Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Changement chez les scénarios !
Des changements ont été effectués dans la partie des scénarios, merci d'en prendre connaissance par ici.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

(-18) You are not weak just because your heart feels so heavy. (Jake)

avatar
These violent delights, have violent ends.
These violent delights, have violent ends.

» Date d'inscription : 05/03/2016
» Messages : 4768
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Shay Mitchell.
» Âge : 30yo.
» Schizophrénie : Charlotte, Rachel & Sloan.
# (-18) You are not weak just because your heart feels so heavy. (Jake)
message posté Mar 19 Sep - 23:21 par Jamie E. Jones-Collins
She wasnt exactly sure when it happened. Or even when it started. All she knew for sure was that right here and now, she was falling hard and she could only pray that he was feeling the same way. ✻✻✻ Je ne devrais pas être là. J’ai d’autre priorité, des choses plus importantes à faire, comme terminer ce dessin, et pourtant je viens de lancer la musique pour danser. Mais je sais aussi que la danse m’aide quand j’ai un problème. Et en l’occurrence je sais très bien pourquoi je n’arrive à rien ce moment. C’est souvent pour la même chose, c’est toujours pour la même chose et cette fois-ci encore c’est pour une histoire d’homme. Seulement, c’est aussi un plus compliqué, parce que justement ça ne devrait pas l’être. J’avais à peu près réussi à me faire à l’idée que Jake n’était qu’un ami, jusqu’à ce que je gâche tout avec mes envies. Comment souvent j’ai un don pour faire n’importe quoi. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir résisté, d’avoir espéré que cela passerait avec le temps, mais non. Impossible de me le sortir de la tête, même sans l’avoir vu depuis quelques temps. Autant dire que je suis complètement foutue, ce qui n’était pas prévu et ce que je ne veux pas. Je suis dans l’incapacité totale de me dire que cela pourrait une bonne chose. Sur le moment, oui sans aucun doute, mais après… Ça finirait encore comme d’habitude, et je ne voudrais pas que cela arrive avec Jake. Malheureusement je me suis aussi habituée à le voir régulièrement, et cela me manque de ne plus passer du temps avec lui. Je suis complètement foutue. La seule et unique chose qu’il me reste à faire pour pouvoir faire une pause dans mes pensées est de danser. Le studio est calme, presque vide à cette heure-ci ce qui me convient. J’ai besoin de me retrouver seule, de me concentrer sur la musique et mes pas. Depuis toujours la danse me permet de me couper du monde, d’être dans ma bulle et d’oublier le reste du monde. Seulement, je me rends bien vite compte que je ne suis pas assez attentive, et je ne cesse de faire des faux-pas, ce qui finit par m’énerver. Je jette la commande la chaîne par terre, avant d’asseoir au sol. Dans de rare cas, la danse ne m’aide pas. Bien évidemment mon esprit est tellement compliqué, qu’il aurait été trop facile de pouvoir arrêter de me torturer pendant quelques minutes. Retour à la case départ. Est-ce qu’il serait si mal de finir par céder, sans aucun doute. Mais est-ce qu’il ne vaudrait pas mieux ça, qu’à mon état actuel, sûrement. Les choses auraient été plus simples si je pensais me faire totalement des films, mais après la piscine je n’en suis plus convaincue. Réalisant que je n’arriverais pas à danser aujourd’hui, je fini par me lever pour arrêter la musique et récupérer mes affaires, avant de rejoindre les vestiaires. Je reste un peu trop longtemps sous la douche, mais l’eau chaude m’aide à être moins tendue. À force de ne pas savoir où j’en suis, je suis une vraie boule de nerfs. Quelques temps plus tard me voici de retour à l’appartement un peu vide depuis le départ de Riley. J’ai une tonne de choses à faire, et pourtant je prends le temps de passer sur mon ordinateur. Je commence aussi à avoir faim, seulement je ne sais pas du tout ce que je pourrais manger. Je ne supporte pas d’être enfermée ici, alors que je viens à peine de rentrer. Je tourne en rond ces derniers temps. N’y tenant plus, je finis par me changer pour enfiler une robe dans laquelle j’aurais sûrement froid d’ici peu, avec en tête l’idée de sortir. Je prends soin de me remaquiller légèrement, glisse quelques films dans mon sac avant de prendre une veste, et quitter de nouveau l’appartement. Pourquoi lutter, vu l’état dans lequel cela me met. Après plusieurs jours sans lui avoir donné de nouvelles, je ne peux pas arriver les mains vides, et décide de débarquer chez lui avec une pizza. Je ne sais pas s’il est chez lui, ou s’il est seul, mais j’ai décidé de tenter ma chance. Si cela ne marche pas, ça sera peut-être un signe. Signe qu’il faut que j’arrête de faire n’importe quoi. C’est donc les mains prises par une immense pizza végétarienne, que j’arrive en bas de son immeuble. Je n’ai pas le temps de sonner à l’interphone que quelqu’un me fait rentrer en sortant. Dire que je suis mal à l’aise serait bien loin de la vérité, heureusement que mes mains sont prises, cela empêche qu’elles ne tremblent. Pour les battements de mon cœur plus rapides, malheureusement il n’y a rien à faire. Je finis par frapper, tout en essayant de paraître tout à fait naturelle. Une simple visite de courtoisie après plusieurs jours sans nouvelles. La porte finie par s’ouvrir, laissant apparaître Jake, et me faisant sourire. « J’ai une pizza et des DVD. » Je mes la pizza en avant comme s’il pouvait la rater de toute façon. « Je te dérange ? » Je ne sais pas si je serais soulagée ou frustrée s’il me répondait que oui. Je ne sais jamais où j’en suis à cause de lui.

✻✻✻
CODES © WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i am every word i ever said.
i am every word i ever said.

