Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Changement chez les scénarios !
Des changements ont été effectués dans la partie des scénarios, merci d'en prendre connaissance par ici.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

The Route : The Thames Bridges Trek.

avatar
Sometimes, my body feels like a burial ground for all the people I should have become.
Sometimes, my body feels like a burial ground for all the people I should have become.

» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 44280
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Jennifer Morrison.
» Âge : 35yo.
» Schizophrénie : Jamie, Rachel & Sloan.
# Re: The Route : The Thames Bridges Trek.
message posté Dim 1 Oct 2017 - 12:23 par Charlotte R. P. Adams
« Oui ça me plairait bien de vous accompagner. Mais je ne voudrais pas déranger. » Je pense personnellement, que nous ne serons pas de trop à trois pour réussir à terminer tous ces kilomètres. « Oh non, tu ne déranges pas. N’est-ce pas Charlotte ? » « Absolument pas. » Bien au contraire, le temps passera peut-être plus vite de cette façon, nous allons pouvoir nous entraider. Et puis faire connaissance ici, en marchant, et une façon originale de connaître quelqu’un. « Enfin j’espère que vous n’êtes pas trop pressée. J’aurais peur de vous ralentir. » Sa remarque me fait sourire, je ne suis pas la seule à penser cela. J’ai eu peur aussi de ralentir Diana, mais l’important au final c’est d’être ici, et de participer au mieux pour aider ceux qui en ont besoin. « On a déjà décidé d’aller à notre rythme, même si on doit y passer la journée, alors bienvenue dans le club des tortues ! » Je confirme d’un hochement de tête, avant que l’on se remette à marcher. Nous n’avons encore pas vraiment avancé à cause de ma mésaventure, mais cette fois-ci nous voilà parti. Beaucoup de personnes semblent être dans notre cas, et prennent aussi leur temps pour avancer. « Tu es venue toute seule ? T’as bien du courage. » Personnellement seule, je ne serais pas venue, je n’aurais pas eu assez de volonté pour cela. C’est déjà assez extraordinaire de me voir ici dans tous les cas, ce n’est pas vraiment le genre où l’on s’attend à me rencontrer. « Est-ce qu’on est folles de ce lancer là-dedans ? » Nous venons tout juste de partir, et déjà j’ai l’impression de ne plus avoir de volonté et de courage.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 22/08/2017
» Messages : 682
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Daniel Jonathan Stevens
» Âge : Trente trois ans
» Schizophrénie : autumn (e. stone) & tessa (s. turner) & Willow (e. watson) & Eulalie (b. lively)
# Re: The Route : The Thames Bridges Trek.
message posté Dim 1 Oct 2017 - 13:08 par Firmin G. Van Avermaet
    Pourquoi faut-il toujours que les femmes stressent pour rien ? Je crois que je n’arriverai jamais à les comprendre. Peut-être que comme je n’ai pas d’enfant, j’agis en toute indifférence et que je pense que le mal ne peut sévir ? Mais je ne suis pas non plus inconscient. Je ferais attention au fils de Lou-Ann comme s’il était le mien. La vie d’une personne compte beaucoup pour moi et celle d’un enfant encore plus. Mais je sais que c’est toujours quand on stress beaucoup que les dangers arrivent. Je sais que la foule est importante mais rien ne nous empêche de nous reculer et rester loin d’elle. Une fois le départ donné, beaucoup partiront rapidement et on y verra beaucoup plus claire. C’est pourquoi je ne stress pas trop. Je savais bien qu’elle ne me détestera pas car je ne vois pas ce qu’il pourrait arriver. Il suffit de tenir le petit par la main quand il aurait envie de marcher ou je pourrais très bien le prendre sur mes épaules s’il en a vraiment marre. A chaque problème, sa solution. Je trouve que cette devise est tellement parfaite quand on veut être optimiste. « Alors je me demande comment tu dois être quand tu l’es. » dis-je en souriant. Elle semblait pourtant stressée et donc je me demandais comment elle devait être quand elle est réellement stressée. Mais je peux comprendre sa situation parce que même si je parais prendre les choses à la légère, c’est juste une impression. Je tentai alors un petit peu d’humour. Je ne voulais pas comparer le petit à un chien mais bon si elle voulait éviter tout problème c’était la solution. « On est là on ne va quand même pas déjà rentrés ? » Maintenant si elle souhaite rentrer, je ne vais pas la forcer. « C’est quoi le problème, tu ne veux pas marcher ? Mais si tu ferais vraiment tout, on peut négocier ! »


