Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Maybe one day we could be friends again ?- Romie <333

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 5275
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Maybe one day we could be friends again ?- Romie <333
message posté Lun 11 Sep 2017 - 20:41 par Danielle Montgomery

   

     

   

Maybe one day we could be friends again ?

— Romane & Danielle
Cela faisait plusieurs semaines que Danielle passait son temps à acheter des choses qui ne fallait pas dans différents magasins. C’était un peu comme si elle se fichait presque de tout. Enfin elle n’aurait pas dû prendre les choses de cette façon-là. Ce n’était pas parce qu’on l’avait rejeté qu’elle devait réagir comme ça. Au fond, le problème était qu’elle ne s’était jamais faite rejeter avant. C’était plutôt elle qui disait non, pas le contraire et ça le lui plaisait pas. En fait, ce qui lui plaisait le moins était de ne pas avoir de réponse. Romane avait fui lorsqu’elle l’avait embrassé et depuis c’était silence radio. Danielle n’y pouvait rien si elle n’avait pas pu résister à poser les lèvres contre celles de l’australienne. Elle pensait qu’elle ne voulait aussi mais elle s’était apparemment trompée. Ca avait été juste elle et des signaux mal interprétés. Elle farfouillait donc dans le rayon glace. Il parait que c’est bon de manger de la glace lorsque l’on déprime. Elle n’en avait pas encore vu les bienfaits mais ça ne pourrait qu’arriver bientôt non ?

Son cœur s’emballa, rata un battement. Romane était là devant elle, en chair et en os. Elle était donc encore vivante, c’était rassurant. Et puis si elle ne l’était plus, elle aurait probablement déjà sa messagerie pleine et elle n’aurait pas pu laisser tous ces messages. « Romane. » Sentant que la jeune femme allait se dérober, elle lui attrapa le poignet. « Ne pars pas. » Elle ne put s’empêcher de détailler de nouveau son visage parce que si c’était la dernière fois qu’elle voyait Romane, elle voulait s’assurer de pouvoir se souvenir à quoi elle ressemble. Elle prit une inspiration. « Ecoute, je voulais juste te dire que je comprends. Il n’y a pas de soucis, tu n’aimes pas les filles. Ça peut arriver ou juste moi c’est possible aussi. Enfin bref, je voulais juste te dire comme je t’ai dit dans mon dernier message que tu n’as peut-être pas écouté d’ailleurs. Je ne vais plus d’embêter. Je ne vais plus te laisser de messages, te téléphoner. » C’était dur pour elle. Elle aurait préféré que ce soit autrement, préférée que Romane l’aime bien comme elle l’aimait bien. Elle savait qu’elle ne pourrait pas changer les choses mais ça ne voulait pas dire que ça ne faisait pas mal. Elle lui lâcha le poignet, ne s’étant pas vraiment rendu compte qu’elle ne tenait encore. « Je te laisse faire le prochain pas. Si un jour tu veux que reprendre contact en tant qu’amies, tu n’auras qu’à m’appeler. Si tu ne veux pas, je comprendrai aussi. » Elle sourit enfin tristement. Elle ne voulait pas perdre Romane mais elle ne pouvait pas non plus la forcer à lui parler si elle ne le voulait pas.
   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 5901
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Didonato
» Âge : Twenty Nine, Née un 29 février.
» Schizophrénie : La jolie militaire (e. stone) & la rousse rebelle (s. turner) & la jolie mère célibataire (b. lively) + l'agriculteur belge (d. stevens)
# Re: Maybe one day we could be friends again ?- Romie <333
message posté Mar 12 Sep 2017 - 16:09 par Romane L. Fetherstonhaugh


❝Maybe one day we could be friends again❞
Toi & Moi
Depuis de nombreux mois, j’avais pris l’habitude de faire mes courses en passant par internet. C’est tellement plus simple de tout faire en quelques clics puis de rapidement se rendre au supermarché pour récupérer ce dont j’avais besoin. N’aimant pas vraiment les gens, cette façon de faire était parfaite pour moi car je ne devais pas me promener dans les rayons à subir les caprices de certains enfants et les bousculades des adultes. En réalité je n’aime pas du tout les gens mal élevés. Mais cette fois je n’avais pas su faire mes courses via le site internet. Je m’étais arrêté au supermarché en revenant d’un rendez-vous. Je savais que le temps que je rentre chez moi et que je passe commande il serait presque trop tard pour venir chercher ce dont j’avais besoin.

