Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #31 & nouveautés.
Le forum vient d'enfiler sa nouvelle version, dont vous pouvez découvrir toutes les nouveautés par ici.
Chocolate Week.
La Chocolate Week est arrivée à Londres, c'est le moment de montrer votre amour pour le cacao. Rendez-vous par ici.
Le mois des défis !
Si vous êtes joueurs, c'est le moment où jamais de venir nous le montrer. Toutes les informations se trouvent par .
Le questionnaire de la rentrée.
N'hésitez pas à venir nous donner votre avis concernant le forum, par ici.
Fiches dans le besoin & liens.
Votre fiche manque de demande ? Venez jeter un coup d’œil par ici pour vous aider. Et si vous recherché un lien, rendez-vous par .
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.
les petites annonces
semaine du chocolat c'est la semaine du chocolat bande de gourmands, venez déguster, apprendre et admirer pour le plus grand plaisir de vos papilles.
pâtisserie à la recherche d'un vendeur roman warwick cherche un(e) vendeur(se) pour sa pâtisserie sur oxford street, expérience demandée.
ton annonce ici ? c'est facile, il te suffit d'en faire la demande en envoyant un mp à un membre du staff.


fb + my soul meet you a long time ago (w/lolex).

avatar
she has the moon in her mindthat’s why stars spill off her lips.
she has the moon in her mind
that’s why stars spill off her lips.

» Date d'inscription : 08/05/2016
» Messages : 5945
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : alycia debnam-carey.
» Âge : 23yo, (07.05).
» Schizophrénie : rioja (a. arjona), nova (c. kimberly) & irsa (s. shaik).
() message posté Lun 5 Mar - 5:47 par Lola Barnett
love makes no mistakes and people could either be a blessing or a lesson. you decide. ✻✻✻ Encore une fois, Lola en avait profité pour vanter le fait qu'elle avait la meilleure chambre de tout l'appartement. « T'es pas gênée toi. » Lorsqu'elle se trouvait en compagnie de gens qu'elle appréciait suffisamment, Lola n'avait plus aucune gêne. Ou du moins, elle en avait moins qu'avec une personne dont elle venait de faire la connaissance et Alexander, il se trouvait dans la catégorie où Lola s'ouvrait davantage à lui. Comme lui proposer de faire une course pour savoir quelle chambre était plus près de la salle de bain. Malheureusement pour Alexander, Lola n'avait pas encore pris les dimensions et au fond, elle s'en moquait royalement. Le plus important était d'avoir son espace personnel, où elle pourrait refermer la porte derrière elle et se retrouver seule. « Celle à côté de toi ? Tu ne ronfles pas, rassure-moi ? » Qu'est-ce qu'elle pouvait bien en savoir ? Ce n'était pas comme si Lola s'amusait à s'enregistrer durant la nuit pour savoir si elle ronflait. Puis, elle doutait que ce soit le cas sinon Levi n'aurait pas hésité une seule seconde à le lui faire remarquer. « Ce n'est pas une question à laquelle je possède une réponse… Mais, je suis certaine que non. Demande à Levi, il doit avoir la réponse si ça t'intéresse vraiment. » Lola en était tellement certain qu'elle était prête à mettre sa main au feu. Il existait seulement 50% que ce soit réellement le cas. Avant de le laisser choisir sa chambre pour qu'il commence doucement à s'installer, Lola lui avait demandé de l'aider à déplacer son lit. C'était quelque chose dont la jeune femme n'était pas en mesure de faire toute seule sans, au minimum, abimer le plancher fraîchement vernis. Le propriétaire leur avait dit de faire attention et Lola comptait bien faire attention. Donc, cela requiert l'aide d'Alexander même si ça ne lui fait pas plaisir. Évidemment, Alexander tentait de l'en dissuader en lui donnant le fameux exemple du pervers qui pourrait prendre des photos d'elle en tenue d'Ève et aussi surprenant que cela puisse l'être, Lola embarquait, à nouveau, dans le jeu d'Alexander en lui promettant des photos aussi. C'était encore plus étrange maintenant parce que les mots étaient sortis sans aucune gêne de la bouche de Lola alors qu'habituellement, elle était réservée quant venait de faire des plaisanteries. Lola était toujours beaucoup trop sérieuse comparé à Levi. Il était le téméraire et elle, la réservée un peu froide aux premiers abords. Elle n'était pas comme Alexander qui l'avait approché pour lui demander de l'aide afin de draguer une