Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #25 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 25ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Avant-première : Freddy 4D !
Direction le cinéma. En ce soir d'Halloween, vous êtes attendus pour L'avant première de Freddy 4D, qui se déroule par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

I've turned into a monster feat Eulalie

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 10/05/2017
» Messages : 1024
» Pseudo : rose/ MillionEyes
» Avatar : paul wesley
» Âge : 32 ans
» Schizophrénie : Marlon / Violet / Damian
() message posté Sam 5 Aoû - 18:02 par Tom N. Johnsson
Je marchais vers le bar, la journée avait été longue, j'étais de mauvaise humeur et j'avais besoin de me bourrer un peu la tronche pour ne plus penser. Évidement j'avais pris ma dose et je me sentais déjà un peu mieux quand j'allais vers le bar. Je suis arrivé et je me suis pris une bière avant de sortir pour aller fumer ma clope. Je regardais les gens parler, rire et vivre leur vie et je voyais la mienne me passer devant les yeux. Je me demandais ce que je foutais encore là. Je devrais être avec Maya. Je devrais être avec elle et jouer au petit ami parfait et romantique, mais je n'étais plus cet homme là, plus vraiment. J'ai soupiré. Je devais arranger les choses. J'étais donc décidé à aller la voir et à lui parler. J'allais retourner dans le bar pour poser le verre que j'avais fini. En entrant quelqu'un m'a bousculé et son verre s'est retrouvé à être vidé sur ma chemise toute neuve. Génial. J'ai levé les yeux au ciel et j'ai fait ce que je savais faire de mieux : râler :

« Non de dieu! Vous pouvez pas faire attention non?! Faut être aveugle pour ne pas me voir.»

Égocentrique moi ? Non si peu. Sérieusement je suis juste de mauvaise humeur, je peux être gentil quand je veux, mais en ce moment avec tout ce qui m'arrive dans ma vie je suis sans arrêt de mauvaise humeur. Et j'ai vu la personne que j'avais en face de moi. Une jeune femme au long cheveux blond, pour continuer sur ma lancé de gentillesse je lui ai lancé :

« Évidement j'aurais du me douter que tu étais blonde. Ça ne t'arrive jamais de regarder devant toi ? »

Il fallait vraiment que je me calme. Je me suis passé une main sur le visage. J'en avais assez de tout ces gens, j'en avais assez de moi aussi parfois. Je me demandais ce que je fichais, est-ce que c'était ça que j'avais envie de devenir? Je n'en savais rien. Je ne savais plus du tout qui j'étais ni pourquoi je m'en prenais au monde entier alors qu'ils n'avaient rien fait, je ne la connaissais même pas cette fille et je la traitais déjà plus ou moins d'idiote. J'étais incorrigible et après je me demandais pourquoi Maya préférais s'éloigner. J'étais nocif. Je commençais juste à m'en rendre compte. C'est pourquoi tout à coup j'ai dit à cette jeune femme:

« Pardon … je suis désolé … je crois que j'y ai été un peu fort. »


Je m'étais adoucis, et je m'en voulais d'être incontrôlable ces derniers temps. J'espérais que j'allais m'en sortir, même si j'en doutais, je m'enfonçais un peu plus chaque jour et je n'en voyais plus le bout et je ne savais plus ce dont j'avais vraiment envie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modératrice
Modératrice

» Date d'inscription : 08/06/2016
» Messages : 7214
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : blake lively
» Âge : 29 ans, née le 21 juin
» Schizophrénie : une jolie militaire (e. stone) + une australienne sans coeur (e. didonato) + une rousse rebelle (s. turner) + l'agriculteur belge (d. stevens)
() message posté Dim 6 Aoû - 15:57 par Eulalie F. Montandon
I’ve turned into a monster
EXORDIUM.
Les soirées entre filles, ce n’est pas vraiment mon truc. Pourtant je me retrouvais là, assise dans un bar avec certaines de mes collègues. A force de refuser toutes leurs invitations, je me suis sentie obligée d’accepter pour cette fois. Peut-être qu’au fond ça me ferait du bien de passer un peu de temps hors du boulot et également hors de mon appartement. Cependant, me retrouver loin de ma famille ne me plait pas vraiment. Je reconnais que je suis un peu trop « mère poule » et que j’ai beaucoup de mal de laisser de la liberté à mon bébé. Enfin elle est âgée de six ans maintenant, elle n’est plus trop un bébé. Mais en tant que maman célibataire, j’ai l’impression de mal faire les choses si je suis loin d’elle. Pourtant, pour elle, c’est bien plus agréable de passer la nuit chez une de ses amies que de rester avec sa maman. C’est tout à fait logique.