Je ne savais pas trop ce que je voulais manger pour le diner mais j’avais qu’une hâte c’est de quitter cet endroit. J’ignore pourquoi mais je ne me sentais pas bien du tout. Depuis quelques jours j’avais l’impression de voir Danielle partout. Son visage me hantait et c’était tellement perturbant que j’étais totalement perdue. Souvent comme en cet instant, j’avais l’impression d’errer comme un zombie, l’esprit ailleurs. Pour une fois depuis longtemps, j’avais l’impression d’avoir rencontré quelqu’un qui allait pouvoir être une véritable amie et en l’espace de quelques secondes tout était gâché ! Pourquoi m’avait-elle embrassée ? Je ne m’étais pas du tout rendue compte que j’avais pu laisser croire que j’étais intéressée par les filles. Dans ma tête, seuls les garçons avaient une place et c’était impensable qu’il en soit autrement. Et pourtant… Je n’arrivais pas à me sortir son image de ma tête. Et je croyais encore rêvé quand j’entendis le son de sa voix. J’avais envie d’agir comme le jour où elle m’avait embrassée. J’avais envie de fuir. C’est tellement plus simple que de se justifier sur mes choix. « Lâche moi s’il te plait. » répondis quand elle m’attrapa le poignet. Je ne voulais pas me faire remarquer et c’était difficile si je fuyais et qu’elle criait. Je lui fis comprendre que j’allais l’écouter. Peut-être pas longtemps mais assez pour qu’elle me lâche. « Ce n’est pas toi le problème. C’est juste que je n’ai jamais été attirée par les filles. Toute les filles ! » Je ne voulais pas qu’elle se sente blessée. Ça m’est égal quand les gens souffrent mais elle ne mérite pas de croire l’inverse de la réalité. « Tout a changé aujourd’hui. Comment pourrions-nous redevenir de simple amies ? Je suis assez perdue pour être franche. » Mais si j’en suis perturbée c’est qu’au final je n’en suis pas insensible ! Avais-je fuis parce que justement mes craintes étaient fondées ?


© Pando

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 5275
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Maybe one day we could be friends again ?- Romie <333
message posté Mer 13 Sep 2017 - 13:37 par Danielle Montgomery

   

     

   

Maybe one day we could be friends again ?

— Romane & Danielle
Danielle revoyait Romane après plusieurs semaines sans la voir. Elle était contente au fond d’elle mais ne savait pas si c’était une bonne chose. Combien de fois avait-elle regardé les quelques photos qu’elle avait prise avec son amie lors de quelques sorties ? Elle ne le savait pas vraiment mais plus d’une fois par jour c’était certain. Elle lui avait alors attrapé le poignet et ne le lâcha pas avant qu’elle estime en avoir assez dit.

Lorsque Romane lui dit que le problème n’était pas elle, une sorte de poids s’enleva de sa poitrine. C’était une bonne chose finalement si c’était toutes les filles qu’elle n’aimait pas et pas juste Danielle. Cette dernière d’ailleurs ne pût que répondre. « Oh je vois. Moi non plus tu sais. » Elle avait beau faire comme si tout était normal pour elle, ça ne l’était pas. Passer des nuits avec des filles étaient bien différent que de se rendre compte que l’on en appréciait une plus que comme une simple amie. Elle le savait bien mais ne pouvait pas trop dire grand-chose de plus, juste tenter de lui faire comprendre que c’était nouveau pour elle aussi. Enfin tout du moins juste pour elle.