autre femme. Peu importe à quel point Lola était confortable avec une personne, elle conservait toujours cette petite réserve. « Si j'ai droit aux photos, alors. » Secouant la tête, elle lui assenait un petit coup sur l'épaule. « Je sais comment t'amadouer maintenant. Une simple photo et le tour est joué. » Répliquait-elle sans savoir pourquoi elle venait de répondre cela. Les mots étaient sortis et il était trop tard. Très vite, Lola rejoint Alexander pour qu'ils puissent faire ce qu'elle lui demande depuis cinq bonnes minutes. Lorsque le lit est déplacé, Lola allait se positionner dans l'encadrement de sa chambre afin d'analyser la pièce. Tout était bon maintenant à ses yeux. « Bon tu viens ou pas ? » Elle le voit déjà s'impatienter à l'extérieur de sa chambre et avec un soupir, Lola le suivait en traînant des pieds comme si l'aider était un fardeau alors que c'était elle qui avait proposé de le faire. Ou plutôt, elle avait marchandé avec lui. « Tu es toujours aussi impatient ? Tu ne sais même pas quelle chambre tu vas prendre. Pourquoi tu ne reviens pas me chercher lorsque tu auras pris ta décision ? » Tous les moyens étaient bons pour qu'elle puisse se sortir de cette situation. Malgré tout, elle continuait de marcher derrière lui avant qu'elle trébuche et se retrouve les genoux au sol. Au passage, elle avait tentée de s'agripper au chandail d'Alexander, mais tout ce qu'elle avait réussi à faire était sûrement de le déchirer un tantinet. « Ça va. Continuons. » Lâchait-elle en se relevant très vite en espérant que le tout soit passé incognito.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Administrateur

» Date d'inscription : 03/03/2017
» Messages : 1854
» Pseudo : tearsflight / marine
» Avatar : douglas booth
» Âge : twenty-four
» Schizophrénie : Jake & Roman
() message posté Dim 11 Mar - 10:43 par Alexander Levinson
Tell me then, does love make one a fool or do only fools fall in love? ✻✻✻ Somme toute, ça ne fait pas si longtemps que ça qu’Alex connaît Levi et Lola et pourtant, il ne pourrait pas être plus certain de sa décision. En peu de temps, il a su trouver sa place entre les jumeaux, et avec chacun d’eux individuellement. Si Levi et Alex se ressemblent, ce n’est pas la même chose avec Lola. Mais à eux trois, ils semblent avoir trouvé un équilibre qui convient à tout le monde, et vivre ensemble viendra sûrement le confirmer. Peut-être y aura-t-il des disputes, peut-être quelques embrouilles mais ça fait partie de la vie. Et pour être honnête, ça ne pourra pas être pire que le silence assourdissant de son ancien appartement, seulement brisé par la passion pour les travaux de son voisin du dessous. Même si Lola ronfle. Enfin si c’est le cas et qu’il le remarque, il risque d’en profiter pour l’embêter avec ça. Après tout, en vivant ensemble, ils s’exposent l’un et l’autre à davantage de petites piques. En général, elles viennent plutôt d’Alex mais au fur et à mesure, il a l’impression que Lola ose plus.
« Non, il risquerait de me mentir pour éviter d’avoir la mauvaise chambre. J’verrais par moi-même. » Vient-il de sous-entendre qu’il allait venir dans sa chambre en plein milieu de la nuit pour voir si elle ronfle ? Peut-être. Sauf qu’il ne le fera pas, ça serait beaucoup trop bizarre. C’est une chose de s’amuser à sous-entendre qu’il pourrait être intéressé pour emmerder Lola, c’est tout autre chose d’être un pervers qui vient pendant qu’elle dort. Tout comme il plaisante à propos de photos coquines que le pervers en face pourrait lui envoyer. Photos qu’il ne voudrait pas voir. D’ailleurs, il espère que Lola ferme bien la porte de la salle de bain, il ne voudrait pas avoir de mauvaise surprise. Tout ça, c’est pour rire. Il ne tient absolument pas à voir Lola nue, ou même à moitié. Que la vue soit belle ou non. D’ailleurs, il ferait mieux d’arrêter d’y penser, c’est beaucoup trop bizarre, et il ne veut pas avoir cette image en tête. « Je sais comment t'amadouer maintenant. Une simple photo et le tour est joué. » Ce qui ne l’empêche pas de jouer le jeu, surtout quand Lola rentre dedans. « Ne crois pas que tu pourras m’acheter comme ça à chaque fois, je suis un homme difficile. » Ou pas. Simplement, il aime se faire désirer quand on lui demande de l’aide, et pourquoi pas obtenir quelque chose en échange.
