Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Chinese New Year !
Venez célébrer le Nouvel an Chinois, avec le Magic Lantern Festival, par ici.
Instaparty n°6 : #ChineseNewYear.
Rendez-vous par ici pour la nouvel Instaparty. Faites-nous partager vos plus belles photos.
LC awards 2017 : les résultats !
Les résultats sont tombés, rendez-vous par ici pour découvrir le palmarès complet.
Version #26 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 26ième version toute douce pour l'hiver, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


One day in Belgium feat Lou

Modérateur
avatar
Modérateur

» Date d'inscription : 22/08/2017
» Messages : 1461
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : jamie dornan
» Âge : Trente trois ans
» Schizophrénie : autumn (e. stone) & tessa (a. kane) & Willow (e. watson) & Eulalie (b. lively)
() message posté Mar 12 Sep - 17:18 par Firmin G. Van Avermaet
One day in Belgium
EXORDIUM.
Certes j’ai l’âge d’un adolescent qui passe toutes ses soirées à sortir et faire la fête avec ses amis. Quand on a à peine vingt ans c’est un passe-temps tout à fait naturel. Mais en vrai je suis loin d’être comme tous les jeunes de mon âge. Je mentirais si je disais que je ne bois jamais. En tant que Belge c’est tout à fait difficile de ne pas boire de bière. Celle produite dans mon pays est tellement bonne que je n’arrive pas à les refuser. Mais en tant que fils d’agriculteur j’ai des responsabilités. Nous sommes en plein été et tous mes amis passent leur temps libre ensemble à s’amuser tant qu’ils le peuvent. Disons que les congés scolaires passent souvent très vite et le retour sur les bancs de l’école ne va tarder à arriver. A ce niveau je peux dire que j’ai de la chance, àa fait quelques années que j’ai arrêté l’école pour travailler à la ferme et je dois reconnaître que les études ne me manque pas. Je n’ai jamais été très doué pour les livres, préférant les travaux manuels à toutes activités intellectuels.

Ma relation avec mes parents n’est pas très rose. Je leur dois beaucoup mais je n’arrive pas à oublier le sentiment de rejet que j’ai longtemps ressenti venant de mes parents. Heureusement pour moi, mon petit frère m’a toujours permis d’apprécier ma famille du mieux que je le pouvais. Pour cette raison je ne pouvais pas quitter la ferme alors que mon père avait quelques problèmes de santé. Je savais que d’ici quelques temps mes responsabilités seraient plus importantes et que tout le domaine me reviendrait. J’avais tellement hâte mais si, au fond, c’était stressant le métier d’indépendant.

Les journées à la ferme sont toujours les mêmes. Bien différentes de celles passée à la ville mais elles me plaisent. Je me lève  à l’aube et mes premiers gestes sont toujours pour les animaux. Je leur accorde la majorité du temps. Après tout je refuse d’être comme tous ses agriculteurs barbares qui laissent périr les animaux. Certes certains d’entre eux sont destinés à mourir mais j’en ai d’autres comme les chevaux que je chéris plus que tout. Ce jour-là, je passai la matinée à m’occuper des bêtes et l’après-midi ce fut au tour des champs. J’étais tranquillement à bord de mon tracteur non loin de la ferme quand je vis une silhouette inconnue. Etant le seul humain présent dans ces lieux aujourd’hui, je décidai d’aller voir qui était cette jeune femme. « Goeiedag » dis-je pour l’interpeller. « Wat kan ik voor u doen ? » Au vu de sa tête j’avais l’impression qu’elle ne me comprenait pas. Elle ne devait pas être de la région. Tout en souriant je me repris. « Je peux faire quelque chose pour vous ? » Elle était charmante et ne semblait pas être de ces personnes  qui viennent vous voir pour vous vendre des trucs ou simplement vous embêter.
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 09/10/2016
» Messages : 11953
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « crystal reed. »
» Âge : « trente et un ans (13 novembre 1986. »
» Schizophrénie : « levi g. woodhull barnett, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Sam 23 Sep - 13:57 par Lou-Ann M. Busby

