinon et certainement avec trop de propos pour lesquels j'ai pas trop envie d'avoir de témoin - c'est l'air désolée que je passe devant mes deux autres colocs. D'ailleurs, ma voix s'élève, faiblarde, à nouveau comme je parviens à leur niveau.

"- Désolée encore..."

Et je dévale les escaliers, partie pour aller préparer ma putain de chambre comme ça fait juste un quart d'heure que je veux le faire - au moins - loin de tout le monde... parce que je sens bien que je vais craquer dans pas trop longtemps, et je préférerais que ça soit dans le noir complet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 15/06/2015
» Messages : 1167
» Pseudo : Anne
» Avatar : Emily Bett Rickards
» Âge : 27 ans
# Re: Up to the task • ShaNate² && la coloc'
message posté Sam 19 Aoû 2017 - 5:49 par Rhiannon O'Connor
Il ne m’avait pas fallu longtemps pour réaliser que la situation dans la pièce de séjour était tendue et que c’était bien une dispute que j’avais entendu entre deux sanglots de Camille. Je ne pouvais nier que cela n’était pas irritant que ma fille soit réveillée alors qu’elle faisait enfin ses nuits, mais je pouvais voir également que de partager l’énervement commun n’allait pas arranger les choses. Et je ne voulais pas que cela se transforme en grosse dispute partageant toute la colocation, j’avais donc choisi rapidement de prendre les choses plus légèrement et de rire à la situation. Après tout ça n’arrivait pas tous les jours et que ce soit Camille ou nous adultes nous allions tous nous remettre d’une nuit écourtée pour une fois. On avait tous des moments où on était pas fière de notre comportement, mais personne n’était parfait et je ne voyais pas pourquoi en faire tout un plat.

Par contre, j’étais seulement à moitié sérieuse en annonçant que la prochaine personne réveillant ma princesse au milieu de la nuit allait avoir la charge de la rendormir. Car même si ce n’était pas juste pour un bébé d’avoir une nuit entrecoupée, j’avais pris décision de continuer à vivre en colocation au lieu de prendre un appartement par moi-même et j’en connaissais les risques. Il n’y avait pas de raison que mes colocataires aient à marcher sur la pointe des pieds juste parce que j’avais un bébé alors que ce n’était pas leur cas. Elles avaient le droit de vivre leur vie tout autant que moi et j’avais accepté depuis longtemps que la maison ne serait pas aussi calme que si j’avais trouvé mon propre appartement.

Sha’ avait commencé à prendre la parole, probablement pour s’excuser quand elle avait été interrompue par son ainée qui nous annonçait qu’on pouvait aller dormir tout en essayant de nous mettre en garde contre Sharona. J’allais répondre pour prendre la défense de mon amie quand le jeune homme qui l’accompagnait pris la parole à son tour pour les défendre tous les deux. Et de s’excuser vis-à-vis de Sharona pour avoir parlé comme ça à sa sœur. La jeune femme s’était finalement tournée vers Breena et moi pour s’excuser et se justifier. Je m’avançais vers elle pour la prendre dans mes bras rapidement.

« Tu n’as pas à t’excuser ! On a tous fais la fête de temps à autre, c’est des choses qui arrivent ! Et je ne vous en veux pas, ni Camille d’ailleurs ! Et pour elle ne t’inquiète pas, elle va finir par se rendormir comme toujours. Au pire, elle dormira plus longtemps demain matin ou fera une sieste plus longue. Il n’y a pas de mal, j’espère que vous avez passé une bonne soirée quand même avant tout ça ! »

Au final, ce n’était pas la première ni la dernière fois que Camille allait être réveillée au milieu de la nuit, car si elle les faisait enfin cela n’allait pas prendre longtemps avant qu’elle fasse ses dents et me fasse probablement passer plus d’une nuit sans sommeil. Mais ma colocataire avait raison, elle n’avait pas d’autres excuses à faire que pour nous avoir réveillé.

« Et j’apprécie tes excuses. Mais je ne peux qu’approuver, nous sommes tous adultes dans cette pièce, ou presque, nous n’avons pas d’explications à donner sur ce que nous faisons de nos vies. Je crois qu’une bonne nuit de sommeil nous fera de bien à tous. »

Je dirigeais un sourire vers les deux jeunes gens qui se retrouvaient au milieu de tout ça alors qu’ils décidaient de rejoindre la chambre de la jeune femme pour aller se coucher. Je posais ma main sur l’épaule de Sharona alors qu’elle s’excusait encore une fois en passant pour la rassurer avant de me tourner vers mes deux colocataires restantes.

« Sur ce je vais retourner mettre ce petit ange au lit ! Bonne nuit à vous deux. »

Je fis un petit signe de la main à Kassandra avant de déposer un baiser sur la joue de ma meilleure amie et de reprendre le chemin de ma chambre pour finir ma nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Up to the task • ShaNate² && la coloc'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Soho :: The Lucky Star
Page 3 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
» Task Force medical pour detruire l'etude sur le SIDA
» RUGBY FORCE, DRAGOON JUMPS 2012
» Boulos deklare madan sara ak pwofesyonèl se move peyè task
» creation de la section AIRBORNE-COMMAND TASK FORCE
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-