Après la longue journée de travail, nous étions donc partie entre collègues pour aller boire un verre je n’avais pas prévu de rester longtemps. Pourtant je me retrouvais au bar à commander de nouvelles boissons. La soirée commençait bien et au final je ne regrettais pas d’être venue. Les verres en main je me retournais pour les amener à table. J’ignore ce qui c’était passé mais l’un de mes verres finit rapidement sur les vêtements d’un inconnu. « Excusez m… » Je commençais à m’excuser et je fus rapidement coupée par une réflexion des plus désagréable. Mais il se prend pour qui celui-là ? Il ne lui est jamais arrivé d’être maladroit ? Qui plus est, je ne suis pas de la m** donc le respect peut tout aussi bien m’être accordé. «Désolée de vous décevoir mais vous être plutôt transparent. » C’est qu’en plus il est mal élevé ce type.

« C’est trop vous demander d’être poli ? Ça arrive à tout le monde et si vous aviez aussi fait attention, rien ne serait arrivé. » Après tout vu son comportement autant lui remettre la faute sur le dos. J’avais employé un ton froid sans pour autant être en colère et désagréable. Je ne m’énerve jamais, je suis plutôt d’un tempérament calme mais je ne supporte pas être agressée de la sorte. Je n’apprécie pas le manque de respect. Surtout quand je me bats pour les jours pour apprendre le respect à une gamine de six ans. Puis bizarrement des excuses sortirent de la bouche du jeune homme. Était-ce sincère ou pas ? J’ignore si je le saurai un jour mais c’est difficile pour moi de les accepter. « C’est facile de s’excuser quand le mal est fait ! » Après tout ces mots n’avaient pas été agréables à entendre, loin de là. C’était même très vexant.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 10/05/2017
» Messages : 1024
» Pseudo : rose/ MillionEyes
» Avatar : paul wesley
» Âge : 32 ans
» Schizophrénie : Marlon / Violet / Damian
() message posté Dim 6 Aoû - 16:37 par Tom N. Johnsson
Je n'étais vraiment pas sortable. Je ne pouvais pas fermer ma bouche c'était plus fort que moi, il fallait toujours que je mords. C'était sans doute que j'étais trop irritable, mais ce n'était pas une excuse. Je ne savais plus vraiment qui j'étais. Je me perdais un peu plus chaque jour et j'en avais marre de lutter. ««Désolée de vous décevoir mais vous être plutôt transparent. » Et bim prends toi ça dans la tronche. Je l'avais ben mérité. J'ai haussé les sourcils, surpris qu'une demoiselle aussi jolie ai autant de répondant. Je ne m'attendais à me prendre un retour de veste. Ça faisait assez mal. Je suis resté sans voix pourtant ce n'était pas mon genre. Généralement j'avais tendance à répliquer et à rentrer dans le tas, mais le fait qu'elle me dise que j'étais transparent m'avais blessé. Est-ce que je l'étais vraiment ? Je ne m'étais jamais demandé comment les gens me voyait et peut-être que je devrais commencer à me préoccuper de ce qu'on disait … Je ne pensais pas que ça me toucherait autant qu'on me dise que j'étais invisible. C'était peut-être qu'il y avait un problème finalement.

« Si j'avais fait … quoi ? C'est toi qui ne sait pas tenir ton verre. »

J'ai levé les yeux au ciel. Je devais peut-être commencé à arrêter d'accuser toujours les autres et de me remettre en question. J'ai soupiré et j'ai fermé les yeux. Tout ça ne menait à rien. Je commençais détester tout le monde et surtout à me détester moi. Je n'étais vraiment qu'un crétin. Je me suis excusé mais elle ne semblait pas vouloir de mes excuses. J'ai haussé les sourcils. Sérieusement ? Pour une fois que je m'excusais pourquoi est-ce qu'on ne voulait pas de ceux-là? Je lui ai demandé d'un air surpris :

« Attends tu es sérieuse? J'essaie de m'excuser, tu veux que je fasse quoi de plus? Que je me mette à genou? »

J'ai levé les yeux au ciel. Je ne comprenais vraiment pas les femmes, pourquoi étaient-elles toute aussi compliquée les unes que les autres? Avec tout ça j'avais bien besoin d'un autre verre finalement. Je m'en voulais réellement d'avoir été aussi dur avec cette demoiselle, mais visiblement elle n'était pas prête à entendre mes excuses.