» Date d'inscription : 21/03/2015
» Messages : 13545
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : jon kortajarena
» Âge : 30, didn't have a choice
» Schizophrénie : Peter & Diana & Alexander
# Re: (-18) You are not weak just because your heart feels so heavy. (Jake)
message posté Mer 20 Sep - 12:44 par Jake O. Cavendish
...I told him a story of two people. Two people who shouldn't have met, and who didn't like each other much when they did, but who found they were the only two people in the world who could possibly have understood each other. ✻✻✻ rSans la présence de Timéo, l’appartement paraît calme. Trop calme. Après avoir habité seul pendant plusieurs années, Jake s’était habitué au calme, allumant parfois la télé pour avoir un peu bruit mais il appréciait le silence. Et maintenant, celui-ci le perturbe presque. Les semaines où Timéo n’est pas avec lui paraissent toujours plus longues. Alors, certes, il ne court pas partout, entre son travail, l’école et tout le reste, mais justement, ça lui manquerait presque. Et quand il n’a rien de prévu après être rentré, la soirée peut paraître longue. Ça ne fait que deux jours que Tim est retourné chez sa mère, et Jake attend déjà avec impatience qu’il revienne. Devoir partager le temps qu’il passe avec Timéo n’est pas facile, il voudrait le voir plus souvent, même si la cohabitation entre Jake est son fils n’est pas toujours parfaite. Mais la situation reste particulière, ils n’ont pas d’autre choix que de s’y adapter. Et ça fonctionne de mieux en mieux. Et une certaine stabilité s’installe, ce qui ne peut qu’être souhaitable.
Aujourd’hui, aucun bruit n’émerge de l’appartement, sinon celui des touches du clavier sous les doigts rapides de Jake. Il est en avance pour ce reportage, et ses recherches sont même un peu trop poussées, mais ça lui occupe l’esprit. Après avoir écrit deux paragraphes, il s’étire sur son siège, et décide d’allumer la musique. Le silence commence à être pesant. Il connecte son téléphone aux enceintes, et une chanson de Queen commence à jouer dans le salon. Alors qu’il tape le rythme avec son pied, il jette un coup d’œil à son téléphone, arrivant jusqu’aux sms. Il hésite à en envoyer un à Jamie, mais en observant les deux derniers, restés sans réponses, il se ravise. Il ne veut pas trop insister, et préfère se dire qu’elle le joindra quand elle en aura envie. Même s’il voudrait bien être fixé sur les raisons de son départ précipité l’autre jour à la piscine, il ne souhaite pas la forcer pour autant. Et puis pour être tout à fait honnête, il n’est pas certain de pouvoir la revoir pour l’instant, sans que son rêve lui revienne encore en mémoire. Il n’est plus omniprésent dans sa tête, heureusement, mais il arrive que ses pensées s’y égarent. Et à chaque fois, comme c’est le cas à l’instant, il prend quelque chose pour s’occuper. Cette fois, c’est un magazine parental qui traînait par ici qui, soudainement, le captive. Une solution comme une autre, alors que la musique continue d’envahir la pièce.
Alors qu’il lit un article sur les différents types d’école maternelle, il est interrompu par quelques coups portés à la porte. N’attendant pas de visite ce soir, il se demande qui cela peut-il être, alors qu’il rejoint l’entrée de son appartement. « J’ai une pizza et des DVD. » Qu’elle n’est pas sa surprise de trouver Jamie derrière la porte, un carton de pizza dans les mains. Très clairement, il ne s’y attendait pas. Surtout qu’elle n’avait pas répondu à ses derniers messages, alors il se disait qu’elle l’évitait un peu. « Je te dérange ? » Il secoue vivement la tête avant de se pousser de l’encadrement de la porte. « Pas du tout, entre. » Même s’il est surpris, c’est dans le bon sens. Enfin il croit. Il faut simplement qu’il se focalise sur leur amitié, et non pas sur cette attirance qu’il croit ressentir pour elle, sortie de nulle part. « C’est pas mal comme programme pour la soirée ça. » Sans l’arrivée de Jamie, il ne sait pas ce qu’il aurait fait. Rien de bien passionnant sans doute. Mais il est heureux à l’idée de pouvoir passer la soirée avec elle. « Tu veux à boire pour accompagner la pizza ? J’ai du coca, des bières, du jus de fruits et… je dois avoir du vin aussi. » Heureusement qu’elle n’est pas arrivée les mains vides pour la nourriture, sinon il aurait été bien en peine de préparer quelque chose. « Qu’est-ce que tu as comme films ? » Ils n’ont pas toujours les mêmes goûts cinématographiques, mais en général, ils parviennent à trouver un terrain d’entente. Et puis Jake préfère parler de ça que de leur rencontre à la piscine, la dernière fois. Nettement plus facile.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
These violent delights, have violent ends.
These violent delights, have violent ends.