Le lit est rapidement déplacé, et Alex s’impatiente de trouver sa chambre maintenant. Il a beau avoir déjà visité l’appartement, il aura sans doute besoin de revoir les deux chambres avant de faire son choix. « Tu es toujours aussi impatient ? Tu ne sais même pas quelle chambre tu vas prendre. Pourquoi tu ne reviens pas me chercher lorsque tu auras pris ta décision ? » Au tour de Lola de vouloir essayer d’échapper à ses engagements. Finalement, ils se ressemblent peut-être plus qu’Alex l’aurait pensé. Ou bien elle en fait exprès pour l’embêter. Ce qui pourrait être probable. « Je te rappelle qu’on doit faire la course avant que je puisse prendre ma décision. » Lui, n’a pas oublié. Surtout que l’idée l’amuse beaucoup. Il prend la direction de la première chambre, en poussant un carton avec ses pieds, lorsqu’il est surpris et tiré un peu en arrière. Il se retourne pour constater que Lola est tombée au sol et, se faisant, elle a légèrement déchiré son pull. « Ça va. Continuons. » Qu’elle dit en se relevant, avant même qu’il puisse l’aider. Alex fait la moue, sans trop bien comprendre ce qui vient de se passer. « Si tu veux me déshabiller, j’ai déjà vu plus subtil comme approche. » Et il hausse les épaules, un sourire aux lèvres, avant de reprendre son chemin. Il regarde les deux chambres, essaye de réfléchir à des critères qui pourraient l’aider à faire son choix. « Je crois que je préfère celle-ci. » Celle qui est plus proche de celle de Lola, même s’il craint ses ronflements. « Tu testes les matelas avec moi pour voir lequel est le mieux ? » Si Levi n’est toujours pas là, autant en profiter.


✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
she has the moon in her mindthat’s why stars spill off her lips.
she has the moon in her mind
that’s why stars spill off her lips.

» Date d'inscription : 08/05/2016
» Messages : 5945
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : alycia debnam-carey.
» Âge : 23yo, (07.05).
» Schizophrénie : rioja (a. arjona), nova (c. kimberly) & irsa (s. shaik).
() message posté Lun 19 Mar - 4:21 par Lola Barnett
love makes no mistakes and people could either be a blessing or a lesson. you decide. ✻✻✻ Même maintenant, alors que c’était le grand jour, Lola était incertaine à propos de cette colocation. Vivre avec deux hommes était différents et nouveaux. Ce n’était pas au même niveau que vivre sous le toit de sa mère. Malgré cette incertitude, Lola était tout de même excitée à l’idée de vivre en dehors du confort de la maison familiale. Jemma, sa demi-sœur, allait lui manquer. Mais c’était un nouveau pas vers une nouvelle vie. Une vie d’adulte. « Non, il risquerait de me mentir pour éviter d’avoir la mauvaise chambre. J’verrais par moi-même. » Tel un enfant, Lola ne peut s’empêcher de répéter les mots d’Alexander silencieusement se moquant un peu de lui. « Tu crois vraiment que ça dérange Levi ? On a toujours dormis dans les mêmes chambres alors je crois qu’il a pris l’habitude, si jamais, je ronfle. » Questionnait-elle en le regardant, mains sur les hanches et les sourcils haussés, impatiente d’entendre ce qu’il allait répliquer. S’il avait fait un sous-entendu quelconque, Lola l’avait complètement manqué. Alexander avait juste dit qu’il verrait par lui-même peut-être en passant devant sa porte, très tôt le matin. « Ne crois pas que tu pourras m’acheter comme ça à chaque fois, je suis un homme difficile. » Voilà qu’elle roulait des yeux sans vraiment savoir ce qu’elle pouvait répondre à cela. Parce que les remarques de ce genre-là mettait mal à l’aise Lola. Ce n’était rien pour bien des gens, mais c’était inconfortable pour Lola. Alors, elle s’était contentée de se racler la gorge afin d’éviter que la situation tombe dans un silence