« Je suis désolé d'accord. Je dois le redire quinze-mille fois pour que tu me crois ? »

J'avais eu une mauvaise journée et la soirée continuait sur la même lancée. Il fallait vraiment que j'apprenne à être plus sociale. Je me demandais parfois comment Maya avait pu tomber amoureux de moi et je comprenais pourquoi elle m'avait demandé de partir. Elle avait sûrement eu raison d'ailleurs. Je ne savais pas de quoi j'étais capable et visiblement ce n'était pas que de bonnes choses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modératrice
Modératrice

» Date d'inscription : 08/06/2016
» Messages : 7214
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : blake lively
» Âge : 29 ans, née le 21 juin
» Schizophrénie : une jolie militaire (e. stone) + une australienne sans coeur (e. didonato) + une rousse rebelle (s. turner) + l'agriculteur belge (d. stevens)
() message posté Lun 21 Aoû - 18:36 par Eulalie F. Montandon
I’ve turned into a monster
EXORDIUM.
Les gens n’ont vraiment plus aucun respect pour rien ni pour personnes. Jamais je n’aurais osé parler à quelqu’un comme ce « crétin » venait de le faire avec moi. Si mon verre n’avait pas déjà été renversé une fois, il est sure que je le lui aurais envoyé son contenu à la figure. J’ai beaucoup de patience et j’encaisse assez facilement quand on me parle mal mais cette fois, je n’y arrive pas. Je sais très bien que je ne suis pas parfaite, que l’on peut me reprocher pas mal de choses mais il y a une façon de le faire. Et apparemment cet homme n’a pas été élevé de cette manière. Et j’avais vraiment beaucoup de difficulté à garder mon calme et à répondre gentiment. J’aurais même dû fuir et le laisser insulter le vide. Mais je ne suis pas assez faible que pour faire comme si de rien n’était. « Si vous n’auriez pas agi comme si vous étiez seul sur terre, sans doute que je pourrais encore profiter de mon verre. » Non mais c’est moi qui y perd le plus finalement. Je n’ai plus rien à boire. Et vu le prix des verres, j’aurais préféré ne rien gaspiller.

Voilà que maintenant « Monsieur » s’excuse comme si ça allait tout arranger et effacer tous les propos qu’il avait tenu jusqu’à présent. Je trouve que c’est facile d’agir comme ça : on insulte les gens faibles puis on s’excuse alors que dans la plupart des cas le mal est fait. Heureusement pour lui, je ne suis pas susceptible au point de garder en mémoire toutes les « gentillesses » qu’il avait tenu à mon égard il y a seulement quelques minutes. « Mon égo est moins important que le votre que pour apprécier voir des gens à mes pieds. » Répliquais-je quand il n’apprécia pas vraiment que je refuse ses excuses. Je ne voulais pas m’éterniser sur le problème mais mon attitude ferait peut-être en sorte qu’il redescende sur terre et qu’il arrête de se prendre pour un Dieu. Enfin c’est ce que j’espère mais c’est peut-être un peu trop demander.

Je reconnaissais que je n’aidais pas à faciliter la situation. Mais c’était plus fort que quand je dois faire face au machisme de certains hommes. J’avais envie de les énerver plutôt que de faire au plus simple. Au fond de moi je pense que parfois je veux faire payer aux autres mon passé chaotique avec le père de ma fille. Je sais bien que personne n’est coupable de ce que j’ai vécu et que je ne devrais pas agir comme je le fais. « Non ça va je crois que j’ai compris. » Dis-je machinalement. Je ne voulais pas créer un problème supplémentaire. Si je venais à le mettre à bout, je doute qu’il garde son calme et je ne tiens pas à recevoir un coup. « Je suis désolée d’avoir arrosé votre chemise. » finis-je enfin par avouer.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 10/05/2017
» Messages : 1024
» Pseudo : rose/ MillionEyes
» Avatar : paul wesley
» Âge : 32 ans
» Schizophrénie : Marlon / Violet / Damian
() message posté Sam 2 Sep - 14:53 par Tom N. Johnsson
J'ai levé les yeux au ciel. Tout ça était ridicule. Mais elle n'avait pas tort. Je n'aurais pas du m'énerver mais je ne pouvais pas m'en empêcher. C'était ce que je faisais tout le temps. Je n'étais pas quelqu'un de bien et plus le temps passait plus je m'en convainquais, plus c'était évident. Je me demandais encore ce que Maya avait bien pu me trouver. J'avais un bon côté quand je le voulais mais la plupart du temps j'étais irritable. Est-ce que j'avais toujours été comme ça ? Est-ce que lorsqu'on était en Amérique j'étais aussi mauvais ? Non, je savais que c'était à cause de ma dernière mission que tout avait basculé.