» Date d'inscription : 05/03/2016
» Messages : 4768
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Shay Mitchell.
» Âge : 30yo.
» Schizophrénie : Charlotte, Rachel & Sloan.
# Re: (-18) You are not weak just because your heart feels so heavy. (Jake)
message posté Mer 20 Sep - 17:10 par Jamie E. Jones-Collins
She wasnt exactly sure when it happened. Or even when it started. All she knew for sure was that right here and now, she was falling hard and she could only pray that he was feeling the same way. ✻✻✻ Je ne sais pas vraiment ce que j’espère en me rendant chez Jake ce soir, sûrement essayer d’arrêter de penser sans cesse à lui. Je sais que ce n’est pas le bon moyen, et que je me rends chez lui pour les mauvaises raisons, mais maintenant que je suis décidée pas question de faire marche arrière. De toute façon, ne pas lui avoir donné de nouvelles et ne pas l’avoir vu pendant quelques temps n’ont absolument rien changé, alors autant passer le voir. Je devrais plus tôt me concentrer sur mon travail, ou bien arrêter d’espère qu’il puisse se passer quelque-chose, mais non. En ce qui concerne les hommes, quand j’ai une idée en tête, il m’est très difficile de changer d’avis, et de ne passer à autre chose. Avec Jake c’est encore pire. Parce qu’il est mon ami, parce que le voir est toujours un bon moment, parce qu’on commence à bien se connaître, et aussi parce que ce n’est pas juste quelqu’un que je viens de rencontrer et dont je me moque totalement. C’est sans aucun doute ce qui me fait le plus peur, tout gâcher. Mais cela ne m’empêche pas de me rendre chez lui ce soir, et ce n’est simplement pas pour une visite de courtoisie. De toute façon, je suis totalement incapable d’avoir des pensées cohérentes. Je ne voudrais pas tout gâcher et perdre son amitié, et pourtant c’est presque si je n’attends que cela. Comme toujours, il faut que je rende les choses bien plus compliqué qu’elles ne le sont en réalités. Je n’en reste pas moins un peu tendue, d’autant plus que je n’ai pas donné de nouvelles ces derniers temps. J’ai vraiment essayé de penser à autre chose, et me dire que c’était mieux ainsi, mais hormis me rendre folle ça n’a pas eu d’autre effet. J’ai l’impression que les secondes sont plus longues le temps que je passe à attendre après avoir frappé chez lui, alors qu’en réalité il ne faut pas longtemps pour que Jake vienne m’ouvrir. Je suis heureuse de le voir, sûrement plus que je devrais vraiment. « Pas du tout, entre. » Ce que je fais aussitôt, essayant de voir s’il m’en veut de débarquer ainsi après ne pas avoir répond à ses messages. « C’est pas mal comme programme pour la soirée ça. » Je me tourne vers lui souriante, comme si c’était la meilleure idée que je n’ai jamais eu. « Je suis plutôt douée pour embellir les soirées des gens. » Et pas seulement avec de la pizza, mais ce n’est pas le moment de penser à cela. Je lui tends la pizza ne voulant pas la déposer n’importe où, mais aussi pour me débarrasser les mains. « Tu veux à boire pour accompagner la pizza ? J’ai du coca, des bières, du jus de fruits et… je dois avoir du vin aussi. » Je ne suis pas sûre que de l’alcool soit une très bonne idée pour m’aider à contrôler mes pensées, mais c’est sans aucun doute un bon moyen de me rendre moins tendue. Oh et puis je ne peux pas passer mon temps à me surveiller non plus, ce n’est pas vivable. « Une bière ça me semble parfait. » N’importe quel alcool ferait l’affaire en réalité, mais pour une pizza ça me semble plutôt pas mal comme accompagnement. Je n’ose pas trop le regarder, trouvant la décoration de son appartement beaucoup plus intéressante même si je suis déjà venue par le passé. Il est quand même plus facile de garder des pensées cohérentes maintenant que nous sommes habillés, et non plus en maillot de bain comme la dernière fois. Rien que de penser à cela, je sans mes joues s’empourprées heureusement que cela ne se voit pas réellement chez moi. « Qu’est-ce que tu as comme films ? » Ah oui, la raison officielle de ma présence ici, pizza et film. Officieusement j’ai beaucoup d’autres idées en tête, mais il m’est impossible de lui en faire part. Je suis vraiment incontrôlable. Je fouille dans mon sac pour en sortir trois DVD totalement différents. « J’ai un Batman que j’ai oublié de rendre à mon frère. » Je le place derrière les autres pour voir ce que j’ai emmené, avant de réaliser que le prochain n’est pas envisageable. Il s’agit d’un dessin animé pour enfant, que j’ai acheté pour le graphisme. Parfois j’aime bien visionner ce genre de chose pour m’inspirer principalement. « Non, ça ce n’est pas possible. » Je range le DVD en question dans mon sac, avant de lui montrer le suivant, Dirty dancing. Je ne suis pas convaincue que cela l’intéresse, mais je me suis dit que cela ne coûtait rien d’apporter mon film préféré. « Je ne veux pas influencer ton choix, mais vraiment le film est excellent. » Je lui adresse un sourire, avant de lui tendre les deux DVD pour le laisser choisir. L’un ou l’autre, personnellement je sais que je n’arriverais pas à me concentrer dessus.

✻✻✻
CODES © WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i am every word i ever said.
i am every word i ever said.

» Date d'inscription : 21/03/2015
» Messages : 13545
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : jon kortajarena
» Âge : 30, didn't have a choice
» Schizophrénie : Peter & Diana & Alexander
# Re: (-18) You are not weak just because your heart feels so heavy. (Jake)
message posté Mer 20 Sep - 18:37 par Jake O. Cavendish
...I told him a story of two people. Two people who shouldn't have met, and who didn't like each other much when they did, but who found they were the only two people in the world who could possibly have understood each other. ✻✻✻ Pourquoi avait-il fallu que les choses se compliquent ? L’amitié qui lie Jamie et Jake compte beaucoup pour lui. Il aime parler avec elle, passer des moments simples mais qui donnent le sourire, envoyer des messages bidons auxquels elle répond par quelque chose d’encore plus ridicule. Jamie est une amie à laquelle il tient, et il s’en veut que son inconscient soit venu tout compliquer. En plus de ça, il ignore pourquoi elle a pris la fuite la dernière fois, et n’ose pas poser la question, de peur que ses craintes soient fondées, et que Jamie ait remarqué qu’il appréciait un peu trop son massage. Oui, il s’en veut mais malgré tout, il est heureux de la trouver sur son pallier, une pizza dans les mains. Peut-être une chance d’arranger les choses. S’il parvient enfin à mettre de côté ces idées stupides.
Chose qui n’est pas facilitée par la vue des jambes dénudées de Jamie. Certes, rien à voir avec le maillot de bain de la dernière fois, mais sa robe est suffisamment courte pour laisser place à l’imagination. Non, non, non. Il faut qu’il arrête de penser à ça. « Je suis plutôt douée pour embellir les soirées des gens. » Jake n’en doute absolument pas. Après tout, lorsqu’ils font quelque chose ensemble, il sait  toujours qu’il passera un bon moment. Récemment, les choses sont un peu plus compliquées mais ça n’efface pas ça. Il prend la pizza et va la déposer sur la table basse, dégageant quelques papiers et magazines au passage. Sa lecture devra attendre, ce qui ne le dérange pas du tout. Il propose à boire à Jamie, puisqu’elle a déjà amené à manger, il peut bien faire le reste. Même s’il s’agit d’une visite surprise, il est tout de même l’hôte. « Une bière ça me semble parfait. » Ce qui tombe bien, puisque ç’aurait aussi été le premier choix de Jake. Avec la pizza, une bière est toujours la boisson la plus adaptée. Alors il se dirige vers la cuisine, et sort deux bières du frigo. Le décapsuleur fait vite son travail, et il donne l’une des deux à Jamie, s’enquérant ensuite des films qu’elle a ramenés. « J’ai un Batman que j’ai oublié de rendre à mon frère. » Il hoche la tête, satisfait du premier choix. Même s’il n’est pas sûr que ça soit le genre de Jamie. Elle lui avait dit ne pas trop apprécier les films de super héros, il y a quelques temps. « Non, ça ce n’est pas possible. » Il a à peine le temps de voir la jaquette que déjà, elle range le dvd dans son sac. Visiblement un dessin animé, exclus dès le départ. A se demander pourquoi elle l’avait amené. Le suivant et dernier est une comédie musicale, bien connue, mais beaucoup moins le genre de Jake. Il semblerait que le terrain d’entente ne soit pas pour ce soir, mais que l’un des deux doive faire un compromis. « Je ne veux pas influencer ton choix, mais vraiment le film est excellent. » Elle sait faire sa pub, aucun problème pour ça. Jake fait semblant d’hésiter un instant, buvant une première gorgée de bière au passage. Rien de mieux pour se détendre un peu et oublier toutes les interrogations qui se bousculent dans sa tête. Cette soirée pourrait être simple, et permettre à leur amitié de reprendre le bon chemin, il le sait et compte bien faire en sorte que cela fonctionne. « C’est bien parce que ce n’est pas mon Batman préféré. » Lâche-t-il dans un soupir résigné. « Installe-toi, le temps que je branche le lecteur. » Pourtant adepte des films, Jake a plus l’habitude de les acheter en ligne, ce qui évite d’avoir un stock trop énorme dans son étagère déjà bien remplie. Une fois que tout est installé, il vient s’asseoir à côté de Jamie, et lance le film. « Alors, elle est à quoi cette pizza ? » Et il entrouvre la boîte, sans être plus fixé pour autant. Pourtant, on pourrait le penser expert vu le nombre de pizzas qu’il commande en un mois. « Je suppose que tu connais toutes les chorégraphies par cœur ? » Déjà, ils se mettent à chanter et danser sur l’écran. Au moins, le rythme est entraînant.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
These violent delights, have violent ends.
These violent delights, have violent ends.