inconfortable. Finalement, ils avaient enfin changé le lit de Lola et maintenant, elle était comblée, se sentant beaucoup plus confortable dans sa future chambre. « Je te rappelle qu’on doit faire la course avant que je puisse prendre ma décision. » Oh Lola n’avait pas du tout oublié. Pour une fois, c’était elle qui avait proposé quelque chose d’intéressant. Suivant les pas d’Alexander, elle le suivait se diriger vers la première chambre. Probablement la chambre qu’elle aurait hrésité si Lola n’avait pas décidé de s’imposer pour l’autre chambre. « Ne t’inquiète pas, je te promets que cette course se passera. Je sais qu’en ce moment, tu te prépares mentalement à perdre. » Répliquait-elle, ricaneuse. Manquant de se retrouver au sol, Lola avait réussi à se sauver en s’agrippant au pull d’Alexander. Elle se sentait mal de lui avoir déchiré un peu et mentalement, elle s’était fait une note pour lui en racheter un nouveau. « Si tu veux me déshabiller, j’ai déjà vu plus subtil comme approche. » À nouveau, elle roulait des yeux tout en secouant la tête. Bien sûr, c’était une réplique normale pour Alexander. S’il ne l’avait pas fait, Lola aurait été choquée. Après tout, ils s’étaient rencontrés ainsi. Lui qui demandait son aide pour draguer une femme. Comme si Lola possédait toutes les réponses possibles. « Crois-moi, je n’ai pas besoin de prétendre de tomber pour te déshabiller. » Lâchait-elle en se permettant d’entrer dans la potentielle future chambre d’Alexander. C’était bizarre parce que c’était celle près de la sienne. Ça allait faire changement de ne pas avoir Levi aussi près d’elle. « Je crois que je préfère celle-ci. » Tout comme lui, elle regardait la pièce. Silencieuse, Lola fit le tour de cette chambre deux fois avant de se tourner vers Alexander. « Tu sais combien de pas nous sépare maintenant ? Onze pas. J’ai fait le calcul tout à l’heure. Comme ça, si jamais tu fais un cauchemar, tu seras près de moi pour que je te réconforte. » Ce genre de détails, c’était typique Lola. « Tu testes les matelas avec moi pour voir lequel est le mieux ? » Pendant une bonne dizaine de secondes, Lola ignorait comment réagir à cette question. Puis, elle se dirigea vers le lit et s’y installait confortablement. « Celui-là est pas mal… Viens ! » Elle fixait le plafond en tapotant la place près d’elle de sa main.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Administrateur

» Date d'inscription : 03/03/2017
» Messages : 1854
» Pseudo : tearsflight / marine
» Avatar : douglas booth
» Âge : twenty-four
» Schizophrénie : Jake & Roman
() message posté Mer 18 Juil - 14:26 par Alexander Levinson
Tell me then, does love make one a fool or do only fools fall in love? ✻✻✻ « Tu crois vraiment que ça dérange Levi ? On a toujours dormis dans les mêmes chambres alors je crois qu’il a pris l’habitude, si jamais, je ronfle. » Qu’Alex ait tort ou raison, qu’il en soit conscient ou non, il continuera toujours d’argumenter. Non pas pour gagner à la fin, simplement parce qu’il trouve toujours quelque chose à rajouter, surtout si ça peut énerver la personne avec qui il parle. Et bien sûr, Lola est loin d’être l’exception. « Jusqu’au jour où il découvrira ce qu’est le sommeil sans tes ronflements. Et là, il n’entendra plus que ça. » Alors qu’il ne sait même pas si elle ronfle ou non. Il n’espère pas, parce qu’il est vraiment plus tenté par la chambre la plus proche. Il ignore si les murs sont épais ou non. Il l’espère en tout cas, pour avoir un peu d’intimité. Même si ce n’est clairement pas l’objectif premier de ce déménagement. Justement, Alex n’en pouvait plus d’être seul dans un appartement. Alors Lola peut bien faire un peu de bruit, il ne lui en voudra pas trop. Mais il ne manquera pas de lui faire remarquer.