« C'est bon s'il n'y a que ça je vous en offre un autre de verre. »

J'ai levé les yeux au ciel. J'en avais marre de tout ça. J'avais beau m'échiner je n'arrivais pas à être moi-même, je n'arrivais plus à être celui que j'avais été parce que je ne savais pas qui était cet homme là. J'étais amnésique et c'était dur de vivre quand on ne savais pas qui on était. J'ai ricané quand elle m'a dit que j'avais un trop gros ego et qu'elle n'avait pas besoin de voir des gens à ses pieds. Elle ne voulait donc pas de mes excuses. Tant pis pour elle.

« Je ne veux personne à mes pieds … Vous ne me connaissez pas et il ne faut jamais se fier à la première impression. Je me suis excusé, maintenant c'est votre choix de ne pas accepter ces excuses, mais ça ne me fait ni chaud des froid. Vous n'êtes personne pour moi.»

Je n'avais pas envie de me prendre la tête avec elle, mais c'était pourtant qui se passait. Ça m'avait blessé qu'elle me dise que j'étais transparent. Je n'avais pas envie de l'être. Je ne comprenais pas pourquoi tout le monde semblait m'ignorer. Et puis contre toute attente elle a finit par me dire qu'elle avait compris que je voulais juste m'excuser. Je me suis radouci. Elle s'est excusée pour ma chemise. J'ai haussé les épaules et je lui ai répondu :

« C'est rien ce n'est qu'un vêtement … et il semblerait que quoi que je porte ou que je fasse, je suis invisible ... Je suis désolé vraiment … il paraît que je ne suis qu'un crétin de toute manière.»

Je ne savais même pas pourquoi je m'échinais à vouloir changer, à vouloir comprendre qui j'avais été si personne ne me voyait ici. J'avais beau prétendre que j'allais bien au fond ce n'était pas vrai. Je n'allais pas bien du tout. J'avais besoin d'un autre verre une seule bière ne me suffirait pas ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modératrice
Modératrice

» Date d'inscription : 08/06/2016
» Messages : 7214
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : blake lively
» Âge : 29 ans, née le 21 juin
» Schizophrénie : une jolie militaire (e. stone) + une australienne sans coeur (e. didonato) + une rousse rebelle (s. turner) + l'agriculteur belge (d. stevens)
() message posté Dim 10 Sep - 19:40 par Eulalie F. Montandon
I’ve turned into a monster
EXORDIUM.
Si j’avais fait preuve d’un peu plus d’intelligence, j’aurais dû quitter les lieux plus rapidement et ne surtout pas m’éterniser auprès de ce garçon. Il n’était pas très poli et j’avais l’impression d’être complètement débile de le laisser m’insulter comme il le faisait. Mais c’est plus fort que moi que de rester là. Non pas qu’il m’attire et que ce jeune homme ait un effet d’aimant sur ma personne mais j’ai besoin de me défendre. J’ai toujours appris à ma vie à faire face aux éléments même les plus négatifs et c’est donc naturellement que j’avais besoin de me défendre.

« Pourtant mon passé m’a toujours appris à me forger à ma première impression. Ce qui est loin d’être en votre faveur. » Ce crétin n’est pas du tout un homme fréquentable. Comment peut-on fréquenter une personne qui vous insulte dès la première rencontre ? Je n’arrive pas à imaginer avoir une vision différente à son égard. Sans doute que comme je suis réellement énervée j’ai l’impression qu’il n’est pas vraiment quelqu’un de gentil. Mais qui suis-je pour juger une personne de cette manière ? Ce n’est d’ailleurs pas dans mes habitudes mais je n’arrivais pas à penser différemment surtout en le voyant.

