Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #26 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 26ième version toute douce pour l'hiver, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
LC awards 2017 !
C'est déjà la quatrième édition et pour les nominations, on se retrouve ici.
Les dés du Père Noël !
Cela se passe par ici pour avoir des cadeaux de la part du Père Noël.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


Eliijah + tu continues de joncher ma vie ... monsieur l'ami.

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 24/03/2016
» Messages : 171
» Pseudo : LKD
» Avatar : Jaimie Alexander
» Âge : 29 ans.
» Schizophrénie : Moi ? Mais jamais de la vie ! Enfin si j'ai craque alias Djawny (n. tortorella)
() message posté Jeu 21 Sep - 18:09 par Joleen G. McCarthy
tu continues de joncher ma vie ... monsieur l'ami.
Elijah & Joleen .
LUCKYRED

Un jour tout va bien et l’autre, ça part en cacahuète. Je ne comprends pas trop sur quel pied danser avec Maon et autant dire que ça me rend vraiment perplexe et complétement désemparée. Une fois proche, une autre fois amis et une autre fois aucune nouvelle. Je sais que son travail ne l’aide pas. Mais, je crois qu’il me faut une réponse claire et nette sur ce qui se trame entre nous, sinon il est temps de lui dire qu’on est ami et que les petites parties de jambe en l’air complétement délicieuse doivent se stopper sur le champ. Dommage, car c’était plaisant. Mais tant pis. Je ne peux pas ruiner ce que nous avons pour Poppy, mais surtout pour Snoopy. Autant dire que c’est clairement impossible. Alors, il va falloir que je lui parle et que je maitrise mes envies. Après tout, je ne devrais pas penser à lui alors que mon mari, violent de surcroit vient d’être libéré et tout. Impossible à faire, ça serait complétement con de faire ça à mon avis. Je dois remettre de l’ordre et il est souvent là pour me protéger Poppy et moi. Autant dire que sans Maon j’aurais bien plus peur et je n’ai pas envie de fuir à nouveau surtout que Meluzine est dans le coin, ce n’est pas forcément très plaisant de savoir que je vais abandonner, comme dirait ma sœur, encore cette dernière. Elle m’en veut et moi aussi, je le sais, mais je n’ai jamais voulu entrer dans les détails. Je marche dans la rue, et je ne suis jamais trop sereine dans cette démarche, toujours peur d’entendre mon prénom, de ressentir ces mauvaises ondes que j’ai déjà pu ressentir quand il me parlait. Cela me fait peur, clairement. Je ne sais pas trop quoi penser ou quoi faire pour le coup. Je sers les dents et les poings quand je finis par tourner dans une petite ruelle, histoire de changer mes habitudes, car je me rallonge le chemin jusqu’à la maison. Je dois manger chez moi et surtout récupérer quelques affaires pour me changer à cause de ce chien qu’on a du secourir, il ne cessait de vomir, empoissonnement au chocolat. C’est tout banal, mais très nocif pour les animaux, chat ou chien. Les rats aussi, mais bon c’est plus rare, ils en ingurgitent moins que ces gourmands les chiens. J’arrive enfin dans ma rue après dix minutes de marche intensif et en plus de ce que j’aurais dû faire si j’aurais pris à droite au lieu d’aller à gauche, mais j’ai toujours pas envie qu’il me retrouve. Je ne sais pas s’il sait où je vis et tout, s’il sait que je suis dans le coin. Il pouvait m’envoyer des papiers et tout, mais jamais il n’avait mon adresse, enfin ça c’était les dires du procureur, mais qui me dit que c’est réellement le cas ? J’arrive en haut de mon palier, la clef pénètre dans la serrure de la porte quand j’entends un bruit de pas émanant de derrière moi, ni une ni deux, je plonge ma main dans mon sac. Je frémis et sans réfléchir je me retourne sortant la main du sac et la bombe lacrymogène tout en foutant le liquide dans les yeux de l’homme. Un homme qui n’est pas mon ex. « Merde … mais … » Je me sens conne et surtout je ne sais quoi faire. « Tu fais quoi la Elijah ? Tu m’explique ? » Je touche mon front ouvrant ma porte. « Rentre ! » Que je lui souffle un peu méchamment.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE
tumblr
» Date d'inscription : 04/09/2017
» Messages : 17
» Pseudo : Petit_Biscuit
» Avatar : Jensen Ackles
» Âge : underco
» Schizophrénie : Maon
() message posté Mer 27 Sep - 20:16 par Elijah Owens
tu continues de joncher ma vie ... monsieur l'ami.
Elijah & Joleen .
LUCKYRED