» Date d'inscription : 05/03/2016
» Messages : 4768
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Shay Mitchell.
» Âge : 30yo.
» Schizophrénie : Charlotte, Rachel & Sloan.
# Re: (-18) You are not weak just because your heart feels so heavy. (Jake)
message posté Mer 20 Sep - 21:27 par Jamie E. Jones-Collins
She wasnt exactly sure when it happened. Or even when it started. All she knew for sure was that right here and now, she was falling hard and she could only pray that he was feeling the same way. ✻✻✻ Une fois à l’intérieur de son appartement, je suis soulagée de constater qu’il se trouve seul, ce qui est beaucoup plus sympa et pratique que s’il y avait eu du monde chez lui. C’est aussi beaucoup plus intime, et moins publique, ce qui est préférable pour tout ce que j’ai en tête. Ce n’est pourtant pas le moment de penser à cela, je ne peux pas débarquer chez lui de la sorte et immédiatement avoir ce genre de pensées. Du moins, il faudrait que j’arrive à me contrôler un peu plus. Bien évidemment me retrouver seule avec lui, ne m’aide pas. Je ne comprends pas pourquoi maintenant je n’arrive plus du tout à me tenir, alors que cela fait maintenant plus d’un an que nous nous voyons fréquemment. Depuis cette journée au parc d’attraction, c’est comme s’il m’était impossible d’être simplement ami avec lui. Peut-être parce que j’ai essayé de ne pas penser à cela pendant longtemps, et que désormais c’est impossible. Ou bien parce que nous avions besoin d’être d’abord amis. Je ne sais pas, mais je suis totalement incapable de le regarder sans avoir des pensées que je ne pourrais pas exprimer à voix haute. J’essaie de me concentrer sur le moment présent, à savoir la pizza, et le choix de la boisson pour l’accompagner. Je prends la bière qu’il me tend, avant de lui donner le choix du film, qui est plutôt limité au final. Dans ma précipitation de quitter l’appartement, j’ai pris les deux premiers DVD qui se trouvaient à côté de mon film préféré. Je n’ai pas fait attention à ce que c’était, ayant bien d’autres préoccupations en tête à ce moment-là. La pizza et le film ne sont qu’une excuse pour me trouver ici, une bonne excuse cependant. C’est tout à fait le genre de soirée que nous faisons régulièrement ensemble, ce qui ne paraît donc pas trop étrange. J’aurais tout aussi bien venir les mains vides, ou l’appeler pour lui proposer de sortir. J’aurais pu faire tout un tas d’autres choses, comme rester chez moi et travailler qui aurait sans doute été plus utile. Mais la seule chose dont j’avais envie été de le voir, alors pourquoi lutter ? Le choix du film lui revient, je pourrais toujours faire un effort si jamais il décide de regarder Batman, même si je me suis endormie devant la dernière fois que j’ai essayé de le regarder. « C’est bien parce que ce n’est pas mon Batman préféré. » Il m’en voit ravi, peut-être que Dirty dancing arrivera à me changer un peu les idées, même si je suis assez sceptique. « Excellent choix. » Je lui adresse un sourire, avant de boire une gorgée. J’aurais besoin de bien plus que cela, mais il me faudra m’en contenter. « Installe-toi, le temps que je branche le lecteur. » Je pose mon sac à main par terre, près de moi avant de m’installer sur son canapé, prenant soin de placer ma robe correctement. Ce n’est certainement pas la plus pratique, mais elle est tellement jolie. Je bois une deuxième gorgée, tout en le regardant s’occuper de nous lancer le film. « Alors, elle est à quoi cette pizza ? » Je me permets de poser ma bière sur la table, pour me pencher légèrement en avant. « Je te proposes de deviner, ne serait-ce que trois ingrédients. Celui qui gagne peut exiger ce qu’il veut. » Mon dieu, je viendrais de crier tu me plaîs qu'il n'y aurait pas eu de différences. Pour autant, je ne peux m’empêcher de lui adresse un sourire avant d’en prendre une part, et de m’installer plus confortablement. De toute façon ce n’est pas très dur à deviner, c’est une pizza végétarienne tout ce qu’il y a d plus classique. Le film est en train de commencer, et déjà il ne m’intéresse pas. Pas ce soir. « Je suppose que tu connais toutes les chorégraphies par cœur ? » Je suis en train de croquer dans ma pizza, ce qui m’empêche de répondre tout de suite, le temps de finir d’avaler ma bouchée. « En plus des dialogues oui. » Je ne compte plus le nombre de fois que l’on m’a demandé d’arrêter de réciter les dialogues en même temps que le film. Cela a tendance à rendre mon frère complètement dingue. « Plus jeune j’obligeais ma famille à reproduire les chorégraphies avec moi. Je crois que plus personne ne supporte ce film depuis. » Moi en revanche je ne m’en lasse pas. J’essaie donc de me concentrer sur la télévision, ce qui marche quelques secondes, le temps de finir mon morceau de pizza. Après quoi j’attrape ma bière, tout en effleurant Jake au passage par accident, ce qui a pour effet de me faire frissonner. Ça en devient vraiment ridicule.

