Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Version #26 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 26ième version toute douce pour l'hiver, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
LC awards 2017 !
C'est déjà la quatrième édition et pour les nominations, on se retrouve ici.
Les dés du Père Noël !
Cela se passe par ici pour avoir des cadeaux de la part du Père Noël.
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.


The magic thing ... come back (Levi)

 :: Zone 1-2-3 :: North London :: Barfly
Modératrice
avatar
Modératrice

» Date d'inscription : 25/07/2015
» Messages : 13433
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Jean Stone
» Âge : 26 ans, née un 14 février
» Schizophrénie : tessa (s. turner) & willow (e. watson) & eulalie (b. lively) & firmin (j. dornan)
() message posté Mer 29 Nov 2017 - 17:29 par Autumn L. Schoemaker
The magic thing about home is that it feels good to leave, and it feels even better to come back
EXORDIUM.
Plus la soirée avançait et mieux je me sentais. Je m’étais rendue compte que la distance réelle qui nous avaient éloignés pendant ses quelques jours m’avait aussi éloigné de notre relation. Il n’avait pas fallu longtemps pour que je tombe à nouveau dans mes problèmes et que je finisse par redevenir distante avec Levi. Pourtant quand je me trouve avec lui, je n’ai pas l’impression d’être comme ça mais à me retrouver avec lui pour danser, je me rendais compte que sa présence m’avait tout de même manqué et que j’aurais pu le retrouver depuis qu’on s’était assis à cette table dans ce bar. Je me sentais idiote ! Et j’aurais très bien compris que Levi décide de s’en aller face à mon comportement. Pourtant il m’avait invité à danser et j’avais là l’occasion de me rattraper. Je profitais un peu de cet instant. Même si j’ai du mal avec les gens d’attention à mon égard, j’apprécie le peu de distance qui nous éloigne. « Ne pense plus a tes pas, ce sera plus simple. Tu vas voir .. » J’allais essayer mais je ne pouvais pas lui promettre d’être parfaite dans ce rôle de danseuse. Pourtant je voulais faire du mieux que je ne pouvais mais je ne suis pas assez féminine pour la danse. Il se rapproche de plus en plus de moi et pourtant je ne sais pas trop ce que je dois faire. J’ai envie de l’embrasser mais en même temps la distance que j’ai créée entre nous me déstabilise. J’ai envie qu’il vienne vers moi et en même temps c’est à moi de faire le premier pas. « Et si tu me marches sur les pieds, ce n'est pas grave. Je m'en fiche des autres ! » Comment ne pas succomber à des paroles telles que celles qu’il venait de me prononcer. Puis je m’imaginais un peu saoul après un verre de vin. La situation aurait été bien plus embarrassante mais drôle quand même. « Mais, t'aurais eu vraiment la honte. Et puis, il y aurait eu plus de contacts entre nous que ce qu'il y a là. » Il avait raison mais en fait, j’étais prête à faire en sorte que nos contacts soient plus imposants que dans le passé. « Il n’y a pas de honte à avoir. Je suis certaine que l’on aurait bien rigolé. » dis-je un sourire aux lèvres. Puis je tentai de passer mes bras autour de son cou pour avoir une danse encore plus proche que celle que nous avions commencé. « Non je suis bien plus gagnante maintenant. » Heureusement qu’il ne mesure pas des dizaines et dizaines de centimètres en plus que moi. J’approchai mes lèvres lentement des siennes pour tenter de rattraper le temps perdu et faire mieux que le baiser de retrouvaille que j’ai fait en le revoyant. Même si je savais que beaucoup de regards pouvaient être posés sur nous, je ne voulais pas y faire attention et continuai de l’embrasser jusqu’au moment où il serait temps que je reprenne ma respiration.

Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
En ligne
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 6023
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « ansel elgort. »
» Âge : « vingt deux ans (07 mai 1995). »
» Schizophrénie : « lou ann m. busby, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Mer 29 Nov 2017 - 22:08 par Levi G. Woodhull-Barnett



- ( Autumn & Levi ) - " The magic thing about homme is that it feels good to leave, and it feels even better to come back. " -
 





Ils n'avaient pas encore eu le temps de boire totalement la boisson que l'homme exerçant dans le bar venait de poser sur la table qu'ils occupaient jusqu'à ce qu'ils décident de rejoindre les autres couples au centre des tables. Ils avaient aussi eu le temps de prendre qu'une seule boisson. Et ils n'avaient prit qu'un verre de vin et une bière. Ils sont loin d'être saoul. Encore moins au point de ne pas être capable de faire quelques pas de danse ensembles. Et même s'ils avait déjà prit plusieurs boissons avec aussi de l'alcool dedans, ils sont capable de dire s'ils ne se sentaient pas de le faire. Il ne sait pas ce qui concerne Autumn .. Mais, il le sait lorsque ce n'est plus possible de faire trois pas devant l'autre. Il a connu la situation de trop nombreuses fois ces derniers temps. En tout cas, si la rouquine ne tenait pas même un verre de vin rouge, il n'aurait pas fait l'invitation là. Même s'il n'aurait pas dit « non » a la perspective qu'Autumn ne se contente pas d'une main sur sa taille et dans main dans la sienne de sa part. Mais en la portant dans ses bras, ils auraient pu se prendre la honte devant tous ces londoniens. Enfin. A en croire son  « Il n’y a pas de honte à avoir. Je suis certaine que l’on aurait bien rigolé. » la rouquine n'est pas de son avis. Mais, il acquiesce d'un mouvement de la tête de haut en bas suivit d'un « Là dessus, je suis d'accord. » avec un sourire inscrit sur les lèvres. En fait, ils auraient surtout eu le droit a un grand nombre de regards sur eux. Et Autumn n'aime pas les démonstrations en public, non ? D'où le brève contact de ses lèvres sur les siennes en la rejoignant toute a l'heure. En partie, du moins. D'où le fait aussi qu'il remet en place une mèche de ses cheveux roux au lieu de déposer ses lèvres sur les siennes. Mais d'un coup .. Autumn passe ses bras autour de son cou. Alors, il passe les siens autour de sa taille. A son « Non je suis bien plus gagnante maintenant. » un sourire apparaît sur ses lèvres. Et là, la militaire approche son visage du sien jusqu'à ce que ses lèvres touchent les siennes. Il la serre un peu plus contre lui.   « Qui êtes vous et qu'avez vous fait de mon Autumn ? » ll a un brin d'amusement dans la voix. De même, concernant son « Attention, il y a plein de monde qui nous regarde. » alors qu'il pose son front contre le sien. Il lui glisse aussitôt un « Je rigole. Mais, je pourrais y prendre goût a ces démonstrations en public » a voix basse avec un sourire inscrit sur les lèvres.




