Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #26 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 26ième version toute douce pour l'hiver, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
LC awards 2017 !
C'est déjà la quatrième édition et pour les nominations, on se retrouve ici.
Les dés du Père Noël !
Cela se passe par ici pour avoir des cadeaux de la part du Père Noël.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


And if it ends, can we be friends ? + Rachel

avatar
So let me be and I'll set you free.
.
» Date d'inscription : 03/12/2015
» Messages : 987
» Pseudo : Mom's
» Avatar : Natalie Dormer.
» Âge : 35 yo. (6/8/83)
» Schizophrénie : Lucian T. (j.momoa) + Samuel A. (j.gyllenhaal) + Victoria S. (o.wilde)
() message posté Lun 27 Nov 2017 - 17:32 par Indianna L. McCarthy

 
« Après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on a pas eu le temps de vivre. Peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses. »  Guillaume Musso
 

 
Rachel & Indianna

 
La journée prenait une tournure inattendue qui lui plaisait bien. Elle n'aurait pas pu prévoir de revoir Rachel aujourd'hui et c'était mieux ainsi. Indianna aimait être surprise, avoir une bonne nouvelle, être prise au dépourvu. Elle savait que beaucoup de personnes n'aimaient pas cette sensation de perdre le contrôle, mais elle, le vivait plutôt bien. Si elle aimait garder le contrôle de sa vie privée, elle aimait tous les petits moments agréables du quotidien qui venaient s'y ajouter sans qu'elle le demande. C'était une chose merveilleuse que d'être encore surprise par la vie et ce qu'elle pouvait apporter. Elle ne pouvait pas dire qu'elle était naïve pour autant, non, elle était plutôt sensée comme femme. Mais elle avait connu tellement de drames, de passages désagréables dans sa vie, qu'elle appréciait d'autant plus les bons moments. Elle avait mit du temps à les accepter, néanmoins. Comme si, quelque part, elle n'y avait pas le droit. Puis elle ne savait pas comment les vivre, comme si le bonheur ne pouvait que lui filer entre les doigts, qu'elle ne pouvait que l'étreindre un court instant avant qu'il ne s'échappe à nouveau. Aujourd'hui, elle relativisait, elle acceptait, elle profitait. Indianna pouvait avoir un côté fleur bleu mais qui cachait une réalité bien plus égoïste et sombre. Elle aimait les gens, elle aimait ressentir les sentiments et les émotions, mais ne leur laissaient que peu de place une fois qu'ils devenaient trop envahissant. C'était là son seul vice, celui d'avoir peur d'aimer, mais surtout d'avoir peur d'être abandonné. L'idée même de vivre une rupture ou un deuil à nouveau la terrifiait, au point qu'elle tenait ses humeurs à distance.