✻✻✻
CODES © WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i am every word i ever said.
i am every word i ever said.

» Date d'inscription : 21/03/2015
» Messages : 13545
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : jon kortajarena
» Âge : 30, didn't have a choice
» Schizophrénie : Peter & Diana & Alexander
# Re: (-18) You are not weak just because your heart feels so heavy. (Jake)
message posté Mer 27 Sep - 11:54 par Jake O. Cavendish
...I told him a story of two people. Two people who shouldn't have met, and who didn't like each other much when they did, but who found they were the only two people in the world who could possibly have understood each other. ✻✻✻ Des bières, une pizza, un film, le tout en compagnie d’une amie. Voilà qui annonce une bonne soirée. Même si le film ne fait pas partie des préférés de Jake, mais il peut bien faire un effort. De ce qu’il sait, c’est l’un de ses films préférés, et il est normal qu’ils n’aient pas toujours les mêmes goûts. Ce qui inquiète légèrement Jake, ce n’est pas le choix du film, mais plutôt cette ambiance un peu étrange qui s’est installée depuis la dernière fois entre eux. Sans doute l’imagine-t-il complètement, mais malgré ses efforts, il peine à penser à autre chose. « Je te proposes de deviner, ne serait-ce que trois ingrédients. Celui qui gagne peut exiger ce qu’il veut. » Voilà une distraction bienvenue. Jake ouvre le carton, et observe la pizza. Tout est mélangé, ce n’est pas évident, même s’il reconnaît certains aliments. « J’ai le droit de goûter d’abord ? » Autant mettre toutes les chances de son côté, même s’il ne sait pas ce qu’il demandera s’il gagne. Enfin il sait ce qu’il aurait envie de demander, seulement ça ne serait pas raisonnable. Du tout.
Rapidement, le film commence, et Jake a du mal à se concentrer. Il a l’impression que l’ambiance est réellement pesante, alors il préfère parler pour éviter ça. « En plus des dialogues oui. » Ce qui ne l’étonne absolument pas. Jamie étant danseuse et fan de ce film, il est normal qu’elle connaisse tout par cœur. Tout comme Jake serait capable de rejouer certaines scènes de Star Wars. Il prend une première bouchée de sa part de pizza, et essaye de reconnaître certains goûts. Toutes les saveurs se mêlent, autant dire que ce n’est pas évident. Surtout qu’il n’est vraiment pas doué pour ça. Il faut avoir un certain palais pour pouvoir reconnaître chaque ingrédient, y compris les épices qui, soyons honnêtes, se ressemblent tous. « Plus jeune j’obligeais ma famille à reproduire les chorégraphies avec moi. Je crois que plus personne ne supporte ce film depuis. » Amusé, Jake laisse échapper un rire. « Les pauvres ! » Les passions très fortes des enfants pour leur film préféré peuvent énerver leurs proches, forcément. Pour certains, ça peut virer à l’obsession. Jake en a d’ailleurs marre de voir et de revoir le roi lion, seul dessin animé que Timéo accepte de voir. Il ne peut qu’attendre que ça leur passe. « Donc ça tombe sur moi maintenant ? » Il se plaint, exagérant bien entendu. Ça ne serait pas Jake sinon. Il prend une autre bouchée, toujours concentré sur le goût dans sa bouche, quand la main de Jamie effleure la sienne, posée sur le canapé. Même si le contact ne dure qu’une courte seconde, il ne peut pas s’empêcher de ressentir cette même électricité qu’il essaye d’ignorer depuis quelques semaines. Il s’éclaircit la voix, tout en se redressant contre le dossier. « Alors… je dirais : aubergines, tomates et… sauce tomate ! » Le pire, c’est qu’il est fier de sa bêtise. Elle n’a pas dit quels ingrédients il devait trouver. Au moins, ça en fait un qu’on ne trouve pas sur toutes les pizzas. « C’est une pizza végétarienne, c’est ça ? » Vu qu’il n’y a pas de viande, c’est assez facile à deviner. « Alors, j’ai gagné ? » Si on lui lance un défi, Jake veut forcément le réussir et en recevoir les crédits. Et puis ça lui permet de penser à autre chose qu’à cette électricité entre eux qui est sans aucun doute à sens unique.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
These violent delights, have violent ends.
These violent delights, have violent ends.

