Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #28 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 28ième version pour fêter les 4 ans du forum, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Underbelly Festival Southbank.
L'Underbelly Festival est arrivé en ville, rendez-vous par ici pour en savoir plus.
Guerre des groupes.
La guerre des groupes est déclarée ! Venez faire gagner votre équipe ! Plus d'infos.
Joyeux Anniversaire LC !
Le forum vient de souffler sa quatrième bougies. N'hésitez pas à lui laisser un petit mot d'amour, par ici.
Fiches dans le besoin.
Besoins de liens ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


J'aurais dû frapper à la porte - Joleen


avatar
MEMBRE
Merci Tumblr
» Date d'inscription : 24/03/2016
» Messages : 183
» Pseudo : Petit_Biscuit
» Avatar : Colin Donnell
» Âge : 30 ans
» Schizophrénie : non diagnostiqué
() message posté Sam 13 Jan - 19:29 par Maon Carter
J'aurais du frapper à la porte
Joleen & Maon
 

Maon a toujours été quelqu’un qui a été calqué dans une vie. Etude, travail, mariage. Tout allait bien. Il prévoyait beaucoup et ne faisait rien pour changer de son quotidien ou presque. Il savait s’amuser oui mais la spontanéité l’avait quitté depuis longtemps. Pourtant avec Joleen, c’est la deuxième fois qu’un évènement tel quel celui-là apparait. Maon ne s’attendait pas à passer ce genre de moment avec Joleen en entrant dans la salle de bain. Il voulait juste se préparer dans la salle de bain, comme il le fait quotidiennement. D’un coin de sa tête il ne serait pas contre le fait que ça arrive quotidiennement ce petit plaisir à deux, mais d’un autre n’est-ce pas cela justement qui fait la puissance de ce moment, l’orgasme à l’état pure ? Le fait de pouvoir prendre autant leur pied sans l’avoir prévu, sans tomber dans la routine. Maintenant que tout est terminé il pourrait prendre la poudre d’escampette en sortant de la douche mais ce n’est pas le fait d’être trempé qui le dissuade mais plutôt l’envie de rester là, contre Joleen bien qu’il ne sait pas ce que tout cela signifie. Les caresses, les baisers, il ne veut pas y renoncer, surtout qu’il ne sait pas si cela va avoir lieu de nouveau. Ce n’est pas leur première fois ensemble mais ce n’est pas pour autant qu’ils savent exactement ce qu’il se passe entre eux. Sont-ils uniquement des amis qui comblent leurs pulsions l’un avec l’autre ? Maon lui-même ne sait pas et il est loin de n’en avoir rien à faire. Il lui sourit alors qu’il commence à la savonner mais tout cela est plus sensuelle que pratique, autant lier l’utile à l’agréable comme on dit. « C’est la réalité » Finit-il par dire alors qu’elle a l’air de le repousser, du moins ses paroles car il voit bien que tout son corps répond à ses caresses et en redemande sans qu’il ne soit un gros lourd. Il est juste un mec qui en redemande sans savoir vraiment ce qu’il se passe vraiment. Pourtant, il a beau vouloir ne pas se prendre la tête, profiter de l’instant présent uniquement, il ne peut s’empêcher d’y réfléchir, encore et encore et toutes ses pensées en deviennent désagréables. « Oui, faut qu’on se dépêche » dit-il avec les yeux fermés, profitant de ses baisers ses baisers, loin de l’attitude qu’aurait quelqu’un de pressé. Il sent son entrejambe durcir de nouveau. Ce n’est pas le moment du tout, au contraire. Il aurait besoin d’une douche froide et non pas chaude comme elle l’est actuellement. Il la rapproche de lui en posant ses mains sur sa taille, venant lui chuchoter à l’oreille « Qu’est-ce qu’il nous arrive, qu’est-ce qu’on est en train de faire ? » De toute évidence il ne parle pas uniquement de l’instant présent, c’est un tout même si le fait qu’elle doit bien sentir son envie pour elle doit faire penser qu’il parle de ce moment sous la douche. Comme s’il n’y avait que ça, comme si c’était un moment unique alors que les moments où il a eu envie de l’embrasser dans n’importe quelle situation n’étaient pas rares.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 24/03/2016
» Messages : 191
» Pseudo : LKD
» Avatar : Jaimie Alexander
» Âge : 31 ans. 15.12.86
» Schizophrénie : le plus beau Djawny (nico tortorella) et Sidny (Gina rodriguez )
() message posté Jeu 8 Fév - 18:09 par Joleen G. McCarthy
t'aurais du frapper à la porte
Joleen & Maon
 