« Ne t’inquiète pas, je te promets que cette course se passera. Je sais qu’en ce moment, tu te prépares mentalement à perdre. » Il est persuadé que même elle n’y croit pas. Certes, Alex n’est pas le plus sportif mais il peut quand même courir plus vite qu’elle vers la salle de bain. Et puis il est rapidement déconcentré par Lola qui manque de tomber et abime son pull au passage. Mais lui, ce n’est pas son vêtement un peu décousu qui l’interpelle. « Crois-moi, je n’ai pas besoin de prétendre de tomber pour te déshabiller. » Mais… A nouveau, Alex a un mouvement de recul, sous la surprise. Que se passe-t-il aujourd’hui ? « Qui êtes-vous et qu’avez-vous fait de Lola ? » Est-ce parce qu’ils vont vivre ensemble ? Comme elle va devoir le supporter au quotidien, elle essaye de se mettre à son niveau ? Alex n’est pas sûr de comprendre, pas sûr d’aimer ça non plus. Un peu peut-être, mais le côté perturbant prend le dessus. Il lui faudra un moment pour s’y habituer si elle compte continuer ainsi. « Tu sais combien de pas nous sépare maintenant ? Onze pas. J’ai fait le calcul tout à l’heure. Comme ça, si jamais tu fais un cauchemar, tu seras près de moi pour que je te réconforte. » Pas étonné qu’elle ait compté le nombre de pas séparant les deux chambres, il l’est beaucoup plus de l’offre qu’elle lui fait. « Celui-là est pas mal… Viens ! » A peine a-t-il le temps de se retourner qu’elle est déjà allongée sur le lit. Alex ne se fait pas prier, et saute même à moitié sur le matelas, pour atterrir à côté d’elle. C’est vrai que le matelas est confortable. Il regarde le plafond, avant de tourner la tête vers Lola. « Si tu dois venir me réconforter en pleine nuit parce que j’ai fait un cauchemar, il faut que tu saches que je dors du côté gauche. » Des cauchemars, ça lui arrive d’en faire. Mais il ne croit pas que ça le fasse crier dans son sommeil. Ses anciens voisins le lui auraient dit sinon. Vu qu’ils se plaignaient d’absolument tout. « Alors… dis-moi tout ! Comment tu imagines la décoration de la chambre ? Si tu comptes y passer tes nuits, autant qu’elle soit à ton goût. » Et vu la flemme monumentale d’Alex quand il s’agit d’aménager un peu son logement, il aurait bien besoin de l’aide de Lola.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
she has the moon in her mindthat’s why stars spill off her lips.
she has the moon in her mind
that’s why stars spill off her lips.

» Date d'inscription : 08/05/2016
» Messages : 5945
» Pseudo : loyals. (sarah)
» Avatar : alycia debnam-carey.
» Âge : 23yo, (07.05).
» Schizophrénie : rioja (a. arjona), nova (c. kimberly) & irsa (s. shaik).
