Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

stranger in a strange land (violet & sharona)

avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 18/07/2017
» Messages : 1296
» Pseudo : bright star (camille)
» Avatar : ezra miller
» Âge : vingt-quatre ans. (14/07)
» Schizophrénie : aeris (a.boe)
# stranger in a strange land (violet & sharona)
message posté Jeu 10 Aoû - 18:38 par Avner P. Cocker
Avner avait décidé d’accompagner Violet pour le défilé de ce soir. C’était la première fois de sa vie qu’il allait participé à ce genre d’événement de la mode et même s’il n’était pas vraiment adepte du milieu, il avait envie de voir quel genre de vie menait sa sœur, elle qui baignait dans la photographie. Son invitation avait été une réelle surprise, et il n’avait pas caché son enthousiasme pour s’y rendre. Il savait qu’au fond, il ne rencontrerait ni Cara Delevingne, ni Karl Lagerfeld ou d’autres grands noms de la mode, mais cela lui convenait assez bien (en plus, il n’aimait pas Karl Lagerfeld, son arrogance le dégoûtait et il se demandait comment un type pareil  aux idées aussi arrêtées pouvait être autant apprécié).

Lorsqu’il arriva sur place, il y avait une petite troupe de gens qui lui indiqua qu’il était à la bonne adresse. Il adressa un texto à Violet afin de lui signaler son arrivée tout en entrant dans la bâtiment après avoir signalé son nom. Il était tout excité, autant d’un enfant entrant dans un parc d’attraction et mit à zieuter les environs du regard. Il n’y avait pas un monde extraordinaire, mais pas mal tout de même. Tous étaient accoutrés de différentes façons, selon les créateurs qu’ils représentaient. Il était fier d’avoir enfilé son kilt écossais et son tailleur en haut afin de faire un total décalage entre le haut et le bas. Ses cheveux fraîchement coupés étaient en bataille, comme d’habitude, et si on ne devinait pas où il se rendait, on aurait pu croire qu’il allait à une soirée du ‘n’importe quoi’. De toutes manières, cela ne pouvait pas être pire qu’un type dans le coin qui bavardait avec un groupe de personne qui étaient accoutré de toutes les couleurs que l’arc en ciel pouvait offrir et qui avait encore moins d’intérêt que sa tenue à lui. Et puis de toutes façons, il n’allait pas défiler.

Il finit par repérer Violet et la rejoignit aussitôt. Cette dernière n’avait pas encore remarqué sa présence et il en avait profité pour arriver vers l’arrière et poser ses mains sur ses yeux afin de lui faire deviner qui cela pouvait être. En même temps, pour une telle gaminerie, il n’y avait pas trente six personnes qui pouvaient lui passer par la tête.

« Salut Vio, devine qui c’est ?! »

Il se retira peu après afin qu’elle puisse lui faire face et ouvrit ses bras afin de l’accueillir pour un câlin. Lorsqu’il était petit et qu’il était proie à ses inquiétudes, il se souvint qu’elle lui en faisait et les bras de Violet était aussi confortables que ceux de sa propre mère.

« Tu vas bien ? Quand est ce que ça va commencer ? T’es là depuis quand ? » l’assailli-t-il de question avant qu’elle ait pu ouvrir la bouche pour lui dire un seul mot. Il se rendit toutefois compte qu’elle n’était pas toute seule et qu’il y avait une autre personne à ses côtés, quelqu’un qu’il n’avait jamais vu de sa vie d’ailleurs.

« Oh, salut ! J’espère ne pas couper une conversation importante ! » s’excusa-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
I walk this empty street on the boulevard of broken dreams.
I walk this empty street on the boulevard of broken dreams.

» Date d'inscription : 07/10/2014
» Messages : 761
» Avatar : Nickayla Rivera
» Âge : 23 ans
» Schizophrénie : Mini-Nate && R.i.K.a
# Re: stranger in a strange land (violet & sharona)
message posté Ven 11 Aoû - 11:18 par Sharona K. García-Brown
Jeudi 10 août 2017

Qu'est-ce que je fais là ? Bon Dieu qu'est-ce que je fais là ? Phil, t'as intérêt à me soutenir de là-haut parce que je vais me planter sinon, c'est obligé. Je suis ultra-nerveuse, je supporte tant bien que mal le contact des maquilleuses, coiffeuses et des retouches, mais ça use tout ce que je peux avoir de patience (et j'en ai pas vraiment un gros stock de base) et ça fait déjà quarante fois que je suis à deux doigts de prendre la fuite. En une heure. Oui oui. Mais je peux pas faire ça à Violet, ça serait vraiment pas correct, elle compte sur moi et sur les autres mannequins ce soir... Mais si je me plante en beauté parce que je suis trop en panique, ça va pas le faire non plus. Bordel ! Bordel ! Bordel ! Je me retrouve à porter un ongle à mes lèvres, mais ma voisine tend la main vers la mienne pour m'en empêcher. Ouais ça serait nul pour la manucure toute fraîche, pardon, mais me touche pas s'il te plaît. J'ai retiré ma main en vitesse, et j'ai littéralement pris la fuite...