J’en avais marre d’entendre des mots plus forts les uns que les autres. Et comme il avait essayé de s’excuser je me devais de faire un effort et ne plus en rajouter. Ce qui n’était pas toujours facile car il m’avait vexée. Mais je savais que je ne risquais pas de le voir de sitôt et je ne devrais pas faire d’efforts bien longtemps. C’est tout naturellement que je m’excusai aussi d’avoir abimé sa chemise. Après tout on est tous les deux fautifs et des excuses ne me tueront pas. C’est même la moindre des choses. Je ne savais pas quoi lui répondre. J’avais envie de lui dire que c’était peut-être vrai, surtout si tout le monde le dit mais ce n’est pas très gentil. « Je doute que vous soyez un crétin. » Même s’il manquait de politesse, il ne semblait pas être débile pour autant. Mais je ne le connais pas assez que pour savoir quel genre de garçon il est. « Être maladroit ne veut pas dire que vous êtes un crétin. Ca arrive à tout le monde. Faut juste pas s’énerver pour autant. » J’avais l’impression que son comportement n’était pas seulement du à notre « accident ». Mais je ne voulais pas me mêler de ses affaires, ça ne me regarde pas. « Sinon vous me l’offrez ce verre ? » Dis-je un sourire sur les lèvres. Je faisais référence à une de ces anciennes réflexions quand je lui avais reproché d’avoir gâché ma boisson.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 10/05/2017
» Messages : 1024
» Pseudo : rose/ MillionEyes
» Avatar : paul wesley
» Âge : 32 ans
» Schizophrénie : Marlon / Violet / Damian
() message posté Sam 23 Sep - 21:54 par Tom N. Johnsson
J'ai levé les yeux au ciel. C'était une belle connerie, la première impression ne défini pas la personne que l'on est. Je n'y croyais pas et je n'y avais jamais cru. Je n'aimais pas qu'on se fie à ça pour juger quelqu'un, tant que l'on ne connaît pas réellement la personne, on ne peut pas se permettre de rester sur ses impressions, parce qu'elles ne sont que ça, des impressions, qui parfois sont fausses et qui souvent sont du à plusieurs facteurs que l'on ne peut pas toujours prendre en compte. J'ai dis :

« Vous pourriez être surprise de voir à quel point c'est une connerie que l'on a inventé juste pour se rassurer, juste pour se permettre de juger les gens. Je ne suis pas certains que de se baser sur ça soit une bonne chose. »

Je me fichais que ça joue en ma faveur où pas, je ne la reverrais sans doute pas après ce soir. C'était une fille que je rencontrais par hasard et même si le hasard avait parfois toujours une raison, je préférais ne pas me prendre la tête avec ça. J'avais déjà trop souci pour la rajouter en plus. J'ai haussé un sourcil des plus étonné lorsqu'elle m'a dit ne pas penser que j'étais un crétin. Elle n'avait pas eu une bonne impression, mais elle ne pensait pas que j'étais crétin, ce n'était pas logique. Elle ne dirait pas ça, si elle me connaissait mieux. Je lui ai répondu :

« Ce n'est pas très logique … »

Je préférais autant ne pas tergiverser sur la question, ça n'avait aucun intérêt. J'ai été encore plus surpris lorsqu'elle m'a demandé si je lui offrais le verre où non. Tout ça n'avait pas de sens mais j'étais trop fatigué pour réfléchir et j'ai fait oui de la tête.

« Qu'est-ce que vous voulez boire ? »

Pour ma part j'avais besoin d'un autre verre aussi, peut-être même de deux. La soirée promettait d'être encore longue et autant que je n'ai pas trop de mal à m'endormir ce soir, l'alcool m'aiderait à ne pas me réveiller en pleine nuit à cause de mes rêves, mais ça ce n'était même pas sur. Je n'avais pas envie de me réveiller avec un mal de tête demain. J'ai ajouté :

« Vous venez souvent ici ? »

