Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #25 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 25ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Avant-première : Freddy 4D !
Direction le cinéma. En ce soir d'Halloween, vous êtes attendus pour L'avant première de Freddy 4D, qui se déroule par ici.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

The Route : The Thames Bridges Trek.

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 13/04/2014
» Messages : 6692
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Nina dobrev
» Âge : 28 ans
» Schizophrénie : Samael G. Pellegrino,Milo K. Wendling et Amanda E. Hemsworth
() message posté Mar 31 Oct - 14:14 par Maya M. Scott
La jeune femme c'était levée tôt et avait commencée la journée par un petit déjeuné aussi vitaminé que possible. Surtout contenu de ce qui l'attendait pas la suite. Elle avait décidé de participer à un événement de la ville, comme cela lui arrivait régulièrement. Il s'agissait du "The Thames Bridges Trek". Et elle n'était pas peu fière d'apportait sa petite contribution. L'accès étant payant, les fonds récoltés allaient ensuite à une ou plusieurs associations. Par ailleurs cela lui permettait de faire un peu de sport, ce qui n'était pas négligeable.  L'américaine comptait bien reprendre -pour de vrai cette fois ci – sa vie en main. Plus question que celle-ci ne s'échappa à sa guise, elle relèverait défi et obstacle sans se décourager. Et on dit bien, un esprit saint dans un corps saint, songea-t-elle. Aussi tout ça passait par la reprise active d'une activité sportive. Bien sur, une course occasionnelle n'allait rien révolutionner. Mais c'était la première étape de son parcours. Sortant son équipement, elle s'habilla tranquillement. Brassière, débardeur, veste, leggings, chaussettes et baskets, elle était au top. Une fois fin prête, elle partit donc rejoindre les autres participants sur le lieu de rendez-vous. Peut-être allait-elle croiser quelques personnes familières, qui savait ? Sur place, l'infirmière suivit le mouvement sans trop se préoccupée du reste. Elle était motivée à faire cette course, quoi qu'il arrive. Elle patienta tant bien que mal, pressée de démarrer, si bien que lorsque ce fut le top départ, elle partit comme une flèche, voletant au nez d'un certain nombre de gens. Si elle était bien partie, cela ne dura cependant pas aussi longtemps qu'elle aurait pu le souhaiter, puisqu'au bout d'un moment, elle trébucha malencontreusement contre elle ne su sur quoi et chuta.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Sometimes, my body feels like a burial ground for all the people I should have become.
Sometimes, my body feels like a burial ground for all the people I should have become.

» Date d'inscription : 15/02/2014
» Messages : 45693
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Jennifer Morrison.
» Âge : 35yo.
» Schizophrénie : Jamie & Rachel.
() message posté Mar 31 Oct - 15:14 par Charlotte R. P. Adams
Finalement discuter en marchant, faire connaissance avec Eulalie m’aide énormément à ne pas uniquement me concentrer sur la marche et le nombre de kilomètres qui nous attend encore. Je parle de mon blog, et Eulalie m’explique plus en détails son métier. C’est quelque-chose que je ne connais pas vraiment, mais dont je suis curieuse d’en savoir plus. Ça a vraiment l’ai intéressant, bien que particulier. Mais après tout il en faut pour tous les goûts, et si cela lui plaît c’est le principal. « J’ai aucune information à te donner. Si tu veux, tu peux toujours me donner tes destinations et je verrai si tu seras en sécurité. Mais je suis d’accord avec Charlotte. Il faut déjà terminer la marche. Après je pense pourvoir réfléchir à la question. » « Bon d’accord, mais je n’oublie pas ! » Je n’ai jamais envisagé de partir quelques temps pour aider les autres, mais ce n’est pas une mauvaise idée. Je sais que Diana serait d’excellents conseils si jamais l’envie m’en prenait un jour. Il faudrait que j’y réfléchisse sérieusement. Ce n’est pas comme si je ne pouvais pas me le permettre. « J’ai prévu soit le Mexique, soit Porto Rico pour cette année. Il va falloir que je choisisse pour réserver mes billets d’avion, peut-être que les risques volcaniques vont choisir pour moi ? » Je ne pensais pas que cela puisse être un facteur en prendre en compte, en réalité je n’ai jamais pensé à cela. Mais après tout il doit bien y avoir des endroits où les risques sont sûrement plus élevés. La conversation continue ainsi pendant encore un moment, nous aidant à continuer d’avancer malgré la fatigue qui commence à se faire sentir. Mais c’est aussi gratifiant de se dire qu’on peut y arriver.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 09/10/2016
» Messages : 11241
» Pseudo : MOO'
» Avatar : CRYSTAL REED.
» Âge : TRENTE ET UN ANS (TREIZE NOVEMBRE MILLE NEUF CENT QUATRE VINGT SIX).
» Schizophrénie : LEVI G. WOODHULL-BARNETT + TANCREDI A. DE CONTI.
() message posté Ven 3 Nov - 9:37 par Lou-Ann M. Busby