Pour me retrouver nez à nez avec Violet. Je suis coiffée, maquillée, mais pas encore complètement prête puisque si je porte la première tenue avec laquelle je vais défiler - les autres s'alignant bien sagement sur le portant à mon nom - je n'ai pas encore enfilé mes chaussures et surtout... Je suis pas prête psychologiquement. Pourquoi j'ai accepté putain ! J'entends presque la voix de Phil dans ma tête qui me répond "pour moi". Et c'est exactement ça mais... mais "je vais pas y arriver Philou, je suis désolée", c'est ce que je finis invariablement par lui répondre, et heureusement que personne sait ce qu'il se passe dans ma tête, sinon on me prendrait pour une folle.

Violet, en revanche, doit parfaitement bien voir ma tête, mes mains nerveuses, mon regard fuyant. Alors ça sert à rien de noyer le poisson, et si j'ose pas la regarder, je lui avoue franchement.

« Je sais pas si je vais y arriver, V... »

Je suis paniquée, et ça se voit. Mais elle a pas vraiment le temps de me répondre que deux mains se posent sur ses yeux.

« Salut Vio, devine qui c’est ?! »

Je me retrouve comme un con à dévisager le gars avec les cheveux en bataille, vêtu d'une veste de costard et d'un kilt, qui me fait penser un peu à Kaspar quand il ouvre grand les bras pour y accueillir Violet.

« Tu vas bien ? Quand est ce que ça va commencer ? T’es là depuis quand ? »

Dans le genre enthousiaste, il se pose là. Mais pour le coup, ça a au moins le don de me faire penser à autre chose qu'à mes angoisses, et je me retrouve même à rire légèrement - j'aurais pas cru ça possible, il y a trois minutes...

« [color=teal]Oh, salut ! J’espère ne pas couper une conversation importante !
- Oh euh... »


Il me fait rire ce mec. Et ça tombe bien, parce que j'ai clairement besoin de me détendre, là...

« Non c'est cool... »

J'esquisse un sourire, lance un regard à Violet censé vouloir lui dire "laisse tomber", et rajoute :

« Tu es son petit-ami ?... »

Ils ont l'air super proches, alors je me pose la question. A vrai dire, à les voir dans les bras l'un de l'autre comme ça, je les envie... Et mon esprit vagabonde alors "bizarrement" vers un certain tatoué...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 18/07/2017
» Messages : 1296
» Pseudo : bright star (camille)
» Avatar : ezra miller
» Âge : vingt-quatre ans. (14/07)
» Schizophrénie : aeris (a.boe)
# Re: stranger in a strange land (violet & sharona)
message posté Ven 11 Aoû - 21:42 par Avner P. Cocker
Avner appréciait l’ambiance que dégageait cette salle. Il se sentait important alors qu’il n’était là qu’en tant qu’invité. Les seules soirées spéciales auxquelles il avait déjà participé étaient les vernissages qu’il a pu faire pour présenter ses ‘œuvres’ devant un public. Un grand moment pour lui, il adorait cela puisqu’il aimait se rendre important et être le centre d’intérêt des gens. Ce soir là, ce ne serait pas lui sous les feux de la rampe, mais voir un défilé de mannequin l’émoustillait totalement. Il avait même prévu son appareil photo à cet effet afin d’immortaliser ce moment de ses propres mains et de ses propres yeux.

Il n’avait pas mis longtemps à repérer sa sœur. Même de dos, il la reconnaissait. Lorsqu’ils étaient plus jeune, il l’avait suivi partout, comme un petit poussin, parce qu’elle avait été son repère principal. Lorsqu’ils avaient du se séparer, cela avait été comme un deuil pour lui. Au départ, il pensait qu’il ne la reverrait plus jamais, comme dans les films dramatiques, mais ils avaient finis par reprendre contact. La revoir lui rappelait tous ces souvenirs qui restaient gravés à jamais, il avait une confiance aveugle en cette fille.

Ce fut une apparition furtive mais remarquée qu’il décida de faire. Le genre de chose que l’on faisait lorsqu’on avait atteint l’âge de sept ans. Mais dans sa tête, c’était un peu la même chose après tout ! Il n’avait cependant pas tout de suite prêté attention à la compagnie de sa sœur, une jeune femme à la couleur brune et plutôt jolie d’ailleurs. Il la repéra qu’une fois ses gamineries passées et s’était excusé d’avoir coupé court à la conversation. La jeune inconnue sembla à la fois surprise et gênée. Il était vrai qu’ils ne se connaissaient pas après tout et on était pas forcément habitué à son attitude et à… lui-même.

- Oh euh…. Non c'est cool...

Le visage d’Avner s’illumina d’un grand sourire. Lui qui adorait faire de nouvelles rencontres, en voilà une qui se trouvait juste devant lui. Néanmoins, le mieux était à venir, notamment lorsqu’elle lui demanda s’il était le petit ami de Violet. Il haussa tout d’abord les sourcils, trahissant son étonnement, avant d’entrer dans son pseudo-rôle et de se mettre à adresser de faux bisous indésirés à l’adresse de sa sœur en secouant ses lèvres pas loin de sa joue. Il redevint néanmoins sérieux aussitôt, ou presque, afin de pouvoir lui répondre.