Encore un bon moment avec Maon. Je ne me pose pas mille et une questions dans ma tête. À quoi bon le faire ? Les questions seraient forcément celle que tous se pose. Que se passe-t-il entre nous ? Où cela va-t-il nous mener ? J’ai trop de question si je me laisse aller à leur donner une quelconque importance et cela n’est pas possible. Cela est impossible, ce n’est pas possible de ne pas les contrer en pensant juste à profiter, mais aussi à nous dépêcher. Finit le sexe, il est temps d’arrêter, de penser à ma fille qui devrait rentrer dans peu de temps, ma fille est importante pour moi, alors je ne veux pas qu’elle nous surprenne et encore moins ses parents. Rien que cette réflexion fait que ça me donne l’impression d’être une gamine de quinze ans qui ne veut pas se faire prendre. Mais autant dire que je n’ai pas eu cette chance, vu que je me suis vu vite tomber ans les filets d’un gars peu recommandable et pourtant tout le monde lui donnait le bon dieu sans confession. Mais la première impression n’est pas toujours bonne, cela vaut dans tous les sens, pas seulement le mauvais. « Si tu le dis ! » Que je lâche. Je ne veux pas être attachée, je ne veux pas faire n’importe quoi. Même si dieu comme Maon me donne des envies et pas seulement des envies de coucher avec lui, mais bel et bien l’envie de me plonger dans ses bras pour en profiter. Ses mains me lavent et j’en fais de même. C’est délicieux, c’est bon, des caresses pas forcément très sage, mais peu importe le but et de nous rendre propre et rien d’autre. Entre deux baisers je lui réponds. « Oui, vite ! » C’est presque une supplication, mais je me retiens presque de gémir de ses mains caressant, pardon lavant mon corps. Ce qu’on fait ? Je ne sais pas et je n’aime pas forcément. Je le regarde dans les yeux avant de venir mordre sa lèvre. « Rien … on s’amuse ! » Je n’ai pas l’air d’y croire. J’allume l’eau pour nous rincer et une fois fait je lui tends une serviette. « Vite ils vont arriver ! » Lâchais-je.

[…]

La journée était passée relativement vite. Poppy usé par sa balade du matin avait été se coucher très rapidement, sans demander d’histoire ou faire un caprice pour rester avec nous. Les parents de Maon était en train de dormir eux aussi, des lèves tôt et des couches tôt. Je sors dehors avec deux tasses de café, alors que Maon est sur le perron, installé sur le banc disposé dessus. « Hey, j’ai pensé que tu en voudrais ! » Je me pose à ses côtés et je sens mon cœur battre effroyablement fort dans ma poitrine. « Tes parents sont formidable avec Poppy … ils ne trouvent pas cette situation bizarre ? » Demandais-je, sur le fait qu’on soit là avec ma fille et tout. Mon regard se plonge dans le sien et je pince ma lèvre délicatement.

LUCKYRED

Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
Merci Tumblr
» Date d'inscription : 24/03/2016
» Messages : 183
» Pseudo : Petit_Biscuit
» Avatar : Colin Donnell
» Âge : 30 ans
» Schizophrénie : non diagnostiqué
() message posté Jeu 22 Fév - 19:25 par Maon Carter
J'aurais du frapper à la porte
Joleen & Maon
 

Maon aurait bien dit oui à un second round puis même un troisième mais ils ne sont pas seuls, ils ne peuvent assouvir à leurs fantasmes s’ils ne veulent pas se faire prendre. En plus par ses parents et la fille de Joleen, ça aurait été délicat. Maon a été occupé tout le reste de la journée, trouvant des choses à faire pour se vider la tête. Pourtant, alors que tout le monde allaient se coucher, il se dirigea vers le perron, pour réfléchir. Il n’eut pas le luxe de beaucoup réfléchir avant que Joleen arrive avec du café. « Merci ! » Dit-il en tendant son bras pour la débarrasser des deux tasses les temps qu’elle vienne s’asseoir. « Ils sont géniaux » Dit-il avec un sourire. Même son beau-père avec qui il était méfiant aux premiers abords a rapidement obtenu sa confiance à partir du moment où il a compris qu’il voulait uniquement le bonheur de sa père, tout comme lui. « Je ne pense pas qu’ils se disent ça, je pense uniquement qu’ils sont contents d’avoir un enfant à la maison » Avoir un enfant dans son entourage dont on est proche c’est une seconde vie. Ca peut fatiguer oui mais d’une certaine manière ça donne la pèche aussi. Maon avait lui-même senti ça en rencontrant la ville de Joleen alors il ne doute pas un instant que c’est la même chose pour ses parents « Ma mère a été effondré quand elle a su que je n’allais pas être père ! » Il ne parle plus souvent de cette histoire avec son ex-femme, sans doute est-ce parce qu’il n’a plus envie d’en parler. Pourtant c’est une histoire qui est derrière lui. « Après, je ne te cache pas le fait qu’ils vont me cuisiner pour savoir s’il y a quelque chose entre nous par téléphone, ça m’étonne même qu’ils n’aient pas fait de réflexion jusque-là » Sans doute attendent-ils qu’ils soient parti pour le cuisiner seul et ne pas l’embrasser face à Joleen. En tout cas il peut mettre sa main à couper sur le fait que sa mère va lui poser des tas de questions. C’est d’ailleurs pour cela qu’il l’a prévenu au dernier moment pour leurs présences, pour ne pas que sa mère lui pose un tas de question. Le fait de parler d’un possible ‘eux’ le rend bizarre d’un coup, même si au préalable c’était uniquement sur le ton de l’humour. Pourtant là, le fait d’en parler indirectement après les instants passés sous la douche, forcément les questions lui reviennent en tête mais il ne veut pas les poser. Comme pour s’empêcher de dire quoi que ce soit, il boit une gorgée de son café. Il ne s’attendait juste pas à se bruler. Ca a dû se voir à son visage, même s’il essaye de le cacher. Il n’a pas tout recraché c’est déjà pas mal. Il lui faut donc un nouveau subterfuge pour changer à nouveau de sujet. « Tu le trouve comment l’endroit ? Ça change de Londres » C’est la campagne. Maon ne pourrait pas y vivre tous les jours mais une fois de temps en temps il ne cache pas que ça fait du bien. Pourtant, malgré le nouveau sujet de conversation, les questions persistent à l’intérieur de son crâne.


LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 24/03/2016
» Messages : 191
» Pseudo : LKD
» Avatar : Jaimie Alexander
» Âge : 31 ans. 15.12.86
» Schizophrénie : le plus beau Djawny (nico tortorella) et Sidny (Gina rodriguez )
() message posté Ven 23 Fév - 18:26 par Joleen G. McCarthy
t'aurais du frapper à la porte
Joleen & Maon
 

Le repas c'était bien passé, tout le monde était allé au lit, alors que je prenais deux tasses de café en rejoignant Maon dehors sur le perron. Je le laisse prendre les tasses alors que je viens me poser à ses côtés, admirant la jolie vue qui se démontre sous nos yeux, c'est vraiment diffèrent de la ville et pourtant la ville n'est pas loin de nous, elle est juste là, très loin on peut y voir les lumières de cette dernière scintillaient de mille feux. Je récupérer ma tasse en souriant. « C'est vrai qu'ils sont géniaux, tu as été chanceux de les avoir non ?» Que je demande, même si finalement je m'en doute qu'il a dû être heureux durant son enfance. Je l'ai été aussi jusqu'à ce que ma mère ne meure, elle avait tout fait pour qu'on ne sache rien avec Meluzine, mais ça m'avait totalement dévasté, mais je n'étais pas la seule, même si pour le coup, j'avais du mal à essayer de m'occuper de l'état des autres. « Je peux dire que Poppy est heureuse de les avoir rencontrés, elle s'amuse énormément à leur côté … » Et moi je m'amuse beaucoup avec leur fils pendant qu'eux s'occupe de ma fille. Je me sens presque gênée, mais je n'en dis rien. Je bois une gorgée de mon café, tout en fixant les lumières au loin et la beauté des lieux. Puis, il me parle du fait qu'il aurait dû être père maintenant, autant dire que cette histoire a du le retourner, comment une personne pouvait faire cela à une autre ? J'ai un tas de question en tete , mais je ne vais clairement pas laisser ces kyrielles de question détaler de ma bouche, histoire de ne pas le rendre mal. « Je suis désolée ... je ne comprends toujours pas comment elle a pu te faire ça, enfin vous faire ça, j'imagine la peine de ta mère ! » Lachais je en souriant tout en me sentant mal à l'aise. Je ris un peu en soufflant un peu tout ne le regardant dans les yeux et essayant de calmer mon rire. « Tu comptes faire et surtout leur dire quoi ?» Sur mes mots je pense aussitôt à ce que nous avions fait durant la douche, les rounds qui auraient pu suivre si je n'avais pas eu peur que quelqu'un n'arrive. « Leur parlé de l'eau qui a glisser sur nos corps ?» Je ne sais pas pourquoi j'ai dis cela , mais c'est sorti, alors tant pis, maintenant j'ai les yeux complètement posé sur la tasse et rien d'autre ,évitons donc de croiser le regard du jeune homme . je me sens vraiment conne, pourquoi j'ai fait cela, j'en sais rien , mais quand même. Me changer de Londres ? autant dire que dire le contraire serait bien étrange, c'était plus calme, plus doux et surtout plus vert que Londres. Et pourtant ma ville avait déjà pas mal d'endroit naturel et vert à mon gout. Ça change même énormément, mais j'adore, mais peut-être pas au point d'y passer une vie entière, peut être que pour la retraite ça serait une bonne chose. « J'aime bien ça serait sympa pour une retraite, mais pas pour maintenant, ça ne te manque pas toi, vu que tu étais quand même habitué à cela ?» Demandais-je en pinçant mes lèvres et offrant un sourire radieux au jeune homme.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
J'aurais dû frapper à la porte - Joleen
London Calling. :: Moving along :: All around the world :: Autres Régions
Aller à la page : Précédent  1, 2
» Quand le passé vient frapper à ta porte! - feat: greg
» Quand un fantôme de ton passé revient frapper à ta porte (William&Elena)
» Politesse et bonnes manières [Tsumei]
» Frapper à La Porte
» Porte étendard orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-