@Lou-Ann M. Busby
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 08/06/2016
» Messages : 6809
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : blake lively
» Âge : 29 ans, née le 21 juin
» Schizophrénie : une jolie militaire (e. stone) + une australienne sans coeur (e. didonato) + une rousse rebelle (s. turner) + l'agriculteur belge (d. stevens)
# Re: The Route : The Thames Bridges Trek.
message posté Lun 2 Oct 2017 - 12:01 par Eulalie F. Montandon
    S’il y a bien quelque chose que je ne supporte pas, c’est de déranger les gens. Je déteste m’imposer et j’avais un peu cette désagréable sensation en ayant croisé les deux jeunes femmes. Elles étaient venues ensemble et moi je n’avais juste pas fait l’effort de trouver une compagnie pour cette course. J’ai l’impression de faire un peu pitié parfois. Mais toutes deux me rassurèrent rapidement en me confirmant que je ne dérangeais pas du tout. Ce fut comme un poids qui s’échappe rapidement de mon corps. Un soulagement. Le temps devrait passer beaucoup plus vite en ayant toutes sortes de discussion et elles semblaient penser la même chose que moi. Mais je ne voulais pas non plus les ralentir. C’est toujours délicat de faire une marche en groupe car chacun marche à un rythme différent mais en même temps, chacune peut tirer l’autre quand l’effort devient plus difficile à accomplir. Autant profiter des avantages. Je ne pus m’empêcher de sourire à la comparaison des tortues. Je pense que l’on peut bien s’entendre toutes les trois sur notre rythme de marche. « Je préférais venir toute seule plutôt que de ne pas venir du tout. » C’était vrai. Je n’aime pas vraiment refuser une telle occasion parce que je suis seule à me rendre à ce genre d’évènement. Cela irait contre mes convictions. « Mais je dois reconnaitre qu’aujourd’hui, je comprends pourquoi tous ceux à qui j’ai proposé cette activité m’ont regardé avec des grands yeux. » Je ris légèrement. En fait me retrouver au début et savoir qu’autant de kilomètres m’attendaient, je comprenais qu’ils m’aient tous abandonné dans cette tâche. « On est peut-être un peu folle mais je pense qu’une fois arrivées au bout on sera très fières de nous. » Enfin si on franchit la ligne d’arrivée bien entendu.


@Charlotte R. P. Adams @Diana S. Arnaldi-Collins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 25/07/2015
» Messages : 12722
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Jean Stone
» Âge : 26 ans, née un 14 février
» Schizophrénie : tessa (s. turner) & willow (e. watson) & eulalie (b. lively) & firmin (d. stevens)
# Re: The Route : The Thames Bridges Trek.
message posté Lun 2 Oct 2017 - 13:25 par Autumn L. Schoemaker
    Je savais que j’avais un peu forcé Levi à m’accompagner à cette « promenade » mais je n’avais aucun remord pour ça. C’était une occasion comme une autre que l’on passe un peu de temps tous les deux et je savais, que pour ça, il ne m’en voudrait pas trop. Sauf si bien entendu, il n’avait pas trop envie de passer son temps libre avec moi. Mais si c’est le cas, je pense que ça me vexerait beaucoup. Mais je ne pourrais pas lui en vouloir, parce que c’est ce que parfois je redoute un peu au fond de moi. Mes préoccupations peuvent s’envoler car par chance, il est là, avec moi. C’est que je compte assez pour lui que pour prendre le temps de marcher autant de kilomètres. J’aimais bien l’embêter et je ne me gênais pas de le faire en cet instant. En l’embêtant sur les conséquences sur le fait que toute seules, il aurait pu se passer tellement de choses. En réalité je ne pense pas du tout que quoi que ce soit ne se passe s’il me laisse seule face à moi-même. J’aurais sans doute pris ce trek pour un exercice durant lequel je me dois de me surpasser. « J'ai dit, poser mes mains sur toi vingt quatre heures sur vingt quatre. » Le fait qu’il s’explique totalement me fit rire. Surtout quand je me rappelle notre discussion quand il avait débarqué chez moi au beau milieu de la nuit. « Ca risque d’être long non ? » dis-je en essayant de rire un peu. Je pense être capable de faire des efforts pour accepter les contacts de sa part mais vingt-quatre de suite ça me semble être une éternité. Puis il aura toujours quelque chose à faire d’autres que d’être avec moi durant tout ce temps. « C’est important pour moi que tu aies confiance en moi. » Répondis-je tout bêtement. C’est le minimum dans une relation. Quand il me prit la main, je ne bougeais pas. Enfin bien entendu je pris la direction du départ de notre marche mais je ne pris pas le temps d’ôter ma main de la sienne. « Allons-y. Que ta souffrance commence ! »


@Levi G. Woodhull-Barnett
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Some women are lost in the fire.Some women are built from it.
Some women are lost in the fire.
Some women are built from it.

