Bienvenue sur le forum.
Nous vous souhaitons une agréable visite sur London Calling.
Changement chez les scénarios !
Des changements ont été effectués dans la partie des scénarios, merci d'en prendre connaissance par ici.
Version #24 & nouveautés.
LC vient d'enfiler sa 24ième version, dont vous pouvez découvrir les nouveautés par ici.
Changement !
Du changement a été mit en place au niveau des règles. Rendez-vous par ici pour en prendre connaissance.
The Thames Bridges Trek !
Enfilez vos chaussures, vous êtes attendus pour The Thames Bridges Trek, qui se déroule par .
Trouver des amis.
Rendez-vous par ici pour trouver vos liens manquants.
Encourager le forum en votant.
Aidez-nous à faire connaître London Calling en votant sur le top-site, merci. Plus d'infos.



Partagez|

Mily ✘ Fate knocks at your door

avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/10/2017
» Messages : 60
» Pseudo : LovelyGirl aka Jess
» Avatar : Nina perfect Agdal
» Âge : 27 ans
# Mily ✘ Fate knocks at your door
message posté Mer 4 Oct - 12:26 par Lily Hopkins


Matthew & Lily

Fate knocks at your door.


Les rayons de soleil caressant sa peau fine, Lily réveillée par le bruit de vibration de son téléphone portable sur la table de chevet, frotta ses yeux qui avaient bien du mal à s’ouvrir aujourd’hui. Rares étaient les fois où elle trainassait dans le lit, à presque 9h du matin, mais après la soirée arrosée qu’elle avait passé en compagnie de ses amis et plus particulièrement de son petit Matt préféré, elle n’était pas contre un peu plus de repos, n’ayant rien prévu pour sa journée. Il fallait le dire ces maux de crâne ne l’aidaient pas. Merci à ces derniers shots de vodka qu’elle avait consommé la veille et qui n’étaient clairement pas bien passés. Ils avaient été la goutte d’alcool de trop, et si d’habitude le litre d’eau d’after soirée évitait toute migraine, aujourd’hui cette dernière n’avait pas eu l’effet escompté, et la migraine était passée entre les mailles du filet s’attaquant à elle avec plus de force de prévu. Un bâillement, quelques étirements, et sans plus attendre la journaliste fila dans la salle de bain pour une bonne petite douche qui ne tarda pas à finir de la réveiller. Quant à être debout, autant profiter de son weekend, et avoir une journée active, non ? L’eau tiède revigora la douce, qui grappilla quelques minutes de tranquillité à l’écart de ce qui se déroulait dans son appartement, avant qu’elle n’aille enfiler une robe  en daim Camel  et rejoigne sa mère et sa meilleure amie qui prenaient leur petit-déjeuner en regardant une émission à la télévision.

Un baiser déposé sur les tempes des deux femmes de sa vie et elle s’assit à leurs côtés pour discuter de leurs journées et soirées respectives, durant une bonne petite demi-heure. Tout semblait presque allait dans le meilleur des mondes. Riley attendait des nouvelles pour un entretien d’embauche, et sa mère ne montrait aucun signe alarmant, ce qui rassura la blondinette qui ne se voyait pas la perdre…car si elle se doutait bien qu’un jour la maladie l’emporterait, elle n’en était pas prête pour autant. Prête à se servir un café pour les accompagner, elle n’en eut guère le temps, car Jane venait de lui renvoyer un message pour lui rappeler qu’elle devait récupérer sa voiture qu’elle avait laissé en bas de chez elle, ayant été ramenée par Lea qui était partie en même temps qu’elle. Sur ce, elle commença à chercher ses clés, prête à aller la reprendre, ne les trouvant guère, quand soudain, elle fut frappée par une image du soir précédant ; elle glissant ses clés dans la main de Matthew ….Damn it ! Après tout le chamboulement qu’avait causé le rapprochement de la veille, il allait falloir qu’elle se rende chez son ex, elle n’avait d’autre choix, ayant perdu son double….Comment allait-il réagir ? Lui aussi avait-il eu de cesse de penser à elle ? Elle ne pouvait le dire à présent, mais quelque chose lui laissait penser que là était l’opportunité qu’ils attendaient pour mettre les choses à plat. Après tout, elle n’avait pas le droit d’être ainsi attendrie, attirée par lui, car elle avait un petit-ami, et savoir que ce n’était pas réciproque, ne pourrait que l’aider à le chasser de son esprit. Bref, elle alla se laver les dents et finir de se pomponner, passa par sa chambre où elle attrapa une veste en cuir noire, enfila ses longues bottes de la même couleur, quittant l’appartement juste après, pour filer prendre la Hammersmith et City Line, direction Baker Street, ou plus précisément Camden à quelques pas de là.

Ce n’est qu’une petite demie heure plus tard, que les bras chargés de cup à café bien chaud et de viennoiseries (muffins et Scones), qu’elle frappa à sa porte d’entrée, sourire aux lèvres. Quelle ne fut pas sa surprise que de voir une brunette super bien foutue et portant le T-shirt avec lequel elle avait passé la nuit quelques semaines plus tôt, lui ouvrir la porte.Ca, elle ne l’avait pas vu venir. Ni une ni deux, son sourire s’effaça, lui laissant un goût amer, mais elle s’efforça de ne pas le montrer, et se lança : «  Je crois que je suis mal tombée… Dites-lui svp que je repasserai plus tard pour mes clés. » La brunette ne comprenant pas ce qu’il se passait, haussa les épaules et cria dans l’appartement «  Matt….y a une blonde qui repassera…. Pour ses clés. » Alors que dans l’embrasure de la porte, elle le vit entrer dans le salon…un bas de pyjama tombant parfaitement sur ses hanches… Trop tard…Il fallait croire…


AVENGEDINCHAINS

La tenue:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/10/2017
» Messages : 15
» Pseudo : Flo
» Avatar : Zac Efron
» Âge : 27 ans
# Re: Mily ✘ Fate knocks at your door
message posté Jeu 5 Oct - 11:04 par Matthew Carter
Fate knocks at your door
Lily & Matthew

Quelle soirée hier, encore une fois. J’avais par habitude de ne pas trop sortir. Non pas que je n’aimais pas ça, mais plutôt par manque de temps. Celui-ci étant totalement consacré au garage, cela faisait presque deux ans que je ne prenais plus de temps pour moi. Il m’était arrivé de sortir par-ci par-là, mais rien de bien extraordinaire. Mais depuis quelques jours, je m’étais mit en tête que je devais peut-êtr changer tout cela et prendre un peu plus de temps pour moi et surtout pour ma vie sociale. Le garage n’allait pas s’écrouler comme ça si j’y passais un peu moins de temps après tout. Du moins je l’espérais… Du coup ma nouvelle « vie » avait commencé hier soir, lorsque que j’avais accepté une soirée avec pleins d’anciens camarades. A priori, cela aurait du être une soirée tout ce qu’il y a de plus simple. Quelques toasts et un peu d’alcool pour égayer cette soirée. De plus, la plupart des gens étaient en couple, ce qui annonçait plus une soirée type qui fini à minuit avec des gens plutôt ennuyant et pourtant ce fut tout l’inverse qui se passa. A croire que je n’étais pas le seul à ne plus profiter de mes soirées. C’était comme si tout le monde s’était mit d’accord pour se laisser aller et ne pas penser à demain. Nul doute qu’on le regretterait tous au réveil mais au final c’était un mal pour un bien.