Mais avec Rachel, cela avait toujours été plus simple. Sans doute parce qu'elles n'avaient jamais émit l'idée d'être en couple. La question ne s'était jamais posée, tacitement. Coucher ensemble leur suffisait, elles s'épanouissaient dans cette relation amicale qui pouvait devenir plus quand l'envie s'en faisait ressentir. C'était simple et commode pour elles deux. Voilà pourquoi croiser par hasard Rachel lui faisait du bien. Elle était contente de recroiser sa route et maintenant, d'être chez elle. Elle effaça rapidement cette sensation d'intrusion grâce à l'attitude joviale de la belle, ainsi que son éternel sourire. Et quel sourire. Indianna songe à nouveau à leurs moments volé avec une certaine nostalgie, mais une envie aussi. Tandis que Rachel lui passe devant pour ouvrir la marche, Indianna coule un regard vers sa silhouette. La grossesse ne lui a rien enlevé de son charme, au contraire, ses nouvelles rondeurs sont chaleureuses, lumineuses. Indianna avait toujours aimé son teint de porcelaine, ainsi que ses grands yeux émeraudes. Un vert intense qui donnait envie de se plonger dedans pour ne plus en ressortir. Indianna n'avait jamais eu de préférences particulières en matière d'attirance. Elle aimait avant tout une personne pour ce qu'elle dégageait, pour ce qu'elle avait à offrir. Et Indianna se servait, non sans donner en retour, mais souvent avec plus de retissance, de légèreté. Elle donnait ce qu'elle voulait, ne se gênait pas pour reprendre quand cela devenait trop compliqué, quand cela devenait trop sérieux à son goût. Elle savait qu'elle avait blessé quelques personnes en agissant ainsi. Une étape inconsciente mais qu'elle ne pouvait changer au risque de s'y perdre. Et il en était hors de question. « Merci. N’hésite pas à t’asseoir si tu veux. » C'est vrai que l'appartement fait un peu penser à une nurserie, mais cela paraissait normal au vu du petit bonhomme. Il était certes petit mais il prenait déjà beaucoup de place dans la vie de sa mère, à n'en pas douter. Indianna avait connu cela aussi. Elle prit place dans l'un des fauteuils, tout en regardant Rachel bercer son fils. Nolan finit par les rejoindre au salon et Indianna l'accompagna afin qu'il puisse se laver les mains. Il paraissait soulagé. « Vous-voulez boire quelque-chose ? », leur demande alors la maîtresse de maison. Nolan regarde sa mère, comme pour avoir son accord, avant de demander poliment un jus de fruit à Rachel. « La même chose pour moi si tu as, merci ». Tandis que Rachel s’éclipse en cuisine, Indianna laisse son regard vagabonder de nouveau sur la pièce. Puis ses yeux se fixent sur un cadre près d'elle. Curieuse, mais surtout étonnée, elle se rapproche plus près et observe le cadre photo. Pas de doute. A côté de la jolie rousse, elle reconnaît Diana. Une belle brune pour le coup, une femme qu'elle connaît bien, intimement même... « Tu connais Diana ? », demande-t-elle alors. C'est évident, oui, au vu de la photo. Elles ont même l'air assez complices.
 
(c) black pumpkin

 
Revenir en haut Aller en bas
Watch the Queen conquer.
avatar
Watch the Queen conquer.