» Date d'inscription : 18/10/2015
» Messages : 4380
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : Jamie Chung
» Âge : trente-deux ans
» Schizophrénie : Jake & Peter & Alexander
# Re: The Route : The Thames Bridges Trek.
message posté Sam 7 Oct 2017 - 11:28 par Diana S. Arnaldi-Collins
A trois, ça devrait être plus simple, enfin c’est ce dont Diana essaye de se convaincre, pour ne pas avoir envie d’abandonner trop rapidement. Au moins, ça devrait lui éviter de trop penser à la distance qu’il leur reste à parcourir, et à la fatigue qu’elle risque de rapidement ressentir dans ses jambes. Être en compagnie de deux bonnes amies, toutes deux engagées pour différentes bonnes causes, devrait forcément aider. Et peut-être sont-elles folles, comme Charlotte le suggère, mais au moins, elles font ça pour une raison. Comme toutes les personnes présentes aujourd’hui. « Tu m’étonnes ! Là, je regrette de ne pas m’être entraînée au moins un peu avant aujourd’hui, mais j’aime tellement peu marcher ou courir que j’ai pas voulu en faire plus que nécessaire. » Grand mal lui fasse, elle risque d’avoir de sévères courbatures demain, mais c’est pour la bonne cause. Et Eulalie a raison, elles seront fières une fois arrivées, même s’il n’est pas évident de penser à l’arrivée pour l’instant, tant il leur reste de kilomètres à parcourir encore avant cela. « Eh bien, vivement qu’on arrive alors ! » Pas très encourageant, mais Diana est réaliste. « Si on arrive jusqu’au bout, je vous offre un verre à toutes les deux. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sometimes, my body feels like a burial ground for all the people I should have become.
Sometimes, my body feels like a burial ground for all the people I should have become.

» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 44280
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Jennifer Morrison.
» Âge : 35yo.
» Schizophrénie : Jamie, Rachel & Sloan.
# Re: The Route : The Thames Bridges Trek.
message posté Sam 7 Oct 2017 - 15:55 par Charlotte R. P. Adams
« Je préférais venir toute seule plutôt que de ne pas venir du tout. Mais je dois reconnaitre qu’aujourd’hui, je comprends pourquoi tous ceux à qui j’ai proposé cette activité m’ont regardé avec des grands yeux. » Je la comprends très bien, j’ai eu les mêmes réactions. Quoique je pense plutôt que mon entourage était des plus étonné par mon intention de prendre part à cette marche. « Tu m’étonnes ! Là, je regrette de ne pas m’être entraînée au moins un peu avant aujourd’hui, mais j’aime tellement peu marcher ou courir que j’ai pas voulu en faire plus que nécessaire. » S’entraîner ne m’est même pas venue à l’esprit, ce qui en dit long sur mes capacités de sportives. Heureusement nous sommes ici uniquement pour la bonne cause, et non nos aptitudes sportives. J’en viens quand même à me demander si nous ne sommes pas un peu folles de nous être lancées là-dedans. « On est peut-être un peu folle mais je pense qu’une fois arrivées au bout on sera très fières de nous. » « Eh bien, vivement qu’on arrive alors ! » Je laisse échapper un rire, totalement d’accord avec mon amie. Nous venons pourtant tout juste de partir. « Si on arrive jusqu’au bout, je vous offre un verre à toutes les deux. » Je pensais plutôt m’écrouler par terre une fois terminée. « Si tu veux vraiment me motiver, c’est plutôt à manger qu’il me faudra après tous ses kilomètres. » Quelque-chose au chocolat, n’importe quoi du moment que ce ne soit pas bon pour la ligne. Oui, c’est une petite motivation, mais ça peut toujours faire son effet d’ici quelques temps. « Sinon Eulalie, qu’est-ce que tu fais dans la vie ? » Puisque nous nous sommes lancées là-dedans ensemble, la vouvoyer me semble être ridicule, et nous avons largement le temps de faire plus ample connaissance.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 08/06/2016
» Messages : 6809
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : blake lively
» Âge : 29 ans, née le 21 juin
» Schizophrénie : une jolie militaire (e. stone) + une australienne sans coeur (e. didonato) + une rousse rebelle (s. turner) + l'agriculteur belge (d. stevens)
# Re: The Route : The Thames Bridges Trek.
message posté Mar 10 Oct 2017 - 16:08 par Eulalie F. Montandon