@firmin g. van avermaet Cela fait plus de dix ans qu'ils ont fait connaissance aux portes de la ferme de parents du belge. Cel fait dix ans qu'ils sont amis. Pendant longtemps, ils n'ont eu que plusieurs semaines de temps en temps selon les vacances de Lou Ann surtout qui venait lui rendre visite en Belgique. Puis, ils ont vécu sous le même toit quelques temps lorsque Firmin est venu vivre à Londres. Autant dire, qu'ils se connaissent plutôt bien. Après un « Tu n’es vraiment pas convaincante. » il la taquine avec un « J’espère que tu ne deviendras jamais comédienne. Je doute que tu fasses une grande carrière. » tout en essayant de ne pas rire. Ce qui n'est pas le cas de la jeune femme qui après un « Non, c'est parce que tu me connais trop bien que tu décèles une faille dans mon jeu. » rit légèrement. En tout cas, Lou Ann n'avait plus envie d'entreprendre des négociations avec son ami parce que s'il l'avait a l'usure comme lors de la conversation qu'ils ont eu concernant la présence de Timeo avec eux aujourd'hui, la journaliste sera a nouveau perdante et lui, le gagnant. Hors de question. A en croire le « Enfin une parole sensée. » de Firmin qui rit, il semble être de son avis. Du coup, alors que le petit garçon les entraîne sur le parcours sans doute parce qu'il a vu la foule londonienne faire ses premiers pas après le lancement a onze heures du trek, Lou' fit un essai consistant en un retournement de situation : les Busby veulent rester et lui, il veut rentrer. Mais, sans succès encore une fois a en croire son « Ah non moi je veux passer la ligne d’arrivée. Mais je ne veux pas trop que tu me fasses la tête parce que je t’ai forcée à venir. » Elle secoua la tête de droite a gauche a plusieurs reprises. « Je te ferai pas la tête, quand même. » Elle lui sourit. « Mais, en rentrant je pense que j'aurais le droit a un message et un repas digne de ce nom ! » Elle bat des cils avec une moue.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 5813
» Pseudo : MOO'
» Avatar : ANSEL ELGORT.
» Âge : VINGT DEUX ANS + SEPT MAI MILLE NEUF CENT QUATRE VINGT QUINZE.
» Schizophrénie : LOU-ANN M. BUSBY + TANCREDI A. DE CONTI.
() message posté Ven 3 Nov - 10:06 par Levi G. Woodhull-Barnett