- (Firmin & Lou Ann) - " (Flashback) One day in Belgium. (2004) " - Moins d'une semaine après l'obtention de son diplôme de fin d'études, l'adolescente - ou la jeune adulte - de presque dix huit ans sortit de la maison familiale munit  d'un - grand et lourd - sac de voyage et d'un sac a main. Dedans, Lou Ann y avait mit un tas d'habits pour trois cent soixante cinq jours. Dans le dos, un sac avec des objets personnels. Entre autres, un porte monnaie, un appareil photos', un chargeur de portable, des sachets de bonbons, une bouteille d'eau, un bloc notes et une liste. Dessus, l'adolescente y avait inscrit son parcours à travers plusieurs pays. En fait, l'objectif - autre que d'apprendre d'autres langues, faire des rencontres etc .. -  de ces douze mois loin de Londres était de se rendre dans beaucoup d'événements sportifs. Depuis son jeune âge, Lou Ann aimait le sport. Pas en fait, non. Mais, le regarder à la télévision ou a des rencontres sportives. Alors, des mois avant l'obtention de son diplôme l'adolescente avait fait des économies même si ses parents - voulant qu'elle n'ai pas de problèmes - lui donnèrent de l'argent en partant et comptait lui faire un virement tous les mois. Elle avait mit un an a les convaincre de la laisser prendre un an sabbatique avant d'entreprendre des études supérieures de journalisme. Ils auraient voulu que Lou Ann parte avec des amis ou même avec son grand frère. Mais, ses amis avaient des projets et son grand frère  entrait dans sa 3ème année d'études de médecine. Quant aux trois autres de ses frères et soeurs étaient - beaucoup - trop jeunes. Du coup, ils n'eurent pas d'autres choix que de se résigner qu'ils ne verraient plus Lou' que lors de leurs conversations vidéos pendant un an. Même le jour du départ, ils essayèrent de la faire changer d'avis. Mais, l'adolescente pas encore majeure prit cet avion en direction de la Capitale française. Au mois d'août, Lou Ann serait en Grèce pour les jeux olympiques. Elle devait prendre un avion à Bruxelles, en Belgique afin de s'y rendre. Du coup, une semaine avant l'adolescente rejoignit ce pays avec déjà quelques progrès en français. Mais pas en néerlandais, une des langues. Gros soucis lorsqu'en fin d'après midi, Lou Ann semblait être perdue dans la campagne, n'apercevant qu'une seule ferme au loin. « Goeiedag » Un jeune homme d'a peu près son âge venait de descendre de son tracteur afin de la rejoindre. Il devait habiter là. « Wat kan ik voor u doen ? » Il se rendit compte que l'adolescente ne comprenait pas. « Je peux faire quelque chose pour vous ? » Bien que pas encore au point sur le français même après plusieurs semaines là bas, Lou Ann comprit. « Bonjour .. » Un brin de politesse, quand même. Elle lui sourit. « Oui. Est ce que vous pensez .. Que c'est possible de .. Retourner vers le centre de la ville .. En stop ou a pieds .. Avant la nuit ? » Une légère grimace apparut sur son visage, peut être même plus parce que Lou' espérait qu'il l'avait comprit malgré ses légères pauses - lui ayant permis de trouver ses mots en français - et son accent.  


