Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Changement chez les scénarios !
Des changements ont été effectués dans la partie des scénarios, merci d'en prendre connaissance par ici.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

People can't be bought, but if you're listening to them, they could become... (shane)

avatar
J'aurai tout fait jusqu'à m'en étouffer.
J'aurai tout fait jusqu'à m'en étouffer.

» Date d'inscription : 10/01/2016
» Messages : 848
» Pseudo : .KENZO (louise)
» Avatar : teresa oman
» Âge : vingt-quatre ans depuis le douze septembre.
» Schizophrénie : kenzo a. armanskij (k. scodelario) ; solal d. b. fitzgerald (m. mcmillan) & charlie o. maas-cahill (f. gustavsson)
# People can't be bought, but if you're listening to them, they could become... (shane)
message posté Jeu 28 Sep 2017 - 0:18 par Shiraz M. Monroe
Shiraz M. Monroe & Shane A. Whitaker
⚜️ PEOPLE CAN'T BE BOUGHT, BUT IF YOU'RE LISTENING TO THEM, THEY COULD BECOME A TREASURE IN YOUR HANDS ⚜️

Mercredi matin. Le tournage du film avec Larry Clark débutait dans une semaine, et depuis un mois, je ne cessais de travailler sans cesse sur mes textes et mon jeu. Le temps s'était fait long durant ces quelques mois où je m'étais retrouvé au chômage. Mais le moment tant attendu arrivait bientôt. Après tant de jours enfermés à travailler, je m'accordais une journée pour traîner des Londres. Avec énergie, je m'étais préparée pour sortir incognito. Un jean noir, un tee-shirt kaki, un teddy noir et des pumas suède assorties à mon haut. Casquette noire sur la tête et sac à dos en place, je quittais mon appartement. J'avais rendez-vous dans un théâtre de Soho pour assister à un cours. J'aimais être invitée ainsi à donner des conseils et des avis sur des pièces à venir. Cela me permettait aussi de remarquer de nouveaux talents, pour peut-être les aider. J'arrivais aux alentours de dix heures et demi. Pendant deux heures, les jeunes étudiants jouèrent et s'en suivit de longues discussions pour améliorer leurs jeux, leurs attitudes. Trois d'entre eux étaient particulièrement doués et méritaient un regard sur leur travail. Je quittais le théâtre aux alentours de midi et demi et allais me chercher à manger après avoir longuement parlé avec le metteur en scène. J'atteris dans le premier macdonald's du coin et mangeais en silence mes deux hamburgers, mon gros cornet de frite, mon coca et mon milkshake à la fraise, tout en écoutant la musique. Une fois repue et abrutie, je quittais le snack et passais un coup de fil à Jack, mon chauffeur, pour qu'il vienne me chercher. Je n'allais pas marcher avec un tel estomac. Lorsqu'il arriva, je me laissais tomber lourdement sur la place passager. Larry était en jour de congé aujourd'hui, alors comme toujours je m'installais aux côtés de mon chauffeur et ami pour plus de convivialité. Je n'étais pas princesse d'angleterre, à ma connaissance. Au bout de quelques minutes, j'atteignais Kensington avec, dans mon sac, des notes, remarques et trombinoscopes des étudiants que j'avais rencontré aujourd'hui. Shane travaillait ici. Nous avions travaillé ensembles pour un film, il y a quelques temps. Depuis, nous étions restés amis. Il portait beaucoup d'espoir en moi, et j'en avais également à son égard. C'est pourquoi il était le premier vers qui je me tournais aujourd'hui pour permettre à d'autres jeunes de réussir, ou du moins d'avoir une chance de réussir. J'aimais m'improviser directrice de casting, c'était excitant et gratifiant de parvenir à aider quelqu'un d'autre. Je ne l'avais pas prévenu de mon arrivée, alors je composais son numéro. Il décrocha bien assez vite. « Ouais Shane, c'est moi, Shiraz. Je voulais te prévenir que je débarque chez toi dans cinq minutes top chrono. En fait, je suis déjà en bas. Donc t'as deux minutes. Habille toi, balances la fille avec qui tu t'es réveillé ce matin par la fenêtre parce que je veux pas être témoin de choses dont je n'ai pas choisi. A toute. » Sans lui laisser le temps d'en placer une, j'avais raccroché. Je saluais Jack et avançais vers l'entrée. Je composais le code que je connaissais désormais par coeur et pris l'ascenceur, pour lui faire gagner plus de temps. Arrivée en haut, je toquais à la porte en crééant une petite mélodie. Il fini par ouvrir, laissant ma mélodie inachevée et j'affichais un grand sourire. « Yo! J'passais par là, comment tu vas?. » Il se poussa sur le côté pour me laisser passer, alors j'entrais dans l'appartement.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 23/09/2017
» Messages : 39
» Avatar : Max Thieriot.
» Âge : 31 ans.
# Re: People can't be bought, but if you're listening to them, they could become... (shane)
message posté Sam 30 Sep 2017 - 6:24 par Shane A. Whitaker