D’ordinaire pour Elijah, le boulot reste le boulot. Il ne fait des enquêtes que lorsqu’on lui demande. Il ne mélange pas sa vie professionnelle avec sa vie personnelle. Il attache une certaine importance à ce point. Pourtant, alors qu’il venait de finir une affaire de tromperie, il aurait pu partir car il n’a pas le temps de se lancer à corps perdu dans une nouvelle affaire donc ça ne sert à rien de s’y lancer dès maintenant. Pourtant, il est en train de faire quelques petites recherches. Depuis quelques jours maintenant il est tombé sur quelques petites histoires. De base c’était par hasard, maintenant c’est intentionnel. Ça touche l’une de ses ex même s’il la considère plus comme une amie puisque ça n’a jamais été vraiment sérieux entre eux. Comme la grande majorité de ses histoires en résumé. Enfin de bref, inutile de chercher à expliquer leur relation, ils sont des amis qui s’amusent, ils ne font rien de mal. On pourrait croire en le voyant en train d’espionner son ex c’est parce qu’il est jaloux mais pas du tout. Enfin aujourd’hui il arrive à avoir les informations qu’il voulait de base, à savoir l’endroit où ce fameux ex vit. Maintenant qu’il est sûr de son coup, il note la dite adresse sur un bout de papier qu’il glisse dans sa poche avant de partir vers chez Joleen. Ce n’est pas vraiment le genre de chose qu’on envoie par sms entre deux sujets de conversations. Ce n’est pas non plus le genre de chose dont on a envie de parler au téléphone. Elijah n’a aucune idée de ce que Joleen fera des informations qu’il a pour elle mais à la limite il s’en fiche un peu, ce ne sont pas ses histoires et Joleen est assez grande pour savoir ce qu’elle doit faire. Elijah ne se fait pas trop de soucis pour elle par rapport à ça. Il décide donc d’aller la voir directement chez elle. Il ne lui envoie pas de message pour la prévenir, il ne veut pas qu’elle s’inquiète ou quoi que ce soit d’autre. Il connait son adresse, donc il n’a pas mis longtemps avant d’aller chez elle, espérant la trouver là-bas. Il arrive à passer le seuil du palier sans appeler qui que ce soit à l’interphone. Montant les marches jusqu’à chez elle, il la voit en train de rentrer. Ca le soulage, ça montre qu’il n’est pas venu pour rien au moins. Il ne s’annonce pas, ne pensant pas lui faire peur. Il ne pensant pas non plus qu’elle l’attaque à coup de lacrymo. « Aaaah mais t’es folle ça brule ! » Peste-t-il en se frottant les yeux alors qu’il a plus l’impression d’empirer les choses. « Je voulais te voir, moi aussi je suis content de te voir ! » Ironise-t-il. C’est que ça fait un mal de chien. Il aurait pourtant été content de la voir… dans d’autres circonstances. Il finit par entrer à l’intérieur. C’est bien la première fois qu’il se prend ça dans les yeux et il ne pensait pas que ça piquait autant. Au moins c’est que ça marche, c’est bon à savoir. « Tu me le dis si t’as envie de me tuer, j’irai voir quelqu’un d’autre » il essaye de faire de l’humour, histoire de faire passer ça. Il n’ose même pas imaginer à quoi ses yeux doivent ressembler à cet instant. Il ne doit pas franchement être beau à voir.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 24/03/2016
» Messages : 171
» Pseudo : LKD
» Avatar : Jaimie Alexander
» Âge : 29 ans.
» Schizophrénie : Moi ? Mais jamais de la vie ! Enfin si j'ai craque alias Djawny (n. tortorella)
() message posté Ven 6 Oct - 17:41 par Joleen G. McCarthy
tu continues de joncher ma vie ... monsieur l'ami.
Elijah & Joleen .
LUCKYRED