Revenir en haut Aller en bas
Modérateur
avatar
Modérateur

» Date d'inscription : 22/08/2017
» Messages : 1461
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : jamie dornan
» Âge : Trente trois ans
» Schizophrénie : autumn (e. stone) & tessa (a. kane) & Willow (e. watson) & Eulalie (b. lively)
() message posté Lun 25 Sep - 13:28 par Firmin G. Van Avermaet
One day in Belgium
EXORDIUM.
Les journées me semblent toujours de plus en plus longues mais contrairement à ce que j’aurais pu penser, j’apprécie cela. Je ne supporte pas les jours où je m’ennuie et que le temps passe aussi vite qu’un escargot en pleine course. Au moins à la ferme, les journées sont loin d’être ennuyantes. Il y a toujours quelque chose à faire même quand on pense enfin avancer dans les tâches. Et c’est une façon de se rendre utile et de servir à quelque chose. Comme mon père est plus trop en âge de travailler beaucoup dans la ferme, je dois presque tout faire tout seul. Et parfois c’est difficile surtout durant certaines périodes de l’année. Seul assis dans mon tracteur je tentais de terminer ma tâche quand je vis une jeune fille non loin de la ferme. A première vue, je ne pensais pas la connaître. Et c’est jamais bon signe de voir des inconnus dans les environs. Cependant, je ne pense pas qu’une jeune femme seule puisse être un véritable danger. Mais peut-être qu’elle était un moyen de diversion et que d’autres personnes tournaient autour pour en profiter. Mais c’est dans les films que l’on voit ce genre de scène. Et je ne pense pas faire partie d’une scène d’un film. Je m’approchai alors de cette jeune femme, qui plus je la regarde plus le danger s’éloigne. Elle semble juste un peu perdue. Et mes pensées se concrétisent quand je remarque qu’elle ne comprend pas grand-chose quand je lui parle dans ma langue natale. J’essaye alors le français, autre langue nationale, à laquelle elle me répond avec un léger accent. Je n’arrive pas à déterminer d’où elle peut provenir. J’écoutai attentivement avant ses propos.

« La ville est assez loin d’ici à pied. » Nous étions à quelques kilomètres seulement, mais à pied, cela peut facilement prendre des heures. Et quand je regarde le ciel, je doute qu’elle y arrive avant la nuit. « Vous pouvez toujours essayer le stop mais ce serait un miracle si quelqu’un passe par la route. Ce n’est que des chemins de campagne par ici. » Je tentai de sourire. Tout en essayant de trouver une solution pour aider la jeune femme. « Je ne peux même pas vous y conduire, mon seul moyen de transport est le tracteur. » Mes parents étant partis avec la voiture, c’était plutôt compliqué de lui apporter mon aide. Je réfléchissais alors à d’autres solutions. « Vous pouvez toujours attendre ici. Mes parents ne devraient plus tarder à rentrer, je pourrais vous déposer en ville ? » Si elle n’accepte pas, je comprends. Elle ne me connait pas et je pourrais être un méchant prédateur. J’attendais sa réponse et en fonction j’aviserais de la suite de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 09/10/2016
» Messages : 11953
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « crystal reed. »
» Âge : « trente et un ans (13 novembre 1986. »
» Schizophrénie : « levi g. woodhull barnett, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Sam 4 Nov - 12:58 par Lou-Ann M. Busby