Pour autant mon réveil se fit tout en douceur. Bien que l’excès d’alcool était présent hier, je n’avais pas eu ce que l’on appelle la gueule de bois, comme ce fut le cas à mainte reprise. A croire que j’avais bu comme il faut pour être dans un autre état, sans pour autant me sentir mal toute la journée le lendemain. Je m’étirais alors dans mon lit jetant un coup d’oeil et gauche et à droite avant de tomber sur une femme à côté de moi. Emma ! Et oui je me souvenais avoir ramené quelqu’un à la maison. Même avec de l’alcool dans le sang, j’agissais quand même avec raison et après cette soirée, j’avais fait un tour dans un bar en bas de chez moi pour terminer comme il faut cette soirée. Et ce fut là-bas que je rencontra justement Emma, avec qui le feeling était très bien passé, au point qu’elle accepta de venir chez moi, pour conclure en beauté la soirée. Levant légèrement la couette pour admirer ce corps qui me tournait le dos, celle-ci se retourna tout doucement pour me faire face. « Salut… Je ne sais pas toi mais j’ai bien envie d’un café ». Et elle n’avait pas tord, un bon petit kawa pour se réveillé ne ferait pas de mal bien au contraire. « La cafetière est dans la cuisine et les capsules juste à côté. J’vais aller me passer un coup d’eau sur le visage et je te rejoins ». Je me levais alors avant d’attraper un tee-shirt qu’elle pourrait enfiler pour ne pas rester totalement nue. Pour ma part ce fut un simple caleçon accompagné d’un jogging, tout ce qu’il y a de plus parfait pour flâner une journée entière chez soit.

La laissant faire sa petite vie, je me dirigeais vers la salle de bain pour m’arroser d’eau fraiche le visage, espérant que cela me réveil un peu plus. Le bruit de l’eau cacha notamment le fait que l’on frappe à la porte si bien que ce n’est que lorsque je me sécha la tête avec ma serviette que j’entendis Emma me dire sa phrase. Une blonde ? Des clés ?…. LILY ! Ni une ni deux, je me retrouvais dans le salon, prêt à faire face à Lily, sauf que la porte se referma devant moi. Merde, c’était pas la situation que je voulais la. Je n’allais pas la laisser repartir comme ça après tout. J’ouvrais alors ma porte d’entrée pour me retrouver sur le palier, la refermant derrière moi, histoire de n’être que tous les deux. « Hey, mais qu’est-ce que tu fais là ? ». C’était plus un prétexte pour entamer la discussion. « T’aurais du me prévenir que tu passerais, t’aurais eu un autre accueil… » J’avais le regard un peu fuyant, bien que pourtant je n’étais pas en tord.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/10/2017
» Messages : 60
» Pseudo : LovelyGirl aka Jess
» Avatar : Nina perfect Agdal
» Âge : 27 ans
# Re: Mily ✘ Fate knocks at your door
message posté Jeu 5 Oct - 12:25 par Lily Hopkins


Matthew & Lily

Fate knocks at your door.


S’il y avait bien une chose que la journaliste n’avait pas vu arriver, c’est la tournure qu’allait prendre sa vie, avec le retour du beau Matthew dans celle-ci. Après tout ce qu’ils avaient vécu ensemble, toute la peine et la colère qu’elle lui avait causé, jamais elle n’aurait pensé qu’en la compagnie l’un de l’autre, ils se sentiraient finalement si bien. Quelles que soient les erreurs du passé, il lui avait pardonné, et mettant de côté ses doutes et ses regrets, elle l’avait enfin retrouvé cet ami qui lui avait tant manqué… ce premier amour, avec qui elle avait grandi et partagé tant de choses. Et si aujourd’hui ils avaient pris des chemins différents, elle avait eu au premier abord la possibilité d’accorder sa vie privée, à la sienne, saisissant l’occasion pour l’y laisser retrouver sa place de départ à ses côtés, pour qu’il soit l’ami qu’elle chérissait tant depuis toujours. Elle qui était en couple et droite dans ses pompes ne s’était pas le moins du monde imaginée, qu’elle pourrait retrouver si aisément leur complicité, cette connexion que tout leur entourage leur avait toujours connu…c’était étrange, mais c’était comme si rien ne les avait jamais séparé. Ce n’était pas le pire dans tout ça, oh non ! Plus les jours passaient et plus Kyle allait devoir se faire du souci, car désormais, nombreux étaient ceux à croire en la renaissance de ce couple historique, et beaucoup essayaient déjà de jouer les entremetteurs, veillant à ce qu’ils ouvrent les yeux sur ce que ces deux exs ressentaient encore l’un pour l’autre. Il fallait l’avouer, tout  cela commençait déjà à semer un peu le trouble en la belle blonde. Entre ce qui s’était passé la veille dans ce placard et ce choc ce matin, Lily n’avait d’autres choix que de réaliser qu’au fond, elle tenait bien plus à Matt que ce qu’elle ne le laissait entendre. Sinon, comment expliquer ce trouble qu’elle avait en voyant une autre femme porter ce t-shirt et trainait chez lui si peu vêtue de bon matin… Ce goût amer dans sa gorge, ce cœur tambourinant….Ce sentiment étrange de colère ? Bien des symptômes qui ressemblaient à ceux que la jalousie provoquait chez quelqu’un…et elle détestait cette idée, qu’une part d’elle aurait peut-être voulu être à sa place. Elle était en couple et n’avait nullement le droit de penser à cela. C’était une femme fidèle, et elle devait oublier cette attraction qui la menait toujours à Matthew, pour se concentrer seulement sur l’amitié… c’était sans doute au mieux – ou pas-. Puis ça ne lui ressemblait tellement pas qu’elle ne sut comment réagir à cette situation. Si bien qu’elle préféra laisser tomber, et revenir plus tard… La pauvre brune face à elle, ne devait pas vraiment comprendre elle aussi ce qui se passait, car elle resta un court moment à l’observer…A moins que ce ne soit son intérêt pour le petit-déjeuner qu’elle avait en main ? Quoi qu’il en soit, avant même que le beau brun ne puisse accourir, la blondinette tourna les talons, prenant de grandes respirations pour éloigner cette panique qui la guettait. Quelle idiote elle faisait ! Craquer pour son ex, célibataire qui n’avait pas cherché à se caser depuis leur rupture…alors qu’elle avait un gars…C’était n’importe quoi….Et puis elle s’attendait à quoi ? Que lui aussi puisse ressentir la même chose qu’elle ? C’était impossible, elle devait arrêter de se faire des idées et se concentrer seulement sur le plus important…avec le temps, elle apprendrait peut-être à le voir au bras d’une autre qui sait.