« Naaan, elle est gay comme un phoque, et j’ai un ‘petit’ truc en trop pour pouvoir réellement lui plaire, si tu vois ce que je veux dire ! » s’amusa-t-il quand même. « Disons qu’on est plus… frères et sœurs. C’est bien ça, hein ? »

Oui, c’était bien cela, il n’y avait pas de descriptifs mieux placés pour pouvoir qualifier leur relation. Ce n’était pas nécessairement parce qu’ils avaient partagés les mêmes parents pendant un certain laps de temps, mais parce que c’était ainsi. Il y avait des choses qui ne s’expliquaient pas.
En tout cas, toujours était-il qu’ils ne se connaissaient toujours pas.

« Et sinon toi, tu es.. ? » demanda-t-il d’une voix intéressée, réellement curieux, et cela avant même que Violet n’ait pu les présenter d’elle-même. C’était ainsi qu’était Avner, une véritable fusée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 10/07/2017
» Messages : 359
» Pseudo : rose/ MillionEyes
» Avatar : Alexandra Daddario
» Âge : 29 ans
» Schizophrénie : Marlon/Tom/Damian
# Re: stranger in a strange land (violet & sharona)
message posté Sam 12 Aoû - 10:43 par Violet J. Abbot
C'était mon premier défilé, j'étais toute excitée par cette nouvelle expérience. J'avais peu dormi cette nuit là, mais ça c'était une habitude, depuis mon retour j'étais insomniaque et les nuits étaient difficiles, ça ne m'empêchait pas d'être en forme et d'être au taquet pour cette soirée, j'avais bu beaucoup de café pour tenir le coup. J'avais hâte que ça commence, hâte de montrer ce que j'avais fait et que mes mannequins défilent. J'étais occupé d'ailleurs avec l'une d'entre elle qui ne trouvait pas ses tenues, le nom avait été mal écrit. Heureusement j'ai rapidement retrouvé son portant, il y avait une dizaine de filles qui défilaient ce soir, je les avais tous trouvés dans la rue, comme Sharona. Sharonna, elle avait l'air angoissé et inquiète. J'avais l'intention d'aller lui parler mais c'est elle qui est venue à moi. Elle est venue vers moi et me disait qu'elle ne savait pas si elle allait y arriver, mais elle a été coupé par l'arrivé de mon frangin qui jouait à devine qui c'est. Je n'avais pas de mal à deviner, il n'y avait que lui pour faire ce genre de choses et ça me faisait rire à chaque fois, d'ailleurs j'ai ris. Il ne pouvait pas s'empêcher :

« Avner ! Tu es venu ! »


J'étais ravie qu'il soit là et j'ai eu un grand sourire jusqu'à oreille avant de le prendre dans mes bras. J'étais contente qu'il soit là. Je savais que nos parents étaient aussi dans la salle. Je ne savais pas si ma petite sœur serait là, je l'espérais, mais on était quelques peu en froid, enfin c'était surtout elle qui m'en voulait d'être partie aussi longtemps. Elle ne comprenait pas pourquoi j'avais fait l'armée et elle m'en voulait de l'avoir laisser toute seule. J'étais contente qu'Avner ait été là à ce moment là, pour qu'elle se sente moins seule. Sharona m'a alors demandé si je sortais avec Avner et j'ai eu un petit sourire, je n'ai pas eu le temps de répondre que mon adorable frangin le fit à ma place et j'ai encore une fois ris à ses bêtises. J'ai fait la même chose que lui en mimant des bisous que je lui rendait. On n'était pas sortable franchement. J'ai ris quand il a dit à Sharona que j'étais gay comme un phoque et je lui ai donné une petite tape sur l'épaule avant de dire à Avner :

« Hé Chaton évite de lui faire peur tu veux, je n'ai pas de mannequin remplaçant je devrais te déguiser en fille si à cause de toi elle me prend pour une dingue. »

Je lui ai fais un sourire, je l'imaginais bien avec une robe et une perruque, ça aurait pu être amusant mais je préférais autant que Sharona reste avec nous. J'ai ajouté à l'adresse de Sharona :

« Il est jaloux parce qu'il n'a pas ce qu'il faut, mais si on n'avait pas été frère et sœur de cœur et que je n'étais pas gay comme il dit , j'aurais sans doute craqué. »

J'ai souris et je n'ai pas pu m'empêcher de mettre une petite tape sur les fesses de mon frère. Ca me détendait beaucoup qu'il soit là, mais j'avais pour l'instant besoin de rassurer Sharona je lui ai donc dis :

«Ne t'en fais pas Sharona, tout va bien se passer, je suis certaine que tu peux le faire. Tu es magnifique dans cette tenue et dans toute les autres. Ne doute pas de toi. N'est-ce pas mon chou qu'elle est belle ? »

J'ai regardé Avner peut-être qu'il pourrait aussi la rassurer. A nous deux on y arriverait. On formait une équipe de choc et de chic aussi.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
I walk this empty street on the boulevard of broken dreams.
I walk this empty street on the boulevard of broken dreams.