    « Comme on a pas l’habitude un entrainement, aurait sans doute pu nous fatiguer encore plus. » Je comprenais que les gens se moquent de moi. Déjà je ne suis pas la sportive professionnelle qui fait attention à tous les petits détails avant comme après l’effort. Mais en plus je ne m’entraine pas non plus avant de me lancer dans une activité comme celle d’aujourd’hui. Je sens déjà les rires à mon égard dès le lendemain quand je marcherai comme une « handicapée » tellement j’aurai mal partout. Entre les courbatures et les cloches aux pieds, je ne pense que la prochaine journée sera la meilleure de ma vie. Je tentais d’être positive et de me dire que de penser à la fierté que l’on ressentira en franchissant la ligne d’arrivée nous aidera à avancer. Mais j’étais peut-être un peu trop optimiste. Le démarrage me semblait long mais l’arrivée le sera tout autant en espérant qu’on ne soit pas les dernières à franchir la ligne. « Si tu veux vraiment me motiver, c’est plutôt à manger qu’il me faudra après tous ses kilomètres. » Je ne pus m’empêcher de rire à la réaction de Charlotte. Non pas que je trouvais ça drôle et que je voulais me moquer mais j’étais entièrement d’accord avec elle. La nourriture est toujours la meilleure des récompenses et limite la meilleure des motivations. « Je suis partante pour la nourriture aussi. On saura quelle motivation utilisée si on arrive plus à avancer. » J’avais la visualisation d’un âne devant lequel on plaçait une carotte pour l’aider à avancer. Mais comme ça marche pourquoi ne pas essayer une fois que je n’arrive plus à marcher. Heureusement que l’effort est juste de la marche, car je doute que je pourrais autant parler si je devais avancer en courant. « Je suis géologue. » répondis-je à Charlotte. Parfois je parlais chinois quand j’annonçais mon métier à des inconnus. « Et toi ? »


@Diana S. Arnaldi-Collins @Charlotte R. P. Adams
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 5497
» Pseudo : MOO'
» Avatar : ANSEL ELGORT.
» Âge : VINGT DEUX ANS + SEPT MAI MILLE NEUF CENT QUATRE VINGT QUINZE.
» Schizophrénie : LOU-ANN M. BUSBY + TANCREDI A. DE CONTI.
# Re: The Route : The Thames Bridges Trek.
message posté Dim 15 Oct 2017 - 21:14 par Levi G. Woodhull-Barnett
- ( Autumn & Levi ) - " The Thames Bridges Trek. " - Ne voulant pas qu'Autumn l'oublie en l'espace de vingt kilomètres a peine, le jeune homme eu une idée de génie : qu'ils ne se séparent pas. Non, Autumn avait comprit la solution à ce problème - qui n'existait en fait pas - ainsi. Hors, il pensait plus a être en contact physique permanent - vingt quatre heures sur vingt quatre et sept jours sur sept - avec la rouquine. « Ca risque d’être long non ? » Elle rit. Ils ne seraient pas toujours ensembles. Ils avaient tous les deux un travail : Il ne pouvait pas l'amener au Great Osmond Street Hospital lors de ses gardes et Autumn, ne pouvait pas l'amener en mission. Du coup, ça se négociait - quand même - non ?  « A peine. » Il rit. Comme il n'avait pas eu le droit a une réaction négative de sa part, il se contentait de ça. Il reviendrait a la charge plus tard d'une autre façont et dans une autre situation.  Il n'avait jamais - vraiment - eu de relations sentimentales sérieuses. Mais la confiance l'un envers l'autre semblaît être le point le plus important si les deux parties ne voulaient pas se séparer rapidement ou être dans une relation choatique amenant a une séparation qui le serait tout autant. « C’est important pour moi que tu aies confiance en moi. » Il lui sourit. Il espérait qu'Autumn ait confiance en lui aussi. Mais il n'y avait pas de raisons que ce ne soit pas le cas.  Il lui prit la main tout en se dirigeant vers le départ parce que toutes les montres - à l'heure et en marche - londoniennes indiquaient - enfin - onze heures. « Allons-y. Que ta souffrance commence ! » Autumn n'avait pas tord. Mais, s'ils ne couraient pas un seul instant durant ces vingt kilomètres, il devrait pas être hs en arrivant au bout dans quelques heures. « Je dirais plutôt, que TA souffrance commence. » Il fit un signe de la tête vers leurs mains.  « Tu vas regretter d'avoir voulu que je t'accompagne. » Il rit, liant ses doigts aux siens.