@autumn l. schoemaker S'il y en a bien un des deux qui n'aurait aucun mal a faire ces vingt kilomètres de ce trek huminataire, c'est bel et bien Autumn. Alors a son « Logiquement c’est toi le sexe fort donc tu ne peux pas flancher avant moi ! » tout en riant, il fit un mouvement d'épaules de haut en bas suivit d'un « Cela ne veut rien dire ça ! » avec un sourire inscrit sur les lèvres. En grande partie parce qu'aujourd'hui le concept de sexe fort et de sexe faible n'existe plus. En tout cas, un grand nombre de personnes se bat dans ce sens. Et puis, rien qu'entre eux ce concept ne s'applique pas parce que « Toi tu fais un travail d'homme et moi, un travail de femmes. » Il rit. Exact, non ? Alors, qu'Autum est mécanicienne dans l'armée de terre anglaise, Levi est infirmier dans un service pour enfants. Autant dire qu'aucun des deux y croit a ce concept datant de siècles forts lointains. Puis a son « Hum je ne sais pas encore. Pourquoi tu as quelque chose à me proposer ? » il fait a nouveau un mouvement d'épaules de haut en bas. Après son « Je n'sais pas encore. Mais, ça ne me dérangerait pas que tu me tiennes compagnie encore un peu après ce trek. » il lui sourit. Ils peuvent rentrer chez la rouquine. Il lui ferait un repas et ils regarderaient un film. Ils peuvent juste boire un coup afin de fêter cet exploit sportif. Ils peuvent .. Il y a beaucoup de choix possibles. « T'as un peu moins de 20 kilomètres pour prendre une décision ou en changer ! » Il rit légèrement.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modératrice
Modératrice

» Date d'inscription : 25/07/2015
» Messages : 13202
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Jean Stone
» Âge : 26 ans, née un 14 février
» Schizophrénie : tessa (s. turner) & willow (e. watson) & eulalie (b. lively) & firmin (d. stevens)
() message posté Sam 4 Nov - 14:16 par Autumn L. Schoemaker
    « Cela ne veut rien dire ça ! » Il avait certainement raison. A l’heure actuelle, il n’y a plus de différences entre les femmes et les hommes. Certes certaines personnes ont du mal encore à accepter que nous sommes enfin sur le même pied d’égalité mais en général ça se passe assez bien. « Toi tu fais un travail d'homme et moi, un travail de femmes. » Nous sommes l’exemple parfait pour montrer que la société est bien plus libre qu’elle ne le fut dans le passé. Pour exercer un métier d’homme, je ne pouvais pas faire mieux. Beaucoup de femmes ont rejoint l’armée mais je suis la seule de mon unité à être mécanicienne. Je passe la majorité du temps avec des hommes. Certes au début, ils étaient froid avec moi et avaient du mal à m’accepter mais comme je n’ai pas baissé les bras j’ai réussi à faire ma place. « On se complète, même sur ce point. » Au moins entre nous il y aura pas trop de problèmes de force et je pense que dans notre relation ça peut nous aider à bien nous entendre. « Je n'sais pas encore. Mais, ça ne me dérangerait pas que tu me tiennes compagnie encore un peu après ce trek. » Je n’avais rien de prévu pour le reste de la journée et l’idée d’être au calme avec lui après une journée comme celle-ci me plaisait réellement. « Quoi qu’il en soit, on restera ensemble. » Ce que nous ferons, cela sera une autre histoire. On doit déjà terminer cette tâche humanitaire avant de penser à quoi que ce soit d’autre. « Mais je pense qu’on sera fatigués. Donc on fera quelque chose de calme ! » Nous avancions à bon rythme et comme nous parlions, nous en voyions pas les kilomètres passés alors que quelques uns étaient déjà derrière nous. « Mais je crois que je serai heureuse de finir dans un bon bain! »


@Levi G. Woodhull-Barnett
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 5813
» Pseudo : MOO'
» Avatar : ANSEL ELGORT.
» Âge : VINGT DEUX ANS + SEPT MAI MILLE NEUF CENT QUATRE VINGT QUINZE.
» Schizophrénie : LOU-ANN M. BUSBY + TANCREDI A. DE CONTI.
() message posté Dim 5 Nov - 0:26 par Levi G. Woodhull-Barnett