Danielle proposa alors à Romane d’être seulement de simples amies mais l’australienne ne voyait pas vraiment comment. Et Danie ne savait pas trop mais elle proposa quelque chose. « On pourrait faire comme si rien ne s’était passé. Je pense que ça peut marcher. Je dois pouvoir y arriver. Enfin on pourrait essayer. » Elle ne savait pas si elle pouvait vraiment être juste amie avec Romane. Elle l’aimait bien après tout mais elle pourrait essayer et puis un jour, tout redeviendrait à la normal. Enfin elle l’espérait en tout cas. La jeune femme se souvint alors de la dernière phrase que son amie lui avait dite. Elle lui disait qu’elle était perdue mais pourquoi. Un instant Danielle se mit à espérer que c’était peut-être parce qu’elle l’aimait un peu trop bien elle aussi mais vu sa réaction, elle n’était plus si sûre. Elle pensa alors à une alternative qui lui plaisait moins et ne put s’empêcher de lui dire. « A moins que la raison pour laquelle tu sois perdue est parce que tu n’es pas très fan des homosexuels… que tu préfères être loin d’eux. Dans ces cas-là, il vaut mieux éviter qu’on se revoie. » Danielle ne s’estimait pas homosexuelle. Elle n’avait jamais ressenti ça pour une fille avant mais peut-être n’avait-elle juste jamais rencontrée la bonne personne. Une chose était sûre, elle ne pensait pas vraiment que Romane pensait une telle chose mais tout était possible après tout. C’était très étrange de parler de ça entre des pots de glaces et des pizzas surgelées.

   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 5901
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Didonato
» Âge : Twenty Nine, Née un 29 février.
» Schizophrénie : La jolie militaire (e. stone) & la rousse rebelle (s. turner) & la jolie mère célibataire (b. lively) + l'agriculteur belge (d. stevens)
# Re: Maybe one day we could be friends again ?- Romie <333
message posté Mer 13 Sep 2017 - 18:58 par Romane L. Fetherstonhaugh


❝Maybe one day we could be friends again❞
Toi & Moi
Depuis quelques semaines, je faisais tout pour éviter Danielle. J’ignorais tous ses appels, je ne répondais à aucun de ses texto même si je prenais le temps de tous les lire. Je ne voulais pas la voir car je ne savais pas quoi lui dire ni même comment réagir face à elle. Jamais je n’aurais imaginé être le genre de fille qui puisse en attirer une autre. C’est même tout le contraire. Les garçons je les collectionne et il ne me faut pas très longtemps pour séduire ceux qui me plaisent. Quand j’y pense c’est plutôt un jeu pour moi. Mais depuis que Danielle avait déposé ses lèvres sur les miennes, j’étais totalement perdue. J’étais persuadée que seuls les garçons avaient mes faveurs mais cette fois elle avait mis un doute dans ma tête. J’étais persuadée que si je l’évitais, j’arriverais à faire le point. Et pour moi faire le point veut dire laisser tout cela derrière moi et agir comme si rien ne s’était passé. Mais j’avais peur de lui dire toutes ces choses car je l’apprécie et je ne veux pas qu’elle disparaisse de ma vie. Je suis prise entre deux sentiments.

Mais le hasard avait voulu qu’on se croise. Je ne crois pas vraiment aux signes mais si Danielle se trouvait sur mon chemin c’est que nous devions avoir une discussion. Peut-être qu’elle ne voulait plus de moi comme elle l’aurait voulu en m’embrassant et qu’elle accepterait que nous soyons juste amie. « Et si tu n’y arrives pas. On fait quoi ? » Je n’ai pas beaucoup d’amis ou de personnes proches dans ma vie. Parce que je fais très attention aux personnes que je fais entrer dans mon cercle intime. Et je ne veux pas m’attacher à quelqu’un pour qu’au final je sois triste qu’il disparaisse de ma vie du jour au lendemain. « Je n’ai rien contre les homosexuels. » dis-je subitement comme si je semblais vexé qu’elle puisse le penser. « Chacun a le droit d’être amoureux de la personne qu’il veut. Qu’elle soit du même sexe ou non. » Je semblais me justifier. Je ne voulais pas qu’elle se méprenne sur ce que je pense ou non. « Est-ce qu’on pourrait aller parler de ça ailleurs, s’il te plait ? » j’avais tout fait pour l’éviter mais ce soir je n’avais pas le choix que d’en parler avec elle. Mais je préfère faire ça ailleurs que dans un supermarché. La discussion est bien trop importante. « On prend des pizza et on va chez moi ? » dis-je en balayant le rayon des yeux.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 5275
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Maybe one day we could be friends again ?- Romie <333
message posté Mer 13 Sep 2017 - 19:47 par Danielle Montgomery

   

     

   

Maybe one day we could be friends again ?