» Date d'inscription : 07/10/2014
» Messages : 761
» Avatar : Nickayla Rivera
» Âge : 23 ans
» Schizophrénie : Mini-Nate && R.i.K.a
# Re: stranger in a strange land (violet & sharona)
message posté Dim 13 Aoû - 0:04 par Sharona K. García-Brown
« Avner ! Tu es venu ! »

Je suis face à ce type qui me fait franchement énormément penser à Kaspar, dans son attitude, autant que dans le fait qu'il porte une tenue que la majorité des gens oserait même pas imaginer revêtir un jour, ou dans ce sourire si facile qu'il arbore dès lors qu'il pose le regard sur moi, après qu'il a réalisé ma présence, et s'est assuré que son intervention ne me dérangeait pas. Et quand je demande s'il est son petit-ami, la façon dont il mime des baisers à son attention m'informe bien avant qu'il ne réponde que j'ai manifestement dit une connerie, là... Même si je comprends pas bien pourquoi.

« Naaan, elle est gay comme un phoque, et j’ai un ‘petit’ truc en trop pour pouvoir réellement lui plaire, si tu vois ce que je veux dire !
- Hé Chaton, évite de lui faire peur tu veux, je n'ai pas de mannequin remplaçant je devrais te déguiser en fille si à cause de toi elle me prend pour une dingue.
 »

Une seconde de surprise comme je m'attendais pas vraiment à une réponse de ce genre, ni de la part de ce garçon, ni de celle de Violet, et j'éclate de rire. Sérieux, j'ai tellement l'impression que Kaspar aurait pu dire ça ! Et si j'ai appris à connaître un peu Violet ces dernières semaines, je l'imaginais pas décontractée à ce point-là. Ce qui a au moins le don de me détendre un petit peu aussi...

« Non ça va, t'inquiète pas V. Il en faut plus pour me faire peur. Enfin... »

Tant qu'il s'agit pas de contact physique ni de défiler sur un podium, donc... Mais qu'elle soit gay, en soi, ne me pose aucun problème, à l'évidence, même si elle est pas censée le savoir. Je savais pas qu'elle l'était, d'ailleurs, et je me fais la réflexion que, s'il n'y avait pas Nathan dans ma vie aujourd'hui - quoi que je sois incapable de définir notre relation, ni même de dire si on peu utiliser le terme de relation, réellement - elle m'aurait sans doute vraiment plu...

Avner s'est chargé de qualifier la leur de relation, du coup, histoire de m'expliciter les choses mais ça n'est pas très concluant.

« Disons qu’on est plus… frères et sœurs. C’est bien ça, hein ? »

Ok, là, tu m'as perdue. Comment vous pouvez être frère et soeur si tu te sens obligé de lui poser la question ?

« Il est jaloux parce qu'il n'a pas ce qu'il faut, mais si on n'avait pas été frère et sœur de cœur et que je n'étais pas gay comme il dit,  j'aurais sans doute craqué. »

Je peux comprendre pourquoi en même temps, j'ai bien craqué sur Kaspar pendant un temps, et il me le rappelle énormément...

« Et sinon toi, tu es...? »

Indirectement, c'est Violet qui répond à cette question pour la peine, comme elle tente de me rassurer, ce qui était un peu l'idée de ma venue auprès d'elle avant qu'Avner ne nous rejoigne.

« Ne t'en fais pas Sharona, tout va bien se passer, je suis certaine que tu peux le faire. Tu es magnifique dans cette tenue et dans toute les autres. Ne doute pas de toi. N'est-ce pas mon chou qu'elle est belle ?
- Je... On peut juste passer ça sous silence ? V... Tes tenues sont superbes, mais...
Si je trébuche avec les talons ou... Je sais pas... Je veux pas faire foirer ton grand soir...
 »

Je regarde la styliste, embarrassée, esquisse un petit sourire contrit à l'attention d'Avner.

« Je suis censée être un de ces mannequins, donc... Mais comme tu l'as sans doute compris, je suis pas tellement à l'aise là... Même si ce que fait ta soeur est juste magnifique... »

Mon sourire est plus franc, pour le coup, lorsque je me tourne vers Violet à cet instant : je suis parfaitement sincère, j'adore ses créations, et c'est un bonheur de les porter... entre nous. Là-bas, perchée sur des talons pour la moitié des trucs que je dois porter, devant tout le monde... ça va être une autre histoire, clairement...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 18/07/2017
» Messages : 1296
» Pseudo : bright star (camille)
» Avatar : ezra miller
» Âge : vingt-quatre ans. (14/07)
» Schizophrénie : aeris (a.boe)
# Re: stranger in a strange land (violet & sharona)
message posté Dim 13 Aoû - 9:31 par Avner P. Cocker
Contrairement à beaucoup d’être humain, l’image qu’il renvoyait ne l’a jamais vraiment dérangé (selon les circonstances). Sa relation avec Violet était unique en son genre et il ne pouvait s’empêcher d’être lui-même, surtout lorsqu’elle était à côté. Et dans la tête d’Avner, si cela devait déranger quelqu’un, eh bien il n’aurait qu’à s’en aller. Mais ce n’était heureusement pas le cas de cette nouvelle rencontre. Il était vrai qu’ils ne se connaissaient pas, et que peut-être que Violet et elle se connaissaient uniquement sur le plan professionnel. Il était vrai aussi que ce serait embêtant que Violet perde un de ses talents mais ce serait également stupide que ce soit à cause de cela.