Avant tout, il fallait qu’elle déguerpisse au plus vite, car si elle l’avait vu, il avait dû en faire autant, et il ne tarderait pas à se manifester, bien que la porte se soit fermée. Le voir maintenant, n’était plus une bonne idée. Elle devait retrouver son calme, penser à ce qu’elle allait lui dire…et surtout attendre que cette autre demoiselle soit partie si elle voulait lui parler et récupérer ses clés. La jeune femme qui se rendit compte qu’elle n’avait pas bougé et se trouver toujours sur le pallier, se tourna vers la sortie et commença à descendre la première marche quand elle entendit la porte s’ouvrir derrière elle et le mécano s’adresser à elle. Et m**de ! Elle n’avait pas été assez rapide…. Et la situation qu’elle voulait tant éviter venait se présenter à elle. Rien à dire, elle devait être maudite. Sans sourire sur le visage, un peu gênée, elle fit demi-tour pour lui adresser un timide regard et essaya d’être le plus gaie possible, mais ça ne sonnait que trop faux : « Salut. Désolée débarquer à l’improviste, mais je devais récupérer les clés…Jane m’a rappelé que ma voiture squattait en bas de chez eux, et tu sais comment c'est…. » Elle évita au mieux son regard, se focalisant sur ce qu’elle avait en main, et reprit « Et qu’aurais-tu fait ? Mis ton amante d’une nuit dehors pour m’accueillir? Même les coups d’un soir méritent d’être mieux traités… Enfin, j’ai compris, la prochaine fois je préviendrais… » *Ou je m’abstiendrais de venir* pensa-t-elle sans oser le dire. Elle se le répétait sans cesse, il n’était pas en tort et elle n’était personne pour le juger et pourtant elle se montra plus froide que ce qu’elle ne le pensait quand elle s’adressa à lui une troisième fois lui tendant le sac et le pack contenant le petit-déjeuner qui sentait si bon café et gourmandises : «  Tiens …c’était pour toi, café noir intense et tes muffins et scones préférés… régalez-vous…moi je repasserai plus tard… » Elle passa une main dans sa crinière dorée et finit par dire d’une voix plus douce, pourtant teintée d’une certaine peine: « Ce n’est pas pour te faire la morale, et tu es assez grand pour faire ce que tu veux de ta vie, mais aussi canon soit-elle, je pense que tu vaux mieux qu’un coup d’une nuit…  Etre avec quelqu’un qui t’aime pour tes défauts et tes qualités, qui te connait …enfin j’espère que tu finiras par la trouver. » Elle veilla à bien caler le paquet dans les mains de Matthew avant de le lâcher, et commença à se retourner pour partir : « Préviens moi quand tu auras plus de temps… »


AVENGEDINCHAINS

La tenue:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/10/2017
» Messages : 15
» Pseudo : Flo
» Avatar : Zac Efron
» Âge : 27 ans
# Re: Mily ✘ Fate knocks at your door
message posté Jeu 5 Oct - 13:37 par Matthew Carter
Fate knocks at your door
Lily & Matthew

Ce n’était pas sans un léger sourire que j’admirais ce corps nu qui se présentait à mes yeux. Une sorte de petite victoire pour moi il fallait le dire. Partir seul à une soirée et revenir avec quelqu’un, qui plus est, aussi sublime soit-elle, était tout bonnement comme une réussite pour moi. Et bien que ce ne soit pas forcément la fille que j’attendais à retrouver ici, c’était une sorte de consolation. Triste à dire, ou du moins le penser, mais bon ça personne ne le saurait. C’était mon petit secret. Et en même temps, quand la personne que l’on souhaite est inatteignable, il faut s’attendre à quoi ? C’était bien moi ça, de toujours vouloir l’impossible et malgré tous les revers de la vie, espérer encore et encore que cela puisse arriver. En quelque sorte cet Emma était une façon de m’avouer que j’étais capable de passer à autre… Du moins le temps d’une nuit ou quelques heures. C’était toujours ça de prit, même si j’espère trouver quelque qui me permette de totalement l’oublier ou du moins l’espérer. C’est d’ailleurs pour cela que je m’étais retrouver dans la salle de bain, à me mouiller le visage et surtout me rafraichir les idées. J’avais l’esprit plus que confus et je pouvais le voir lorsque que mon regard se croisa dans le miroir. Est-ce que j’agissais comme il fallait réellement ? Ou est-ce que je n’étais pas plutôt en train de fuir ce que je ressentais et voulais ? Espérant qu’avec le temps, tous ces sentiments en moi ne finissent par s’effacer et que tout revienne à la normale…

Et il fallait bien sûr que ce soit à ce moment que Lily ne débarque. Comme si tout n’était pas déjà bizarre que ce soit la situation ou dans mon esprit. En plus de cela, j’allais devoir faire face à elle, alors que c’était bien la dernière personne que je souhaitais voir toquer à ma porte et surtout se retrouver devant celle qui se faisait appeler Emma… Déjà que si j’avais des chances avec Lily, elles devaient être pire que minimes, mais alors avec cette situation totalement inattendue, cela ne pourrait que les enterrer, et bien profond comme il faut. Ni une ni deux, je me retrouvais alors vers la porte pour y retenir Lily. Je me retournais alors vers Emma « Ecoute j’suis désolé mais je vais devoir te demander de partir, c’est un peu brute mais c’est compliqué ». je n’attendais d’ailleurs même pas qu’elle ne réponde à cela que déjà j’avais claqué la porte derrière pour faire comprendre à Lily qu’elle ne partirait pas maintenant. Et dire qu’elle était là juste parce que j’avais oublié de lui redonner ses clés, clés qu’elle m’avait justement confier après avoir un peu trop bu. Quelle connerie, tout cela aurait pu être simplement éviter et pourtant pour une broutille, je me retrouvais dans cette situation un peu embarrassante...« Ah oui, elle doit être dans mon jean du coup. J’avais totalement zappé ça » dis-je en me frottant le front. « Nan j’suis pas une brute comme ça, mais je t’aurais dit de passer un peu plus tard quoi… ». Quelle situation plus qu’embarrassante pour moi. Ca en était presque insupportable bien que j’essayais de ne pas lui montrer. Je vivais un véritable cauchemar en fait. Malheureusement, la je ne pouvais pas me réveiller et oublier tout cela. J’allais devoir faire face et essayer de m’en sortir. En espérant que cela soit possible. Et au vue de la moral qu’elle me faisait je n’étais pas le seul à prendre à coeur la situation. Je tenais à elle plus que je ne le pensais, il fallait croire. La voyant se retourner et partir, je ne pus me résoudre à la laisser faire et reprendre cette conversation que plus tard.

Je posais alors les cafés et gateaux par terre, avant de vite filer dans les escaliers et me retrouver devant elle pour lui bloquer le passage. Une main contre le mur et l’autre sur la rembarre, elle n’avait pas d’autre choix que de rester là. Il fallait qu’on parle et j’en avais marre de toujours fuir ou reporter cela. Si on devait se dire des choses cela serait maintenant et aujourd’hui. Je n’allais pas lui laisser le choix. Alors oui j’avais en tête de virer Emma comme si de rien n’était, mais la c’était de loin le cadet de mes soucis. Je voulais me retrouver avec Lily seulement. « Du temps j’en ai aujourd’hui et si tu veux me faire la moral, c’est maintenant ou jamais. Mais si tu es là aujourd’hui si tôt, c’est pas juste pour tes clés… Je pense que tu as envie d’être là et que c’était l’excuse parfaite pour venir. Alors oui je me comporte peut-être pas comme tu voudrais que je sois, mais ose me dire que je me trompe à ton sujet ? Que si tu es là c’est juste pour tes clés ». Pour le coup j’avais été plutôt franc et direct, mais il fallait que les choses sortent. D’autant plus que mon regard n’était plus fuyant mais fixe dans celui de Lily. Des réponses on allait en avoir tous les deux, que ce soit en bien ou mal. Mais au moins les choses seraient claires entre nous.



Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/10/2017
» Messages : 60
» Pseudo : LovelyGirl aka Jess
» Avatar : Nina perfect Agdal
» Âge : 27 ans
# Re: Mily ✘ Fate knocks at your door
message posté Jeu 5 Oct - 14:49 par Lily Hopkins


Matthew & Lily

Fate knocks at your door.



Reculer ? Faire marche-arrière et partir se cacher loin de cette situation grotesque ? C’était désormais impossible. Elle le savait pertinemment, il avait suffi qu’il croise son regard, pour se précipiter à sa poursuite. Lily était l’exception à la règle quand il s’agissait de Matthew, et si ce n’était pas dans ses habitudes de retenir une fille, ce ne serait pas la première fois qu’il le ferait avec elle. En fait, elle se demandait même si son regard plein de désarroi qu’elle avait posé sur lui ne serait pas à l’origine de son besoin d’être là pour elle. Car c’est ce qu’il faisait, il était comme ça, il prenait soin d’elle, quoi qu’il arrive. Et si une part d’elle lui en était toujours reconnaissante, aujourd’hui il aurait peut-être mieux valu qu’il ne lise pas en elle. Mais non, la vie le fit passer le pas de la porte pour qu’elle ne puisse plus s’échapper. Elle allait devoir lui faire face, trouver les mots et vite, car si son cœur était meurtri, il entamait déjà la conversation, dans un unique but : la voir rester. Tout comme elle, ce matin, pleine de bonnes résolutions, il semblait prêt à discuter, ouvert à quelle que soit la voie que leur tracerait le destin. Ce poids qui était le sien et qui lui compressait la poitrine à mesure que les jours passaient, il en était à l’origine, et sa déesse intérieure, semblait penser qu’il le partageait, le ressentait lui aussi…comme deux faces d’une même médaille. Et si elle aussi était à l’origine de bien des troubles dans l’esprit du beau brun ? Elle n’oserait peut-être jamais le lui demander. Par pudeur, par respect pour Kyle…mais surtout par crainte que ce ne soit pas réciproque et qu’elle se soit fait des idées. Un court instant, après tant de bouleversements, la jolie blonde eut l’espoir de s’être trompée…Peut-être que lui aussi comprenait que cette connexion si spéciale qui les liaient. Peut-être avait-il lui aussi besoin de mettre les choses au clair, pour ne pas souffrir à nouveau par sa faute ? Et si cette brune n’était qu’un pansement ? Trop de questions, qu’elle n’avait pas la force de lui poser. La seule chose qu’elle faisait sans contrainte c’était de trouver une excuse pour expliquer sa venue, son départ plus que proche et être franche (presque sur tout) avec lui. Quand il évoqua là où pouvaient-être ses clés de voiture, elle acquiesça et peut bavarde. Elle aurait voulu lui sourire, mais il ne la connaissait que trop bien pour savoir que cela sonnait faux. S’il y avait bien quelqu’un à qui elle était incapable de mentir c’était bien lui. Il lisait en elle comme dans un livre ouvert, depuis le premier jour où ils avaient partagé leur goûter. Alors pas besoin d’essayer. A ce souvenir, elle eut une petite pointe cœur. Comment tout cela si simple par le passé, avait pu prendre cette tournure si compliquée ? Il fallait croire que la vie appréciait les histoires à rebondissements, et leur relation en était clairement impactée. Pauvre eux ! Quand il annonça qu’il lui aurait dit de passer plus tard, nature, Lily leva les yeux au ciel. Etait-ce pour ne pas qu’elle sache pour lui et les femmes ? Ou pour qu’ils puissent avoir un peu de temps pour eux ? No idea. Mais elle devait le dire, le voir avec une autre, l’aiderait peut-être à se focaliser sur leur amitié et rien d’autres….car que pourrait-il en ressortir de bon… ? Bref. Il était temps de mettre fin à cette scène embarrassante et pour cela rien de mieux que de lui donner ce qu’elle avait acheté et filer à l’Anglaise.

Et elle le fit, mais c’était sans compter la ténacité du brun qui ne perdit pas une minute pour la devancer et lui bloquer la route de son corps imposant et tellement sexy. Matt, Matt, Matt. Il n’en loupait pas une et ne lui rendait très certainement pas la tâche aisée. C’était sûrement le plus courageux des deux…c’est vrai… et n’ayant pas d’autre choix, elle soupira avant de plonger son regard dans le sien, avec une certaine tendresse et un brin d’amusement qu’elle ne pouvait plus dissimuler. Pourquoi était-elle si bien à ses côtés ? Pourquoi avait-elle tant besoin de cette proximité ? Et s’il ne manquait pas de sérieux, ayant raison sur toute la ligne, elle ne pouvait s’empêcher de penser que lui dire serait accepter qu’elle a des vues/des sentiments pour un autre homme que son petit-ami…..Elle ne devait pas. Ce n’était pas sain. Elle aurait voulu crier au secours, pour avoir un signe, mais elle en était incapable. Elle haussa juste les épaules et calmement, bien que son cœur battait à tout rompre, elle répondit : « Matthew… tu sais très bien que ce n’est pas ça…. Te faire la morale, non…t’ouvrir les yeux …oui….tu vaux mieux qu’une fille ramassée dans un bar, car tu es un gars en or…Il te suffirait de voir plus loin que ton bout du nez pour constater l’effet que tu as sur la gente féminine, et pas seulement sur moi…elle » Trop tard elle venait de le dire tout haut, elle se mordit la langue pour se punir et continua espérant qu’il n’ait pas eu le temps de le noter dans son monologue de maitresse d’école : « Te savoir sauter des filles différentes à chaque fois… je trouve ça dommage, tu as tellement plus de potentiel. Tu pourrais trouver la bonne si tu le voulais, une fille qui saurait te redonner le sourire quand tu en as besoin, qui te tiendrait tête parfois quand tu as tort, quelqu’un qui ne fuirait pas à l’aube et serait là dans les bons comme dans les mauvais moments….une personne de confiance….et je ne dis pas ça pour t’emmerder, mais car je ne veux pas que par ma faute, car je t’ai fait souffrir, tu te fermes au bonheur…Tu mérites d’être heureux toi aussi….de saisir ta chance, quand la vie t’en donne l’opportunité… » Elle détourna le regard un moment et s’avoua vaincu : « Les clés…J’en ai besoin…mais ce n’est pas la seule raison et tu le sais… Tu crois que j’aurais pris un café et le petit-déjeuner juste pour m’excuser de te sortir de ta nuit…On sait toi et moi qu’il faut parler d’hier, d’il y a deux semaines….Mais y a une fille qui t’attend chez toi, une femme avec qui tu as passé la nuit et avec qui tu comptais profiter de la matinée…Moi…cette discussion… ça peut attendre… puis je me dis que finalement, elle n’a peut-être pas lieu d’être. Tu ferais mieux de remonter… » Et comme pour sonner le gong, Emma ouvrit la porte vêtue des affaires qui étaient sûrement les siennes, et jeta un œil à la scène. Dans un murmure Lily ajouta : « Tu lui as demandé de partir ? »



AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/10/2017
» Messages : 15
» Pseudo : Flo
» Avatar : Zac Efron
» Âge : 27 ans
# Re: Mily ✘ Fate knocks at your door
message posté Jeu 5 Oct - 15:45 par Matthew Carter
Fate knocks at your door
Lily & Matthew

Pourquoi la vie ne pouvait elle pas être simple ? Du moins, pourquoi avec moi quand tout allait bien, il y avait toujours un évènement qui venait se mêler et foutre le bordel ? A croire que jamais je n’aurais de répit et que je vivrais avec cette malchance jusqu’à la fin de mes jours. Et mis à part d’accepter ce destin, je ne trouvais aucune solution pour éviter tout cela. C’était ainsi et je devais m’y résoudre… Mais bon en même temps je le cherchais un peu aussi. Si ce matin j’étais rentré seul chez moi, toute cette scène n’aurait pas eu lieu. Lily serait venue et nous serions surement à table en train de siroter les cafés qu’elle a prit soin d’apporter et rigoler de cette folle soirée ou bien des choses se sont passées. D’un côté cela aurait été surement mieux ainsi, mais nous n’aurions pas été franc comme c’était le cas. Car ce qui c’était passé dans le placard n’était pas commode. Tous les deux savions qu’ils ne s’étaient rien passé physiquement, mais qu’il y avait quelque chose. Quelque chose sur laquelle j’étais incapable de mettre un nom ou même décrire. Mais ce n’était pas naturel ou du moins pas habituel. C’était comme si, une fois enfermé, nous nous retrouvions il y a des années en arrière, lorsque personne d’autre compté mis à part nous. Pas de coup d’un soir, pas de Kyle, ni même des amis présents hier soir. Juste nous deux, proche au plus au point, presque prêt à se laisser aller le temps d’une soirée bien qu’il y a encore quelques semaines, tout ceci n’était même pas envisageable. Et là, d’être à nouveau devant elle, lui bloquant le passage me rappelait ce moment. L’idée de la voir partir me répugnait presque. Sans savoir pourquoi, je voulais qu’elle reste, quitte même à ce que j’en prenne pour mon grade, ce n’était pas grave. Je voulais juste qu’elle soit là, à côté de moi, pour quelques minutes, heures ou même la nuit…

Je laissais donc parler dans son monologue. J’avais bien vu qu’elle avait des choses à me dire. Choses qu’elle aurait surement garder pour elle, si je ne l’avais pas forcer à les lui faire dire là maintenant. Au moins là, elle n’aurait pas le temps de réfléchir à quoi me dire ou non, cela allait peut être brutal, mais au moins je savais que ce n’était que franc et retransmettait tout ce qu’elle pensait de ça, de nous deux. Plus de barrière ou de jeu pour se cacher et fuir la vérité. L’un de nous serait surement blesser par ce qui serait dit mais au moins il n’y aurait plus d’ambiguité entre nous deux. De quoi repartir sur de bonne base en sachant ce que l’on pense réellement l’un de l’autre. A ses paroles je ne retins que le fait que je lui fasse de l’effet. Bien qu’elle essaya de se rattraper, elle l’avait dit et ce n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd. C’était surprenant mais cela pouvait expliquer aussi pourquoi dans ce placard, il y avait cette tension, non pas sexuelle, mais brulante entre nous deux. Pour ma part c’était clair, j’avais beau avoir des remords depuis qu’elle m’avait largué, elle se doutait bien que j’avais encore du désir pour elle. Sinon pourquoi me battre contre un inconnu dans la rue pour elle ou prendre soin d’elle quand il le fallait ? Mais lorsque je voulais reprendre la parole pour répondre à ce qu’elle venait me dire, la porte d’entrée s’ouvrit laissant échapper Emma, bien résolu à partir d’ici. J’acquiesçais alors à Lily pendant qu' elle descendait l’escalier, attrapant ma main au passage pour y glisser un petit bout de papier. « tu m’appelles quand tu veux ». La laissant redescendre, mon regard se redirigea vers celui de Lily, comme pour lui dire désolé que tout cela arrive. Ni une ni deux, je serrais le poing ou se trouvait ce fameux bout de papier, pour venir le chiffonner. « Tu as surement raison ». j’avançais alors dans les escaliers, l’obligeant ainsi à reculer et remonter les premières marches pour que l’on se retrouve sur mon palier, à la même hauteur. « J’ai trop longtemps refuser d’accorder une place à une femme de peur de souffrir comme c’était le cas quand tu m’as largué. C’est pour ça que je me contente de fille qui sorte des bars comme tu le dis. Au moins je sais que cela n’ira pas plus loin qu’une nuit. Mais c’est vrai j’en ai marre de faire des conneries. J’arrête… Du moins après celle-ci ». Ni une ni deux je lançais le fameux bout de papier dans l'escalier avant de me rapprocher de Lily, attrapant délicatement son visage pour venir embrasser cette bouche qui m’avait tant manqué. Un acte totalement rempli de folie, mais totalement assumer. Un simple baiser dont je rêvais depuis plus de dix ans maintenant. Mais je n’avais pas forcément calculé ce que cela pouvait engendrer, ni même la réaction de Lily...



Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/10/2017
» Messages : 60
» Pseudo : LovelyGirl aka Jess
» Avatar : Nina perfect Agdal
» Âge : 27 ans
# Re: Mily ✘ Fate knocks at your door
message posté Jeu 5 Oct - 16:42 par Lily Hopkins


Matthew & Lily

Fate knocks at your door.