— Romane & Danielle
Danielle n’avait pas pensé voir Romane aujourd’hui. Ce n’était pas dans ses projets bien que ça lui fasse extrêmement plaisir. La jeune femme n’avait alors eu qu’une envie, la prendre dans ses bras mais elle ne l’avait pas fait. Elle devait se montrer forte, ce n’était pas ce que voulait l’australienne et elle devait respecter ça même si c’était l’une des choses les plus dures qu’elle n’avait jamais eu à faire. Et pourtant, elle en avait connu d’autres. Lorsque Romane lui demanda ce qu’elles ferraient si elle ne pouvait pas l’oublier, elle haussa les épaules. « Je ne sais pas ce que l’on ferra. Mais ce serait bête que l’on se quitte comme ça non ? Je t’apprécie vraiment. » Danielle n’avait pas envie de perdre son amitié avec Romane. Elle n’avait pas envie de ne plus la voir sourire, de ne plus sentir ses cheveux parfumés. Elle voulait être près d’elle et il était certain que si elles continuaient de se voir, elle aurait du mal à penser autrement mais elle tenterait quand même. Elle tenterait de trouver quelqu’un d’autre pour l’oublier.

Elle sentit qu’elle avait blessée Romane en suggérant que peut être elle n’était pas du genre à aimer les homosexuels. Après tout, ça pouvait très bien être le cas même si elle ne l’avait jamais laissé paraître. Elle ne put que dire à la suite de ça. «D’accord, d’accord. Donc si ce n’est pas ça, pourquoi est-tu si perdue ? » Danielle se demandait de plus en plus si ce n’était pas parce que Romane l’aimait bien mais elle doutait quand même. Vu sa réaction, ça n’engageait à rien de très bon. Le cœur de Danie était serré. Elle ne voulait pas perdre Romane pour ça, spécialement si c’était parce qu’elle l’avait vexé pour avoir pensé que peut être elle était contre.

Lorsque Romane lui proposa d’aller parler de ça ailleurs, elle acquiesça. Ce n’était pas le genre d’endroit où Danie avait envie qu’on apprenne qu’elle appréciait un peu trop une femme. Ce n’était pas que si on le savait elle se sentirait pas bien, c’était plus que les gens n’avait pas besoin de savoir, surtout de savoir qu’elle était rejetée. « Oui on peut en parler ailleurs, j’avoue que ce n’est pas vraiment le meilleur endroit pour en parler. Tout le monde n’a pas besoin de savoir. » Elle sourit timidement en attrapant deux pizzas au hasard. « Traditionnelle et peppéronis, ça te va ? » Danielle aimait manger de tout mais ce n’était peut être pas le cas de Romane. Elle avait fini par la connaître plutôt bien depuis cette année passée en sa compagnie amicale.

   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 5901
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Didonato
» Âge : Twenty Nine, Née un 29 février.
» Schizophrénie : La jolie militaire (e. stone) & la rousse rebelle (s. turner) & la jolie mère célibataire (b. lively) + l'agriculteur belge (d. stevens)
# Re: Maybe one day we could be friends again ?- Romie <333
message posté Mer 13 Sep 2017 - 21:22 par Romane L. Fetherstonhaugh