- (Firmin & Lou Ann) - " (Flashback) One day in Belgium. (2004) " - Alors que la jeune femme d'a peine dix sept ans se promenait dans les rues de la capitale belge,  il n'y avait plus d'un coup que des champs a perte de vue. Alors que Lou Ann se promenait une carte a la main parmi les grands immeubles administratifs, les habitations et les commerces, il n'y avait plus que d'un coup des plantations diverses avec seulement une habitation : une ferme. Alors que Lou' se frayait un passage parmi la foule de belges et de touristes qui arpentaient les rues, il n'y avait plus que d'un coup une seule personne : un jeune homme d'a peu près son âge. Et.  Alors que la jeune femme ne parlait a la base que l'anglais, l'habitant qui était descendu de son tracteur afin de venir a sa rencontre parlait dans sa langue natale : le néerlandais. Sauf que Lou Ann ne connaissait absolument aucuns mots de la langue là. Heureusement, il se reprit en français. Là, Lou Ann avait quelques bases puisque pendant les trente derniers jours, elle se trouvait en France. Du coup son niveau avait subi une grande évolution depuis son départ de Londres. Mais serait ce assez pour qu'entre sa maîtrise fragile de la syntaxe et des mots de vocabulaire de la langue ainsi que son accent, Lou' se fasse comprendre auprès de cet inconnu ? Peut être qu'avec des questions simples et courtes de sa part et des réponses simples et courtes de sa part a lui, c'est possible. Après tout, la jeune adulte avait seulement l'intention d'obtenir un peu d'aide de sa part afin de retourner vers le centre de Bruxelles avant la nuit. Son « La ville est assez loin d’ici à pied. » fut une 1ère mauvaise nouvelle. Puis son « Vous pouvez toujours essayer le stop mais ce serait un miracle si quelqu’un passe par la route. Ce n’est que des chemins de campagne par ici. » même s'il tentait de lui faire un sourire, fut une 2ème mauvaise nouvelle. A cet instant, la voix de ses parents lui rappelant de ne pas se perdre dans les campagnes alentours en s'éloignant de trop des centres parce qu'il est vite possible de ne pas voir que les heures tournent au point d'être pris au piège par la nuit sonnait comme un avant goût d'une engueulade lors du prochain appel de ces derniers chez Lou Ann. D'autant plus qu'après son « Je ne peux même pas vous y conduire, mon seul moyen de transport est le tracteur. » il ne restait plus que la marche a pieds et une nuit sous les étoiles pour Lou Ann. A moins que la jeune femme accepte sa proposition : « Vous pouvez toujours attendre ici. Mes parents ne devraient plus tarder à rentrer, je pourrais vous déposer en ville ? » A cet instant aussi, la voix de ses parents lui rappelant d'être prudente en stop ou en acceptant une nuit chez des habitants parce qu'il n'y a pas que des bons samaritains sonnait plutôt là comme un rappel. « Hum. D'accord, merci. C'est gentil. » Elle lui sourit. Au fond, cela devait être moins dangereux que ce jeune homme avec qui Lou' venait de faire connaissance la ramène dans le centre de Bruxelles plutôt qu'une nuit seule dans la nature, non ? Après son « Mais en attendant. Je peux rester par là .. » la jeune femme fit un mouvement de la main vers la route de campagne qui bordait l'exploitation suivit d'un « .. Et vous pouvez continuer a faire ce que vous faisiez avant. Je n'veux pas vous déranger. » avec une légère grimace inscrite sur les lèvres. Après tout, il avait mit en standby son travail a bord de ce transport agricole en l'a voyant. Alors, il pouvait le reprendre le temps que ses parents reviennent avec la voiture. Et après son « Oh. Et moi, c'est Lou Ann. » sa main se tendit vers lui suivit d'un « Mais, Lou'  ça ira. » avec un sourire inscrit sur les lèvres.  


Revenir en haut Aller en bas
Modérateur
avatar
Modérateur

» Date d'inscription : 22/08/2017
» Messages : 1461
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : jamie dornan
» Âge : Trente trois ans
» Schizophrénie : autumn (e. stone) & tessa (a. kane) & Willow (e. watson) & Eulalie (b. lively)
() message posté Mar 21 Nov - 17:34 par Firmin G. Van Avermaet
One day in Belgium
ft. Lou