Ok, cette confrontation devenait de plus en plus risquée. Elle le savait, elle ferait écho à tout ce qu’ils avaient partagé de bons ou de mauvais, depuis toujours. Ses sentiments en son égard, qu’elle étalait de but en blanc à sa demande en étaient la preuve. Elle ne prenait plus le temps d’être diplomate, non, elle déballait ce qu’elle avait sur le cœur, ses pensées abruptes de toutes formes. La vérité sans enrobage. Ce n’était pas évident d’être dans pareille situation, mais s’il y avait bien quelqu’un à qui elle pouvait se confier ça ne pouvait qu’être lui après tout. Riley, sa mère, elles étaient au courant, et n’avaient jamais eu besoin d’aveux de sa part, elles le voyaient dans son comportement changeant ses derniers temps, le doute dans sa voix, ce sourire quand elle revenait d’un moment en sa présence, elle ne trompait personne… et si elle faisait tout pour ignorer l’appel de son cœur pour ce mec qui n’était plus le sien, et qu’elle essayait de ne pas lui montrer qu’il comptait toujours plus qu’elle ne le disait, pour le protéger, pour se protéger, là elle n’avait plus le choix. Il ne lui laissait plus choix. Elle ne pourrait s’en dérober. Il fallait que cette bulle éclate, pour qu’ils puissent tous deux décider de quel chemin choisir : ensemble ou séparément.  Jamais plus elle ne voulait lui faire de la peine, et pourtant, elle craignait que cet instant arrive plus vite qu’elle ne l’aurait imaginé. Et si, c’était lui qui ne ressentait pas la même chose, comment réagirait-elle ? Elle s’en voudrait certainement de s’être fourvoyée, mais pire encore, elle en serait peinée, déçue. C’était certain désormais, si la jalousie avait pointé le bout de son nez, même de brèves secondes, c’est qu’elle tenait à lui plus que de raison. Et ce n’était pas bien. Pas quand un autre homme était dans l’équation. Lui avouer tout ça, ne revenait pas qu’à mettre des mots sur toutes ces émotions qui la tiraillaient quand elle était près de lui… non ça revenait aussi à remettre en cause son couple et tout ce que représentait à Kyle à ses yeux. Damn it ! Dans quoi s’était-elle encore embarquée ? Si seulement il avait été raisonnable, rien qu’une nuit, tout cela n’aurait pas eu lieu… Bon d’accord, elle aurait reculé pour mieux sauter, mais au moins elle aurait eu le temps de réfléchir à tout ça, au lieu de devoir laisser son cœur répondre, plutôt que sa raison. Car il fallait le dire, sa raison avait pris la malle, et il n’y avait rien de raisonnable dans son discours…. C’était trop tard, le mal était sûrement fait, pour elle comme pour lui, qui avait dû encaisser certaines de ses pensées peu commodes quant à son choix de vie en matière de relations et de femmes. Espérons qu’il ne lui en veuille pas trop en tout cas, car elle ne supporterait pas de l’avoir blessé.

Le regard détourné, n’ayant pas caché les véritables raisons de sa venue, elle ne releva son minois pour qu’apercevoir la brune au pas de la porte, prête à leur laisser l’appartement. Avait-elle entendu tout ce qui avait pu se dire ? Elle espérait que non, car sinon, elle comprendrait qu’à son tour elle puisse se sentir de trop. Elle s’apprêtait à lâcher un soupire, quand elle se stoppa nette, pour la regarder parcourir le chemin jusqu’aux escaliers qu’elle commença à dévaler, avant de s’arrêter à hauteur de Matthew et donc de Lily pour lui glisser un petit mot et des paroles qui firent lever les yeux au ciel à la blonde. Elle ne manquait pas d’air. Ne sentait-elle donc pas la tension palpable entre le duo pour en rajouter une couche ? Ah ces filles frivoles ! Bon d’accord, elle ne doutait pas des talents de Matthew, bien qu’elle n’y ait jamais fait face, mais oh…elle était ici, en pleine conversation importante…. Pas besoin d’étaler son besoin de lui ouvrir à nouveau les cuisses. Rien qu’à cette idée, elle en eut un haut le cœur. Oui, elle ne le cachait pas ce genre de fille facile elle ne les appréciait pas…vive l’image qu’elles donnaient à la gente féminine. Heureusement, qu’il n’y répondit pas. Elle en fut rassurée. Ravie même, surtout que toute son attention se focalisait sur elle, et seulement elle qu’il ne quittait plus du regard. A sa première réponse, elle se surprit à sourire : « J’ai toujours raison, tu devrais le savoir après tout ce temps… » Mais pas le temps d’en ajouter plus que montant les escaliers, elle dût en faire de même pour éviter ce contact tant tentateur de leurs deux corps blottis l’un contre l’autre….Ne pas le toucher…. Règle n°1 quand à cette heure, elle était captivée par son regard, et venait de lui dévoiler qu’il chamboulait sa vie, entre deux mots, qu’elle sentait toujours cette tension palpable entre eux. Si elle luttait contre cette envie de filer se réfugier dans ses bras, c’était qu’elle le sentait, elle pourrait céder à des envies qu’elle n’aurait jamais dues ressentir. Il s’avançait vers elle tel un prédateur jouant avec sa proie et elle sentit son souffle se saccader d’appréhension… Que diable lui réservait-il ? Ses paroles étaient claires, douloureuses à entendre, mais elle le comprenait…. Elle était la cause de ce renfermement…Mais il y avait du bon, il s’en rendait compte et était prêt à s’ouvrir au bonheur. Elle était tellement fière de lui… si seulement, il pouvait le lire dans son silence…. Elle regarda le papier voler au loin, ne l’apercevant même pas se rapprocher et c’est au moment de relever son regard, que ses mains encadrèrent son visage, et qu’il lui déposa ses lèvres sur les siennes pour le plus doux des baisers. Sensation tellement libératrice, tant elle se sentait bien dans ses bras. Les yeux clos, elle se laissa porter, ses mains filant dans sa nuque, ses cheveux, pour l’amener toujours plus à elle, tandis que sa langue se frayait un passage jusqu’à la sienne pour l’entraîner dans une danse langoureuse. Ce serait mentir que de dire qu’elle ne prenait pas de plaisir. Il lui avait tant manqué, lui, ses caresses, le goût de ses lèvres, son odeur si particulière… C’était insensé, interdit, elle n’aurait jamais dû et pourtant c’était si bon… elle le prolongeait avec tendresse, passion, tellement de sentiments qu’elle n’avait que pour lui. Raison en mode off, elle écoutait son cœur qui s’était battu pour lui faire entendre raison, profitant de la spontanéité de ce geste, tant attendu, avant qu’à bout de souffle, elle ne rompe le contact pour se perdre dans son regard, ses billes claires étincelantes. Elle n’avait pas les mots… Elle ne put que sourire, là où certaines lui auraient sûrement collé la gifle de sa vie. Elle ne voulait plus partir…affronter la réalité …non c’était trop tôt.



AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/10/2017
» Messages : 15
» Pseudo : Flo
» Avatar : Zac Efron
» Âge : 27 ans
# Re: Mily ✘ Fate knocks at your door
message posté Jeu 5 Oct - 22:26 par Matthew Carter
Fate knocks at your door
Lily & Matthew

De voir Emma quitter l’appartement était une sorte de soulagement pour moi. Une sorte de poids en moins à devoir gérer. Son départ nous permettrait de ne laisser seuls, Lily et moi à s’expliquer autour de notre relation et surtout de ne pas avoir à m’en faire de gérer une autre fille ici qui pourrait à tout moment jeter son grain de sel qui pourrait me faire perdre l’équilibre. La laissant disparaitre dans l’escalier, je pouvais enfin pleinement me consacrer à celle qui me faisait face mais bizarrement au lieu de me contenter de parole pour essayer de m’expliquer, lui faire comprendre mon point de vue, j’optais pour quelque chose inhabituel de ma part. J’en avais un peu marre de me cacher, d’agir comme le parfait ami qui était la pour elle et qui ferait tout pour la protéger. A trop penser aux autres, on oublie de se concentrer sur soi même et sur ce qui bien ou pas à faire pour soit. Lors de la soirée j’avais essayé de paraitre gentleman pour elle. Je voulais montrer aux autres que nous n’étions que des amis par respect pour son couple et surtout de peur de la perdre encore une fois, si jamais je tentais quelque chose de débile et qu’elle ne me remballe. Mais avec tout ce qui s’était passé hier et le fait qu’aujourd’hui, elle était là, devant moi à cette heure-ci, plutôt qu’avec son fameux Kyle, me laisser penser que finalement elle avait peut-être plus envie de quelque chose et qu’elle s’efforçait de le cacher. Malheureusement son attitude la trahissait tout comme cette morale qu’elle essayait de me faire passer pour l’acte d’une amie qui s’inquiétait pour moi.