- Hé Chaton, évite de lui faire peur tu veux, je n'ai pas de mannequin remplaçant je devrais te déguiser en fille si à cause de toi elle me prend pour une dingue. plaisanta Violet, ce qui provoqua un petit rire de la part d’Avner.
- Nous savons tous les deux que c’est une chose qui ne me dérangerait pas, répliqua-t-il tout amusé.
-  Non ça va, t'inquiète pas V. Il en faut plus pour me faire peur. Enfin...  rassura alors Sharona. Avner ouvrit de grands yeux à Violet, comme pour lui dire ‘Tu vois, il n’y a aucune raison de s’inquiéter !’. A présent, leur rapport avait été plus éclaircit envers Sharona, enfin, plus ou moins. A vrai dire, il arrivait parfois à Avner de redéfinir le sens du mot ‘famille’ et de se poser mille et une question vis à vis de cela. Avant de tout laisser tomber pour ne pas se prendre la tête inutilement. Il n’y avait pas à chercher loin de toutes manières !

- Il est jaloux parce qu'il n'a pas ce qu'il faut, mais si on n'avait pas été frère et sœur de cœur et que je n'étais pas gay comme il dit,  j'aurais sans doute craqué. ajouta Violet sous le ton de l’humour.
Avner éclata de rire.
- C’est évident !

Toujours était-il qu’ils ne s’étaient toujours pas officiellement présentés, l’amie de Violet et lui. Leur prénoms s’étaient peut-être confondus dans la discussion, mais il n’y avait toujours rien de très concret. Il fallait dire qu’avec l’effervescence de la situation, ils n’avaient pas encore prit le temps pour cela et avant que ça ne puisse se faire, Violet prit la démarche de vouloir rassurer son mannequin. Avner devina aussitôt qu’elle était débutante sans quoi il n’y aurait pas ce type d’inquiétude.

- Ne t'en fais pas Sharona, tout va bien se passer, je suis certaine que tu peux le faire. Tu es magnifique dans cette tenue et dans toute les autres. Ne doute pas de toi. N'est-ce pas mon chou qu'elle est belle ?  
-  Je... On peut juste passer ça sous silence ? V... Tes tenues sont superbes, mais...
Si je trébuche avec les talons ou... Je sais pas... Je veux pas faire foirer ton grand soir...
 

Avner resta silencieux (pour une fois) afin d’observer plus sérieusement la situation en attendant de trouver quoi répondre. Il regardait fixement Sharona, non pas par pensées impures, mais parce qu’elle était mal à l’aise et qu’elle avait besoin d’être rassurée.

- Je suis censée être un de ses mannequins, donc... Mais comme tu l'as sans doute compris, je suis pas tellement à l'aise là... Même si ce que fait ta sœur est juste magnifique... acheva donc la métisse. Avner tourna d’abord la tête vers sa sœur et posa son coude sur son épaule afin de reposer sa tête.
- Ta reconversion est plutôt réussie Sis’, tu choisis bien tes mannequins, la complimenta-t-il sérieusement avant de se redresser et de donner son attention de nouveau à Sharona.

« Ma chère, des mannequins qui trébuchent, il y en a tout-le-temps ! Cela arrive à TOUS, même aux meilleur(e)s ! Et si cela peut te rassurer, Violet ne t’en tiendra absolument pas rigueur, sinon ce ne sera plus ma sœur et il n’y aurait rien de pire au monde pour elle que de me perdre. Mais tu sais, si tu angoisses trop, je peux me dévouer pour enfiler une paire de talon et venir t’accompagner. »

Là pour le coup, la soirée serait mémorable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 10/07/2017
» Messages : 359
» Pseudo : rose/ MillionEyes
» Avatar : Alexandra Daddario
» Âge : 29 ans
» Schizophrénie : Marlon/Tom/Damian
# Re: stranger in a strange land (violet & sharona)
message posté Dim 13 Aoû - 12:53 par Violet J. Abbot
J'étais ravie qu'Avner soit là. Il faisait s'envoler mon stress, parce que même si ça ne se voyait pas j'étais stressé. J'avais envie que tout soit parfait et que tout ce passe bien. Avec lui je savais que je serais détendue. Il me faisait toujours rire et d'ailleurs j'ai ris quand il m'a dit que ça ne le dérangerait pas de porter une robe. Je lui ai fait un clin d’œil. Je le savais bien et je me disais qu'un jour prochain je pourrais l'inclure dans un défilé. Il n'y avait que des femmes ce soir, mais j'envisageais de faire une collection homme et évidement je pensais à lui qui était si filiforme et si mignon. Il ferait un très bon mannequin. Je me doutais bien que Sharona ne fuirait pas pour si peu. Elle avait l'air d'être ouverte d'esprit. Avner me lança un regard et je su que je pouvais me rassurer. Sharona avait l'air terrifié et je devais la rassurer. Je lui ai dis qu'elle était magnifique mais elle n'en avait toujours pas l'air convaincue. Je comprenais qu'elle panique un peu, mais j'étais certaine qu'elle pouvait y arriver. Je ne doutais pas d'elle bien au contraire. Je l'avais déjà vu aux répétitions et elle avait été parfaite.