❝Maybe one day we could be friends again❞
Toi & Moi
J’étais très mal à l’aise de me retrouver face à cette jolie brune. Et pour moi qui suis toujours très sûre de moi c’est vraiment déroutant comme situation. Habituellement j’ai toujours réponse à tout et je n’ai pas peur de dire ce que je pense aux gens, quitte à les blesser. Mais cette fois, je n’arrive pas à être franche. Déjà parce que je ne sais pas très bien au fond de moi comment gérer cette situation et je déteste ne pas avoir le contrôle. Quand je perds pied, j’ai tendance à agir sans réfléchir et à faire n’importe quoi. Dans cette situation, cela voudrait que je m’éloigne de Danielle, que je fasse comme si je ne l’avais jamais rencontré en laissant de côté ce que je ressens pour elle. D’ailleurs j’ignore si ce que je ressens est seulement amical ou s’il y a plus. Je savais bien que j’appréciais sa présence et avant qu’elle ne m’embrasse je ne me posais pas la question de savoir si entre nous c’était juste de l’amitié ou s’il y avait plus. J’aimais juste sa présence auprès de moi. « Moi aussi je t’apprécie mais je ne sais pas si j’ai envie de prendre des risques. Comme celui de perdre une amie si ça doit mal tourner. Je suis pas prête à encaisser ça et être triste en plus. » J’entendais juste par là que je n’avais pas envie de m’attacher à elle pour rien. Je ne fais jamais les choses pour rien.

Je n’arrivais pas à lui répondre aisément. Je n’arrive pas à m’exposer quand je suis dans un lieu public. C’est comme si je perdais ma carapace et parler de ça au milieu du rayon des produits surgelés ne me plaisait pas vraiment. « Je n’en sais rien. » Je haussai un peu la voix sans vraiment le vouloir. Je n’avais aucune envie de parler de ça ici et donc je perdais mon calme. Je chuchotai ensuite espérant que personne ne m’entendrais. « J’ai l’impression que mes certitudes tombent un peu. Je n’ai pas vraiment été indifférente à ce qu’il s’est passé. » Je ne pouvais pas être plus claire sans trop en dire de plus. J’avais vraiment envie d’aller en parler ailleurs. Je pourrai peut-être dire ce que j’ai sur le cœur sans me retenir et avoir peur qu’on m’entende. C’est étrange quand on a l’habitude de se foutre de ce qu’on pense de soi. « Peppéronis ça sera compliqué pour moi, je suis végétarienne.   » dis-je en souriant. Elle n’aurait pas pu le savoir comme on ne se connait à peine toutes les deux. « Mais prends ce que tu veux, je me débrouillerai avec une traditionnelle. » Et j’attendais qu’elle fasse son choix pour me diriger vers les caisses. Je payai rapidement les pizzas auxquelles s’ajoutaient des bouteilles de vin. Je crois que j’aurai besoin d’un peu d’alcool ce soir. Le trajet jusqu'a mon appartement ne sera pas très long.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 5275
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Maybe one day we could be friends again ?- Romie <333
message posté Mer 13 Sep 2017 - 22:22 par Danielle Montgomery

   

     

   

Maybe one day we could be friends again ?

— Romane & Danielle
Danielle tentait de comprendre Romane et au fond, elle y arrivait plutôt bien. Elle se retrouvait dans le même ça qu’elle. Elle ignorait si Romane arrivait à le comprendre mais même si c’était le cas, elle n’était pas dans ses chaussures et ne pouvait alors pas savoir ce qu’elle ressentait tout au fond d’elle. En tout cas, lorsqu’elle lui dit qu’elle n’avait pas envie de prendre des risques, ça fit mal à Danielle. Elle tenta de ne pas le montrer. Elle ne devait pas le montrer, ça ne changerait rien. « Oh je vois mais dans ces cas-là tu dois perdre de nombreux amis juste en n’essayant pas. » Danielle ne voulait pas blesser Romane, elle la comprenait. C’était pour elle aussi une première que de s’intéresser réellement à une femme bien que Romie ne lui dise pas explicitement et que du coup elle ne le prenne pas comme tel. Le fait est que Danie trouvait ça dommage de ne pas tenter le tout et en même temps, elle pouvait comprendre qu’on ne le veuille pas. Après tout, c’est plus facile de ne pas risquer de se brûler les ailes que de l’être. En soit, il n’y avait pas de soucis, chacun avait sa tolérance et puis ça dépendait aussi de ce que l’on avait vécu, elle le savait que trop bien.