@autumn l. schoemaker Est ce que le concept de sexe fort et de sexe faible existe encore de nos jours ? Oui. Il y a encore des qui le pensent. Il y a encore des personnes qui fonctionnent sur les mêmes bases que d'antan. Comme les grands parents. Il y a toujours les hommes qui ont des tâches que les femmes ne font pas. Vice versa. Ils ramènent l'argent a la maison. Ils font le bricolage. Ils réparent le voitures. Ils s'occupent du jardin. Elles s'occupent des enfants. Elles font le ménage de la maison. Elles font les courses. Elles font les repas. Maintenant dans la plupart des foyers, les tâches sont réparties entre eux de manière équitable bien que les savoir faire etc. sont pris en compte. En tout cas, aucun des deux peuvent faire usage de ce concept l'un contre l'autre. Pour x ou y raisons, Autumn est mécanicienne de l'armée anglaise. Quant a Levi, il a toujours voulu faire un travail touchant le domaine de l'enfance. Au final, son absence de goût pour les études l'avait conduit a faire ce choix là de profession. Encore plus, ce service là. Du coup a son « On se complète, même sur ce point. » il fit un hochement de tête suivit d'un « Ca c'est clair ! » en souriant. Alors qu'ils n'ont fait que quelques kilomètres ou plutôt quelques mètres sur les vingt kilomètres total de ce trek, Levi pense déjà a l'après. Du coup, il lui fait part de son souhait d'être encore ensembles quelques heures après. Et a en croire son « Quoi qu’il en soit, on restera ensemble. » Autumn est de son avis ce qui fit apparaître un sourire sur ses lèvres. « Mais je pense qu’on sera fatigués. Donc on fera quelque chose de calme ! » Il hoche la tête de haut en bas en signe d'acquiescement. De toute manière, il y a beaucoup de choses dans ce style qui existent : boire un coup, manger quelque part, regarder un film. A son « Mais je crois que je serai heureuse de finir dans un bon bain ! » il se tourne vers la rouquine en levant son index suivit d'un « Et je ne serais pas contre un massa .. » qu'il finit plutôt avec un « .. un film. » après s'être rendu compte que Autumn n'accepterait sa 1ère envie. « Si tu veux on peut juste boire un coup pour fêter notre exploit sportif  quelque part. Comme ça tu retrouveras vite ton bain. » Il fait un mouvement d'épaules de haut en bas.




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 13/04/2015
» Messages : 1720
» Pseudo : Jean-Jacques
» Avatar : Tyler Posey
» Âge : 25 ans
» Schizophrénie : Maya M. Scott ,Milo K. Wendling et Amanda E. Hemsworth
() message posté Dim 5 Nov - 11:42 par Samael G. Pellegrino
Pourquoi participait à cette course ? D'abord, parce qu'il avait toujours été plutôt sportif, en dépit de quelques soucis, notamment l'asthme. Il aimait courir, sauter, gambader, bouger tout simplement. Par ailleurs avoir une ou plusieurs activités lui permettait de se défouler, ce dont il avait régulièrement besoin. Ensuite, il appréciait la perspective de voir du monde. Peut-être croiserait-il des personnes qu'il connaissait. Peut-être pas....Dans tous les cas, il serait entourait et pourrait à loisir, tenter de s'incruster auprès de quelqu'un pour sympathiser, au moins le temps de la journée. Si cela pouvait poser problème à certain, il en était bien loin. Dernièrement, cela justifiant d'autant plus l’intérêt de la participation, les fonds s'avéraient reversés à diverses associations. Comme le jeune homme se sentait plutôt concerné par sa ville et ce qui s'y passait, cela lui paraissait évident d'être présent.
Parait à se lancer, il avait trottiné gaiement une fois le signal du départ lancé. Démarrer en trombe ne servirait à rien et puis, en progressant lentement il pouvait ainsi observer les gens plus facilement. Le soigneur remarqua de fait des familiers, des connaissances, des voisins. Souriant pour lui même, il se demanda si Lou-Ann se trouvait parmi eux. Tu devrais essayer d'arrêter de penser à elle au moins plus de trois secondes dans une journée. Ca nous ferait des vacances, commenta sa conscience. Il se mordit la lèvre, elle n'avait pas tout à fait tort. La jeune femme occupait fortement ses pensées depuis plusieurs semaines. Soupirant, à la façon niaise des mecs de comédies romantiques, il continua son chemin, la tête dans les nuages.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modérateur
Modérateur