« Si tu tombe il faut se relever et continuer de marcher faire comme si de rien était. »


Je ne savais pas si ça la rassurerait mais j'étais certaine qu'elle ne ferait pas de faux pas. Je ne vois pas pourquoi elle en ferait, bon peut-être à cause du trac, mais ce n'était pas insurmontable et comme le disait si bien Avner ça arrivait même aux meilleures. J'ai souris au compliment qu'elle me faisait et à celui de mon frère. Ils étaient trop mignon à m'encourager et j'avais l'air d'une gamine qui reçoit son cadeau de noël en avance. J'avais envie de les serrer fort dans mes bras tous les deux mais je me suis contenue. J'ai ris quand Avner a dit qu'il pourrait accompagner Sharona si je lui donnais des talons. Ce n'était pas une mauvaise idée. C'est ce moment là qu' choisi une de mes organisatrice pour venir me parler. J'ai laissé deux minutes Avner et Sha pendant que mon organisatrice me disait qu'une des mannequins avait eu son train de retardé et qu'elle ne pourrait pas être là à l'heure pour le défilé. J'ai fermé les yeux et j'ai ragé entre mes dents avant de réaliser ce qu'Avner m'avait dit juste avant. J'ai souris et je lui ai dis que j'avais un remplaçant. Je suis retourné vers ma mannequin et vers mon frère et j'ai posé ma main sur le bras de celui :

« Je crois mon chou que ton rêve va se réaliser. Une des mannequins à raté son train  … si tu es vraiment partant … tu me sauverais la vie. »

J'avais croisé mes doigts pour qu'il me dise oui et qu'il accepte de se transformer le temps de ce défilé. Je savais qu'il ne me dirait pas non. Lui non plus ne pouvait rien me refuser.

« S'il te plaît, s'il te plaît, s'il te plaît. »

Je lui ai fait des yeux de chat botté pour qu'il soit convaincue, je savais qu'il dirait oui.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
I walk this empty street on the boulevard of broken dreams.
I walk this empty street on the boulevard of broken dreams.

» Date d'inscription : 07/10/2014
» Messages : 761
» Avatar : Nickayla Rivera
» Âge : 23 ans
» Schizophrénie : Mini-Nate && R.i.K.a
# Re: stranger in a strange land (violet & sharona)
message posté Dim 13 Aoû - 13:41 par Sharona K. García-Brown
Il y a aucun risque pour que je parte en courant juste parce que ma boss est gay, ou que son frère - sort of ? - est un peu barré. Au contraire, même. Au moins, je me sens un peu plus à ma place. Il me fait marrer presque à chaque fois qu'il ouvre la bouche, et je vais franchement pas m'en plaindre, surtout pas maintenant...

« Nous savons tous les deux que c’est une chose qui ne me dérangerait pas. »

Je suis morte de rire. Merci Avner, ça fait du bien, vu l'état de stress dans lequel je suis depuis... je sais même plus combien de temps, en fait. Ca n'efface pas toute ma nervosité, clairement, mais j'ai l'impression qu'elle est descendue d'un petit cran, et c'est franchement pas du luxe.

« C’est évident ! » a-t-il d'ailleurs répondu à la réplique de sa soeur concernant l'attirance qu'elle aurait eu pour lui, si elle n'avait pas été gay et qu'ils n'avaient pas eu cette relation fraternelle, et là encore, ça me fait rire. Ils sont trop forts tous les deux, vraiment.

Bon, ils sont super forts aussi pour tenter de me faire des compliments - beaucoup trop de compliments - sur mon physique, et je peux pas m'empêcher de me demander s'ils se sont donné le mot, là.

« Ta reconversion est plutôt réussie Sis’, tu choisis bien tes mannequins. »

Dites, on peut arrêter là ? Apparemment non, mais heureusement pour moi, Avner reste manifestement fidèle à lui-même, et la façon dont il reprend la parole après que V. a commencé à essayer de me rassurer, pleine d'humour, a le don, une fois de plus, de faire poindre un sourire sur mes lèvres.

« Si tu tombes il faut se relever et continuer de marcher faire comme si de rien était.
- Ma chère, des mannequins qui trébuchent, il y en a tout-le-temps ! Cela arrive à TOUS, même aux meilleur(e)s ! Et si cela peut te rassurer, Violet ne t’en tiendra absolument pas rigueur, sinon ce ne sera plus ma sœur et il n’y aurait rien de pire au monde pour elle que de me perdre. Mais tu sais, si tu angoisses trop, je peux me dévouer pour enfiler une paire de talons et venir t’accompagner.
- Sérieux, si tu marches mieux que moi avec, je te les laisse volontiers... »


Et je suis parfaitement sincère. Aux répétitions, je me suis débrouillée, je suis pas à l'aise mais j'ai défilé sans me casser la gueule, mais ici, ça sera forcément différent, ne serait-ce que parce qu'il y a légèrement plus de paires d'yeux qui vont nous observer autour du podium, et que, donc, je stresse davantage qu'aux répét' où il m'a déjà fallu pas mal de concentration pour faire ça correctement. Violet a dû s'éclipser à l'instant comme l'organisatrice de la soirée est venue la chercher, et je me retrouve seule avec son frère quelques instants, les doigts noués, ne sachant toujours pas comment ça allait se terminer cette histoire, et à vrai dire, à nouveau un peu plus angoissée comme les deux jeunes femmes discutent un peu plus loin.