() message posté Mar 24 Juil - 21:09 par Lola Barnett
love makes no mistakes and people could either be a blessing or a lesson. you decide. ✻✻✻ Lola, elle le regardait, les bras croisés, sourcil haussé. « Jusqu’au jour où il découvrira ce qu’est le sommeil sans tes ronflements. Et là, il n’entendra plus que ça. » À ce moment précis de leur conversation, Lola n’avait plus rien à lui répliquer parce qu’elle savait que Levi lui aurait dit si elle ronflait. Après tout, ils avaient partagé une chambre pendant une bonne décennie et il était son frère. Et surtout, Lola n’avait plus envie de se défendre à ce sujet-là. À ses yeux, ça ne changeait rien si elle ronflait. Si jamais Alexander avait des problèmes pour s’endormir, il n’aurait pas besoin de faire jouer de la musique de vagues qui s’écrasent, mais il n’aurait qu’à écouter ses ronflements. C’était pour son bien cette colocation, au fond. Puis, connaissait suffisamment Alexander pour savoir qu’il ne cesserait d’argumenter. Alors, elle le laissait avoir cette bataille. Pour son ego. Pour ne pas le blesser dès le premier jour de leur cohabitation. En temps normal, Lola aurait continué jusqu’à ce qu’il lui donne raison parce que pour des raisons inconnues, la jeune femme adorait avoir raison. Sur tout. Absolument tout. Un détail qu’Alexander allait très vite constater dans les prochains jours de leur colocation. Un détail de sa personnalité qui allait lui taper sur le système nerveux après une ou deux semaines, c’était certain. Ça tapait sur le système de son frère, en tout cas, mais ça c’était normal parce qu’il l’endurait depuis de nombreuses années. « Qui êtes-vous et qu’avez-vous fait de Lola ? » C’était la seconde fois qu’il lui posait ces questions. Lola rigola. Elle l’avait surpris, à nouveau. Il ne devait pas en avoir l’habitude, elle ne le blâmait pas. Habituellement, Lola se gardait de ce genre de commentaires pour la simple et bonne raison qu’elle aimait qu’on la pense innocente et naïve. « Ça te met mal à l’aise, Alexander ? Tu n’aimes pas ? » Questionna Lola avec un sourire en coin tandis qu’elle entrait dans la chambre se trouvant plus près de la sienne. Le lit était plutôt pas mal dans celle-ci. Pas aussi bien que le sien, mais suffisamment confortable pour y dormir pendant huit heures. Elle contemplait le plafond jusqu’à ce qu’Alexander décide de sauter sur le lit manquant de lui donner un coup de coude au visage. Maintenant, elle le regardait regarder le plafond. « Si tu dois venir me réconforter en pleine nuit parce que j’ai fait un cauchemar, il faut que tu saches que je dors du côté gauche. » Ses yeux s’étaient plongés dans les siens. « C’est triste parce que moi je dors au milieu... Je suis comme une étoile de mer. Si je dois te réconforter à cause d’un cauchemar, tu risques de te retrouver au sol. » Répondit-elle en imitant une étoile de mer, sa jambe et son bras gauche sur lui. « Alors… dis-moi tout ! Comment tu imagines la décoration de la chambre ? Si tu comptes y passer tes nuits, autant qu’elle soit à ton goût. » Sans se retenir, Lola levait les yeux au ciel. C’était une question de flemme. Depuis le temps qu’elle le connaissait, Lola savait qu’Alexander pouvait faire preuve de flemmardise sur une base régulière. Mais ce n’était pas un détail important, Lola l’appréciait ainsi. « Tu devrais mettre du rose partout avec des paillettes. Je suis à peu près certaine que ta masculinité est suffisamment énorme pour endurer le coup. » Lâchait-elle après avoir pris un bon moment de réflexion. « Je veux que tu me fasses un pinky swear Alexander que j’entendrais pas tes conquêtes gémir de plaisir. Sinon, j’te jure que je rentre dans ta chambre et que j’te gâche ton plaisir. Si tu promets, j’te promets de leur faire à déjeuner le matin. » Son petit doigt était dans les airs et elle patientait maintenant en le regardant à moitié sérieuse et l’autre moitié amusée.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Administrateur

» Date d'inscription : 03/03/2017
» Messages : 1854
» Pseudo : tearsflight / marine
» Avatar : douglas booth
» Âge : twenty-four
» Schizophrénie : Jake & Roman
() message posté Ven 14 Sep - 20:36 par Alexander Levinson