Revenir en haut Aller en bas
Modératrice
avatar
Modératrice

» Date d'inscription : 25/07/2015
» Messages : 13433
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Jean Stone
» Âge : 26 ans, née un 14 février
» Schizophrénie : tessa (s. turner) & willow (e. watson) & eulalie (b. lively) & firmin (j. dornan)
() message posté Dim 3 Déc 2017 - 18:28 par Autumn L. Schoemaker
The magic thing about home is that it feels good to leave, and it feels even better to come back
EXORDIUM.
« Là dessus, je suis d'accord. » Que l’on soit d’accord tous les deux sur une même chose est un bon début pour notre relation. Je n’aime pas que les gens soient toujours en accord avec mes pensées. Mais je n’aime pas non plus que l’on soit en total désaccord. Il faut pouvoir trouver un juste milieu et je pense que l’on peut y arriver tous les deux. Je l’espère au plus profond de moi, surtout que pour que ça fonctionne dans un couple, il faut que ça marche. Et même si la soirée avait plutôt mal commencée, par ma faute, c’était en train de changer. Mais vu le sujet pour lequel nous aurions bien rigolé, cela me rassure sur le fait qu’il ait beaucoup d’humour. Autant que moi. Et j’apprécie mieux ceux dont le ridicule n’a pas peur d’heurter la sensibilité. Bien entendu, il y a une limite dans le ridicule. Je n’avais jamais été aussi proche de Levi que ce soir alors que nous étions en train de danser tous les deux. Plus tôt dans la soirée, une table nous séparait un peu et maintenant nos corps étaient proches l’un de l’autre. Et je voulais montrer à Levi que je ne faisais pas les choses à moitié quand je fais des efforts. J’avais donc passé mes bras autour de son cou pour nos corps soient encore plus proches. A cette distance, j’avais beaucoup plus facile pour l’embrasser. J’approche mes lèvres d’un mouvement lent. Je ne veux pas que les choses se passent trop vite et qu’on ne puisse pas profiter de l’instant. Je ne veux pas qu’un baiser, qu’importe lequel devienne banal dans un couple et pour se faire il faut rendre chaque instant agréable. « Qui êtes vous et qu'avez vous fait de mon Autumn ? » Je ne pus m’empêcher de rire. Il avait raison, j’avais changé. Mais j’avais toujours envie d’approcher mes lèvres des siennes mais je ne veux pas non plus m’exposer devant tout le monde. « Hum, je pense que j’ai pris sa place quand elle était à l’étranger. » dis-je en souriant encore plus. Je plaisantais mais pas tout à fait. En ce qui le concerne j’avais changé. A vrai dire il m’avait tellement manqué que je m’étais rendue compte que la Autumn que je suis se devait de faire des efforts supplémentaires pour ne jamais le perdre. « Je rigole. Mais, je pourrais y prendre goût a ces démonstrations en public » Je pourrais moi aussi mais je reste beaucoup trop pudique dans ce domaine pour que ça devienne une habitude. « Non ne t’habitues pas trop vite » dis-je mais sans pour autant sembler sérieuse. Ma tête était toujours aussi proche de la sienne et il ne manquerait rien pour que nos lèvres se touchent à nouveau. « Personnellement, je préfèrerais qu’on s’y habitues entre nous, rien que nous. » L’intimité serait bien mieux pour un débordement d’amour.
Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
En ligne
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 6023
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « ansel elgort. »
» Âge : « vingt deux ans (07 mai 1995). »
» Schizophrénie : « lou ann m. busby, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Lun 4 Déc 2017 - 12:58 par Levi G. Woodhull-Barnett



- ( Autumn & Levi ) - " The magic thing about homme is that it feels good to leave, and it feels even better to come back. " -
 





Alors que les deux londoniens sont a distance convenable l'un de l'autre, une de leurs deux mains qui se tiennent alors que les deux autres touchent une partie du corps - l'épaule et la taille - de l'autre, Autumn rompt le contact. Est ce qu'elle met fin à la danse ? Peut être que ça fait déjà trop longtemps que le contact physique dure. S'ils retournent à la table maintenant alors que la musique n'a pas prit fin, il ne va pas se plaindre parce qu'il part de loin. Et oui. Il n'a eu le droit qu'au contact de ses lèvres contre les siennes de façon très rapide en arrivant au Barfly. Plus rien, après. Mais, il se trompe parce qu'au contraire, Autumn réduit un peu plus la distance entre eux  en passant ses bras autour de son cou. Ce qui fait que lui, les passent autour de sa taille. Et d'un coup, il la voit approcher d'un mouvement lent son visage du sien. Enfin, ses lèvres des siennes. Mais, qu'est ce qu'Autumn fait ? Est ce qu'elle va vraiment l'embrasser ? Et, surtout est ce qu'elle va vraiment l'embrasser en public ? Peut être que c'est une feinte. Hum, Non. S'il est capable de faire dévier ses lèvres de sa trajectoire initiale au dernier moment, ce n'est pas son cas. La preuve, lorsque ses lèvres touchent enfin les siennes ce qui l'incite - tel un réflexe - a réduire encore un peu plus la distance entre eux. Elle ne le stoppe pas au bout d'un très court instant. Est ce qu'il a enfin le droit a un vrai baiser de sa part depuis qu'ils sont a nouveau ensembles après deux semaines de séparation ? On dirait bien. Et en public en plus. Du coup, ils le prolongent jusqu'à ce qu'ils manquent d'air. Wow ! Mais, qui est la rouquine avec qui il danse ? Ce n'est pas la Autumn qu'il connaît. Alors a  son « Hum, je pense que j’ai pris sa place quand elle était à l’étranger. » il penche la tête de droite a gauche suivit d'un « Hum. Je dirais depuis qu'on est sur la piste de danse, plutôt. » avec un sourire inscrit sur les lèvres. Notamment parce qu'il ne veut pas qu'Autumn y voit un quelconque jugement de sa part. Mais au moins, elle est au courant que jusque là, il a bien vu la distance mise entre eux de sa part. Il ne peut pas vraiment lui faire comprendre que sur le coup, ça la touchait. Surtout qu'il comptait les jours jusqu'à son retour parce qu'il avait besoin de sa présence avec tous ses problèmes personnels. En tout cas, il peut y prendre goût a ses démonstrations en public. Et son « Non ne t’habitues pas trop vite. » qui ne le surprend pas, le fit rire. Par contre son « Personnellement, je préférerais qu’on s’y habitues entre nous, rien que nous. » oui. Comme le montre sa bouche qui s'entrouvre légèrement alors qu'il recule un peu sa tête de la sienne en ouvrant grands les yeux. « Qu .. Tu n'as pas le droit de dire ça alors que tu m'as dis juste avant qu'on peut pas aller chez toi parce que t'as colocataire est là bas. » Il fait une moue toute triste. Mais, peut être qu'il va trop vite en besogne. Peut être qu'Autumn lui fait cet aveu en parlant d'une manière générale. Et qui s'applique pas à cet instant là. Plutôt a la suite de ce moment tous les deux.