» Date d'inscription : 26/03/2015
» Messages : 6542
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Deborah Ann Woll.
» Âge : 32yo.
» Schizophrénie : Charlotte, Jamie & Poppy.
() message posté Mar 28 Nov 2017 - 15:15 par Rachel Montgomery
Sometimes we need to stop analyzing the past, stop planning the future, stop figuring out precisely how we feel, stop deciding exactly what we want, and just see what happens. ✻✻✻ La sortie aura été de courte, très courte, durée, mais avoir de la compagnie est finalement une bonne alternative. Il faut dire que c’est dernier temps je n’ai pas vraiment le temps, ni même l’envie de voir grand monde. Je ne suis pas vraiment casanière en temps normal, mais depuis la naissance de Wyatt, je préfère rester à la maison, et profiter de mon temps libre pour dormir, ou tout simplement ne rien faire. Je n’ai même pas eu réellement le temps de me remettre à la poterie, ni même de voir mes amis. Je n’ai pas encore trouvé mon rythme, et parfois cela se fait sentir. Il m’arrive par moment de vouloir pouvoir faire comme avant, sortir, voir mes amis et ne me préoccuper de rien, mais ce n’est plus possible. Je dois bien évidemment m’adapter à la situation, et je dois bien reconnaître que pour le moment, je suis encore loin de réussir à tout gérer. Je passe le plus clair de mon temps à la maison, à m’occuper du bébé. De temps en temps une sortie, ou bien on vient me voir, mais rien d’autre. C’est encore récent, alors je ne m’inquiète pas trop, de toute façon, je suis encore bien trop fatiguée pour réellement pouvoir m’inquiéter de quoique ce soit. Je suppose qu’il me faudra aviser dans les mois à venir. Pour l’instant, je suis tout simplement heureuse d’avoir mis le nez dehors, même seulement pour si peu de temps. Tout changement, est le bienvenue. Alors, je suis plutôt contente d’avoir proposé à Indianna, et son fils de venir chez moi. Même si c’était simplement pour dépanner, cela me fait un peu de compagnie. Et c’est peut-être ce qui me manque le plus en ce moment, parler avec d’autres adultes. Wyatt est adorable, mais les interactions sont assez limitées. Autant donc profiter de la présence de mon amie, ne serait-ce qu’encore un moment. Même si c’est assez difficile pour le moment, essayant de ranger un peu les affaires du bébé, tout en m’occupant de lui, sans oublier la présence des invités. Oui, vraiment, je ne suis pas encore au point sur tout. Je parviens à rendormir Wyatt, soulagée, bien que me sentant un peu coupable de préférée qu’il soit endormit, avant de proposer quelque-chose à boire à Indianna et Nolan. Je ne peux m’empêcher de sourire, devant le petit garçon. Je ne sais pas si c’est à cause des hormones, du fait de voir Indianna avec son fils, ou tout simplement parce qu’il est adorable. « La même chose pour moi si tu as, merci. » Je suis presque sûre d’avoir cela quelque part dans la cuisine. Je jette un coup d’œil à Wyatt qui s’est de nouveau endormit, avant de m’éclipser pour rejoindre la cuisine. Je sais qu’en cas de soucis, il n’est pas seul, j’ai parfaitement confiance en Indianna pour cela. Il me faut quelques minutes pour trouver ce dont j’ai besoin, caché dans le frigo derrière d’autres bouteilles. Je sors trois verres, avant de regarder si je n’ai rien d’autres à proposer, mais il se trouve que non. Il serait temps que j’aille faire des courses, jusqu’ici j’ai plutôt tendance à me faire livrer, ce qui est vraiment plus pratique. Je retourne dans le salon, posant les verres et la bouteille sur la table basse. « Tu connais Diana ? » Je n’ai pas fait attention qu’Indianna s’était déplacée, et comme toujours à l’évocation de ce prénom, mon cœur bat un peu plus vite. Même quand elle n’est pas là, je suis incapable de rester indifférente. J’aurais sans aucun doute dû enlever certaines photos depuis tout ce temps, mais j’en suis incapable. Diana compte encore bien trop pour moi, pour enlever les photos, les ranger dans un coin et ne plus jamais les regarder. Cependant, parfois c’est tout aussi douloureux de les regarder, et de penser à nous deux. Mais en règle générale, je ne m’attarde pas trop dessus, étant habituée à les trouver là. Je suis cependant surprise qu’elles puissent se connaitre toutes les deux, et je ne suis pas certaine de vouloir en savoir plus. « Oui. On est sorties ensemble pendant un moment… Il y a quelques temps maintenant. » Toujours aussi douloureux de réaliser que c’est bel et bien terminé désormais. Ce n’est pourtant pas le temps de repenser à cela, de penser à elle. « Et vous ? Comment vous vous connaissez ? » Difficile de ne pas être curieuse malgré tout. C’est d’autant plus étrange de savoir qu’elles se connaissent.

✻✻✻
CODES ©️ WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
So let me be and I'll set you free.
.
» Date d'inscription : 03/12/2015
» Messages : 987
» Pseudo : Mom's
» Avatar : Natalie Dormer.
» Âge : 35 yo. (6/8/83)
» Schizophrénie : Lucian T. (j.momoa) + Samuel A. (j.gyllenhaal) + Victoria S. (o.wilde)
() message posté Mar 12 Déc 2017 - 17:40 par Indianna L. McCarthy

 
« Après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on a pas eu le temps de vivre. Peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses. »  Guillaume Musso
 