@autumn l. schoemaker


Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 09/10/2016
» Messages : 10821
» Pseudo : MOO'
» Avatar : CRYSTAL REED.
» Âge : TRENTE ANS (TREIZE NOVEMBRE MILLE NEUF CENT QUATRE VINGT SIX).
» Schizophrénie : LEVI G. WOODHULL-BARNETT + TANCREDI A. DE CONTI.
# Re: The Route : The Thames Bridges Trek.
message posté Dim 15 Oct 2017 - 21:21 par Lou-Ann M. Busby
- ( Lou Ann & Firmin ) - " The Thames Bridges Trek. " - Plus qu'être en stress de perdre son fils dans la foule londonienne qui va faire ces vingt kilomètres de parcours en marchant ou en courant, Lou Ann ne pensait qu'a tous les inconvénients d'être avec Tim'  lors de ce trek dont les fonds reviendront aux victimes des ouragans. « Alors je me demande comment tu dois être quand tu l’es. » Il lui sourit. « Depuis le temps qu'on se connait, tu devrais savoir quand je le suis vraiment ! Je suis déçue. » Elle lui tira la langue avec un sourire inscrit sur les lèvres. Bien que ça faisait plus de dix ans qu'ils se connaissaient, ça ne faisait pas aussi longtemps qu'ils vivaient dans le même pays et au même endroit - Londres - les deux amis qui avaient toujours réussit a garder le contact malgré la distance, se connaissaient - plutôt - bien - goûts, caractère - parce qu'après toutes ces années, ils en avaient vécus des choses ensembles. « On est là on ne va quand même pas déjà rentrés ? » Elle fit un mouvement d'épaules de haut en bas. Mais, il avait raison. Ils avaient fait le chemin jusqu'au Bishops Park, le point de rendez vous du départ de ce parcours. Ils venaient a peine de prendre les tickets - de 19 livres - obligatoires. « C’est quoi le problème, tu ne veux pas marcher ? Mais si tu ferais vraiment tout, on peut négocier ! » Elle secoua la tête de droite à gauche a plusieurs reprises. « Non, on y va. Je ne veux plus négocier avec toi. Je vais perdre au change, encore. » Elle lui tira la langue encore une fois. Tim' la tira, les obligeant a faire quelques pas. Elle tourna la tête vers lui. « En plus, si t'acceptes aussi vite de négocier c'est qu'au fond c'est toi qui veux rentrer ! » Elle rit.


@firmin g. van avermaet


Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 25/07/2015
» Messages : 12722
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Jean Stone
» Âge : 26 ans, née un 14 février
» Schizophrénie : tessa (s. turner) & willow (e. watson) & eulalie (b. lively) & firmin (d. stevens)
# Re: The Route : The Thames Bridges Trek.
message posté Lun 16 Oct 2017 - 11:00 par Autumn L. Schoemaker
    Plus je passais du temps avec Levi moins j’étais stressée de la situation. Je n’avais pas du tout l’habitude d’être en couple avec quelqu’un et pourtant j’avais l’impression que ça faisait une éternité qu’on était ensemble. Peut-être qu’il rend les choses bien plus facile que je n’aurais pu le penser. Il est simple et ne semble pas se prendre la tête. C’est tout ce qu’il me faut. Surtout que je suis quelqu’un de très compliquée comme demoiselle. Je ne supporte pas que quelqu’un puisse avoir des gestes envers moi et c’est parfois difficile dans une relation amoureuse. Du jour au lendemain, je peux devenir vraiment distante, simplement parce que j’ai peur de prendre quelqu’un dans mes bras. Mais pour le moment j’arrivais à tenir mes efforts et à supporter la peau de Levi contre la mienne. Mais pour combien de temps encore ? J’espère que ça va durer au moins vingt kilomètres pour commencer. « Je dirais plutôt, que TA souffrance commence. » Je ne pus m’empêcher de rire à sa réflexion. Il avait raison. Je risquais de souffrir mais surement pas pour les mêmes raisons que les autres personnes qui parcourent les vingt kilomètres. « Au moins je pourrai te montrer que je peux me surpasser. » dis-je en souriant. Si j’étais capable de faire des efforts pour lui, il devrait être comblé. Le départ était donné et nous pouvions enfin nous mêler à foule pour commencer la marche. De nombreuses personnes nous dépassèrent. « Je ne crois pas non que je regretterai. J’aurais trop peur de me perdre dans cette foule. » Avec sa présence, je ne risque pas de me mélanger aux autres, surtout s’il me tient la main. « Puis je compte sur toi pour me tirer si je n’avance plus ! »


@Levi G. Woodhull-Barnett
Revenir en haut Aller en bas
The Route : The Thames Bridges Trek.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London :: Totally Thames
Page 5 sur 6
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
» The Route : The Thames Bridges Trek.
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Trek Livestrong U23 By Seb

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-