» Date d'inscription : 22/08/2017
» Messages : 812
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Daniel Jonathan Stevens
» Âge : Trente trois ans
» Schizophrénie : autumn (e. stone) & tessa (s. turner) & Willow (e. watson) & Eulalie (b. lively)
() message posté Jeu 9 Nov - 18:25 par Firmin G. Van Avermaet
    Cela faisait de nombreuses années désormais que je connais Lou-Ann. Quand j’y repense parfois j’ai l’impression de la connaître depuis bien plus longtemps que les dix années qui nous sépare désormais de notre première rencontre. J’avais lié une véritable amitié avec cette jeune femme que c’était facile de la connaître. Et en cet instant je ne la trouvais pas très convaincante. Bien qu’elle ne soit pas une actrice de nature, j’avais déjà eu droit à quelques reprises à une attitude bien plus convaincante que celle qu’elle venait d’avoir. Non, c'est parce que tu me connais trop bien que tu décèles une faille dans mon jeu. » Je ne pus m’empêcher de rire face à sa réaction. Elle avait raison, je la connais que trop bien pour déceler le moindre défaut ou le moindre petit mensonge qu’elle pourrait me donner. « Je suis ravi de te connaître aussi bien. » Même si l’humour était au centre de notre discussion depuis le début de la ballade j’avais envie de lui dire aussi que j’étais content que cette jeune femme fasse partie de ma vie. Elle était une amie fidèle et je n’en avais pas eu beaucoup durant toute ma vie. Mais c’était marrant quand même cette situation. A force de si bien la connaître j’avais le dessus sur elle et ça me plait assez bien. Le petit garçon était bien plus motivé que sa maman car c’est lui qui nous entraina dans les premiers pas des vingt kilomètres de la journée. « Je te ferai pas la tête, quand même. » Elle me rassura. Je ne voulais pas qu’elle me déteste, j’avais besoin de mon amie et je n’étais pas prêt à ce que les choses changent. « Mais, en rentrant je pense que j'aurais le droit a un message et un repas digne de ce nom ! » N’étant pas le meilleur cuisinier du monde je lui proposai. « Ca te va si je t’offre le restaurant ? » Je tentai un énorme sourire. Elle ne pourra pas me refuser cela. Bien qu’après l’effort, on aurait plutôt envie de nous poser sur un canapé et de ne plus bouger. « Le massage tout dépendra de toi et si tu termines la marche sans râler ! »


@Lou-Ann M. Busby
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modératrice
Modératrice

» Date d'inscription : 25/07/2015
» Messages : 13202
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Jean Stone
» Âge : 26 ans, née un 14 février
» Schizophrénie : tessa (s. turner) & willow (e. watson) & eulalie (b. lively) & firmin (d. stevens)
() message posté Jeu 9 Nov - 18:27 par Autumn L. Schoemaker
    J’avais jamais vraiment pensé à nos métiers respectifs. Il était vrai qu’on n’entrait pas vraiment, ni l’un ni l’autre dans les stéréotypes classiques. Une fille qui travaille à l’armée, qui plus est pour réparer des voitures ou tout autre engin qui demande une assistance mécanique. Levi lui s’occupait d’enfants, ce qui était rare pour un jeune homme mais je respecte vraiment son choix de profession. C’est même quelque chose qui me plait chez lui car je trouve ça tellement touchant. Et même si on est tous les deux différents, je crois qu’on se complète d’une certaine façon. J’espère que ça aidera notre couple à se prolonger. Je n’ai aucune envie que nous nous séparerions et je sais que pour cela il va falloir que je fasse quelques efforts. Comme quand il veut avoir quelques gestes affectifs avec moi et que je continue à être légèrement distante avec lui. « Et je ne serais pas contre un massa .. » … « .. un film. » Même s’il avait essayé de changer de sujet j’avais tout de même compris ce qu’il avait essayé de me dire. Ceci dit j’appréciais le fait qu’il ait pensé à moi et que c’était sans doute pour ça qu’il avait voulu changer de mot. « Tu voudrais un massage en rentrant ? » Faire un massage ne me dérangeait pas. Par contre en recevoir un était une toute autre histoire. Mais peut-être que l’espace d’une soirée je pourrais faire un effort et accepter ça. Pour lui je pense être capable de faire ça. « Si tu veux on peut juste boire un coup pour fêter notre exploit sportif quelque part. Comme ça tu retrouveras vite ton bain. » Je fis une légère moue. Je pense qu’après une activité comme celle de cette journée, j’aurais plutôt envie d’être chez moi plutôt que d’aller m’asseoir dans un bar pour boire un verre. « On peut le boire chez moi aussi ce verre. » J’accompagnai mes propos d’un clin d’œil. Qui sait je pourrai toujours lui proposer un bain en ma compagnie.