» Date d'inscription : 05/03/2016
» Messages : 4768
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Shay Mitchell.
» Âge : 30yo.
» Schizophrénie : Charlotte, Rachel & Sloan.
# Re: (-18) You are not weak just because your heart feels so heavy. (Jake)
message posté Mer 27 Sep - 19:42 par Jamie E. Jones-Collins
She wasnt exactly sure when it happened. Or even when it started. All she knew for sure was that right here and now, she was falling hard and she could only pray that he was feeling the same way. ✻✻✻ Je suis parfaitement que si je suis ici ce soir, ce n’est pas uniquement pour lui faire regarder un film, et partager une pizza. J’ai une autre idée en tête, plusieurs même, que je ne devrais probablement pas avoir. Seulement, il est trop tard pour cela désormais. D’autant plus avec cette idée de lui faire deviner à quoi est la pizza. « J’ai le droit de goûter d’abord ? » Sa question me fait sourire, je ne suis pas un monstre non plus. Il serait beaucoup plus difficile de deviner sans la goûter, et ça serait aussi beaucoup moins amusant. Enfin, cela dépend pour qui. « Bien sûr. » Ce n’est pas très difficile non plus, de toute façon. Avant de commencer à m’égarer sur ce qu’il pourrait se passer s’il ne réussissait pas, je préfère prendre moi-même une part et penser à autre chose. Je n’arrive déjà pas à garder mes idées claires, sans totalement dériver sur des pensées beaucoup plus osées, ce qui complique les choses. Alors si en plus je dois penser à ce que je pourrais demander, c’est le meilleur moyen de ne plus rien suivre du tout. Heureusement le film commence rapidement, ce qui me donne une chose sur laquelle me concentrée, sans réellement de succès non plus. La présence de Jake me perturbe totalement. Après des mois à essayer de me convaincre qu’il n’y avait rien, et qu’il ne se passerait rien, voilà que tout ressurgit d’un seul coup. J’essaie pourtant de me concentrer sur la musique, mais rien à faire. « Les pauvres ! » Mon frère doit être traumatisé à vie par ce film, j’en suis convaincue. C’était souvent lui que j’entraîné avec moi, et bien sûr le résultat était souvent catastrophique. « Donc ça tombe sur moi maintenant ? » C’est une idée tentante, très tentante même. Et cela pourrait sans aucun doute être intéressant d’essayer un jour. Mais pas ce soir, j’ai d’autres projets en tête. « Promis je ne t’obligerais pas à faire la même chose. » De toute façon, je ne pense pas réussir à me concentrer très longtemps si nous en venions à être aussi proches. Il ne faut pas s’étonner si la danse rapproche les gens, il n’y a rien de plus sensuel. Encore une fois, je commence à m’égarer, ce qui m’arrive tout le temps en ce moment. Tant que j’aurais cette sensation en sa présence, je n’arriverais pas à la faire partir. Lorsque nos mains se touchent l’espace de quelques secondes, je suis déjà à moitié perdue. C’est vraiment fou l’effet qu’il peut me faire. J’attrape ma bière pour me réinstaller, tout en jetant un œil à la télé. J’ai déjà raté quelques minutes du film, mais étrangement cela ne me déranges pas. D’ordinaire je ne supporte pas d’être déconcentrée. « Alors… je dirais : aubergines, tomates et… sauce tomate ! » C’est un peu facile de donner presque deux fois la même chose, mais sa réponse n’est pas totalement fausse. « C’est une pizza végétarienne, c’est ça ? » Pas très difficile à deviner depuis le temps que nous faisons des choses ensemble, mais il arrive encore à certaines personnes d’oublier que je le suis. « Exactement. » Je ne sais pas par contre si sa réponse peut être acceptée. Mais je suis aussi curieuse de savoir ce qu’il pourrait demander en récompense. Ce n’est sans doute pas les mêmes idées que moi, mais peut-être que pour une fois je pourrais aussi ne pas me faire totalement des films. « Alors, j’ai gagné ? » Je bois une nouvelle gorgée, avant de poser ma bière sur la table basse. « C’était une décision difficile, le jury a beaucoup délibéré… » Je lui adresse un sourire, laissant quelques secondes passer avant de reprendre. « Mais on t’accorde la victoire. » J’aurais pu refuser sa réponse, mais je suis beaucoup trop curieuse de savoir ce qu’il peut demander. Impossible aussi de me calmer, ou de me concentrer, cela est au-dessus de mes forces. Je me rapproche légèrement de lui, commençant à réellement perdre tout contrôle. « Qu’est-ce que tu exiges ? » Difficile de ne pas comprendre mes sous-entendus, ou de ne pas deviner ce que moi je voudrais.

✻✻✻
CODES ©️ WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i am every word i ever said.
i am every word i ever said.