Revenir en haut Aller en bas
Modératrice
avatar
Modératrice

» Date d'inscription : 25/07/2015
» Messages : 13433
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Jean Stone
» Âge : 26 ans, née un 14 février
» Schizophrénie : tessa (s. turner) & willow (e. watson) & eulalie (b. lively) & firmin (j. dornan)
() message posté Mar 5 Déc 2017 - 19:28 par Autumn L. Schoemaker
The magic thing about home is that it feels good to leave, and it feels even better to come back
EXORDIUM.
« Hum. Je dirais depuis qu'on est sur la piste de danse, plutôt. » Il n’avait pas tort du tout. J’avais été distante dès l’instant où j’avais franchi la porte d’entrée. Mais comment m’en vouloir ? Pendant une petite quinzaine de jours j’avais de nouveau vécu comme une jeune femme dont le célibat faisait partie intégrante de ma vie. J’étais revenue quelques temps en arrière. Non pas que je ne veuille plus de Lévi dans ma vie. Mais c’est encore nouveau et étrange pour moi. Par conséquent mon comportement ne reflète pas vraiment ce que je pense au plus profond de mon corps. « Je suis désolée pour tout à l’heure. » dis-je sincèrement. Je voulais juste qu’il le sache et que je ne veuille pas passer pour une jeune femme dont la personnalité change subitement sans raison. Mais me retrouver face à lui m’a fait oublier ces deux semaines que je venais de passer loin de lui. J’espérais que mon comportement actuel lui ferait oublier mon accueil froid. Je faisais des efforts et s’il s’en rendait compte, cela me ferait vraiment plaisir. Même si des excuses ne peuvent pas toujours effacer le mal qui a été fait.

Mais je faisais de grands efforts. J’essayais de montrer mes sentiments en public. Ce n’est pas toujours facile mais je me sentais bien de le faire. Je sentais que c’était la meilleure façon de me rapprocher de Levi et d’éviter qu’il ne prenne ses distances de moi. « Qu .. Tu n'as pas le droit de dire ça alors que tu m'as dis juste avant qu'on peut pas aller chez toi parce que t'as colocataire est là bas. » Oui c’est vrai que je lui avais malheureusement annoncé que ma colocataire étant présente à la maison c’était difficile d’y retourner tout de suite. « Nous ne sommes pas obligés de partir tout de suite si ?. » Parce que nous étions bien tous les deux pour le moment. Puis ma colocataire travaillant de nuit, nous n’aurons aucune difficulté à rentrer à la maison, une fois la soirée bien entamée. « Mais elle travaille de nuit donc elle va finir par laisser la maison vide. » dis-je en me mordant légèrement la lèvre. Serait-ce une bonne nouvelle ou pas. J’attendais de voir sa réaction. « En attendant, on peut reprendre un verre ou aller manger quelque chose ? Tu n’as pas faim ? »

Revenir en haut Aller en bas
membre de la version
En ligne
avatar
membre de la version