 
Rachel & Indianna

 
Elle s'estimait heureuse que Nolan soit ainsi. Plus elle le regardait, elle l'observait, plus elle avait l’impression qu'il s'adaptait à elle. Jusque là, elle ne savait pas trop si elle devait s'en réjouir ou s'en montrer prudente. Le petit garçon était étonnement débrouillard pour son âge, voulait de plus en plus faire preuve d'autonomie sur le quotidien. Sentait-il que sa mère avait besoin de ça ? Nolan vivait seul avec sa mère, il ne connaissait qu'elle sur la vie de tous les jours, bien qu'Indianna s'entourait facilement d'amis et de proches. Indianna avait entendu quelque part que les enfants étaient de véritables éponges. Nolan percevait-il sa mère comme une femme indépendante, étrange et bohème ? Sans doute. Mais malgré tout ça, Indianna ne pouvait qu'être fière de son fils, quand bien même il était précoce, un peu étrange pour un enfant de son âge. Elle, elle le trouvait parfait à sa hauteur. Elle n'était en rien objective, elle le savait, mais elle avait tellement craint d'avoir un enfant qui ne lui ressemble pas... De ceux qui pleurnichent, qui font des caprices à tord et à travers, qui réclament sans cesse leur maman. Indianna avait vraiment appréhendé d'être face à toutes ces situations. Elle avait toujours aimé les enfants, mais elle était plutôt soulagé, à l'époque, de ne pas avoir à s'en occuper. Leurs cris, leurs larmes, tout la terrifiait. Puis elle était devenue mère à son tour, par un coup du sort, et elle avait bien dû assumer. Et quelque part, elle avait été entendu. Nolan avait été un nourrisson conciliant qui pouvait fixer le plafond un moment avant de se mettre à hurler. D'une même manière, il ne s'était jamais montré trop capricieux, mais avait rapidement découvert la négociation avec sa mère à coup d’œillade et de sourire malicieux. C'est tous ses souvenirs qui lui remontent en mémoire tandis qu'elle balaye la salle du regard et que ses yeux se posent sur des affaires de bébé. Indianna n'avait jamais été très à l'aise avec les gadgets conseillés dans les magasines pour future maman. Comme toujours, elle avait surtout agit avec son instinct. Elle s'était trompé parfois, mais dans l'ensemble, elle n'avait pas fait pire que certaines. Et puis quand elle regardait Nolan, il ne semblait pas se souvenir de ses erreurs et de ses oublis et il était le seul juge à avoir de l'importance dans cette histoire.

Indianna était plutôt surprise de retrouver le visage de Diana ici. Mais après tout, elles s'étaient retrouvés quelques temps plus tôt à Londres alors qu'elles s'étaient connu au bout du monde. Mais dans ce cas, Indianna ne pouvait parler de hasard car elles s'étaient revus sur une exposition organisée par la même association à l'origine de leur rencontre. Alors que là, au milieu du salon de Rachel, c'était assez étrange. « Oui. On est sorties ensemble pendant un moment… Il y a quelques temps maintenant. » Ah. Indianna esquisse un sourire de biais. Elles ne sont donc pas amies ou parentes, non, elles ont eu une histoire. Quelle était la probabilité qu'Indianna se retrouve au milieu de tout ça ? « Je vois. Vous êtes belles toutes les deux sur cette photo ». Et Indianna sent que cette rupture à laissé des marques, rien qu'à l'expression de Rachel quand elle parle de Diana. Nolan s'approche alors de la table et commence à boire son jus de fruit. Puis Indianna le voit ouvrir le sac à dos de sa mère et y chercher son calepin et sa boite de feutre. L'irlandaise se félicite alors de toujours embarquer avec elle son attirail d'apprenti dessinateur, un moyen efficace et naturel d'occuper son petit garçon dans un moment comme celui-là. Pas qu'Indianna voulait qu'il hérite de son talent en dessin, mais elle préférait le voir utiliser son imagination plutôt que de regarder la télévision. « Et vous ? Comment vous vous connaissez ? » Indianna lève son regard vers son amie. Nolan semble dans sa bulle, assis un peu plus loin à griffonner. Elle est contente qu'il soit si adapté en société. « On a travaillé ensemble en Somalie il y a quelques années de ça », commence-t-elle. Bien sûr, il y a plus, mais est-ce vraiment important de le mentionner ? « J'étais chargée de mission pour une association humanitaire et Diana faisait du bénévolat dans mon équipe ». Et elles se sont plus, elles ont partagés une romance torride mais éphémère. Elles... Indianna sourit à Rachel avant de prendre une gorgée de son verre de jus de fruit. « Et pourquoi vous êtes séparés ? Si c'est pas indiscret bien sûr, te sens pas obligé de me répondre ».
 
(c) black pumpkin

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
And if it ends, can we be friends ? + Rachel
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Hammersmith
Aller à la page : Précédent  1, 2
» After the show between friends [Rachel]
» Friends, we need your feedback
» 08. That's what friends are for
» [THEME] Just friends ? [TERMINE]
» Résumé partie 172 : Happy Tree Friends

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-