« Je le sens pas là... »

Je crois qu'on a tous les deux vu la tête de l'orga, c'est sûrement pas une bonne nouvelle qu'elle annonce à Violet, et vu la mine dépitée de la styliste un instant, ça se confirme. Jusqu'à ce qu'elle revienne vers nous tout sourire, et là, j'avoue que je suis parfaitement paumée.

« Je crois mon chou que ton rêve va se réaliser. Une des mannequins a raté son train… si tu es vraiment partant… tu me sauverais la vie. »

J'ai des yeux de merlan frit à cet instant. Pas parce qu'elle propose à Avner de se joindre au défilé, mais parce que l'absence d'un des modèles, c'est juste... la cata. J'ai fait le tour des modèles présents du regard, réfléchi à l'identité de l'absente, et je tente - en vain - de me souvenir de ce qu'elle devait porter.

« S'il te plaît, s'il te plaît, s'il te plaît. »

Une petite fille qui fait un caprice, les yeux larmoyant... ou le chat du film d'animation, au choix. Moi je suis songeuse, il y a une idée bizarre qui vient de me traverser l'esprit et...

« V... Si Avner accepte de défiler en tant que femme... »

Un regard interrogateur vers l'intéressé, mais je poursuis mon cheminement parce que je sais que j'arriverai pas à l'exprimer jusqu'au bout sinon.

« Est-ce qu'on pourrait pas se redistribuer les tenues entre celles de Harmony - c'est elle qu'est pas là, hein ? - et les miennes, de sorte qu'il porte les plus féminines et que je défile sur les plus masculines en même temps... En tout cas au moins en partie... Ca permettrait de faire genre c'est totalement voulu... et puis je me sentirais plus à l'aise je pense, si je suis à plat et pas toute seule... »

J'aurais moins de talons à porter, et ça, ça sera tellement pas du luxe en vrai... Et puis je sais que c'est pas le concept à l'origine, mais voilà, défiler avec lui plutôt que toute seule à la suite des autres, ça a quelque chose de rassurant : il a bien dit qu'il allait m'accompagner, hein, si besoin ?

Et là, j'ai un moment de réalisation soudain - et de profond effroi aussi.

« Oh putain... »

Non c'est pas très poli, mais j'ai jamais mâché mes mots, et là, c'est un peu un cri du coeur, donc...

« C'est pas elle qui devait faire le final ?... »

Autrement dit, porter la robe de mariée qui clôture tous les défilés de mode dignes de ce nom ?

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 18/07/2017
» Messages : 1296
» Pseudo : bright star (camille)
» Avatar : ezra miller
» Âge : vingt-quatre ans. (14/07)
» Schizophrénie : aeris (a.boe)
# Re: stranger in a strange land (violet & sharona)
message posté Dim 13 Aoû - 21:14 par Avner P. Cocker
Bien qu’Avner était venu pour regarder, à la base, voilà que les choses commençaient à tourner pour lui. Sharona ne se sentait pas à l’aise et Violet et lui essayèrent de la rassurer à leur manière. Violet de la normale, Avner… de la sienne. Sa sœur avait raison, si elle trébuchait, elle n’aurait qu’à se relever et continuer, c’était aussi simple que cela. Mais il pouvait comprendre l’angoisse de la métisse. Il n’avait pas vraiment ce stress là, lui, mais il avait eu un petit aperçu la première fois qu’il était monté sur scène. Et aussi lorsqu’il avait fait sa première peinture en public. L’inconnu faisait peur, c’était normal. Mais une fois qu’on avait les pieds dedans, l’eau coulait de source et les inquiétudes étaient dissipées. Il savait également que tout le monde n’avait pas la même confiance qu’il avait en lui-même. Avner se connaissait lui-même, il savait de quoi il était capable, ses capacités, ses qualités et également ses défauts. Cela lui permettait de se gérer lui-même. Et c’était grâce au soutien que l’on recevait des autres qu’on parvenait à avancer dans la grande majorité des cas. Sharona ne connaissait pas Avner, mais il espérait quand même que son soutien lui sera bénéfique.
D’ailleurs, il lui promit de monter avec elle sur la piste si cette dernière effrayait trop la jeune femme. Il était sérieux. La piste, tout comme la scène, l’attirait plus qu’elle ne l’effrayait. Une fois de plus, c’était dans son caractère et son envie de se faire remarquer.

- Sérieux, si tu marches mieux que moi avec, je te les laisse volontiers...  lui dit Sharona qui sonnait comme une lueur d’espoir pour elle. Avner éclata de rire.
- Allons, je n’aurais pas envie de te voler la vedette, répondit-il d’une voix presque basse, mais amusée.