Shiraz Monroe et Shane Whitaker
People can't be bought, but if you're listening to them,
they could become...
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅
Encore une journée à glandouiller, chose qui m'arrive souvent. J'étais dans mon appartement situé à Kensington, où j'habite avec Brahms. Nous ne faisons pas le même travail, nous ne sommes pas tout à fait pareil, mais ça ne nous empêche pas d'être les meilleurs amis qui puissent exister sur cette terre, et ce, depuis notre plus tendre enfance. J'étais donc chez moi à glandouiller, enfin à moitié, j'étais en train de lire les derniers scénarios que j'avais reçu par e-mail afin de produire un nouveau film, mais beaucoup de ceux-ci ne m'inspiraient pas tant que ça. Même si je ne suis pas de renommée mondiale, je ne vais pas produire le premier scénario qui me tombe sous le nez. Produire un film demande beaucoup d'argent, et cet argent, je l'ai, mais si je ne gagne pas de bénéfices en retour, car l'histoire est nulle, ça ne m'intéresse pas. Cigarette à la bouche, cendrier sur le côté, et téléphone de l'autre, je commençais à désespérer à la lecture des quelques navets qui s'offraient à moi, scénarios d'amour bateau, revus plus d'une fois au cinéma, scénarios d'aventures qui ne donnent même pas envie d'imaginer des acteurs dans les différents rôles proposés. La journée promettait d'être longue, très longue, surtout que Brahms était de sortie aujourd'hui, je ne savais pas ce qu'il faisait. J'ai donc décidé de mettre mes e-mails de côté, et d'écouter de la musique, en fumant, les yeux fermés, jusqu'à que mon téléphone se mette à sonner, ce qui m'a surpris d'ailleurs. J'ai ouvert les yeux rapidement, et voir le nom de Shiraz s'afficher sur mon téléphone m'avait donné le sourire. Je décroche, et elle se met à parler, à toute allure, sans même me laisser placer un mot, puis elle raccroche. Elle est en bas de chez moi, je ressemble à une larve, il faut que je me reprenne, écrasant ma cigarette, je m'étais mis à marcher en direction de l'entrée, en profitant pour faire un cadeau à Shiraz, je pose sur la table basse du salon le blu-ray du dernier film que j'ai produit, avec la jeune demoiselle en actrice principale, le film n'est pas encore sorti en blu-ray, il le sera dans quelques jours, mais en tant que producteur, j'ai eu droit à quelques copies officielles en avant première. Sans même avoir eu le temps d'atteindre l'entrée par la suite, elle frappait déjà à la porte. Je lui ouvre en lui laissant le passage de libre afin qu'elle puisse entrer. « Salut, ça va et toi ? Tu veux boire quelque chose ?. » Lui ai-je dit en refermant la porte derrière elle. Elle a l'habitude de venir, et ça me fait toujours plaisir de la voir, surtout qu'elle est mon actrice fétiche, et que je m'arrange pour la faire jouer dans tous les films que je produis, elle a du talent, et elle mérite que ce talent soit reconnu. « Alors, qu'est-ce qui t'amène aujourd'hui ? Tu cherches déjà un nouveau film dans lequel tourner ? D'ailleurs j'ai un petit cadeau pour toi, mais te connaissant, tu vas très vite le découvrir. » Je lui parle avec une pointe d'humour, comme à mon habitude, j'ai en effet l'habitude que Shiraz fasse comme chez elle, et ça ne me gêne pas le moins du monde. C'est un peu comme ma petite protégée, ma petite soeur que je n'ai jamais eu.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
People can't be bought, but if you're listening to them, they could become... (shane)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: West London :: Kensington
Page 1 sur 1
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton
» Boat-people: L'etat ne peut rester les bras croises
» ★ GLAMOUR PEOPLE
» People's Glory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-