J'étais curieux tout à coup autant ne pas continuer à jouer les asociales, ça ne m'avait jamais mené bien loin et puis les questions je connaissais. Je n'étais pas flic pour rien, déformation professionnel, quoi que c'était étonnant que je sois autant curieux, vu que je n'en avais plus rien à faire de mon insigne, mais il y avait une part de moi qui était trop habitué à poser les questions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modératrice
Modératrice

» Date d'inscription : 08/06/2016
» Messages : 7214
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : blake lively
» Âge : 29 ans, née le 21 juin
» Schizophrénie : une jolie militaire (e. stone) + une australienne sans coeur (e. didonato) + une rousse rebelle (s. turner) + l'agriculteur belge (d. stevens)
() message posté Lun 2 Oct - 19:44 par Eulalie F. Montandon
I’ve turned into a monster
EXORDIUM.
« Vous pourriez être surprise de voir à quel point c'est une connerie que l'on a inventé juste pour se rassurer, juste pour se permettre de juger les gens. Je ne suis pas certains que de se baser sur ça soit une bonne chose. » Je n’étais pas vraiment d’accord avec lui. Sans doute parce que jusqu’à aujourd’hui, mon impression ne m’avait jamais trompée. Et par conséquent, je trouvais tout à fait normal de la suivre comme elle me semblait être fiable. Après tout, il ne m’était jamais arrivé non plus de revoir des personnes avec lesquelles ma première impression avait été négative. Peut-être qu’aujourd’hui ce serait une première. « Si vous arrivez à remonter dans mon estime, peut-être que je reverrai mes principes. » Après tout, je suis loin d’être une jeune femme totalement fermée. Il m’arrive parfois de revenir sur mes positions et d’accepter que j’avais tort. C’est toujours mieux pour avancer.

Je commençais tout doucement à me calmer. Je déteste être énervée, moi qui suis plutôt de nature calme et tempérée. Je sais que ça ne sert à rien d’être énervée. A part plomber l’ambiance et tenir des propos que l’on regrette toujours assez vite. Mais je ne voyais pas en quoi ce n’était pas logique que je ne pense pas qu’il soit un crétin. Mais à mes yeux être un crétin signifie être dénuée de toute intelligence. Et je doute que ce soit le cas. Maintenant qu’il soit un peu lourd à réagir comme il l’a fait, je suis entièrement d’accord. Mais je ne voulais pas débattre sur un sujet aussi philosophique. Ca me donnerait mal à la tête pour rien.

« Je vais prendre un verre de vin, s’il vous plait. » Autant ne pas changer mes habitudes. Je n’aime pas la bière et le plus souvent je m’offre quelques verres de vin mais jamais en exagération. Mais comme mon dernier verre fut renversé je peux me permettre d’en boire un autre. J’étais étonnée qu’il entame la conversation. Mais comme je n’étais pas pressée de retrouver mes collègues, je pouvais prendre le temps de parler. « Non pas vraiment. C’est assez rare. Ce soir ce sont mes collègues qui m’ont tiré ici. Et vous ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 10/05/2017
» Messages : 1024
» Pseudo : rose/ MillionEyes
» Avatar : paul wesley
» Âge : 32 ans
» Schizophrénie : Marlon / Violet / Damian
() message posté Sam 7 Oct - 17:58 par Tom N. Johnsson
J'ai haussé un sourcil et j'ai souris. Cette fille commençait à me plaire. On était parti du mauvais pied tous les deux, mais je suis persuadé qu'on peut arranger ça et convaincu qu'une première impression ne signifie rien, même si elle semble aussi campée que moi sur ses positions. Je suis une tête de mule quand je veux, en fait en y réfléchissant, je suis toujours une tête de mule. Je n'en ai toujours fait qu'à ma tête. C'est sans doute pour ça que ça m'a souvent valu des ennuis.

« C'est un défi de taille mais je l'accepte. Je peux vous prouver que j'ai raison. »

Ça sonne un peu prétentieux. C'est vrai, je le reconnais, mais je ne peux pas ne pas avoir envie d'avoir raison et de lui prouver que je ne suis pas qu'un type grincheux et maladroit. Ce ne sont pas mes principales qualités et j'ai bien l'intention de lui montrer tous mes bons côtés. Je viens de changer d'humeur et de trouver un sens à ma soirée. Ça risque d'être plutôt amusant. J'ai haussé à nouveau un sourcil, surpris par son choix de boisson. Je ne suis pas très friand de vin, je ne m'attendais pas à ce qu'elle le soit, c'est rare qu'une femme aime le vin, mais après tout pourquoi pas. Pour ma part je me contenterais du bon vieux Jack Daniels. Je suis allé au bar et j'ai demandé un verre de vin et un whisky. Je suis retourné vers elle et je lui ai tendu son verre de vin.