» Date d'inscription : 21/03/2015
» Messages : 13545
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : jon kortajarena
» Âge : 30, didn't have a choice
» Schizophrénie : Peter & Diana & Alexander
# Re: (-18) You are not weak just because your heart feels so heavy. (Jake)
message posté Mer 11 Oct - 18:12 par Jake O. Cavendish
...I told him a story of two people. Two people who shouldn't have met, and who didn't like each other much when they did, but who found they were the only two people in the world who could possibly have understood each other. ✻✻✻  « Tu m’en vois rassuré ! » Si Jamie lui demandait de reproduire certaines chorégraphies du film avec elle, elle serait vite déçue. Jake n’a jamais été très doué en danse, alors ça risquerait d’être plus comique qu’autre chose. Mais par-dessus tout, la raison pour laquelle il est un peu soulagée qu’elle ne veuille pas lui imposer la danse, c’est parce qu’ils risqueraient d’être dangereusement proches l’un de l’autre, et que c’est justement ce qu’il essaye d’éviter. Ça s’était déjà mal terminé à la piscine la dernière fois, mieux vaut éviter un autre problème. Donc danser ne serait vraiment pas une bonne idée. Même si les idées lui viennent même sans être très proche de Jamie. Certes, elle n’est pas loin sur le canapé, mais tout de même, il devrait pouvoir être capable de penser à autre chose.
Alors il essaye de se concentrer sur le film – enfin à moitié – et sur la pizza. En jouant un peu sur les mots, il trouve trois ingrédients de la pizza, et trouve même son nom. Si ç’avait été lui qui avait choisi, il n’aurait sans doute pas pris une végétarienne, ce n’est clairement pas ce qu’il préfère mais Jamie ne mangeant pas de viande, il peut bien faire l’effort. Il mange bien assez de pizzas normales d’habitude. Pour une fois, celle-ci sera à peu près saine. « Exactement. » Il boit une gorgée de bière, pas vraiment surpris. Les légumes sur une pizza ne peuvent signifier qu’une chose en général. « C’était une décision difficile, le jury a beaucoup délibéré… » Le suspense est à son comble, surtout que c’est Jamie qui décide entièrement sur le coup. Il a un peu triché, en indiquant la sauce tomate, ingrédient de base de la plupart des pizzas. Il aurait pu faire l’effort de trouver le nom d’un autre légume mais ainsi cuits, il avait peur de se tromper. Autant s’assurer la victoire. « Mais on t’accorde la victoire. » Il lève le poing en signe de victoire, comme s’il venait de gagner un marathon, en rajoutant juste un peu. Logiquement, il a gagné le droit de demander ce qu’il veut, et maintenant qu’il a ce pouvoir, il ne sait pas ce qu’il pourrait demander. Il sait bien ce qu’il voudrait demander. Mais ça serait balancer leur amitié contre une voiture à vive allure, sans aucun moyen de s’en sortir. Pas raisonnable donc. « Qu’est-ce que tu exiges ? » Il tourne doucement la tête vers Jamie, se détournant totalement du film qui ne l’intéresse pas de toute façon, un peu surpris par la tonalité de sa voix. Entend-il ce qu’il voudrait entendre, ou y a-t-il vraiment eu quelque chose d’autre ? Peu importe la réponse à cette question, Jake ne peut s’empêcher de se sentir intimidé. Comme l’adolescent qu’il était, mais qui est derrière lui depuis longtemps maintenant. C’est lui qui a le pouvoir, qui peut demander ce qu’il veut puisqu’il a gagné, mais il a l’impression agaçante de ne plus rien maîtriser. Du tout. Il termine les quelques gorgées restantes de sa bière, avant de poser la bouteille vide sur la table, sans doute dans l’optique de gagner du temps et de trouver une réponse qui ne serait pas totalement stupide. « Un massage ? J’ai mal au dos depuis ce weekend, j’ai fait la bêtise d’aller courir avec Tim et, même s’il adore jouer au cheval, mon dos n’a pas apprécié. » Autant dire que, pour éviter toute réponse stupide ou dangereuse, c’est raté. Mais tant pis, une trop grande part de lui veut entrer dans le jeu de Jamie. Même si la dernière fois qu’il a cru qu’il y avait un ‘jeu’, il a fini par le regretter. « Bon je n’ai pas d’huile qui sent bon ou d’autres trucs du genre, mais tu devrais pouvoir m’aider quand même. » Et si jamais il n’a absolument rien compris, il a tout de même une excuse plausible pour demander un massage. Il se jette à l’eau, mais tout en gardant un léger gilet de sauvetage. Au cas où.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
These violent delights, have violent ends.
These violent delights, have violent ends.

» Date d'inscription : 05/03/2016
» Messages : 4768
» Pseudo : stardust. (Margaux).
» Avatar : Shay Mitchell.
» Âge : 30yo.
» Schizophrénie : Charlotte, Rachel & Sloan.
# Re: (-18) You are not weak just because your heart feels so heavy. (Jake)
message posté Mer 11 Oct - 21:30 par Jamie E. Jones-Collins
She wasnt exactly sure when it happened. Or even when it started. All she knew for sure was that right here and now, she was falling hard and she could only pray that he was feeling the same way. ✻✻✻ « Tu m’en vois rassuré ! » Je ne suis pas encore totalement folle au point d’en rajouter une couche inutilement. De toute façon, ce n’est certainement ni le lieu, ni le moment pour ce genre de chose. Une autre fois peut-être, quand les circonstances s’y prêteront plus qu’aujourd’hui. Pour le moment, j’essaie de regarder le film, ou du moins faire semblant de le regarder, mais en réalité je suis incapable de rester concentrer. Difficile de le faire, avec Jake à côté de moi. Je ne devrais sans aucun doute pas me comporter ainsi, après tout ce n’est pas la première fois que nous nous retrouvons seuls pour regarder un film ou faire quelque-chose, mais ces derniers temps j’ai de plus en plus de mal à me dire que c’est en tout amitié. Je ne sais pas pourquoi maintenant, ni pourquoi tout court, mais impossible de penser autrement. Il y a forcément quelque-chose qui ne tourne pas rond chez moi, pour avoir ce besoin de tout gâcher. Mais c’est plus fort que moi, je n’arrive pas à penser autre chose. Je n’aurais sans doute pas dû proposer ce pari à propos de la pizza, mais l’idée était trop tentante. Toutes mes idées sont vraiment tentantes, même si je ne suis pas sûre qu’elles soient raisonnables. En attendant, j’essaie de paraître naturelle tout en écoutant Jake faire l’énumération de trois ingrédients pour la pizza. C’est un peu facile, mais je suis bien trop curieuse de voir la suite des événements pour ne pas le laisser gagner. De toute façon, cela fait un moment que je ne suis plus raisonnable, sinon je ne serais pas ici ce soir. Non, si vraiment je ne voulais pas tout gâcher, je serais restée chez moi à travailler, ou n’importe quoi d’autre que d’ici, chez Jake. Je ne suis pas venue uniquement pour un film, et une pizza, non plus. Autant en avoir finalement le cœur net, et arrêter de me torturer l’esprit avec la même chose encore, et encore. Je ne peux m’empêcher de sourire, en voyant Jake lever son point pour célébrer sa victoire. Maintenant il ne reste plus qu’à attendre ce qu’il va bien pouvoir me demander. Je sais très bien ce que moi j’aurais demandé, et rien que cette pensée, me fait rougir. Je suis vraiment pathétique, et complètement déstabilisée, alors qu’il ne sait absolument rien passé. Si j’étais raisonnable je me concentrerais sur le film, mais je n’ai pas envie de l’être, bien trop impatiente de savoir ce qu’il veut pour célébrer sa victoire. Je ne sais pas s’il gagne du temps, ou s’il réfléchit, mais j’ai l’impression d’attendre trop longtemps à mon goût. « Un massage ? J’ai mal au dos depuis ce weekend, j’ai fait la bêtise d’aller courir avec Tim et, même s’il adore jouer au cheval, mon dos n’a pas apprécié. » C’est un bon début, et cette fois-ci je suis presque sûre que ce n’est pas uniquement moi. Non, il se pourrait bien que je ne sois pas seule à ne pouvoir être raisonnable. C’est stupide, mais je sens les battements de mon cœur se faire plus rapide, et j’essaie réellement de ne pas le montrer. D’ordinaire cela ne me dérange pas, mais pas cette fois-ci, ce qui est vraiment effrayant aussi. « Bon je n’ai pas d’huile qui sent bon ou d’autres trucs du genre, mais tu devrais pouvoir m’aider quand même. » Ça je suis sûre que oui. Je fini par reposer ma bouteille sur la table, oubliant complètement que mon film préféré est en train de passer sur sa télévision. « Oui, ça peut se faire. » Je lui adresse un sourire, avant de me redresser légèrement tout en tirant sur ma robe. « Pour que ce soit mieux fait, il va falloir enlever ton tee-shirt. » C’est bien connu qu’il est plus facile de masser quelqu’un quand il n’y a pas de vêtement. Cependant, juste pour masser son dos, il serait un peu étrange de lui demander d’enlever autre chose, même si je n’aurais rien contre. Une fois cela fait, je me permets de l’observer quelques secondes, avant de finalement m’approcher pour poser mes mains sur ses épaules. J’ai une impression de déjà-vu, seulement cette fois il n’y a personne d’autres que nous. Je commence à le masser, cette fois sans avoir l’intention de partir. « Tu sais, pour que ce soit encore plus efficace ça serait plus pratique si tu étais allongé. » Pour autant, mes mains restent sur son dos, ne voulant pas rompre le contact.