C’était vraiment rare d’avoir de la visite dans cette partie du pays. Je vivais dans une ferme, avec ma famille, dans un endroit assez reculé de la ville. Il était rare de voir des gens arrivés, surtout des inconnus. Les seules personnes qui viennent jusqu’ici étaient celles que nous avions invitées ou simplement des membres de notre famille. Par conséquent j’avais trouvé étrange de voir une inconnue se promener non loin de la maison familiale. La première impression qui m’était venue en la voyant était la bonne. Cette jeune demoiselle était tout simplement perdue. Je connaissais la région comme ma poche et je ne comprenais pas comment pouvait-on se perdre. Mais à force de travailler dans la ferme de mes parents, je n’avais pas la possibilité de voyager et donc il ne m’était jamais arrivé de me perdre. Je ne voulais pas sembler désagréable, ce n’est pas dans ma nature, ni même dans mon caractère. Donc je m’étais approché de la jeune femme pour lui demander si je pouvais l’aider. Cependant elle ne parlait pas le néerlandais. Je tentai de parler en français, en espérant avoir plus de succès. Elle semblait perdue et rejoindre la ville allait lui prendre beaucoup de temps si elle essayait d’y aller à pied. La nuit se rapprochait doucement et le plus rapide serait de traverser les bois et cela serait vraiment dangereux pour une jeune demoiselle, seule de surcroit. Je lui proposai donc de la raccompagner une fois que mes parents seront rentrés. Je pouvais toujours y aller en tracteur, mais je doute que ça plaise à cette jeune inconnue. « Mais en attendant. Je peux rester par là .. » En vrai gentleman, je ne pouvais me permettre de la laisser là à attendre au beau milieu des champs. « .. Et vous pouvez continuer a faire ce que vous faisiez avant. Je n'veux pas vous déranger. » Elle ne me dérangeait pas. La journée approchait à sa fin et j’avais tellement bien avancé dans mes travaux journaliers, que je pouvais en rester là. « Ne vous inquiétez pas, vous ne me déranger pas. » J’étais assez honnête. Je ne lui mentais pas. « On va rentrer, on sera mieux à l’intérieur. Je vous offrirai une tasse de café. » Ou autre chose si elle n’aime pas la caféine. Mais je pense qu’un peu repos lui fera du bien, surtout si elle était perdue.

Je lui serrai la main quand elle se présenta. « Enchanté. Moi c’est Firmin. » dis-je un sourire aux lèvres. Elle ne devait surement pas entendre souvent ce prénom car au vu de son accent, elle ne devait pas venir de cette région. Je lui emboitai le pas pour me diriger vers la maison, lui indiquant qu’elle pouvait me suivre. La maison n’étant pas loin, elle pourrait vite s’asseoir. « Vous venez d’où comme ça ? » Elle avait éveillé ma curiosité que je ne pouvais pas m’empêcher de la questionner.
☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 09/10/2016
» Messages : 11953
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « crystal reed. »
» Âge : « trente et un ans (13 novembre 1986. »
» Schizophrénie : « levi g. woodhull barnett, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Dim 3 Déc - 15:59 par Lou-Ann M. Busby

- (Firmin & Lou Ann) - " (Flashback) One day in Belgium. (2004) " - Avant de faire des études supérieures dans le domaine du journalisme en se spécialisant plus dans le domaine sportif, l’anglaise de dix sept ans qui a obtenu son diplôme du secondaire il y a quelques mois, a prit la décision de se rendre a toutes les grandes rencontres sportives se déroulant au quatre coins du globe dans les douze prochains mois. Du coup, à part le respect des dates des rencontres sportives et des horaires de ses vols ou de ses trains afin de s’y rendre, Lou Ann se promène dans les rues des villes organisatrices et fait la visite de lieux culturels avant et/ou après les rencontres sportives. Elle est .. libre. Mais, la plupart de tous les autres citoyens vont en cours ou au travail tous les jours. C'est notamment le cas de ce jeune homme. Alors si Lou Ann a choisit qu’il l’amène dans le centre de la capitale belge dès que ses parents reviennent avec la voiture, ce jeune homme n’a pas besoin de mettre en « standby » son travail dans l’exploitation agricole plus longtemps. Elle ne veut pas qu'il ait du retard dans ses tâches alors, Lou' ne voit pas d'inconvénients a être assise dans un coin de l'exploitation agricole jusqu'au retour de ses parents ou tout du moins jusqu'à ce qu'il ait finit. A son  « Ne vous inquiétez pas, vous ne me dérangez pas. » un sourire apparaît sur les lèvres de la jeune femme de dix sept ans. Puis a son « On va rentrer, on sera mieux à l’intérieur. Je vous offrirai une tasse de café. » Lou Ann acquiesce d'un mouvement de la tête de haut en bas suivit d'un « D'accord. C'est gentil, merci. » en prenant les deux anses de son sac de voyage en main qui se trouvait jusque là sur le sol. Et comme ils vont se tenir compagnie jusqu'au retour des parents du belge dans l'exploitation agricole et qu'il va après la conduire jusqu'au centre de la capitale belge, l'anglaise se présente. Il fait de même : « Enchanté. Moi c’est Firmin. » un sourire aux lèvres tout en lui serrant la main que Lou Ann lui tend. Après le « Enchantée, aussi » de Lou Ann, il se dirige vers la maison en lui faisant signe de le suivre. Ce qu'elle fait aussitôt. A son « Vous venez d’où comme ça ? » l'anglaise tourne la tête vers lui suivit d'un « Euh .. Je viens de France. Enfin, de Londres. Euh .. Je veux dire. » qui fait apparaître une grimace sur les lèvres. Elle se reprend tout de suite avec un « Je suis de Londres a la base. Mais, j'étais en France le mois dernier et dans une semaine je pars en Grèce. » qui fait apparaître un sourire sur ses lèvres. Et Lou' le devance avec un « C'est parce que j'ai choisit de prendre une année sabbatique pour faire tous les grands événements sportifs. » sur les raisons de son voyage s'il se le demande.


