Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

home is where the waves crash. (cole)

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 08/11/2016
» Messages : 2399
» Pseudo : lindsay.
» Avatar : amber heard.
» Âge : trente ans.
» Schizophrénie : remy + danny.
# home is where the waves crash. (cole)
message posté Dim 17 Sep 2017 - 15:11 par Maura Belshaw
Elle aimait le silence, Maura, elle aimait ces longs moments où elle pouvait réfléchir sans aucune pression, sans que rien ni personne ne vienne la déranger, mais à ce moment précis, elle détestait tout cela, elle détestait ce calme qui ne cessait de la ramener jusqu'à Brahms, ce prénom même qui en devenait douloureux. Elle se contentait d'afficher un sourire serein, cachant superbement bien son malaise, comme pour dire que tout allait bien dans sa vie et elle accepta volontiers les deux rames et les gilets de sauvetage qu'on lui attribua, retrouvant le brouhaha de la foule qu'elle avait jusque là ignoré. Son père ne cessait jamais de lui rabâcher qu'elle en faisait trop, qu'elle devait prendre aussi du temps pour faire autre chose que travailler mais personne ne semblait comprendre qu'à ses yeux ce n'était pas le cas, elle n'en faisait jamais assez. Ce n'était pas un simple besoin, c'était une réelle nécessité de travailler. Elle pensait déjà aux dossiers qui l'attendaient sur un coin de son bureau et soupira à l'idée qu'ils resteraient là encore un long moment avant qu'elle n'ait le droit de revenir s'en occuper. Faire du canoë, Maura n'avait jamais fait ça ou très rarement, surtout quand elle savait que sa présence au commissariat serait plus utile mais le fait est, qu'être ici aujourd'hui, c'était aussi pour la bonne cause. Peut-être que son père avait raison, faire du canoë serait sans doute un très bon exercice pour se détendre, tout du moins, une bonne alternative pour s'occuper l'esprit quand son chef lui ordonnait de prendre des jours de repos. Elle se fraya un chemin dans la foule de gens pour rejoindre son partenaire du jour, pas réellement certaine de savoir pourquoi son choix s'était instinctivement posée sur Cole alors qu'elle aurait pu demander à sa sœur ou même à un collègue. L'idée de proposer cette sortie à Brahms lui avait effleuré l'esprit une demi-seconde avant qu'elle ne considère cela comme une mauvaise idée. Elle était même surprise que son voisin est accepté aussi facilement, sans même prétexter avoir mieux à faire ou qu'une de ses nombreuses conquêtes l'attendait dans son lit. Elle avait eu besoin de se changer les idées et, d'une certaine manière, elle lui était reconnaissante d'être là pour, une nouvelle fois, la distraire. Arrivée près de Cole, elle laissa les rames tomber devant ses pieds. « Allez le Don Juan, rends-toi utile, amène les rames jusqu'au canoë. » Elle tenait déjà les gilets dans le creux de ses bras, elle n'allait pas s'encombrer de tout le matériel lorsque lui se contentait de l'attendre depuis une dizaine de minutes sans se proposer pour l'aider. « Ça va pas te changer de d'habitude comme sport. Tu rames déjà avec les femmes, là, c'est un peu la même chose, non ? » Son rire raisonna quelques secondes, parce qu'elle ne se lasserait sans doute jamais d'ennuyer Cole avec ses conquêtes ou même de le remettre à sa place lorsqu'il se croyait tout simplement irrésistible. Elle trouva rapidement leur canoë avant de relever la tête pour observer son voisin et lui lancer une œillade amusé parce qu'elle avait bien l'intention de le jeter à l'eau à un moment ou à un autre de cette balade sur la Tamise. « Rassure-moi, tu sais nager ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Administrateur

» Date d'inscription : 12/10/2016
» Messages : 8325
» Pseudo : chloki (chloé)
» Avatar : harvey newton-haydon
» Âge : trente-deux ans
» Schizophrénie : brahms de bury (p. niney) + jude sycamore (m. ventimiglia ) + ashleigh strugatsky-joyce (a. bergès-frisbey)
# Re: home is where the waves crash. (cole)
message posté Lun 18 Sep 2017 - 23:07 par Cole Leary
home is where the waves crash. ✻✻✻ Cole regardait sa partenaire du jour s'éloigner à travers la foule, bientôt la chevelure blonde de la douce Maura disparaissait de son champ de vision. Il plongea sa main dans la poche de sa veste, en retira son portable dans lequel il brancha ses écouteurs avant de les enfoncer dans ses oreilles. Le brouhaha provoqué par la foule était insupportable. « 'Cause I'm all that you want, boy ! » visiblement cette petite virée au bord de la Tamise lui faisait du bien, il se vidait la tête cessant tout simplement de penser à son boulot, aux papiers qui l'attendaient sagement sur le bord de son bureau, à ses danseuses qui râlaient de le savoir en compagnie d'une femme plus belle, plus respectable qu'elles. Il se moquait des gens autour de lui et, à nouveau, la chevelure blonde de Maura se dessina devant ses yeux. « Got me spread like a buffet ! » oui, il allait être particulièrement chiant aujourd'hui, chiant et encombrant. Il fixa son regard sur les lèvres de la jeune femme, elles bougeaient mais il ne comprenait aucun son qui sortait de sa bouche, seulement elle venait de faire tomber les rames devant ses pieds. « Qu'est-ce tu dis ? » il fronça les sourcils, se baissant tout de même pour ramasser les rames sur le sol parce qu'il n'allait pas les laisser là et que la jeune femme ne semblait pas déterminée à les ramasser. Il retira ses écouteurs de ses oreilles en voyant à nouveau les lèvres de son interlocutrice bouger  « Ça va pas te changer de d'habitude comme sport. Tu rames déjà avec les femmes, là, c'est un peu la même chose, non ? » il souffla et leva les yeux au ciel, franchement cette réflexion était petite. Vraiment petite. Il méritait un peu de respect, mais visiblement le respect était mort et enterré lorsqu'il sortait de la bouche de la jeune femme. « On en a déjà parlé, Maura. Ce n'est pas comme ça que je vais tomber sous ton charme. » il l'a suivit néanmoins jusqu'à leur canoë, tout préparé au bord de la Tamise. Il n'avait jamais fait de canoë mais il se préparait toujours à tout, il aimait découvrir de nouvelles chose et puis ces derniers temps il trouvait sa voisine morose, et lui était capable de la faire rire. « Rassure-moi, tu sais nager ? » il n'était pas con Cole, enfin si justement il était con, mais il n'était pas con au point de ne pas comprendre que la jeune femme avait présentement une idée fixe derrière la tête « On m'appelle la petite sirène dans le milieu. »


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
home is where the waves crash. (cole)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London :: Totally Thames
Page 1 sur 1
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .
» Nashville - Rappel du Club École -
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» Des actions pour le maintien des filles à l'école

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-