@Levi G. Woodhull-Barnett
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre du mois
membre du mois

» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 5813
» Pseudo : MOO'
» Avatar : ANSEL ELGORT.
» Âge : VINGT DEUX ANS + SEPT MAI MILLE NEUF CENT QUATRE VINGT QUINZE.
» Schizophrénie : LOU-ANN M. BUSBY + TANCREDI A. DE CONTI.
() message posté Ven 10 Nov - 23:25 par Levi G. Woodhull-Barnett

@autumn l. schoemaker Après l'exploit sportif qu'ils vont faire aujourd'hui en parcourant les vingt kilomètres de ce trek humanitaire en faveur des victimes des ouragans, les deux jeunes gens ont envie d'être ensembles encore un peu. Il n'empêche qu'Autumn a bel et bien envie d'être a un moment ou a un autre dans son bain. Comme dans les films, il imagine la scène avec des bougies, de l'encens, de la mousse et de la musique. Quant a Levi, il a bel et bien envie d'un massage. Sauf que ne pouvant pas le faire seul alors qu'Autumn le peut, il a besoin d'un peu d'aide. Et le sien, surtout. Il a envie de sentir le contact des doigts de la rouquine sur sa peau. Ce qui lui provoquerait sûrement quelques frissons. Mais, il aurait presque encore plus envie de sentir le contact de ses doigts sur la peau d'Autumn. Cela semble encore moins possible si bien qu'il vaut mieux garder ça en lui. Du coup, a son « Tu voudrais un massage en rentrant ? » il secoue la tête de droite a gauche suivit d'un « Non, d'un film. » en essayant d'être le plus convaincant possible. Soit en réprimant l'apparition d'une grimace sur ses lèvres. Après tout, il vaut pas mieux ne être trop .. gourmand. Maintenant, les cartes se trouvaient entre les mains de la jeune femme une fois qu'ils seront a son appartement parce qu'a en croire son  « On peut le boire chez moi aussi ce verre. » le fait de boire un coup rapide quelque part dans Londres ne lui convient pas. Il acquiesce d'un  « Pas besoin de me le dire deux fois. » en souriant. Evidemment, il préfère qu'ils soient que tous les deux a son appartement que dans un lieu public. D'autant plus que dans ce genre de lieu la jeune femme est plus distante. En plus, dans ce genre de lieu ils n'auraient eu que le partage d'une boisson et non, le film. Encore moins, un massage. « Je peux même faire le repas si tu veux, pendant que tu prends ton bain. » Il lui sourit en faisant un mouvement d'épaules de haut en bas suivit d'un « Ou faire une commande quelque part si t'as pas confiance en mes talents de cuisinier !  » en riant.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
The Route : The Thames Bridges Trek.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London :: Totally Thames
Page 7 sur 8
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
» The Route : The Thames Bridges Trek.
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Trek Livestrong U23 By Seb

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-