Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Changement chez les scénarios !
Des changements ont été effectués dans la partie des scénarios, merci d'en prendre connaissance par ici.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

CHAPITRE I. BAD TIME Ethan&Maxine

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 19/09/2017
» Messages : 61
» Avatar : Matthew Bomer
» Âge : 36 ans
» Schizophrénie : Aucune Diagnostiquée
# CHAPITRE I. BAD TIME Ethan&Maxine
message posté Sam 30 Sep 2017 - 16:11 par Ethan Crownwell

CHAPITRE I. BAD TIME

Dans le Sud de Londres, non loin de la Tamise étaient bâtis ces longues rues aux bâtisses industrielles rouges briques. Le quartier était chic, non loin de là se trouvait le Battersea Park. La rue de Wotherfield était assez jolie, c’était ici que se trouvait le cabinet où Ethan passait sa vie professionnelle. Une maison bourgeoise dans laquelle c’était établie depuis quarante ans l’associée principale pour laquelle il avait été assistant et après avoir obtenu son diplôme, il était devenu son avocat. Le temps était gris sur Londres, quelques nuages noirs s’amoncelaient dans un nuancier sinistre. Il croisait les doigts pour qu’aucun orage ne se déclare, que personne ne soit témoin de l’affligeant spectacle qu’il pouvait donner dans ce genre de situation. Généralement lorsque ce genre d’événement météorologie se provoquait, il se mettait dans un coin reclus jusqu’à que la tempête passe. Il avança avec son thé jusqu’à la fenêtre un petit moment de répits entre deux rendez-vous. Son bureau était parfaitement rangé lorsqu’il recevait, de chics moulures de bois décorait le plafond. L’ensemble du fond de son bureau se logeait de grandes étagères sur lesquelles étaient exposées de volumineux ouvrages juridiques en tout genre. Son énorme bureau noir était planté au milieu de la pièce, son pc portable était ouvert et une pile de dossier ordonnée trônait sur la droite.

Un luxueux espace salon était prévu pour recevoir ses clients sur l’entrée de son bureau, une table basse, un large canapé en cuir noire capitonné et deux gros fauteuils. Le tout s’axait autour d’une table basse en ébène sur lequel il y avait une coupe en cristal vide. Elle était d’origine française, il l’avait ramené d’un de ses nombreux voyages. Une grande porte fenêtre apportée une lumière douce, qui permettait d’accéder à une jolie terrasse en hauteur. Elle lui servait exclusivement pour fumer ou des réunions avec divers associés de groupe en été. Or en cette heure elle était vide, l’automne était là, avec des prémices apocalyptiques dont il avait horreur. Toujours sa tasse de thé à la main, il savait que sa prochaine cliente devait arriver sous peu, il était dans les temps. Une stratégie devait être mise en place pour son divorce, avec un patrimoine assez imposant. Sa mission était de lui sauvegarder l’ensemble de celui-ci.  Ethan avait exercé sur une quantité de divorces chacun ayant ses propres pièges. Le mariage est un contrat avec des règles bien spécifiques et sa dissolution était parfois plus complexe qu’un contrat classique.

Une jolie tête blonde apparue dans son bureau, Marlon s’approcha pour lui annoncer que Mme Heavens-Huxley était arrivée,  il lui pria de la faire rentrer dans son bureau. En cet instant ses pensées dérivèrent vers son stagiaire, qu’il était parfois compliqué de mêler travail et sentiments. Il disparu et revint en compagnie de Maxine. L’avocat toujours élégant dans un costume sombre, cravate assortie, s’approcha de sa cliente pour l’accueillir. « Bonjour Maxine ! Comment vous portez vous ? » Il évitait généralement la question « est ce que ca va bien », généralement quand on divorce, on n’est pas dans le meilleur des morals. Il s’approcha de la jeune femme, lui tendant la main respectueusement. « Vous désirez boire quelque chose ? » Il garda un sourire neutre et sympathique. Celui-ci n’était ni familier, ni joyeux. Son dossier était déjà prêt, sa couleur dénotant avec le bois sombre de la table basse. Il était déjà volumineux par diverses pièces et conclusion qu’il avait tirée de celle-ci.






EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
CHAPITRE I. BAD TIME Ethan&Maxine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: South London
Page 1 sur 1
» Maxine Waters kont eleksyon yo.
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» La parabole des ténèbres - partie 3 [Ethan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-