Romane augmenta alors la voix et Danie le prit mal. Elle n’aimait pas ça du tout bien que ça ne veuille pas forcément dire que Romane l’agressait. Elle écouta alors le chuchotement de la jeune femme et préféra ne rien dire sur le moment. Il était évident que ce n’était pas le genre de chose que l’on voulait dire tout fort dans le rayon surgelé. Romane lui proposa alors de venir chez elle pour en parler ce qui serait surement bien plus facile. Elle accepta, sans vraiment réfléchir. Après tout, elle avait envie de passer du temps avec Romane après toutes ces semaines sans elle quitte à ce que ce soit la dernière fois. Elle ne pouvait juste pas la laisser partir comme ça, surtout après ce qu’elle venait de lui dire. Danielle attrapa deux pizzas végétariennes. Elle aimait la viande malgré ses convictions mais ça ne la dérangeait pas de temps en temps de ne pas en manger et puis ce ne serait que mieux si Romane pouvait manger ce qu’elle désirait malgré ce qu’elle avait dit.

Romane paya et elles marchèrent alors en silence. Le trajet n’était pas long mais quelque peu inconfortable pour la demoiselle. Les paroles de son amie résonnaient dans sa tête. Elle n’avait pas été indifférente. C’était un bon début mais ce n’était peut-être pas ce que voulait Romane. Elle préférait probablement rester dans sa zone de confort. C’est tellement plus facile qu’elle ne pouvait pas lui en vouloir. Si ce n’était pas elle qui avait initié le baiser, elle serait probablement dans le même état d’esprit. Une fois arrivée à l’appartement de l’australienne et la porte refermée sur elles, Danie demanda. « Alors comme ça tu n’as pas été indifférente ? » Elle laissa un petit blanc, tentait de se souvenir de ce qu’elle avait ressenti la première fois. C’était il y a plusieurs années de ça mais ce n’avait pas été parce qu’elle avait ressenti quelque chose comme elle ressentait avec Romane, c’était avant tout, pour l’expérience. « C’est toujours étrange la première fois mais tu sais, ça ne veut pas forcément dire que tu aimes les filles si ce n’est pas ce que tu veux. Ca peut juste vouloir dire que tu as aimé l’expérience. Et si tu as aimé ça et bah ce n’est peut-être pas si mauvais que ça si ? » Danielle espérait que ce n’était pas juste une expérience mais en même temps, elle ne voulait pas effrayer Romane si elle ne désirait pas plus.

   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 5901
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Didonato
» Âge : Twenty Nine, Née un 29 février.
» Schizophrénie : La jolie militaire (e. stone) & la rousse rebelle (s. turner) & la jolie mère célibataire (b. lively) + l'agriculteur belge (d. stevens)
# Re: Maybe one day we could be friends again ?- Romie <333
message posté Jeu 14 Sep 2017 - 12:53 par Romane L. Fetherstonhaugh


❝Maybe one day we could be friends again❞
Toi & Moi
Je sais pertinemment bien que je suis une jeune femme très compliquée. Je rythme ma vie comme je l’entends sans me soucier de ce que pensent les autres. Je n’ai pas beaucoup d’amis mais les seuls que j’ai, je sais que je peux leur faire confiance. Cependant une fois que ma confiance est perdue, elle est irrécupérable et c’est pour ça que je me limite au niveau de mes amis. Il faut vraiment en valoir la peine pour que j’accorde la moindre importance à quelqu’un. Et je ne compte pas changer juste pour éviter de faire du mal à une personne. Je ne pense qu’à moi et moi je sais que je ne veux pas souffrir pour rien. « Si je n’essaye pas, en fait je ne perds pas grand-chose. » J’étais vraiment détachée quand je parlais. Je paraissais froide et sans sentiment. Mais c’est ainsi que je suis et autant qu’elle connaisse ma personnalité en entier si elle veut vraiment faire partie de ma vie. Je ne veux pas qu’elle prenne peur une fois qu’elle comprendrait que je ne suis pas la fille parfaite et gentille que j’ai pu montrer.