Tell me then, does love make one a fool or do only fools fall in love? ✻✻✻ C’est indéniable, Alex aime avoir le dernier mot, surtout dans ses bêtises. Avec Lola en général, ça ne pose pas de problème, parce qu’elle en a marre avant lui. Ce qui peut se comprendre. Encore qu’elle a tendance à s’améliorer, sans doute à force de le côtoyer. Et voilà même qu’elle est capable de le désarçonner un peu. Lola qui fait des sous-entendus très peu subtils, il est loin d’y être habitué. Ça fait bizarre. Beaucoup trop bizarre. Alors forcément, ça ne peut que le perturber. Et ce qui le dérange le plus, c’est que Lola le remarque et semble s’en amuser. Il faut qu’il se ressaisisse, et vite. Surtout qu’ils vont vivre ensemble maintenant, donc passer considérablement plus de temps en compagnie l’un de l’autre. Il ne peut pas perdre si facilement la face. « Ça te met mal à l’aise, Alexander ? Tu n’aimes pas ? » Et en plus, elle en joue. Il va falloir qu’il s’y habitue rapidement si elle décide de continuer ça. « Pourquoi est-ce que je n’aimerais pas ? Et arrête de m'appeller Alexander. » Mais il sait déjà que Lola sait qu’il ment. Tant pis, il ne compte pas l’admettre pour autant. C’est perturbant que Lola flirte un peu avec lui, parce qu’il ne l’a jamais regardée ainsi. Ils sont bien trop différents, et de toute façon, ils ne veulent pas les mêmes choses. Ce qui ne les empêche pas de plaisanter à propos du fait que Lola passe la nuit dans son lit. Après un cauchemar. Là, comme Alex a commencé la blague, ça le perturbe moins. Il peut très bien squatter le lit de Lola sans arrière-pensée, juste pour l’emmerder. « C’est triste parce que moi je dors au milieu... Je suis comme une étoile de mer. Si je dois te réconforter à cause d’un cauchemar, tu risques de te retrouver au sol. » Rien que ça. Alex secoue la tête, tout en riant malgré tout. « Tu crois vraiment pouvoir me pousser ? Enfin sinon, j’irais dormir dans ton lit et on aura juste échangé de chambre. » Au pire, Lola risque de ne jamais savoir s’il fait des cauchemars. Ce n’est pas vraiment le genre de choses sur lequel Alex se confie. Et puis ce n’est pas non plus régulier, heureusement. « Tu devrais mettre du rose partout avec des paillettes. Je suis à peu près certaine que ta masculinité est suffisamment énorme pour endurer le coup. » Couché sur le lit, Alex relève un peu la tête, comme pour imaginer ce que ça pourrait donner. Il espère que même la chambre de Lola ne sera pas comme ça mais il ne pense pas que ça soit son genre. Même sa garde-robe ne comporte pas beaucoup de vêtements roses ou à paillettes. Non pas qu’il y ait forcément fait attention. « Je veux que tu me fasses un pinky swear Alexander que j’entendrais pas tes conquêtes gémir de plaisir. Sinon, j’te jure que je rentre dans ta chambre et que j’te gâche ton plaisir. Si tu promets, j’te promets de leur faire à déjeuner le matin. » Alex tourne la tête vers Lola, se dit qu’il ne devrait pas s’étonner. Après tout, Lola sait qu’il a tendance à faire suivre les conquêtes, sans en garder une bien longtemps. A nouveau, elle se propose de l’aider, avec une condition qui peut être compréhensible. « J’vois pas comment je pourrais te promettre ça, c’est quand même pas ma faute si elles sont bruyantes… Enfin si, mais tu vois. Mais j’ferais de mon mieux. Et j’espère que les murs sont épais. » Un point qu’il n’a absolument pas pensé à vérifier quand ils ont choisi l’appartement. Malgré ses précédents voisins experts des plaintes en tout genre, Alex se fiche pas mal de déranger. Après tout, il peut bien vivre sa vie comme il l’entend dans son propre appartement. Mais peut-être que vivre en colocation va le forcer à changer un peu ses habitudes. Alors son petit doigt accroche celui de Lola. « Ok, mais tu dois faire par… enfin non, pas besoin en fait. Mais je veux bien le petit-déj aussi. » Et il rit, fier de sa connerie. A ce qu’il sait, il n’est même pas sûr que Lola ait déjà couché avec quelqu’un depuis qu’il la connait. Du coup, il ne se fait pas de souci. Surtout que Lola fait tellement attention de ne déranger personne, qu’elle ne risque pas de faire trop de bruit. « Enfin tu fais peut-être du bruit avec ton vibro, non ? » Et il en rajoute, encore et toujours.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: East London :: Shoreditch
Aller à la page : Précédent  1, 2
» fb + my soul meet you a long time ago (w/lolex).
» Brazava ♦ Long time no see...
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)
» MEGHAN ♔ Forever is an awfully long time

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-