« Vous voulez qu'on aille s’asseoir ? »

Ce serait plus sympa que de rester debout à se regarder dans le blanc des yeux. J'en avais assez d'être debout depuis tout à l'heure. Je l'étais déjà au travail, du moins quand je travaillais, on ne peut pas dire qu'en ce moment je travail beaucoup, bien au contraire. J'ai été suspendu alors je passe mon temps à l’hôtel. Je n'ai pas encore trouver d'appartement et je ne cherche pas vraiment non plus, je voudrais retourner avec Maya, même si je sais que c'est compromis.

« Vos collègues, vous travaillez dans quelle branche?»

Je n'aurais pas du partir dans cette voix, là, si elle me retournait la question elle serait sûrement surprise par ma réponse, flic, oui un flic qui bois et qui n'est pas franchement agréable aux premiers abords, mais j'ai des antécédents et puis tous les flics ne sont pas forcément gentils, mon cas est particulier dira-t-on.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modératrice
Modératrice

» Date d'inscription : 08/06/2016
» Messages : 7214
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : blake lively
» Âge : 29 ans, née le 21 juin
» Schizophrénie : une jolie militaire (e. stone) + une australienne sans coeur (e. didonato) + une rousse rebelle (s. turner) + l'agriculteur belge (d. stevens)
() message posté Mar 10 Oct - 20:49 par Eulalie F. Montandon
I’ve turned into a monster
EXORDIUM.
« C'est un défi de taille mais je l'accepte. Je peux vous prouver que j'ai raison. » J’ai besoin de le voir pour le croire. J’ai toujours fonctionné de cette façon mais comme je suis patiente, j’allais lui laisser la possibilité de montrer une autre facette de lui que celle qu’il m’a montrée en ce début de rencontre. J’espérais sincèrement qu’on était juste parti du mauvais pied et que la suite serait bien différente. Je n’apprécie pas être en froid avec des gens surtout pour une raison aussi futile que celle de ce soir.

Les gens ont souvent besoin de se montrer différents de ce qu’ils ne sont parce que la réalité ne leur plait peut-être pas. Ou bien simplement qu’ils ont envie de se faire remarquer et parfois un comportement est mieux qu’un autre. Personnellement ça ne m’est jamais arrivé. Je n’arrive pas à être une jeune femme différente de celle que je suis tous les jours. Certes parfois je suis plus susceptible qu’à l’habitude mais je retombe très vite car je n’aime pas être méchante gratuitement. Je m’excuse souvent très vite et c’était ce qu’il s’était passé. Quand il me propose de m’offrir un verre, j’opte directement pour un verre de vin. C’était juste ce que j’étais en train de boire avant que mon verre ne finisse sur ses vêtements. « Oui bien sûr, allons-nous asseoir. » Je savais tenir debout assez longtemps mais j’avais l’impression d’être dans le chemin en restant debout au milieu d’un bar. Comme je passe la majorité de mes journées assises devant un écran, ça me change d’être debout Mais autant s’asseoir, c’est toujours plus pratique pour discuter.

« Je suis géologue. » Cette information étonnait souvent mes interlocuteurs. Mais heureusement qu’il y a des personnes qui font le métier que j’ai fait. Sinon il y aurait beaucoup plus de problèmes sur terre. Mais je n’entrais jamais dans les détails sauf si quelqu’un me pose la question. « Comme on voyage souvent, parfois on profite de boire un verre tous ensemble. » C’est assez agréable. Surtout quand on ne voit pas souvent les gens. « Et vous que faites-vous de vos journées ? » Je m'étais assise à une des seules tables libres du bar. Je m'apprêtais à boire mon verre quand je le levai vers ce jeune homme. C'était ma façon de le remercier.

Revenir en haut Aller en bas
I've turned into a monster feat Eulalie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London :: Soho
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
» i've turned into a monster •• pv. lukas
» ≈ i've turned into a monster and it keeps getting stronger.
» DRAMIONE + turned into a monster
» turned into a monster (nephtys)
» Monster Mercenary Card

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-