Revenir en haut Aller en bas
Modérateur
avatar
Modérateur

» Date d'inscription : 22/08/2017
» Messages : 1461
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : jamie dornan
» Âge : Trente trois ans
» Schizophrénie : autumn (e. stone) & tessa (a. kane) & Willow (e. watson) & Eulalie (b. lively)
() message posté Mar 12 Déc - 16:06 par Firmin G. Van Avermaet
One day in Belgium


J’habite dans une ferme au bout d’une rue qui s’avère être un cul de sac. Maintenant de nombreux chemins de campagne, accessibles uniquement à pieds passent le long de mes champs. C’est sans doute l’un de ceux-là que cette jeune femme avait emprunté et elle avait fini par se perdre. Elle semblait venir d’un autre pays et je trouvais que c’était normal de lui venir en aide. On se perd assez facilement lorsque l’on se retrouve dans des petits villages que l’on ne connait pas et la moindre des choses étaient que je vienne en aide à cette jeune femme. Je lui proposai donc de venir à l’intérieur pour boire un café. Je reconnais que c’était une proposition un peu rapide et qu’elle pouvait penser que j’étais un tueur en série ou quelqu’un de dangereux. Mais heureusement pour elle, je ne suis rien de tout ça. « D'accord. C'est gentil, merci. » Je lui souris en guise de réponse. J’essaye d’être un maximum gentil avec les gens et donc je trouvais ça normal d’agir de cette façon avec cette demoiselle. Par la suite c’était normal de faire les présentations. C’était bien plus pratique de mettre enfin un prénom sur ce charmant visage.

Nous prîmes la direction de la maison. Le chemin pour y arriver n’étais pas long et propice à la discussion. « Euh .. Je viens de France. Enfin, de Londres. Euh .. Je veux dire. » Elle ne sait même pas d’où elle vient ? Ca fait un peu peur. Mais elle ne mit pas longtemps à se justifier et je compris mieux ce qu’elle était en train de m’expliquer. Une véritable voyageuse. « Je suis de Londres a la base. Mais, j'étais en France le mois dernier et dans une semaine je pars en Grèce. » Il y a des gens qui ont beaucoup de chance. J’aimerais aussi pouvoir voyager mais la vie à la ferme n’est pas vraiment compatible avec les voyages. C’est tellement devenu une habitude que l’on s’y fait. Elle ajouta rapidement m’empêchant de répondre. « C'est parce que j'ai choisit de prendre une année sabbatique pour faire tous les grands événements sportifs. » Ah le sport. Lui et moi ne sommes pas vraiment les meilleurs amis du monde. « Vous avez de la chance de pouvoir voyager. » J’aimerais parfois, quitter cet endroit, même juste pour un week-end. Mais c’est quasi impossible. « Vous êtes donc journaliste ? » Ou alors elle est une grande sportive. Mais je ne vois pas trop quelles autres raisons l’auraient poussé à suivre des compétitions sportives. Nous arrivions enfin à la maison. Je l’invitai à entrer. « Installez-vous. Vous voulez un café ou je vous sers autre chose ? »
☾ ANESIDORA

Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 09/10/2016
» Messages : 11953
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « crystal reed. »
» Âge : « trente et un ans (13 novembre 1986. »
» Schizophrénie : « levi g. woodhull barnett, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Dim 28 Jan - 21:41 par Lou-Ann M. Busby

- (Firmin & Lou Ann) - " (Flashback) One day in Belgium. (2004) " - Il ne lui demande seulement d'où est ce qu'elle vient et la jeune adulte a réussit à se perdre dans ses explications. Après tout, vu le contexte de sa présence dans les alentours de la capitale belge, Lou' ne savait pas s'il souhaite connaître son lieu d'habitation de base ou s'il souhaite connaître le dernier endroit où elle se trouvait. Enfin, Lou Ann a réussit a se (re) prendre si bien qu'il comprit qu'elle est en plein coeur d'un voyage. Du coup, a son « Vous avez de la chance de pouvoir voyager. » la jeune adulte acquiesce d'un mouvement de la tête de haut en bas suivit d'un « Oui .. Je sais. » Elle est bel et bien consciente que tout le monde ne peut pas voyager a travers le monde au grès de ses envies. Ceci a cause des études supérieures, d'un travail, d'un soucis de santé, d'une famille ou encore du contenu de son compte en banque. Heureusement, la concernant ses parents sont plutôt aisé ce qui fait qu'ils peuvent couvrir ses frais en cas de besoin même si Lou Ann a des économies durant des mois.
A son « Vous êtes donc journaliste ? » Lou Ann fronce les sourcils suivi d'un « Non. Mais, c'est ce que j'espère faire .. » C'est son plan. Elle veut entreprendre des études supérieures dans le journalisme dès la fin de son année sabbatique. Elle souhaite être journaliste comme sa mère. Sauf que Lou Ann veut l'être dans le domaine sportif parce que c'est son « truc » même si en faire, ce n'est pas le cas. « Vous me donnez quel âge, au juste ? » Elle a bientôt dix huit ans ce qui est loin de l'âge d'une personne sortant d'au moins cinq ans d'études supérieures. Du coup, il pense que Lou Ann a au moins vingt trois ans, c'est ça ? Ce n'est pas possible. Après tout, personne ne lui a jamais dit fair plus que son âge pourtant. Enfin, jamais autant si ce fut le cas.
Ils entrent enfin dans la maison. A son « Installez-vous. Vous voulez un café ou je vous sers autre chose ? » Lou Ann pose son sac de voyage dans un coin de tel sorte qu'il ne dérange pas le passage suivit d'un « Un café, c'est bien .. oui. » Elle n'aime pas si bien qu'elle n'en boit jamais. C'est beaucoup trop fort. Du coup, rapidement Lou' se corrige avec un « ou .. juste un verre d'eau, c'est bien. » Elle ne veut pas qu'il gâche du café ou qu'il la voit retenir toutes les grimaces du monde a chaque gorgée bu.
« Peut être que l'on peut se tutoyer, non ?  » Elle lui sourit. Après tout ils ont quasiment le même age alors, le vouvoiement ne sert peut être pas a grand chose même si ce sont deux personnes qui viennent a peine de se rencontrer.
Elle le remercie lorsqu'il lui tend son verre d'eau. Elle jete un coup d'oeil a sa montre et une légère grimace apparaît sur ses lèvres. A son « Ca te dérange si je passe quelques coups de fils pour essayer de trouver un hôtel ou .. je ne sais pas. » une grimace apparaît sur ses lèvres, espérant qu'il ne soit pas trop tard. Elle ne l'a pas fait avant. C'est n'importe quoi, n'est ce pas ? Mais à la base Lou' n'aurait pas du se perdre dans la campagne de la capitale belge, restant plutôt dans le centre jusqu'a trouver un hôtel ou une auberge de jeunesse.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
One day in Belgium feat Lou
London Calling. :: Moving along :: All around the world :: Europe
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-