Peu après, Violet s’écarta de leur trio suite à un coup de téléphone. Avner resta en compagnie de Sharona qui s’inquiéta aussitôt. Il se demandait s’il ne devrait pas se sentir coupable de ne pas s’inquiéter également, surtout que Violet s’apprêtait manifestement à leur annoncer une mauvaise nouvelle. Il eut quand même une pique de curiosité, et un gramme d’anxiété sur ce que pouvait être cette annonce jusqu’à ce qu’elle revienne pour lui poser la fameuse requête :

- Je crois mon chou que ton rêve va se réaliser. Une des mannequins a raté son train… si tu es vraiment partant… tu me sauverais la vie.
Avner s’écarta d’un pas en ouvrant les bras sur les côtés tellement la situation était ironique. Il fut encore plus hilare lorsqu’elle le supplia de prendre la place de l’absente. Elle devrait pourtant savoir qu’il lui était impossible de refuser une occasion pareille. Faire le pitre devant tout le monde travesti en nana sera un grande instant de gloire pour lui. Mais Sharona intervint avant qu’il ait pu donner sa réponse.
- V... Si Avner accepte de défiler en tant que femme...
Avner tourna alors aussitôt la tête vers elle, curieux d’entendre les suggestions qu’elle allait faire.
- Est-ce qu'on pourrait pas se redistribuer les tenues entre celles de Harmony - c'est elle qu'est pas là, hein ? - et les miennes, de sorte qu'il porte les plus féminines et que je défile sur les plus masculines en même temps... En tout cas au moins en partie... Ca permettrait de faire genre c'est totalement voulu... et puis je me sentirais plus à l'aise je pense, si je suis à plat et pas toute seule...
Il éclata une de plus de rire avant de reprendre enfin la parole.
- Eh bien, c’est ton jour de chance on dirait… Tu vas avoir l’honneur, l’opportunité mais surtout le plaisir de voir Avner Peter Cocker défiler sur scène en talons aiguille. Un conseil ma belle, garde bien tout ce que tu vas voir en tête parce que ça va être un grand moment.

Et peu après, Sharona eut une soudaine illumination.
- C'est pas elle qui devait faire le final ?
- En quoi consiste le final ? Demanda-t-il aussitôt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 10/07/2017
» Messages : 359
» Pseudo : rose/ MillionEyes
» Avatar : Alexandra Daddario
» Âge : 29 ans
» Schizophrénie : Marlon/Tom/Damian
# Re: stranger in a strange land (violet & sharona)
message posté Mar 15 Aoû - 12:10 par Violet J. Abbot
Les choses se compliquaient. Une de mes mannequins n'était pas disponible et je n'avais pas de remplaçant. Évidement le fait qu'Avner soit là était un soulagement. Je pouvais aussi penser à Aeris qui était très jolie et que j'avais d'ailleurs très envie de revoir après cette séance de shopping, mais je savais qu'Avner serait le plus heureux des hommes si je lui proposais de défiler pour moi. On n'y verrait que du feu. Il avait un visage fin et lui-même était fin. On pouvait très bien le travestir et les maquilleur s'y donnerait à cœur joie. Je l'ai supplier d'accepter même si je savais d'avance qu'il me dirait oui. Je pouvais toujours compter sur lui. Je le savais et qui sait peut-être qu'il deviendrait un grand mannequin comme Sharona d'ailleurs. J'envisageais de toute manière de reprendre les mêmes mannequins pour mes autres défilés, enfin ceux qui faisaient leur preuve évidement. Ils passeraient de l'anonymat à la célébrité. Sharona est alors intervenue et a émis une idée qui n'était pas franchement inintéressante bien au contraire. J'ai acquiescé quand elle m'a demandé si c'était bien Harmony qui n'était pas là et j'ai écouté la suite.

« Hum pourquoi pas. Ce n'est pas une mauvaise idée, le masculin au féminin et le féminin au masculin c'est aussi ce que j'aime défendre. On peut en effet changer vos tenus, vous faites la même taille quasiment, au pire si il y a des retouches les couturiers nous aiderons. »

Je n'avais pas imaginé mon premier défilé comme ça. C'était assez stressant que tout ne se passe pas comme je l'imaginais mais c'était aussi boostant. Je voyais que je trouvais des solutions même dans les moments les plus compliqué. J'avais trop travaillé pour baisser les bras maintenant. J'ai donné un bisous sur la joue d'Avner qui acceptait de défilé.

« Merci mon chou, tu me sauves la vie et promis je te garderais un dvd du défilé, on se souviendra longtemps de toi. »

Je lui ai souris. Sharona a évoqué le final. J'ai tourné la tête vers elle et puis vers Avner qui demandait en quoi consistait le final. Je me suis pincé la lèvre, je ne pensais pas que ça le dérangerait de porter une robe blanche mais on ne savait jamais. Je pouvais comprendre qu'il n'ai pas forcément envie d'enfiler une robe de marié même si au fond j'espérais comme tout le reste que ça ne le dérange pas. Je lui ai dis entre mes dents :

« Une robe de mariée ... »

Elle était en plus en dentelle et je ne savais pas si il accepterait d'en porter une. Je lui ai fait un sourire, ça passait toujours mieux avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
stranger in a strange land (violet & sharona)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
» Stranger in a strange land ♥ Raf && Tempy
» loar + stranger in a strange land
» djidane + stranger in a strange land [finie]
» tutorial chariot de guerre sur base de land raider
» land speeder dark eldar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-