✻✻✻
CODES ©️ WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i am every word i ever said.
i am every word i ever said.

» Date d'inscription : 21/03/2015
» Messages : 13545
» Pseudo : marine / tearsflight
» Avatar : jon kortajarena
» Âge : 30, didn't have a choice
» Schizophrénie : Peter & Diana & Alexander
# Re: (-18) You are not weak just because your heart feels so heavy. (Jake)
message posté Jeu 12 Oct - 19:20 par Jake O. Cavendish
...I told him a story of two people. Two people who shouldn't have met, and who didn't like each other much when they did, but who found they were the only two people in the world who could possibly have understood each other. ✻✻✻ A cet instant précis, où il s’imagine les douces mains de Jamie sur son dos, Jake ne peut s’empêcher de se dire qu’être faible ne serait peut-être pas une si mauvaise idée que cela. Il en a envie, c’est indéniable. Et même s’il ne veut pas se l’avouer, au fond, il sait que les rêves viennent forcément de quelque part. Ce n’était absolument pas prévu, mais il ne peut cacher que Jamie lui plaît. Enfin si, il peut le cacher, ou tout du moins essayer, mais il n’est plus sûr d’en avoir envie. Surtout qu’à nouveau, il a l’impression que ça pourrait être réciproque, et que Jamie glisse quelques sous-entendus. Mais le problème, c’est qu’il a peur de se faire des films, surtout après le départ précipité de Jamie la dernière fois à la piscine. Et même s’il ne se fait pas de films, il ne sait toujours pas si ça serait une bonne idée.
Mais malgré toutes ses interrogations qui lui planent en tête régulièrement, il décide de demander un massage à Jamie. Demande dangereuse, mais tellement tentante. Et peut-être qu’une certaine frustration s’est installée chez lui, depuis qu’il y pense tout en essayant autant que possible de réfréner ses envies. Peut-être qu’y céder serait mieux pour lui. Moins raisonnable, c’est certain, mais tellement plaisant. « Oui, ça peut se faire. » Il sourit, ravi qu’elle accepte. Il ne sait pas ce que cela signifie, et préfère prendre les choses une à une. A commencer par apprécier le massage. « Pour que ce soit mieux fait, il va falloir enlever ton tee-shirt. » En effet, ça paraît logique, avec Jake s’exécute, trop avide de sentir à nouveau les mains de Jamie sur son corps. Sur le canapé, il lui tourne le dos, et retient un frisson quand les doigts de Jamie se posent sur ses épaules. Pas froids, ni chauds, juste à la bonne température. Et autant dire que ça fait du bien. Non pas parce qu’il a effectivement des douleurs depuis quelques jours – le massage n’a pas encore cet effet – mais bien parce que ce contact, il en rêve depuis un moment. Et qu’il décide d’en profiter le temps que ça durera. Au cas où Jamie déciderait de partir à nouveau. « Tu sais, pour que ce soit encore plus efficace ça serait plus pratique si tu étais allongé. » Visiblement, elle ne compte pas s’enfuir cette fois, puisqu’elle propose même d’adopter une position plus confortable. Tant mieux. « Bonne idée, surtout que mes épaules ne sont pas vraiment douloureuses, elles. » Excuse assez bidon, mais il s’en fiche pas mal. Il est assez tendu de toute façon, parce que c’est dans sa nature de stresser, même s’il essaye de se détendre davantage, de profiter des bonheurs qui se présentent à lui, du temps qu’il peut passer avec son fils. Mais à chaque fois, il ne peut effacer cette impression de toujours courir après le temps, de devoir rattraper le temps perdu et de profiter autant que possible de chaque instant. Ce qui fait qu’il se met trop de pression. Mais pour l’instant présent, aucune pression. Non, il veut simplement profiter de la pression qu’applique Jamie sur son dos nu. « Je m’allonge sur le canapé ? » Question qui n’attend pas de réponse. Il se voit mal lui proposer son lit, même si ça serait encore le plus confortable. Chaque chose en son temps. Une fois que Jamie lui laisse la place, il s’allonge le ventre contre le canapé, et pose sa tête sur ses bras. Le film joue toujours derrière eux, et son regard se pose sur l’écran, sans qu’il regarde vraiment ce qui s’y passe. Trop concentré sur autre chose. « Je crois que c’est vraiment là que j’ai mal. » De sa main gauche, il montre une zone légèrement inventée, pour guider les mains de Jamie dans le bas de son dos. Et tant pis pour ses bonnes résolutions. A quoi bon ?

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
(-18) You are not weak just because your heart feels so heavy. (Jake)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: East London :: Shoreditch
Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
» A weak state by the non-virtue of our constitution?
» 05. If You're too Weak, I Will Take Advantage of You... [Sakura Kami]
» lito / i'm weak. and what's wrong, with that?
» Love is weak ~Gamora
» mind is fickle, mind is weak, mind is weak ✘ Felicia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-