» Date d'inscription : 29/01/2017
» Messages : 6023
» Pseudo : « moo' »
» Avatar : « ansel elgort. »
» Âge : « vingt deux ans (07 mai 1995). »
» Schizophrénie : « lou ann m. busby, tancredi a. de conti, constance a. love-baert. »
() message posté Sam 9 Déc 2017 - 15:39 par Levi G. Woodhull-Barnett



- ( Autumn & Levi ) - " The magic thing about homme is that it feels good to leave, and it feels even better to come back. " -
 





Après deux semaines d'absence loin de l'autre, il n'y a pas autant de distance entre le corps des deux personnes. Il n'y a pas qu'un contact furtif entre leurs lèvres. Il n'y a pas, pas de câlins. Il n'y a pas, pas de contacts physiques même minimes comme leurs mains qui se tiennent. Peut être même qu'ils ne passent pas les 1ères heures ensembles après deux semaines quasiment sans aucuns contacts, dans un lieu public. Au contraire, le corps des deux personnes ne se lâchent pas d'une semelle. Il en est de même concernant leurs lèvres. Etc. Peut être même qu'ils passent plutôt les 1ères heures ensembles après deux semaines quasiment sans aucuns contacts dans un lieu plus intime. Comme chez l'un d'eux. Si c'est Levi qui aurait fait le 1er pas vers l'autre ce soir il n'aurait pas pu choisit le Barfly. Mais, il n'aurait pas pu choisir son appartement. Il aurait pu se rendre au sien sans un message ou un appel au préalable afin qu'Autumn ait la surprise. Mais, la rouquine l'a choisit. Il l'aurait prit dans ses bras une fois tous les deux ensembles. Il n'y aurait pas eu ce contact furtif entre leurs lèvres. Peu importe, les soucis d'Autumn avec les contacts physiques. Mais, la jeune femme a fait tout le contraire. En tout cas, jusqu'à l'acceptation de son invitation a une danse. D'un coup, ce n'est plus la même rouquine qu'avant ses deux semaines d'absence a cause de son travail voire plutôt d'il y a quelques minutes. Ceci en passant ses bras autour de cou avant le partage d'un long baiser .. Alors, a son « Je suis désolée pour tout à l’heure. » il secoue légèrement la tête de droite à gauche suivit d'un « Ce n'est rien. » avec un sourire inscrit sur les lèvres. Ou encore, en proposant qu'ils s'habituent dans des moments plus intimes où il n'y a qu'eux a ce genre de contacts avant de refaire des démonstrations en publiques de ce style. Sauf qu'il n'est pas possible de se rendre a son appartement parce que sa colocataire est là bas. Ce n'est pas juste. Mais, peut être qu'il va trop vite en besogne. Peut être qu'Autumn parle d'une manière générale en désignant les prochains moments entre eux. Pas, celui là. Quoiqu'a en croire le « Nous ne sommes pas obligés de partir tout de suite si ? » d'Autumn, il a bel et bien comprit. Il fait un mouvement d'épaules de haut en bas suivit d'un « Non, non. » pas totalement vrai et pas totalement faux, non plus. Ils sont bien là, au centre des tables entrain de partager une danse, la 1ère depuis qu'ils sont ensembles. Mais bientôt, la musique changera risquant de faire changer avec cet atmosphère entre eux jusqu'à ce qu'ils partent du Barfly. Ce qui n'a pas envie. Puis a son « Mais elle travaille de nuit donc elle va finir par laisser la maison vide. » la rouquine se mord la lèvre. A son « Juste comme ça, tu sais dans combien de temps ton appartement va être libre ? » un sourire apparaît sur ses lèvres. Il ne sait pas quel travail fait la colocataire d'Autumn mais, il fait déjà nuit. Alors, peut être que l'appartement des deux anglaises va être vide dans pas longtemps. Enfin, a son « En attendant, on peut reprendre un verre ou aller manger quelque chose ? Tu n’as pas faim ? » il fait un nouveau mouvement d'épaules de haut en bas, approchant ses lèvres de son oreille afin de lui glisser un « De toi, ça compte ? » qui le fit rire presque tout de suite après. Il se reprend. « Je veux dire. On peut finir notre danse, notre verre et après si t'as faim, on va quelque part, oui. » Il lui sourit. En fait, tant qu'ils sont tous les deux jusqu'à une heure tardive de la nuit ou jusqu'au lendemain matin s'il a le droit de dormir dans le divan du salon ou a l'autre bout de son lit, Levi s'en fiche un peu de ce qu'ils font. Tant qu'il n'y a pas a nouveau autant de distance entre eux. D'ailleurs, il l'embrasse sans « crier gare » plus ou moins rapidement avant un « Pardon. Mais la musique va se terminer et .. C'est juste pour pouvoir tenir jusqu'a ce qu'on ne soit plus en public. » Il lui fait une petite moue.