J’avais un énorme problème avec mon ego. Je le sais et je ne me vois pas changer. C’est ma personnalité et il faut faire avec. C’est pour cette raison que j’haussai la voix sans vouloir être méchante. Je voulais juste éviter cet endroit comme lieu de discussion. On serait mieux ailleurs. « Non et encore aujourd’hui, je suis un peu perturbée. » Alors que si je m’en fichais, je n’aurais jamais réagi de la sorte. J’aurais déjà oublié et je n’y penserais même pas. Je ferais comme si de rien n’était. J’avais décidé de payer les courses et nous étions rapidement sorties. Le bruit de la ville permettait de discuter sans que les autres puissent nous entendre. « Je suis quelqu’un qui aime tout contrôler. » Ce n’est pas vraiment une qualité dont je dois me vanter. « Et là je ne contrôle plus rien. J’ai toujours été persuadée que seuls les garçons m’attirent et feront partie de ma vie. » C’était peut-être un peu prétentieux de parler ainsi mais je disais juste la vérité. « Et là contrairement à tout ce que je pensais ça ne m’a pas déranger autant que je ne le pensais. » Je parlais du fait qu’elle m’avait embrassé.
© Pando

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 30/01/2016
» Messages : 5275
» Avatar : Shelley Hennig la magnifique
» Âge : 29 ans - 25/03/88
» Schizophrénie : Raina Johnson la petite policière
# Re: Maybe one day we could be friends again ?- Romie <333
message posté Dim 17 Sep 2017 - 21:54 par Danielle Montgomery

   

     

   

Maybe one day we could be friends again ?

— Romane & Danielle
Danielle était du genre à tenter quitte à se brûler les ailes. Ce n’était pas pour autant qu’elle était tombée amoureuse régulièrement mais disons que lorsqu’elle l’avait été, ça avait été magique et elle préférait sans aucun doute ça au fait de ne rien avoir tenté. Elle trouvait ça pessimiste mais bon, après tout, c’était une façon de se protéger comme une autre. « C’est une façon de voir les choses. » Elle haussa les épaules, elle trouvait ça dommage parce qu’elle n’avait pas envie que Romane ne veuille pas tenter quelque chose parce qu’elles n’étaient pas entièrement sur la même longueur d’ondes. Elle n’avait pas envie de perdre la jeune femme mais à trop tenter, c’était peut-être ce qui allait arriver et ça ne lui plaisait pas le moins du monde mais elle ne pouvait pas la forcer. Lorsqu’elle lui dit qu’elle aimait tout contrôler, elle ne fût pas surprise. Comment aurait-elle pu l’être alors qu’elle venait clairement de lui dire qu’elle préférait rester en contrôle plutôt que d’être blessée. « Parfois, le contrôle nous empêche de faire des choses. Je suis passée par là. » Danielle ne contrôlait peut être pas autant sa vie que Romane mais elle avait toujours su ce qu’elle voulait faire de sa vie. Elle avait décidé de faire des missions pour Green Peace, WWF aussi et des reportages pour le National Geographic. Dans un sens, elle ne contrôlait rien une fois qu’elle était dedans parce que c’était une aventure toujours sans nom mais elle contrôlait sa vie en sachant ce qu’elle désirait et faisant ce qu’elle avait toujours voulu. Avec sa maladie, elle avait dû abandonner quelques parties de ce contrôle et si ça lui faisait peur, elle l’appréciait aussi. Elle n’aurait jamais rencontré ni même apprécié Romane si ça n’avait pas été le cas.