Désormais tout cela me sautait aux yeux, elle et moi voulions tous les deux la même chose, c’était inévitable. Et soit l’un de nous deux tentait quelque chose, soit on allait continuer ce petit jeu encore longtemps jusqu’à finalement s’en lasser. Et connaissant Lily, elle n’allait rien faire de stupide tant qu’elle serait avec ce fameux Kyle. Mais combien de temps leurs histoire allait durer ? Des jours ? Des mois ? Ou même des années ? Vu comment je pouvais être impatient, je n’allais clairement pas attendre qu’elle ne s’en sépare. J’allais devoir prendre le risque mais bon je me devais de le faire. Soit j’avais totalement raison, soit l’inverse et la je risquais de prendre une belle claque aussi bien physiquement parlant que mentalement. Et pour le coup je ne m’en remettais qu’à mon jugement qui je l’espérais ne m’avait pas fait faux bond pour aujourd’hui. Bref, trêve de pensée, il fallait agir et c’est ce que je fus lorsqu’enfin je venais à la rencontre de ses lèvres. Pour commencer c’était un simple baiser plein de fougue, mais à mesure que celui-ci se prolongeait, c’est Lily qui vient endiablé ce moment pour rendre le tout plus langoureux et ardent. Au moins j’avais ma réponse et elle était plus que satisfaisante. Le baiser prit fin au bout de quelque secondes. Nos regards se perdirent l’un dans l’autre, comme pour se questionner sur ce qui se passait.

Mais bon comme je l’avais dit, je ne voulais pas parler. Les actes en dirait long et surtout je voulais profiter de ce moment que j’attendais depuis des années. J’étais comme un gosse le soir de noël qui voulait profiter de son cadeau et le fait qu’elle ne me repoussait pas me donner pleins d’idées pour la suite. J’attrapais alors la poignet de la porte pour l’ouvrir, avant d’attraper Lily pour la faire rentrer et la plaquer contre le mur. Nous ne pouvions plus revenir en arrière… Il ne nous restait plus qu’à profiter sans penser aux conséquences de nos actes, ça je me le gardais que pour plus tard. Je revins alors à la rencontre de ses lèvres pour un nouveau baiser plus fougueux que le précédant avant de finalement m’attaquer à son cou et de lui susurrer à l’oreille « toujours envie de partir ? ».



Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/10/2017
» Messages : 60
» Pseudo : LovelyGirl aka Jess
» Avatar : Nina perfect Agdal
» Âge : 27 ans
# Re: Mily ✘ Fate knocks at your door
message posté Ven 6 Oct - 9:16 par Lily Hopkins


Matthew & Lily

Fate knocks at your door.


En venant ici ce matin-là, Lily n’avait pas espéré se donner en spectacle dans les escaliers, sous le regard attentif d’une brune un peu chaude qui avait réussi la veille au soir à faire tourner la tête de cet homme qui avait tant compté pour elle. Qui comptait aujourd’hui toujours énormément… Si on lui avait dit qu’elle en viendrait à ressentir une pointe de jalousie, elle aurait tout nié d’un bloc, sans le moindre doute….et pourtant c’était la vérité. L’affection qu’elle avait pour lui n’était pas celle qu’aurait dû avoir une amie, non loin de là… il y avait des sentiments plus forts, plus profonds, et elle luttait en vain chaque jour pour se le sortir de la tête…. Mais il était le seul a toujours avoir eu cette place dans sa vie, et tout devenait plus clair…Il n’était pas qu’un premier amour qu’on n’oublie pas, il devait simplement être le bon…. Et quoi qu’elle puisse en dire, par fierté, bien qu’elle ne voulait pas lui avouer, face à lui Kyle ne faisait pas le poids. Aucun gars ne semblait être à la hauteur de ce meilleur ami, et petit-ami qu’elle avait eu… Même pas Alejandro qu’elle avec qui elle avait refusé de se fiancer…Et elle l’avait aimé, mais ça n’avait pas suffi pour lui…à cause de l’ombre de Matt qui planait toujours sur son cœur. Elle le sentait, par sa faute une très belle histoire avait été gâchée….un faux pas, qui s’il n’avait pas eu lieu, aurait sûrement changé le cours de leur vie. Ils seraient peut-être encore ensemble, fiancés….mais au lieu de ça, elle se fourvoyait dans les bras d’un autre… l’idiote. Et le pire dans tout cela, c’était que Matthew le savait et avait été le parfait ami jusque-là, juste pour la protéger. Avec elle, il était toujours un homme bon….l’homme dont elle avait besoin. Et sur qui cette Emma qui partait avait flashé. Pauvre brune, ne voyait-elle pas qu’il n’avait d’yeux que pour elle ?

Dans l’étincellement des prunelles bleues de son interlocuteur, elle comprit qu’elle avait eu les mots justes pour ne pas le blesser, qu’il avait entendu ses prières tues pour le bien de son couple…il avait lu entre les lignes…Comme il le faisait sans cesse par le passé. Maintenant il en était certain, elle aussi vibrait de cette connexion si particulière qui les liait…Elle le désirait de bien des manières…. Elle l’avait dans la peau, dans l’esprit….Dans le cœur. Mais elle avait trop de respect pour Kyle, pour agir de la sorte, elle tenait trop à lui et craignait de souffrir, pour ce qui ne pourrait qu’être une erreur. Non pas qu’elle pensait qu’elle et Matt ne pouvaient pas avoir un avenir commun, seulement, on aime encore plus, on idéalise toujours notre premier amour, cette relation du passé …..et si, il finissait déçu et se rendait compte qu’en fait, ce n’était que du désir, une illusion d’amour… Que ferait-elle ? Au moins avec son petit-ami n’était-elle pas plus en sécurité ? Ne risquait-elle pas de moins souffrir ? Dans ce silence, où ils ne cessaient de se regarder, elle sourit, malgré toutes ces questions/hésitations qui se bousculaient dans son esprit….elle se libérait d’un poids. Poids qui disparut totalement, quand il vint prendre son visage entre ses mains et que leurs bouches se retrouvèrent dans un tendre baiser. Baiser prolongé plus «énergiquement » par la belle blonde, qui se laissa transporter dans les méandres d’une danse lascive, toute en volupté. Elle ne se cachait plus, appréciant chaque seconde, comme s’il n’y aurait pas de lendemain. Dieu qu’elle en avait besoin, que cela lui avait manqué. Incapable de cesser de sourire, à bout de souffle, pantelante, elle ne mesurait pas les conséquences de ses actes et ne voulait pas prendre le temps d’y penser, car elle avait bien trop à faire, comme enfin le retrouver pleinement.