Revenir en haut Aller en bas
Modératrice
avatar
Modératrice

» Date d'inscription : 25/07/2015
» Messages : 13433
» Pseudo : night stars. / Vanessa
» Avatar : Emily Jean Stone
» Âge : 26 ans, née un 14 février
» Schizophrénie : tessa (s. turner) & willow (e. watson) & eulalie (b. lively) & firmin (j. dornan)
() message posté Lun 11 Déc 2017 - 18:02 par Autumn L. Schoemaker
The magic thing about home is that it feels good to leave, and it feels even better to come back


« Ce n'est rien. » Un poids s’enlève. J’avais peur qu’il m’en veuille alors que j’ai juste été moi. Enfin une partie de moi avec laquelle il faut vivre. Je fais des efforts mais je ne peux pas perdre toute ma personnalité pour autant. Après tout, quand il a voulu se mettre en couple avec moi, il savait qui j’étais et peut-être que cette facette de ma personnalité pouvait lui plaire. Enfin en partie car ce côté où j’ai du mal avec les gestes tactiles, je doute que ça plaise entièrement aux garçons. Mais j’accepte de faire des efforts, ce qui est bon signe. Je suis assez fière de moi. Certes on pourrait penser que je suis schizophrène vu la façon dont je change au cours de la même soirée. Mais il a juste suffit que je me rende compte à quel point il m’a manqué. Mais malgré tous mes efforts, dans les lieux publics j’ai quand même encore quelques limites. Je n’arrive pas à être totalement à l’aise même si j’ai envie de l’être pour Levi. Je reste tout de même pudique et je ne veux pas montrer à tout le monde que je tiens à lui. Ca ne regarde que nous. « Juste comme ça, tu sais dans combien de temps ton appartement va être libre ? » Je me retins d’exploser de rire. Il ne semble pas avoir beaucoup de patience. Mais nous serions bientôt rien que tous les deux. A chaque seconde qui s’écoule, on se rapproche de l’heure où la maison sera enfin libre. « Encore un peu de patience, elle ne commence pas avant vingt-trois heures. » Je posai mon regard sur ma montre et nous avions encore un peu plus de deux heures devant nous. Juste le temps pour aller manger. Enfin si bien entendu il avait faim. Ce que je m’empressai de lui demander. « De toi, ça compte ? » C’est même très important. . « Malheureusement je ne suis pas encore affiché au menu. » Je fis une grimace avant d’éclater de rire. Il allait devoir se contenter d’un autre plat en attendant. « Je veux dire. On peut finir notre danse, notre verre et après si t'as faim, on va quelque part, oui. » Je préfère ça. Parce que sérieusement mon ventre commence à crier famine. En plus comme nous allions devoir encore attendre quelques temps avant de rentrer à la maison, autant occuper son temps en mangeant. « J’ai faim !. » Je fis une grimace comme les enfants quand ils ont faim. Je devrais penser à grandir en fait. « Mais comme on a encore un peu de temps, profitons-en pour manger, après on aura toute notre soirée. » Voir la nuit si on veut vraiment. Sans que je m’y attende, Levi en profita pour déposer un baiser sur mes lèvres et c’était agréable. « Pardon. Mais la musique va se terminer et .. C'est juste pour pouvoir tenir jusqu'a ce qu'on ne soit plus en public. » Un sourire illumina mon visage. Je crois que je pourrai m’y habituer même en public à condition que ça n’arrive pas toutes les minutes. « Je pense que je vais pouvoir m’habituer même en public. Enfin je sais pas ce que tu me fais, mais tu me changes Levi ! »
☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
() message posté par Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
The magic thing ... come back (Levi)
London Calling. :: Zone 1-2-3 :: North London :: Barfly
Aller à la page : Précédent  1, 2
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» EDH for magic
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-