Je change mes habitudes sans doute par paranoïa. Je ne peux pas mentir, tourner dans une petite ruelle qui me rallonge la route, n’est pas plus plaisant que ça. Mais la situation me fait perdre la tête. Je suis complétement déphasée après tout. J’ai peur, peur d’avoir à nouveau à subir mon ex. Mais, il faut avouer qu’avoir Maon dans ma vie m’aide clairement pour le coup. Ça m’aide, mais ça ne fait pas tout. Je ne peux pas le priver de sa vie. Je suis pourtant en train de le faire. M’enfin. Je finis par arriver chez moi, plein de question en tête. Des regards furtifs lancés derrière moi pour voir si on me suit ou non. Autant dire que je ne suis jamais vraiment rassuré, mais encore plus quand Poppy est avec moi. Tout alla très vite par la suite. La clef dans la porte, le bruit venant de derrière moi, mon spray aux poivres sorti. Autant dire que je n’ai pas calculé ce que j’étais en train de faire, laissant un cri guttural sortir de ma bouche. J’avais peur puis je ne m’attendais pas à de la visite, ce n’est pas faute pour le coup. Je regarde Elijah, très désole de la situation dans laquelle je viens de le mettre en lui arrosant les yeux de ce spray qui est horrible aux dires des personnes en ayant pris dans la figure, surtout dans les yeux. Moi, j’en ai jamais reçu, heureusement. Faut dire qu’il n’y a pas eu de raison que j’en reçoive aussi. Je l’entends glapir. Ça me fait sourire. Ce n’est pas ma faute, je me sens fautive et forte à la fois, j’ai su faire du mal à un homme, ça devrait pouvoir me conforter dans le fait que je peux clairement me défendre ? Enfin, Elijah lui ne me veut aucun mal après tout. « Non, c’est toi qui est fou à venir derrière moi, sans même prononcer mon prénom … je ne devrais même pas m’excuser ! » Puis, je n’ai pas vraiment envie de le faire non plus. Après tout, c’est de la légitime défense, quelle genre de personne se pointer en arrière comme ça : sauf lui. C’est la question à laquelle peu de monde peut répondre je suis sûre. Je suis tout de même penaude le laissant rentrer chez moi, alors que je le regarde passer tout en me vrillant les tympans en hurlant. « Non, je n’étais pas prête à te voir, c’était peut-être un message inconscient le fait de t’attaquer de la sorte ? » Je vacille un peu avant de rire, je ne suis pas méchante, mais le voir si mal me fait sourire. C’est bien de voir des hommes un peu faibles. « Tu es là pourquoi, au lieu de te plaindre ? » Que je lui demande, commençant à songer à ce que j’étais censée faire pour ses yeux. Je pense à du collyre, pas d’eau ça va juste aggraver la chose, malgré que tout le monde pense que l’eau peut aider. Je prends le collyre se tenant dans le frigo. « Tu veux que je te soigne ? » Demandais-je tout en souriant, alors que ça me fait sourire de le voir de la sorte presque recroquevillé sur lui-même.
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Eliijah + tu continues de joncher ma vie ... monsieur l'ami.
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Notting Hill
» monsieur Jambou
» Requête auprés de Monsieur le frére du roi
» Le passeport de Monsieur Rouzier s'est-il perdu dans le courrier ?
» Bonne fête monsieur le président!
» L'important n'est qu'un détail, mais les détails sont importants selon Monsieur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-