Elle sourit lorsque Romane lui dit qu’elle était encore un peu perturbée par leur baiser. C’était bon à entendre malgré la rejection qu’elle subissait depuis plusieurs semaines. Cela voulait dire qu’elle l’aimait bien non ? Elle regarda Romane. Si cette dernière n’était pas sûre, elle devrait tenter quelque chose. Elle espérait qu’elle ne le prendrait pas mal du tout. « Tu sais quoi, peut-être qu’on devrait recommencer. Comme ça tu verrais si ce n’est pas l’effet de surprise qui te fait dire ça. » C’était peut-être un peu prétentieux de sa part mais au fond, elle espérait que ça confirmerait les doutes de l’australienne. Si c’était le cas, elle aurait peut être un peu moins peur ou alors encore plus ce qui ne serait pas une bonne chose mais au moins, elles seraient où s’en tenir. Elle avait l’impression de ressembler à une adolescente qui tente d’avoir son crush et c’était quelque peu embarrassant mais si jamais ça allait sur quelque chose de positif, elle remercierait ça tenacité. « Bon en même temps, je suis contente que ça ne t’ai pas dérangé autant que tu le pensais. » Elle sourit. C’était quand même un point de départ qui lui convenait très bien.


   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 26/01/2016
» Messages : 5901
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Didonato
» Âge : Twenty Nine, Née un 29 février.
» Schizophrénie : La jolie militaire (e. stone) & la rousse rebelle (s. turner) & la jolie mère célibataire (b. lively) + l'agriculteur belge (d. stevens)
# Re: Maybe one day we could be friends again ?- Romie <333
message posté Mar 19 Sep 2017 - 13:49 par Romane L. Fetherstonhaugh


❝Maybe one day we could be friends again❞
Toi & Moi
« C’est une façon de voir les choses. » C’est surtout ma façon de penser. Et je ne compte pas la changer uniquement parce que ça peut déranger les autres. Je n’aime pas faire comme tout le monde et si ça ne plait pas, ce n’est pas très grave. Je n’ai jamais empêché quiconque de quitter ma vie et de faire comme si je n’existais pas. J’aime bien avoir le contrôle sur ma vie mais pas sur les autres donc je ne forcerai jamais personne à faire quelque chose. En même temps personne ne me forcera à rien non plus. Et ma vie me plait bien comme elle est. « Le contrôle nous empêche surtout de faire quelque chose que l’on regretterait. » Je n’avais jamais la même vision que tout le monde. Comme si j’avais besoin de me faire remarquer de cette manière-là aussi. Cependant, les personnes qui me connaissent très bien, savent comment je fonctionne. Et on s’y habitue même si c’est assez déroutant au début.

Certes, je suis perdue depuis ce jour où Danielle m’a embrassé. Mais cela ne veut pas dire que je suis prête à retenter l’expérience aussi vite. J’ai surtout besoin de temps pour essayer de savoir où j’en suis. Surtout que je ne supporte pas être forcée par quoi que ce soit pour me décider. C’est jamais très positif d’agir comme ça avec moi. Nous étions enfin arrivées chez moi et c’était plus facile d’en discuter qu’au milieux des surgelés ou au milieu de la rue. « Je ne sais pas si je suis prête à réessayer déjà maintenant. » En parler avec Danielle me faisait beaucoup de bien, c’est sûre et certain. Je devais reconnaître que sa présence m’avait manqué. Et même beaucoup plus que je ne le pensais. Mais est-ce que je suis prête à franchir ce cap. Je ne pense pas que là maintenant, tout de suite ce soit le cas. J’ai besoin de temps pour assimiler ce qui m’arrive. Mais je pense qu’au fond il ne faudra pas longtemps pour que l’envie me revienne. « Je veux pas te blesser tu sais. C’est pas que j’ai pas envie de t’embrasser mais j’ai peur que le faire maintenant alors que toutes mes pensées se bousculent, engendre chez moi une réaction un peu trop rapide. » On était assise dans mon canapé et on était pas loin l’une de l’autre, ce qui compliquait ma tâche de m’y retrouver.
© Pando

Revenir en haut Aller en bas
Maybe one day we could be friends again ?- Romie <333
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: Central London
Page 1 sur 1
» Friends, we need your feedback
» 08. That's what friends are for
» [THEME] Just friends ? [TERMINE]
» After the show between friends [Rachel]
» Résumé partie 172 : Happy Tree Friends

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-