S’abaissant Lily récupéra le petit-déjeuner, tandis que Matthew ouvrait la porte avant de l’y entrainer avec lui pour être à l’abri des regards…. Posant sur le meuble de l’entrée le sac, la porte close, elle se laissa manier, se retrouvant bien vite dos au mur, encerclé par cet étalon qui ne perdait pas une minute de plus, venant rencontrer ses lèvres, dans une étreinte ardente, bien plus brûlante que les précédentes, qui lui faisait perdre le contrôle, avant d’entamer un chemin parsemé de baisers plus légers qui la fit frémir/frissonner/rayonner…. Tout son corps le réclamer… tant les sensations qu’il lui procurait par de simples bisous étaient exquises. Son souffle s’écrasa contre sa nuque, et elle perdit ses dernières défenses, ses mains allant s’agripper aux épaules dénudées de ce beau gosse, l’autre filant dans sa nuque. Dans un soupire, elle lâcha : « La seule envie que j’ai ….C’est toi… embrasse-moi… » Et abaissant sa tête, elle vint chercher sa bouche, pour mordiller la lèvre inférieure de son amant avec gourmandise, avant que sa langue ne rejoigne sa jumelle dans un tango fiévreux, une main dans son dos, l’autre glissant sur ce torse musclé à souhait, qu’elle connaissait par cœur, et dont elle dessinait les contours du bout des doigts, veillant à ne pas appuyer sur ses côtes…. Tout était parfait….ou presque….Puis quittant ses lèvres, elle alla couvrir de bisous les contours de sa mâchoire masculine, pour se perdre dans son cou, frémissant à ses caresses, transportée si proche du plaisir interdit…. Il était tentation à l’état pure. Elle le savait la réalité finirait par les rattraper, plus vite qu’elle ne le pensait….et c’était sans compter sur ce t-shirt qui était délicatement posé sur l’un des accoudoirs du canapé, non loin de son regard…et trop tard, elle cessait toute activité, retenant ses mains, sa raison revenant au galop « Ce n’est pas bien… nous ne devrions pas… » Mais son corps reprenait le dessus, laissant son partenaire de jeu vaquer à ses occupations.



AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE

» Date d'inscription : 03/10/2017
» Messages : 15
» Pseudo : Flo
» Avatar : Zac Efron
» Âge : 27 ans
# Re: Mily ✘ Fate knocks at your door
message posté Ven 6 Oct - 11:50 par Matthew Carter
Fate knocks at your door
Lily & Matthew

DLe cauchemar que je vivais depuis mon réveil devenait de plus en plus un rêve. Rêve que je voulais voir réalité depuis presque dix ans maintenant, dix longues années à penser encore et encore à elle, ne souhaitant juste une chose, regoûter une dernière fois à ses lèvres qui avaient su me faire frissonner lors de mon adolescence. Et aujourd’hui, tout n’était que réalité. je pouvais enfin embrasser celle que je désirais le plus au monde sans le moindre soucis. Il n’y avait plus qu’elle et moi, tout le reste n’était que broutille et ne comptait pas réellement, que ce soit nos embrouilles passées ou encore qu’il y a peu une autre jeune femme était dans mes bras ou encore ce fameux Kyle qui était un véritable obstacle sur mon chemin pour la reconquête du coeur de Lily. A l’instant présent nous étions redevenu ces deux adolescents qui s’étaient cherchés pendant des années et qui succombaient enfin dans les bras de l’un et l’autre. Et dire qu’il y a encore vingt quatre heure je niais en bloque vouloir cela auprès de ces soit disant amis qui nous forçaient à nous rapprocher. Comme quoi leur petit jeu avait eu l’effet escompté, mais ça ils ne le sauraient que plus tard, car Lily était encore en couple déjà, mais aussi car je ne savais pas ou nous mènerait tout cela. Est-ce que c’était juste un craquage total de la part d’elle et moi pour lequel on en subirait les conséquences plus tard ?

Trop de choses se bousculaient dans ma tête pour que je sache ce qui était le mieux à faire. Bizarrement une petite voix me disait que j’allais trop loin et qu’il valait mieux tout arrêter avant de ne plus pouvoir faire marche arrière. C’était cette même voix qui avait contrôler mes actes depuis que je l’avais revu et qui avait tout fait pour ne pas franchir la limite. Mais bon à l’écouter qu’est ce que cela m’avait apporté de concret ? Oui j’avais retrouvé Lily et avait enfin pu lui pardonner au point de pouvoir enfin passer du temps avec sans cette rancoeur pesante mais tout ça pour quoi ? Pour retrouver Lily sur mon palier à me faire la morale sur mon comportement un peu trop désinvolte et peu adulte ? Bien qu’elle eut raison sur cela, ce n’était pas ça que j’attendais d’elle et pour une fois j’allais mettre cette petite voix de la raison de côté concernant Lily et véritablement me lâcher. Redevenir cette personne qui éprouve plus que du désir pour cette femme et qui ne souhaite que la posséder pour elle seule. J’en avais marre de ne penser qu’aux autres et pas à ce que je voulais moi. Et ce que je voulais, c’était elle !

Bref, une fois dans l’appartement nos baisers ne prirent pas pour autant fin. Bien au contraire, ils devenaient de plus en plus brulant de désir et sauvage. Première fois que nous nous embrassions de la sorte, avant nous étions encore qu’à nos débuts et bien trop timide, mais la, bien des années d’expérience étaient derrière nous. Ma bouche parsemait son cou de baiser, avant de n’entendre Lily exprimer son désir pour moi et sur ce qu’elle voulait. Une belle victoire pour moi qui laissa exprimer un léger sourire, qui ne tarda pas à être assaillit de nouveau par se bouche. Sentant ses mains se balader librement sur mon corps, j’allais à mon tour à la découverte du sien. Pour commencer ce fut le dos, avant de finalement l’agripper par les hanches pour rapprocher nos deux corps brulant de désir. Puis finalement j’entreprenais de venir détacher le bouton de sa robe qui emprisonnait encore son corps jusqu’à ce que la raison reprenne le dessus sur elle. C’est vrai que ce nous faisions n’était pas bien, pour autant aucun de nous deux ne voulait arrêter, car nos gestes trahissaient complètement nos envies. Pour autant je n’allais pas la forcer à quoique ce soit, c’était la dernière chose que je voulais avec elle. Mais je n’allais pas arrêter pour autant, je comptais plus lui prouver qu’elle avait tord dans ses paroles et pour ça je voulais la faire succomber et entre dire qu’elle en voulait. Sa robe dégrafée, je la fis se retourner pour me retrouver derrière elle. Mes mains se faufilèrent alors dans cette robe pour venir caresser son ventre et entreprendre une descente délicate jusqu’à l’intérieur de ses cuisses, que je m’amusais à effleurer seulement. « Si c’est ce que tu veux alors on arrête tout… » venais-je lui chuchoter à l’oreille, avant de revenir au contact de son cou.



Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Mily ✘ Fate knocks at your door
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

London Calling. :: Zone 1-2-3 :: North London :: Camden Town
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama
» KNOCK ON YOUR DOOR ♣
» fate testarossa,vita chan et les autres.
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)
» United By The Fate, partenariat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-